Partagez | 
 

 #666 - Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur. ϟ Sophia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 29/06/2017 à Miami. J'ai posté : 165 Pointage : 625

MessageSujet: #666 - Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur. ϟ Sophia   Lun 24 Juil - 22:20


Petite sœur, je connais ta peine et ta douleur.

Sophia & Christy Marston

Hier soir, j’avais reçu un message de ma petite sœur, elle me demandait de l’héberger quelques jours car avec son homme ça n’allait pas. Je ne pouvais pas lui refuser alors j’avais répondu présente la minute qui suivit. Il était inconcevable que je laisse ma sœur en plan comme ça avec ma filleule. Ma sœur qui m’avait tant soutenue lorsque les parents m’avaient foutu à la porte quand j’étais tomber enceinte de William. Ça n’allait pas avec son homme depuis déjà un bon moment. Moi ça n’allait pas depuis le début avec le père de mes enfants, il m’a toujours abandonné pour ses problèmes, punaise. Des fois je me demande pourquoi je me suis laissé faire des enfants avec lui, mais si je n’avais pas mes trois bouilles d’amours, qu’est-ce que je serais à présent ? William, Dana et Connor sont des pierres précieuses à mes yeux. Même s’ils m’en font voir de toutes les couleurs, évidemment.

Ce matin-là, une fois que je fus bien réveillée après avoir pris mon petit déjeuner avec mes enfants, je décidais d’aller ranger la chambre d’amis pour que ma sœur puisse s’y installer correctement. Arrivant dans la pièce, je constatais avec effroi les dégâts que William et Connor avaient laissés. Oui ils se servent de cette pièce pour jouer à la console et principalement pour jouer à se battre, mais ils ne rangeaient jamais rien. « William ! Connor ! Venez là ! » hurlais-je à travers la maison. « Vous avez vu le bordel que vous m’avez foutu là ? Votre tante va arriver d’une minute à l’autre, alors il y a intérêt à ce qu’elle soit niquel ! Allez rangez moi ça et rapidement, je vais chercher des draps propres ! » lançais-je alors à mes fils qui s’exécutèrent en chipotant. Ils mériteraient des claques parfois ceux-là. Je me mis à chercher des draps pour ensuite les installés sur le lit, sortant au passage le lit de bébé que je gardais dans un coin pour quand ma sœur vient avec la petite. Il fallait que ma soeur et ma filleule se sentent bien...

codage by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 11/06/2017 à Miami. J'ai posté : 287 Pointage : 660

MessageSujet: Re: #666 - Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur. ϟ Sophia   Mer 23 Aoû - 12:11

Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur
Christy & Sophia

Cette fois-ci, c'est la fois de trop. J'ai décidé de partir avec ma fille lorsque mon pseudo petit ami a décidé de soudainement pointer le bout de son nez, comme par hasard. Je ne pouvais pas passer plus de temps en sa présence. Je suis restée la nuit après avoir remballer mes affaires mais le matin même ? J'ai demandé envoyer un SMS à ma soeur en lui demandant si ma présence pour quelques jours la dérangerait. Où aller ailleurs que chez elle, après tout ? C'est cette personne de confiance qui sait tout de ma vie, y comprit a quel point cette relation est devenue désastreuse malgré l'amour que nous nous portions avant l'arrivée d'Eleana. Ma soeur sait combien j'en ai souffert et elle a toujours été là pour m'épauler. Je demande rarement de l'aide à qui que ce soit mais elle ? C'est différent. C'est depuis ma naissance et jusqu'à la mort, c'est aussi simple que ça. Le soutient est mutuel et c'est la seul à qui je voulais demander de l'aide. Enfin... De l'aide, pas vraiment. J'ai besoin qu'elle m'héberge quelques temps histoire qu'il s'en aille à nouveau comme il l'a toujours fait. Elle ne m'a jamais laissée tombée et pour ça je lui en suis reconnaissante d'ailleurs.

Le matin m'a semblé lointain mais enfin nous y sommes même si il est encore très tôt.. J'ai pris mon petit déjeuner ainsi qu'une douche avant de mettre toutes les valises dans ma voiture. Viens ensuite tout logiquement le réveil de ma fille. Je m'en suis occupée comme à mon habitude, la faisant manger avec le sourire. Je la change ensuite, m'occupant de ses couches puisqu'elle n'a pas encore deux ans mais je lui enlève son pyjama pour lui mettre une jolie robe vu le magnifique temps auquel on a droit en ce moment. Le temps que nous soyons toutes les deux prêtes, il est facilement huit heure et demi voir même neuf heures. J'installe Eleana dans son siège-auto alors que je vais jusqu'à chez ma soeur. Je sors d'abord mon sac de vêtement ainsi que celui de ma fille, m'occupant ensuite de la prendre dans mes bras. Je sonne enfin à la porte de ma soeur, me sentant comme... libérée. Oui, c'est le terme. Je me sens libérée.

©codage par anglycanne sur PRD; gifs et icone provenant de tumblr


_________________
Everyday is a second chance
L’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. Quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 29/06/2017 à Miami. J'ai posté : 165 Pointage : 625

MessageSujet: Re: #666 - Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur. ϟ Sophia   Lun 11 Sep - 18:59


Petite sœur, je connais ta peine et ta douleur.

Sophia & Christy Marston

Quand on regarde bien, ma sœur et moi n’avions pas énormément de chances question amour. En ce qui me concerne, je peux comprendre vu le caractère de merde que j’ai, mais Sophia est plus douce que moi, bien qu’elle puisse être une grosse garce quand on la fait chier. Ce n’est pas ma petite sœur pour rien, elle sait parfaitement de qui tenir. Heureusement qu’on s’entend bien malgré notre vie désastreuse avec nos parents. Qui sait ? Si je n’étais pas devenue celle que j’étais à une époque, nous en serions pas là. Je n’aurais peut-être pas eu mes trois amours. Mais maintenant qu’ils sont là, je ne changerais ça pour rien au monde.

Ma petite sœur était dans une situation très dérangeante, non seulement pour elle, mais aussi pour sa fille, ma filleule, Eleana. Je ne pouvais tout simplement pas les laisser comme ça et puis si elles restes chez elles, ça risquerait d’être pire. Alors autant les sortir de là et de les amener dans un environnement « neutre ». Je commençais alors à préparer la chambre avec mes deux garçons jusqu’à ce que j’entende la sonnette de la maison retentir. Je descendis rapidement et ouvrit la porte. « Hey Sophia » souriais-je à ma sœur en lui faisant la bise. « Tu vas bien, malgré tout ? Attend, je te débarrasse, entre » demandais-je à ma sœur en lui prenant les sacs des bras, donnant l’ordre à William et Connor de monter tout ça là-haut. « Je vous ai préparer la chambre en haut » dis-je alors en prenant ma filleule dans les bras pour lui faire un gros câlin. Mes deux chiens, Hadès et Bronx firent rapidement la fête aux deux filles avant de repartir vaguer à leurs occupations dans le jardin.


codage by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 11/06/2017 à Miami. J'ai posté : 287 Pointage : 660

MessageSujet: Re: #666 - Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur. ϟ Sophia   Dim 1 Oct - 15:10

Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur
Christy & Sophia

Je ne nierais pas avoir un sale caractère. Je peux être une vraie garce quand j'estime que c'est mérité mais jamais ça n'a été le cas avec Jake. Je l'ai aimé et je l'aime encore, c'est bien ça le plus compliqué dans cette histoire. Je pourrais le quitter mais au fond de moi existent encore des sentiments à son égard. Cependant, vivre ainsi devient insoutenable et je n'ai pas envie que ma fille voient ses parents s'arracher ainsi parce que leur histoire ne mène à rien pour l'instant. Soit il faudra que ça s'arrange, soit il faudra qu'on se sépare mais nous ne pouvons pas continuer ainsi bien longtemps.  J'aime ma fille plus que tout au monde, c'est mon bonheur et ma fierté. C'est l'une des raisons pour laquelle je m'accroche encore après de nombreux mois à souffrir en silence, à endurer l'absence de son père. Elle est la raison pour laquelle je me lève le matin, la raison pour laquelle je souris. Dans mon malheur, j'ai quand même de la chance de ne pas me retrouver seule. Ma soeur est là comme elle l'a toujours été.

Une part de moi me dit qu'il serait peut-être temps que j'envisage de me trouver un appartement ou même que j'achètes une maison loin de lui. Il est peut-être temps que j'avance, j'en sais trop rien à vrai dire. J'espère toujours que ça changera, que nous redeviendrons un couple heureux et qu'il arrivera à se faire pardonner pour ses absences, pour les moments où j'avais besoin de lui et qu'il n'était pas là. Son absence m'a rendue dingue, j'ai commis cette fameuse boulette : J'ai embrassé mon meilleur ami, un soir. Ce n'était qu'une fois et pourtant... Ça me rend dingue parce que ce n'est pas mon style de tromper mon petit ami et pourtant... Je ne me reconnais plus. La dernière dispute que nous avons eue m'oblige à prendre du recul, à réfléchir à cette situation. Une chance et si ça ne change pas, c'est terminé. J'ai besoin de me changer les idées et c'est pour ça aussi que je vais passer quelques jours chez ma soeur qui vient d'ailleurs m'ouvrir la porte. Je fais avec, je n'ai pas trop le choix... Et toi, comment tu vas ? Je souris quand elle dit qu'elle a préparé la chambre. Merci pour tout, tu es une soeur en or. Tu sais, je pouvais m'occuper des sacs... Je la laisse prendre Eleana tandis que je caresses ses chiens. Avoir un animal me manque pas mal, je dois l'admettre.


©codage par anglycanne sur PRD; gifs et icone provenant de tumblr


_________________
Everyday is a second chance
L’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. Quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé.


Dernière édition par Sophia D. Marston le Dim 14 Jan - 11:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 29/06/2017 à Miami. J'ai posté : 165 Pointage : 625

MessageSujet: Re: #666 - Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur. ϟ Sophia   Dim 22 Oct - 21:43


Petite sœur, je connais ta peine et ta douleur.

Sophia & Christy Marston

Pour être franche, je préfère totalement le fait que le père de mes enfants soit absent de leur vie. Au moins, ils ne supportent pas de disputes incessantes entre leurs parents. De toute manière, je n’aurais pas supporter ça très longtemps. J’espère déjà ne pas le revoir lorsqu’il sortira de prison. Il n’a qu’à y rester, il a pourri les 14 ans de mon aîné, il va donc pourrir en prison. Je comprends que ma sœur aime son fiancé, mais comment peut-elle supporter ça ? A sa place j’aurai déjà foutu le camp… Je dis ça, mais lorsqu’il est revenu après les 2 ans de William, je l’ai accepté de nouveau dans ma vie… Puis 12 ans après tout s’est chambouler. Mais en tout cas, quoi qu’il puisse arriver, je serais toujours présente pour Sophia. Je mettrais tous mes problèmes de côté pour elle.

Sophia arriva donc à la maison, William et Connor prirent ses valises pour les installer dans la chambre. La voir dans une telle situation m’embêtait réellement, elle ne mérite pas de vivre ainsi. Jake ne voit-il donc pas la chance qu’il a d’avoir une femme comme Sophia ? Elle est si douce et attentionnée. Il est vraiment stupide, c’est bien un homme. « Je vais bien… Jusqu’à ce que les deux gars se mettent à faire des conneries, comme d’habitude. » dis-je alors à ma soeur. Oui les deux garçons sont les premiers à faire des bêtises. En temps normal, ils sont les premiers à se chamailler mais pour faire une connerie, ils sont copains comme cochon. Heureusement que Dana est plutôt calme, bien qu’elle sait y faire quand elle rentre dans la secte de ses frères « C’est normal, ma belle. Mais non, tu es l’invitée et puis ça les empêche de faire une nouvelle connerie » répondis-je à ma sœur avec un léger rire en prenant la petite princesse dans mes bras. « Coucou toi ! » lançais-je en embrassant la joue de la petit Eleana. « Ca me manques dis donc d’avoir un bébé. Les miens sont grands maintenant » lâchais-je d’un coup. Oui maintenant les miens sont des adolescents, ce ne sont plus les petits bébés toujours collés à maman, sauf Dana parfois…


codage by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 11/06/2017 à Miami. J'ai posté : 287 Pointage : 660

MessageSujet: Re: #666 - Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur. ϟ Sophia   Dim 31 Déc - 8:22

Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur
Christy & Sophia

Le problème entre Jake et moi, c'est qu'il y a encore des sentiments, du moins pour ma part. Si ce n'était pas le cas, je n'aurais eu aucun soucis à m'en aller du jour au lendemain. Je n'aurais eu aucun soucis à ne plus donner de nouvelles tout comme il l'a déjà fait. Je ne comprends pas pourquoi il s'en va, ni comment tout ça est arrivé. Ça me rend folle. On a une fille, on menait une belle relation. Qu'est ce qui a tout foutu en l'air ainsi ? Je ne comprends pas, je ne comprends plus. On ne communique plus, on crie, on se dispute une énième fois. Je n'en peux plus de cette vie. Tôt ou tard, il faudra qu'il se décide à agir, à me parler parce que je ne veux plus de cette vie, si on peut appeler ça une vie. À croire que j'ai réellement la poisse avec les hommes... Je devrais sûrement arrêter d'espérer quoi que ce soit.

Les garçons sont vraiment adorable envers moi. Mais après, je sais aussi que parfois, les enfants sont différents avec leurs parents qu'avec les autres. En même temps, je suis leur tante. Aux dires de ma soeur, je ris. Ce sont des garçons, quoi ! Mais tu les aimes quoi qu'ils fassent. Et j'en suis persuadée d'ailleurs. Ça se voit, Christy aime ses enfants plus que tout. J'ai jamais compris pourquoi mes parents l'avaient viré de la maison parce qu'elle est tombée enceinte si jeune. Après tout, si elle se sentait prête... Qui sont-ils pour la juger ? Enfin. J'ai pris sur moi jusqu'au jour où je suis partie. C'est gentil, tu sais? Merci de m'accueillir ainsi. Je la laisse prendre Eleana dans ses bras, les trouvant adorables ensemble. Moi aussi, ça me manque quand même d'avoir un tout petit bébé. Après, je suis heureuse parce que j'ai encore de nombreuses années à passer avec elle avant qu'elle ne devienne adulte. Mais c'est vrai que j'ai pour rêve d'avoir un deuxième enfant. Rêve que je vois de plus en plus couler à l'eau d'ailleurs... Mais bon, j'ai une petite princesse adorable, câline et qui est encore très proche de moi. Je m'estime déjà heureuse !


©codage par anglycanne sur PRD; gifs et icone provenant de tumblr


_________________
Everyday is a second chance
L’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. Quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 29/06/2017 à Miami. J'ai posté : 165 Pointage : 625

MessageSujet: Re: #666 - Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur. ϟ Sophia   Lun 8 Jan - 17:04


Petite sœur, je connais ta peine et ta douleur.

Sophia & Christy Marston

Il fut un temps où j’appréciais plutôt bien Jake, le fiancé de ma sœur, mais depuis l’arrivée de ma filleule, ça avait changé. Sophia me racontait tout, il n’était pas vraiment sympa avec elle et ne s’occupait que très peu de sa fille. Ça, je n’acceptais pas réellement, alors on peut dire que à présent, je ne porte pas trop Jake dans mon cœur. Le voir faire du mal à ma sœur, mon pilier, la seule personne qui a été là entièrement lorsque mes parents m’ont jeté à la rue lorsque j’étais enceinte de William, me donne envie de réduire son crane en morceaux, de lui faire payer tout le mal qu’il fait à Sophia. Je ne voulais pas que ma sœur finisse comme moi : Seule à s’occuper de sa fille. Encore elle n’en a qu’une, mais quand on se retrouve mère seule avec trois « ado ».

C’est pour tout cela que je ne pouvais pas laisser Sophia & Eleana comme ça, c’est pas une situation vivable, encore Eleana est petite et ne comprend pas trop, mais quand elle commencera à comprendre et voir que ses parents se déchirent autant… Pour une mère c’est horrible à endurer, je parle en connaissance de cause… Je n’ai pas eu exactement le même problème avec le père de mes enfants, mais voir son mari se faire arrêter lors de l’anniversaire de son enfant, c’est terrible… Si je pouvais retourner dans le passé, j’empêcherais ça immédiatement. A présent, William voue une haine envers son père, combien de fois m’a-t-il dit qu’il ne voulait plus jamais le revoir. « Oh ça quoi, quoi qu’ils fassent, je les aimes … » dis-je alors à ma sœur  en regardant vers mes fils, je ferai n’importe quoi pour eux… J’aimerais pouvoir les protéger de tous, mais malheureusement c’était impossible… « Tu as été là pour moi quand les parents m’ont jeté, pourquoi je t’abandonnerais à ce moment ? » lui répondis-je en souriant. Oui, si Sophia n’avait pas été présente à cette époque, je n’aurais pu compter sur absolument personne, même pas le père de mes enfants. C’était assez dure d’y repensant, j’avoue ne pas avoir été très douée dans ma vie, mais je suis fière de ce qu’elle en ait devenue. J’avais tout ce dont j’ai toujours voulue : des enfants, une maison, un métier qui me plait… « Et encore, elle est petite, tu peux encore bien en profiter. Regarde-moi, ils sont déjà si grand, je me sens tellement vieille, tu n’imagines même pas » lançais-je en riant légèrement. Maintenant William ne veut même plus que je l’appelle « Mon bébé » et pourtant il le restera jusqu’à la fin de ses jours… Pareil pour les jumeaux.


codage by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 11/06/2017 à Miami. J'ai posté : 287 Pointage : 660

MessageSujet: Re: #666 - Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur. ϟ Sophia   Dim 14 Jan - 11:42

Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur
Christy & Sophia

Je me pose encore un tas de questions à l'heure actuelle. Des questions sans réponses. Heureusement que j'ai Eleana, ma petite princesse. C'est la lueur d'espoir qu'il me reste. Hors de ça, je peux aussi toujours compter sur Christy, ma soeur. On a toujours été là l'une pour l'autre quoi qu'il arrive. Cependant je sais qu'elle ne porte pas Jake dans son coeur et je ne peux pas lui en vouloir. Je pense que j'ai trop longtemps essayé de lui fournir des excuses face à ma soeur alors que je n'avais pas à le faire. Il n'est pas là ? Très bien. Dans ce cas, il n'a qu'à en assumer les conséquences avec ceux qui m'ont vue au plus bas quand lui était trop occupé ailleurs. Je n'aurais jamais pu rejette ma soeur quand mes parents l'ont mise dehors. C'est ma soeur, mon tout. Elle a toujours été là pour mes peines, mes petits tracas, pour m'obliger à lever la voix face au harcèlement scolaire que j'ai subis à l'adolescence.

Ma seule joie est qu'Eleana ne comprend pas encore réellement tout ce qu'il se passe. C'est pour ma fille que je veux mettre un stop à tout ça. Notre vie ne peut pas continuer ainsi. Elle n'a jamais demandé à venir au monde, ni à vivre. Pourtant elle est là et me comble de joie au quotidien. Pour elle, je veux ce qu'il y a de mieux et c'est normal pour une maman d'ailleurs. Elle est petite, je dois encore la protéger et je la protégerais aussi longtemps que je le pourrais d'ailleurs. C'est mon rôle. Quand ma soeur me dit qu'elle les aimes, je ne peux que sourire. Mais ça se voit, tu sais? C'est tout simplement une évidence pour moi, je n'en aurais jamais douté. J'ai été là parce que tu es ma soeur, je t'aime et c'est normal d'être là. Pourtant, tous le monde n'entretient pas les mêmes liens que nous avec leurs frères et soeurs tu sais... Je suis d'ailleurs très chanceuse d'entretenir ce lien avec ma soeur. Je n'aurais pas supporté d'être dans de mauvais termes avec elle. Je trouve ça tellement dommage d'ailleurs, pour ceux qui n'arrivent pas à avoir de si bonnes relations... Je ris ensuite aux paroles de ma soeur. Mais dis pas ça, tu n'es pas vieille Christy ! Crois moi que j'en profite à fond. Pourtant, c'est pas l'envie qui me manque d'en avoir un deuxième tôt ou tard... Je ne pense pas avoir parlé à qui que ce soit de mon désir d'un second bébé, mais Christy étant ma soeur... Je préfère cependant ajouter une précision. Enfin, vu la situation, ça ne sera pas de si tôt ! Surtout qu'Eleana n'est pas encore grande et vu mon âge, j'ai encore le temps de penser à tout ça...


©codage par anglycanne sur PRD; gifs et icone provenant de tumblr


_________________
Everyday is a second chance
L’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. Quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé.


Dernière édition par Sophia D. Marston le Mar 27 Fév - 13:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 29/06/2017 à Miami. J'ai posté : 165 Pointage : 625

MessageSujet: Re: #666 - Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur. ϟ Sophia   Dim 25 Fév - 13:06


Petite sœur, je connais ta peine et ta douleur.

Sophia & Christy Marston

Je sais très bien que Sophia est dans une situation très compliquer et je sais combien ce serait de mauvais conseil de lui dire de quitter Jake sachant que je sais pertinemment que si mon ex-mari revenait, je n’étais pas certaine de ne pas retomber dans ses bras. Je préférais tenter de la conseiller sans pour autant l’influencer à le quitter car je sais que c’est une épreuve compliquée surtout quand on a un enfant avec cette personne. Le fait de pouvoir retomber dans les bras du père de mes enfants était l’une des raisons pour lesquelles je n’avais pas forcément envie de le voir sortir de prison et de le voir revenir. Je sais bien qu’il voudra revoir ses enfants… Je n’avais aucune envie que ma sœur fasse les mêmes erreurs que moi…

Lorsqu’il est parti en prison, j’aurai aimé que mes enfants soit trop jeune pour comprendre, mais malheureusement ce ne fut pas le cas, maintenant plus aucun des trois je pense ne souhaitent le revoir, ce qui est assez compréhensible. Si jamais il tente de revenir et que les enfants ne veulent pas, j’accepterais leur choix et le ferai partir. Ils passent avant tout ces trois-là, en plus de Sophia & Eleana évidemment.  « Pourtant je n’ai pas l’impression d’assez leur montrer… Je ne sais pas si c’est moi qui me fait des idées ou si c’est vraiment le cas. » dis-je alors à ma sœur. J’ai parfois l’impression de très mal faire avec eux et pourtant ça fait 17 ans que je suis maman et je pense que je ne suis pas forcément douée dans le rôle de maman. Pourtant le rôle de la gosse rebelle gothique etc je sais y faire ça… « Je t’aime aussi. On a déjà beaucoup de chance que les parents ne t’ont pas retournée contre moi. Ca aurait été juste insupportable, je crois. » lui répondis-je en souriant. Malheureusement ce genre de situation arrive souvent dans certaines familles où l’aînée prend un tournant différent de ce que souhaitent les parents, alors ces derniers font tout pour que les autres enfants le détestent. Mais Sophia et moi, ça n’avait pas fini comme ça et encore heureux « Oh pour avoir un quatrième enfant, je pense que c’est mort, j’aurai pleins de cheveux blancs que mon enfant sera encore tout jeune. Les gens vont croire que je suis sa grand-mère ! » lançais-je en riant légèrement. Sophia avait encore cette chance de faire un second enfant et fallait qu’elle puisse le faire. « Tu sais même si tu ne finis pas avec Jake, tu trouveras bien rapidement un homme, tu es tellement jolie… Et tu l’aurais ton second enfant, regarde William avait 3 ans quand j’ai eu les jumeaux. Papa et maman on attendu 5 ans avant de t’avoir après moi » Elle ferait mieux d’attendre le bon moment et quand ce moment arrivera, ce second enfant aussi.

codage by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 11/06/2017 à Miami. J'ai posté : 287 Pointage : 660

MessageSujet: Re: #666 - Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur. ϟ Sophia   Sam 17 Mar - 17:29

Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur
Christy & Sophia

Je sens bien qu'entre Jake et moi, ça ne colle plus. On arrive plus à communiquer, c'est toujours la même rengaine et je n'en peux plus. Ça ne mène à rien et j'envisage sérieusement de le quitter... Après tout, à quoi bon ? Je l'ai aimé, je tiendrais probablement toujours un peu à lui et en prime c'est le père de ma fille mais je ne parviens plus à entrevoir l'avenir avec lui avec le temps qui passe... Peut-être que c'est son absence qui me fait penser ce genre de choses mais j'en doute de plus en plus. Et puis, je ne suis pas seule. J'ai une soeur merveilleuse, une petite fille qui est parfaite à mes yeux et un meilleur ami en or qui seront tous là pour moi, j'en doute pas. Je pense d'ailleurs souvent à Aymeric, même si je n'ose pas tant me l'avouer. On est que meilleurs amis après tout... Enfin, je pense !

Ma chance c'est qu'Eleana ne réalise pas encore tout. Elle comprend probablement que ça ne va pas avec son père mais elle ne réalise pas tout. Puis, j'espère sincèrement qu'elle oubliera tout le négatif concernant son père quand elle sera grande, comme par exemple ses nombreuses absences. Mais si ce n'est pas le cas, je serais là pour elle et je le serais toujours. Je tente avec douceur de rassurer ma soeur mais je comprends, je me pose parfois la même question qu'elle... Mais tu te fais des idées, ils savent tous les trois que tu les aimes, j'en mets ma main à couper ! Je ris ensuite. Concernant les parents ? Ils n'ont pas essayé, mais même si ils avaient essayés, je n'aurais pas marché dans leurs combines. Tu sais, si ils avaient essayés, je ne me serais pas laissé faire. J'aurais peut-être dis "Amen" en apparence mais derrière ça aurait été tout le contraire, c'est aussi simple que ça. J'aimais trop ma soeur que pour lui tourner le dos parce qu'elle était devenue maman trop jeune au goût des parents. En attendant, elle est une maman formidable et c'est tout ce que j'en tire.

Vient la discussion des enfants, je l'imagine bien vieille avec un enfant bien plus jeune qu'elle et ça me fait rire. Dis pas ça, tu seras toujours aussi belle ! Puis, t'es pas encore vieille, qui sait ce que l'avenir te réserve ? Je hausse doucement les épaules, j'ai encore le temps de penser à tout ça moi aussi. Rien ne presse dans le fond. Je ne pense pas finir avec lui, j'envisage plutôt de rompre à vrai dire. Je tiens à lui mais j'en peux plus. Je souris très légèrement, ça me brise le coeur de l'admettre à haute voix mais tant pis... Quant au second enfant, je me dis que ça viendra quand ça viendra. Et si ça vient pas, j'aurais au moins une fille merveilleuse et c'est ce qui compte.


©codage par anglycanne sur PRD; gifs et icone provenant de tumblr


_________________
Everyday is a second chance
L’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. Quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 29/06/2017 à Miami. J'ai posté : 165 Pointage : 625

MessageSujet: Re: #666 - Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur. ϟ Sophia   Dim 15 Avr - 11:57


Petite sœur, je connais ta peine et ta douleur.

Sophia & Christy Marston

Franchement, je ne sais pas laquelle de nous deux est la plus à plaindre question couple : Sophia avait toujours son petit ami avec elle-même s’il n’est pas très présent, moi mon mari est en taule … Clairement, le mieux serait que nos relations amoureuses soient simples et sans embuches comme nous avions en ce moment. Je ne sais déjà pas quoi penser de ma relation avec le père de mes enfants, alors je ne pouvais juger la relation de ma sœur avec Jake. Il fut un temps où je m’entendais plutôt bien avec lui, mais avec le temps qui passe et le fait qu’il n’ai plus aucune attention pour ma sœur ou même ma filleule m’a fait m’éloigner de cet homme. Je n’exclue pas le fait qu’il peut être gentil, mais une fois qui tu abandonnes ma famille, c’est fini…

Mon mari avait toujours été stupide et ça depuis que je l’ai rencontré. Mais il avait ce petit quelque chose qui faisait toujours en sorte que je retombe dans ses bras. Il est tellement séduisant… Bon stop arrête de baver intérieurement. Sophia avait encore de la chance que sa princesse soit encore toute jeune et ne comprend qu’à peine ce qui se passe. Les miens malheureusement étaient déjà bien trop grand. A 14 et 11 ans, on est assez grands que pour comprendre que son père à certainement fait une erreur. Je pense que dans tout ça ils n’en veulent pas tant que ça à leur père son méfais… mais surtout son arrestation lors de la fête d’anniversaire de William. Le pire dans tout ça, c’est vraiment ça, il a entièrement gâché les quatorze ans de son fils aîné et je comprends que William puisse lui en vouloir au point de ne plus vouloir lui adresser la parole. « Je l’espères bien. C’est pas facile d’élevée seule trois adolescents » dis-je alors à ma sœur. Gérer trois enfants en bas âges c’est compliqué, mais en fait quand ils sont adolescents, ce n’est pas beaucoup plus simple non plus. « Si tu te serais retourner contre moi, je crois que ça m’aurait tuer. Être vraiment seule contre tous, ce n’est juste pas possible. » Répondis-je ensuite. Vraiment, je n’aurais pas pu supporter avoir ma sœur contre moi. Mes parents étaient manipulateurs, mais heureusement pour moi, Sophia ne s’est pas laissé manipuler par eux, elle avait été plus intelligente qu’eux et je ne pouvais être que fière d’elle.

Il est vrai qu’à présent, aux vues de mes 33 ans, je ne me vois pas me retrouver avec un petit bébé, j’ai déjà trois horribles monstres, et franchement je me sens déjà trop vieille pour en faire un quatrième. « Tu sais que t’es adorable, Sophia ? Mais vraiment tu me vois à mon âge avec un bébé ? Et d’ici là qu’un bébé point le bout de son nez, j’aurai quasiment 40 ans. Non mais t’imagine j’aurai 60 ans, mon enfant n’aura que 20 ans ! » Dis-je alors. J’imagine bien sortir avec mon enfant et qu’on lui demande si je suis sa mamie… la honte… autant pour moi que pour lui. « Si tu penses que le mieux est de quitter Jake, ne t’en empêche pas. Plus tu attendras pire ce sera. Je n’ai pas envie de te voir souffrir encore et encore. » Je me doute que ça doit être compliquer pour elle, mais si c’est la meilleure chose à faire, il faut qu’elle le fasse. Combien de parents sont séparer et leurs enfants n’en sont pas forcément plus dérangés. Puis mieux vaut que ça se fasse quand Eleana soit petite, ce sera moins compliqué de s’y habituer. « C’est ce qu’il faut que tu te dises. Si tu n’arrives pas à avoir un second, tu en as déjà au moins une. C’est le plus important au final. »

codage by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 11/06/2017 à Miami. J'ai posté : 287 Pointage : 660

MessageSujet: Re: #666 - Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur. ϟ Sophia   Dim 15 Avr - 13:42

Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur
Christy & Sophia

Ma soeur a toujours été l'un des piliers fondamental de ma vie. J'ai toujours pu parler de tout avec elle sans jamais me sentir jugée pour mes moindres faits et gestes. Rien n'est facile, ce n'est jamais facile. C'est pas "drôle" sinon... Comme si mes relations compliquées avec Jake ne suffisaient pas, je commence énormément à douter de mes sentiments pour lui, ou plutôt je pense éprouver des sentiments à l'égard d'un autre homme. Ça fait un moment que j'y pense mais je ne veux pas, je ne peux pas. Je ne me permettrais pas de gâcher une amitié si belle en lui faisant part de tout ça. Le perdre me blesserait encore plus que de me prendre un râteau, je le sais.

Eleana est ma priorité, son bonheur compte avant tout le reste et je sais qu'elle n'est pas heureuse. Comment une enfant de son âge pourrait l'être en voyant son père une fois tous les trois mois, quand il revient ? Comment pourrait-elle être heureuse quand son unique parent, c'est à dire moi, est complètement ailleurs et malheureuse ? Ça me rend folle de colère, de tristesse, de tout. Je ne portais pas l'ex de ma soeur dans mon coeur non plus, il a intérêt que son chemin ne croise jamais le mien et c'est une certitude. Je suis plus jeune que Christy mais je suis une vraie tigresse, et pas dans le bon sens du terme. Ma soeur m'explique que ce n'est pas facile, ce à quoi je répond tout simplement. Je m'en doute... Mes parents ont essayé de me monter contre ma soeur mais ils n'ont jamais réussi. Je respectais leurs volontés quand à ce qu'ils voulaient que je fasse ou ne fasse pas mais ma soeur ? Non, je leur ai tenu tête jusqu'au bout pour ça. Je ne t'aurais pas laissée seule, tu sais? Clairement pas, elle a tellement fait pour moi... Je l'aime tellement, ma soeur. Certains ne s'entendent pas mais nous ? On était comme les deux doigts de la main à l'époque, et autant dire que les choses n'ont pas changés.

Pour un autre enfant, j'ai le temps. Eleana est encore petite et je suis encore assez jeune que pour y repenser dans un an ou deux, ou même plus. Ça ne presse pas. Et alors ? Ça devient de plus en plus courant les mères de 40 ans tu sais... Ce n'est pas ça qui doit te bloquer. Après tout, si elle en a envie, personne ne doit la bloquer. Je regarde ma grande soeur, elle a toujours assurer avec moi. Je penses que c'est le mieux, je dois encore y penser calmement mais... j'y songe sincèrement. Lui avouais-je, sans même oser lui dire qu'un autre homme occupe mes pensées d'une manière que je n'aurais jamais imaginé. De plus, je sais que ce n'est pas la vie que ma fille devrait avoir. Ce n'est clairement pas ce qu'elle mérite. Elle mérite d'avoir bien mieux que ça. C'est ça, et elle est un vrai cadeau du ciel. Dis-je à ma soeur, les yeux brillants. Quand il s'agit de ma fille... C'est la plus belle chose qui me soit arrivée, je n'ai pas peur de l'affirmer.


©codage par anglycanne sur PRD; gifs et icone provenant de tumblr


_________________
Everyday is a second chance
L’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. Quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 29/06/2017 à Miami. J'ai posté : 165 Pointage : 625

MessageSujet: Re: #666 - Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur. ϟ Sophia   Lun 30 Avr - 9:44


Petite sœur, je connais ta peine et ta douleur.

Sophia & Christy Marston

Il est sur que Sophia et moi-même étions assez différentes, rien que sur nos parcours de vie, j’ai toujours été la première à contourner les règles bienveillantes et ringardes de nos parents, j’ai toujours eu besoin d’adrénaline dans ma vie… peut-être un peu trop malheureusement. Sophia a plusieurs fois enfreint le règlement émis par nos parents, mais elle restait la plus calme de nous deux tout de même. Malgré ça, nous étions très proches et nous nous ressemblions plus qu’on en à l’air, elle est le feu et moi ma spécialité c’est la glace…

Depuis la naissance de mon William, mes enfants ont toujours compté plus que n’importe qui ensuite il y a Sophia et sa fille, ma filleule Eleana. Ces cinq personnes, personne n’a intérêt à y toucher ne serait-ce qu’un cheveu, je serais capable de beaucoup de choses si quelqu’un osait faire du mal à ma famille et je pense que mon ex-mari connaitra ma méchanceté s’il s’avère qu’il se ramène un jour devant la porte de chez moi. Je pense que même William, qui pourtant n’est pas du genre à vouloir cogner les gens, serait capable d’en coller une à son père… mais évidemment, j’aimerais que cela ne se produise jamais. « Je le sais bien, mais franchement à ce moment-là je pensais que je me serais retrouver seule avant de constater que j’avais mon alliée de toujours » répondis-je à Sophia… C’est vrai qu’au début quand j’ai été jeté de chez moi par mes parents et en plus de cela que l’homme qui m’avait mit enceinte ne voulait pas de notre enfant, je pensais être seule jusqu’au bout puis en fin de compte Sophia s’est ralliée à moi, elle ne s’est pas laissé manipulé par nos parents. C’était la crainte que j’avais toujours eu, ils étaient tellement doués pour monter les gens les uns contre les autres. C’était leur truc à eux.

Pour avoir un quatrième enfant, il faudrait déjà que j’ai quelqu’un avec qui le faire puis franchement, ce n’est pas maintenant que je trouverais un petit ami, j’étais bien trop occupée avec mes trois adolescents et mon travail. Je ne pouvais pas me permettre de faire un autre enfant. « C’est sur que ça se voit de plus en plus ce genre de chose, mais franchement je pense que ce n’est pas pour moi, tu sais que pour moi mon boulot compte énormément, c’est surtout ça qui me bloquerai ! » répondis-je ensuite. Après tout, j’ai certainement déjà bien donné avec mes trois terreurs, pourquoi en rajouter ? Je laisse ça à ma sœur après tout. « Il faut que tu pèses le pour et le contre de cette relation. De mon point de vue extérieur à votre famille, c’est toxique… toxique pour vous trois, même Jake de son côté ça doit lui pourrir la vie en vérité, bien que ça soit lui le problème, mais justement il faudrait savoir pourquoi il est comme ça. Tu lui as déjà poser la question ? Vous en avez parlez au moins ? » demandais-je alors, c’est vrai que s’ils n’ont pas une bonne discussion une bonne fois pour toute, le nœud dans leur vie familiale restera tel quel. « Je te comprends totalement sur ça… Tellement des cadeaux que j’en ai eu trois. » riais-je légèrement. J’aimais mon ex-mari, le père de mes enfants… du moins c’était avant, à présent je ne sais meme pas ce que je ressens pour lui, c’est juste trop bizarre. « Tu veux peut-être mangé quelque chose ? Dana à commencer à préparer le déjeuner, si tu veux. »proposais-je alors à ma sœur.

codage by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 11/06/2017 à Miami. J'ai posté : 287 Pointage : 660

MessageSujet: Re: #666 - Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur. ϟ Sophia   Mer 16 Mai - 11:31

Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur
Christy & Sophia

Même si ma soeur et moi sommes assez différentes, ça ne nous empêches en aucun cas de nous entendre à merveille. C'est vrai que j'ai beau être contre ce que mes parents ont fait endurer à ma soeur, je ne disais cependant rien devant eux. Ça ne sert à rien de remuer le couteau dans la plaie mais intérieurement, ça m'a plus que dégoutée de leur comportement. Ma soeur était celle qui m'aidait toujours dans les hauts et dans les bas, elle m'a aidée à me rebeller contre ceux qui m'harcelaient plus jeune et elle a toujours été présente. J'aurais été incapable de l'abandonner, je l'aime ma soeur. Si ma fille revenait enceinte très jeune, je ne serais pas particulièrement heureuse à l'entente de cette nouvelle, c'est vrai, mais en aucun cas je ne la jetterais dehors.

La famille a toujours été très importante pour moi. Je dirais qu'à l'heure actuelle, Christy et ses enfants sont ma famille. Je ne peux même plus considérer Jake comme étant de ma famille, nous sommes simplement devenus deux étrangers qui ont eu un enfant ensemble et ça m'anéantit. On a eu une vie compliquée toutes les deux, sur des points différents évidemment. C'est peut-être aussi l'une des raisons qui fait qu'on se comprend si bien à l'heure actuelle. Je ne sais absolument pas ce que je ferais sans avoir ma soeur dans ma vie. Pour toujours. Je serais là jusqu'au bout, même quand on sera vieilles et ridées, on vivra la maison de retraite ensemble ! Lui dis-je en riant. C'est vrai qu'ils ont tenté de me manipuler, j'ai beau avoir un air angélique mais ça ne me rend pas stupide pour autant. J'étais jeune mais pas complètement bête non plus.

C'est vrai que pour ma part, j'ai toujours voulu avoir deux enfants. L'envie est encore présente mais entre ce qui me fait envie et ce qui est raisonnable de faire, la marge de différence est bien présente. Qui plus est, je suis encore jeune pour ça, j'ai le temps d'y penser. Il n'y a pas le feu au lac ! Ça et tes trois petits monstres, même si tu les aimes plus que tout au monde. Ça se comprend, dans le fond. Ma soeur a toujours été de bon conseils selon moi, elle est l'une des rares personnes à qui j'ose parler de mon ressenti face à cette relation que j'entretiens avec Jake. Son avis compte beaucoup pour moi, je le prends toujours en considération et ça me fais réfléchir. Je pense aussi que c'est toxique, pour tous les trois. J'ai essayé de lui en parler mais je n'ai pas encore obtenu de réponses à l'heure où nous parlons... Bientôt, j'espère. Lui dis-je en haussant les épaules. C'est vraiment pas faute d'avoir essayé et d'avoir insisté d'ailleurs. Je vois ça ! Il faut avouer que ses enfants sont des amours. Enfin, je suis leur tante alors forcément je suis pas très objective non plus. Je ne dis pas non. On devrait peut-être lui donner un coup de pouce, non ? Lui demandais-je ensuite avec le sourire.


©codage par anglycanne sur PRD; gifs et icone provenant de tumblr


_________________
Everyday is a second chance
L’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. Quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 29/06/2017 à Miami. J'ai posté : 165 Pointage : 625

MessageSujet: Re: #666 - Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur. ϟ Sophia   Dim 3 Juin - 12:56


Petite sœur, je connais ta peine et ta douleur.

Sophia & Christy Marston

La manipulation chez les Marston est certainement leur meilleure qualité… ou défaut. Nos parents étaient les experts dans ce domaine et j’admets que je tenais bien ça d’eux, mais je n’utilisais pas ça contre les personnes et encore moins contre ma famille. Je n’irais pas foutre la merde dans la vie de William par exemple. Si un jour il tombe amoureux, je n’irais pas faire en sorte qu’il quitte la jeune fille car ça ne me plait pas. Je ne pourrais pas faire une chose pareil à mon enfant... « On emmerdera les infirmiers jusqu’au bout » répondis-je à Sophia en riant aussi. Nous étions les cinq doigts de la main, elle comptait énormément pour moi et personne ne pourra me retirer ça.

Je savais que Sophia voulait avoir au moins un autre enfant et je l’espérais de tout cœur pour elle, elle mérite d’avoir une vie de famille, moi j’ai fais mon temps je pense, mes trois terreurs me convienne « Trois enfants, je pense que ça convient. Même si je sais que Dana en a marre d’être la seule fille, surtout quand les deux gars s’allient pour l’emmerder ! » répondis-je en faisant un sourire en coin. Oui Dana n’avait pas eu la chance d’avoir une petite sœur, mais peut-être qu’elles ne se seraient pas entendues comme Sophia et moi. « J’espère que tu en auras rapidement, il ne faut pas que ça continue comme ça pendant encore longtemps. S’il faut une séparation, ce sera peut-être mieux que de vivre ensemble et faire sentir les tensions à Eleana. » soupirais-je. Je n’avais aucune envie de voir ma sœur et ma filleule dans un triste état, je voulais le bonheur de ces deux-là et si le bonheur c’est d’être sans Jake, alors que cela soit ainsi. Au moins elle n’était pas seule, elle a sa fille puis moi et mes enfants. Mes enfants adorent leur tante et savent très bien lui montrer « Je pense que ça l’arrangerait. » souriais-je avant de me diriger vers la cuisine où Dana était justement en train de terminer le déjeuner, Connor avait décidé de participer et de mettre la table.

codage by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 11/06/2017 à Miami. J'ai posté : 287 Pointage : 660

MessageSujet: Re: #666 - Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur. ϟ Sophia   Sam 9 Juin - 17:53



Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur.

C'est quelque chose que je n'ai pas réellement récupéré de mes parents. Je n'ai pas cette habitude de manipuler les gens peu importe le contexte. J'ai plutôt tendance à me refermer sur moi-même afin d'éviter de souffrir davantage avec certaines personnes. Mes parents ne savent plus qui je suis réellement. Je ne leur parlerais pas de toute ma vie quand je vois ce qu'ils ont fait vivre à ma soeur. Je m'assure de garder nos contacts tels quels et ça s'arrête là. C'est bien dommage mais c'est ainsi... Je souris à ma soeur. C'est une très bonne idée tiens ! Je ris. C'est probablement l'une des personnes de ma famille qui compte le plus pour moi, avec ses enfants et ma fille.

J'ai le temps avant de me lancer dans l'aventure d'un autre enfant. Je sais surtout que ma vie n'est pas idéale pour accueillir un second enfant quoi qu'il en soit, et je ne veux pas offrir ça à mon enfant, ce n'est déjà pas ce que je veux offrir à ma fille. Ça se comprend dans le fond, mais heureusement que ça reste la petite princesse de sa maman. Je la regarde ensuite. Dans le fond, je sais qu'elle a parfaitement raison. En apparence,  c'est plutôt banal mais les paroles de Christy me font réfléchir. C'est aussi ce que je me dis, je pense qu'il est temps que je lui en parle dans tous les cas. Ça ne peut pas durer ainsi. Enfin... Pour l'instant, que dirais-tu de penser à autre chose ? J'ai sincèrement envie de me changer les idées, de sourire et de me sentir réellement bien, ce qui n'est pas tellement le cas chez moi dans le fond. Je suis Christy dans la cuisine tout en faisant attention à ma princesse, rejoignant Dana dans la cuisine pour lui filer un coup de main avec la préparation du repas ou même pour autre chose.


(c) Miss Pie


_________________
Everyday is a second chance
L’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. Quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 29/06/2017 à Miami. J'ai posté : 165 Pointage : 625

MessageSujet: Re: #666 - Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur. ϟ Sophia   Ven 15 Juin - 11:27


Petite sœur, je connais ta peine et ta douleur.

Sophia & Christy Marston

Depuis que mes parents m'avaient foutu à la porte, je ne leur ai plus parler et ça fait déjà 18 ans que c'est ainsi et que ça ne changera pas. Ils ne connaissaient pas leurs petits enfants de mon côté et je m'en fichais, je ne voulais pas qu'ils connaissent les personnes qui avait abandonner leur maman parce qu'elle était enceinte. Ils n'avaient pas besoin d'eux et de toute façon ils n'ont jamais chercher à reprendre contacte avec moi ou même avec mes enfants. J'avais Sophia et c'était tout ce qu'il comptait. Je souris à sa remarque sur le fait que c'était une bonne idée.

Lorsque j'annonçais que j'avais trois enfants, certaines personnes me regardaient avec des gros yeux me disant que ça faisait beaucoup. Pour moi c'était parfait, j'ai toujours voulue avoir des enfants, alors trois ça me convenait. Avoir un quatrième je n'aurais pas dis non, mais c'était trop tard à présent, je ne pouvais pas me permettre d'avoir un dernier enfant à mon âge, mon travail me prenait beaucoup de temps et j'aime mon boulot alors je ne voulais pas le perdre, c'est certain. « Oh oui, Dana reste ma petite princesse malgré qu'elle ait bientôt 15 ans. » répondis-je en faisant un sourire en coin. Voir mes enfants grandir me faisait quelque chose, leur bouille de bébé me manque beaucoup, ils deviennent des grands et je sais qu'un jour ils quitteront la maison pour fonder leur famille et j'espère que ça arrivera plus tard que prévu. Je soupirais lors de sa réponse « Oui parlons d'autre chose. » souriais-je légèrement, je comprend bien qu'elle doit en avoir assez de parler de Jake, je voulais qu'elle se sente bien à la maison. Nous allions alors dans la cuisine pour apporter de l'aide à Dana qui avait presque terminé. De plus, Connor avait mit la table. « Bon, on a pas grand chsose à faire. Installes toi. » Dis-je alors à ma soeur en servant les assietes.

codage by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 11/06/2017 à Miami. J'ai posté : 287 Pointage : 660

MessageSujet: Re: #666 - Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur. ϟ Sophia   Sam 16 Juin - 17:38



Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur.

Pour ma part, avec mes parents, je me maintiens à la base et surtout par téléphone dans la majorité des cas. Je n'accepte pas ce qu'ils ont pu faire à Christy. Si ça avait été moi, ils auraient fait pareil et c'est certain, mais je sais qu'elle ne m'aurait pas lâché. Elle a toujours été là dans les hauts comme dans les bas. Nos parents ont beau se mettre des oeillères, je ne trouve toujours pas ça banal pour autant. C'est incompréhensible, inconcevable. Christy est leur fille, ils auraient pas dû la jeter dehors à la première excuse venue. Je ne mettrais jamais ma fille dehors, qu'importe la raison. M'enfin, ils ont une vision de la vie datant du moyen âge selon moi. Ça me rend folle.

Certaines femmes aiment avoir des familles nombreuses, je trouve ça remarquable. Je sais que je n'aurais personnellement pas le temps ni le courage de gérer une tribut à moi seule, même avec un homme présent dans ma vie j'aurais des difficultés je pense. Enfin, je ne me pose pas vraiment la question vu ma vie à l'heure actuelle. Quoi qu'il en soit, j'admire ces personnes comme ma soeur qui arrivent parfaitement bien à tout gérer. Même quand elle aura quarante ans et qu'on sera dans notre maison de repos à rendre totalement dingues les infirmiers en tout genre, ça restera ton bébé. Je lâche un petit rire. Autant dire que je nous imagine bien plus tard dans ce genre exact de situation, même si j'espère qu'on aura pas à finir nos jours là-bas. C'est vrai que parler de Jake me rappelle surtout à quel point ma vie est totalement opposée à la manière dont je l'imaginais. Je ne comprends pas où ça a pu foirer dans notre couple et ça me rend folle. Les enfants avaient déjà tout préparés, c'est vrai que je ne m'attendais pas à ça, surtout que j'adore pouvoir les aider et passer un moment agréable avec eux. À la demande de Christy, je m'installe donc. Encore merci pour tout, vraiment.


(c) Miss Pie


_________________
Everyday is a second chance
L’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. Quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 29/06/2017 à Miami. J'ai posté : 165 Pointage : 625

MessageSujet: Re: #666 - Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur. ϟ Sophia   Dim 17 Juin - 20:28


Petite sœur, je connais ta peine et ta douleur.

Sophia & Christy Marston

Je m'étais promis de ne jamais devenir comme mes parents, si Dana un jour vient à m'annoncer qu'elle est enceinte, certes je serais sans doute un peu en colère contre elle, mais je n'irais pas la virer de la maison, elle aura besoin d'un soutien. Puis j'ai fais cette erreur moi aussi, ce serait le comble si je lui ferais le même coup que mes parents m'ont fait. Mais j'espère que c'est quelque chose qui n'arrivera pas à Dana, j'espère qu'elle aura un enfant le plus tard possible et qu'elle ne fasse pas les mêmes erreurs que moi. Je faisais tout mon possible pour qu'ils évitent tous les trois de faire n'importe quoi comme moi je l'ai fais dans le passé.

Mes enfants sont la prunelle de mes yeux, je ferais tous pour les protéger et faire en sortes qu'ils soient bien dans leur vie présente, mais aussi future. Dana est la seule fille du lot, je devais donc prendre encore plus soin d'elle, elle est et restera mon petit bébé et ma petite princesse. « C'est ça ! Même à 50 ans, la pauvre. » répondis-je en riant légèrement. Je parles de Dana, mais que ça soit William ou Connor, ils sont encore mes bébés et parfois William doit en avoir assez que je le considère comme un gamin et pas comme un adolescent presque adulte. Nous avions rejoins Dana et Connor dans la cuisine, ils avaient déjà tout préparer, William avait disparu de la circulation, il avait sûrement été rejoindre des amis pour manger. J'avais donc proposer à Sophia de s'installer étant donner que tout était prêt, je n'avais plus qu'à servir. « Tu n'as pas à me remercié tu sais. C'est normal tu es ma soeur » souriais-je en servant les spaghettis bolognaise à Sophia ainsi qu'à Eleana. Sophia n'avait vraiment pas à me remercier, c'était normal après tout, les liens du sang sont plus forts que tout, n'est-ce pas ? Dans le cas contraire, elle aurait fait la même chose. Ça me faisait plaisir d'avoir ma famille réunis ici, enfin il manque William, mais bon. Après avoir servit tout le monde, je m'installe avec eux en leur souhaitant un bon appétit.

codage by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 11/06/2017 à Miami. J'ai posté : 287 Pointage : 660

MessageSujet: Re: #666 - Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur. ϟ Sophia   Lun 18 Juin - 11:34



Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur.

Moi-même je ne pourrais pas infliger ça à ma fille. Évidemment, je ne l’accueillerais pas à bras ouverts en la félicitant si elle revient enceinte jeune mais je ne la mettrais pas dehors pour autant. Je chercherais à lui apporter le soutient nécessaire afin qu’elle fasse le choix qui lui semble juste, même si, selon elle, c’est de garder son enfant. Heureusement, Eleana est encore très jeune et ce n’est pas encore pour maintenant l’adolescence, même si elle pousse bien trop vite à mon goût. C’est ma petite princesse, mon unique bébé et je compte bien profiter de chaque petits moments possibles et inimaginables avec elle à mes côtés, c’est une certitude. J’étais tombée enceinte plus tard que Christy, c’est vrai, mais lorsque j’ai su être enceinte, c’est là que j’ai réalisé ce que c’était de me faire à l’idée que oui, j’allais devenir maman. C’était un vrai bonheur pour moi même si je me suis rapidement retrouvée seule. Eleana est ce que j’ai de plus précieux, c’est une certitude. De mon point de vue, malgré toutes les difficultés qui se sont mises en travers de son chemin, ma soeur est une mère merveilleuse et je ne laisserais personne me dire le contraire. Elle s’occupe à merveille de ses trois enfants, autant de Dana que de William et de Connor.

C’est vrai que Dana est la seule fille entre deux frères, ce qui peut être une chance comme ça peut aussi parfois être difficile. Elle a probablement dû apprendre à se rebeller face à ses frères mais aussi à tenir tête. Dans tous les cas, ils s’en sortent tous les trois à merveille et je trouve ça plus que fantastique. Je dirais que c’est aussi ça d’être parent. Forcément elle aime ses trois enfants, c’est indéniable. Alors que nous rejoignons la cuisine, ma soeur m’annonce que le repas est prêt. J’aurais réellement aimé pouvoir aider mais une chose est sûre, je compte bien me rattraper sur le petit-déjeuner demain matin ! Je souris ensuite aux paroles de ma soeur. Certes, mais je ne sais pas ce que j’aurais fais sans toi. Évidemment, je ne l’aurais pas abandonnée dans le cas inverse, je ne l’ai jamais laissée tomber. Je ne comprends pas trop ces personnes qui voient le fait d’avoir une soeur ou un frère comme un malheur. C’est plutôt une immense chance ! Enfin, tous n’ont peut-être pas un lien aussi puissant que Christy et moi non plus… Je remercie ma soeur une fois qu’elle nous a tous servit, souhaitant également un bon appétit à tout le monde. Autant dire que ce repas me fait envie, ça semble délicieux !

(c) Miss Pie


_________________
Everyday is a second chance
L’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. Quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 29/06/2017 à Miami. J'ai posté : 165 Pointage : 625

MessageSujet: Re: #666 - Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur. ϟ Sophia   Lun 18 Juin - 18:46


Petite sœur, je connais ta peine et ta douleur.

Sophia & Christy Marston

Avoir trois enfants, ce n'est pas simple tous les jours. Maintenant qu'ils sont grands et qu'ils savent se débrouiller un peu seuls m'arrange un peu. Même si assez souvent ils ont encore besoin de maman derrière leur cul puis avec mon boulot, je suis souvent à l'extérieur, du coup ça m'arrange encore plus que mes enfants soient grands. Mon travail est vraiment important pour moi, c'est vraiment ce que je volais faire depuis des années alors je n'étais pas prête d'abandonner mon boulot. Pour tou avouer, mes chiens sont comme mes enfants, je n'ai donc pas trois enfants, mais cinq. Certains pouvaient trouver ça débile que je traites mes chiens comme mes enfants, mais c'était comme ça, j'étais un peu une Brigitte Bardot des Etats-Unis. Clairement je préfère parfois les animaux aux humains, et c'est peu dire.

En ce qui me concerne, ça a été facile, nous étions que deux filles dans la fratrie, nous étions soudées jusqu'au cou, mais concernant Dana, elle était la dernière et en plus la seule fille et clairement les garçons n'était pas souvent sympa avec elle. Mais elle aimait bien chercher la petite bête à ses frères sachant pertinnement qu'ils se feraient plus rapidement disputés car j'avais l'habitude qu'ils emmerde leur soeur. « Malheureusement certains parents ne sont pas comme ça. » Je faisais allusion à mes parents, à mes yeux ils n'avaient pas étés de très bons parents. Je ne suis pas la meilleure des mères, loin de là, mais je savais écouter mes enfants lorsque quelques choses les tracasses. Eux ils ne prennaient pas la peine de nous écouter, nos états d'âmes ne les intéressait clairement pas. Je leur en voulait et leur en voudrait toujours, mais on ne peut pas changer le passé. Le passé c'est douleureux. « Tu aurais du te trouver un hôtel miteux, pleins de cafards et de draps sales » blaguais-je en faisant une tête presque psychopathe. Je ris légèrement par la suite. J'ai souvent entendu dire que la majorité des frères et soeurs ne s'entendaient pas, mais le lien qui nous unit Sophia et moi est tellement fort que malgré qu'on ait pu se disputer par le passé, j'étais incapable de ne pas revenir vers elle.

codage by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 11/06/2017 à Miami. J'ai posté : 287 Pointage : 660

MessageSujet: Re: #666 - Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur. ϟ Sophia   Mar 19 Juin - 13:00



Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur.

Ma soeur s'en sort remarquablement bien selon moi avec ses enfants. J'avouerais que côté parentalité, elle a été mon modèle et m'inspire énormément pour élever correctement ma fille. Certains diraient que leur modèle sont leur parents mais moi non, c'est ma soeur. Ce n'est pas facile tous les jours, je le sais bien mais élever ma fille est un réel plaisir. Elle est encore petite et souvent collée à maman mais heureusement je n'ai pas un boulot particulièrement difficile comme peut l'être celui de Christy. Je suis réellement admirative de la manière dont elle parvient à tout gérer au quotidien, que ça soit les enfants, la maison, le boulot, les chiens qui lui demandent probablement beaucoup de temps aussi. J'ai de la chance de l'avoir à mes côtés.

On a eu de la chance toutes les deux. Ce n'était pas trop compliqué, nous étions soudées comme deux doigts d'une seule main et ça n'a pas changé depuis. On est pas ses soeurs qui sont liées par le sang mais qui ont l'impression d'être totalement étrangères ou qui ne parviennent pas à se supporter comme j'ai déjà pu le constater via mes connaissances. Puis il n'y avait pas de grand frère ou de petit frère pour nous enquiquiner comme c'est le cas pour Dana. Enfin, il y a bien Lucas que je considère comme un frère mais ce n'est pas la même chose. C'est vrai oui, mais tu n'es pas comme ça. Heureusement d'ailleurs. Il va de soi que j'ai bien compris l'allusion qu'elle faisait et je ne nierais pas : elle a raison sur toute la ligne. Je ne me tournais jamais vers mes parents, même lorsque j'ai été harcelée. C'était plutôt vers Christy que je me tournais à chaque fois. Je fais en sorte d'être présente pour elle aussi, à chaque fois. Je lui fais la moue avant de rire. Mais quelle vilaine, j'hallucine ! Je la taquine gentiment, elle le sait, surtout que ce n'est pas mon genre de la trouver vilaine et surtout pas envers moi. Même lorsqu'on se dispute un peu, on ne se fait jamais la tête bien longtemps. Qui plus est, d'aussi loin que je m'en souvienne, nous n'avons jamais eu de grosse dispute toutes les deux. Toujours des bêtises quoi !


(c) Miss Pie


_________________
Everyday is a second chance
L’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. Quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 29/06/2017 à Miami. J'ai posté : 165 Pointage : 625

MessageSujet: Re: #666 - Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur. ϟ Sophia   Lun 25 Juin - 13:50


Petite sœur, je connais ta peine et ta douleur.

Sophia & Christy Marston

Être mère célibataire n'était pas une chose facile, mais je m'en sortais tant bien que mal. Il faut dire qu'être mère d'adolescents, aussi gentils qu'ils soient, n'est pas une mince affaire. Il arrive parfois qu'ils se rebellent par moment. Mais être mère célibataire crée un lien spécial, j'étais leur mère, mais aussi leur père depuis 4 ans déjà. On passe par des moments de frustration parfois, mais on tente tout pour que nos bébés aient une vie correcte, on doit les préserver, c'est une lutte journalière. Je sais que même si Sophia et Jake ne sont plus ensemble, Sophia s'en sortira à merveille avec sa princesse puis de toute manière c'est comme si elle était déjà mère célibataire depuis un moment. Puis je serais toujours là pour l'aider si elle a besoin d'un soutien.

Parfois je me dis qu'avoir un grand frère aurait pu être sympathique, quand je vois William qui, sans trop rien dire, surveille sa petite soeur pour s'assurer que rien ne lui arrive. J'étais l'aînée et c'est mon rôle de surveiller ma soeur pour m'assurer qu'elle soit bien. Je détestais voir ma précieuse petite soeur être triste. Elle est bien trop gentille que pour souffrir à cause d'un homme, un homme stupide qui plus est. Je trouvais Jake sympa à l'époque, mais forcément c'était au début il fallait bien qu'il se mette la famille de Sophia dans la poche. C'est souvent comme ça, on pense les gens adorables puis le temps passe et ils montrent leurs véritables visages. C'est ce qui est arrivé avec Jake... Mon ex mari par contre à toujours été un petit con et il n'a pas changé en vieillisant... « Heureusement pour mes enfants que je ne tiens pas de nos parents. » Sophia et moi ne tenions clairement pas de nos parents sur ça et heureusement pour nos progénitures, bon question pères ils n'étaient pas bien lotis, mais bon nous étions là pour eux. « Tu vois les beaux draps sales, pleines de traces dont ne sait quoi ! » poursuivais-je pour encore plus l'embêter, ça la faisait rire et c'était le plus important déjà .

codage by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 11/06/2017 à Miami. J'ai posté : 287 Pointage : 660

MessageSujet: Re: #666 - Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur. ϟ Sophia   Lun 9 Juil - 7:44



Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur.


Je n’ai pas été célibataire mais j’ai malgré tout élevée ma fille seule. Heureusement, je n’ai qu’un enfant et pas deux ou plus encore. Je ne sais clairement pas comment j’ai fais, autant dire que je suis donc très admirative de la manière dont Christy parvient à s’en sortir entre son boulot et son rôle de mère à la tête d’une tribut de trois adolescents. Je donne tout ce que je peux pour ma fille, je veux qu’elle puisse être heureuse à tout moment de sa fille et je pense que c’est un peu comme ça que pensent les bons parents j’insiste sur le mot « bons » parce que oui, il existe des exceptions de mauvaises mères ou de mauvais pères en tout genre. Nos parents, par exemple, se fichaient pas mal de notre bonheur j’ai l’impression. Enfin, je ne leur parle plus beaucoup et c’est bien mieux ainsi, je n’ai toujours pas digérer cette rancoeur et autant dire que je suis une personne très rancunière.

J’ai une grande soeur formidable envers moi, c’est même pas possible de penser autrement mais j’admettrais qu’avoir un frère dans le lot aurait pu s’avérer être plutôt drôle. Nous connaissant, Christy et moi, on aurait largement été capables de se liguer contre lui. Enfin, heureusement ni elle ni moi n’étions seule du coup. Elle est mon pilier et je n’ai pas honte de l’admettre. J’avoue que par le passé ça me faisait mal au coeur de voir ma soeur détester tant Jake mais je peux largement la comprendre aussi dans le fond. À sa place, je sais pertinemment que j’aurais fais pareil. C’est certain oui, puis heureusement pour moi aussi parce qu’entre eux et toi si tu leur ressemblait, j’aurais probablement fini par péter les plombs. Je ne veux pas leur ressembler, jamais. Je veux offrir ce qu’il y a de mieux à ma fille et ce n’est clairement pas l’exemple de mes parents que je suis sur ce coup là. C’est plutôt un exemple à ne jamais reproduire. Mais euh… Je fais ensuite la moue à ma soeur, elle sait que je le prends pas mal et que ça me fait rire.


(c) Miss Pie


_________________
Everyday is a second chance
L’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. Quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: #666 - Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur. ϟ Sophia   

Revenir en haut Aller en bas
 
#666 - Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur. ϟ Sophia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» #666 - Petite soeur, je connais ta peine et ta douleur. Les places qu'elles prennent dans ton coeur. ϟ Sophia
» (f) lily collins - petite soeur - LIBRE
» (f) zendaya coleman - petite-soeur - LIBRE
» Héloïse de Fontanges ♣ La petite soeur chérie
» (F/LIBRE) Victoria Justice - La petite soeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Miami dans sa splendeur :: Miami beach :: Quartier résidentiel Miami Beach-
Sauter vers: