Partagez | 
 

 nikolai, adaline + que le monde est petit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 15/07/2017 à Miami. J'ai posté : 42

MessageSujet: nikolai, adaline + que le monde est petit   Lun 17 Juil - 6:30



NIKOLAI & ADALINE
L'esprit oublie toutes les souffrances quand le chagrin a des compagnons et que l'amitié le console
Tu regardais l'heure sur ta montre. D'habitude, tu travailles, mais ce jour-là était ton jour de repos alors tu rentrais ta voiture dans ton allée après les courses avant de repartir à pied, cette fois. Une envie de thé se faisait sentir et tu n'avais pas envie de rester enfermer chez toi alors tu te rendais dans un café sur Miami. Les rues étaient bondées, tu devais slalomer entre les personnes pour éviter de leur rentrer dedans et tel une citoyenne modèle, tu attendais que le petit bonhomme passe vert pour pouvoir passer sur le passage piétons avant de te rendre sur l'autre côté du trottoir, il y avait tellement de monde que tu étais persuadé de connaître des gens, mais que tu ne peux pas t'arrêter vu le monde autour de toi.

Tu pénètres dans l'enceinte du café, saluant le gérant par son prénom, tu étais tellement habituée que tu n'avais plus besoin de demander ce que tu souhaitais, il te le rapportait. Comme d'habitude, tu t'installais au fond, sortant ton livre ainsi que tes lunettes et tu commençais ta lecture. Tu adorais lire et ce livre de Anna Gavalda t'emballait, tu l'avais bientôt fini et songer sérieusement à retourner dans le centre culturel te reprendre des livres. Ton thé fraîchement servi, tu tournais ta cuillère à l'intérieur, continuant tout doucement ta lecture, te coupant du monde.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 19/03/2017 à Miami. J'ai posté : 140

MessageSujet: Re: nikolai, adaline + que le monde est petit   Mar 18 Juil - 0:12



que le monde est petit  
Adaline & Nikolaï
Je n’avais pas envie de me faire à manger. Je déteste cuisiner. Habituellement j’envoie quelqu’un chercher un truc a ma place mais pour ce matin, je pense que le mieux serais de sortir. Je prendrais une petite marche histoire de profiter de la journée qui semblait avoir un bon temps dehors. Je vais ouvrir le club plus tard et devoir gérer les employés et aussi les clients. Mes employers commence à prendre de bon plis heureusement je commence a avoir moins besoin de perdre patience contre eu et il comprennent ce que je veux...Mais les clients...Ils entre dans le club comme si c'était un endroit pour aller voir de jolie poulette et pouvoir faire ce qu’ils en voulais...Et il se trompe complètement de place! Hors de questions qu’on viennent toucher a mes filles. Je les protèges comme si il étais des pierres précieuse même si parfois certain trouve que je suis trop dure avec elle...Bref...J’arrivais finalement dans un café et entrais me commandant un café noir et un petit truc a manger...Je relevais le visage pour apercevoir SON visage...CE visage...Je ne l’avais jamais oublier...Jamais je ne le pourrais probablement. Elle semblait bien..Enfin, de loins comme ça...Je m'approchais finalement doucement après avoir passer un moment à la fixer...Je me raclais la gorge une fois devant elle..

Pardon de vous déranger...Je peu me joindre a vous?

Je ne vouvoie presque jamais les gens...Mais elle oui. Elle, c'était une exception. Je ne voulais pas l’effrayer...Pas une autre fois...Déjà la je prenais le risque et je m’en sentais pas parfaitement bien, mais je voulais savoir comment elle allais...

⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 15/07/2017 à Miami. J'ai posté : 42

MessageSujet: Re: nikolai, adaline + que le monde est petit   Mar 18 Juil - 4:58



NIKOLAI & ADALINE
L'esprit oublie toutes les souffrances quand le chagrin a des compagnons et que l'amitié le console
Quand tu te mettais à lire, tu perdais la notion du temps, tu te coupais du monde. Ca te reposait, ça atténué tes pensées, c'est pour ça que tu lis, le livre est ton échappatoire pour éviter de te rappeler que ta vie était merdique. Dans les livres, tu te plonges dans une vie que tu ne connaîtras jamais, que tu n'auras jamais l'occasion qu'un jour, un homme te rattrape à cinq minutes de ton départ de train, alors tu rêves. Tu te perds et tu imagines, jusqu'a ce qu'une voix te fit sortir de tes pensées. « Pardon de vous déranger...Je peu me joindre a vous? ». Sans relever le regard, tu fermes ton livre sur le marque-page et tu le poses bien verticalement à côté de toi et tu retires tes lunettes, là, tu lèves le regard et tu recules au plus profond de ton siège, te redressant, mettant une jambe sur le côté prête à courir, mais tu le reconnais, il faisait sombre, tu avais peur, mais tu te rappelais qu'il t'avait sauvé la vie, tu lui devais la tienne. L'homme était là et là, tu clignais des yeux pour éviter de fondre en larmes et tu hoches la tête à sa question, tu restes figée, comme-ci tu étais vraiment seul au monde, avec lui comme seul champ de vision et d'un coup, t'es gêné, il avait dû être puni pour ce qu'il avait fait alors tu baisses la tête. « Je suis désolée ». Ce sont les seuls mots qui sortent de ta bouche, il avait dû passer une bonne partie de sa vie dans un lieu où il n'avait pas à être, tout ça pour te sauver toi. La pauvre petite Adaline. Tu fais bouger tes jambes pour donner confirmation que tu es en vie, tu relèves le regard tout doucement et tu l'observes, silencieuse, et inconsciemment, un petit sourire s'affiche sur ton visage, il ne t'avait pas oublié non plus, c'était évident. « Je vous offre quoi à boire ? ». Demandes-tu, gardant tes distances, c'était comme ça à chaque fois qu'un homme venait à te parler, hors en le voyant lui, tu te sentais plus à l'aise, moins frustrée et moins sur la défensive.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 19/03/2017 à Miami. J'ai posté : 140

MessageSujet: Re: nikolai, adaline + que le monde est petit   Mer 26 Juil - 0:55



que le monde est petit
Adaline & Nikolaï
TLe café étais bien la seule choses qui n’avais pas changer de mon ancienne vie. J’étais toujours autant accro à cette choses...On me dit que je ne devrais pas en boire autant mais je m’en moque complètement. Essayer de me l’enlever et on va bien voir qui se retrouveras le visage coincé au plancher..Je déteste qu’on me disent quoi faire et encore plus quoi ne pas faire. Ce matin, ce que j’avai envie étais cette tasse de café chaude qu’on me donnait...Mais quand j’ai relever la tête j’ai bien cru qu’il resterait à froid. J’ai eu envie de partir...Je dois malheureusement m’avouer à moi même que j’ai eu très envie de partir..J’avais assez effrayer cette jeune femme je ne voulais pas lui faire plus peur. Je ne voulais pas qu’elle pense que je voulais lui faire du mal...Je voulais simplement lui parler...Je voulais la voir et m’assurer qu’elle allais bien..Je m’approchais doucement et je lui parlais doucement...Je voulais voir sa réaction, savoir si elle avait peur de moi ou pas….Elle me regardais et ne bougeais pas...Elle hocha simplement la tête et j’hésitais...Je ne savais pas dire si son visage était….apeurée ou pas...Je posais mon café et m’installais devant elle...Jusqu’à ce que je l’entendent s’excuser…

Désolée? Pourquoi? Vous n’avez aucune raison d’être désolé..

Honnêtement je ne voulais pas qu’elle s’excuse face à moi, peu importe la raison..Je sais que je n’aurais pas passer autant d’année en prison si mon chemin n’avais pas croisé le sien, mais ce serait peut-être elle qui serais morte aujourd’hui alors qu’elle ne le méritais pas...L’homme que j’ai tuer lui par contre mérite sa place 6 pieds sous terre…Je souriais le plus gentiment possible à la jeune femme…

Pour le moment ça va merci, je commence à peine enfin un bon café

J’étais content de la voir mais en même temps je souhaitais tellement qu’elle allais bien, même si je sais que la majorité des femmes qui ont vécu ce qu’elle a vécu ne s’en sorte pas SI bien..

Je...Je vais posé une questions directement, mais je sais à votre façon de me regarder que vous savez qui je suis...Est-ce que je vous fait peur? Je ne veux pas vous imposer ma présence si je vous effraie, mais je veux savoir comment vous allez...

⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 15/07/2017 à Miami. J'ai posté : 42

MessageSujet: Re: nikolai, adaline + que le monde est petit   Ven 18 Aoû - 14:05



NIKOLAI & ADALINE
L'esprit oublie toutes les souffrances quand le chagrin a des compagnons et que l'amitié le console
Ta tête explosait dans tous les sens, tu ne pensais réellement pas le revoir un jour, l'homme qui avait littéralement sauvé ta vie, brisant la sienne. « Désolée? Pourquoi? Vous n’avez aucune raison d’être désolé.. ». Tu joues avec tes doigts, tête de nouveau baissée. Tu lui ai éternellement reconnaissante, mais le voir te perturbe, te replonge à une époque que tu voulais oublier. Tu relèves la tête, tournant ta tasse autour de tes doigts. « Parce que j'ai ruiné votre vie ». Lâches-tu simplement, tu prends une grande inspiration, pour toi, sa vie était brisée, de ta faute. S'il n'était pas venu te sauver, il n'en serait pas là, bien que toi non plus quand on y repense. Il s'installait face à toi et tu souhaitais lui payer quelque chose, bien qu'il te répondit qu'il était déjà avec son café alors tu souris simplement, ne sachant quoi dire, quoi faire. « Je...Je vais posé une questions directement, mais je sais à votre façon de me regarder que vous savez qui je suis...Est-ce que je vous fait peur? Je ne veux pas vous imposer ma présence si je vous effraie, mais je veux savoir comment vous allez... ». Tu laisses échapper un mini sourire, presque pas visible sur tes lèvres, tu bois une gorgée de ta boisson secouant la tête négativement. « Non .. Non .. Pas du tout ». Lâches-tu en haussant les épaules. « C'est juste que .. Je .. Ne pensais pas vous revoir un jour ». Lâches-tu en souriant doucement, bien sûr que tu savais qui il était, ce qu'il avait fait pour te sauver. « D'ailleurs, je vous dois la vie pour m'avoir .. Sauvé ». Le dernier mot luttait pour sortir de ta bouche, tu avais de plus en plus de mal à en parler, et d'ailleurs, tu n'en parlais pas.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 19/03/2017 à Miami. J'ai posté : 140

MessageSujet: Re: nikolai, adaline + que le monde est petit   Lun 28 Aoû - 14:32



que le monde est petit
Adaline & Nikolaï
J’étais content de la revoir. Je ne savais pas ce que cette rencontre allait donner, je ne savais pas non plus si elle était gentille avec moi simplement par peur de ce que je pourrais faire. Je sais que ça peut sembler un peu stupide, mais cette femme a changé ma vie...Oui pour des trucs un peu plus sombre peut-être mais je vois la vie d’Un nouvel oeil. Honnêtement je ne pensais pas la justice si injuste justement..Je croyais les choses beaucoup trop bien , beaucoup plus qu’elle ne l’étais réellement...J’avais pas conscience que les gens étaient peut-être finalement réellement traiter comme des moins que rien et des super gros criminel alors que parfois peut-être il n'avait pas à être traiter comme ça. Je demandais à la jeune femme face à moi pourquoi elle était désoler..Je lui souriais gentillement…

Vous n’avez pas ruiner ma vie. J’ai simplement eu un trajet différent...Mais ne vous metez pas la pressions sur vos épaules de ma vie, vous n’avez absolument rien gâcher..

Elle avais changé ma vie, c'est vrai...Mais vraiment elle ne devait pas se mettre une tel charge sur les épaules..Elle semblait vraiment mal de tout ça et je ne voulais pas ça. J’avais fait ce que j’avais fait pour la protéger et si je pourrais le refaire demain matin je ferais exactement la même choses. Je ne la laisserais pas dans cette position….Je ne regrettais pas ce que j’avais fait...Je la laissais parler, n'ajoutent rien….

Vous ne me devez absolument rien. Vous êtes en vie et c'est tout ce qui est important pour moi. Si j’avais un choix aujourd’hui malgré tout, je referais exactement le même choix. Vous êtes devant moi aujourd’hui et c'est tout ce qui compte.

Je ne voulais pas qu’elle commence à penser me devoir quoi que ce sois. J’étais content de la voir aujourd’hui, de voir qu’elle était présente, qu’elle était là...Malgré la crainte que je pouvais voir dans son visage quand même...Je voyais clairement qu’elle n'était pas super à l’aise , mais j'espérais qu’elle avait profité de la vie quand même…

Je suis content de vous voir, ici présente et en santé. Avez vous réussi à...bien vivre malgré tout ?

⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 15/07/2017 à Miami. J'ai posté : 42

MessageSujet: Re: nikolai, adaline + que le monde est petit   Lun 11 Sep - 5:50



NIKOLAI & ADALINE
L'esprit oublie toutes les souffrances quand le chagrin a des compagnons et que l'amitié le console
« Vous n’avez pas ruiné ma vie. J’ai simplement eu un trajet différent...Mais ne vous metez pas la pressions sur vos épaules de ma vie, vous n’avez absolument rien gâcher.. ». Ton regard sombrait en fixant le sol, il essayait de ne pas te faire culpabiliser, mais tu savais faire la part des choses et la réponse est celle-ci : tu as ruiné sa vie, point final. « Si, si ». Lâches-tu dans un premier temps, portant ton regard sur ta tasse. « Vous avez sacrifié votre vie, votre avenir pour sauver la mienne, je vous dois plus qu'un service, je vous dois la vie ». Lâches-tu, relevant un peu le regard pour le regarder. Il semblait aller bien, mais tu n'avais aucune idée à ce qui s'est passé mentalement, son tour en prison avait dû le changer, le rendre différent. « Vous ne me devez absolument rien. Vous êtes en vie et c'est tout ce qui est important pour moi. Si j’avais un choix aujourd’hui malgré tout, je referais exactement le même choix. Vous êtes devant moi aujourd’hui et c'est tout ce qui compte ». Tu secoues la tête négativement, tu étais heureuse de le revoir quand même, toi qui avais pensé à lui constamment jusqu'à aujourd'hui. « J'ai essayé de venir vous voir, d'avoir de vos nouvelles, mais n'étant pas de la même famille, je n'ai pas pu venir .. ». Lâches-tu en relevant le regard, dès à présent et à compter de ce jour, tu te promettais de garder contact avec lui, tu lui devais bien ça, enfin s'il avait envie de garder contact avec toi, ce n'était peut-être que des retrouvailles et il allait peut-être vouloir disparaître de ta vie, mais vous êtes liés depuis cette nuit, c'était inévitable. « Je suis content de vous voir, ici présente et en santé. Avez vous réussi à...bien vivre malgré tout ? ». Tu hausses les épaules, en général, tu mens, mais là, tu n'en avais pas envie, surtout pas à lui. « Disons que j'essaye, ce n'est pas toujours facile. Physiquement, je suis en forme, mentalement, c'est autre chose. Je suis devenue très méfiante avec les hommes que je ne connais pas, je me mets à des centaines de mètres, en fait, je suis terrifiée ». Lâches-tu en baissant le regard avant de prendre une gorgée de ton thé. Tu ne voulais pas que la conversation se termine, alors tu devais faire en sorte qu'il reste. « Et vous ? Votre vie a littéralement changé, comment vous le sentez ? ». Demandes-tu en le regardant.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 19/03/2017 à Miami. J'ai posté : 140

MessageSujet: Re: nikolai, adaline + que le monde est petit   Hier à 23:02



que le monde est petit
Adaline & Nikolaï
Je ne considérais pas que la jeune femme avait gâcher ma vie. L’homme qui lui avais fait ce qu’il a fait avais gâcher deux vie, mais elle n’avais absolument pas rapport dans cette histoire...Je ne voulais pas qu’elle se tienne responsable de ce qui m’est arriver...Elle n’est même pas responsable de ce qui lui avais arriver alors à moi encore moi clairement!

Vous n’avez aucune responsabilité envers ce qui vous est arriver, alors encore moins à ce qui m’est arriver a moi. J’ai fait le choix de vous aider parce que je n’aurais su vivre avec le fait d’être passer devant cette rue sans n’avoir réagi. Je préfère beaucoup le changement de ma vie que d’avoir encore les yeux fermés sur la réalité et d’avoir à vivre avec la lâcheté de ne pas voir avoir défendu.

Je me serais trouvé lâche et insignifiant le restant de ma vie si je ne serais pas intervenu. Bien sûr, mon but n’étais clairement pas de tuer le jeune homme simplement de le sonner assez pour qu’il se retrouve devant la cours, mais il était plus faible que je le croyais, ou moi plus fort que ce je croyais.

Je suis simplement très content de vous revoir, là devant moi et que vous sembler être relativement en forme , c'est tout ce que j,avais besoin de savoir.

Je me suis longtemps demandé elle devient quoi. Si elle allais bien, si elle s’en sortait, si elle avait reussit à passer au travers de tout ça...Est-ce qu’elle en avais parlé un peu ou pas du tout? Je ne savais pas..Je n’avais jamais mentionner son nom nul part parce que je ne voulais pas qu’on la rattache à ce que j’avais fait mais aussi parce que je ne voulais pas que des gens l’apprennent si elle n’en avais pas parlé...Mais je me doutais que ça devais la ronger de l’intérieur si elle n’en avait pas parler.

On ne m'appréciait pas beaucoup en prison, on m'avait interdit toute visite de tout façon, il semblerait que je connaissais beaucoup trop les lois et que ça effrayait certaine personne...Mais c'est agréable a savoir que vous avez voulu venir me voir.

Intérieurement, je la remerciais quand même d’avoir essayé...Elle est probablement la seule personne au monde à avoir essayer de venir me voir! Ma propre famille qui ne voulais pas avoir d’un criminelle dans la famille ne me parle presque plus, alors clairement ça m’étonnais qu’elle voulait encore me voir...J’aurais cru qu’elle aurait tenté de se tenir loin, effrayer par ce que j’avais fait…

Je ne peu malheureusement qu’imaginer les dégâts que cet homme vous a causer. J’aurais aimé arriver plus tôt...Avez vous tentez de consulter quelqu’un pour vous aider? Si je peu vous aider a quoi que ce soit surtout n’hésitez pas. Je vis à Miami en toute liberté maintenant et je serais la pour vous, n’importe quand.

Je savais que je ne pouvais probablement pas vraiment l’aider et que quand elle allais voir ce que je faisais comme métier elle risquait de vouloir se tenir loin de moi, mais je n’avais pas eu beaucoup de choix de carrière en sortant et au moins je me dit que les filles qui dance dans mon bars son la de leurs propre gré, par envie et elle sont bien protégé…

Je m’en sort plutôt bien. J’ai vue malheureusement un autre aspect des lois et de la justices que je ne connaissais pas avant que tout ceci n’arrive. Un côté qui m’a dégouter un peu je dois l’avouer. Alors je pense que c'est pas une mauvaise choses que je sois de l’autre côté de la société finalement…

Je lui fit un léger sourire , prenant une longue gorgée de mon café...Heureusement qu’il était bon!

Que faite-vous comme emplois? Est-ce vous travailler dans un domaine qui vous plaît?

⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: nikolai, adaline + que le monde est petit   

Revenir en haut Aller en bas
 
nikolai, adaline + que le monde est petit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le petit monde d'Angélique
» Le monde est petit
» Le monde est petit... Indrani. [Closed]
» "Le monde est petit, très cher !" [PV Hakuryuu]
» Le monde est petit, tout est lié... [Relations d'Aris]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Summer Life :: Miami dans sa splendeur :: Miami beach-
Sauter vers: