Partagez | 
 

 I know it was you ft. Eva

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 13/07/2017 à Miami. J'ai posté : 110

MessageSujet: I know it was you ft. Eva   Mar 25 Juil - 16:56



Eva & Hazel

"I know it was you"


Depuis le moment où elle avait compris qu’elle aimait les femmes et surtout qu’elle ressentait vraiment quelque chose pour cette fille qu’elle avait rencontré en Australie. Cela faisait maintenant plusieurs mois qu’elle était partie de Sydney, ou plutôt que ses parents l’avaient jeté dehors, enfin c’était surtout sa mère mais son père n’avait pas vraiment aidé à tout ça, comme il s’était exclu directement de la conversation et avait préféré quitté la maison et faire un tour, la brune avait pris la décision de sa mère comme celle de son père, mais et si désormais il finissait par l’accepter ? Peut-être mais il aurait fallu qu’il songe à lui envoyer une lettre ou l’appeler, comme sa petite sœur l’avait fait.

Bref, là n’était pas la question, depuis quelques temps qu’elle habitait chez Marilyn, elle avait l’étrange impression de revoir cette fameuse fille, cette fameuse Eva, celle qui lui permettait enfin d’assumer ce qu’elle était même si elle avait toujours du mal à savoir pourquoi elle était partie le lendemain, elle ne savait pas mettre de nom sur ce qui venait d’arriver et cela la laissait avec plein de questions.

Voilà qu’elle revenait une fois de plus à l’université, passant dans une rue où la brune avait cru voir une tornade blonde, Eva avait une chevelure reconnaissable entre mille, du moins Hazel savait la reconnaître, elle se rappelait avec exactitude tous les traits de son visage tout comme son sourire espiègle, et ses yeux d’un bleu si profond qu’elle avait envie de nager dedans. Puis alors qu’elle souriait en repensant à elle, la brune releva la tête et revit cette chevelure blonde et décida de la suivre, elle ne savait pas où celle-ci la conduirait mais elle était décidée à savoir si premièrement il s’agissait bien d’Eva, deuxièmement, si oui, pourquoi était-elle ici ? Et troisièmement, si elle était prête à ce qu’elles deux puissent se donner une chance, et leur permettre d’assumer entièrement ce qu’elles sont.


Dernière édition par Hazel S. Taylor le Mer 26 Juil - 10:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/07/2017 à Miami. J'ai posté : 52

MessageSujet: Re: I know it was you ft. Eva   Mer 26 Juil - 0:30



I know it was you
Hazel & Eva
J’avais quitté mon pays natale depuis quelque mois déjà pour venir vivre a Miami. Je ne savais pas dire encore si je m'adapterais ou non. Je ne sais pas du tout si je suis bien et heureuse d’être ici ou non. Tout semble compliqué soudainement, mais heureusement j’ai quand même des proches et elle , elle est ici. Je sais que si les gens on porter un peu attention à moi, j’ai l’air d’une vrais folle. Je suivais souvent Hazel dans des endroits ou elle va et que je peu aller aussi, je garde toujours une bonne distance mais j’ai tellement envie de la voir. J’aime voir son visage qui me rappelle tant de bon souvenir. Je suis bien quand je la vois et j’ai terriblement envie d’aller la voir, mais de la façon dont je suis parti elle ne doit certainement pas avoir envie de me revoir. Donc je garde mes distances profitant simplement de la vue que je peu avoir...Aujourd’hui encore une fois, je la suivais jusqu'à l’université...Je n’avais même pas besoin d’y aller aujourd’hui mais si on me voyait je pouvais clairement dire que j’allais simplement profité des salles vides ou presque pour aller étudier , même si je n’en avais pas besoin...Je suivais Hazel lorsque je vis celle-ci relever la tête vers moi, je tournais les talons et m’éloignais finalement , souhaitant qu’elle ne m’avais pas vue, j'avais simplement envie de me sauver et disparaître présentement...Finalement à force de ne pas réfléchir ou j’allais je fini par me retrouver devant un murs...Je ne pouvais plus avancer et si j'avançais dans la direction opposé, j’allais directement à sa rencontre et je ne voulais pas...Mais je pense que je n’aurais pas le choix...Je m'assois sur un banc qui était tout proche alors que j’entendais les pas de la jeune femme approcher de plus en plus...Je relevais la tête pour la voir tourner et me regarder directement...Bon dieux que juste revoir son visage proche réveillais plein de choses en moi que je ne peu pas vivre! Je détournais légèrement le regard avec la simple envie de disparaître présentement...Je la regardais de nouveau..

Hazel….

Je n’arrivais à rien prononcer d’autre. Juste son nom...Mais au moins comme ça elle avait la chance de me jetter sa colère au visage et je pourrais m’enfuir ensuite...

⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 13/07/2017 à Miami. J'ai posté : 110

MessageSujet: Re: I know it was you ft. Eva   Lun 7 Aoû - 20:09

ft. Eva & Hazel
Votre résumé.

I know it was you ft. Eva

Hazel, vraiment trop curieuse et voulait surtout en avoir le cœur net, elle savait qu’elle avait déjà vu Eva quelque part, du moins autre part qu’à Sydney et depuis qu’elle était ici, elle avait l’impression de ne voir qu’elle tout le temps, comme si elle avait envahi ses pensées, mais après n’était-ce pas la vérité ? A vrai dire si, depuis qu’Hazel l’avait rencontré, Eva restait sans arrêt dans les pensées de la brune et elle n’arrivait pas à renoncer à elle. D’ailleurs depuis qu’elle était à Miami elle avait l’étrange impression de la voir partout où elle allait, mais à chaque fois lorsqu’elle allait voir la personne, ce n’était jamais elle. Alors tout ça pour dire qu’elle hantait son esprit et qu’elle était déçue de ne pas avoir pu la revoir avant de devoir quitter l’Australie. Seulement cette fois-ci elle pensait vraiment qu’il s’agissait d’elle, enfin du moins elle suivrait la personne en question et elle verrait une fois en face d’elle. La brune n’avait pas tellement confiance, elle pensait se faire, une fois de plus des illusions.

La brune avait donc suivi l’éclair blond, et plus elle avançait et plus elle se demandait sur qui elle allait tomber, s’il s’agissait bien d’elle, et franchement pour tout dire, elle l’espérait vraiment. Après avoir tourné plusieurs fois dans les rues puis avoir pris de nombreuses allées, elle comprit rapidement que la blonde ne pouvait plus avancer, mais d’ailleurs pourquoi elle l’évitait ? Une bonne question, qu’elle allait lui poser, si évidemment c’était elle. Puis alors qu’elle avançait elle la trouva là, assise sur un banc, et lorsqu’elle se retourna dans sa direction, son cœur rata un battement. Eva se trouvait là en face d’elle, à la regarder. Hazel était-elle en train de rêver ? Elle en avait clairement l’impression. Elle restait là, figée, comme si elle ne pouvait avancer, alors qu’Eva prononça juste son nom, et cela suffit à ce qu’elle se rappelle de tout et qu’elle est envie de l’embrasser tout de suite maintenant… Seulement elle ne pouvait pas, elle devait se retenir, et déjà comprendre comment elle pouvait être ici. Hazel vint alors s’asseoir à ses côtés avant de s’adresser à elle.

Eva… J’étais sûre que c’était toi, mais je voulais en avoir le cœur net. Je… Je pensais rêver, je ne t’imaginais pas habiter ici.

Elle avait du mal à trouver ses mots, c’était beaucoup d’émotions d’un coup.


Dernière édition par Hazel S. Taylor le Jeu 7 Sep - 14:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/07/2017 à Miami. J'ai posté : 52

MessageSujet: Re: I know it was you ft. Eva   Lun 28 Aoû - 15:33



I know it was you
Hazel & Eva
Je ne savais pas quel était mon problème...Je n’aurais peut-être jamais dû venir ici non? Venir vivre ici puis suivre Hazel comme une vrai folle...Ce n’étais pourtant techniquement pas mon genre...Pourtant la je n’arrivais même pas à m’en empêcher! Je voulais la voir, je voulais savoir ce qu’elle faisait, je voulais me sentir proche d’elle même si je ne le suis vraiment pas en ce moment...Je n’arrivais pas à croire comment je me comportais présentement...J’étais en train de devenir complètement folle en ce moment...Je ne voulais pas finir par me faire arrêter il faudrait bien que j’arrête de la suivre...ELle finirait par prendre peur si elle sait tout ça! D’ailleurs présentement alors que je la suive elle finit par me remarquer...Je tentais alors de m’enfuir mais je ne suis pas très douée dans cette ville encore! Je ne connais pas le coin! Je tente du mieux que je peu de trouver mes repère mais je fini rapidement dans un coin...Je ne peux plus avancer et je ne peu pas retourner sur mes pas sinon clairement je tombe face avec Hazel...Je choisit donc plutôt de m'asseoir et attendre, avec cette énorme boule de nervosité coincé dans mon ventre...Lorsque je la vois arriver je la regarde brièvement avant de détourner le regard un peu...Je me sentais trop mal...Je reportais mon attention sur elle avant de la regarder et de dire son nom...Hazel s'approchait finalement et venait s’installer à côté de moi...J'inspire profondément pour essayer de ne pas m’enfuir a ce moment même…

Je..euh..Oui je suis ici maintenant...Tu dois me prendre pour une vrai cinglé non?

SI elle savais que c’étais moi, c'est que clairement ce n'était pas la première fois qu’elle s'apercevait de ma présence...Clairement, je ne pourrais pas faire le métier d’espionne je suis absolument pas douée là dedans…

Je ne sais pas quoi te dire...J’imagine que tu aurais préféré que je reste loin de toi, que je ne sois pas ici en ce moment...Si...si tu veux que je reparte dit le et je le ferais.

Je me sentais mal la maintenant. La revoir vraiment, lui parler, sentir son odeur qui me rappellerais le plus beau souvenir de toute ma vie….Je voulais fondre en ce moment. Je luttais contre l’envie de l’embrasser en ce moment même...

⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 13/07/2017 à Miami. J'ai posté : 110

MessageSujet: Re: I know it was you ft. Eva   Jeu 7 Sep - 14:26

ft. Eva & Hazel
Votre résumé.

I know it was you ft. Eva

La brune savait que la blonde qui hantait ses rêves se trouvait là parce qu’elle l’avait suivi, Hazel serait plus que ravie, elle avait du mal à se retenir de poser ses lèvres sur les siennes, elle était tellement heureuse de la voir ici, mais elle ne comprenait toujours pas pourquoi à Sydney lorsqu’elles avaient eu un moment ensemble, elle s’était posé des millions de questions, comprenant enfin qu’elle était homosexuelle, bref qu’elle aimait les femmes et non les hommes comme on lui avait toujours appris sauf qu’Hazel voulait faire cela différemment, du moins cela l’avait surprise et elle s’était laissée aller et n’avait pas été déçue, elle continuait juste à se poser des questions concernant Eva, et puis elle espérait qu’un jour ses parents retentent de la contacter, juste pour lui dire qu’elle est toujours leur fille et qu’ils ont réagi trop rapidement. Hazel était donc là, assise à côté d’Eva, tentant toujours de comprendre ce qu’elle faisait là, pourquoi Miami ? Pourquoi n’était-elle pas restée en Australie ? La brune ne savait pas par quoi commencer ni comment, cela faisait tellement longtemps qu’elle croyait la voir partout où elle allait et voilà qu’elle a la confirmation qu’il s’agissait bien d’elle depuis le début.

Je te rassure, je ne te prends pas pour une cinglée, mais tu… Tu as de la famille ici ? A vrai dire, la brune avait du mal à ne pas poser cette question qui lui brûlait les lèvres mais ce n’était pas possible, elle le savait pertinemment. Cependant quand elle était à côté d’elle, Hazel perdait tous ses moyens, c’était vraiment casse pied !

Après cela la jeune femme resta silencieuse, elle ne savait pas quoi lui dire non plus, enfin si, mais elle n’y arrivait pas. Mais elle devait comprendre, et maintenant elle pouvait lui demander non ? Du moins si elle arrivait à contrôler les battements de son cœur qui tambourinaient dans sa poitrine.
Alors qu’Eva reprit la parole, Hazel posa alors sa main sur celle de la jeune blonde, et la serra doucement, elle ne voulait pas qu’elle parte le moins du monde. Alors Hazel prit son courage à deux mains et poser « LA » question qu’elle avait toujours voulut lui poser depuis cette fameuse nuit.

Non Eva, je ne veux pas que tu partes, loin de là cette idée. J’aimerai juste comprendre, pourquoi après cette fameuse nuit ensemble, tu n’étais plus là à mon réveil ? C’était si mauvais que ça ?

Ca y est, la brune s’était lancée mais elle avait peur de sa réponse et qu’elle enlève rapidement sa main également.


Dernière édition par Hazel S. Taylor le Dim 1 Oct - 4:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/07/2017 à Miami. J'ai posté : 52

MessageSujet: Re: I know it was you ft. Eva   Sam 23 Sep - 22:59



I know it was you
Hazel & Eva
Je ne savais plus ce que je faisais. Clairement j’avais complètement perdu la tête! J’avais des sérieux problème que je devrais clairement aller résoudre. Je devrais peut-être songé à aller rencontrer un psy ou je sais pas quoi m’aider, parce que la je deviens limite dangereuse! Heureusement Hazel ne semble pas avoir peur mais quand même...Je finirais par avoir des problèmes avec ce que je fait! J’ai essayé de me sauver cette fois, mais je me suis rapidement retrouvé coincé! Je n’avais plus d’autre choix que de la confronter...Je ne savais pas ce que j’allais bien pouvoir lui dire quand même! Je ne savais pas ce que je faisais là moi même, comment le lui expliquer? Heureusement en partant je m’assurais de savoir ce qu’elle pensait de moi et ce n'était pas que j’étais folle!

Oui, j’ai de la famille. La soeur de mon père est ici , avec son mari et leurs filles. Je venais toujours passer des vacances ici a tout les années alors je suis venu les rejoindres ils me manquait..

Bon la raison du départ ce n'était pas ça , mais Hazel n’avais pas a savoir ce détails non plus...La je la traumatisait clairement! La fille qui lui avoue être venu ici pour la suivre, incapable de la perdre de vue parce qu’elle en est follement amoureuse, mais ne peut pas en être amoureuse? Non mais...Je sais déjà dans ma tête que je suis malade alors je vais pas me le faire dire par quelqu’un d’autre non plus...Je reprends finalement la parole, lui disant qu’elle pouvait me demander de m’en aller et que je comprendrais...Vue la dernière fois qu’on c'est vue je comprends clairement qu’elle ne veulent plus me voir, jamais! Hazel posait sa main sur la mienne et mon regard allait directement se fixer sur nos main, instinctivement peut-être je refermais mes doigts sur ceux d’Hazel….Je fixais nos mains, me répétant que je devrais rompre ce contact pourtant je suis incapable de le faire…

Je…...Ces….Non ce n’est absolument pas ça…

Je pris une profonde inspiration...Je devais lui dire...Je lui devais au moins ça! Je me suis sauvé comme une pauvre tarte , je l’avais laissée après une si belle nuit….

C’étais...Probablement la plus belle nuit que j’ai passer de toute ma vie….

Je tournais rapidement mon regard vers elle pour voir sa réaction avant de détourner de nouveau le regard, fixant simplement droit devant moi, mais retenant toujours la main de la jeune femme qui me tenais compagnie de peur qu’elle ne parte..

Je n’avais jamais...enfin...Passer de moment comme ça avec une femme...J’ai...eu...p...Je sais pas. Je n’avais pas le droit de faire ce que j’ai fait. Je ne devrais pas succombé tu comprend? Ma famille me brûlerais sur le champs si il serait….

Ma famille qui croient tellement que les homosexuels sont des erreurs de la nature, des gens qui doivent être enfermés , pour ne ressortir qu’une fois leurs problèmes arranger…

Je suis tellement désoler de ce que je tes fait...

⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 13/07/2017 à Miami. J'ai posté : 110

MessageSujet: Re: I know it was you ft. Eva   Dim 1 Oct - 4:55

ft. Eva & Hazel
Votre résumé.

I know it was you ft. Eva

Je ne comprenais pas vraiment pourquoi elle avait l’air si craintive, comme elle l’avait elle-même d’ailleurs. Souvent, je repensais à ma famille, ils ne m’avaient plus jamais réécrit, comme si je ne faisais plus partie de la famille, comme si j’étais un monstre. Je ne me pensais pas comme tel pourtant, était-ce vraiment grave de ne pas aimer un homme mais plutôt une femme, comment cela pouvait-il être « contre-nature » ? J’avais du mal à comprendre leur raisonnement, mais pour ma part je n’étais pas vraiment sûre d’être homosexuelle depuis qu’ils m’avaient jeté de chez moi. Il n’y a que ma sœur, Zoey, qui comprenait vraiment et qui me soutenait. D’ailleurs j’avais presque envie qu’elle vienne me voir à Miami mais bon le voyage était long et elle n’avait pas encore dix-huit ans, voire même vingt et un ans, l’âge où on était censé être majeur et pouvoir commander de l’alcool dans un bar. Bref, j’avais besoin de ma famille, mais est-ce qu’elle avait besoin de moi ? J’avais un gros doute sur la question. Pour en revenir à Eva, je ne comprenais pas ce qui se passait. Elle m’expliquait donc pourquoi elle était ici, et je comprenais mieux, enfin, je me disais que tout de même c’était une grosse coïncidence que nous nous retrouvions toutes les deux au même endroit et presque au même moment.

Ah oui je comprends, dis-je en souriant. C’est bien d’avoir de la famille ici…
Je ne voulais pas parler de mon cas, mais heureusement que Tessa m’avait trouvé un jour et que j’ai pu accepter d’habiter un jour avec elle. Elle m’a vraiment sauvé ce jour-là. Autrement j’aurai passé mon temps dans la rue, tout en allant également à l’université.

Je ne savais pas comment Eva pouvait être aussi « torturée » à l’intérieur, je n’en avais pas la moindre idée, mais si je savais, peut-être que j’essayerais de lui faire comprendre que nous sommes des gens normaux, c’est juste que nous n’avons pas d’attirance pour les hommes, mais pour les femmes et que ce sont des choses qui arrivent ? Mais bon, pour le moment je n’ai pas à me l’imaginer, mais j’espère qu’un jour je pourrais l’expliquer au mieux, et ce, même à mes parents – si, évidemment, ils veulent bien me reparler un jour. Je sentis que ma main posée sur la sienne la stressait un peu, seulement je n’arrivais pas à la repousser, le contact de ma peau sur la sienne me donnait des frissons, mais des frissons de plaisir. Et, tout de suite, je me rappelais cette fameuse nuit, où j’ai compris que je n’aimais pas les hommes, à côté de cela, l’acte avec un homme n’était rien. On avait beau me trouver étrange, je savais au moins ça, et je devais m’y faire, après tout je n’étais pas malade, et j’essayais de m’en dissuader tous les jours. Je ne voulais en aucun cas donner raison à mes parents.  Pour ce qui était d’Eva, j’avais eu le coup de foudre pour elle depuis que je l’avais rencontré, et j’étais vraiment amoureuse d’elle.

Lorsqu’elle m’avoua que cette nuit était sûrement la plus belle qu’elle avait passé, j’affichais un sourire, j’étais vraiment soulagée, j’avais vraiment peur qu’elle ait été à un moment dégoûtée par moi ou seulement qu’elle n’ait pas aimé, qu’elle était hétéro, et que c’était une erreur par exemple. C’est toujours ce que je m’étais imaginée, et puis, je ne pensais pas la revoir un jour, loin de là. J’avais gardé ma main sur la sienne, et celle-ci la retenait, mon cœur battit deux fois plus fort, j’appréciais tellement ce contact. J’avais presque envie de retourner sa tête vers la mienne, m’approcher et l’embrasser, mais j’avais peur qu’elle n’esquive mon geste, alors je ne fis rien, mais j’en avais vraiment envie.

Alors qu’elle reprenait la parole, la brune fronça légèrement les sourcils. Apparemment sa famille pensait pareil que la sienne, et c’était même peut-être pire. A l’entente de ces mots, je resserrais ma main contre la sienne, en tentant de la rassurer comme je pouvais et de lui montrer, que nous n’étions pas si différentes des hétéros et qu’il fallait qu’on l’accepte.

Eva. Tu avais tous les droits, tu sais, grâce à toi j’ai réellement compris qui j’étais. Je n’osais pas l’avouer, j’avais peur, mes parents aussi apparemment… Enfin, j’ai eu le temps de réfléchir maintenant que je suis ici, et je comprends que ce ne sera pas facile pour ta famille et j’espère qu’ils s’y feront ou t’accepteront comme tu es. J’ai une sœur qui m’accepte, mes parents ont toujours du mal à s’y faire, mais j’ai espoir qu’un jour, ils comprennent que je suis heureuse comme ça, et sans un homme. Si tu es chez de la famille, mais qui ne sont pas tes parents peut-être qu’ils comprendront eux. Enfin, si tu te sens vraiment n’aimer que les femmes évidemment.
Depuis que j’habite ici, chez une amie qui m’a trouvé dans la rue, j’ai fait la paix avec moi-même, tu devrais la faire toi aussi, je peux même t’y aider si tu le souhaites.


Et là j’avais encore plus envie de l’embrasser mais je ne pouvais toujours pas, j’avais peur de sa réaction et surtout après ce qu’elle venait de me dire, j’avais peur qu’au final elle ne réessaye avec un homme et que finalement elle passe son temps avec et tombe amoureuse finalement. Cela pouvait arriver et c’est ce qui me stressait le plus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/07/2017 à Miami. J'ai posté : 52

MessageSujet: Re: I know it was you ft. Eva   Lun 16 Oct - 0:21



I know it was you
Hazel & Eva
J’avais la chance d’avoir la ‘’défaite” d’avoir ma famille ici qui me donnais quand même une bonne raison d’être ici. Honnêtement si je n’avais peu ma marraine je n’aurais pas su dire pourquoi je suis ici. J’avais vraiment envie d’être ici et je ne me suis pas venue ici pour ma famille en première cause, je sais que c'est mal dire ça mais je ne pouvais même pas me permettre de voir Hazel partir et savoir qu’elle allais probablement se trouver une belle jeune femme ici...Je voulais garder un oeil sur elle...Ces terriblement malsain mais je n’avais pas su me contrôler...En ce moment je me sentais terriblement mal et vraiment pas raisonnable d’être là, assise à côté de cette femme qui me vire complètement à l’envers. J’ai simplement envie de l’attraper la et de l’embrasser comme jamais personne ne l’auras fait, pour lui rappeller de ne pas m’oublier, que je suis peut-être pas dans la même étape qu’elle mais je ne veux pas qu’elle m’oublie…Honnêtement après qu’elle m’est posé ces questions je m’ouvrais un peu, lui dévoilant ce que j’ai ressenti cette nuit là, je ne voulais pas qu’elle pense que c'était parce que je n’étais pas bien avec elle...C'était tellement le contraire…Je sentais la main d’Hazel qui serrait la mienne au fur et à mesure que je parlais.

Ohh non je n’en parle pas je ne peu pas...Je ne peu pas être comme ça. Ce n’est juste absolument pas possible. JE dois être normal. Je n’est pas le droit de ne pas l’être...Mes parents veulent avoir des petits enfant un jours..Je dois pouvoir lui en offrir elle ne me le pardonneras jamais si je ne le fait pas..

Je ne pouvais même pas imaginer ce que mes parents pourrais dire si j’osais simplement imaginer une vie ou je n’aurais pas de famille avec un homme ..Je devais réussir à m’imaginer avec un homme choses qui n’étais quand même pas gagner..

Je ne vis pas chez ma fille, j’ai un petit appartement à moi toute seule..J’avais besoin de ma solitude, mais hors de questions que je parle de quoi que ce soit...J’ai toujours essayer d’être “normal” sauf cette nuit, je ne peu pas recommencer même si en ce moment, c'est pas l'envie qui me manque..

J’avais très envie d’aller ailleurs avec elle, de passer un moment avec elle, mais je ne peu même pas...Je ne devrais même pas être en train de me dire que je suis réellement attaché à elle...Une femme! Je dois simplement la prendre comme amie, mais je n’y arrive tellement pas...Je ne suis pas heureuse avec un homme et je le sais, mais je ne peu même pas accepter d’être comme je suis..

Tu accepte vraiment tout ça? D'être...Anormal? On m’a toujours bien dit que ce n'était pas normal aimer quelqu’un du même sexe…

J’avais peur encore et j’aurais peut-être peur toute ma vie de la façon dont les choses se place en ce moment..

⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 13/07/2017 à Miami. J'ai posté : 110

MessageSujet: Re: I know it was you ft. Eva   Mer 25 Oct - 14:49



Hazel ft. Eva


I know it was you


Heureusement que pour ma part, j’avais rencontré Tessa, sans elle je suppose que j’aurai continué à errer dans Miami en espérant trouver un travail et assez d’argent pour me payer une chambre de bonne. Mais Tessa est arrivée, et tout va mieux maintenant, même j’essaie évidemment de gagner de l’argent par moi-même, je n’aime pas dépendre des gens. Et puis il y a Max, il est arrivé peu après moi à Miami, il a désormais un appartement, et je viens le voir de temps à autre, mais j’aurai pu habiter avec lui aussi, ça n’aurait pas été si étrange, comme mes parents l’ont toujours considéré comme leur fils. Bref, je me posais des questions depuis cette nuit, depuis qu’elle était partie et aujourd’hui je la retrouvais à Miami, comme si elle m’avait suivi ou comme si je vivais en plein rêve, c’était peut-être le cas non ? Il m’était déjà arrivé de rêver éveillée, et là c’était l’impression que j’avais quand je la regardais. Je resserrais ma main sur la sienne, j’appréciais le contact de sa main chaude sur la mienne, mon cœur continuait de battre la chamade, puis elle parla de nouveau et je l’écoutais, mais ses mots me blessèrent, même si au fond, je savais que mes parents pensaient pareil, mais j’avais appris à accepter que d’aimer des femmes c’était possible et c’était normal. Je resserrais donc davantage ma main sur la sienne.

Mais Eva, tu es normale, ce n’est pas parce que tu as de l’attirance pour quelqu’un du même sexe que tu n’es pas normale. Je sais ce que peuvent penser les parents mais il ne faut pas que tu t’obliges à aimer quelqu’un du sexe masculin juste parce que tes parents te le demandent. Au bout d’un moment il faut que tu vives ta vie, évidemment c’est mieux si tes parents l’acceptent… Et tu es une femme si tu es avec une autre, tu auras la possibilité d’avoir des enfants sans avoir forcément besoin d’adopter, les fécondations in-vitro ça existe. C’est plus facile pour les hommes que pour les femmes. J’ai potassé un peu le sujet pour moi-même, et voilà ce que j’ai trouvé. Après je comprends que tu ne veuilles pas assumer par peur de te faire insulter ou rejeter par tes parents, mais sache que si tu as besoin, je peux te soutenir.

J’essayais de tout faire pour qu’elle comprenne que d’aimer quelqu’un du même sexe n’était pas quelque chose d’anormal, et que pour avoir des enfants et autres choses, ce n’était pas la fin du monde, il y avait toujours des solutions et s’il était possible pour moi de finir avec Eva, je ferais tout ce qui est possible pour que cela se fasse et la soutenir dans cette étape comme ma sœur ou Tessa avaient pu le faire avec moi.

Après c’est à toi de voir, il te faut le temps de t’accepter, c’est une étape à franchir. Je l’ai franchi pour ma part, j’ai eu du mal à cause de mes parents, mais j’ai trouvé des personnes qui ont su trouver les mots pour me faire comprendre que j’étais tout à fait normal, je n’étais pas faite pour vivre avec un homme, et apparemment mon meilleur ami l’a toujours su bien avant moi et je suis contente maintenant de pouvoir m’assumer comme je suis. Evidemment, il y a toujours des personnes qu’on laisse derrière, mais pourquoi tu devrais changer ce que tu es pour eux ? C’est ta vie, c’est à toi de voir.

J’essayais de faire de mon mieux pour lui montrer qu’il n’y avait rien de mal à exister pour soi et non laisser les autres décider pour soi. J’espérais que mes mots soient assez forts pour qu’elle comprenne et qu’elle se laisse vivre comme elle était et non pour ce que ses parents voulaient.
codage par LaxBilly

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/07/2017 à Miami. J'ai posté : 52

MessageSujet: Re: I know it was you ft. Eva   Jeu 2 Nov - 23:43



I know it was you
Hazel & Eva
Venir ici avait été tout un changement. J’arrivais vraiment bien à m'intégrer heureusement, même si je ne pensais pas réellement que mon but d’emménager ici était réellement un bon but...Enfin , je veux dire je suis contente quand même parce que je suis réellement heureuse ici , j’adore de pouvoir reprendre mes études , de pouvoir passer à un autre niveau dans ma vie parce que ici je n’est pas mes parents pour me surveiller. Je fait un peu plus ce que je veux...Je sais que même si je dérape ici, si je me tourne vers une femme mes parents ne le sauront jamais….Je ne suis donc pas réellement obligé ici de suivre mon plan de m’obliger à tomber amoureuse d’un homme même si je sais que ça ne fonctionne clairement pas. Juste la la pression de la main d’Hazel sur la mienne ,j’avais clairement envie de pousser plus loin, mais je ne pouvais pas.. Je ne me le permettait quand même pas encore...Je ne pouvais pas aller si loin…

Mes parents, contrairement à moi sont..Assez croyant des anciennes histoire et aussi de truc religieux...On ma toujours montrer que je ne peu pas être avec une femme, que c'est interdit et que je vais aller en enfer si je tournerais de ce sens..Je n'ai jamais voulu me permettre quoi que ce soit...Avec toi c’est la seule fois et je sais que je ne peu pas faire ça..Je me suis toujours promis que j’allais apprendre a aimer un homme,...Que c'est plus logique mais la..

Je regardais sa main toujours sur la mienne..Jouant un peu de mes doigts avec les siens avant de remonter de nouveau mon regard dans le sien..

Avec ton contact j’en oublie totalement l'existence de qui que ce soit, la seule choses que je veux la , ces ce contact…

Je ne savais pas pourquoi je disait sa, on aurais dit que mes paroles allais plus rapidement que ma pensé qui me hurlait dans la tête de me taire...Je ne pouvais pas me dévoiler ainsi ,je ne pouvais pas accepter ce contact, je ne pouvais pas accepter ce côté de moi que j’ai toujours si bien réussi à refouler! Je devrais rester comme je l’étais..Discrète a propos de ça..

Je ne sais même pas comment je pourrais accepter ce côté...Je ne peu pas être ouverte la dessus ,c'est impossible pour moi..Je n’est jamais parler de cet attirance à qui que ce soit, ma tête refuse déjà...Je ne sais même pas pourquoi j’en parle présentement, juste en parler je ne devrais pas.


Je réfléchissais quelque instant avant de simplement soupirer..

Je ne change rien , je ne sais même pas qui je suis.....Personne ne sait ce qui c'est passer sauf toi et moi...

⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I know it was you ft. Eva   

Revenir en haut Aller en bas
 
I know it was you ft. Eva
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Summer Life :: Miami dans sa splendeur :: Design District-
Sauter vers: