Partagez | 
 

 According to you i'm a mess in a dress (feat Kaythlin & Astrid)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 27/03/2017 à Miami. J'ai posté : 65

MessageSujet: According to you i'm a mess in a dress (feat Kaythlin & Astrid)    Dim 21 Mai - 0:14


YOU DON'T HAVE TO BE PERFECT TO BE AMAZING


L’après-midi était bien entamé et Isaac n’avait pas arrêté de la journée. Réveil à six heures, comme à son habitude. Thé, sans déjeuner, le tout en regardant son agenda de la journée afin de s’assurer de bien mémoriser chaque rendez-vous, chaque séance. Une ligne de son horaire ne manqua pas d’échapper à son regard : la première séance de mannequinat de Kaythlin. Le répits n’avait duré que quelques semaine avant que sa fiancée ne débarque dans ses bureaux pour devenir sa collègue en quelque sorte. À partir de ce moment, le photographe savait qu’il aurait encore moins de temps seul, loin de la jeune métisse. Ce n’était pas qu’elle l’énervait mais… oui, elle l’énervait. L’appartement était toujours envahi de son de jeux vidéos, de films ou de musique alors que cela faisait des années que l’homme profitait du silence complet dans son logement. Il pouvait autrefois sortir de la douche sans se soucier de quoi que ce soit, petit plaisir qui semblait simple mais qui n’était plus. Et juste le fait de devoir communiquer pour des détails le mettait de mauvaise humeur dès le matin. Devoir demander à Kaythlin d’acheter certains produits dans son épicerie était une corvée. Pourtant, les commandes sur internet étaient si faciles à gérer lorsqu’il était seul. Peut-être aussi était-ce lui qui se faisait une montagne de tous ces changements. Isaac n’aimait pas les changements, aussi petits soient-ils. Et le changement de cohabiter avec quelqu’un était un sacrifice bien plus grand qu’il ne l’aurait d’abord cru.
Autant soit-il que l’homme d’affaire avait passé sa journée à anticiper la séance de l’après-midi. Et que l’après-midi était maintenant à sa porte. Joyce vint lui porter son diner dans son bureau, à son habitude, pour qu’il ne perde pas de temps avec ce genre de futilité et Isaac, voyant sa fidèle assistante, eut une idée. Joyce avait emménagé à Miami afin de garder son poste auprès de lui, laissant Londres derrière elle. Londres. Isaac héla la femme.
-Joyce, apporte-moi des clichés et des publicités de Victoria Elisabeth Gallagher.

Sans questions, l’assistante s’exécuta. En moins d’une demi-heure, elle rassembla des revues et papiers dans les archives afin de les déposer sur le bureau d’Isaac, qui l’arrêta pour lui demander de plutôt les descendre dans le studio. Il n’avait plus assez de temps pour les consulter avant de s’y rendre : il devait rencontrer les stylistes afin de revoir le plan avant le début de la séance. Aussi, l’homme descendit d’un étage pour aller là où il avait fait installer son studio. Bien sûr qu’il avait un emplacement dans son bureau pour ses photoshoots personnels, sans équipe, mais il ne ferait pas des clichés de Kaythlin à cet endroit. Plus la séance serait ouverte, plus cela le mettrait à l’aise. C’est ainsi qu’il se retrouva auprès d’une maquilleuse, une styliste et deux assistants, approuvant tenues et styles. Lorsqu’il eut une minute de répit, il prit place au petit bureau où siégeait un portable et regarda rapidement quelques clichés de Victoria. Il était difficile de se fier à ces photos : Kaythlin et Victoria ne se ressemblaient qu’à peine. Toutes deux devaient tenir de leurs mères, naturellement. Isaac examinait un cliché particulièrement avantageux de la cousine Gallagher dans une grande robe empire lorsqu’il entendit Joyce l’interpeller derrière lui.
-Monsieur Reeves?

Après un grognement concentré, le photographe regarda par-dessus son épaule pour découvrir une Kaythlin que Joyce avait escorté jusqu’au studio. Il retint un soupir et déposa la revue pour se lever et faire face à  sa fiancée. Il n’en avait pas envie, mais c’était le moment. Une autre partie du contrat à respecter… pourquoi diable avait-il signé ce fichu contrat alors qu’il aurait pu fiancer mademoiselle numéro 24 et ne plus s’en faire. Peut-être savait-il la réponse, mais elle ne lui vint pas à l’esprit sur le moment. Isaac passa une main dans ses cheveux pour les ramener en arrière, bien qu’ils ne soient aucunement dans ses yeux.
-Karina.

La dites Karina s’approcha en vitesse, sans hésiter une seconde. Isaac avait tenté de son mieux de récupérer des assistants et des stylistes qui savaient travailler à son gout,  ce qui les rendaient conscients des particularités qu’impliquait le travail auprès du jeune patron. Jetant un œil à Kaythlin, Isaac fit de brèves présentations.
-Voici Karina, ta styliste pour la séance. Contente-toi de l’écouter et de te laisser faire, ça devrait bien aller pour la préparation.

Ils n’avaient qu’un dizaines de tenues à faire durant l’après-midi. Cela ne pouvait pas être catastrophique, non?

EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 29/03/2017 à Miami. J'ai posté : 32

MessageSujet: Re: According to you i'm a mess in a dress (feat Kaythlin & Astrid)    Dim 21 Mai - 2:16

According to you,
I'm a mess in a dress
Isaac & Astrid & Kaytlìn

According to her, I'm beautiful

Le jour J était finalement arrivé. Elle ne pouvait plus revenir en arrière. Sa carrière de mannequin commençait aujourd’hui. Kaytlìn avait bien essayé de repousser ce moment mais un contrat est un contrat. Elle s’était engagée à jouer les modèles et elle ne pouvait y échapper éternellement. Cette journée allait certainement être affreuse. Elle n’avait aucune envie d’essayer cette carrière que son père souhaitait la voir faire. Elle doutait de ses capacités à prendre une quelconque photo acceptable. De plus, elle allait devoir passer l’après-midi avec Reeves, comme s’ils ne se voyaient pas assez.
Leur cohabitation n’était pas dans la plus grande joie. Kaytlìn se demandait sans cesse si elle devait l’inclure pour les repas et se sentait mal lorsqu’elle ne le faisait pas et qu’il pointait le bout de son nez. Impossible d’avoir un minimum d’interaction avec lui, parce qu’il avait toujours son cellulaire collé aux oreilles. Elle tentait de faire son possible pour éviter que le son de sa télévision soit trop forte, mais peu importait qu’elle le mette au plus bas, ou qu’elle s’empêchait d’écouter quoi que ce soit une petite heure, ça ne semblait jamais assez. Surtout que certains jours, elle avait l’impression de vivre avec un fantôme…

Pour se détendre avant le moment fatidique, elle s’était calmé les nerfs en dessinant un croquis pour une nouvelle toile. Puis, elle s’était fait un dîner rapide avant d’aller prendre l’autobus qui la mènerait jusqu’à la nouvelle installation de la Reeves’s corp. En chemin, elle avait poursuivi sa détente en jouant sur sa précieuse 3DS. Kay débarqua à l’arrêt de bus le plus près, puis parcourut le reste de la distance à pied. Un grand bâtiment de dix étages l’attendait. Et comment allait-elle pouvoir le trouver à travers tout ça? La jeune fille poussa la porte déjà mal à l’aise. On l’arrêta immédiatement pour connaître la raison de sa présence. Les mots « mannequin » eurent de la difficulté à traverser ses lèvres. Une fois la sécurité traversé, Kay contempla la foule de gens qui allait et venait. Si elle se perdrait assez longtemps, pourrait-elle faire déplacer la séance de torture une autre journée? Pendant qu’elle se demandait encore par où commencer ses recherches, une femme l’aborda. C’était la fameuse Joyce, l’assistante de Reeves. Évidemment qu’il avait pensé à la faire raccompagner. Elle pouvait dire adieu à son plan.

Joyce la raccompagna jusqu’au studio. Ce dernier grouillait déjà de plusieurs personnes. Super! Plus de gens pour admirer son échec lamentable. Au milieu de toute  cette installation, un bureau trônait avec Reeves confortablement assis derrière. Se rapprochant de celui-ci, Joyce l’interpella. Elle n’eut comme réponse qu’un grognement. Alors, il pouvait être aussi désagréable au travail qu’à l’appartement! Il déposa ses papiers, avant de se lever pour lui faire face. Il avait autant envie qu’elle de se retrouver là apparemment.   Son regard fut attiré par une vision familière sur son bureau. Victoria posant dans une robe de designer en pleine page d’une revue. Pourquoi, par Merlin, Reeves s’intéressait-il aux photos de Victoria?? Kay sentit un étrange sentiment de colère monté en elle. La voix de Reeves la déconcentra un court instant. Karina, la styliste. Ne sachant plus trop bien comme elle se sentait, elle se contenta d’un simple signe de tête à la dame.

- Enchantée! On peut y aller, Karina.

Kaytlin s’avança immédiatement vers ce qui semblait être le support à vêtement. Des essayages, une séance de maquillage et de coiffure plus tard,  le sentiment de colère était toujours là, accompagné par ce malaise intense de faire quelque chose qui lui déplaisait. Fin prête à commencer, du moins selon l’avis de Karina, on la dirigea vers le décor choisit. Elle se planta là, les bras croisés.

- Je suis aussi prête que je peux l’être.

Le tout fut accompagné d’un soupir. Comment empirer l’humeur d’une personne en une étape facile, signé Reeves….



Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 27/03/2017 à Miami. J'ai posté : 65

MessageSujet: Re: According to you i'm a mess in a dress (feat Kaythlin & Astrid)    Dim 21 Mai - 4:54


YOU DON'T HAVE TO BE PERFECT TO BE AMAZING


Isaac regarda brièvement les deux femmes s’éloigner, ne s’excusant pas de comparer la démarche gracile et travaillée de la styliste aux pas de Kaythlin qui avait définitivement un long chemin à faire avant d’être réellement mannequin. Seulement, elle devait commencer quelque part et il n’aurait certainement pas la tâche facile, aujourd’hui ou le lendemain. Ce ne serait pas la première fois que le photographe travaillerait avec des débutantes. Seulement, les agences payaient habituellement une formation à leurs pupilles avant de les lui envoyer. Évidemment, Connor n’avait pas trouvé bon de choisir un agent pour sa fille et encore moins de lui trouver des mentors à Miami. Peut-être Isaac aurait-il dû s’en occuper, mais il était déjà blasé de devoir travailler avec la jeune femme. S’il devait en plus lui servir de baby-sitter, ils n’étaient pas sortis de leurs problèmes. L’homme d’affaire retourna étudier les magazines, sélectionnant au passage quelques poses qu’il considérait faciles. Si Victoria y arrivait.. non, rien ne disait que Kaythlin y arriverait aussi.
En aussi peu de temps qu’il fallait à Karina pour préparer sa protégée du jour, la métisse arriva plutôt rapidement devant le décor vert préparé pour la séance. Reeves avait bien évidemment le nez planté dans les revues lorsqu’il entendit la voix de sa fiancée s’élever, clamant qu’elle était a-peu-prêt-prête. Aussi, il releva la tête et jeta un coup d’œil vers elle, qu’il entendait soupirer malgré la distance. Il n’en fit pas de cas, sachant très bien qu’il n’avait pas plus envie qu’elle de travailler sur ce projet. Il s’empara d’un cliché de Victoria alors que, d’une voix frôlant l’indifférence, il répliqua sans même la regarder.


-On fera avec…

Bien évidemment, il ne pouvait faire autrement. Il confia le cliché à l’un des assistants qui s’empressa de rejoindre Kaythlin pour lui montrer la pose. On voyait, sur l’image, la cousine Gallagher debout, les jambes légèrement écartée, balancer son bassin vers l’avant pour faire ressortir ses hanches et sa poitrine. La pose était simple, inutile d’être flexible pour la réaliser. Pendant que l’assistant retournait à sa place, près des parapluies permettant à l’équipe de régler efficacement l’éclairage, Isaac se permit un dernier regard vers les revues, réfléchissant mentalement à la prochaine pose. Enfin, il s’avança vers Kaythlin, prenant  place à quelques pas d’elle, appareil photo à la main. Il s’installa, certain de l’endroit exact où il devait être positionné pour l’angle de vu présenté sur la photo. Au besoin, il pourrait se déplacer par la suite afin de prendre différents points de vus. Ce n’est qu’une fois derrière la lentille de sa caméra qu’il interpella la brunette.


-Prête?

Elle bougea, évidemment. Et Isaac patienta. Indécis, il appuya sur le déclencheur, mais  se releva rapidement sans perdre plus de temps, les sourcils froncés. Il n’eut le temps de se mordre la lèvre pour, peut-être, retenir ses paroles que déjà, sa voix résonnait dans le studio silencieux.


-Est-ce que tu as pris le temps de regarder la photo, au moins?

La pose que lui présentait l’irlandaise était une pâle, très pâle copie de ce que l’assistant lui avait pourtant montré noir sur blanc. Isaac savait qu’elle n’était pas enthousiaste à l’idée d’être mannequin, mais si elle y mettait un peu du sien, ils pourraient sortir de cette journée infernale bien plus vite… ou du moins, avant la nuit, vu les visibles talents de la Gallagher. Le brun ne se gêna pas de soupirer profondément avant de consolider ses directives.


-Tu dois balancer ton bassin.

Comme si ces instructions se devaient d’être suffisantes, le photographe regarda à nouveau au travers de sa lentille, ajustant son objectif. Et attendit… un peu trop longtemps à son goût, sans résultat. Serrant les dents pour se retenir de vociférer quelque chose qu’il regretterai, l’homme passa sa main dans son visage pour reprendre ses esprits. Comment pourraient-ils arriver à quelque chose ainsi? Il humecta ses lèvres et fixa sa fiancées quelques longues secondes.


-Sérieusement?

Ce fût tout ce qu’il réussit à dire, retenant toutes les autres idées excessives qui  lui passaient pas la tête. Ils en étaient encore à leur première pose pour la première tenue de 10 ensembles. Ils ne pourraient s’en sortir s’il l’insultait dès le départ, même si les paroles acerbes ne manquaient pas dans son esprit. Il savait pertinemment que c’était sa première fois, mais elle ne pouvait pas ressembler à ce point à une poupée de chiffon…
 

EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 29/03/2017 à Miami. J'ai posté : 32

MessageSujet: Re: According to you i'm a mess in a dress (feat Kaythlin & Astrid)    Lun 22 Mai - 2:21

According to you,
I'm a mess in a dress
Isaac & Astrid & Kaytlìn

According to her, I'm beautiful

C’est seulement en ouvrant la bouche que Kaytlìn remarqua que Reeves avait le regard planté dans une de ses revues. Ce n’aidait décidément pas à la calmer. Encore cette Victoria, imaginait-elle… En avait-il fait une obsession sans qu’elle ne s’en rende vraiment compte? Reeves leva à peine les yeux vers elle en lui annonçant, avec un ton encore plus neutre que d’habitude, qu’il était prêt. Il donne un bout de papier à un homme qui se rapprocha d’elle. L’assistant lui présenta la photo en expliquant que M. Reeves aimerait qu’elle essaye de reproduire cette pose. On y voyait clairement la charmante Victoria faisait une pose digne d’un petit mannequin. Kay se retient pour ne pas chiffonner d’une main l’image.

- Non mais il plaisante…

Peu intéressé par les humeurs de leur mannequin du jour, l’assistant haussa simplement les épaules et retourna à son poste. Kay fut donc laissé seule dans sa rage, devant le fond trop vert du décor. Espérait-il sérieusement la transformé en petit clone parfait de Vic? Sa cousine et elle étaient comme le jour et la nuit, comme l’eau et le feu, comme Lugia et Ho-ho. Aucune chance qu’elle lui ressemble un tant soit peu. Deuxièmement, qu’est-ce qu’il avait à aimer les décors monochrome? Kay n’était pas idiote non plus. Ce décor était vert car le véritable fond serait ajouter par ordinateur. Mais, il n’y avait rien de moins inspirant qu’une seule couleur en arrière-plan. Encore plus quand on ne doit être qu’un clone. Toujours avec les bras croisés, Kay s’avança dans le décor pour se placer. Autant en finir au plus vite avec cette séance, pour qu’elle puisse évacuer ce trop plein de colère sur autre chose que son visage. Il lui semblait que lui donné un deuxième « Round Kick » lui ferait le plus grand bien.

Elle regarda Reeves s’installé, appareil en main, à quelques pas d’elle. Il lui lança la question du moment. Prête? Est-ce qu’elle le serait un jour? Non! Mais, autant commencer le tout maintenant. Kaytlìn prit donc la pose copiée de son mieux. Mais, c’était loin d’être une position tout à fait naturelle pour elle. Le besoin de se bouger légèrement était inévitable. À peine le photographe avait-il levé son appareil qu’il le rebaissa aussitôt. Les paroles de Reeves la transpercèrent comme une flèche. Elle savait très bien qu’elle n’était pas le meilleur mannequin qu’il avait vu. Mais, s’il ne pouvait pas reconnaître ses efforts malgré son humeur… Méritait-il simplement qu’elle fasse des efforts? Tout ça pour ressembler à sa stupide cousine.

- Je ne suis pas aveugle, mais je peux jouer la muette. Tu devrais essayer ça.

Balancer son bassin?! Quel conseil utile! Et elle devait deviner ce qu’il voulait dire par là comme par magie. Kaytlìn poussa donc son bassin vers la droite de façon à faire ressortir ses hanches d’un côté. Ce n’était définitivement pas ce que sa charmante cousine faisait sur la photo gracieusement démontré par Reeves. Mais, c’est ce qu’elle comprenait de ce précieux conseil qu’il lui avait donné. Puisque ce qu’elle pensait faire correctement n’était pas assez précis aux yeux de son photographe. Cependant, Kay devina bien vite que cette nouvelle position n’était pas plus populaire aux yeux de Reeves. Un indice indiscutable, la main qui s’écrase sur son visage.

- Quoi?

Voilà tout ce qu’elle réussit à lui répondre, sans exploser. Elle lui lança un regard à moitié d’incompréhension, à moitié très fâchée. Il allait devoir arriver à un résultat un jour ou l’autre. Il ne pouvait rester dans ce cercle de ratés. Kaytlìn prit une grande inspiration et ferma les yeux. Elle n’aurait d’autre choix que d’imiter la parfaite modèle Victoria, peu importe comme cela l’a faisait bouillir intérieurement. Elle tente de visualiser cette fameuse photo comme elle ferait une toile, se concentrant sur la position et non sur le visage du modèle. Ouvrant les yeux, Kay se plaça immédiatement comme cette toile imaginaire sans visage que sa tête lui présentait. Gardant la pose le plus longtemps que sa colère de copier Victoria lui permettait, elle relâcha la tension pour fixer son regard sur le photographe.

- Alors?

Croisant les bras à la fin de sa phrase, elle espérait sincèrement qu’elle en avait terminé avec cette première étape.



Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 27/03/2017 à Miami. J'ai posté : 65

MessageSujet: Re: According to you i'm a mess in a dress (feat Kaythlin & Astrid)    Lun 22 Mai - 16:49


YOU DON'T HAVE TO BE PERFECT TO BE AMAZING


Quand il vit la jeune femme fermer les yeux, Isaac ne put que serrer les dents, se demandant ce qu’elle pouvait bien faire. Il ne pouvait pas prendre de photo d’elle alors qu’elle avait les paupières fermées. Il attendit toutefois quelques secondes, convaincu qu’elle finirait par bouger. Elle ne pouvait pas réellement s’attendre à ce qu’il la pose ainsi. Enfin, comme s’il ne s’y attendait plus, Kaythlin fit la pose correctement, balançant son bassin vers l’arrière comme elle se devait de le faire. Isaac ne perdit pas de temps et prit plusieurs clichés rapides, se déplaça d’un pas, recommença la rafale de photo. Chacune étaient en double, mais il bougeait lui-même de quelques centimètres, suffisamment pour prendre plusieurs point de vus sans que cela ne paraisse réellement sur sa propre position. Comme Kaythlin était nouvelle, elle ne savait pas ce qu’impliquaient la respiration et les micro-mouvements du corps, ce pourquoi il prenait bien plus de photo qu’à l’ordinaire. Il devait au moins compenser un peu pour ses lacunes, mais c’était presque normal. Seulement, il allait se déplacer dans un nouvel angle lorsque la mannequin du jour bougea, mettant fin à sa pose calculée et parla. Et elle-même jusqu’à croiser les bras, ce qui fit grincer le photographe des dents.


-Alors tu devrais attendre mes consignes avant de bouger.

Il soupira, l’ignorant le temps de jeter un œil à ses clichés. Il en avait plusieurs, ce n’était pas la quantité qui posait problème : en fait, aucune prise ne lui plaisait. Il y avait quelque chose sur ces images qui ne lui convenaient pas outre l’humeur de Kay, qui apparaissait clairement dans ses traits faussement détendus. Ce n’était certainement pas digne de son travail habituel. Il fit pourtant le tour de la quinzaine d’image lentement, cherchant ce qui n’allait pas, sans succès. Sans un mot, Isaac alla s’emparer de la photo de Victoria pour comparer les images. Bien sûr qu’il manquait le travail numérique, mais cela n’allait pas. Pourtant, les deux poses étaient presque identiques si on ne comptait pas les proportions des mannequins.  Il grommela entre ses dents.


-Peut-être que c’est ça…

Est-ce que Kaythlin n’avait tout simplement pas le corps pour être modèle? Cela faisait un bon moment qu’il avait remarqué ce détail, mais est-ce que cela l’en empêchait réellement? Aussi, il appela Karina afin d’être certain.


-Karina. Prend un mètre ruban et calcule les proportions de Kaythlin. Quelque chose ne va pas. Je veux ses mensurations, la longueur de ses jambes et celle de son corps…

Tout en parlant, Isaac se mit à feuilleter furieusement les revues sur le petit bureau à la recherche de quelque chose qui pourrait convenir. Peut-être que certaines poses exposeraient moins sa taille. Peut-être que des positions assises seraient meilleures, mais il perdrait tout le détail des vêtements qu’il se devait de présenter. Le dilemme ne lui plaisait pas : C’était pour ces raisons qu’il choisissait toujours le mannequin en fonction du contrat et non l’inverse. Alors que Karina s’affairait à mesurer Kaythlin sous toutes ses coutures, Isaac l’observa d’où il était. Comment les photos pouvaient-elles être si peu naturelles. L’homme se surprit à penser que, pourtant, la métisse était loin d’être laide. Cette pensée eut tôt fait d’achever sa patience et, heureusement, Karina revint avec les chiffres attendus. Rien d’anormal. Rien d’exagéré. Ce n’était pas les mensurations auxquelles il était habitué, mais la londonienne entrait tout de même dans les standard du mannequinat, à l’exception de sa hauteur. Seulement, les proportions convenaient, alors il n’y avait rien d’affolant de ce côté-là non plus.


-Ce n’est pas possible d’avoir de si mauvais résultats alors. Change-là. Ça doit être l’ensemble.

Isaac savait que ce n’était pas l’ensemble, mais il refusait de s’avouer à court d’idée. La styliste devait elle aussi savoir que ce n’était pas les vêtements qui causaient problème, mais elle s’exécuta, rappelant Kaythlin derrière les paravents. 
 

EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 29/03/2017 à Miami. J'ai posté : 32

MessageSujet: Re: According to you i'm a mess in a dress (feat Kaythlin & Astrid)    Lun 5 Juin - 23:10

According to you,
I'm a mess in a dress
Isaac & Astrid & Kaytlìn

According to her, I'm beautiful

Tenant la pose calquée de Victoria du mieux qu’elle pouvait, elle vit du coin de l’œil Reeves prendre ses clichés. Le son des nombreuses photos prises en rafale résonnait dans la pièce. Kay ne savait pas qu’on pouvait prendre autant de photos en ne bougeant que de quelques centimètres. Le déclic de l’appareil l’étourdissait presque. Avec tous ses clichés, il devait bien y en avoir une de bonnes. Kaytlìn relâcha la pression et croisa les bras. Si cette journée pouvait se terminée…
Elle sut tout de suite que Reeves n’était pas satisfait de sa décision. Elle devait attendre ses instructions avant de se déplacer. En plus d’être obligé d’imiter sa cousine, d’agir avec aucun naturel, elle devrait attendre ses commandements pour faire le moindre petit geste.  Le métier de mannequin n’était définitivement pas fait pour elle. Reeves poussa un soupir puis s’intéressa aux clichés déjà pris. Comprenant qu’il en aurait pour un moment, Kaytlìn poussa un soupir à son tour et s’assit sur le plancher du plateau.  Est-ce qu’un photoshoot prenait réellement autant de temps à faire? Ils avaient à peine quelques photos de pris, qui ne lui plaisait définitivement pas, et la garde-robe de Karina était encore pleine. Si la séance était un véritable échec, est-ce que son père annulerait cette partie du contrat? Kay n’était pas sa cousine et le talent de modèle ne se passait certainement pas dans les gènes.

Au bout d’un moment, Karina s’approcha d’elle. Reeves demandait à connaître ses mensurations. Ne les avait-il pas déjà pris, à un moment ou un autre? Sinon, il n’avait qu’à demander à Astrid. Elle les avait bien pris pour lui faire sa robe de Noël.  Mais, enfin… Une fois de plus ou de moins… Kay se leva donc et laissa la styliste faire son travail. Avec professionnalisme, Karina se contenta de noter les mesures sur sa tablette sans émettre de commentaires. Car la métisse savait que trop bien qu’elle n’avait certainement les mensurations typiques d’une mannequin. Victoria, par exemple, ressemblait à une échalote.  Tout en longueur, zéro en largeur. Kaytlìn se trouvait plutôt dans la moyenne côté poids et bien plus petite que la normale. Elle ne pouvait pas se battre contre sa moitié asiatique.
Une fois qu’elle eut fait le tour des mesures qu’elle pouvait prendre sur un corps humain, Karina repartit apporter le tout à Reeves. L’inspection des chiffres ne dura pas et le photographe commenta le tout. De si mauvais résultats? Parce qu’il s’attendait à une deuxième Mona Lisa. Bien sur qu’elle ne devait pas être génial, surtout quand elle ne pouvait même pas être elle-même. Mais, l’entendre de sa voix était insultant. Quoi que peut importe ce qu’il aurait dit, Kaytlìn ne l’aurait pas bien pris.

La styliste revient donc vers elle, la poussant fermement vers le paravent avant que la jeune fille puisse répliquer quoi que ce soit. Karina fouilla dans les vêtements un instant puis lui tendit son choix. Essayant de prendre ce temps un peu seule, Kaytlìn enfila la nouvelle en prenant de grandes respirations. Passage obligé vers le coiffeur, léger retouche avec le maquilleur, elle était de retour sur le plateau.

- J’attends vos directives monsieur!

Un ton un peu trop sarcastique… Mais, elle n’avait pas pu empêcher la réplique de franchir ses lèvres. Écoutant la demande du photographe, Kay prit la pose. Un nouveau désastre, sans aucun doute…




Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 27/03/2017 à Miami. J'ai posté : 65

MessageSujet: Re: According to you i'm a mess in a dress (feat Kaythlin & Astrid)    Mar 6 Juin - 0:29


YOU DON'T HAVE TO BE PERFECT TO BE AMAZING


Sans même qu’il la regarde, les mots de Kaythlin eurent tôt fait de faire hérisser les poils d’Isaac sur ses bras. Il était déjà énervé de ses résultats, il n’avait pas besoin que la cause de ses soucis vienne lui rappeler qu’il devait reprendre des clichés et certainement se heurter à nouveau à un échec cuisant. Quelque chose n’allait pas et le jeune Reeves n’arrivait pas à mettre le doigt dessus. Inspirant profondément, le grand brun se redressa de sur son portable et jeta un œil à la « mannequin ». Seulement, lorsqu’il sentit l’adrénaline de sa colère monter à la simple vue de la jeune métisse, il sut qu’il allait perdre un certain contrôle qu’il se tuait toujours à conserver devant ses subordonnés.

-Pause.


Les mots étaient sortis de ses lèvres, rageurs alors que ses sourcils se fronçaient inévitablement. Sans attendre, Isaac quitta le studio, laissant son équipe surprise par la tournure des évènements derrière lui, sans un regard. Le photographe se dépêcha de fermer la porte derrière lui et de s’adosser au mur le plus près : il avait besoin de respirer. Jamais il n’avait perdu son sang froid sur un photoshoot et aujourd’hui ne serait certainement pas la première. Il pouvait être franc, direct, désagréable, mais il ne pouvait pas dépasser une certaine limite. Un vrai business man ne perdait pas son sang froid devant ses employés. Isaac réfléchit une bonne minute, inspirant profondément pour chasser la rage qui partait doucement. Que ferait-il si ce n’était pas Kaythlin? Que ferait-il si, devant lui, la mannequin n’était pas ce petit bout de femme qui savait si bien lui faire sauter les nerfs. Isaac reprit tranquillement son sang froid, réfléchissant à cette éventualité. S’il n’avait d’autre choix que de prendre un mannequin qui ne lui convenait pas, il appellerait un mentor ou un tuteur pour éviter qu’il ne se mêle des poses. Mais dans le cas présent, qui pouvait-il…. Ah. Astrid. Si la blonde était disponible, non seulement elle avait déjà un bon lien avec sa fiancée, mais elle apaiserait également l’humeur du photographe. Il pourrait également faire quitter tous les autres assistants et stylistes, puisqu’Astrid était polyvalente. Il les garderait avec lui pour les débuts, mais s’il pouvait les faire partir par la suite… Sans attendre, Isaac composa le numéro de la mannequin.

-Tu es libre? Soit au studio dès que tu peux.


Isaac regarda sa montre, l’air septique.

-Dans les quinze prochaines minutes, ce serait parfait.


Il poussa la porte du studio afin d’entrer à l’intérieur et ainsi rejoindre son équipe du moment avant de conclure sa conversation.

-Je t’attends.


Le bruit du téléphone raccroché résonna dans le studio où on aurait entendu même une mouche volé. Les visages surpris, inquiets de ses assistants étaient tournés vers lui, mais l’homme d’affaire fit très attention à ne pas regarder dans la direction de Caroline, ayant les nerfs un peu trop à vif pour déjà remettre du feu sur son agacement. Les minutes passèrent et Isaac ne décolla pas de son portable, fouillant sans relâche des informations par-ci, par-là pouvant l’aider à porter ce contrat à bien. Le silence régna évidemment dans le studio, tous ne sachant sur quel pied danser. Ici et là, un murmure traversait la pièce, mais s’éteignait presque aussitôt. Enfin, la porte du studio s’ouvrit sur une Astrid qu’Isaac n’attendait plus. La patience n’était pas son lot, surtout lorsqu’il l’avait toute épuisée. Le photographe leva simplement les yeux vers la blonde, puis d’un ton très neutre, presque désintéressé, il désigna la mannequin du moment d’un signe de tête.

-Arrange-moi ça pour que ce soit présentable. Place-la comme tu veux, fait en ce que tu veux. Et avertit-moi quand elle est prête à être posée.


Sur ce, il baissa à nouveau le regard vers son ordinateur, ignorant le reste du monde autour de lui.

 

EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 327

MessageSujet: Re: According to you i'm a mess in a dress (feat Kaythlin & Astrid)    Jeu 8 Juin - 0:05

Enfin une journée sans rendez-vous. Je m'étais réveillé dans les bras d'Elliot comme la plupart des matins depuis un certain temps, cependant pour une fois je ne me réveillais pas avec une journée chargée devant moi. Je passai donc la matinée sous les couvertures avec mon chanteur à... Enfin passons les détails. Il devait être midi lorsque l'on fini par sortir du lit. Je passais donc mon entrainement et filai sous la douche. Retrouvant ensuite Elliot dans la cuisine je l'aidai à terminer les crêpes en buvant un café puis après avoir mangé je partie aller voir mon frère. J'étais avec lui depuis quelques temps déjà lorsque mon téléphone sonna. Je suis libre comme l'air mon cher. J'arrive dans quelques minutes si tu veux? Un sourire au lèvres je me levai. Parfait j'arrive. Je m'excusai rapidement à Noah, lui disant que le travail m'attendait et partie.

Enfin je croyais que c'était pour le boulot, ne voyant pas pourquoi d'autre un Isaac aussi irrité m'appellerait. Comme promis j'arrivai 12 minutes exactement après avoir raccroché. Entrant dans le studio comme si j'étais chez moi, comme les fois ou j'étais venue utiliser le bureau du patron de la boîte. Au ton d'Isaac, je compris que ce photoshoot ne serait pas de tout repos. C'est si terrible? Je tournai la tête pour voir la dit mannequin et la reconnue sur le champs. Kaytlin? Je regardai à nouveau Isaac, mais il était retourné à son ordinateur. Un immense sourire aux lèvre je me dirigeai vers la jeune femme, sous le regard ahuri de la styliste à qui je ne fis qu'un simple signe de tête. Une fois arrivé près de la mannequin du moment, je me retins de lui faire une accolade, me plantant tout bonnement devant elle. Comment vas-tu? Alors tu t'es décidé à te lancer dans le mannequina? Je la regardai des pieds à la tête et jetai un rapide coup d'œil aux gens autour de nous, tous plus silencieux et stressé. Bon, que ce passe t-il Kaytlin? Ou est le problème?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 29/03/2017 à Miami. J'ai posté : 32

MessageSujet: Re: According to you i'm a mess in a dress (feat Kaythlin & Astrid)    Mar 27 Juin - 0:17

According to you,
I'm a mess in a dress
Isaac & Astrid & Kaytlìn

According to her, I'm beautiful

Sa réplique eut exactement l’effet qu’elle redoutait. Sur le visage d’Isaac habituellement peu expressif, on pouvait sentir clairement la colère montée. Kaytlìn ne se sentait par contre pas désolé de l’avoir mis dans cet état. Toute cette journée était une mauvaise idée pour commencer. Reeves et elle étaient loin de partager les mêmes idées et travailler ensemble de pouvait que se finir en désastre. Quand ce travail consistait en quelque chose qu’elle ne m’appréciait pas… Et pour rendre les choses plus  faciles, tout le monde tentait de la comparer à sa cousine. Le comble serait qu’il l’ai même invité à lui montrer son métier.
Reeves annonça rapidement une pause et quitta simplement la pièce. Son équipe surprise tomba dans un silence le regardant sortit. Dès le patron eut fermé la porte derrière lui, tout le monde s’anima soudainement. Les techniciens se parlaient à voix basse, jetant de fréquents coups d’œil à Kaytlîn. Ignorant volontairement les murmures, la jeune fille attendit en croisant les bras. L’envie d’aller se défouler en défonçant des boutons à Smash Bros lui traversa l’esprit mais elle aurait à peine le temps de se rendre à son sac avant que Reeves ne revienne. C’était une évidence. Il était beaucoup trop professionnel pour quitter un plateau sans revenir dans les prochaines cinq minutes. Un parfait homme d’affaire.

Comme elle l’avait si bien deviné, Reeves franchit de nouveau la porte en terminant une conversation téléphonique. Le bruit du téléphone résonna dans la pièce, l’équipe s’était immédiatement tu au son de la porte ouverte.  Le photographe se dirigea vers son ordinateur sans un seul regard pour personne et n’en bougea plus. Qui était donc cette personne mystérieuse qu’il attendait? Kay priait pour que ça ne soit pas Victoria. Elle avait pensé à cette possibilité mais refusait de croire que ça pourrait être vrai. Sa cousine ici rendrait cette journée mille fois pire, non sa semaine… Personne n’osait prononcer un mot, sauf quelques murmures qui disparaissaient aussitôt. Personne n’osait quitter le studio, puisque le photoshoot avait toujours lieu, n’est-ce-pas. Au risque de rendre sa tenue inutilisable, Kaytlìn s’assit à même le sol du plateau. Ses pieds n’avaient pas quitté la position qu’on lui avait ordonné de prendre pour les photos, devant ce décor beaucoup trop vert. Un coude appuyé sur un genou, la tête appuyée contre sa paume, elle attendait… Parce qu’il allait se passer quelque chose, non! Que ce soit positif ou non…

Après des minutes qui semblèrent durés une éternité, la porte du studio s’ouvrit. Kay ferma les yeux un instant, adressant une dernière prière à Arceus, à Hylia ou à Etro. Faites que ce ne soit pas Victoria. Sa cousine était beaucoup mieux loin très loin d’ici. La voix de Reeves brisa le silence. Kaytlìn fit un effort pour se relever lentement. Debout à côté du bureau du photographe, une nouvelle venue se tenait. D’un rapide examen visuelle, l’asiatique reconnut immédiatement Astrid, la designer si sympathique qui lui avait créé une superbe robe de Noel. Un grand sourire lui étira les lèvres. C’était le paradis à comparer à ce qu’elle avait imaginé. La femme s’avança vers elle, également tout sourire.

- Je vais… pas super aujourd’hui. Mais je suis contente de te revoir. Ce n’est pas vraiment moi qui est décidé mais j’y suis quand même.

Astrid jeta un regard au studio. Personne n’avait encore osé parler ou bouger. L’équipe ressemblait à un cerf effrayé. La designer posa LA question.

- Oh, tu sais la routine. Mon père essaie de faire de moi un mannequin. Mais, ce n’est pas mon point fort. Je fais des efforts pourtant mais monsieur le photographe n’est pas satisfait. En fait, rien de ce que je fais n’est correct aux yeux de monsieur le photographe. S’il-te-plaît! Tu peux m’aider pour que cette journée pourrit se termine?




Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 327

MessageSujet: Re: According to you i'm a mess in a dress (feat Kaythlin & Astrid)    Mar 18 Juil - 0:32

Appelé par un Isaac plus qu'irité, j'étais allé le trouver au studio et comme à mon habitude, je ne m'étais soucier de personne n'y d'aucun regard, me dirigeant simplement sourire aux lèvres là ou je devais aller. J'entrai donc dans le studio ou j'étais attendu et me retrouvai face à un Isaac d'une humeur massacrante, d'une équippe terrifié et d'une jeune femme que je fus très heureuse de revoir. Laissant Isaac à son ordinateur j'étais aller trouver Kaytlin et me retenant de la serrer dans mes bras, je lui demandai comment elle allait, tout en soulignant le fait qu'elle était sur le podium. Sa réponse me fit sourciller.  Est ce que je veux vraiment savoir qui et pourquoi on t'oblige à prendre la pose? Je regardai du coin de l'oeil Isaac. Je regardai ensuite l'équipe qui semblait terrifier autour de moi avant de demander des explications sur la situation. J'écoutai les explications de Kaytlin et commençant à comprendre je lui fis un petit sourire. Je vais t'aider, mais commence par te calmer, dans ton état les photos ne seront jamais réussi. Tu dois te détendre et relaxer. Lorsque tu fais se métier, si tu n'es pas à l'aise ou que tu n'aimes pas sa, on le ressent sur les clichés. Je la regardai quelques instant avant de jeter un autre regard autour de moi. Tout le monde était tellement stressé et la tension était tellement forte que sa en devenait presque palpable. Je retournai mon regard Kaytlin et lui fit un sourie rassurant. Bon commençons par le début, oublie quelques minutes Isaac et concentre toi sur moi. Ta coiffure et ton maquillage, est ce qu'il te mette mal à l'aise? Si oui, je vais arrange ça moi même. Côté vêtement, est ce que tu dois absolument porter ça ou tu as le choix? Es tu à l'aise et aimes-tu ce que tu portes? Bon et bien, me connaissant, Isaac devait savoir qu'il pouvait déjà faire sortir du studio, la coiffeuse, la maquilleuse et l'assistante. 3 personnes en moins qui apportaient un stresse inutile dans la pièce. Le mieux aurait été que tout le monde sorte, mais ce n'était pas à moi de prendre cette décision.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 29/03/2017 à Miami. J'ai posté : 32

MessageSujet: Re: According to you i'm a mess in a dress (feat Kaythlin & Astrid)    Jeu 20 Juil - 0:09

According to you,
I'm a mess in a dress
Isaac & Astrid & Kaytlìn

According to her, I'm beautiful

Astrid écouta les explications de Kay calmement. Elle se permit de lui faire un sourire avant de lui adresser la parole. Juste la première phrase rassura aussitôt l’apprenti mannequin. Astrid était la personne toute trouvée pour résoudre son problème et pour gérer Monsieur le photographe. Se détendre et relaxe… Ça, ce serait plus compliqué. Difficile de se détendre quand il y avait des dizaines de paires d’yeux qui vous regardent avec nervosité, comme si vous étiez le détonateur d’une bombe. Ce qui était peut-être le cas. Difficile quand on ne cesse de se faire comparer à quelqu’un qu’on aimerait bien faire transporter de l’autre côté du globe. Difficile quand on doit faire un métier qui ne nous intéresse absolument pas. Difficile quand on est en traité de relative paix avec ton colocataire et qu’il est celui avec qui on doit travailler.

- Je vais tenter mon possible…

Pour bien marquer sa bonne intention, Kaytlìn prit une grande inspiration. Astrid prit le temps de regarder autour d’elle le studio avant de reporter son attention vers elle. La designer lui adressa un nouveau sourire, un sourire qui était rassurant. Quel chance qu’elle soit à Miami durant cette journée atroce! D’ailleurs, pourquoi n’était-elle pas aux Bahamas? Astrid lui posa ensuite une série de question concernant son travail. Oublier Reeves et se concentrer uniquement sur Astrid? Bien sur, c’était dans ses cordes. Elle n’avait aucun problème avec ça. Question coiffure et vêtement, ça s’était autre chose.

- La coiffure et le maquillage, ça va. Ce n’est définitivement pas quelque chose que je porterais à tous les jours mais je suis pas mal à l’aise. Pour les vêtements, je n’en ai aucune idée. La styliste m’a dit de mettre ça. Je n’ai pas eu à donner mon opinion. Je ne suis pas mal à l’aise dedans mais je ne l’aime pas vraiment. En fait, je ne sais même pas à quoi vont servir ses photos.

C’est vrai qu’en y pensant Reeves lui avait demandé de se présenter ici pour un contrat de mannequinat mais elle n’avait jamais su si c’était pour une marque de vêtement, une publicité pour une grande surface ou n’importe quelles autres grandes entreprises. Elle n’avait pas vraiment cherché à en savoir plus.

- Si tu veux plus de détail sur le contrat, tu devrais te renseigner auprès de monsieur le photographe, dirigeant de la branche de la Reeves Corps à Miami là-bas.

Kay lui indiqua du pouce Reeves caché derrière son écran.



Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: According to you i'm a mess in a dress (feat Kaythlin & Astrid)    

Revenir en haut Aller en bas
 
According to you i'm a mess in a dress (feat Kaythlin & Astrid)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Mess des Marines
» Sean - please excuse the mess, the kids are making memories
» Don't mess with Brian Burke!
» Pièce vérité - Anael, Sorcha, Keziah.
» (MORRIGAN) DON'T MESS WITH ME !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Summer Life :: Miami dans sa splendeur :: Miami beach :: Reeves Corporation-
Sauter vers: