Partagez | 
 

 Will ~ Es-tu réel ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 16/04/2017 à Miami. J'ai posté : 74

MessageSujet: Will ~ Es-tu réel ?    Mer 12 Juil - 18:04

Il me manque. C’est atroce, il me manque tellement. C’est pas par vagues, c’est constant. Tout le temps, sans répits.
Une nouvelle journée presque terminée a Miami, et toujours pas de nouvelle de ma sœur. Je me demande si j'arriverais à la retrouver un jour… Je me sens tellement coupable… Après tout, c'était de ma faute si elle a quitté le cocon familial. J'ai eu beaucoup de choses, et nos parents mon surprotégeaient et noyaient d'attentions comme pour s'excuser silencieusement de mon kidnapping. Mais je ne leurs en voulait pas, ils avaient réussi à nous retrouver, moi et tout les enfants porté disparu dont Will. Mais… Ma grande sœur a dû se sentir, délaisser et rejeter, car depuis qu'elle a quitté l'Irlande, je n'ai eu aucun appel, aucune nouvelle, comme si elle essayait de me fuir… De m'oublier, on ne peut pas dire qu'on soit proche elle et moi, pourtant, elle reste ma sœur et j'aurais aimé qu'elle reste près de moi au lieu de ça, elle est partie et j'ai décidé dans faire autant pour la retrouver et essayer de devenir sociable, moins peureuse et geek aussi.. Je me suis lancée dans ma passion, la couture, la encore, je reste cachais derrière les machines c'est plus facile…

Je fermais enfin ma boutique avec ce goût amer dans la bouche… Je me sentais tellement nul de pas trouver ma sœur, mais terriblement incomprise et seule ici… Et comme a chaque fois que je me sens seul, je lève la tête, et regarde le ciel. Repensant a lui… Will… C'est étrange la vie… Chaque fois que je me sens triste, je ferme les yeux et les premières images qui me viennent c'est son sourire, sa voix par moment, j'ai l'impression qu'il est tout près de moi… Mais quand je me retourne ce n'est jamais le cas.. Les gens n'imagine,t pas une seconde combien une promesse non tenue peu faire du mal. ' Je serais toujours là pour toi, jamais l'un sans l'autre !' Des promesses qu'on se fait enfant ' amis pour la vie ' et bien ces promesses là ont leurs importances… Moi, j'y ai cru.

Au plus profond de moi, j'ai toujours cru qu'on serait toujours l'un pour l'autre Will et moi, mais papa avait raison, Will a refait sa vie, il a pu avancer et je lui souhaite tout le bonheur du monde. Et moi, je reste la bloqué naïvement dans le passé. N'arrivant pas a avancer et a affronté mes peurs parce que la seule personne qui m'aider à être courageuse n'est plus près de moi, la seule personne qui me donner l'impression d'avoir un chez-moi même dans les pires moments qui soit n'est plus la, avec moi. Will était devenue comme un ami imaginaire pendant mes coups durent, papa avait raison je ne le reverrais plus il fallait que je m'y fasse parce que sinon je l'aurais déjà revue depuis le temps, c'est un adulte maintenant, nous ne sommes plus des enfants.

C'est dans un soupir que je commençais a marcher pour aller chez moi, j'étais même très attendu ça, je le savais. Mais sur le chemin, j'entendis des cris, et pu apercevoir une petite foule se former. Je sentis mon estomac de serrer, l'angoisse… Je commençais à paniquer rien qu'a l'idée de passer a coté de cette folle, alors je fis de grand pas pour marcher plus vite, mais par curiosité, je jetais un œil pour voir pourquoi les gens c'était rassemblaient. Et la le choc, Will, enfin je pensais que c'était lui, mais est-ce que j'étais vraiment sûr de moi ? Je ne l'avais pas vu depuis des années... Pourquoi les gens seraient tous autour de lui ? Étrange… Je devais juste halluciner, et être fatigué de ma journée. Oui, ça devait être ça… Pourtant quand son regard se posa sur moi, je sentis comme un courant électrique parcourir mon corps… Alors que j'ouvris ma bouche pour prendre la parole rien ne sortit. Et quand une dame a coté de moi posa sa main sur mon épaule pour me demandais si j'allais bien, ma seule réaction fut de courir, courir pour partir loin de Will enfin loin de cette hallucination, Will ne pouvait pas être ici après tout… Puis pourquoi ? Je courais pour rentrer le plus vite possible en pestant silencieusement contre mon cerveau qui me jouer des tours à cause de la fatigue. En attendant je devais être bien bête a regarder, les passants devaient se demander pourquoi je courrais a travers les café de Miami Beach alors que j'essayais juste d'arriver plus vite… Mais je finis par me stopper devant le parc pour reprendre mon souffle et essayer de me ressaisir et de pas laisser mon cerveau me gagner par ces hallucinations, charmante il faut l'avouer.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 11/07/2017 à Miami. J'ai posté : 158

MessageSujet: Re: Will ~ Es-tu réel ?    Sam 15 Juil - 16:55







Devoir se séparer quand on s'aime laisse dans le cœur un sentiment d'abandon.




Revenons à mon enfance. Un événement tragique auquel je n'aime pas trop parler. Mais ça resteras dans ma tête durant des années et des années. C'est à moment même que j'ai rencontré une fille à la chevelure de feu. Mia elle s'appelle. C'était une fille extraordinaire, que apprécié beaucoup, je l’apprécie toujours autant, mais, nous nous sommes perdu de vue il y a de cela douze années. On était très complice elle à moi, inséparable même. Je la protégeais quoi qu'il arrive, j'étais toujours présent pour elle. On s'étaient promis l'amitié éternel, mais cette promesse, elle a rompu en bloquant mes appels une fois qu'elle est partie vivre a Miami. C'était pas seule à être partie vivre à Miami. Il y avait aussi Carolina. Une amie connue à Los Angeles. Maintenant que je suis a Miami je vais également pouvoir la revoir et cela me ferras un grand plaisir. Mais mon but primaire et de revoir Mia et de mettre les choses en place, savoir pourquoi elle a déménagé et surtout pourquoi elle m'a bloqué.

Je suis arrivé il y a peu à Miami et maintenant que j'ai fini d'installer toutes mes affaires dans mon nouvel appartement, je décide de sortir me promener non loin du parc. Avant de sortir de me dirige en direction de ma salle de bain afin de prendre une bonne douche histoire d'être tout beau tout propre, car avec le déménagement je sens l'homme virile et je dégouline de sueur c'est dégueulasse... Une fois dans ma salle de bain j'enlève délicatement mon tee-shirt et m'admire dans le miroir en fixant mon torse imberbe avec les abdos qui ressort soigneusement, comme quoi le sport sa paie. Une fois que je me suis admirer devant mon reflet, j'enlève mon pantalon suivi de mon caleçon et laisse échapper à l'air libre mon sexe en érection. La causse de cet état ? La belle rousse. Vous l'avez bien compris. Quand je pense à elle, le chapiteau se dresse... En même temps je l'aime depuis des années et des années. Je rentre donc dans la douche et laisse couler l'eau le long de mon corps séduisant.

Maintenant que j'ai terminé de prendre ma douche, je sort et sèche mon corps. Avant de m'habiller j'attache ma serviette autour de la taille et me dirige en direction de ma chambre afin de choisir la tenue que je vais porter aujourd'hui. Fouillant dans mon armoire je ne manque pas de mettre le boxon avec des vêtements en pagaille un peu partout. Maintenant que mon choix est terminé je vais pouvoir me diriger vers le parc. Mais je me pose une question quand même, me promenant dans Miami, si jamais je crois Carolina ou même Mia comment je vais réagir ? Vais-je les reconnaître ? La seul façon de le savoir de toute façon c'est que cela m'arrive. Je prends mon téléphone avant de sortir de la maison et compose le numéro Mia. Je tombe encore sur une sonnerie étrange, soit elle a changé de numéro soit je suis encore bloqué. De totue façon j'espère trop. En douze ans elle a sans doute tourné la page, changer de vie, rencontré un homme, elle doit même avoir un enfant ou deux et être marié. Si c'est le cas j'espère ne pas la revoir et l'apprendre car je serais totalement dévasté et détruit.

Me voilà maintenant en route pour le parc, heureusement qu'il fait beau aujourd'hui car si c'était un temps pluvieux j'aurais était trempé de la tête au pied. Non loin du lieu je me retrouve vite envahi de monde me sautant littéralement dessus, des femmes, des hommes, des adolescents me demandant autographe et selfie. Certaine même me demandaient un baiser. Je suis célèbre certe mais faut pas non plus abuser. Tout as coup au loin je vois une fille, la bouche ouverte, l'air choquée. En posant mon regard sur elle je sens comme une sensation étrange, comme des papillons dans le ventre, tout à coups je vois en l'espace de quelques secondes le moment ou j'étais séquestré durant mon enfance. Il s'agissait bien d'elle. C'était bien Mia cette fille qui hante mes pensées et qui a pris le contrôle de mon coeur durant toutes ces années. Une dame à côté d'elle posa sa main sur son épaule, sa réaction a était de courir vite et loin. Pourquoi part-elle ? M'a t-elle reconnu ? A t-elle eu peur ? Je ne sais pas du tout... Le seul moyen de le savoir est de la rattraper. C'est alors que je me met à courir le plus vite possible afin de me rapprocher d'elle. Au loin je vois qu'elle s'arrête devant le parc.

Effectivement il s'agit bien de Mia. Je me dépêche alors de la rattraper. Une fois plus proche d'elle je ne peux m'empêcher de poser ma main sur son épaule avant même de rajouter "Mia ? C'est bien toi ?" tout en pleurant tellement j'étais heureux de la revoir depuis toutes ses années. Elle m'a tellement manquer, je suis tellement heureux de la revoir, je n'ai même plus envie de la quitter maintenant, encore moins de rentrer chez moi. La seul chose que j'ai envie actuellement c'est de la prendre dans mes bras, de sentir la chaleur de son corps contre le mien, sentir son parfum dans son cou, poser mes lèvres sur les siennes, et de me poser dans le parc a ses côté et discuter pendant des heures et des heures afin de rattraper tout ce temps perdu. "Tu m'as tellement manqué, tu n'imagine pas comment j'étais mal sans toi" Dis-je avant même de savoir si c'est vraiment elle, toujours avec les larmes aux yeux.


© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 16/04/2017 à Miami. J'ai posté : 74

MessageSujet: Re: Will ~ Es-tu réel ?    Sam 15 Juil - 18:31

Il me manque. C’est atroce, il me manque tellement. C’est pas par vagues, c’est constant. Tout le temps, sans répits.
Je n'avais pas couru très longtemps, mais mon cœur lui semblait battre à tout rompre comme si je faisais un marathon. Ma respiration était tellement forte, que je n'entendais plus rien, a par le son de ma bouche prendre une respiration forte. Je fermais les yeux, et l'image qui me venait, c'était lui, mon cœur se serra tellement qu'il me donnait l'impression qu'il allait se réduire en miette… C'était bien lui non ? C'était son visage… Du moins, il ressemblait au souvenir que j'avais de lui… Puis tout ce monde autour de lui ? Pourquoi ? Comment fait qu'il pour supporter ça ? Alors j'ai du mal quand on me touche…

Après quelques minutes, je finis par ouvrir les posant mes mains blanches et délicates sur mon ventre pour reprendre mieux mon souffle, chose que j'arrive parfaitement à faire. Mon regard se posa au loin, regardant tous ces enfants jouer au parc, riant aux éclats, ils ne connaissent pas la chance qu'ils ont, de vivre une enfant, une vraie enfance, d'avoir l'impression d'être invincible…

Un sourire commença à se dessiner sur mes lèvres, quand un souvenir vient pointer le bout de son nez, c'était Will, qui venait près de moi après avoir était frappé par nos ravisseurs pour l'avoir défendu, et avoir caché son appareil photo, pour qu'il le garde et qu'ils continuent a jouer au photographe et a la starlette. Will s'était allongé près de moi, alors que j'étais en pleure et toute recroqueviller, il avait pris ma main dans la sienne, il avait dégagé mon front de mes cheveux de feu, et pour me calmer, il m'avait chanté une petite chanson.

Une main se posa soudainement sur mon épaule, mais faisant revenir à la réalité, et l'angoisse monta aussi vite en moi… Pourquoi on me tient l'épaule ? Est-ce que c'est la vieille dame qui me harcèle comme ça ? Je me commençais vraiment a devenir pas bien, mon corps se mit a trembler de peur et en me retournant je mis mes bras devant mon visage pour me protéger.

«  S'il vous plaît ne me faites pas de mal... »

Dis-je d'une toute petite voix fébrile, mais une voix prononça mon prénom me demandant si j'étais vraiment moi ? Étrange, une voix masculine pourtant ? Une voix qui ressemblait vaguement a celle de… Will. C'est dans ce doute intérieur que je décidais de repositionner mes bras le long de mon corps, en plantant mon regard dans celui de mon interlocuteur.

«  Will... »

Lâchais-je dans un souffle, comme une évidence, j'avais pourtant l'impression de rêver, rien de tout ça ne pouvait être vrai… Pourquoi mon cerveau se mettait a déconné ainsi ? C'était si cruel… Le soleil cognait peut-être trop fort pour que j'ai une hallucination si réelle.. Plus je le regardais, lui son magnifique visage, même les larmes aux yeux, il restait magnifique cet homme. Mes yeux se mirent a pleurer par tant de beauté, et de cruauté en même temps… Je devenais folle, c'était horrible… Je relevais une main doucement pour la tendre vers lui, en ayant l'intention de lui caresser la joue, mais au dernier moment, je me ravisais pour poser ma main sur mon front afin de voir si je n'avais pas de fièvre surtout en l'entendant dire « Tu m'as tellement manqué, tu n'imagine pas comment j'étais mal sans toi ».

«  Ce n'est pas réel… Tout ça… Toi aussi… Aussi… Beau.. que tu es.. Tu n'es pas réel… Pourquoi ? Pourquoi mon cerveau me torture de la sorte, comme si toi, tu allais me dire ce que j'ai fait pour que Will coupe définitivement le contact avec moi… Bien sûr que non, t'es une hallucination, tu vas me dire ce que je veux entendre... »

Je devais paraître bien débile a parler seule dans la rue, comme si je n'étais pas assez étrange comme ça maintenant, je deviens complètement maboule.. Il faut absolument que je rentre et pourtant, mon cœur se serre à l'idée de quitter cette hallucination de Will si proche de moi..
Un bruit au loin derrière Will m'obligea à regarder derrière lui, une femme courrait droit vers moi… Enfin nous ? Enfin, il n'est pas réel si ? Un nouveau doute s'empara de moi… Et si, il était bien la devant moi ? Ça voudrait dire que… Je lui ai … Enfin, il doit me prendre pour une folle… Mon cœur se remit à battre rapidement surtout en voyant la dame courir.

Je posais à nouveau mon regard dans le sien, dégageant ma main qui était resté posé sur mon front pour la tendre nouveau et venir frôler sa joue de mes petits doigts. Au contact de sa peau contre mes doigts, je réalisais enfin qu'il était bien la devant moi après tout ce temps passé loin l'un de l'autre.  Pourquoi, revenir maintenant en me disant que je lui ai manqué alors qu'il m'a ignoré…  J'avais, du mal comprendre peut-être ?

Mais la toute de suite, trop de questions se mélangea dans ma tête, tout comme mes émotions qui se livrer bataille, je me sentais à nouveau mal, mais mal à l'aise et honteuse de l'avoir pris pour une hallucination..

« Désolé… Je... »

Je ne le quittait pas du regard et en voyant la jeune femme derrière se rapprocher dangereusement d'eux, je retirais ma main brusquement réalisant vraiment que Will était là, je l'avais retrouvé, nos chemins s'étaient recroisés, c'était une évidence… J'ai eu du mal à avaler ma salive et d'un coup ma tête se mit à tourner..

« Je.. crois que.. Je vais… m'éva... »

La panique dans ma voix ne pouvait émettre aucun doute, Évanouir est le mot que je n'avais pas réussi a terminé, avant que je ne tombe vraiment dans les pommes. Laissant mon corps se lâcher et me sentir tombé en légèrement en arrière. C'était trop d'un coup pour moi, trop d'émotions, trop de souvenirs, trop longtemps que je m'imaginais et rêver de ce moment-là et une chose est sur, je n'aurais jamais imaginé m'évanouir devant lui, dès nos retrouvailles. C'est fou la vie quand tu penses avoir perdu une personne à tout jamais, quand tu perds presque espoir, cette personne revient vers toi comme ça magie… .

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 11/07/2017 à Miami. J'ai posté : 158

MessageSujet: Re: Will ~ Es-tu réel ?    Sam 15 Juil - 20:27







Devoir se séparer quand on s'aime laisse dans le cœur un sentiment d'abandon.




Je n'en reviens toujours pas. Depuis toutes ces années je n'avais pas revu Mia et aujourd'hui voulu que je l'a revois et que je pose ma main sur son épaule, que je sens la chaleur de son corps contre la paume de ma main. Je sentis son corps trembler. C'était un tremblement de panique, je le connaîtrais entre mille. Ayant vécu quatre années avec elle séquestré je sis quand elle à peur et quand elle est joyeuse. Et là, c'est un tremblement de peur, j'en suis certain. Elle se retourne soudainement et pose ses mains sur son visage en me demandant de ne pas lui faire de mal. Elle est effrayée, apeurée. Je me sens mal pour elle, la voir dans cet état me détruit le cœur. Elle n'a toujours pas tiré un trait sur son passé comme moi j'ai pu le faire.

Une fois que je me mis a prononcer son prénom avec les larmes aux yeux, elle prononca le miens et se mit a pleurer également à son tour. La voir dans état me rend inquiet et joyeux intérieurement. Inquiet car je n'aime pas la voir triste et apeurée comme elle est actuellement, mais à la fois joyeux car je me dit qu'elle est sans doute contente de me voir pendant toutes années. Mais après tout pourquoi serais t-elle contente, elle m'a bloqué pendant tout ce temps, me laissant sans réponse et sans nouvelle. Comme si que je n'étais plus rien pour elle. Elle leva une de ses mains afin de la dirigé vers moi avant même de effleurer ma peau elle stoppa son action et posa sa main sur son front. Au même moment elle annonça que ceci n'est pas réelle, que son cerveau la torture, que ce sont juste des hallucination, une hallucination qui pourrais éventuellement répondre à sa question, savoir ce qu'elle a fait pour que je coupe définitivement contact avec elle.

Pourquoi dit-elle que j'ai coupé définitivement contact avec elle ? Pendant toutes ses années j'ai tenté e vain de l’appelé, d'entendre sa voix dans le combiné de mon téléphone. Je commence à me poser des questions. Qu'est-ce qui a bien pu ce passer ? Moi je l’appelais chaque jour et je tombais directement sur une sonnerie étrange, elle, elle attendait que je la contact. Nous étions tout les deux dans un mystère proche d'un coup monté. Un bruit de fond ce fais entendre derrière moi, mon réflexe fut identique à celui de Mia, je me retourne et vois une dame courir vers nous. Encore une fan qui ne peux pas s'empêcher de vouloir me demander un autographe ou même un selfie. Décidément je ne vais jamais pouvoir être tranquille.

Je me retourne de nouveau vers Mia et plonge mon regard dans ses yeux bleu océan, je suis hypnotisé par sa beauté, par son regard. J'ai tellement envie de la prendre dans mes bras, mais c'est trop tôt encore. Puis elle doit sans doute avoir construit sa vie avec un autre homme. Elle reproduit son geste et viens frôler ma joue avec sa main, chose qui vient me donner un frisson soudain. Elle s'excusa pour je ne sais quel raison. Mon regard était plongeait dans le sien je ne pouvais m'empêcher de la fixer amoureusement, je sentais que mes yeux brillaient en la voyant, je sentais ces petits papillons virevoltaient dans mon ventre. Elle enleva sauvagement sa main de ma joue avant même de prononçait quelques mots.

Je sentis dans sa voix qu'elle n'allait pas très bien. Tout à coup elle commence a partir en arrière avant de s'évanouir et de tomber dans les pommes. C'est alors que je me précipite près d'elle afin de la rattraper avant même qu'elle ne touche le sol. " Mia ?" Dis-je avec une voix tremblante. Elle est totalement évanouie. Je commence a paniqué. Je tapota sa joue délicatement pour qu'elle puisse se réveiller. "Mia réveil toi je t'en prie." Rajoutais en me mettant une nouvelle fois à pleurer. C'est pas possible, elle doit se réveillé. C'est surement du à la chaleur, a l'émotion et au choque de me revoir après ces longues sans nouvelles. Je continue a tapoter doucement sa joue pour quel se réveil mais sans résultat. Je ne sais pas si c'est grave ou non alors je n'ai pas le choix. "Si tu m'entends Mia excuse moi..." Dis-je avant de poser mes mains au niveau de ses poumons et de faire un massage cardiaque. Une pression, deux, trois, et je mis boucher son nez, ouvrir légèrement sa bouche tout en posant ma bouche contre la sienne et lui envoyé un maximum d'air. J'applique à plusieurs reprise le massage cardiaque et le bouche à bouche.

© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 16/04/2017 à Miami. J'ai posté : 74

MessageSujet: Re: Will ~ Es-tu réel ?    Dim 16 Juil - 12:19

Il me manque. C’est atroce, il me manque tellement. C’est pas par vagues, c’est constant. Tout le temps, sans répits.
J'avais clairement eu trop chaud, trop froid, trop de questions, trop d'émotions alors fragile comme je suis, j'ai craqué en m'évanouissant. Je suis trop fragile émotionnellement ? je le sais mais, j'avais tellement rêvé de revoir Will un jour, que là, de l'avoir devant moi c'était tellement fort comme émotion que je ne contrôlais juste plus rien du tout…

J'espérais juste me ressaisir et le voir a nouveau près de moi comme si ce n'était pas un mirage, espérant fortement ne pas l'avoir fait fuir parce que la, ça serait le drame de ma vie. Fuir, la personne qui me complète le plus, mon ami d'enfance, mon protecteur, mon meilleur ami aussi, il était tout ça.

Étrangement, je ne sentis pas mon corps s'écraser contre le sol, je sentais qu'on me rattrapait, Will me rattrapait ? Il était donc près de moi et intérieurement ce détail là me rassura vraiment. Chaque fois que je sentais ses mains tapoter mes joues mon visage s'incliner du côté où il me donnait ces petits tapotements. J'étais bien consciente, mais je n'arrivais ni à ouvrir les yeux, ni à parler, j'avais du mal a me réveiller et reprendre possession de mon corps.

J'avais envie de hurler intérieurement, je l'entendais m'appeler, mais rien, je n'arrivais à rien faire, ni a rien dire et quand je l'entendis pleurer, j'avais l'impression que mon cœur allait se briser en milles morceaux… Dieu, que je tenais a lui, je n'aime vraiment pas le savoir mal et encore moins mal à cause de moi.

Mais en l'entendant s’excusait, je ne comprenais pas ? Il allait partir et me laisser toute seule ? J'avais vraiment envie d'ouvrir les yeux, je ne voulais pas qu'il parte et me laisse toute seule… J'avais tellement envie de lui parler, de savoir pourquoi il m'avait ignoré, de lui poser des tas de questions, mais surtout de savoir ce qu'il était devenu, ce qu'il avait fait depuis notre 'séparation'.

Une légère pression se fit au niveau de mon buste ce qui me fit plier les doigts, et bouger légèrement les cils, c'était plus efficace que les petits tapotements au niveau des joues. Seulement, quand je sentis qu'on me pinçait le nez intérieurement le fait de ne plus pouvoir respirer par le nez me paniqua et m'obligea à battre un peu plus des cils et c'est seulement en sentant une pression chaude sur ses lèvres, cette même pression finit par lui envoyer de l'air a plusieurs reprises même.

Mes yeux s'étaient largement ouvert, même écarquillés, mais je restais stoïque à le regarder, jusqu’à ce qu'il se redresse pour essayer de reprendre son massage cardiaque ce qui me fit plisser les yeux avant de battre des cils et de le fixer a nouveau.

« Will… Ça va.. Ça va.. Merci.. »

C'est ce que je devais lui dire non ? Merci même si pour le moment je ne savais plus du tout ou me mettre.
Je suis de nature très réservée et timide, et là, j'étais clairement écrevisse, mon cœur battait tellement fort que j'avais l'impression qu'il allait voir le battement de cœur a travers ma.. Robe. Cette pensée me fit me redresser aussitôt, la honte putain, mais quelle honte, heureusement pour moi on ne voyait rien.

En me redressant, je sentais mes joues me brûler, elles devaient toujours être aussi rouge.. Mais il ne se rend pas compte lui… Bien que ce fût pour m'aider, je n'avais encore jamais embrassé de garçon, enfin ce n'était pas un baiser… Mais quand même… Puis Will, c'est enfin, Will, c'est Will, il est précieux pour moi, c'est le meilleur ami que j'ai jamais eu, le meilleur soutiens et confident qui me fut pendant nos quatre années passé ensemble… Et même quand il fut rentré chez lui, que je n'avais pas de nouvelle de lui, il était devenu mon meilleur ami imaginaire..

« Désolé… Ça ne m'arrive pas souvent… C'est juste que.. Je gère mal mes émotions… Tu comprends ça fais beaucoup d'un coup.. Et j'ai.. Enfin… Je suis contente de te voir, j'ai du mal à le réaliser… Je ne pensais pas.. Que l'on arriverait a ce revoir... »

J'avançais mon visage du sien pour lui murmurer quelques choses a l'oreille.

« Tu m'expliques pourquoi cette femme derrière nous, nous regardes avec insistance et pourquoi tout ce monde autour de toi tout à l'heure ? »

Je me reculais de lui après lui avoir parlé discrètement, mais de moi-même, je n'aurais pas arrêté de lui poser des questions… Alors valais mieux commencer petit par petit et en l'occurrence cette jeune femme qui l'observe, c'est gênant, est assez inquiétant quand même, qu'est ce qu'elle pouvait bien attendre la avec sa bouche grande ouverte. C'était peut être sa petite copine ? J'avais encore plus honte à présent.

J'arrêtais de la regarder et posa à nouveau mon regard sur le doux visage de Will… C'était comme envoûtant de le regarder, je me sentais tellement impressionné, je devais sûrement paraître cruche avec mes joues toujours légèrement rouges esquissant un léger petit sourire, croisant les bras contre moi, ne sachant pas quoi faire des mains, au moins là, elles ne me gênaient pas. On aurait dit une petite fille qui se fait une accolade a elle_même ou a un nounours imaginaire.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 02/04/2017 à Miami. J'ai posté : 80

En ligne
MessageSujet: Re: Will ~ Es-tu réel ?    Mer 19 Juil - 21:36


Aujourd'hui j'avais prévu de faire une surprise à mes parents et de leur préparer un repas pour ce soir. Je n'avais pas école aujourd'hui puis de toute façon ma maman n'avait pas voulu que j'y aille aujourd'hui suite à ma crise de la veille. Ca m'arrangeait bien il faut dire car je m'ennuie à l'école. On me laisse rien faire c'est chiant. J’étais toute seule dans la rue, silencieuse, ma musique dans les oreilles et les mains dans les poches. J’étais jeune mais quand même mature, je savais qu’il ne fallait pas parler aux inconnus dans la rue et ne pas monter dans les voitures de n’importe qui alors je n’avais rien à craindre. Je chantonnais la chanson que j’écoutais, une chanson de Will McAlister. J’aimerais tellement pouvoir le rencontrer un jour, je suis très fan de lui il faut dire. Je continuais de marcher en chantonnant et regardant autour de moi bien sur pour ne rentrer dans personne car je n’entendais pas ce qui se passait autour de moi. Cependant.. un homme attira mon attention, il était en compagnie d’une jeune femme mais son visage m’était comme « familier ».. j’ai l’impression de rêver, non ça ne pouvait pas être lui, ce n’était pas possible. Mon subconscient devait être en train de me jouer des tours, il n’y a pas d’autres explications. Je resta quelques minutes à le regarder de loin jusqu’à ce que l’information monte au cerveau, comme si celui-ci venait de me donner confirmation de l’identité de la personne qui se trouvait en face de moi. C’était lui… le chanteur.. Will McAlister. Je rougie et je ne savais pas quoi faire. J’étais fan de lui et malgré que je sois un peu timide sur les bords, je me fis violence car je me dis que ça sera peut être la seule fois que je le verrais. Car oui même si il habite ici, c’est grand Miami et puis il doit avoir tellement de fan qui lui tourne autour que ça doit être assez énervant et perturbant à la longue. Je n’aimais pas non plus déranger les gens mais je n’allais pas laisser échapper ma seule chance d’avoir un autographe de lui non plus. Qui sait, ma maladie m’emportera avant même que je puisse le revoir une autre fois alors il faut vivre la vie au jour le jour. Je me mis donc à courir en sa direction, m’approchant de lui et de la jeune femme qui l’accompagnait. Je ne la connaissais pas, mais elle était très jolie cette jeune femme. Sur le coup, je n’osais pas m’approcher trop non plus, voulant attendre qu’ils finissent de discuter alors je les regardais… enfin pour moi je les regardais mais je ne me rendis pas compte que mon regard était tellement insistant que les autres personnes qui me voyait auraient pu penser que je les fixait. En fait je me suis arrêter nette quand la jeune femme est tombée sur le sol, j’ai eux un peu peur sur le coup, je me demandait ce qui se passait et je ne bougea pas. Mais heureusement plus de peur que de mal, la jeune femme s’était relevée avec l’aide du chanteur. J’avais la bouche ouverte, comme si je venais de voir un héros devant moi. En même temps c’était tout comme, mon chanteur préféré était là, debout devant moi en cher et en os. Bon certes j’avais l’impression de rêver, que tout cela n’était pas réelle et que je me faisais un film. Imaginez il n’y a personne et je suis la en train de fixer un arbre ou un poteau avec la bouche ouverte. La honte. Mais non, je me suis pincer.. et ce n’est pas un rêve, il était là en cher et en os. Je secoua un peu la tête comme pour me réveiller et revenir sur terre, doucement je m’approcha d’eux. Enfin plus précisément de lui et je le regarda un peu timidement et bafouillant en cherchant mes mots tout en sortant un stylo ou un carnet, je ne les avaient même pas prévu exprès pour l’occasion car je ne sors jamais sans au cas ou j’ai une idée pour la suite de mon ouvrage ou alors pour une autre histoire. Doucement je tendis le carnet ouvert et le stylo à Will en souriant doucement, rouge comme une tomate. « Excusez moi de vous dérangez Will.. je suis une de vos plus grande fan, pourrais-je avoir un autographe s’il vous plait ? » Je n’arrivais pas à le quitter des yeux il faut dire et je fus toute contente quand il me rendit mon carnet signé. Je souris heureuse comme tout avant de lui demander une dernière faveur avant de partir. « Ca vous dérangerais de faire un selfie ? Après je vous laisse tranquille promis » J’étais plus petite que lui, alors c’était pas non plus évident, il fallait qu’il se mette à ma hauteur mais il accepta surement pour qu’il puisse se débarrasser de moi mais bon. Je le remercie et regarda la jeune femme en m’excusant encore de les avoir déranger et je partis en courant pour m’éloigner aussi vite que je suis arrivée. J’étais toute contente et j’allais pouvoir raconter ça à mes parents ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Will ~ Es-tu réel ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Will ~ Es-tu réel ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Summer Life :: Miami dans sa splendeur :: Miami beach :: Lummus Park-
Sauter vers: