Partagez | 
 

 Shopping & discussion ღ Timéo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 13/03/2017 à Miami. J'ai posté : 1115

MessageSujet: Shopping & discussion ღ Timéo   Mer 2 Aoû - 14:55

Tough love
Jessica Ware
click
Timéo & Carolina
xxx
« In the middle of the night, all I think about is you. I trail in all your clouds of glory, it's true. So you wanna be a man about it, do you have to?And have you figured out all you wanted, have you? »Un malaise dans un café, voilà ce qu'il m'a fallu pour apprendre cette nouvelle. Laquelle me diriez-vous? Je suis enceinte de quelques semaines. Disons que ce sont des circonstances particulières, je viens seulement de retrouver ma fille que j'ai dû faire adopter il y a quinze ans et voilà que je me retrouves enceinte à cause d'une foutue erreur médicale. Je n'aurais jamais imaginé avoir un second enfant, encore moins dans ces circonstances et pourtant il est là... Je pourrais porter plainte mais quel est l'intérêt ? Le mal est fait, les médecins n'ont tué personne mais le pire c'est que la décision me revient. Je ne sais pas quoi faire et pourtant deux réponses sur trois me semblent complètement stupide et en prime, je ne m'en sens pas capable. L'option la plus probable ? Le garder même si clairement, ça ne sera pas facile. Enfin, la vie est semée d'embûches, pas vrai ? Je me dis que maintenant qu'il est là, la décision sera difficile mais j'ai tellement regretté l'adoption d'Hayden que je ne veux pas me l'imaginer une seconde fois.

J'ai besoin de me changer les idées, de bouger et de faire autre chose puisqu'aujourd'hui est mon jour de congé. C'est pour ça que dès le réveil, j'ai proposé à Timéo de me rejoindre au centre commercial afin de passer un moment avec lui. C'est stupide mais à Paris, il est le seul à avoir été capable de me raisonner. Je me sens proche de lui, assez proche que pour lui parler de tout ça et pourtant ce n'est pas rien. Je ne veux pas l'annoncer à mes proches tant que je ne suis pas sûre à 200% de ce que je vais faire même si je suis plutôt sur le bon chemin vers cette option qu'est la maternité. C'est dingue mais une part de moi se réjouit à cette idée alors que l'autre part est totalement stressée à cette idée de réellement devenir maman. Après tout, j'ai peut-être donné naissance mais je n'ai jamais eu l'occasion de m'occuper de mon enfant sur le long terme. Certes je me suis beaucoup occupée de Théo pendant plusieurs années de sa vie, j'ai aussi Emilia mais un bébé, mon bébé ? Ça me fais peur mais je n'aime pas fuir...

Mon téléphone vibre, ça me sort presque instantanément de mes pensées. Timéo a accepté ma proposition, ce qui fait qu'on va se retrouver au centre commercial tous les deux dans l'après-midi et on verra là bas comment se déroulera notre journée. Mais ce matin ? Pas le temps de rigoler ! Je me lève afin de préparer un bon petit-déjeuner pour Emilia avant d'aller la réveiller. J'en profite pour prendre mon repas avec elle avant de la déposer à l'école. Et oui... J'ai peut-être un jour de congé mais ma filleule, elle, a quand même des choses à faire ! Je fais aussi deux ou trois courses afin de remplir le frigo comme j'en ai l'habitude. En rentrant, je m'occupe de ranger tout ça afin d'aller prendre une bonne douche pour être totalement prête et à l'heure au centre commercial.

En voyant l'heure, je me décides d'aller rendre visite à mes collègues afin de voir si il y a du nouveau mais je me fais rapidement mettre dehors, soi disant parce que je devrais arrêter de penser au boulot et profiter de mon jour de congé comme quelqu'un de normal. Intérieurement, ça me fait sourire. Je sais que c'est totalement vrai mais je n'aime pas rester chez moi à ne rien faire. C'est pour ça que je décides de rentrer chez moi afin de faire quelques tâches ménagères. Incapable de me reposer, je sais... Heureusement, les heures défilent rapidement. Hayden m'envoie un SMS me disant qu'elle souhaite passer du temps avec Emilia quand la petite tête blonde aura terminé avec sa copine, ça me met du baume au coeur. Il est bien sûr évident que j'accepte, ça ne peut pas leur faire du mal. De toute façon, elle est la bienvenue quand elle le désire et peut rester tant qu'elle le veut. Ma fille ira même la chercher pour faire des trucs entre filles, si c'est pas adorable ça... Ça me fait tellement plaisir qu'elles passent du temps ensemble.

Trêve de plaisanterie, j'enfile une jolie jupe rouge avec un chemisier blanc ainsi qu'une paire d'escarpins noirs afin d'être quand même assez jolie. Je me vois mal y aller en tenue de jogging ou que sais-je encore alors que lui est toujours très beau. De plus, je n'aime pas réellement sortir sans être un minimum préparée, c'est stupide, je sais... Je me maquille très légèrement comme j'en ai l'habitude et je me coiffe également, ondulant légèrement mes cheveux. Ce sont les derniers préparatifs que je fais avant de me rendre au centre commercial. Je me suis installée à l'extérieur afin de ne pas le louper quand il arriverait et heureusement, il arrive peu après moi. Je me lève, lui faisant quand même la bise avant de lui sourire. Bonjour toi ! J'espère que ça va ? J'espère surtout que tu es en pleine forme pour passer le reste de la journée avec moi, je suis en pleine forme ! Lui dis-je en riant alors que je rentre enfin dans le centre commercial en sa compagnie. Par quoi veux-tu commencer ? Je te laisse choisir pour une fois.  Je lui offre ensuite un magnifique sourire tandis que je le regarde. Je ne peux pas nier, il est toujours aussi charmant que lorsque je l'ai rencontré il y a quatorze ans... Je divague, je divague, je le sais. Heureusement, il n'y a aucun mal à ça.
© 2981 12289 0

_________________

Always
“Où est le temps ou l'on croisait un regard parmi des milliers d'autres, instant magique, coup de foudre qui faisait s'emballer les coeurs.”


Dernière édition par Carolina Fitzgerald le Mer 2 Aoû - 15:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 03/07/2017 à Miami. J'ai posté : 70

MessageSujet: Re: Shopping & discussion ღ Timéo   Mer 2 Aoû - 15:53


Shopping & discussion

Depuis mon retour à Miami, rien ne va. Je suis de plus en plus colérique, rien ne me convient tout me dérange.
Pas simple la vie hein ? Des fois je me demande ce que je fiche encore ici, retourner en France, retrouver ma famille... Et puis merde! Pourquoi la vie est si injuste ? Pourquoi tout n'est plus comme avant ? J'étais si heureux, si bien.. J'étais entouré... Maintenant je ne suis plus qu'un déchet, un truc qui ne sert plus à rien...
Aller Tim lève toi de ce lit! Pense à Elise et à Lola! Elles te veulent heureux. Ce n'est pas en chialant dans ton lit, que tu vas leurs offrir ce plaisir! Mais sortir du lit, quitter la douceur des draps, pourquoi faire ? Trainer dans la maison tel un zombie ? Non merci, autant rester ici!

Mon téléphone qui était posé je ne sais où, se met à vibrer. Un message. qui peut bien m'en merder à une heure pareil! Je roule dans mon lit, partant à la recherche de mon smartphone. Je réussi à mettre la main dessus. Pour qui pourquoi, il se trouve sous mon lit. J'ai surement du le faire tomber de ma poche en me déshabillant hier. Trop crevé je n'ai pas fais attention. C'est des choses qui arrivent, lorsque vous vous trouvez dans un état pitoyable.
En le déverrouillant, je découvrir qu'il est 9h. Je soupire, je n'ai dormi que 4h. Génial! La journée s'annonce pittoresque... Je file dans mes messages pour enfin voir que ce n'est autre que Carolina qui m'a envoyé un message. Je le lis avec un léger sourire aux lèvres, le premier depuis un certain temps! Elle me propose de sortir, de ce retrouver pour une journée shopping. L'école étant terminé, je suis en vacance, donc rien de spécial à faire. Il est grand temps que je me ressaisisse, et puis disons que mon armoire est vide, faire le plein ne serait pas de refus!

Avec beaucoup de mal, je réussi à me dresser sur mes jambes, je marche vers la salle de bain qui est collé à ma chambre, butant dans une bouteille vide de vodka. Je me crispe légèrement de douleur massant mon pied endolorie. Bordel, mais qu'est-ce que j'ai bien pu foutre hier! Je fais couler l'eau de mon bain, me glissant dedans. La mousse vient se coller à mon corps, les petites vagues de l'eau me masse le torse. Je ferme les yeux profitant de ce moment de détente, cela me fait un bien fou, c'est incroyable. Chaque douleur dans mon corps disparaît rien qu'au contact de cette source. Je m'autorise une bonne heure à me prélasser. Un étrange grattement ce fait entendre contre la porte, doucement elle s'ouvre pour laissé passer Alaska. Sa petite queue gigote de droite à gauche. Il est heureux de me voire. Je souris, lui envoyant quelque goute d'eau au visage, ce qui le fait éternuer.

Aller sors mon grand. Je vais m'occuper de toi!

Aussi vite qu'il est apparut, le voilà qui se dandine vers la sortie, me laissant un peu d'intimité pour sortir de mon bain, et de m'habiller. Un tee-shirt simple accompagné d'une chemise en jeans ouverte, et d'un pantalon noir assez moulant. Rien d'extraordinaire, juste une question d'être présentable et élégant. Pourquoi d'ailleurs ? Je n'ai aucune raison de me rendre sublime. Je n'ai aucunement besoin de quelqu'un dans ma vie. J'aime être impeccable, j'ai toujours aimé ca, et Elise aussi, lorsqu'on sortait tout les deux. Cela me rappelle tout les bons moments passés avec elle, sa façon de me sourire à chaque fois qu'elle me voyait...

Mon petit déjeuner avalé, mon porte feuille avec moi ainsi que mon téléphone, je laisse Alaska à ma vielle voisine. Tout deux on l'habitude de se côtoyer. A dire vrai ils ont l'air de bien s'entendre. C'est parfait ce genre de plan. Lorsque j'ai besoin pour mes animaux, elle est toujours là, prête à me passer un coup de main. Je lui promet de revenir le chercher dans la soirée, que je ne serais pas tardif pour une fois. Une dernière caresse à mon chien et me voilà partie pour retrouver mon amie. A noter, que pour une fois j'ai fais un effort. Je n'ai rien consommer depuis la veille. Disons que me retrouver dans un état second près de Caro, n'est pas très bon surtout au vue de ses antécédents. Je me force à faire un effort pour elle, quand même faire du shopping, avec les yeux éclatée et une haleine de chacal non merci!

Je m'allume une clope avant même de voire le centre, je prend mon temps pour la fumé, je vérifie l'heure de tant à autre pour m'assurer de ne pas être en retard. Je relève la tête, cherchant une poubelle pour ma clope terminé. Je la jette et tombe sur mon amie non loin de moi. Je m'approche d'un pas qui se veut rapide, pour la rejoindre. Je pose ma main sur sa taille, la laissant me faire la bise. Son parfum m'enivre le nez, j'ai envie de la serrer dans mes bras... Elle m'a tant manqué. Je me contiens, nous avons une longue journée devant nous. Hey... Je vais bien, merci. J'ai pas besoin de te demander à ce que je vois, tu rayonnes comme toujours! J'éclate de rire en m'éloignant d'un pas d'elle pour réduire cette étreinte qui devient gênante à mes yeux.
Et bien, je dois t'avouer que je ne me suis pas préparé psychologiquement, mais on va faire avec!
Je l'ai dis que Carolina, avait un truc qui me faisait craqué chez elle ? Non, tant mieux parce que je ne dois pas joué au con, il n'y a pas de place pour une femme dans ma vie, plus jamais. Je l'a suis gardant mon sourire. Oh c'est trop d'honneur de ta part! Disons que ma garde robe est vraiment mais vraiment vide. J'ai besoin de remplir mon dressing, qu'est-ce que tu me proposes de bien ?

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 13/03/2017 à Miami. J'ai posté : 1115

MessageSujet: Re: Shopping & discussion ღ Timéo   Mer 2 Aoû - 16:30

Tough love
Jessica Ware
click
Timéo & Carolina
xxx
« In the middle of the night, all I think about is you. I trail in all your clouds of glory, it's true. So you wanna be a man about it, do you have to?And have you figured out all you wanted, have you? » La journée s'annonce merveilleusement bien, surtout que je suis en pleine forme. Il est vrai que ces derniers jours n'étaient pas radieux. Entre les changements d'humeurs régulier, le fait que je vois mon corps se changer sous mes yeux tout doucement, ces petits changements que les autres ne remarquent pas encore puisqu'ils ne sont pas dans mon corps mais que j'arrive à voir. Pour l'instant j'ai la pêche, mais qui sait comment ça ira dans deux minutes ? Personne, pas même moi. Les aléas de la grossesse, on ne sait rien y faire... Enfin, je ne m'en plains pas. Je sais que c'est temporaire et que d'ici quelques temps je retrouverais ce corps que j'ai connu pendant des années, ce corps qui m'appartient, ce corps qu'est le mien. En ce moment, j'ai souvent tendance à repenser au passé. Je sais que c'est terminé et pourtant c'est plus fort que moi... Ces choses là, je dois les laisser derrière moi, un point c'est tout. Après tout, c'est terminé et je n'ai plus réellement de questions à me poser la dessus. Ce qui est fait est fait, c'est irréversible et ça s'arrête là. J'ai l'occasion de me concentrer sur ce qui me rend heureuse, sur le positif que la vie m'apporte et c'est là dessus que je souhaite me concentrer. Je ne veux pas voir la vie en noir comme je le faisais avant, à Paris.

Ce qu'il me reste à faire ? Profiter de la vie, des personnes qui m'entourent et que j'aime, profiter de ce que j'ai sans penser à ce que je n'ai tout simplement plus. C'est dingue, non? Quand on veut réellement quelque chose ça nous have et une fois qu'on là, c'est limite si on s'en fiche. Ce n'est pas ce que je veux, c'est pour cette raison que je profite du présent. C'est le mieux à faire je pense. De toute manière ce n'est plus le passé qui devrait me tracasser mais plutôt mon présent ou mon futur. On ne sait jamais de quoi l'avenir est fait et la seule chose qui en dépend c'est notre présent. Je veux me prendre réellement en main, faire attention à moi comme j'aurais dû le faire beaucoup plus tôt et aimer les gens qui sont toujours là. Enfin, il n'est pas non plus trop tard pour m'y mettre et c'est déjà une bonne chose.

Lorsque Timéo me dit que je rayonnes, ça me fait légèrement rougir. La grossesse joue un peu puisque je suis bien moins maquillée que d'habitude mais je ne veux pas qu'il s'en doute avant que je puisses lui dire quoi que ce soit. Heureusement, les symptômes me laissent des moments de répits comme aujourd'hui. Je sais pourtant que je ne pourrais pas le cacher bien longtemps à mon entourage mais ce n'est pas l'envie qui m'en manque. Vous savez, c'est un peu mon petit secret, cette petite chose qui m'appartient et qui me garde enfermée dans ma bulle avant que je ne sois obligée de redescendre sur Terre. Je lui sourit donc. N'exagères pas non plus, je ne suis pas différente de d'habitude. J'ai pourtant l'impression de lui mentir en quelque sorte, ça ne me plait pas mais je ne vais pas non plus lui parler aussi ouvertement deça comme si je lui disais que j'avais abîmé son t-shirt préféré. A sa réplique, je ris et lui met une petite tape sur l'épaule. Comme si c'était un supplice, tiens !

Nous sommes donc bien rentrés dans le centre commercial, je me tourne vers lui avec ce même sourire aux lèvres. Moi ? Mais toujours enfin, tu devrais le savoir ! Je suis honorable comme femme! Lui dis-je sur un ton assez humoristique. Je réfléchis quelques instants avant de lui dire. Suis moi, je connais le magasin parfait pour toi ! Sur ces bonnes paroles, je le guide vers un magasin possédant des vêtements pour hommes, pour femmes et pour enfants. J'y rentre et regarde quelques vêtements avec lui afin de lui montrer quelques choix que j'adorerais pour lui mais tant qu'il se sent bien dans ce qu'il porte, c'est ce qui compte. Je sais qu'il a toujours eu de très bons goûts et je ne m'en fais pas de ce côté là. Pendant qu'il est en cabine d'essayage, je regarde quelques petites choses qui pourraient plaire à Hayden. Je lui prend d'ailleurs une jolie robe. Je me rends ensuite inconsciemment vers le rayon pour enfant, plus particulièrement pour les bébés. Je regarde ce qu'ils proposent, me rappelant de la taille que faisait ma fille à sa naissance. Elle était petite et pourtant si jolie. C'est là que je me dis que je peux revivre ça, agir mieux et être une mère... Disons que ça me fait réellement réfléchir à la question. Il n'empêche que les choix proposés sont magnifiques, autant pour une fille que pour un garçon. C'est alors que la voix de Timéo m'interpelle ou du moins je le pense. Je pose rapidement le vêtement en espérant qu'il ne m'ait pas encore vu parce que dans le cas contraire, il risquerait de me poser des questions et je n'ai pas réellement envie de fournir des explications ainsi. Je m'approche doucement de lui, peut-être a-il terminé, peut-être veut-il me montrer le résultat de ses choix et avoir un avis féminin? Je n'en sais strictement rien pour l'instant. C'est vrai que côté vestimentaire, j'estime ne pas avoir de trop mauvais goûts. Si ça se trouve, ce n'était pas lui qui m'interpellait, je n'en sais rien. Je le cherche un peu partout à vrai dire...
© 2981 12289 0

_________________

Always
“Où est le temps ou l'on croisait un regard parmi des milliers d'autres, instant magique, coup de foudre qui faisait s'emballer les coeurs.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 03/07/2017 à Miami. J'ai posté : 70

MessageSujet: Re: Shopping & discussion ღ Timéo   Mer 2 Aoû - 18:37


Shopping & discussion

Je sens que cette journée, sera différente de toute les autres. Animé comme je les aimé avant, Amusante, remplie de surprise, comme le faisait si bien Elise. Je suis donc plutôt confiant pour ce début de journée, je me sens revivre l'espace d'un instant. C'est pour ca que j'apprécie nos moments passé ensemble avec Carolina. Toujours avec douceur, beaucoup de calme et sérénité, un instant qui vous redonne du baume à votre coeur.

Peut être mais je te sens plus heureuse, quelle que chose a changé dans ta vie sans que tu ne me l'es dis avant ? Je souris me massant l'épaule pour la narguer, même si le geste n'était pas méchant. Je n'aurais pas dis ca... Mais presque! Je lui adresse un clin d'oeil. J'ai toujours adoré la charrier, ca m'a toujours amusé de la voire réagir en suite, et de partir dans une sorte de jeu du chat et de la souris. Le regard brillant je regarde autour de moi. Je sens que mes pauvres petites jambes vont encore souffrir. Le centre est immense, avec tellement de magasins attrayant que je ne sais où aller. Une chose est sur, je vais facilement trouver mon bonheur en matière de fringue, et puis... Disons que j'ai les moyens de me faire plaisir! Et sache que je n'en douterais jamais! Je l'ai tout de suite remarqué, la première fois qu'on s'est rencontré.
Je hausse un sourcil, voulant en savoir plus. Je veux voire ca!

Nous voilà partis tout les deux dans ce fameux magasin à la quête de quelques petites trouvailles. Je fouille dans les rayons pour homme, restant à la disponibilité de Carolina, pour tester les vetements. Je choisis de mon côter des tee-shirt simple, des chemises, des pantalons  à la même coupe que celui que je porte. Je choisis même une ou deux vestes de costard pour le boulot. Une fois la tonne de fringue dans les mains, je me dirige dans les cabines d'essayages pour porter les quelques tenues dont je ne suis pas sur de moi. Je me regarde dans le miroir évitant mon regard dans le miroir. Je juge rapidement les habits les reposant sur les cintres. Je fais ma petite selection, reposant au fur et à mesure, de mes essayes. Lorsque je me vêtis des affaires que tu m'as trouver, je sors peut de temps après de la cabine pour te montrer. Seulement tu n'es plus là, tu as du faire le tour pour toi. Je m'avance légerement pour vérifier que tu ne m'as pas fuis, j'avance encore un peu, avant de te trouver dans le rayon pour bébé. Je lâche un léger soupire. Ce que je vois me fais mal au coeur, je connais le passé de Carolina, le choix difficile qu'elle a du faire pour son enfant, sa descente dans les enfers. En la regardant faire, je pense tout de suite à cette discussion que l'on a eu 14 ans plus tôt. A la façon dont je l'ai sauvé de cet enfer. Maintenant, j'ai peur que cela redevienne comme avant, mais seulement cette fois ci, je ne serais pas à la hauteur.

Sans bouger de ma place, je prononce son nom avec douceur l'appellant à moi, à peine ai je parler, une vendeuse me saute dessus, me forçant à décrocher mon regard de toi. Elle me parle de ma tenue, me complimente. Bref le taf d'un vendeur. Elle me traîne dans les rayons, pour me montrer des affaires similaires. Elle tente de me surcharger de fringues, mais je m'en débarrasse au fur et à mesure. Je n'en peux plus d'elle, elle me fatigue. Etant plus grand que les rayons je peux facilement te repérer dans le magasin. Lorsque la vendeuse à le dos tourner, j'en profite pour revenir au cabine d'essayage, te retrouvant. Hey.. Je te cherchais. Quand dis tu ? Je te fais un large sourire, faisant le tour de moi même, tapant la pause pour rire.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 13/03/2017 à Miami. J'ai posté : 1115

MessageSujet: Re: Shopping & discussion ღ Timéo   Mer 2 Aoû - 20:05

Tough love
Jessica Ware
click
Timéo & Carolina
xxx
« In the middle of the night, all I think about is you. I trail in all your clouds of glory, it's true. So you wanna be a man about it, do you have to?And have you figured out all you wanted, have you? »Pour l'instant, cette journée est géniale. Mon seul espoir est que ça dure surtout que jusqu'à maintenant je me sens plutôt bien moralement et physiquement. Je ne me plais pas, c'est une bonne journée comparée à d'autres que j'ai pu avoir précédemment.

Vient ensuite ce moment où il me demande si quelque chose a changé dans ma vie. Je me vois mal lui dire que non alors que si, ma vie a bel et bien changé. Cependant, ce n'est pas ma grossesse que je lui annoncerais ainsi. Je souris bêtement en repensant à Hayden, ma fille. C'est à cet instant que je relève la tête vers lui, le regard brillant. Oui, il y a du changement radical à vrai dire... Je marque une courte pause, instaurant une certaine forme de suspens avant de cracher le morceau. Je... Ma fille m'a retrouvée il y a peu. Tu devrais voir, elle est tellement magnifique, tellement adorable. Je... Je l'aime tellement et ça me comble de savoir qu'elle est à Miami. On va tenter de nouer un lien mère/fille même si ça ne sera pas facile... Quant à la grossesse, je cracherais le morceau plus tard même si ça ne sera pas facile non plus à dire. Pourtant, je suis sûre d'une chose : je ne prendrais pas une seconde fois la mauvaise décision. Ça m'a mit dans un sale état, j'étais rongée par les remords et les regrets mais je ne pouvais pas retourner en arrière. Là, cette décision n'appartient qu'à moi. J'ai une belle vie, j'ai tout pour subvenir aux besoins d'un enfant. Ça n'était absolument pas dans mes plans, que du contraire d'ailleurs mais maintenant qu'il est là... Je ne peux pas faire autrement, je ne veux pas surtout. Non, ça ne sera pas facile mais pourtant... Je pense être prête pour ça. De plus, la quarantaine approche et peut-être que lorsque je serais décidée, il sera trop tard. À croire que c'était le moment... Je ris quand il sous-entend que c'est un supplice. Mais t'es vilain avec moi toi ! T'es privé de glace, tiens ! La remarque suivante me fais plutôt rougir. Ah oui..?

Ces vêtements d'enfants m'hypnotiseraient presque. Ils sont si petit et si mignon. Malheureusement pour moi, c'est encore bien trop tôt que pour savoir le sexe de mon enfant mais je me connais, quand je le saurais, je craquerais sûrement pour lui acheter pleins de vêtements. C'est même sûr et certain. Peut-être les hormones, j'en sais rien mais c'est tellement adorable. Je pourrais rester pendant une heure à tout regarder... Qui sait, peut-être que j'y jetteras encore un coup d'oeil avant de partir. Je prends les vêtements que j'avais choisis pour ma fille dans le style qu'elle semblait aimer porter sans prendre un quelconque vêtement de bébé, pas pour l'instant... Timéo trouverait ça louche. Je n'avais pas remarqué qu'il me regardait d'ailleurs. Moi ? Bien... Je souris comme une idiote en imaginant mon bébé dans des vêtements aussi petit.

Je le vois finalement arriver vers moi.Désolée, je regardait deux ou trois petites choses.Petites, c'est le cas de le dire. Je le regarde de haut en bas, jee ne le dévisage pas. On pourrait simplement dire que je me rince discrètement l'oeil en faisant passer ça pour celle qui détaille sa tenue du regard afin de lui donner un avis concret. J'en dis que ça te va très bien, j'adore si tu veux mon avis ! Tu devrais la prendre si tu veux mon avis. Sinon, hors de cette tenue, tu as trouvé d'autres choses ? Il faut que je lui annonce ma grossesse mais ça, je vais quand même y aller en douceur histoire de ne pas y aller brusquement... J'ai des choses que j'adorerais te montrer dans le magasin quand tu auras terminé, tu es d'accord? Si ça ne t'ennuie pas bien évidemment. Oui, c'est ainsi que j'y vais doucement. Il le saura bien assez rapidement et j'ai déjà ma petite idée. Je n'ai plus qu'à attendre...
© 2981 12289 0

_________________

Always
“Où est le temps ou l'on croisait un regard parmi des milliers d'autres, instant magique, coup de foudre qui faisait s'emballer les coeurs.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 03/07/2017 à Miami. J'ai posté : 70

MessageSujet: Re: Shopping & discussion ღ Timéo   Jeu 3 Aoû - 0:05


Shopping & discussion

Si ca c'est une surprise, s'en est une magnifique! Elle qui sait battu toutes ses années contre ses démons, elle qui a du faire des choix difficiles, la voilà récompensé par le retour de sa fille. J'en souris tellement je suis heureux pour elle, même si d'un autre côté je suis un peu jaloux voire même dégouté, que le bonheur n'arrive qu'aux autres. M'a t'on rendu ma fille ? Non jamais. Et cela ne se passera pas. Je ne devrais pas penser des choses aussi absurdes, je devrais sauter dans les bras de Carolina pour la féliciter et effacé cette absurdité de ma tête illico presto! Whoua, c'est vraiment génial... Je souris de plus belle, m'approchant pour lui faire un câlin. Un jour tu me l'a présentera! Je dis ca d'un ton qui se veut le plus naturel. Dans d'autre circonstance, j'aurais accepter de la rencontré. Mais là ? Dans l'état actuel dans lequel je suis ? En sachant que ma fille ne sera plus à mes côtés ? Je ne pense pas être près  sauter le pas. Tu sais que je suis vraiment heureux pour toi ? Comme quoi j'avais bien raison de te pousser vers le haut il y 14 ans ? J'ai bien fais de croire en toi, regarde ou cela te mène!   Je m'éloigne d'elle de quelque pas, caressant sa joue, d'un doux geste.
Je voulais passé ma journée à ne pas penser à elles, je me refusais de me l'infligeais et pourtant... Dois je lui en vouloir ? Dois je lui hurler dessus ? La maudire, pour cette vie qu'elle réussi à se construire par ses propres moyens ? Je n'ai jamais été rancunier, et agir ainsi envers une femme aussi admirable que Carolina, serait d'une vacherie de ma part... Non je dois faire un effort, évoluer dans ce monde, ou il y a et aura toujours deux camps. Les plus chanceux comme elle, et ceux à qui la vie ne sourira jamais comme moi.. Je dois m'y faire, cela doit devenir une habitude. Si je veux m'en sortir, je dois continuer en faisant mon deuil. J'étais partie loin dans mes pensées, avant qu'elle ne vienne me repêcher en parlant de glace. Oui, bon ca va c'est mon p'tit faible j'y peux rien... Des boules au caramel beurre salé et une pointe de pistace! God, le bonheur... Mais j'y peux rien si passé une journée avec toi, c'est compliqué! lui répondis je d'un ton amusé. Je souris alors que ses joues se colorient d'une teinte rosé. Est-ce que j'ai l'air de mentir ?

Je ne suis pas fous, je l'ai bien vue dans le rayon pour bébé. Je suis peut être con mais pas aveugle. Je me demande ce qu'il lui passe par la tête en agissant ainsi. J'ai envie de savoir. Non, en faite j'en meurs d'envie, je veux savoir ce qui ce passe chez ma petite protégé. En y réffléchissant bien, je me garde de lui demander. On a tous des secrets, moi même le premier, je ne veux pas qu'elle sache ce qui mets arrivé. Je suis bien placé pour savoir que forcé les gens à parler ne résolura jamais l'affaire. Pas de soucis, on n'est pas venue que pour moi, tu as le droit de faire ce qu'il te chante! Je lui tire la langue ne remarquant pas son regard insistant sur moi. Sur de toi ? J'avais peur que le pantalon ne m'aille pas au niveau de la taille, mais finalement je me sens bien dedans. Oui j'ai trouvé quelques trucs. Rien d'extraordinaire, quelques fringues basiques que j'ai l'habitude de mettre régulièrement! Je penche légerement la tête sur le côté, essayant de lire sur son visage, comme j'avais pu le faire il y a de cela des années. Son léger silence me perturbe, je me demande ce qu'elle peut me cacher une fois de plus. J'ai finis mes achats, on peut aller faire un tour de suite si tu veux! Tu sais très bien que je suis toujours partant pour te suivre dans tes conneries! Je m'approche d'elle pour poser un baiser sur son front. Un geste qui me semblait anodin, avant même que je le fasse. A peine mes lèvres ont rencontrer ta peau si douce, que ce fut comme un léger choc électrique au niveau de mon coeur. Je ne laisse rien parraitre, lui faisait un léger sourire.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 13/03/2017 à Miami. J'ai posté : 1115

MessageSujet: Re: Shopping & discussion ღ Timéo   Jeu 3 Aoû - 1:05

Tough love
Jessica Ware
click
Timéo & Carolina
xxx
« In the middle of the night, all I think about is you. I trail in all your clouds of glory, it's true. So you wanna be a man about it, do you have to?And have you figured out all you wanted, have you? »Je me souviendrais toujours dans quel état j'étais lorsque j'ai dû faire adopter ma fille. C'étais le pire jour de ma vie, j'ai toujours eu de mauvais souvenir de cette fameuse journée. J'ai tant voulu garder ma fille et m'en occuper, j'ai tenté. Timéo le sait puisque je lui ai tout raconté mais j'étais jeune, malgré le diplôme on n'a accepté de me prendre nulle part à cause de ma grossesse. Plus j'étais grosse, plus je me prenais des refus en plein visage... C'était douloureux puisque je m'accrochais réellement à cet espoir d'avoir un petit boulot pour payer un loyer et trouver mieux par la suite mais malheureusement, ça n'a pas eu lieu... Enfin, il est tout de même trop tard pour revenir en arrière mais ce n'est pas faute d'avoir essayé. Aujourd'hui, la chance m'est donnée de profiter de chaque instant passé avec ma fille comme il se doit malgré les longues quinze années que nous avons perdus. Je sais pertinemment que tous le monde n'a pas ma chance. Est-ce égoïste de dire que j'ai envie de la garder juste pour moi? De la protéger comme j'aurais du le faire depuis sa naissance ? C'est ma princesse après tout, je me souviendrais encore du jour de sa naissance, de ses magnifiques yeux et de son si beau visage. Je pense que je ne pourrais jamais oublié cette instant où je l'ai vu pour la première fois. Elle était si petite et pourtant, elle m'émerveillait déjà. Je souris à Timéo. Bien-sûr, oui ! Quand tu veux tu me donnes une date et on s'organisera quelque chose, qu'en dis-tu? Ses paroles suivantes me font sourire, il n'a pas tord. Je sais bien, oui... Je ne te remercierais jamais assez pour ça d'ailleurs. Tu m'as poussée à me sortir des ennuis dans lesquels j'ai mis les pieds, je sombrais doucement vers la descente aux Enfers et tu es arrivé avant qu'il ne soit trop tard. Lui confiais-je.  Je lui remets une frappe sur l'épaule. Fais attention à ce que tu dis, grand vilain pas beau ! Je hoche doucement la tête vers lui, croisant son regard. Oui, t'as l'air d'un menteur là dessus... N'oublie pas que c'est aussi mon boulot de démêler les mensonges de la vérité, le vrai du faux. Et c'est vrai en plus, c'est en grande partie mon boulot étant donné que je suis détective privé. Mon boulot... Je l'aime ce travail, c'est en grande partie une passion et ça me permet largement de me faire plaisir ainsi qu'à Emilia et à Hayden, tout autant qu'à ce futur enfant. J'ai dû faire énormément d'efforts pour en arriver là et pourtant... Je ne regrette pas un seul instant d'en être arrivé là.

Disons que ce rayon m'a naturellement attirée, c'est inexplicable pour moi puisque je n'ai pas cherché à me rendre là mais bon... Mon regard s'est posés sur ces vêtements si adorables qu'il a été compliqué pour moi de tracer ma route. Peut-être parce qu'il m'en faudra pour mon enfant d'ici peu... Je lui souris légèrement quand il me dit qu'on est pas uniquement venu pour lui. Je sais mais quand même... J'aurais peut-être dû prévenir. J'acquiesce à sa question. Sûre et certaine même ! Il te va à merveille, j'aime beaucoup le rendu une fois porté. Tu prends alors ? Je souris à son geste, frémissant doucement. Je le laisse aller se changer tandis que j'attends près des cabines. Je l'emmène près du rayon bébé où j'étais tout à l'heure, lui montrant de jolis habits. Je le regarde comme une enfant qui a fait une énorme bêtise et qui dois l'avouer à son père... Pourtant je n'ai rien fais de mal mais je tiens à lui annoncer. Tu as vu comme c'est mignon ? Tu en dis quoi toi? C'est si petit, si adorable... Lui demandais-je curieusement. Doucement mais sûrement, il sera bientôt temps que je lui dise la vérité sur ce qu'il se trame chez moi depuis quelques semaines maintenant. Il m'a pourtant fallu des semaines pour le découvrir mais maintenant ? Le plus compliqué va être de l'annoncer à mes proches, lui le premier. Je tiens énormément à lui et je veux qu'il le sache... Personne ne le sait encore, disons que notre relation est particulière après toutes ces années.

© 2981 12289 0

_________________

Always
“Où est le temps ou l'on croisait un regard parmi des milliers d'autres, instant magique, coup de foudre qui faisait s'emballer les coeurs.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 03/07/2017 à Miami. J'ai posté : 70

MessageSujet: Re: Shopping & discussion ღ Timéo   Lun 14 Aoû - 18:12


Shopping & discussion

Je me contiens, je ne dois pas agir comme un salaud. Pas avec elle du moins. Elle est heureuse et ainsi va la vie. Je me dois d'être heureux pour elle, pour sa vie future, même si cela m'est difficile, je dois l'être pour elle, pour cette femme remarquable qui a tant fait pour ce reconstruire... Je chasse toutes ses noires images de ma tête qui me hantent depuis tant d'années. Il semble important pour Carolina que je sois présent de nouveau dans sa vie, que je rencontre sa petite fille devenu une adolescente. C'est parfait, j'ai déjà hâte d'y être...! Il faut vraiment que je lui dise la vérité bordel! J'abuse de sa confiance en lui mentant de la sorte. Mais, au fond, je ne fais cela que pour me protéger, protéger mon cœur de cette vérité... Ne me remercie pas, je n'ai fais que ce qu'il me semblait juste de faire.
Je suis sur qu'un jour tu pourras me rendre l'appareil, bien plus vite que ce que l'on peut pensé..
En voilà une drôle de façon de dire les choses indirectement. Je dois passé le cap. Aujourd'hui demain ? Qu'importe. Qui me dit qu'elle réussira à déceler ce que je viens de lui dire. Peut être qu'au final elle n'aura même pas entendu ce que je lui est confesser ? Je grimace légerement, lorsqu'à nouveau sa main s'abat sur mon épaule sans aucune méchanceté. Tu sais très bien que je te taquine ma belle... Pour rien au monde, je ne raterai nos virés! Je ris légerement, levant mon regard bleu sur elle. Tu as raison. Je suis un menteur, comme beaucoup d'homme et de femme. Seulement ce que je te dis est vrai.

Je ne suis plus habitué à tout ses compliments qu'elle me fait. D'ordinaire, ma fille Lola s'en chargé, même Elise lorsqu'une fois à la maison et sous ordre de ma fille je devais défiler avec mes nouveaux habits. Sortie de la bouche de Caroline, cela ne sonne pas déplacé, pourtant rare son les fois où nous nous retrouvons à faire les boutiques tout deux. Parfait alors! Je te fais confiance.
Oui, si tu dis qu'il me va pourquoi ne pas le prendre ?
Je souris retournant dans ma cabine pour me vêtir de mes affaires. Je me charges de mes achats que je paye en caisse avant de la suivre dans ce même rayon où je l'ai trouvé plutôt. Un nouveau pincement au coeur. Je me rapproche d'elle en silence, combatant avec les larmes qui tentent de passer la barrière qu'est formé de mes yeux. Je la regarde toucher, me montrer les tenues qu'un bébé peut porté. Cela me rappelle les nombreux magasins que j'avais pu faire seul, à la demande d'Elise alors qu'elle n'était aliter dans notre chez nous. J'avais moi même choisis toutes les tenues de notre fille en jouant avec nos goûts. Je me souviendrais toujours de ce temps que je perdais à contempler les rayons, à me perdre en imaginant à quoi pourrait ressembler ma petite princesse...
Oui c'est mignon. Tu sais j'ai passé l'âge de jouer à la poupée... Je tente de ne pas répondre séchement à mon amie. Elle n'y est pour rien la dedans. Elle ne sait pas ce qu'il m'est arrivé, et pourtant j'ai l'impression que quelque chose va me tomber dessus d'une minute à l'autre, que sortie de la bouche de Carolina, mon monde a peine reconstruit aller s'éffondré brutalement.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 13/03/2017 à Miami. J'ai posté : 1115

MessageSujet: Re: Shopping & discussion ღ Timéo   Lun 14 Aoû - 19:13

Tough love
Jessica Ware
click
Timéo & Carolina
xxx
« In the middle of the night, all I think about is you. I trail in all your clouds of glory, it's true. So you wanna be a man about it, do you have to?And have you figured out all you wanted, have you? »
D'un côté, je viens seulement de retrouver ma fille et pourtant j'ai cette impression de la connaître depuis toujours. Je me sens en totale incertitude face à beaucoup de choses mais je suis sûre et certaine d'une chose, c'est que je veux garder ma fille dans ma vie. Toutes ces années que j'ai passé à me demander ce qu'elle vivait, comment elle se sentait, si elle savait la vérité... Toutes ces années où je n'ai cessé de m'imaginer son visage. Dieu seul sait combien de temps j'y ai passé. Pourtant, elle est encore plus magnifique que je n'ai pu l'imaginer auparavant. Elle est si adorable, j'ai réellement de la chance d'avoir une fille qui a pu comprendre les raisons pour lesquelles j'ai été contrainte d'agir ainsi, de la faire adopter. Maintenant qu'elle est là, je me sens vraiment heureuse, on pourrait même aller jusqu'à dire que je suis comblée de la vie que je mène. Quand on voit jusqu'où j'ai pu aller, quand on voit la descente aux Enfers que j'avais entamée, je ne suis que plus fière de ce que je suis devenue, de ce que je vis à présent. Ça n'a jamais été simple et pourtant... J'aperçois le bout du tunnel, le bonheur qui m'ouvre enfin ses bras après toutes ces longues années. Que demander de plus lorsqu'on sait que d'ici quelques mois, je serais à nouveau maman ? Timéo me parle de voir ma fille, ça me comble. Je n'aurais pas proposé l'idée en sachant que ça peut le mettre un peu mal à l'aise, après tout c'est délicat lorsqu'on n'a pas vu la mère pendant de longues années d'apprendre à connaître la fille. Et moi dont ! Lui répondis-je, assez enthousiaste à cette idée malgré tout. Il me dit finalement que pour lui c'est "juste". Comme si son acte était normal mais non, ça ne l'est pas selon moi. Tu es trop modeste, arrête un peu. Tu as énormément joué dans ma vie. Comment ça ? Explique toi... En effet, sa dernière phrase me laisse beaucoup de sous-entendu et de questions à lui poser. Je ne veux pas non plus en faire trop. Peut-être est-ce juste une fausse alerte ? Je n'en sais strictement rien. Ah non ? Pour rien au monde? Ça me va droit au coeur, je le sens sincère dans ses paroles. C'est ce qu'on dis ! Je ris.

C'est vrai que Timéo et moi ne bougeons pas beaucoup ensemble. Je suis partie du fait qu'il devait avoir sa vie à gérer et je ne veux pas m'y imposer. J'admets pourtant que cette sortie me plait énormément. Mon compliment est plus que sincère, je pense réellement ce que je lui ai dis. Tu devrais le prendre oui, il te va à ravir ! Je souris, attendant qu'il soit changé. Devants les vêtements pour bébés, mes yeux brillent. Je m'imagine déjà mon bébé dans pleins de ses vêtements, que ça soit un petit garçon ou une petite fille. Seul l'avenir me le dira. Ça m'émerveille de voir des choses aussi adorables. Si ça n'en tenait qu'à moi j'aurais probablement dévalisé le magasin, ce n'est pas le côté financier qui m'en empêcherait quoi qu'il arrive mais ce n'est clairement pas raisonnable tant que je ne suis pas sûre du sexe de mon bébé. Il me dit avoir passer l'âge de jouer à la poupée, je souris et lève les yeux au ciel. Tu es encore jeune, arrête ! Et puis, qui dis que je parle de jouer à la poupée ? Je te parle peut-être d'autre chose, tu sais... Je souffle un coup, finissant par lui dire la vérité. Non, mais tu sais... J'aurais tôt ou tard besoin de tous ces trucs là. Je... J'attends un bébé, Timéo. Je baisse la tête telle une enfant qui a fait une énorme bêtise. Cette grossesse n'est pas ma faute mais en prime, l'idée d'être maman pour la seconde fois me réjouis. J'ai une vie qui me permet d'accueillir un bébé cette fois, j'en ai réellement envie et pourtant, face à lui, une part de moi culpabilise.

© 2981 12289 0

_________________

Always
“Où est le temps ou l'on croisait un regard parmi des milliers d'autres, instant magique, coup de foudre qui faisait s'emballer les coeurs.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 03/07/2017 à Miami. J'ai posté : 70

MessageSujet: Re: Shopping & discussion ღ Timéo   Lun 14 Aoû - 22:55


Shopping & discussion

Je ne le suis pas, je suis juste arrivé au moment ou tu en avais le plus besoin. Je suis resté avec toi parce que tu en avais besoin, pour tout te dire, je ne savais même pas ce que je faisais. Après tout j'aurais pu faire comme de nombreuses personnes, te regarder chuté et ne faire que passer mon chemin. Je ne sais pas ce qu'il m'a prit de m'arrêter sur ce banc. Une chose est sur, c'est que je ne le regrette en aucun cas. Je la fixe un tant avant qu'elle ne me pose  des questions. Je m'en doutais, j'ai tendu une perche, elle s'y est agrippée. Soudainement je fuis son regard, je jette un coup d'oeil à mes pieds, effaçant tout sourire de mon visage. Une autre fois peut être, ce n'est ni le jour, ni le lieu pour en parler.. Je m’efforce de lui adresser un léger sourire. Pour rien au monde. Je soupire bruyamment étant amusé. Tu es vraiment une morue avec moi!

Je tends une de mes mains pour venir froler le petit habit qu'elle tient dans ses main. Une larme franchit enfin mon droit, je ne tente même pas de la chasser. 35 ans, ce n'est plus très jeune... Je devrais être heureuse pour elle, la prendre dans mes bras, lui faire une bise sur la joue. Mais là ? Je suis dans l'incapacité de faire quoi ce soit, même pas la féliciter pour tout ce parcours qu'elle a pu faire, gratifié par un nouveau né. Je recule de quelque pas, je suis chambouler. Ma bouche s'en trouve légèrement ne pouvant à peine parler. Elle a cette chance d'avoir un enfant à nouveau, de refaire sa vie, tout défile à grande vitesse dans ma tête, au point de me donner le tournis. Je bouge la tête de droite à gauche essayant de me ramener à l'esprit. C'est de trop pour moi, je me dois de sortir d'ici, prendre l'air, fumer un clope. Je dois bouger de la.
Je... Excuse moi... Incapable de dire quoi ce soit de plus je sors du magasin, puis du centre commercial, les larmes aux yeux. Je repense à ma mère, ce soir là qui m'avait appeller pour m'annoncer la nouvelle, je repense au visage éteind de ma femme dans son lit d'hopital, puis du petit corps frêle de ma fille. Je me retrouve assis sur un banc, les mains tremblantes, une clope coincé entre les lèvres. Je tente par tout les moyens de calmer ma crise de panique qui s'empare de mon corps, sous le regard insouciant des passants.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 13/03/2017 à Miami. J'ai posté : 1115

MessageSujet: Re: Shopping & discussion ღ Timéo   Ven 18 Aoû - 23:09

Tough love
Jessica Ware
click
Timéo & Carolina
xxx
« In the middle of the night, all I think about is you. I trail in all your clouds of glory, it's true. So you wanna be a man about it, do you have to?And have you figured out all you wanted, have you? »
Justement, tu es arrivé au moment où j'en avais le plus besoin. Tu n'as pas tracé ta route, tu ne m'as pas ignoré. Non, tu m'as accosté. Tu savais sûrement rien qu'à l'apparence que j'avais. Tu m'as sortie de là et je t'en remercie quoi qu'il arrive. Tu n'as jamais regretté ? Ça aurait pu être une perte de temps en plus, tu sais ... Et c'est vrai, peut-être que j'aurais pu tomber encore plus bas ou que sais-je, mais ce n'est pas le cas. C'est grâce à lui que j'ai quitté Paris, que j'ai arrêter l'alcool et la drogue et heureusement d'ailleurs. Je suis fière de cette vie que je mène, fière d'où j'en suis arrivée et c'est le plus important à mes yeux en plus de mes enfants... Enfin, ma fille et mon bébé à venir. Je ne réponds rien, puisqu'il ne souhaite pas en parler maintenant je ne veux pas forcer.  Je ris lorsqu'il me dit que je suis une morue. Non, c'est toi la morue ! Mais je t'aimes quand même. Oups... Lui ai-je vraiment dis ça ? Mais quelle imbécile ! Je préfère ne rien préciser, peut-être n'aura-il rien remarqué ?

Je le vois verser une larme, ça me brise le coeur d'ailleurs. Je pose mon regard sur lui. Mais ce n'est pas impossible pour autant... Le voyant sortir rapidement, je décide qu'il vaut mieux le laisser tranquille quelques minutes. Je vais payer mes achats tandis que je passe chercher deux cafés, enfin un café pour lui et un décaféiné pour moi évidemment. Je le rejoins à l'extérieur, lui tendant son gobelet alors que je l'invite à rejoindre ma voiture dans le but de le ramener chez lui. Je lui demande simplement son adresse tandis que je conduis jusque là. Je le laisse sortir tandis que moi-même je sors de ma voiture. Je baisse la tête, le silence pèse entre nous et je n'apprécie pas vraiment. Je décides donc de lui préciser ce qu'il s'est passé malgré que nous soyons toujours à l'extérieur, le laissant ouvrir la porte. Je... Tu sais, ce n'étais pas un choix volontaire de ma part. Ce bébé n'aura pas vraiment de père. Ce n'est pas une aventure d'un soir mais une erreur médicale. Le médecin s'est trompée de salle et... Tu as compris la suite, c'est ainsi que je me suis retrouvée enceinte. Tu sais, je ne me sens pas prête à reproduire une erreur comme je l'ai fais avec ma fille, je ne veux pas penser à ce bébé pendant les quinze prochaines années de sa vie en me disant que je regrette qu'il ne soit pas avec moi. Je... J'ai décidé de le garder...Si tu décides que je devrais m'en aller, je comprendrais tu sais...

© 2981 12289 0

_________________

Always
“Où est le temps ou l'on croisait un regard parmi des milliers d'autres, instant magique, coup de foudre qui faisait s'emballer les coeurs.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 03/07/2017 à Miami. J'ai posté : 70

MessageSujet: Re: Shopping & discussion ღ Timéo   Ven 18 Aoû - 23:47


Shopping & discussion

Une perte de temps ? Tu as surement raison. J'étais un peu éméché, je t'ai vue, je me suis assis, et je t'ai sauvé.
Mais au fil du temps j'ai su que ce que je faisais me serai récompensé. Regarde toi, tu es magnifique,
tu as un immense sourire, tu as retrouver ta fille! Voila ce que j'appelle une réussite. Ce n'était pas de la pitié que je ressentais ce jour là à ton égard. J'avais besoin de parler, sans aucune raison. Je suis tombé sur toi, je t'ai sauvé. C'était mon devoir et ne me contredis en aucun cas!
Maintenant que je sais qu'elle n'est plus cette jeune femme que j'ai rencontré il y a des années, je peux souffler un bon coup. Maintenant que je ne suis plus seul, je peux me laisser aller. Il y aura toujours une personne pour me relever, pour m'aider à m'en sortir. Une personne en qui j'ai confiance, qui sera me tenir debout, me rabattre sur le droit chemin. Je ne suis plus seul maintenant. Tout cela est terminé. Insulte moi encore une fois de morue et tu vas finir dans la fontaine! Je la nargue en riant, je ne veux pas la mettre mal à l'aise. J'ai bien entendu ses mots, je les interprète à ma façon, il n'est pas courant qu'une femme est de telle paroles envers un homme... Je suis peut être idiot de faire cela... Ce n'étais peut être que de simples mots...

J'ai cru que j'allais rester sur le tapis. Mon coeur ne cessait de battre à pleine vitesse, il manquerait plus que cela, que je claque après une crise d'angoisse... Si je me suis calmé, c'est parce que je l'ai vu s'approcher de moi. J'ai eu le temps de fumer 2 clopes, mais elle est revenu, en silence, m'emmenant dans sa voiture. Elle me demande mon adresse que je lui donne sans broncher. Je me sens tellement mal d'avoir foutu notre journée en l'air, de briser quelque chose. Je me sens idiot d'agir ainsi... Une fois devant ma porte, la clé dans la serrure elle me parle de son bébé, de cette erreur médicale, de se père inconnu. J'ai de plus en plus au coeur. Je ne l'interromps pas dans son discours, je ne me retourne pas pour autant. L'heure est venue de passé le cap. L'heure est aux révélations. Je devrais être heureux pour toi, je devrais te féliciter pour cette nouvelle. Rien n'est de ta faute. Tu ne fais que jouir de cette nouvelle vie que tu as pu t'offrir. Mais... Je colle mon front à la porte, fermant les yeux déversant d’innombrables larmes. On m'a volé ma femme et ma fille. On a tué mes princesses, on a réduit ma vie en poussière en l'espace d'un instant. Je cogne contre la porte, d'un violent coup de poing, avant de me retourner, le visage meurtrie par la haine, la rage et la douleur. J'ai pas le droit de te demander cela, j'ai pas le droit de t'imposer ma souffrance. Mais j'ai besoin de toi, c'est à mon tour maintenant de chuter dans les néans. On m'a retiré mon bonheur, mon amour, ma vie...

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 13/03/2017 à Miami. J'ai posté : 1115

MessageSujet: Re: Shopping & discussion ღ Timéo   Lun 21 Aoû - 21:44

Tough love
Jessica Ware
click
Timéo & Carolina
xxx
« In the middle of the night, all I think about is you. I trail in all your clouds of glory, it's true. So you wanna be a man about it, do you have to?And have you figured out all you wanted, have you? »
Peut-être qu'à tes yeux c'est normal mais pas pour moi, Timéo. Tu m'as sauvée de ma descente aux Enfers, tu m'as remise sur le droit chemin grâce à tes gestes et tes paroles. Tu n'as jamais été comme les autres envers moi. Tu n'as jamais cherché à me couler ni même à abuser de moi comme certains ont pu le faire. Je ne sais pas si tu te rends réellement compte que c'est grâce à toi, tout ça. Tu es un homme bon et ne laisses personne te faire croire le contraire, c'est clair ? Plus le temps passe et plus je me questionne. Est-ce simplement de la reconnaissance que j'éprouve à son sujet ou serais-je réellement en train de tomber pour lui ? J'admettrais que ça me fait un peu peur au vu de ma dernière relation en date. L'amour m'a fait beaucoup plus souffrir qu'il ne m'a apporté de la joie. Je ne voudrais pas tout gâcher avec Timéo a cause de ça, je m'en voudrais si nos relations venaient à changer à cause de futilités pareilles. Lorsqu'il me menace, je ris. Tu n'oserais pas ! D'un côté, tant mieux pour moi puisqu'il n'a pas relevé la suite. J'aurais du lui expliquer ce que ça signifiait et j'admettrais que j'aurais eu énormément de mal à lui fournir quelque chose qui tient la route hors de mes sentiments. Je ne sais pas si je suis prête, j'ai surtout peur de tout perdre en lui avouant ce que je penses éprouver pour lui.

Avant de l'emmener dans la voiture, je lui ai donné le café qui lui était destiné. Peut-être que ça le soulagera un peu, je n'en sais rien mais l'état dans lequel ça l'a mit ... Je m'en veux. Il y a des fois où je me dis tout simplement que j'aurais mieux fais de me taire, de tout garder pour moi un instant de plus. J'ai l'impression d'avoir gâché cette journée mais aussi d'avoir brisé quelque chose entre nous et ça m'effraie au plus haut point. Sur la route, je reste assez prudente mais aussi très silencieuse. Je pense surtout que l'heure n'est pas à la discussion pour l'instant, du moins pas jusqu'à ce qu'on arrive chez lui où je lui balance la vérité. J'ai l'impression d'avoir fait qu'empirer les choses. Je me maudis, j'ai peur de remuer le couteau dans la plaie. J'étais prête à faire demi tour, à rentrer chez moi alors qu'il commence à tout m'avouer. Il me dit qu'on a tué sa femme et sa fille. Je suis sur le cul, surprise mais aussi très mal pour lui. C'est à cet instant que je me blâme encore davantage. Je ne sais quoi lui dire pour apaiser ses maux tellement je me sens mal pour lui. il finit par frapper sur la porte d'un violent coup de poing et, étant surprise, je sursaute. Je m'approche doucement de lui tandis que je prends sa main, posant son regard dans le mien alors que je caresse doucement sa joue de mon autre main. Tu n'imagines pas à quel point je suis désolée, Timéo... Qu'est-ce que je peux faire pour t'aider ? Tout ce que je peux faire, je le ferais et tu le sais...

© 2981 12289 0

_________________

Always
“Où est le temps ou l'on croisait un regard parmi des milliers d'autres, instant magique, coup de foudre qui faisait s'emballer les coeurs.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 03/07/2017 à Miami. J'ai posté : 70

MessageSujet: Re: Shopping & discussion ღ Timéo   Lun 21 Aoû - 22:59


Shopping & discussion

Je me maudits d'avoir craqué ainsi, de pourrir sa joie de la sorte, je m'en veux de lui balancer tout cela, de lui gacher son instant et surtout de lui faire porter le chapeau. Sa main se pose sur la mienne puis sur ma joue, j'apprécie ses petits gestes attentionnés, qui me montre que je ne suis pas tout seul. J'ai envie de la prendre dans mes bras de la serré, de me dire que je ne suis plus seul, que j'ai une amie sur qui comptais. Un instant je ressens ce que Carolina a pu ressentir il y a des années de cela alors que je venais à son secours. Maintenant les rôles ont changés... Je suis devenu celui qui réclame de l'aide, celui qui a besoin d'une bouée de secours, d'un pilié. J'ai besoin de toi. J'ai besoin de redevenir l'homme que j'étais avant, je ne veux plus souffrir, je ne veux plus passé des nuits les yeux ouverts à pleurer, à avoir peur. Je serre sa main malgré le sang qui coule sur ma main. Je me rapproche d'elle le corps tremblant, déposant mon front contre le sien nos lèvres à quelques centimètres chacunes. Je ne me rends pas compte de cette proximité tant je suis perdu dans ma douleur.
J'ai besoin que tu me sauves comme je l'ai fais avant... J'ai besoin de tourner la page. J'ai besoin que tu sois là avec moi, ici... Depuis que ma vie a été détruite, j'ai eu beaucoup de mal à m'endormir sans faire de cauchemars, à manger correctement, un rien m'éffrayer, même les bouteilles d'alcools me faisaient cet effet là, pour dire. Je sais que j'ai besoin d'agir, que je dois bouger mon cul, mais seul ? C'est impossible.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 13/03/2017 à Miami. J'ai posté : 1115

MessageSujet: Re: Shopping & discussion ღ Timéo   Lun 21 Aoû - 23:16

Tough love
Jessica Ware
click
Timéo & Carolina
xxx
« In the middle of the night, all I think about is you. I trail in all your clouds of glory, it's true. So you wanna be a man about it, do you have to?And have you figured out all you wanted, have you? »
Je m'en veux surtout de lui avoir fait penser à ça en lui annonçant ce qui me rendait si heureuse, j'ai l'impression d'avoir tout ruiné entre nous, d'avoir tout gâché et ça me rend complètement folle. J'ai l'impression qu'il me file entre les doigts et que je ne peux rien faire pour l'y en empêcher. Il m'a sauvée la vie, je le sais. Sans lui il est fort probable que j'aurais fais une overdose ou même que mes idées noires passent à l'action. Pourtant, grâce à lui j'ai pu éviter tout ça et je suis devenue celle que je suis maintenant. À mon tour d'en faire de même pour lui, je m'en voudrais qu'il tombe aussi bas que moi si pas pire encore. Je... Tu sais, je suis sûres qu'elles t'aimaient mais je sais aussi qu'elles voudraient te voir heureux. Ce n'est pas si simple et je le conçois mais il faudra avancer, tu le sais n'est-ce pas ? Tu sais qu'il faudra que tu laisses la douleur derrière toi parce qu'elles t'aimaient et que même si on ne le dirait pas comme ça, la roue tourne et que le bonheur, ça n'arrives pas qu'aux autres. Dis toi que tu n'es pas tout seul, que je suis là. Si tu ne veux pas t'en sortir, fais le pour ta femme, ta fille et pour moi aussi. Je suis là, je ne comptes pas m'en aller de si tôt quoi qu'il arrive et j'espère que tu le sais. Il s'approche de moi, nos lèvres étant proches. Ça me fait l'effet d'un électrochoc, j'aurais presque cette impression que mon coeur a loupé un battement. Ce n'est pourtant pas le moment de me laisser aller. Il faut que je m'occupes de lui et je ne voudrais pas profiter d'un moment de faiblesse. Pourtant, je suis incapable de reculer pour autant. Il me rend dingue, vraiment. Je reste avec toi ce soir, je ne comptes pas m'en aller. Je ne te laisserais pas, pas dans cet état. Crois-moi, je ne te laisserais pas sombrer comme je l'ai fais il y a quatorze ans. Maintenant, rentrons chez toi et soignons ta main, veux-tu ? Enfin, je m'en occuperais et toi tu te laisseras sagement faire. Je compte bien y faire quelque chose, je suis tout bonnement incapable de le laisser ici, de le laisser dans cet état surtout. Il me brise le coeur, lui qui était si souriant, qui respirait le bonheur quand je l'ai connu ... Il n'est plus le même. Après tout ce qu'il a fait, je me dois d'être présente pour lui et de ne pas le laisser sombrer. Il en a fait de même pour moi après tout, et je tiens à lui. Peut-être plus que je n'ose me l'avouer d'ailleurs... Je suis incapable de reculer, de m'éloigner de lui alors que je devrais, je le sais.

© 2981 12289 0

_________________

Always
“Où est le temps ou l'on croisait un regard parmi des milliers d'autres, instant magique, coup de foudre qui faisait s'emballer les coeurs.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 03/07/2017 à Miami. J'ai posté : 70

MessageSujet: Re: Shopping & discussion ღ Timéo   Lun 21 Aoû - 23:39


Shopping & discussion

Ses paroles viennent caressé mes oreilles avec une telle douceur, que je crois à chacun de ses mots. Je sais que je suis en sécurité dans ses bras, que je peux accomplir des miracles avec elle à mes côtés. Je ne lui aurait rien dit si cela n'avait pas été le cas. Mais là... La douceur des ses mains, son regard doucereux, ses mots... J'ai l'impression d'être sur une petit nuage, d'être pour une fois en paix avec moi même.
Elise... Elle s'appellait Elise. Ma fille se nommait Lola. Elles étaient mes rayons de soleil, ma vie.
Je l'ai aimais à un point... J'aurais fais n'importe quoi pour elles. Elles m'ont rendu heureux chaque jour de ma vie, elles... Je l'ai aimes toujours autant... Elles ne le savent pas, elles n'entendent pas mes paroles, mais... Mais je souhaite honorer leurs mémoires... Je dois m'accrocher pour elles..
je hoche légerment la tête pour confirmer tes dires. Ma main me fait mal mais sans plus, la peine que je ressens est bien plus douloureuse. Je ne quitte pas son étreinte, je reste collé à son front, mes yeux clos, me concentrant sur sa respiration étrangement calme. Merci... Je... Je ne te decevrais pas.. Ma main va bien, ce n'est qu'une égratignure..Je relache ma main blessé pour la remplacer par mon autre main que je colle sur la tienne, alors qu'elle caresse ma joue. Je n'ai aucune envie de rentrer chez moi, je suis tellement bien avec la chaleur de son corps, son odeur.. Il y a bien longtemps que je n'ai jamais été aussi proche d'une femme... Cela ne me perturbe pas, dans ma tête il n'y en a qu'une seule, même je dois en faire deuil, très vite si je veux avancer.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 13/03/2017 à Miami. J'ai posté : 1115

MessageSujet: Re: Shopping & discussion ღ Timéo   Lun 21 Aoû - 23:55

Tough love
Jessica Ware
click
Timéo & Carolina
xxx
« In the middle of the night, all I think about is you. I trail in all your clouds of glory, it's true. So you wanna be a man about it, do you have to?And have you figured out all you wanted, have you? »
Je caresse sa joue avec une douceur surprenante tandis que mon regard croise le sien. J'essaie de rester calme, de ne rien laisser paraitre pour l'instant tandis qu'il me parle de sa femme et de sa fille. Je n'ose pas le quitter du regard, je veux lui donner tout le soutient dont il peut avoir besoin. Je sais que tu les aimais, ce n'est pas rien de perdre sa femme et sa fille. C'est parce que tu les aimes qu'il faut que tu te glisses en tête l'idée qu'il faut avancer, que tu peux tout de même être heureux quoi qu'il arrive. C'est pour elle que tu dois éviter de sombrer, d'accord? Et puis tu n'es pas seul, je suis là et je te l'ai dis. Je ne partirais pas de si tôt. Il me dit finalement que ce n'est qu'une égratignure et rien de plus mais tout de même. De toute manière, il faut que je m'éloigne physiquement. Je ne peux pas céder, pas suite à ce que m'a fait mon ex. Je ne veux plus souffrir à nouveau, pas encore une fois.Rentrons quand même, il faut que je... euh... que je m'en occupes. Rentrons... Je finis par m'éloigner de quelques centimètres mais pas trop non plus tandis que je bouge ma main. Je ne peux pas céder, pas ainsi, pas avec lui et surtout pas maintenant. Je me l'interdis. Malgré tout, je finis par lui proposer quelque chose qui me tient réellement à coeur. Je reste ce soir mais après... Que dirais-tu de venir chez moi ? Ça te facilitera pour faire le deuil et pour avancer, tu sais ... Je pense que ça te soulagera énormément. Je n'ai pas d'alcool donc ça t'éviteras toute tentation.  Je pense que reprendre dans un endroit neutre te seras bénéfique.

© 2981 12289 0

_________________

Always
“Où est le temps ou l'on croisait un regard parmi des milliers d'autres, instant magique, coup de foudre qui faisait s'emballer les coeurs.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 03/07/2017 à Miami. J'ai posté : 70

MessageSujet: Re: Shopping & discussion ღ Timéo   Mar 22 Aoû - 15:06


Shopping & discussion

Parler de ce sujet, parler de ma famille défunte, me mets dans une état second. La crise de panique que j'ai eu plutôt au centre commercial, c'est empiré alors que je lui révèler mon passé. Ma respiration était plus saccadé, puis insuffisante. Mais sa présence, sa voix, ses gestes, tout à le don de me calmer, personne n'y arrivait aussi bien que ma femme lorsque cela m'arrivé, lorsque fatigué mon corps me lachait dans ses bras.
Je me releverai un jour, j'en suis obligé. Pour elles je dois le faire. Mais comment retrouver le bonheur, l'amour d'une femme alors qu'on a déjà connu le grand amour ? Je... Je me dois de vivre pour elle, mais ne me dis pas que je serais heureux à nouveau, c'est impossible... On m'a souvent répêter, que dans une vie nous ne pouvons connaitre qu'une seule fois le grand amour, il est possible de connaître d'autre femme, mais rien ne serai plus magique que le grand amour. Suis je idiot de penser que cette personne peut avoir raison ? Est-ce la bonne décision que de renoncer à l'amour après celui porter à ma femme ? Trop de question, longtemps rester en suspens dans ma tête. Elle me parle de ma main, je l'ai presque oublié. Cette proximité entre nous, me mets la tête ailleurs. Je hoche la tête lui laissant cette fois ci le dernier mot. Je pousse la porte avec mon pied, l'emmenant avec moi dans la maison ou Alaska nous regarde étonné de nous voire ainsi. Je le repousse gentiment, m'installant sur une chaise, ma main sur la table. Je te fais confiance.. Je lève légèrement ma main pour lui montrer de quoi je parle. Je l'écoute me parler, je suis même émue par sa proposition. Elle me propose de vivre chez elle, de partir sur de bonne base. Un milieu sain, qui ne pourra que m'aider à remonter doucement la pente...
Je... Je ne sais pas si c'est une bonne idée, tu as ta fille. Si jamais elle ne me voit ? Et si elle ne comprends pas ce que je vis ? Tu viens à peine de la retrouver, j'ai pas le droit de débarquer comme ça... Et puis j'ai mon chien, mon chat, je peux pas les abandonner.. Je... Je suis chez moi ici.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 13/03/2017 à Miami. J'ai posté : 1115

MessageSujet: Re: Shopping & discussion ღ Timéo   Mar 22 Aoû - 15:23

Tough love
Jessica Ware
click
Timéo & Carolina
xxx
« In the middle of the night, all I think about is you. I trail in all your clouds of glory, it's true. So you wanna be a man about it, do you have to?And have you figured out all you wanted, have you? »
Je n'ose pas tenter de gestes avec lui, je n'ose pas le prendre dans mes bras de peur qu'il me repousse ou même de peur d'empirer les choses. Je veux l'aider mais ça me terrifie au plus profond de moi de le voir ainsi et de ne rien oser par peur que son état empire au point que je sois peut-être même obligé de l'emmener à l'hôpital ou que sais-je. Je ne sais même pas si il a vécu ça auparavant mais je me décide finalement à le prendre dans mes bras dans une étreinte assez douce, rien de forcé. Que du contraire d'ailleurs c'est même venu d'un naturel surprenant pour moi. Je suis rarement tactile envers les hommes hors de ceux avec qui j'ai couché, bien évidemment. Lui, ce n'est pas son cas mais c'est un ami proche et je me dois d'essayer ce qui est en mon pouvoir pour qu'il puisse aller mieux et avancer. C'est des conneries... Tu peux aimer une deuxième fois autant que tu as aimé ta femme même si l'amour n'est pas le même. Mon premier amour a été l'une des personnes les plus importantes dans ma vie, il m'a donné ma fille mais ça ne m'a pas empêché de connaître à nouveau l'amour dans les bras d'un autre même si je ne les aimais pas pareil tous les deux mais je te prie de croire que cet amour se valait malgré tout. Ne perds pas espoir, tu peux toujours aimer une autre femme sans l'oublier. Nous rentrons finalement, je me rends dans l salle de bain que je cherche afin de trouver quelque chose pour le soigner. Je finis par trouver une trousse de secours. Je pense que ça suffira. Je le rejoins, m'installant face à lui. Je prend délicatement sa main, désinfectant et essuyant le sang qui a pu couler avant de lui faire un pansement par sécurité. Nous enchaînons tous les deux la discussion mais je ne compte pas lâcher l'affaire. Si elle te voit, c'est à moi qu'elle posera les questions. De toute manière elle ne vit pas à la maison pour l'instant même si ce n'est pas l'envie qui m'en manque. Sa vie n'a pas non plus été facile, elle comprendra ce que tu as vécu. Si ce n'est que tes animaux, prends les avec. Maintenant, tu n'as plus vraiment d'excuse pour refuser. Je pense sincèrement que ça te feras énormément de bien de commencer à te reconstruire là où tu ne seras pas tenté, dans un milieu neutre mais je ne peux pas t'y forcer dans le fond...

© 2981 12289 0

_________________

Always
“Où est le temps ou l'on croisait un regard parmi des milliers d'autres, instant magique, coup de foudre qui faisait s'emballer les coeurs.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 03/07/2017 à Miami. J'ai posté : 70

MessageSujet: Re: Shopping & discussion ღ Timéo   Mar 22 Aoû - 17:24


Shopping & discussion

Je me perds dans ses bras, j'attendais ce câlin depuis un moment, je n'avais pas oser faire le premier pas, tout comme elle, j'ai horreur de ce genre de truc, mise à part lorsque ma femme et ma fille me sauter dans les bras. La ? J'ai besoin de sentir la présence de mon amie au plus près. J'ai besoin de sentir ses bras protecteur s'entouré autour de mon cou. Je soupire de plaisir, glissant sans hésiter mes bras dans ton dos, évitant de te mettre du sang sur ton haut. Comment tu fais pour être optimiste ? Comment tu fais pour voire les choses de cette façon ? Qui me dis que quelqu'un acceptera un gars comme moi ? Les gens ont pas envie de se prendre la tête, aucune femme ne voudra se lever vers 3h du matin parce que leur mec à fait un cauchemar, parce qu'il chiale dans son sommeil, aucune femme ne veut d'un homme qui demande à être protéger ou à être rassurer bien plus souvent qu'elle même... Il me sera difficile de trouver àà nouveau Carolina... Je me suis caché dans son cou tout le long de mon monologue, avant de me redresser et de déposer un baiser au creux de sa machoire. Je ne sais pas pourquoi j'ai agis ainsi, surement une de mes habitudes que je n'ai jamais perdu. Je le faisais toujours avec Elise, seulement dans non moment intimes. Je me laisse soigner sans broncher, je n'ai aucune raison d'avoir peur de ma meilleure amie ? Elle sait ce qu'elle a affaire, aucune raison de paniquer... Je relève la tête vers elle, soupirant. Je n'ai plus aucun argument pour la contre dire, dorénavant je suis obligé d'accepter son offre. Je secoue la tête de droite à gauche d'un air désespèrer. Ok... Je m'avoue vaincue, j'enmmenagerai chez toi. Juste... Laisse moi le temps de m'y faire, laisse moi le temps de faire mes bagages. Je ne veux pas que cela soit précipiter... Je passe ma main bander sur mon visage avant de me lever et de te prendre dans mes bras. Merci... Merci d'être toi! Je colle mon front au sien, fermant mes yeux. Je rapproche mon visage du sien, pour lui faire un simple bisous sur la joue. Seulement, mes lèvres sont plus proches des siennes que de sa joue. Le geste reste raisonable mais à limite déplacer. Je n'ai pas souhaiter faire cela, c'est venue avec tant de naturel...

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 13/03/2017 à Miami. J'ai posté : 1115

MessageSujet: Re: Shopping & discussion ღ Timéo   Mar 22 Aoû - 17:41

Tough love
Jessica Ware
click
Timéo & Carolina
xxx
« In the middle of the night, all I think about is you. I trail in all your clouds of glory, it's true. So you wanna be a man about it, do you have to?And have you figured out all you wanted, have you? »
Disons que ce n'est pas le contact physique qui me déplait mais plutôt cette possibilité qu'un homme en qui je n'ai pas confiance pose ses mains sur moi, qu'on me fasse à nouveau souffrir comme je l'ai déjà fais. C'est une habitude, j'ai créer cette carapace autour de moi, cette petite bulle qui m'appartient mais ma plus grande peur c'est que tout se brise d'un instant à l'autre, que je tombes de haut à nouveau. Je me le refuses, plus jamais je ne veux vivre ça. J'essaie de le rassurer comme je peux, de part ma présente mais aussi grâce à mes paroles. Je fais ce qui est en mon possible pour lui et c'est d'ailleurs ce qui m'importe le plus. Je suis optimiste parce que la roue tourne, Timéo. Les bonnes choses n'arrivent pas qu'aux autres mais pour ça il faut que tu leur laisse la possibilités d'arriver jusqu'à toi. Quelqu'un verra en toi ce que tu es et t'accepteras. En attendant, je m'en fiche de me réveiller à trois heures du matin pour te rassurer si tu en as besoin, je veux être là pour toi parce que je tiens à toi mais pour ça on doit te remettre dans le droit chemin. Ne penses pas ça, tu broies du noir mais ce n'est pas vrai. Tu peux trouver quelqu'un. Comment lui dire ? Comment lui dire que j'éprouves des sentiments pour lui et que je serais capable de le faire aussi longtemps qu'il en éprouvera le besoin ? Je sais qu'il est faible et je ne veux pas profiter d'un de ces moments pour lui déballer ce que je ressens. C'est pas le moment et qui plus est, je ne supporterais pas de profiter ainsi de sa faiblesse. Pour l'instant, je veux juste être cette amie dont il a besoin. Après tout, il s'est confié à moi et pour l'avoir vécu, je sais que c'est très difficile. Du moins c'est impossible quand tu n'as pas confiance en la personne alors je prends ça comme un bon signe malgré tout. Prends le temps qu'il te faudra, ne t'en fais pas. Ça me laissera le temps de tout préparer pour ton arrivée. Tu verras, tu n'auras pas le choix que de lutter contre la tentation avec moi. Et puis il n'y a aucune bouteille d'alcool chez moi, rien qui pourrait te faire flancher. Qui plus est, je serais là pour toi. Tu ne seras pas seul. Il me prend dans ses bras. Si ce n'était pas Timéo, je l'aurais probablement repoussé mais là ? Je me laisse aller dans ses bras, un léger sourire sur les lèvres. C'est normal, c'est grâce à toi... Nous sommes proches, très proches mais j'arrive à me contrôler jusqu'à ce qu'il dépose un baiser très proche de mes lèvres. Je le regarde de mes yeux bleus, posant ma main sur sa joue. Je lui vole un tendre baiser. La différence ? Mon geste est bel et bien voulu. Il y a de fortes chances qu'il me repousse, je le sais mais au moins j'ai tenté et je ne regretterais pas. Je pose avec délicatesse ma main sur sa joue, baissant ensuite le regard.

© 2981 12289 0

_________________

Always
“Où est le temps ou l'on croisait un regard parmi des milliers d'autres, instant magique, coup de foudre qui faisait s'emballer les coeurs.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 03/07/2017 à Miami. J'ai posté : 70

MessageSujet: Re: Shopping & discussion ღ Timéo   Mer 23 Aoû - 2:00


Shopping & discussion

Je suis bien le dernier homme capable de blesser une femme. Je suis franc, direct et sincère avec elles, dans une situation de couple bien sûr, mais aussi lorsque cela concerne mes proches amies. Jamais, l'idée de blesser physiquement ou même moralement une personne ne me viendrait. Comme beaucoup j'ai eu des pannes de coeur, des faux plans, ce qui m'a beaucoup marqué, puis est venu ma femme. C'était une femme remarquable, qu'on respectait , qu'on apprenait à aimé. Carolina peut être certaine qu'elle ne craint rien dans mes bras. Je serais toujours présent pour elle, quoi qu'il, quelque soit mon état.
J'aimerai pouvoir te croire, j'aimerai pouvoir être capable de faire tout ça, mais je ne me sens pas prêt, je ne sais même pas si un jour je le serais... Tu ne sais pas dans quoi tu t'engages, tu ne m'as jamais vu dans des états de panique. C'est bien plus violent que ce que tu as pu voire tout à l'heure.
J'ai pas envie de bousiller ta vie, parce que je ne vais pas bien. Je suis devenu dépendant aux autres... Je ne sais même plus me gérer tout seul par moment...

Comme je l'ai dit, je ne suis pas violent. Je ne l'ai jamais été. Seulement, je peux devenir si différent en l'espace de quelques instants. La crise de panique faite au centre commercial, c'était rien du tout. j'avais réussi à me contenir, à cause du monde présent. Quand je suis tout seul, quand je suis allongé dans mon lit, pris d'un cauchemar, d'un coup, je deviens un autre. Je pleure, je hurle, je me crispe. Je ne reconnais personne, je m'enferme dans mon monde, dans ma bulle remplie de terreur. Pour me calmer c'est une autre paire de manches. Il faut du temps et beaucoup de patience, après une telle épreuve, je ne me laisse rarement approché. Je ne dis pas que Carolina est incapable de me gérer, loin de là, seulement je ne veux pas m'imposer dans sa vie ainsi. Je vais devoir faire ma valise, trouver un coin pour stocker mes meubles, m'habituer à ce nouvel environnement, à ta maison.. Cela peut mettre des semaines comme des mois... Je baisse les yeux, me sentant coupable de ce que je lui inflige. Il serait déplacé, si je me félicitais moi même de ce que j'ai pu faire il y a des années... Je souris timidement me plongeant dans son regard océan, je ne réagis pas lorsqu'elle m'embrasse chastement, je ne reste pas de marbre non plus. Le fait que je sois désespéré, et certainement perdu en moi même, justifie surement les gestes qui suivent, ou bien suis je en doctriné par ses paroles ? Que sais je ? Une chose est sur, c'est que je me retrouve à nouveau dans ses bras, ma bouche cellé à la sienne, faisant valser avec douceur mes lèvres contre les siennes. Je glisse ma main sur ma joue pour venir attraper la sienne que je serre, comme pour me donner du courage.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 13/03/2017 à Miami. J'ai posté : 1115

MessageSujet: Re: Shopping & discussion ღ Timéo   Mer 23 Aoû - 15:22

Tough love
Jessica Ware
click
Timéo & Carolina
xxx
« In the middle of the night, all I think about is you. I trail in all your clouds of glory, it's true. So you wanna be a man about it, do you have to?And have you figured out all you wanted, have you? »
Disons qu'au long de ma vie, j'ai éprouver des sentiments puissants envers deux hommes : mon premier amour qui est le père biologique de ma fille mais aussi mon ex-fiancé qui est parti du jour au lendemain. Je les ai réellement aimé tous les deux même si j'ai vécu des histoires à court termes hors de ces relations qui n'ont jamais duré car je ne les aimais pas réellement. Seulement là... Je soupçonne des sentiments qui se réveillent en moi, mais j'ai surtout peur des conséquences. Je préfère ainsi me taire, tout garder pour moi afin d'éviter de me prendre un râteau de la part de Timéo parce que je ne pense pas que je le vivrais très bien. D'un côté, ce n'est pas vraiment le style de chose qu'on vit très bien. Tu penses ça parce que tu es pessimiste. Tu vis dans des ondes négatives, c'est difficile d'entrevoir des jours heureux dans ton état mais crois moi que ce n'est pas impossible. Tu sais, ton bonheur n'appartient qu'à toi et c'est entre tes mains que se situe la clé. À toi de voir si tu comptes l'utiliser ou la jeter... Tu sais, je me sens prête à faire ça pour toi. J'y connais peut-être plus de choses que tu ne l'imagines, tu sais. Tu ne vas pas gâcher ma vie alors cesse de penser ça. Il n'en aurait tenu qu'à moi de partir si je le désirais vraiment. Il n'a jamais rien su de la suite de ma vie. Il ne sait pas que j'ai failli me faire tuer il y a quelque mois mais que la balle a frôler mon coeur de quelques millimètres seulement. Il ne sait pas non plus dans quel état ça m'a mise ni comment j'ai vécu la situation. Dans le fond, il n'a pas à savoir tout ça mais si, je sais ce qu'il vit. Rien ne me retient chez lui, je peux partir si l'envie m'en fait mais pourtant je reste. Je reste pour lui, parce que j'ai envie de le soutenir et de lui venir en l'aide comme il l'a fait avec moi il y a quatorze ans de cela. Je peux t'aider pour tout ça. Et puis tu peux rester chez moi aussi longtemps qu'il le faut mais tu sais, c'est la meilleure solution pour toi si tu veux vraiment avancer. Tu ne seras pas seul, je serais là quoi qu'il arrive. Je l'oblige à me regarder ensuite. Et pourquoi ça ? C'est la vérité. Cette proximité entre nous me tue. J'ai eu peur de sa réaction, peur qu'il me dise de m'en aller... Une chose est sûre, je ne m'attendais pas à ce qu'il m'embrasse à nouveau. Je ne veux pas rompre ce contact, j'ai peur de me réveiller et que ça ne soit que mon imagination qui me joue des tours mais rien de ça. Non, il est bien là, ses lèvres contre les miennes. Je ferme les yeux, serrant doucement sa main alors que je glisse sa main libre dans son cou.

© 2981 12289 0

_________________

Always
“Où est le temps ou l'on croisait un regard parmi des milliers d'autres, instant magique, coup de foudre qui faisait s'emballer les coeurs.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 03/07/2017 à Miami. J'ai posté : 70

MessageSujet: Re: Shopping & discussion ღ Timéo   Dim 24 Sep - 19:55


Shopping & discussion

J'ai vécu des choses tellement horribles, j'ai perdu la femme de ma vie, mon enfant... Je pense qu'il est normal que je sois pessimiste. Du jour au lendemain ma vie c'est effondré Carolina. J'ai tout perdu, maintenant, j'ai peur de m'attacher à quelqu'un, de me sentir ne serait-ce qu'une fois heureux, pour au final tout perdre en l'espace d'un instant. Tu as peut être raison. Sache que je ne suis plus le même gars solide qui t'a secouru auparavant. Je ne suis plus celui au bon conseil, avec cette même joie de vivre... Je suis devenu quelqu'un d'autre, un type avec tant de problème que cela en fait fuir plus d'un...
Il faut croire que plus même si le temps passe, de nombreux point communs se dévoile de jour en jour. Sans se mentir, on a tous les deux eu une vie de merde, cependant contrairement à moi, Carolina a réussi à faire face à ses problème. Je ne connais rien, de ce moment même, mais une part de moi, réclame la vérité, souhaite en savoir plus sur elle, savoir quand est-ce que je n'ai pas été là pour elle, pour me maudire encore et toujours. Je l'ai sauvée il y a des années, et je ne m'en suis jamais vanté, il était normal pour moi d'agir de la sorte avec elle, seulement au final, je me rends compte que j'ai manqué beaucoup de choses dans sa vie, et je n'arrive pas à me le pardonner...
Je sais oui... Je me dois de le faire pour elles de toutes manières, pour toi. Je ris nerveusement A croire que nous sommes fais pour se sauver l'un l'autre, que c'est notre mission à tout les deux.. Ses gestes me rendent fous, j'ai envie de plus, j'ai besoin de plus. Je veux la sentir contre moi, nos peaux nus, qui se frôles, nos corps qui se découvre. J'ai l'impression d'être cinglé de penser à de telles choses, après tout ces révélations je ne devrais pas agir ainsi avec elle. Même si elle est consentante, j'ai l'impression que tout est déplacé dans ce que l'on fait, mais quand aucun cas, ni elle ni moi, nous souhaitons que cela s'arrête. Je soupire contre ses lèvres, contre sa peau. Je prolonge un peu plus le baiser, avant de franchir un pas dangereux. Bien plus dangereux que lorsque nos lèvres se sont rencontrées. Je m'éloigne de son visage, sans lacher sa main, je l'observe un temps, avant de l'attirer vers les escaliers qui mene à ma chambre.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 13/03/2017 à Miami. J'ai posté : 1115

MessageSujet: Re: Shopping & discussion ღ Timéo   Dim 24 Sep - 20:28

Tough love
Jessica Ware
click
Timéo & Carolina
xxx
« In the middle of the night, all I think about is you. I trail in all your clouds of glory, it's true. So you wanna be a man about it, do you have to?And have you figured out all you wanted, have you? »

Je sais mais il faut faire ton deuil, tu sais. C'est douloureux mais tu ne peux pas vivre constamment dans le passé. Je le comprends très bien, crois moi. J'ai aussi vu ma vie s'effondrer même si nos cas sont différents et similaires à la fois. Tu ne dois pas avoir peur de t'attacher, peur d'aimer quelqu'un et de tomber amoureux mais fais simplement attention à qui. J'ai cru comprendre que tu étais différent mais je ne comptes pas te laisser tomber pour autant, j'espère que tu le sais. Ce n'est pas mon genre, surtout pas après ce que tu as fais et n'en doutes pas un seul instant. Je ne comptes pas fui quoi qu'il arrive.

Je n'ai pas eu une vie facile, je ne suis pas fière de mes erreurs et je les garde d'ailleurs bien enfouie profondément en moi. Je n'aime pas qu'on sache tout de moi, qu'on lise en moi comme dans un livre ouvert. Je n'ai pas eu le choix que de faire face à mes problèmes et surtout à mes erreurs. Je devais le faire si je voulais me sortir de cette impasse, de ce cycle interminable. Ma vie a énormément, c'est vrai. Quand on voit que j'ai retrouvé ma fille, que je suis enceinte, que j'ai un super boulot et que je suis entourée, quand on voit tout ce que j'ai... Je ne me plains pas. Ce que j'ai me rend heureuse et je me contentes de ce que j'ai. C'est d'ailleurs le plus important. La seule chose qui me manque dans ma vie, c'est Timéo. C'est l'homme qui compte le plus pour moi mais d'un côté, c'est si compliqué pour moi d'admettre que je tiens autant à lui...

Exactement, fais le pour elles et pour moi. Peut-être que c'est le destin, on doit se sauver et être présent l'un pour l'autre, tu sais... Personnellement, je prends ça tout simplement comme un signe du destin et non comme une obligation. Tu sais que je le fais avec plaisir. Je ne me forces jamais à faire quelque chose qui ne me plait pas, plus maintenant...

Il me rend dingue en cet instant précis. Je lutte pour me contrôler, pour ne pas céder à cette tentation de peur de me prendre un râteau parce que je le sais, je ne le vivrais pas très bien. Je sais que je le veux mais le perdre serait encore bien plus douloureux et je me le refuse, tout simplement. Je caresse délicatement sa joue tandis que nous nous embrassons. Je ne veux pas y mettre fin, pas tout de suite... J'ai tellement peur que ça ne soit qu'un rêve, une illusion. Je ne m'attendais pas à ce qu'il m'entraîne dans les escaliers menant à sa chambre. Je le suis jusque là, fermant la porte derrière nous. Je m'approche du lit tout en l'attirant à moi. Ce que nous vivons, c'est de la folie mais la tentation l'emporte...

©️ 2981 12289 0

_________________

Always
“Où est le temps ou l'on croisait un regard parmi des milliers d'autres, instant magique, coup de foudre qui faisait s'emballer les coeurs.”
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Shopping & discussion ღ Timéo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shopping & discussion ღ Timéo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quelle corvée ce shopping ! [Kimberley]
» Shopping Trip [Faith]
» [Discussion]Le Site Du Zéro
» flood discussion
» POWERFUL : Forum de discussion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Summer Life :: Miami dans sa splendeur :: Coconut Grove-
Sauter vers: