Partagez | 
 

 ~Elliot~ Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/03/2017 à Miami. J'ai posté : 726

MessageSujet: ~Elliot~ Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur.   Sam 29 Avr - 13:46

Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur

Elliot

&

Théo

J'ai passé toute la journée sans me battre, j'ai traîné avec Joan et Autumn, deux filles avec qui je m'entends bien, bon Joan, c'est une de mes proches amies, depuis qu'Autumn a voulu m'aider dans la cours de récré, je me suis mis à lui parler, ensemble nous formons un petit groupe et puis je dois bien avouer que ça me faisait du bien de passer du temps avec les gens, en temps normal je suis toujours seul, depuis qu'Avery a quitté la ville sans me prévenir, j'avoue que ça me fait bizarre, moi qui adorait aller dans sa librairie bah j'avoue que je traîne un peu partout.

Enfin une fois que ma journée allait presqu'être terminé, je vois nez-cassé qui se met à me regarder de travers, je me mets à soupirer, je dois penser à autre chose, qu'est-ce que me disait mon professeur de boxe déjà  Ah oui, quand tu sens que tu commences à être énerver, ferme les yeux, pense a un lieu qui te permet de te détendre … Ouais par principe, ça peut marcher, mais pas quand je suis debout et qu'en face de moi un crétin.

Alors que j'arrive à sa hauteur, je peux voir le surveillant nous regarder, une autre chose que je ne supporte pas … Ce surveillant, il est toujours entrain de dire au directeur que c'est moi qui cherche les embrouilles, que je pousse nez cassé et que c'est normal qu'il se défende, une fois que je passe à côté, il commence à me pousser, je ne me rends pas compte sur le moment, c'est une fois que j'ai les fesses a terre que je réalise et aussi les rires de tous, je balance alors mon sac à terre et je me relève. « Écoute-moi bien petit crétin … Fou moi la paix d'accord ? Parce que si tu continue, tu n'auras plus assez de dent pour mastiquer. » Dis-je en soupirant, puis alors que j'allais attraper mon sac pour ne pas me battre, je sens alors qu'il me donne un coup de pied et je tombe la tête sur le sol, heureusement, je n'étais pas très haut et qu'il ne m'avait pas poussé fort, j'avais une erraflure sur la joue, je me relève et alors que je sers les poings, je m'approche de lui et je lui décroche un bon coup de poing dans la figure et un autre dans le ventre. « Fous-moi la paix !!! » ET je lui donne un coup de pied pour le faire tomber, j'attrape alors mon sac et je prends la direction des grands magasins.

Je me mets à soupire tout le long du trajets, parce que j'avoue que c'est une histoire qui va une nouvelle fois me retomber dessus avec le surveillant qui va dire que c'est moi qui l'ai chercher et je finirais par être renvoyer, Elizabeth à peut-être raison de me dire que je devrais partir du lycée, parce que franchement, je n'en peux plus. Alors que je suis toujours dans mes pensées, je ne me rends pas compte que je fonce droit sur quelqu'un, c'est une fois au contact et que je suis tombé une nouvelle fois sur les fesses. « Et ça continue !!! » Puis je lève alors la tête, puis je vois alors que c'est Elliot, je me mets à rougir. « Par...pardon !!! » Même si je l'ai déjà rencontré … Je suis toujours intimidé, surtout que là c'est réellement par hasard qu'on se retrouve.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 438

MessageSujet: Re: ~Elliot~ Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur.   Sam 29 Avr - 14:38

Une journée comme les autres... enfin depuis notre retour des Bahamas. Il n'y a pas une journée que mon téléphone sonne me demandant une entrevue. Quelques fois j'accepte ou je passe à Ryan pour qu'il fasse le tri. Mais la ce matin je la prenais plutôt cool. Astrid était avec Noah le temps qu'il se rétablisse et moi je faisais le tour des boutiques arrêtant manger dans un petit resto sous les regards et les murmures. Je fini par m'acheter un café et l'envie d'acheter un truc à Astrid me prit. Mais quoi? Une chaîne? Un collier? Un ensemble de bain? Je ne voulais pas d'un truc moche et idiot. Je voulais quelque chose... bien qui lui ferait plaisir. Si elle avait déjà eue sa boutique je lui aurais acheter une truc pour ça... Mais! Il était pas trop tard! Ok mais quoi? Je regardai les vitrines tout en buvant mon café lentement.

 Mon téléphone sonna et c'était Ryan qui me proposait une entrevue matinale à The View qui parlerait de mon album à venir et du Dvd. Cependant il ne put me promettre qu'elles n'en parleraient pas de ce retour avec Astrid . Bah je verrai et je gérais rendu la. Je remis le téléphone dans ma poche et me remit en marche que je fus cogné mon verre de carton s'écrasant sur moi. Ah bah encore heureux que je l'ai presque fini et qu'il était froid. Le devant de mon chandail légèrement éclaboussé. Je baissai mon regard vers celui qui s'excusa mais en le voyant mes sourcils se froncèrent.

- Ça t'inquiètes je suis fait fort. Allez viens que je t'aide. 

 Je lui tendit la main et l'aidai à se lever. En lui voyant l'air je pris son menton et lui tournai la tête et vit l'erraflure sur sa joue. Je le lâchai plantant mes yeux bleus dans les siens. 

 - Ils te lâchent pas? Viens, on va allez nettoyer ça. Ils t'ont suivis?

 J'arrêtai à un stand et demandai un linge humide et épongeai sa joue doucement car oui je savais que ça pouvait faire mal. M'assurant que tout était bien nettoyé je me relevai et remerciai le commis.

- Tu es pressé Théo? Je t'invite à boire un coup... bon peut être un chocolat chaud vu ton âge.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/03/2017 à Miami. J'ai posté : 726

MessageSujet: Re: ~Elliot~ Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur.   Dim 30 Avr - 4:49

Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur

Elliot

&

Théo

Alors que j'ai bousculé quelqu'un, je me suis dis que ce n'était pas ma journée, mais c'est seulement en relevant les yeux que je suis content de voir la personne … Elliot, mon chanteur que j'ai rencontré il y a de ça quelques jours, je suis bien content de le voir, mais en même temps surpris, d'après les dire de certains journalistes et sur les réseaux sociaux, il aurait été vue au Bahamas … Bon, je ne suis pas une groupie, je pense qu'il est libre de faire ce qu'il veut, mais du coup, je ne m'attendais pas à le retrouver ici.

Alors qu'il me tend sa main, je l'attrape et je me relève, puis c'est alors qu'il me relève la tête, il  voit alors mon égratinure sur le visage, je me mets à sourire tristement, je ne veux pas qu'il pense que je ne fais que me battre, je lui avais déjà dit que j'avais quelques petits problèmes aux lycées, mais que voulez-vous, je ne veux pas non plus causer trop de problème. Je fais un signe négatif de la tête pour sa première question. « Je crois que j'ai l'habitude maintenant. » C'est une chose que j'aimerais bien changer dans ma vie, qu'on me foute la paix, puis alors qu'il me dit que devrait le nettoyer, je me mets à le suivre, puis je fais une nouvelle fois un signe de tête négatif. « Non, je crois qu'il a décidé de prendre le bus. » Enfin je l'espère, je suis tellement parti vite que je n'ai pas fait attention s'il m'a suivi ou non.

Nous étions entrain de marcher, puis lorsqu'on s'arrête prêt d'un stand, je le sens entrain d'éponger, je me mets à faire la grimace, ce n'était pas trop douloureux, mais ça piquer quand même un peu, mais comme je ne suis pas une chochotte, je serre les dents en attendant qu'il termine. Une fois qu'il a terminé, je regarde l'homme qui avait passé un linge mouillé, je le remercie, je suis sûr que si ça serait moi qui lui aurait demandé, il m'aurait dit « non » mais bon tant mieux, je pense que le fait que ça soit Elliot et qu'il est reconnu, c'est plus facile, parfois j'envie les gens célèbres, ils ont tous ceux qu'ils veulent, même si c'est vrai qu'être suivi tout le temps doit être désagréable, mais au moins les gens ne leur refusent pratiquement jamais quelque chose. Je plonge alors mon regard dans le sien lorsqu'il me demande si je suis pressé. « Oh non … Je ne suis vraiment pas pressé, je ne veux pas rentrer avec cette tête, si je peux faire un peu patienter Eli quand elle va me voir, elle va encore me demander si je me suis battu et elle me fera la leçon. » Je comprends bien qu'elle s'inquiète pour moi, mais être toujours celui qu'on pense qui commence les bagarres c'est un peu chiant, même si petit à petit, j'ai des gens autour de moi qui contre-dise tout, enfin bon en même temps … nous sommes des gosses et c'est mes amis, les gens ne nous croit pas. « Je veux bien boire un chocolat chaud, j'ai déjà essayé le café dans le dos de la femme avec qui je vis, et c'est pas bon. » Je me mets à rire, c'est bien sûr une plaisanterie. « D'ailleurs … Elliot … tu es revenu ? » Oui, sous entendu à son voyage, en plus, j'avais croisé Astrid la fille qui a fait la une des journaux avec le baiser, nous en avons un peu parler, mais je ne veux pas la harceler de questions la pauvre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 438

MessageSujet: Re: ~Elliot~ Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur.   Dim 30 Avr - 17:06

Oui j'avais rencontré ce gamin il y a quelques jours... ou semaines je sais plus trop il y a eu trop d'événements en fait arrivé en peu de temps dans ma vie mais ce jeune homme lui je m'en rappelais. Je balançai mon verre écraser dans une poubelle non loin et aidai le jeune homme a se relever. Sa réponse comme quoi il était habitué me fit tiqué. Personne ne devrait s'habituer à la violence peut importe l'âge 

- Ouais mais... bon tu n'as pas à t'habituer à ça petit. Et tu reste avec moi le temps qu'on s'assure qu'ils ne te suivent pas.

 Je lui demandai de me suivre au moins pour nettoyer sa plaie. Je fis attention pour ne pas lui faire plus mal qu'il avait. Je vis sa petite grimace et je fis un petit sourire en coin mais n'ajoutais rien. Si en plus je faisais un commentaire j'avais peur qu'il le prenne mal. Je remis donc le linge au marchand en le remerciant chaleureusement. Ça me valu un grand sourire de l'homme qui voyait là peut-être un bon geste d'un homme qui étais connu mais même si j'étais comme ça fondamentalement, j'aimais pas voir un jeune fan se faire malmené ainsi.

- Tiens c'est drôle certains me surnomme Eli aussi. Bon j'aime pas trop mais quand c'est des potes.. et tu prendras le temps que tu veux j'irais te porter si tu ne veux pas marcher. Et tu sais... reste honnête. Tu ne peux pas te laisser taper dedans sans répliquer non plus.

 Je marchai donc avec le jeune homme vers la foire alimentaire quand il me dit avoir essayé le café dans le dos de la femme avec qui elle vit. Je riais à entendre son commentaire et le regardai sourire en coin.

- Alors va pour un chocolat chaud. Puis le café attends d'être adulte ça va devenir vital.

 Comme on arrivait à la foire il me demanda tout bonnement si j'étais revenu. Je lui fit un sourire et lui commandai un grand chocolat et un grand café glacé pour moi. Je payai nos consommations et lui fit signe de me suivre. Je pris une table un peu en retrait pour être capable de parler en toute liberté. 

- J'ai été un petit deux semaines de tournée savoir si mon album marcherait bien. Mais si tu parles des Bahamas.... oui ça doit faire quatre ou cinq jours.

 Je pris une gorgée de ma boisson et une fois fait je croisai les bras sur la table et le regardai sourire en coin.

 - Tu es vraiment bien informé dis donc. Tu me surprends Théo tu es mon  fan préféré toi.

 Il m'avait ému et touché droit au coeur. Pas que j'étais une roche insensible mais quand on entend des histoires comme la siennes difficile de ne pas être touché. Si je pouvais je l'aiderais à flanquer une peur pas possible à ses gamins mais  bon... j'aurais l'air con surtout.

 - À mon tour de te poser une question. Tu n'as pas des cours ou tu pourrais apprendre à te défendre?  Pas qu'en je prône la violence mais de voir que tu te fais tabasser ça me touche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/03/2017 à Miami. J'ai posté : 726

MessageSujet: Re: ~Elliot~ Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur.   Lun 1 Mai - 5:52

Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur

Elliot

&

Théo

Cela me fait du bien de voir qu'il y a encore des gens bien, par exemple Elliot, c'est quelqu'un de connu et même si la plupart des célébrités sont des gens imbuvable, chiant et surtout dénigrant, je vois que lui, il n'est pas comme ça, quand je lui ai parlé à la radio et ensuite que je l'ai rencontré, j'ai été si content, c'est vrai que je n'ai pas l'habitude d'avoir de bonnes choses dans ma vie et pourtant … J'avoue que je suis bien content de l'avoir rencontrer, ça été une chance, d'ailleurs quand je ne suis pas bien, je pense au concert et l'après quand j'ai pu discuter avec lui, ça m'a fait du bien et son numéro de téléphone que j'ai mis dans un de mes tiroirs au fond de plein de papier, comme ça je suis sûr que personne ne peut le trouver. Une fois bien sur mes jambes, je lui explique que j'ai l'habitude de la violence, je me mets à le regarder. « Merci Elliot, tu sais, j'aimerais que ça se passe autrement … mais ce n'est pas le cas, je ne vais pas me plaindre, on va dire que j'ai quand même de la chance. » Qui aurait cru ça possible qu'en m'enfuyant a pied, je serais tomber sur Elliot ? Personne et même moi je ne me le serais jamais dit.

Je sentais quelques petit picotement quand il me nettoie la plaie, mais ça va, je faisais juste la grimace, mais ça ce n'était pas grand chose, alors que le marchand récupère son linge, je me mets à sourire et à remercier aussi le marchand, je sais que ce n'est pas moi qui l'ait demandé, mais c'était aussi pour moi, puis c'est alors que je lui parle d'Eli, enfin non, c'est surtout que je ne veux pas qu'Elizabeth me voit comme ça, je me mets à sourire lorsque je l'entends me parler d'une petite anecdote comme quoi les gens l'appellent aussi Eli, je me mets à sourire, j'avoue que je n'aurais pas cru, enfin en même temps Elliot … Eli .. Ouais c'est pour plus court, enfin moi personne je l’appellerais toujours Elliot, parce que sinon j'aurais l'impression d'appeler Elizabeth et mine de rien, il y a une grande différence entre les deux. « Ouais, je préfère t'appeler Elliot, parce que sinon je vais confondre avec les deux. C'est gentil, mais ça va, je peux marcher, j'adore marcher ça me fait du bien. Bah c'est ce que je me dis, on me dit que la violence n'arrange pas tout … Mais à chaque fois que je ne réplique pas, les gens ne se calment pas … Je me bats et je suis tranquille pendant quelques jours. » Je me mets à rire, bon ce n'était pas toujours vrai, mais je sais qu'à force ils vont en avoir marre et ils me ficheront la paix.

Je me mets à marcher alors que je lui dis que j'ai déjà essayer le café, mais que ce n'était vraiment pas bon voir même dégueulasse et je ne comprends pas comment les adultes peuvent boire ce genre de choses, bon j'ai que quatorze ans, alors peut-être que lorsque je serais un adulte, je trouverais ça cool et que c'est bon … Mais pour le moment ce n'est pas du tout le cas. Tiens !!! il me rejoint dans mes pensées, est-ce qu'il me les lit ? Je me mets à sourire. « Ouais … tu as lu dans mes pensées ? Enfin, je veux dire j'étais entrain de me dire que peut-être quand je serais un adulte, je vais aimer ça. » Je me mets à rire, c'est la première fois que je vois quelqu'un qui dit exactement ce que je me dis intérieurement. Cependant … Vital … Je ne suis pas sûr que ça sera le cas, bon … D'accord, je verrais bien quand ça arrivera.

Oui, je dois bien avouer que ma question était stupide, forcément qu'il était revenu vu qu'il était en face de moi, ou alors je suis tomber trop sur la tête et que je fais un rêve étrange ou j'ai croisé Elliot ici alors qu'il est encore au Bahamas … Ouais … je crois que je me prends trop la tête pour rien. C'est alors qu'il commande les boissons, puis je me mets à le suivre, on s'installe, ça me fait bizarre d'être devant Elliot, alors que je suis qu'un adolescent et que lui c'est un chanteur dans le fond je me sens quand même privilégié c'est une évidence. Je bois une gorgée du chocolat chaud tout en l'écoutant. « Ah … et il va marcher j'en suis sûr ton album. » Je me mets à sourire. « Tu as de la chance d'être partie au Bahamas ... » Mais je suis quand même content qu'il soit revenu.

JE me mets à rire lorsqu'il me dit que je le surprends et que je suis bien informé … Disons que la presse ce fait un malin plaisir à raconter tout ce qu'il fait depuis le baiser, je le regarde après avoir une bu gorgée et je reprends. « Oh disons que depuis qu'Astrid et toi vous vous êtes embrassé et prit en photo … Tu fais la une des presses et c'est pour ça que j'ai été au courant. » Je me mets à sourire, dans la tournure de ma phrase, je crois qu'il va penser que je lis les tabloïds. « Je te rassure j'achète pas ce genre de magasine, mais comme tu fais la une, c'est impossible de te manquer. » C'est alors qu'ensuite, il me pose une question, je me mets à sourire lorsqu'il me demande si je ne prendrais pas des cours pour éviter de me faire tabasser. « Alors, je suis inscrit à la boxe … Enfin non, je dois le faire avec Eli, mais en ce moment c'est assez compliqué, je pense que je vais commencé les cours la semaine prochaine … Mais je crois qu'elle me considère comme quelqu'un d'intelligent, moi j'ai peur que si j'apprends la boxe, je vais m'en servir pour fracasser Monsieur nez-cassé et sa bande. » JE me mets à sourire, je viens réellement de donner le surnom au gars a qui j'ai pété le nez ? Je me mets à rire légèrement, je bois une autre gorgée du chocolat chaud, ouais, je crois qu'Elizabeth ne serait pas contente que je sois content de lui avoir pété le nez, mais en même temps il m'avait chercher, il m'a trouvé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 438

MessageSujet: Re: ~Elliot~ Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur.   Mar 2 Mai - 10:42

Je ne comprendrais jamais comment les gens pouvait s'habituer à la violence. On ne devait pas s'habituer à ceci, jamais en fait. Enfin toujours est-il que le jeune homme me répondit que oui il voudrait que se soit autrement mais que malgré tout il pouvait se compter chanceux parmi ce qu'il vivait. Je fronçai les sourcils car c'était une excuse bidon. Bon ok il voyait le côté positif dans tout ça c'est peut-être un bon point. Je ne dis rien de plus lui faisant un petit sourire lui ébouriffant les cheveux. Je lui demandais de me suivre et désinfectai... enfin nettoyai car c'était assez sommaire en fait mais au moins ça paraissait beaucoup moins pire qu'au départ. 

 Quand je lui dit que certains m'appelaient Eli moi aussi il me signifia qu'il continuerait de m'appeler Elliot pour ainsi éviter la confusion. Je lui fis un sourire entendu.

- Tant mieux alors parce que j'aime pas trop ce surnom. Puis... tu sais je ne sais pas quoi te dire en fait pour t'aider. Ça me choque en fait de voir ça. Mais tu sais que tu peux m'appeler quand tu veux. Mais tu dois avoir des amis qui t'aide un peu. Il a ne doivent pas tous être méchant. 

 Je l'invitai à boire quelque chose avec moi le temps qu'il aille mieux.  D'ailleurs quand il me dit que j'avais exprimé ses pensées je lui fit un sourire. 

- Peut-être parce qu'on pense pareil jeune homme. Mais tu sais j'en connais qui aime pas le café alors  te sens pas obligé d'aimer ça. 

 Une fois les boissons.commandées et payées je pris une table à l'écart pour bavarder tranquille et ainsi que lui soit à l'aise de me parler et poser les questions qu'il veut. Parce que oui le égard de ce jeune homme brillaient et je pouvais presque lire ses questions.  Je savais de quoi il parlait notre retour avait fait les machettes mais je parlais de la petite tournée de deux semaines que j'avais fait avant de spécifier que s'il parlait des Bahamas j'étais revenu depuis quelques jours.

 - Oh mais j'espère qu'il sera bien j'ai bossé dessus comme un dingue.... mais tu devrais pas être déçu.  Puis pour les Bahamas... on a eu un concert sur une base militaire. Je dois être honnête... je suis contente d'être revenu à la maison.

 Bon j'allais épargner les détails à ce jeune homme. J'avais été en peine en fait. Me posant milles et unes questions pour en arriver à comprendre que j'étais amoureux fou d'elle. Puis la chercher aux Bahamas et la voir à mon spectacle. Bon je spécial que le baiser que je lui avais donné directement sur la scène après lui avoir fait signe de venir me rejoindre avait aussi fait la une. D'ailleurs il me donna raison en disant que bien malgré moi on je faisais la manchette.

 - Ah ouais la photo du défilé...mais elle a été vite remplacé par celle des Bahamas. Mais c'est pas plus mal. A croire qu'on fait la manchette seulement dans ce temps-là. Mais un jour je te la présenterais tu verra elle est chouette comme fille. Puis t'inquiète pour les magazines... même si tu en achetes je t'en voudrais pas tu sais.

 Parler d'Astrid c'était allumé une petite flamme en moi. J'adorais cette femme qui était un souffle de fraîcheur dans ma vie. Je savais que en la regardant ou en parlant d'elle mes yeux prenaient une teinte de bleu clair. Ouais... vive les yeux pers qui changent au gré de mes émotions.  

 Je lui demandais si avait songé a des cours defense. Pas que j'encourageais à la violence mais parfois un bien à plat au sol aider au calmer les autres. D'ailleurs il me fit savoir qu'il avait des cour de boxe de prévu. Je pris une gorgée de mon café glacé quand il me parla du gamin qui lui faisait la vie dure. Je figeai la paille dans la bouche et relevai les yeux vers lui. 

 -Monsieur Nez-Cassé? dis-je sourire en coin, il doit pas être top sI tu as réussi à lui péter le nez. Puis s'il s'en prend encore à toi péte lui le nez à nouveau... il fait qu'il soit à la hauteur de son nom. Non sérieusement, il semble être le chef de sa bande... souvent les autres suivent parce qu'ils ont peur de ce qu'ils pourraient avoir s'il refuse de coopérer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/03/2017 à Miami. J'ai posté : 726

MessageSujet: Re: ~Elliot~ Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur.   Mer 3 Mai - 12:46

Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur

Elliot

&

Théo

Oui, je ne peux pas dire que je veux garder ma vie comme ça, ce n'est pas vrai, je la déteste surtout quand je suis au lycée et que tout le monde me fait bien sentir que je ne suis pas le bienvenue, en fait, ils disent que je mets une mauvaise ambiance, parce que je vais me battre … Ouais, si seulement ils réalisés que c'est à cause de nez-cassé que je me bats, on me foutrait la paix, je ne me battrais pas, je resterais dans mon coin, je ferais mes cours, mes devoirs et je serais un exemple de bonne conduite, mais non … Il faut toujours qu'on me cherche. Cela dit, le fait qu'aujourd'hui j'ai pris la décision d'aller marcher un peu et de tomber sur Elliot était une bonne chose, voilà pourquoi je me dis que je suis quand même chanceux, parce que j'ai des gens qui sont autour de moi et qui veulent que je me sente bien, par exemple Elliot pourtant c'est un chanteur reconnu, mais il veut m'aider, c'est une bonne chose non ? Enfin bon, je me mets à sourire et une fois qu'il a terminé de me « soigner », je me mets à le regarder tout en souriant.

Nous étions d'accord pour ne pas que je l'appelle Eli … Oui, parce que moi je vais me mêler les pinceaux avec Elliot et Elizabeth et puis en plus, lui ne veut pas parce qu'il n'aime pas ce surnom donc je suis content d'avoir trouver un accord sur ce sujet. « Oufff !!! Parce que vraiment si tu m'aurais dis de le faire, je me serais en mêler les pinceaux. Ce n'est pas grave tu sais, je sais qu'un jour la roue va tourner et je serais tranquille, mais pour le moment, je dois serrer les dents et les poings. Je sais, mais j'ai toujours peur de t'embêter, même si je sais que si tu n'es pas disponible, tu me rappelleras, mais on m'a toujours dit que je ne suis pas une priorité. J'ai des amies filles, mais je ne peux pas leur demander de me protéger quand même, je me protège seul. » JE me mets à rire, oui, c'est vrai qu'au dela des ces gens qui me veulent plus de mal que de bien, j'ai quand même Autumn et Joan deux filles avec qui je suis au lycée et avec qui je m'entends bien.

Alors que nous étions assis, je me mets à lui parler de lui, parce que j'avoue que c'est mieux d'avoir les paroles de la personne célèbres en face que de lire dans un magazine ou 'interview n'est pas toujours complet et couper juste pour donner envie aux fans de s'imaginer des choses. Je hoche la tête lorsqu'il me dit qu'il y en a qui n'aime pas et qu'il ne faut pas que je me force. « Je te rassure, je ne vais pas me forcer je crois. » Peut-être que plus tard effectivement, je vais adorais ça, mais pour le moment ce n'est pas du tout mon truc, je préfère un bon chocolat chaud, d'ailleurs, je bois une gorgée puis je pose ma gobelet sur la table tout en regardant Elliot, je suis sûr que j'ai encore plein d'étoiles dans les yeux.

Il y avait un truc que je ne voulais pas dans le fond, c'est qu'Elliot me dise que mes questions étaient trop personnel, c'est pour ça que je préfère le rassurer en lui disant que je n'avais pas acheter les magazines, mais je crois que depuis le baiser du défilé, il déferle la chronique à chaque sortie, il y a au moins une dizaine de magasine qui parle de lui en première page, je pense que c'est ça quand on est célèbre et qu'on fait quelque chose, les gens sont fans de nous. JE me mets à sourire. « Je sais qu'il sera parfait ton album. Et moi je suis content que tu es revenu, même si je sais que ta carrière est importante, oh moins je n'ai pas besoin de voir otut ça dans les magasines, tu peux me le dire en face. » Je dis en rigolant, c'est vrai que depuis ma rencontre avec Elliot, je me sens un peu pousser des ailes, je me sens à l'aise en sa présence, j'étais moins excité forcément que la toute première fois, là je suis toujours un gosse avec toujours autant d'étoiles dans les yeux, ça par contre ça n'a pas changé, juste que j'apprends à me canaliser un peu et ne pas sauter partout.

Je hoche une nouvelle fois la tête lorsqu'il me dit que la photo du défilé à vite été remplacée par celle des Bahamas, c'est vrai que le baiser donné sur scène … En fait, je suis content pour Astrid, c'est une fille bien, j'ai pris un peu de temps à discuter avec elle sur les dunes à la plage et je sais qu'Elliot ne lui fera pas de mal, enfin je l'espère, mais c'est mon modèle, je crois qu'il ne peut pas lui en faire hein ? Je me mets à sourire lorsqu'il ajoute qu'il me la présentera. « Oh oui, c'est vrai … Tu déferles la chronique en ce moment, bon vaux mieux être en première une parce que tu embrasses une fille que plutôt prit en flag entrain de boire comme un trou non ? » Je me mets à rire. « Je connais Astrid un petit peu. » Je me mets à sourire. Je le regarde et je lance un. « Acheté des magasines ? C'est les filles qui font ça. » Je me mets même à rire légèrement. Je peux voir dans ces yeux qu'il aime réellement Astrid, oui, il avait les yeux qui pétillent, je crois que c'est comme ça que les adultent voient quand un adolescent est amoureux … Les yeux y réflettent sans mensonge.

Je me mets à rire lorsqu'il reprend le surnom que j'avais donné au gars, puis je lui dis. « En fait, il m'avait donner des coups de pieds dans les couloirs, il me poussé, m'insulter et à midi il a voulu prendre mon sandwich, mais il était tout seul, il pensait que j'allais rien faire, mais j'ai récupéré mon sandwich et je lui ai foutu un grand coup de poing dans la figure, ça pissait le sang de partout, c'était drôle. » Je me calme, parce que je sais que si Elizabeth m'entendait parler comme ça, elle ne serait pas contente. « C'est lui le chef et pourtant même en me battant avec lui, il revient, j'ai l'impression qu'il aime bien se prendre des coups. » J'essaie de prendre ça à la rigolade, parce que sinon je ne serais pas aider et je risque de m'énerver encore un peu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 438

MessageSujet: Re: ~Elliot~ Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur.   Lun 8 Mai - 1:35

Alors on était d'accord sur une chose! Pas de "Eli" dans mon cas. Je lui fit un sourire gentil car en fait je n'aimais pas trop. Bon mes amis, mes proches ça allait mais pour les autres non il avait un regard noir de ma part. Enfin quand le jeune homme me dit qu'il savait qu'un jour la roue tournera en sa faveur et que en attendant il serrais les dents et les poings ceci me tordait le coeur en fait. Personne ne devrait subir ça peut importe ce qui se passe. Je pris une gorgée de mon breuvage qui se figea dans ma bouche quand il me dit qu'il avait souvent entendu qu'il était pas une priorité. Mes yeux dans les siens je fini par avaler ma gorgée et en m'appuyant sur la table je me penchai vers lui.

- Bien tu en ai une pour moi Théo. Je t'ai pas donné ce numéro pour faire joli. Je me souci vraiment de toi. Tu m'appelle pour ce que tu veux. Parce qu'ils t'embêtes ou simplement parce que tu as besoin de parler. Des fois une oreille masculine peut aider tu sais. Puis... je suis d'accord avec toi on ne peut pas demander à des filles de nous protéger. Mais si tu es proche de tes copines alors ça devrait aider à rendre ça moins pénible.

Les filles n'étaient faites pour se battre. Si on étaient des hommes, des vrais je parles, on traite les filles bien. On les enveloppe d'amour et de petites attentions on les jette pas dans un bagarre. Quoique certaines se défendaient pas mal je dois dire. Mais je comprenais ce que le jeune homme voulais dire. Je me serais trop taper la honte si mes soeurs seraient venues se battre pour qu'on me foute la paix. Imaginez les moqueries parce qu'une fille serait venu me défendre! Non les filles ne pouvaient comprendre se besoin typiquement mâle de se défendre. C'était dans nos gênes simplement.

Quand il me dit qu'il ne se forcerait pas pour aimer le café je lui fit un sourire entendu et après sa gorgée il releva un regard brillant vers moi. Même si je l'avais rencontré je n'en revenais pas de ce que moi, simple chanteur, pouvais apporter dans la vie de ce jeune homme. À moi tout seul j'arrivais à lui faire oublier son calvaire l'instant de quelques chansons. D'ailleurs il s'empressa de me dire que mon album sera parfait selon lui et qu'il n'avais pas besoin de lire les magazine que j'avais qu'à lui parler franchement. Sérieusement... j'adorais ce gamin.

- J'espère qu'il sera parfait. J'ai bossé dessus comme un dingue! Puis ça plutôt été bien accueilli lors de notre petite tournée. Même à la base des Bahamas.

Vint ensuite la question que maintenant mon visage était sur tout les journaux et magazine parce que j'avais embrassé Astrid sur la scène des Bahamas. Je n'étais pas mal au contraire j'étais fier comme un paon! Elle était magnifique, intelligente et rigolote comme tout. Bon à côté de moi elle était un poids plume mais je me sentais le plus chanceux des hommes sur la terre. Déjà à notre arrivée à l'aéroport on a du faire face à la horde de paparrazzi qui nous attendaient à la sortie.

- Oh... bien parfois je bois comme un trou tu sais. Mais si tu ne le dis pas alors je suis sauf. Mais j'avoue que de faire la manchette parce que je suis avec la plus belle femme de Miami je déteste pas. Et comment tu connais Astrid? Tu as tenté de ma la chipper? dis-je avec un sourire, Puis.. ouais ya que les filles qui achète les magazines.

Quand il me parla de son tortionnaire et du surnom qu'il lui avait donné je le vis presque s'emballer à me dire comment ça c'était passée je me mis à sourire. Ouais... les filles ne pouvait pas comprendre ça.Je riais en l'entendant.

- Alors il l'a bien cherché alors et tu as pas dû taper assez fort... ou ouais comme tu dis il doit aimer se faire taper dessus.
dis-je sourire en coin

Je me mordillai la lèvre un instant avant de me passer la langue sur les lèvres.

- Je sais que plusieurs te dirons que c'est mal, de ne pas faire ca et ils ont raison en partie. J'aimerais bien t'aider mais je pense pas aller flanquer un raclée à un gamin n'aiderait ma cause. Mais tout ce que je peux te dire c'est tiens la tête droite, tu es aussi valable que tout le monde. Tu as droit à ta chance et tu mérite d'être connu. Personnellement je ne regrette pas que tu ai croisé ma route Théo.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/03/2017 à Miami. J'ai posté : 726

MessageSujet: Re: ~Elliot~ Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur.   Mar 9 Mai - 15:16

Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur

Elliot

&

Théo

Je ne veux pas l'appeler comme ça et en plus comme il n'aime pas ce surnom, nous sommes d'accord sur ce sujet. On me répète souvent que la vie prendra un tournant que je ne m'y attendrais pas, parfois je me dis que ça n'arrivera jamais, mais pourtant je sais au fond de moi que ça passera bien un jour ou l'autre, qui sait, peut-être que ça sera quand je quitterais la ville, je sais que je suis encore qu'au lycée que j'ai largement ma vie devant moi, mais bon … JE me secoue la tête, je ne veux plus penser à ça, je dois garder l'espoir que tout ira pour le mieux. C'est alors que je lui confie qu'on m'a assez répété que je ne suis pas une priorité, en tout cas, c'est sur que depuis que je suis chez Elizabeth, elle fait tout pour moi, mais parfois ce genre de phrase me traverse l'esprit, parce que lorsque j'étais avec l'homme qui me frapper lorsque je ne faisais pas mes corvées assez rapidement, donc à chaque fois que je passe une mauvaise journée, ce genre de phrase revient, je ne l'ai pas dis à Elliot, pour qu'il me dise le contraire, mais je suis touché qu'il me dise que je le suis, ça me fait plaisir, parce qu'il est quelqu'un de connu et quelqu'un de sympathique avec moi. Je souris tout en plongeant mon regard dans le sien. « Merci Elliot, parfois je suis stupide de penser ce genre de choses. C'est vrai que c'est ce qu'ils me manquent le plus … Un homme bienveillant à mes côtés, je sais que tu es là maintenant. » Je me mets à sourire, au moins nous sommes d'accord, ce n'est pas les filles qui doivent nous protégés, je sais par expérience, que c'est les hommes les plus forts et donc c'est aux hommes de protéger les filles. « Nous sommes d'accord, c'est a nous de les protégé hein. Ça m'aide à me dire que j'ai quand même des gens de mon âge qui veulent me connaître et qui m'apprécie. » Oui, les filles doivent être protégé, même si c'est vrai que certaines filles … Quand je regarde certains films où les filles se défendent seules, par exemple les super héroïnes, ou même celles qui prouvent que les femmes peuvent avoir du caractère et aussi la force de ne pas se laisser faire, je trouve ça exceptionnel, on voit quand même que les femmes ne sont pas aussi faibles que la plupart des lâches pensent.

Je n'aime pas le café et je ne sais pas si en grandissant je vais aimer ça, mais ce qui est sûr, c'est que je ne veux pas faire comme tout le monde, surtout si je ne me sens pas la force de le faire. Je me mets à le regarder, je sais qu'il voit dans mon regard plein de petites étoiles, vous allez me dire que c'est gamin, mais je ne sais pas, c'est quand même mon idole et le fait qu'il veuille me parler, prendre du temps pour être avoir, ça me fait plaisir et au moins, ça me fait du bien de penser à autre chose qu'a ce que je vis quotidiennement, ça fait mon bol d'air frais pour quelques instants, des instants que je n'oublie pas. Je le rassure en parlant de son album en disant qu'il sera parfait, peut-être que je ne suis pas objectif parce que j'apprécie Elliot autant maintenant humainement qu'en tant que chanteur parce que je suis un vrai fan, c'est ce que je pense. « C'est normal qu'il soit bien accueilli, tes chansons sont super, enfin sur ton nouvel album, je ne sais pas encore, mais je suis sûr que ça va être magique. Tu sais, ça se ressent quand tu chantes que tu te donnes à fond. » On peut dire qu'Elliot est aussi mon modèle masculin parce que je n'en connais pas d'autres. Le fait que je sais qu'il se donne toujours à fond quand il fait quelque chose me rappelle que je dois faire la même chose dans ma vie. Puis le fait aussi qu'il soit toujours honnête dans ses prises de paroles, je trouve que c'est un modèle à suivre.

Je me mets à sourire, je peux voir quand il parle d'Astrid qu'il l'aime et qu'il est heureux et c'est une bonne chose, je me dis que ça va aussi m'arriver que mon passé sera qu'un chapitre de mon livre et que je serais un homme, un vrai, un homme qui assumera ses choix. Cependant, je pense que je ne pourrais pas faire un métier où je suis toujours exposé, par exemple chanteur ou acteur, je ne pourrais pas, c'est être toujours devant les flash être au devant de la scène et être irréprochable, je ne veux pas aussi parce que la plupart des journalistes posent beaucoup de questions sur le passé et que je ne veux plus parler de mon père, surtout que malheureusement pour moi, ça a fait toutes les unes et que mon visage durant des semaines avaient été exposé et j'ai pas trop aimer ça, même si je n'avais que sept ans, je me souviens, c'était traumatisant et aujourd'hui, je le paie à cause de mon père. Enfin, je me mets à sourire lorsque je l'entends me dire qu'il bois comme un trou, je suis surpris, mais après, tant qu'il n'est pas violant c'est le principal. « Olalalala !!! Révélation, je vais appeler les journalistes. » Je me mets à rire. « Tu m'étonnes, vous formez un beau couple tous les deux. » Je me mets à le regarder et avoir un léger sourire lorsqu'il me demande comment je connais Astrid. « Non, je ne vais pas te la chipper … Elle ferait quoi avec un gosse ? Disons que je l'ai rencontré peu de temps après que votre premier baiser à été rendu public, elle était sur la plage et j'y été aussi. » dis-je en souriant, ce qui est la vérité de toute façon. Je me mets à hocher aussi la tête lorsqu'il me dit qu'il n'y avait bien que les filles qui achète des magasines.

Je ne suis pas toujours fier de me battre, parce que je sais que je vais me faire engueuler et sermonner par Elizabeth, mais je suis quand même fier de dire que je l'ai frapper assez fort pour lui péter le nez, je me souviens aussi du sang qu'il y avait partout sur mon poing et mon tee-shirt et aussi le fait qu'il devait être sadique pour vouloir recommencer à me faire chier, mais dans le fond quand il est tout seul, je lui met une branler monumentale. « Ouais, je sais qu'Eli ne veut pas que je me batte, elle me dit toujours que la violence n'est pas une réponse en soi, mais parfois les mecs comprennent que ça. » Dis-je en souriant une nouvelle fois. Je l'écoute aussi me dire que ce n'était pas une bonne chose de se battre, je me mets à sourire, mais le plus grand des sourire que je pouvais faire, ça me fait du bien qu'il me dise qu'il ne regrette pas de m'avoir croisé, c'est toujours agréable venant d'un homme sincère comme lui. « Je sais que ce n'est pas bien et que je pourrais aller en prison pour jeunes s'il porte plainte et que je passe devant un juge pour enfant, et puis comme ça il dira qu'il avait raison que je suis comme mon pè... » Je m'arrête, je soupire, puis je décide de terminer ma phrase quand même. « Comme mon père. » J'avais les yeux rempli de larmes, mais impossible de pleurer, jen e le fais plus pour mon père, c'est surtout d'être traiter de criminel qui me fait mal. « Moi, je suis content d'avoir gagner ma place pour pouvoir te rencontrer, ça été super et je suis content d'avoir ton numéro, je suis un privilégié mine de rien. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 438

MessageSujet: Re: ~Elliot~ Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur.   Jeu 11 Mai - 17:56

Je n'ai jamais été vraiment rejeté, ni même mis à part des autres. De toutes façon j'avais un bon tempérament et si on se foutait trop de moi je n'hésitais pas à leur sauter dessus... ou les détracteurs à mon frangin. Enfin toujours est-il que je ne pouvais pas vraiment comprendre la vie du jeune homme mais je pouvais me l'imaginer un peu. D'ailleurs on fini par se sentir moins que rien quand plusieurs vous font sentir comme si vous étiez rien, que vous ne valiez rien. D'ailleurs je n'avais pas hésité une seconde à lui dire que pour moi il en était une priorité. Oui TOUT mes fans en était une mais quand je voyais ce jeune homme devant moi je ne pouvais faire autrement que de le prendre sous mon aile... un peu comme le grand frère que je pouvais être.

- Tu n'es pas stupide Théo. C'est les autres qui sont stupide de te le faire croire. Puis... ça me fait plaisir de te compter dans ma vie. Puis tu sais... les filles peuvent t'aider beaucoup. Elles ont une écoute exceptionnelle. Puis si elles veulent apprendre à te connaître c'est que tu es un garçon bien.

Bon moi j'avais quand même deux soeurs qui faisaient office de mamans ET de conseillèrent en filles et surtout de chaperon invétérées quand je ramenais une petite copine à la maison. J'en ai eu quelques-unes qui m'ont valu des commentaires dans le style de "Tu sais Elliot, les filles c'est pas une marchandise" Ouais... des soeurs à la fois chiantes mais Ô combien utiles.

Il me parla de mon futur album en m'assurant qu'il serait génial comme tout ce que je faisais. Ce gamin me vouait un véritable culte. Mais s'il savait comment j'ai bossé comme un dingue sur ce putin d'album! Une chanson qui m'avait fait presque devenir fou. Une chanson où je travaillais comme un fou ou plusieurs fois Astrid avait levé les yeux sur moi quand je passais en trombe fou de rage. Une chanson que je terminai à la fin de ma première semaine de tournée et que j'Avais pratiqué avec mon band. CETTE chanson, Thinking of you, que je vis Astrid agripper à la barrière mes yeux rivés dans les siens. Je baissai le regard une petite seconde avant de le remonter dans celui du jeune homme.

- J'ai toujours eu comme consigne de m'amuser en faisant ce métier et je dois te dire que je m'amuse énormément. Puis quand on est pas.."vrai" les gens le sentent et on ne fait pas une longue carrière.

D'ailleurs le sujet d'Astrid vint rapidement sur le sujet. Je ne pouvais le blâmer en fait ça avait fait la une pendant quelques jours et même encore quelques fois. Mais bon je ne pouvais le cacher je l'adorais et c'était la plus belle de Miami alors. Mais le jeune homme sembla surpris que je boive PARFOIS comme un trou. Bon en fait je calais une bière en trois gorgée et j'avais un amour inconditionnel pour le Jack Daniel's mais sinon... disons que j'avais une bonne endurance à l'alcool et une bonne descente. En fait c'était pas tant un secret dans le milieu mais j'étais pa sun alcoolique non plus.. j'aimais simplement fêter quoi.

- Hum... alors je devrais préparer une conférence de presse alors. dis-je avec un sourire.

Je sentis mes joues devenir chaude un peu quand il me dit que nous formions un beau couple. J'étais flatté de l'avoir dans ma vie. Un moment il a fallu que mon amie me parle sévèrement car je l'aurais laissé filé con comme je suis. Je fis un petit sourire gentil en hochant de la tête. En fait je sais pas si j'étais SI beau que ça mais si pour elle je l'étais alors le reste importai peu. D'ailleurs je lui demandai comment il connaissait Astrid et s'il tentait de me la chipper.

- Oh... mais je vois dans tes yeux que tu es un charmeur. Mais j'avoue que Astrid est vraiment jolie. Vous vous êtes rencontré sur la plage? J'avoue que... enfin elle était déboussolé à ce moment là. Ça avait tellement fait un tapage. La pauvre n'était pas habitué à ça. Enfin c'est du passé et je suis certain qu'elle c'est montré charmante comme d'habitude.


En fait avait-elle des défauts? Non pour moi elle était parfaite tout simplement.Je lui expliquai ensuite que le filles ne pouvaient pas comprendre pourquoi nous nous battions. Enfin tout était raison à foutre un poing sur la gueule à un autre... à divers degrés mais bon on ne pouvait ne nous empêcher d'être des hommes. Je le laissai parler mais quand il suspendit sa phrase et la repris des larmes brillant dans ses yeux je lui fit un sourire compatissant.

- Tu n'es pas comme lui Théo. Tu es bien mieux que lui. Tu ne sera jamais comme lui parce que malgré tout ce qui t'arrive tu reste positif et tu te bats contre tout se que les gens peuvent penser. Déjà tu es gagnant, si les autres croient que tu es comme lui c'est qu'il ne se rende pas compte du jeune homme attachant que tu es.

Je terminai mon café glacé comme il me dit qu'il était content d'avoir gagné sa paire de billet et d'avoir eu la chance de me rencontrer. Je pense que je suis beaucoup plus chanceux que lui il ne sais pas comment. Mais à voir ce qui brillaient dans ses yeux je me dis que j'avais réaliser un de ses rêve et j'en était plutôt content.

- Alors j'ai une autre chose si tu le souhaite. Je voulais acheter un petit quelque chose à Astrid mais je ne sais pas trop quoi. Ça te dis de m'accompagner et de m'aider?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/03/2017 à Miami. J'ai posté : 726

MessageSujet: Re: ~Elliot~ Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur.   Ven 12 Mai - 11:17

Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur

Elliot

&

Théo

Je n'ai pas toujours été si négatif dans la vie, bien au contraire, en fait, c'est arrivé petit à petit, depuis que mon père a été arrêter, je me suis dis que je n'avais pas de chance, j'ai été à l'orphelinat, ce n'était pas facile, mais c'est seulement après, quand je suis tombé dans cette sale famille, j'avais penser au tout début que c'était des gens biens, puis je me suis vite aperçu que c'était des pourritures, mais que voulez-vous, lorsque j'en parlais,o on me disait que ce n'était pas vrai, il aura fallu que j'aille deux fois à l'hôpital pour qu'une nouvelle assistante sociale s'occupe de moi et me place chez Eli, j'ai eu du mal et je me suis souvent traité d'imbécile ou même de stupide, parce que c'est ce que le père d'accueil me disait, quand je ne ramenais pas de bonne note, il me claquait même de temps en temps que je n'étais qu'un bon à rien, mais en même temps, j'avais du mal, parce qu'il fallait que je fasse mes corvées et seulement après mes devoirs, j'étais généralement trop fatigué et donc du coup, je n'étais pas trop concentré, mais heureusement, depuis que je suis chez Elizabeth, ma confiance en moi remonte petit a petit parce qu'elle me valorise et le fait que j'ai des gens autour de moi, ça m'aide à garder la tête haute. Je suis honnête lorsque je dis que je sais à présent que j'ai un homme bénéfique dans ma vie, je suis vraiment chanceux d'avoir comme un ami, même un grand frère de cœur comme lui. Je ne peux que sourire lorsqu'il me dit que ça lui faisait plaisir de me compter dans sa vie, ce n'est pas tout le monde qui a son chanteur préféré qui lui dise ça. Je hoche la tête. « Sans doute, je pense que de toute façon, les gens peuvent être aussi bien méchants que gentil, alors je dois pas les écouter. Merci !!! Tu ne sais même pas à quel point, je suis content d'entendre ça. Parfois je me dis qu'elles me parlent juste parce que je leur fais pitié. » Je me mets à sourire, c'était un peu une plaisanterie, mais dans le fond je le pense un peu.

Je sais que je ne suis pas objectif quand il s'agit d'Elliot, parce que je l'aime bien comme chanteur, tous ceux qui sont fans de quelqu'un ne sont forcément pas très objectif, mais je suis sûr que son album est super et qu'il va cartonné, déjà ce n'est pas comme-ci c'était son premier album, donc il a déjà des fans et puis il va en avoir d'autres, c'est ça qui est bien avec lui, il est sincère quand il chante et puis c'est un bosseur, je sais, il l'a dit dans une interview à la télévision et je l'ai regarder. Je me mets à sourire lorsque je l'entends me dire que c'est ce qu'il essaie de faire tout le temps : S'amuser et je sais qu'il y arrive, sinon il ne me l'aurait pas dit. Je hoche une nouvelle fois la tête. « Je suis tout a fait d'accord avec toi et c'est ça qui est important, c'est de t'amuser et aussi d'être honnête dans tes chansons, enfin dans ton interprétation. » Oui, je pense que c'est le plus important, je ne pense pas que quelqu'un qui sur-joue, qui ment dans ces chansons ou qui sont vulgaires font de grandes carrières, je n'ai jamais été en accord avec les chansons qui sont vulgaire, je n'ai jamais adhéré a ce genre de chanson. Alors que je le taquine en lui disant que je vais prévenir la presse qu'il boit comme un trou, je me mets à rire lorsque je l'entends me rétorquer qu'il devait préparer alors une conférence de presse. « Oui, vaux mieux être prévoyant. » Je ne lui dirais pas, enfin dans le sens ou je ne veux pas nuire à sa carrière et puis, je ne veux pas qu'il me déteste parce que j'ai dis ce genre de choses et puis comme je le répète assez souvent, je ne veux pas non plus apparaître dans la presse, j'ai déjà eu ce genre de goût et je peux dire que ça me mets plus mal à l'aise qu'autre chose.

Une fois que nous parlons d'Astrid, je peux le voir légèrement entrain de rougir, je pense qu'il n'a pas l'habitude qu'on lui sort ce genre de choses, bon surtout pas un adolescent de 14 ans, mais je le pense vraiment et j'ai pu entre voir qu'elle l'aime aussi, donc je suis content que tous les deux vivent une belle relation, ça me fait penser que peut-être qu'un jour, j'aurais moi aussi la chance de pouvoir sortir avec une fille et être heureux avec elle … Qui sait, après tout, on ne peut pas dire que je fais partie des garçons les plus moches du lycée, il y a pire que moi, mais il y a aussi sans doute mieux. Je me mets à rire lorsqu'il me dit qu'il voyait dans mes yeux que j'étais un charmeur. « Tu sais dans la vie on va nul part si on ne se sert pas de son atout physique. » Bon en fait, je ne me sers pas de mon physique à proprement parler, c'est surtout de mon regard, je fais mon regard de chiens battus et j'arrive à avoir tout ce que je veux, la pauvre Elizabeth c'est avec elle que je m'en sers le plus. Je hoche la tête lorsqu'il me dit qu'elle était déboussolée, je peux la comprendre. « Je la comprends, il y a sept ans, j'ai connu ce genre de choses, encore que moi ce n'était pas parce que j'ai embrassé une célébrité, mais bien pour une plus mauvaise chose, donc je la comprends qu'elle n'était pas prête avec l'ampleur médiatique. » Je bois une nouvelle gorgée de mon chocolat chaud. « Elle a été très gentille avec moi. » Je lui fais un clin d'oeil.

On ne peut pas dire que je voulais me battre pour un « oui » ou pour « non », c'est surtout parce que nez-cassé pensée réellement que j'étais du genre à être un lâche, mais non, je ne veux pas que les gens pensent que je suis un futur délinquant, meurtrier ou alors même drogué, non, je ne veux pas avoir ce genre d'étiquette, je veux juste qu'on me laisse vivre ma vie comme je l'entends et heureusement il y a des adultes qui sont intelligents et qui m'apprécie à ma juste valeur sans pour autant prendre en compte que mon père est un salaud. Je me suis arrêter parce que parler de mon père ce n'est jamais un sujet que j'aime faire, je sais la méchanceté de cet homme et je ne veux pas lui ressembler, je me mets à le regarder dans les yeux lorsqu'il me parler, il me rassure, je me mets à sourire. « On peut dire que si j'arrive à être positif, c'est surtout grâce aux gens qui m'entourent actuellement, ils me disent que je suis quelqu'un de bien et du coup, je me dis que je le suis réellement. Merci Elliot, c'est gentil de me dire que je suis attachant. » Je ne suis pas habitué qu'on me sorte de tel compliment, enfin venant d'un homme comme Elliot, c'est toujours sympathique de sa part et je sais qu'il dit ce qu'il pense, donc je ne me méfie pas, qu'est-ce qu'Eli me dirait si je lui dirais qu'Elliot me fait des compliments, quoi qu'elle ne me dira pas qu'elle n'a pas confiance en lui, vu qu'ils se connaissent même si ça remonte il y a quelques temps déjà.

Je ne sais pas pourquoi la vie m'a fait un tel cadeau, mais j'avoue que je pense que je le mérite réellement, c'est alors que je le regarde dans les yeux, je me mets à sourire lorsque je l'entends me demander si je voulais l'accompagner pour trouver quelque chose à Astrid, c'est ça les hommes, je vois ça dans les films, pour faire plaisir à leurs copines, ils dépensent de l'argent, juste pour leur prouver qu'ils les aime … Je n'en serais pas capable, je n'ai pas d'argent. « Je veux bien, tu as déjà une idée de ce que tu veux lui acheter ? C'est pour son anniversaire ? Ou alors c'est parce que tu dois te faire pardonner pour quelque chose tu as faite ? » Oui, c'est aussi pour ça parfois que les hommes acheter des cadeaux, cela dit, je mem ets à sourire et je termine alors mon chocolat chaud, puis je prends alors mon gobelet et je le mets à la poubelle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 438

MessageSujet: Re: ~Elliot~ Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur.   Lun 15 Mai - 22:26

Il y a de ses gens qui ont un bon départ dans la vie et d'autre, comme Théo, qui ont un départ tout croche mais qui garde la tête haute et qui fonce et brave autour d'eux. Je pense que c'est ce qui m'a plu chez-lui cette capacité à voir le positif malgré tout. Puis avouez... il est trop cool ce petit. Il était réaliste à un point que je ne pensais pas que se soit possible pour un jeune de son âge.

- Bien moi je te le dis parce que je le pense vraiment. Oui je te cacherais pas que certains peuvent le dire parce qu'ils ont une certaines pitié. Cependant ces personnes ne te connaissent pas et ne vois pas ce que je vois. Un jeune homme qui garde la tête haute et qui veut prendre un autre chemin que celui de son père. ÇA c'est beaucoup plus admirable.

Je sais que le jeune homme m'admire, que je suis son idole.. en fait presque un dieu. Non je ne m'enfle pas la tête car c'est ce que je vois dans ses yeux et dans sa posture. Oui ça me flatte et si je peux faire une infime différence dans sa vie alors je suis content. Oui j'étais un travaillant et un fonceur. J'aimais pas bosser sur une chanson et ne pas la savoir terminée, ou simplement parfaite. Je travaillais longtemps et je prenais parfois du temps à bosser sur une chanson. Soit pour un accord ou une phrase.

- Tu sais... les gens le savent si tu t'amuse pas ou si tu es faux. Tu le vois dans leur yeux. Je me suis toujours dis que je ne faisais pas ce métier pour l'argent ou la renommée mais juste parce que j'avais du plaisir simplement. Enfin tu le sais toi puisque tu es mon meilleur fan. dis-je avec un sourire

Je lui avais dit à la blague que j'avais vu qu'il avait des yeux de charmeur. J'éclatai de rire quand il me dit qu'on avait rien dans la vie si on utilisais pas ses atouts physique. Ok ce gamin je l'adorais! Je passai un langue sur mes lèvres en hochant la tête.

- Alors tu as tout compris. dis-je sourire en coin, j'ai pas besoin de te dire comment faire alors. Tu auras les filles à la pelle.

Bon je me doutes que les filles c'est peut-être loin dans son esprit mais il doit en avoir quelques-unes qu'il trouve mignonnes. Enfin toujours est-il que je dis que la pauvre blonde avait été paniqué, même déboussolée quand les journalistes c'était emparé de la une et avait mis notre photo en pleine page éclipsant ainsi le fait que le but du défilé était pour les enfants démunis. Je perdis mon sourire quand il me relata son propre passé. Je lui fis un sourire compatissant car je ne pouvais imaginer l'incompréhension d'un enfant de 7 ans. Mais mon sourire revint quand il me dit que Astrid avait été gentille avec lui.

- Astrid est gentille avec tout le monde. C'est à croire qu'elle ne sait pas être méchante mais je pense que c'est mieux ainsi.

Quand il me dit que certains pouvaient croire qu'il soit méchant ou du moins devenir comme son père ça me tordit le coeur car on voit bien qu'il ne le veut pas et qu'il fait tout pour ne pas être comme lui. D'ailleurs je lui fis remarquer et lui dit qu'il était attachant comme petit homme. Oui sinon pourquoi je lui aurais donné mon numéro sinon? Je le pensais vraiment et si un ado dans mon entourage serait dans le pétrin j'aimerais qu'on lui vienne en aide.

- Je le pense vraiment petit. Tu es un jeune homme fonceur et ambitieux qui souhaite que du bon. Et si je peux être honnête je suis certain qu'il n'y a que du bon qui s'en vient pour toi.

Je décidai de demander au blondinet s'il voulait m'accompagner pour dégoter quelque chose à Astrid. C'est surtout que je ne savais pas quoi lui acheter. J'aimerais un truc qu'elle pourrait porter ou un bibelot ou n'importe quoi pour elle ou sa boutique. Je me levai mais quand Théo me demanda le pourquoi du cadeau je fis un sourire et un petit rire quand il me demanda si c'était pour me faire pardonner un truc.

- Attends, ça ne fais pas assez longtemps que je suis avec elle pour me faire pardonner quelque chose. Non un petit cadeau parce que... simplement parce que je pense que ça lui fera plaisir. Et puisque je suis accompagné du deuxième plus charmeur de Miami autant profiter de ses conseils en matière de goût concernant la gente féminine. Allez tu viens?



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/03/2017 à Miami. J'ai posté : 726

MessageSujet: Re: ~Elliot~ Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur.   Ven 19 Mai - 11:04

Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur

Elliot

&

Théo

Je n'aime pas que les gens aient pitié de moi, c'est vrai que je n'ai pas eu de chance et encore je n'ai pas avouer toute la vérité sur ma vie à Elliot, je ne veux pas qu'il me dise que j'ai vraiment une vie assez … merdique et encore je trouve que je suis gentil, mon père a prit ses décisions et ma mère aussi, cela dit je ne me dis pas que je ferais comme eux, même si parfois la pression est tellement forte que je me dis que ça serait mieux si je serais comme mon père, après tout, il faut avoir un sacré caractère pour avoir le cran de faire tuer quelqu'un sans rien montrer aux flics et vendre sa drogue dans le pays et aussi des armes sans pour autant réussir à se faire prendre, je me disais parfois qu'il méritait tout mon respect, mais je me souviens alors à ce moment qu'il n'est pas quelqu'un de bien. Je me mets à être rassurer lorsqu'Elliot me dit qu'il est sincère, ce qui me fait plaisir à entendre, parce que j'avoue que je le prendrais mal s'il me disait qu'il avait pitié de moi sans pour autant me connaître. Je me mets à sourire tout en le regardant et en l'écoutant. « Je ne veux pas, parce que je sais que ce n'est pas une bonne voie, je sais qu'il est quelqu'un de mauvais et pourtant, dans les moments difficiles quand tout le monde me dit que je vais finir comme lui, je le trouve admirable, est-ce que c'est une mauvaise chose ? » À peine ai-je terminé ma phrase que je la regrette, je ne voulais pas qu'Elliot pense que je suis comme mon père ou même que je l'idéalise, parce que ce n'est pas le cas, c'est juste que parfois je me dis qu'il faut être quelqu'un de fort pour faire ce qu'il a fait, mais ce qui est sûr, c'est que je ne veux pas lui ressembler, je veux être quelqu'un de bien, qui pense aux autres de la bonne façon, de les aider, même si au fond c'est plus compliqué, on conjugue notre vie avec ce qui ce passe. Bien sûr, je préfère avoir comme modèle Elliot, c'est quelqu'un de bien, je sais bien qu'il n'est pas parfait, parce que personne ne l'est, mais pourtant, il montre toujours un côté positif, un côté qui est rassurant, dans ses chansons, il ne prône pas la haine et c'est ça qui est bien.

Je crois que si je n'aurais pas écouter sa musique, je ne serais pas pareil, parfois on se dit que les paroles des chansons nous aident et je trouve qu'elles m'ont aidés, j'ai pris conscience que je ne suis pas condamné et que je peux faire quelque chose de ma vie et depuis que je l'ai rencontré, je me suis dis que j'étais réellement chanceux, très peu de personne de mon âge peuvent s'estimer heureux d'avoir rencontrer leur chanteur préféré et moi ça m'est arrivé, donc je suis heureux et j'avoue que depuis cette soirée, j'essaie de bien faire les choses, j'essaie de ne plus me battre, même si j'avoue que c'est vraiment compliqué vu que nez-cassé me cherche encore alors que je lui ai mis une branler, mais j'essaie d'être plus fort mentalement, ne plus le frapper, mais c'est vraiment compliqué pour moi de ne pas le faire. Je me mets à l'écouter lorsqu'il me dit que les gens savent si les chanteurs s'amusent ou si c'est faux, je hoche la tête positivement, oui, ça se sent et surtout en live. Je souris une nouvelle fois, mais vraiment le grand sourire lorsqu'il me dit que je suis son meilleur fan, j'avoue que je suis fan de lui, qu'il m'a sauvé la vie, j'adorais me réfugier dans ses chansons. « Oh oui ça se voit, en plus, la preuve que tu es quelqu'un de bien attentionné, le soir du show, tu m'as fait monté sur scène et tu m'as fais aller dans les coulisses, donc c'est que tu es quelqu'un de bien et on voit bien que tu aimes ce que tu fais. Ton meilleur fan … ça c'est sur. » Dis-je en passant mes mains sur mon col pour faire genre que je me la pète, alors que ce n'est pas le cas, j'avoue que je suis fan de lui, mais je respecte aussi sa vie privée. J'avais sortie une blague par rapport à mon physique et aussi que j'étais quelqu'un de charmeur, puis je lui avais dit qu'il fallait utilisé son physique pour obtenir ce qu'on voulait. « Oh … je ne sais pas, parce qu'il y a toujours mieux que nous et surtout pire que nous-même, mais cela dit, je sais que je suis un beau gosse. » Je me mets à rire une nouvelle fois. J'ai été compatissant pour Astrid avec les journalistes qui voulaient savoir qui été elle, ce n'était pas facile d'être sous le feu des projecteurs, surtout quand on n'avait pas l'habitude, surtout que je suis assez bien placé pour savoir ce que ça fait et parfois on n'a même pas le temps de respirer, je sais que lorsque je suis passé au tribunal, que je suis sorti lors du jugement, beaucoup de crevard qui voulait avoir une info de ma part, j'étais pas bien, j'avais même été bousculé, j'étais petit et jeune à l'époque, encore que je suis sûr qu'aujourd'hui, ça serait pire. C'est alors que j'ai parlé un peu de ma vie, je l'ai vu perdre son sourire, mais très vite récupéré lorsque j'ai parlé d'Astrid. « Je ne l'a connais pas autant que toi, mais ça se voit qu'elle est quelqu'un de douce et délicate. » Je me sens vraiment bien avec Elliot, parfois je me dis que tous les hommes sont vraiment méchants, mais je me souviens alors d'Elliot, c'est la douceur et la gentillesse à l'état pur et donc ça me donne une chance de ne pas être comme mon père. Je me mets alors à sourire lorsqu'il me dit qu'il n'y avait que du bons pour moi. « Je l'espère du moins tant que mon père est en prison je pense qu'il n'y a que du bon qui peut m'arriver. » Dis-je en souriant légèrement.

Je veux bien accompagner Elliot pour choisir un petit quelque chose pour Astrid, j'avoue que si on s'en réfère aux films à l'eau de rose, on peut choisir des bouquets de roses ça fait toujours plaisir, mais ça ne fait pas original, si on veut de l'originalité, il faut savoir ce que la jeune femme aime pour plus savoir ce qu'il lui ferait plaisir. Je lui demande à la suite c'était pour quelque chose de particulier ou alors il voulait se faire pardonner, je me mets à sourire lorsqu'il me dit que cela ne faisait pas longtemps qu'il était avec et donc du coup il n'avait rien à se faire pardonner. « D'accord, heureusement alors que ce n'est pas pour te faire pardonner. » Dis-je en souriant, puis je me mets debout et je me poste à côté de lui. « Hum, alors a deux cerveaux on va peut-être trouver quelque chose de bien. » Je commence déjà à réfléchir, c'est vrai que comme je ne connais pas beaucoup Astrid, je ne sais pas ce qui lui ferait plaisir, mais je peux tenter de lui trouver quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 438

MessageSujet: Re: ~Elliot~ Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur.   Lun 22 Mai - 22:24

La perpétuelle quête à savoir si on veut ou non ressembler à notre paternel. Je ne voulais pas ressembler au mien qui était trop autoritaire, trop traditionnel même. Faire de ses fils des "hommes" comme si notre identité ne dépendait simplement de comment nous étions. Je comprenais un peu son questionnement en fait. Mon père m'avait taper dessus adolescent et nos relations c'était dégradé a un point que je ne penses pas que ça revienne. Cependant malgré tout ça il y avait toujours ce petit garçon en moi qui voulait une espèce d'approbation de son père. Que se qu'il faisait c'était bien, qu'il l'aimait bien. Quand il me posa la question je baissai le regard un instant et me passai une langue sur les lèvres.

- Théo c'est ton père. Qu'il soit bon ou mauvais c'est normal que tu l'aimes un peu et se malgré ce qu'il a fait. Chaque... homme sur cette terre recherche un peu l'approbation de leur paternel. Moi non plus je ne m'entends pas avec mon père et moi non plus je ne veux pas lui ressembler mais... même à mon âge je veux avoir son consentement sur ce que je fais. Comme un petit garçon. Alors non ce n'est pas mal que tu le pense, ça reste ton père.

D'ailleurs être gentils, poli et courtois était des valeurs bien ancré dans ma famille même si mon père était souvent absent n'en reste pas moins que ma mère veillait au grain pour qu'on soit bien élevé avec de belles valeurs. Donc quand il me parla du soir du concert et que je l'ai fait monter sur scène pour le mettre en coulisse je lui fit un sourire gentil.

- J'aurais pas aimé voir mon petit fan pris dans une foule en délire. Tu te serais fait écrasé comme un puceron. Puis avoue que tu as eue la meilleure place au monde.

Vint la question du charme et oui le jeune homme était beau garçon et utiliser ses charmes pour avoir ce qu'on veut était un art. Tout le monde avait du charme suffisait juste de bien l'utiliser. Je l'avais fait et j'en avais bien profité jusqu’à Astrid. Elle.... c'était différent. Oui je me rendais compte que je l'avais dragué longtemps pour finalement avoir des tuiles nous tomber dessus et arriver à voir vraiment que nous voulions plus ensemble.

- Tu sais je pense qu'il y a toujours mieux ou pire que moi mais... disons que ce dire que nous sommes le meilleur aide grandement à notre confiance et ajoute au charme. DOnc si déjà que tu sais que tu es beau gosse... tu vas avoir des filles à la pelle mec! dis-je avec un sourire taquin

Pour le cadeau le jeune homme me demanda si c'était pour me faire pardonner un truc. Aussitôt je lui répondis pas la négative. La seule chose que je pouvais peut-être me faire pardonné aurais été que je ne lui ai pas avouer vraiment mes sentiment avant mon départ pour ma petite tournée de concert et resté avec cette impression qu'elle avait profité de moi. Je me mis donc en quête d'un cadeau avec le jeune homme qui me dit que à deux cerveau on pourrait bien trouver.

- Quand tu pense à elle il te viens quoi en tête. La première chose sans réfléchir. Ça va peut-être nous donner une piste.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/03/2017 à Miami. J'ai posté : 726

MessageSujet: Re: ~Elliot~ Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur.   Sam 27 Mai - 9:06

Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur

Elliot

&

Théo

Je n'ai pas envie de ressembler à mon père, car ce n'est pas un modèle du père parfait, certes, je me souviens un peu des moments où j'ai vécu avec lui, je ne manquais jamais de rien, mais il ne passait jamais de temps avec moi au parc par exemple, puis le fait aussi qu'il est tué indirectement, parce qu'il a donné l'ordre à ses hommes de mains de tuer ma mère, fait qu'il n'est pas quelqu'un de bien. Alors bien sûr dans les moments où je suis en colère, je me dis que mon père a fait tout ce qu'il a fait juste pour son bien à lui et il a le cran d'assumer le fait qu'il a tuer quelqu'un ou vendu sa drogue … Moi je n'arriverais pas à tuer quelqu'un, ça serait trop dur, alors je trouve que ce n'est pas normal d'idéaliser son père alors que c'est une mauvaise personne, c'est alors que j'en parle à Elliot, je me mets à l'écouter me dire que c'était normal, c'était mon père et donc du coup c'était normal. « Mais moi j'ai peur de lui ressembler … Tu sais quand je suis en colère, j'ai l'impression que je lui ressemble largement, j'ai envies de tordre les cous, surtout à nez-cassé quand il m'énerve, je sais que ce n'est pas bien, mais c'est à cause de la colère … Tu crois que c'est pour ça que mon père est mauvais … parce qu'il est tout le temps en colère ? » J'ai posé mon regard dans celui de mon chanteur préféré, je ne sais pas ce qu'il va me dire et peut-être qu'il va même arrêter de me parler et s'enfuir parce que je lui donnerais les chocottes et je comprendrais vu ce que je viens de lui dire. Après je me dis que ce n'était pas vraiment mon père qui m'a élevé, vu qu'il appeler régulièrement Carolina pour qu'elle vienne s'occuper de moi , genre pour m'amener au parc, ou alors même faire des courses quand je n'avais pas l'école … Enfin, je ne passais pas beaucoup de temps avec lui, même quand il était à la maison, j'étais seul, a cette époque, je n'imaginais pas que c'était quelqu'un de mauvais, je me disais qu'il travaillait dur pour me nourrir vu que ma mère était incapable de le faire … Ouais a ce moment précis, je ne savais pas que ma mère été morte et encore moins que le responsable été dans la même maison que moi.

Lorsque nous parlons de la soirée où je l'ai rencontré, je me mets à sourire lorsqu'il me dit qu'il n'aurait pas aimer que je sois pris dans une foule en délire, je me mets à rire, parce qu'il a raison, j'aurais sans doute fini par être écraser comme une canette une fois vide. Je hoche la tête lorsqu'il me dit que j'avais eue une meilleure place et j'avoue que c'était vrai, j'ai été à côté de lui, puis après j'étais derrière le rideau, c'était la meilleure place que je pouvais espéré et en plus de ça … Je me trouvais réellement chanceux, je me souviens que j'avais été hésitant à monter sur scène parce que je me suis dis que j'allais me faire dessus tellement j'étais stressé mais en même temps content. « C'est ce que je dis tu es gentil, ça aurait été dommage parce que j'avais gagné une rencontre après le show. » Je me mets à rire. « Oh oui, la meilleure des meilleures, surtout que j'étais à côté de toi pendant un petit moment, puis après j'étais à genre … même pas vingt mètres de toi, donc je ne peux qu'être d'accord sur le fait que j'ai eu la meilleure place. » Je me souviendrais toujours de cette journée et is j'avais su que malgré tout ce que j'ai déjà vécu dans ma vie, le pire, le meilleur été le plus agréable, ça m'avait fait toute ma nuit, d'ailleurs j'étais tellement heureux que je n'avais pas dormi de la nuit, Elizabeth me disait qu'il le fallait sinon j'allais être fatiguer, alors j'ai fais semblant de dormir pour la rassurer, mais je ne dormais réellement pas, j'étais trop content.

Cela me fait plaisir aussi qu'Elliot me dit que je suis un charmeur, parce que dans le fond, je n'y crois pas, mais parfois quand je voulais quelque chose, j'utilisais mon charme, puis mes yeux de chiens battus et les gens généralement avaient pitié … Je n'ai pas honte de dire que je faisais pitié, parce que de toute façon tout le monde connaît mon histoire. Je suis surpris lorsque je l'entends me dire qu'il faut avoir confiance en nous, ça j'avoue que j'ai un gros problème, mais ça me fait rire lorsqu'il me dit que je vais avoir toutes les filles si je sais que je suis beau gosse. « Oh tu sais, les lycéennes … sont trop focalisés sur mon passé … Donc du coup, elles n'osent pas m'approcher, sauf deux trois filles … mais elles sont justes des potes. » C'est étrange de dire que des filles sont nos potes, mais c'est vrai, c'est ce qu'elles sont, pour le moment, je dois bien avouer que je veux juste survivre aux années lycées, une fois que je serais à la fac, je pense que ça sera mieux, mais pour ça, il faut que je garde la tête sur les épaues et que je commence à me faire tout petit dans les couloirs.

Je lui demande alors pourquoi un cadeau, s'il devait se faire pardonner, mais il me répond négativement, déjà c'est une bonne chose, parce que j'aurais été déçu s'il me disait qu'il lui aurait fait du mal . Je trouve ça bien qu'il veuille mon aide, mais je dois réfléchir, je n'ai jamais eu de l'argent et de petite copine donc je ne sais pas ce qui peut faire plaisir, c'est alors qu'il me dit qu'il faut que je pense à Astrid et que je dois dire ce que j'ai en tête. Alors que je me mets à réfléchir, à penser à Astrid, lorsque je commence à avoir une petite idée, mais je ne suis pas sûr qu'il va adoré. « Je pense qu'il lui faut quelque chose de personnel, pas un cadeau que tu peux acheter à n'importe quelle fille … Un cadeau spéciale pour une fille spéciale non ? » Je vois par là, qu'il faut que ça soit quelque chose de personne autant pour elle que pour lui. « déjà un dîner romantique avec des bougies … Tu ferais un mangé pour le soir. » Je dis en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 438

MessageSujet: Re: ~Elliot~ Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur.   Dim 28 Mai - 17:28

Ha! Les papas! Le mien était... disons assez spécial dans son genre. Voulant faire de ses fils "des hommes" je vous dit pas comment il était strict avec moi et mon frère. J'étais un peu comme lui l'esprit de rébellion et contestataire mais mon frère était un peu plus sensible alors disons que... bien j'étais souvent entre lui et mon frère. Bon pour le peu que je savais du jeune homme ici présent, et son passé  je pouvais comprendre ses interrogations et ses peurs. D'ailleurs la question du jeune homme me tordit le coeur. Il ne voulait tellement pas être comme lui et je le comprenais en fait de se poser cette question. Pendant un moment je ne sus quoi dire me contentant de le regarder avec cette pointe de compassion dans le bleu de mes yeux. Je me raclai la gorge simplement avant de me passer une langue sur les lèvres tentant de trouver les mots.

- Théo euh... ce n'est pas parce que tu es en colère que tu seras comme ton père. Je comprends que tu ai envie d'étriper Nez-Cassé mais ce n'est pas parce que tu es en colère que tu feras comme... comme lui. Tu sais, dans la vie il y a de bonnes et de mauvaises influence. Tu es entouré de bonne personnes qui t'aident et t'aime très fort. Ton père lui n'a probablement pas eu cette chance et il est devenu celui qu'il était. Ce n'est pas juste la colère qui a fait de lui... enfin ce qu'il était.

Ça me tordait le coeur de le voir aussi inquiet. Il semblait un petit jeune homme avec une tête sur les épaules mais il y avait toujours cette crainte au fond de lui mais il apprendrais en grandissant que nous choisissons notre chemin et que parfois il y avait une bonne étoile pour nous guider. Oui je croyais au destin et au liens invisible qui faisait que certaines personnes pouvaient croiser notre route et ainsi nous donner le petit plus dans notre vie. on en vint ensuite sur le fait que je l'ai fait monter sur scène et qu'il avait pu regarder le spectacle en coulisse avant de venir me voir dans ma loge. C'était gentils de sa part de me dire que j'avais eu une pensée pour sa sécurité. Je répondis à son sourire en me redressant.

- Alors je suis vraiment content que tu ai apprécié. Puis bon j'ai quand même eu de bonne valeurs y compris, s'occuper d'un jeune fan qui est trop génial.

Oui bon mon père était pas une totale merde non plus. Il était peu à la maison mais n'en reste pas moins que le respect, l'honnêteté et la franchise était ses plus grande valeur et il y tenait. En plus de prendre soin de plus petit que soit, de ce côté je pense m'en avoir pas trop mal tiré. Enfin toujours est-il qu'il me dit que oui il était un petit charmeur mais que les seules filles qui avaient dans son entourage étaient des amies. C'est bon des amies filles ça aide a faire comprendre nos copines parfois.

- Oh mais tu as le temps encore pour la horde de filles. Puis des amies c'est dejà plus important qu'une petite amie car l'amitié est ce qui nous garde la tête haute. Des amis, que se soit filles ou garçons, ça nous aide à nous relever.

Nous étions donc en chemin pour trouver un petit truc à Astrid mais je n'avais aucune idée entre un truc perso à elle ou un truc pour sa boutique. Vous savez un espèce de truc porte-bonheur... et non je ne lui achèterai pas une vulgaire patte de lapin. Je me tournai vers le jeune homme un léger sourire aux lèvres.

- Tu sais que tu es plutôt convainquant? Ouais un truc spécial... Déjà je cuisine souvent pour elle faudrait que je vois ce que je pourrais lui faire. Oh! tiens! une bijouterie tu viens?

J'entrainai le blondinet avec moi parcourant les étals. Des colliers de perles, des diamants mais chaque chose que je voyais me faisais plisser le nez. Trop voyant, trop brillant, trop flash. Non elle était du genre discrète malgré le côté médiatique de notre relation. Une bague? Non... elle risque de la perde. Une tiare? Non... trop princesse et trop voyant. Des boucles d'oreilles? Est-ce qu'elle avait les oreilles percées seulement? Oui... ce détail m'avait échappé. Je soupirais voyant que je ne trouvais rien malgré les yeux pétillants du vendeur. Ah bien lui s'il pensait que j'allais dépenser des millions dans sa boutique il se trompait. Je pinçai les lèvres m'apprêtant à sortir quand mes yeux tomba sur une petite chaîne délicate en or et un pendentif. Je me figeai et m'approchai lentement de la baie vitrée.

- Je peux voir la chaîne là s'il-vous-plaît?

Aussitôt le vendeur sortit le petit écrin et le posa sur le comptoir. Je la pris délicatement et l'examinai. Le pendentif était en forme d'oiseau assez gros. La branche qu'il tenait dans son bec avait des pierres vertes...

- Je peux savoir quel est cet oiseau?

- C'est une colombe monsieur. La branche d'oliviers est serti d'émeraudes et la chaîne...

- Je la prends!
dis-je en relevant mes yeux sur lui.

- Euh... oui d'accord nous avons les boucle d'oreille qui complèteront bien l'ensemble de cette chaine. Attendez.

Un autre écrin sur le comptoir ou des boucle d'oreille en anneaux ou pendait deux colombes dans le même style que la chaine trônait là dans la boîte. Je me tournai vers Théo.

- Tu en penses quoi?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/03/2017 à Miami. J'ai posté : 726

MessageSujet: Re: ~Elliot~ Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur.   Sam 3 Juin - 8:58

Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur

Elliot

&

Théo

Mon père n'est pas un modèle pour moi, le fait qu'il a tué ma mère, qu'il a drogué sans doute plusieurs personnes, quand je parle de droguer … Je le considère en tort vu qu'il a vendu sa dope, puis il a vendu des armes … En gros … Ce n'est pas quelqu'un de bien, je ne veux pas parler de ça avec Elliot, parce que je me dis qu'il m'apprécie et que si je lui dis ça, j'ai peur qu'il se retourne, qu'il me laisse de côté comme la plupart des gens de cette foutu ville, bon je ne mets pas tout le monde dans le même panier, parce que j'ai quand même des gens qui m'apprécient, mais quand même … Les gens pensent que comme j'ai du sang de cet homme, je vais faire pareil que lui. Du coup, je lui dis que j'ai peur d'être comme lui, parce que parfois quand je suis énerver contre quelqu'un, je sais que je pourrais en venir à faire quelque chose de mal, le fait de dire ça, je peux trouver le temps long entre la fin de ma phrase et le début de celle d'Elliot, je me mets à sourire légèrement lorsque je l'entends alors me dire que ce n'est pas parce que je suis en colère que je vais forcément ressembler à l'homme que je ne veux pas être. Je ne sais pas, peut-être qu'il n'avait personne autour de lui, mais ça veut dire alors que je suis entrain de le laisser seul, si je suis quelqu'un de bien je devrais allez le voir non ? Je plonge alors mon regard et avec un léger sourire, je réponds à mon idole. « Tu crois ? Oui, tu as raison j'ai des autours de moi, mais si mon père à personne, tu crois que je devrais allez le voir en prison ? Tu crois que je peux essayer de le faire revenir dans le droit chemin … Après tout, je suis quelqu'un de bien, s'il voit que je suis quelqu'un de bien … Il va forcément redevenir un citoyen correct non ? » Oui, je suis sans doute un peu trop naïf, mon père a toujours été comme ça, alors pourquoi je le ferais changer ? Et puis, j'ai été avec lui durant les premières années de ma vie, bon les sept premières années et ce n'est pas pour autant que je l'ai fais devenir quelqu'un de bien.

Mine de rien, je sais que je suis chanceux, oui, parce que le fait que mon père a été mis en prison, j'ai été en famille d'accueil, peut-être que si mon père n'aurait pas été arrêter, alors je serais toujours chez lui et j'aurais mal tourné, je n'aurais pas eu la chance de croiser la route d'Elliot à un de ces concerts privés … En gros, je pense que j'ai effectivement une bonne étoile, le fait d'avoir vu une autre assistante sociale qui m'a placé en attente dans la famille d'Elizabeth … Enfin, je ne remettrais pas en cause le fait que j'ai une bonne étoile, parce qu'aujourd'hui, je parle avec mon chanteur préféré, je peux dire que c'est l'un des rares hommes autour de moi qui me fait devenir quelqu'un de bien, je parle d'homme, pas de femme, parce que Carolina et Elizabeth, elles, elles veulent que je reste sur le droit chemin, elles ne veulent pas que je me batte et c'est aussi pour ça que je me sens bien en présence d'Elliot, parce qu'il me comprend. Je me mets à sourire et à rougir légèrement lorsqu'il me dit que je suis trop génial. « Merci, tu es quelqu'un de bien, je crois vraiment pourquoi toutes les filles veulent t'épouser et encore plus qu'Astrid t'aime réellement. » Quand je parlais des filles, je parles des lycéennes qui avait dans mon lycée, quand je suis en pause, je les entends parler de lui, je ne dis pas que je suis un chanceux qui a son numéro, parce que je sais qu'elles voudront me parler juste pour l'avoir, mais j'ai fais une promesse que je compte bien respecter.

Lorsque nous parlons de filles, je me sens bien, j'avais réellement l'impression que je parlais à mon « père », il est là, c'est une conversation que j'apprécie parce que je ne peux pas en parler avec des filles, elles ne sont pas compréhensives, elles vont me dire qu'il faut que je fasse attention a elle, en gros, dans leur discours j'ai parfois l'impression que nous sommes toujours les méchants dans les histoires, donc du coup le fait d'avoir une discussion entres hommes c'est plus agréable. Je me mets à l'écouter alors me dire que les copines sont plus important qu'une petite amie, parce qu'une amitié et la chose qui va m'aider à avoir la tête haute. « Tu es sûr ? Parce que les filles qui sont mes amies … Elles sont … canons ... » Je me mets à sourire, je ne pensais pas à avoir de rapports sexuels, surtout pas à mon âge, enfin … je ne dis pas … Je ne sais pas, je ne le ferais pas et puis je n'ai jamais prit le temps de discuter de ce genre de choses, puis je suis encore jeune.

Alors que nous sommes en chemin pour essayer de trouver un cadeau pour Astrid, c'est assez difficile pour moi, la seule chose que je peux m'acheter dans ces boutiques, c'est une boite de chocolat … et encore. Je lui dis alors que les filles aiment les trucs spéciale, c'est alors qu'il me dit qu'il cuisine déjà bien pour elle, je le regarde un peu surpris, sans vraiment l'être en fait, parce que je savais qu'il était quelqu'un de bien, il fait tout pour que la flamme qu'il a pour elle et elle pour lui, grandissent de plus en plus sans jamais s'éteindre l'espace de quelques secondes. « Je peux l'être parfois … Mais peut-être parce que je te manipule ? » Je me mets à rire, puis lorsqu'il me parle d'une bijouterie … Je hoche la tête et on se dirige vers la boutique.[

C'est alors que je regarde toutes les étales qu'ils y avaient … J'en avais le tournis rien qu'en regardant les prix, c'était super cher, bon en même temps, je sais qu'il a les moyens, moi je crois que je pourrais prendre une perle du collier de perle qu'il y a en face de mes yeux … Et encore je ne suis même pas sûr, mais je suis sûr qu'il va trouver quelque chose de super et qui fera plaisir à la jeune femme. Je me suis perdu dans toutes ces choses hyper cher … Lorsque je tourne légèrement la tête, je vois Elliot qui allait partir, mais s'arrête directement, je me mets prêt de lui tout en regardant alors ce qu'il avait vu, je me mets à sourire lorsque je vois la chaîne qu'il avait choisir, puis les deux hommes font la conversations, je me mets à sourire lorsque je l'entends parler d'une colombe avec la branche d'olivier … c'était quand même magnifique je dois bien avouer, je regarde alors Elliot, lorsqu'il me demande ce que j'en pense, je lève alors la tête du vendeur me faire les grands yeux. « Hum, je pense que ça sera parfait pour ... » Je m'arrête lorsque je vois nez-cassé, je me retourne discrètement pour ne pas attirer l'attention. « C'est parfait pour elle. » dis-je en souriant, puis je mets à sourire à Elliot, il avait de bons goûts. « Je crois que tu n'avais pas besoin de moi. » Je me mets à rire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 438

MessageSujet: Re: ~Elliot~ Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur.   Jeu 15 Juin - 23:59

Pauvre coeur il voulait tellement le bien autour de lui. Même si son père était en taule il voulait tellement qu'il soit une bonne personne et il voulait tellement l'aider en plus. Malheureusement il y avait de ses gens qu'on ne peut "sauver". Et je crois que son père en faisait partie.

- La vraie question Théo est: Est-ce que TOI tu veux le voir? Je te cacherais pas qu'il y a des personnes qui veulent s'en sortir alors que d'autres... enfin tu es assez intelligent pour savoir. Il a tout les outils en prison mais reste à lui de savoir s'il veut s'en sortir. Il a tenté de communiquer avec toi?

C'est légitime tout fils veut avoir son père avec lui. On ne veut que le bien de notre entourage et c'est normal en fait. Même moi ma mère, mes sœurs, mon frère tout le monde même mon père... bon même si on se parlait rarement. Bon ce petit est un jeune homme hyper attachant et génial en plus. Je lui fis la remarque mais il me renvoya la balle et quand il me parla que toutes les filles voulaient me marier et surtout Astrid, j'ouvris de grand yeux surpris. Ouf... non là on était loin de là... même qu'on était loin d'une possible cohabitation. Puis bon les filles qui avaient croisé ma route disons que... c'était pas tant pour le mariage qu'il était à mes côtés.

- Euh... ouais... en fait on est loin de là mais qui sait ce que l'avenir réserve?

J'invitai le jeune homme donc à magasiner avec moi pour trouver un truc joli à Astrid. Direction une bijouterie où tout ce que je voyais était trop clinquant ou trop voyant. Je fini par figer devant une chaîne et demandai à la voir pour ensuite demander l'avis au jeune homme qui suspendit sa phrase avant de la finir. Je fronçai les sourcils une seconde pour revenir au vendeur.

- Vous pouvez me faire un paquet cadeau je vous prie?

Je me tournai vers le jeune homme et me penchai à sa hauteur et plantai mes yeux bleus dans les siens.

- Ça va? Il y a un truc qui c'est passé?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/03/2017 à Miami. J'ai posté : 726

MessageSujet: Re: ~Elliot~ Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur.   Ven 16 Juin - 8:04

Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur

Elliot

&

Théo

Je sais que j'aimerais que mon père soit quelqu'un de bien, mais dans le fond, est-ce que ce n'est pas non plus un rêve qui ne se réalisera jamais ? Je sais ce qu'il a fait, d'ailleurs quel homme bien peut tuer la mère de son enfant ? Je ne sais pas, même si je sais que ce n'était pas lui directement, mais c'est lui qui a donné l'ordre, donc c'est quand même lui. Je regarde toujours Elliot, je me mets à sourire, je ne sais pas ce que je veux, dans le fond j'aimerais bien que mon père redevienne quelqu'un de bien, il a toujours penser à moi et mon bien être … il ne peut pas qu'être mauvais non ? « Je ne sais pas, j'ai peur qu'il me manipule … Comme il l'a fait avec Caro... » Je ne termine pas le prénom, je me suis déjà fait rappeler à l'ordre et même si je fais confiance a Elliot, je ne sais pas, j'ai peur. « Il est fort pour manipuler les gens. Je ne suis pas sûr … Je crois qu'il a le confort de sa vie. Oui … Il va bientôt sortir normalement ... » Je baisse les yeux, je sais ce que ça veut dire et même si la justice lui donne une injonction d'éloignement, il trouvera toujours un moyen d'entrer en contact et le pire ? C'est que je ne veux pas … Il me fait peur … Mais je crois que pour protéger Elizabeth et Carolina, je le suivrais pour qu'elles ne soient pas en danger.

Je lui révèle alors ce que j'ai déjà entendu dans la cour de récréation au lycée, c'est vrai les filles veulent se marier avec lui, mais je ne veux pas qu'ils se marient avec elles … Et puis quoi encore ? Il est heureux avec Astrid, je n'ai pas besoin d'avoir des copines pour le voir, aussi bien dans les yeux d'Elliot que dans ceux d'Astrid, je ne la connais pas assez bien, mais le peu que j'ai déjà vu de la demoiselle, je peux dire que ça se voit et moi … bah je suis content pour les deux, ça prouve que l'amour dépasse certains clivage … Je me mets à sourire tout en hochant la tête … Il a raison, nous ne savons pas ce que l'avenir nous réserve. « Oui et puis tu as le temps hein … J'espère quand même être invité à ton mariage s'il doit y avoir un jour ? » Je lui fais un grand sourire.

Cela me faisait du bien de penser à autre chose, a discuté avec lui puis aussi à faire les magasins avec Elliot, c'est un moment tellement sympathique et puis trouver un cadeau pour Astrid, même si moi j'aurais tendance a lui acheter une boite de chocolat et une rose … et encore si la rose n'est pas trop cher, je sais qu'Elliot a les moyens de cette boutique, c'est alors que je lui dis, mais la fin de ma phrase, je la termine un peu dans l'écart, enfin je me suis un peu caché, lorsque j'entends alors Elliot me demander si il s'est passé quelque chose, je me mets à sourire légèrement, je ne voulais pas trop en parler ici, mais je pose mon regard. « Non, t'inquiète pas. » Je lève une nouvelle fois la tête et je ne voyais plus le lycéen je me remets droit tout en regardant Elliot. « Je suis sûr qu'Astrid va aimer. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 438

MessageSujet: Re: ~Elliot~ Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur.   Sam 17 Juin - 21:35

Je ne savais pas trop quoi dire en fait au jeune homme. Je tentais de me faire rassurant, et le plus réaliste possible. Je sais qu'il voudrais avoir un "père" normal à ses côtés mais... serait-ce un jour possible s'il n'a connu que la criminalité? Il y en avait qui se repentait et décidai de mener une vie honnête et calme d'autre... bien ont sait finissait par soit mourir en prison ou simplement faire des aller retour. Toujours est-il que le dit jeune homme me confia qu'il était fort à manipuler les gens pour obtenir se qu'il voulait. Ce que je crus détecté chez-lui est qu'il ne voulait pas précisément entrer en contact avec lui. Cependant je ne sus quoi dire d'autre ne connaissait pas ce monde, et perso... je ne voulait pas le connaître non plus. Je lui fit un petit sourire compatissant. Finalement à côté mes dispute sur mon métier avec mon père semblait tellement connes et enfantines. Oui elles étaient enfantines mais surtout enrageante pour moi. Me faire dire que mon métier en était pas vraiment un c'était assez insultant alors que je gagnais bien ma vie. Enfin... il y avait des trucs inexplicables avec les pères.

Le jeune homme em rapporta qu'il comprenait pour quoi les filles voulaient me marier et que par le fait même Astrid. Euh... ouais encore faudrait que je sache si elle le souhaite. Et moi? Voulais-je me marier? Ok les gamins oui ça j'en voulais, si la jolie blonde en voulait bien entendu. Soudainement cette simple réflexion me fit pointer diverses questions sur moi et notre futur entre nous. Puis je me vois mal demander ça à la jeune femme à ce stade si nouveau de notre relation. Mais que sait-on de notre avenir ou encore de la destinée qui nous était tracée? Je ne ferme pas la porte mais... disons que pour l'instant on était bien ensemble et c'est ce qui importait on verrait ça en temps et lieu. Puis elle avait tellement de choses à faire, moi aussi puis.., on était bien comme ça pour l'instant pourquoi changer ça.

- S'il y a un mariage un jour je te réserve une place de choix promis

Je lui fis un clin d'oeil en l'entraînant dans une bijouterie où les prix était différent de un à l'autre et surtout les modèles différents. Je fini par craquer sur une chaîne toute simple avec un pendantif de colombe et prit les boucle d'oreilles avec, espérant que la jeune femme avait les oreilles percées. Je vis l'attitude du jeune homme changer et demandai au vendeur un joli paquet cadeau pour ainsi parler avec le jeune homme disons... plus librement. J'avais vu son changement d'attitude quand sa phrase se suspendit. Je me penchai vers lui pour lui demander si ça allait. Sa réponse ne rassura pas vraiment mais je décidai de ne pas pousser plus loin. Je fis un sourire quand il me dit que Astrid aimera le présent. J'allais répondre quand le vendeur revint pour me faire payer. Une fois ma dette acquitté je le remerciai avant de sortir de la boutique avec mon comparse.

- Je suis certain qu'elle va aimer. Maintenant, si tu lui choisissais un truc? Un truc qui viens de toi, t'inquiète je payerais pour toi mais je lui dirais que ça viens d'un petit rival très mignon. Qu'en penses-tu? Ce que tu veux, dis-moi je suis tout ouïe!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/03/2017 à Miami. J'ai posté : 726

MessageSujet: Re: ~Elliot~ Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur.   Dim 25 Juin - 9:45

Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur

Elliot

&

Théo

Je sais que mon père n'est pas quelqu'un de bien, je crois que même si j'irai le voir en prison, et que je serais à ses côtés quand il sortira, il ne sera jamais quelqu'un de bien et puis maintenant que tout le monde sait qu'il est un meurtrier en plus d'un vendeur de drogues et d'armes, je pense pas qu'il y a quelqu'un qui va voir en lui une personne sympathique, est-ce que je dois lui en vouloir ? Non, je pense qu'il n'a pas eu autant de chance que moi, je pourrais mal tourner, mais je suis bien entouré, j'ai Elliot, Elizabeth, Carolina et encore d'autres qui sont proches de moi, qui m'aide à rester dans le droit chemin, qui font tout pour me prouver que je ne suis pas tout seul. Je sais que mon père est un vrai manipulateur, il a réussi à faire croire à Carolina qu'il est quelqu'un de bien, qu'il n'avait plus la mère de son petit et qu'il devait travailler dur dans un bureau … Oui, parce que nous étions pas pauvre, bien au contraire, j'avais tout ce que je voulais, mais tout ça c'est parce qu'il sait manipuler les gens, il est observateur et sait taper où ça fait mal, je suis quelqu'un aussi d'observateur, mais je ne suis pas un grand manipulateur, même avec Elizabeth je n'arrive pas à faire ce que je veux parce qu'elle me dit toujours que je suis sous sa garde et que si je ne l'écoute pas, il y aura des sanctions, j'apprécie ce côté là de protection, mais quand même, je veux être libre de mes mouvements et c'est pour ça que je fais tout ce qu'elle veut, comme ça je reste libre.

Oui, je comprends bien que les filles veulent se marier avec lui, il est sympathique, gentil et surtout sexy, enfin là j'avoue que ceux sont les termes des jeune filles et puis en plus Astrid, elle l'aime, même s'il me dit que s'il y a un mariage un jour … ça prouve un peu qu'il voudra bien se marier, mais c'est trop récent leur histoire d'ailleurs, je ne voudrais pas qu'ils se précipitent tous les deux, d'après les films de filles, le mariage est quelque chose d'important, les femmes ne veulent pas se marier plusieurs fois, mais bel et bien une fois pour toute, je ne sais pas pourquoi elles deviennent toute choses quand les hommes les demandent en mariage, est-ce que je le comprendrais un jour ? Je ne sais pas, cela dit, je suis quand même content parce qu'Elliot me garde une place de choix s'il viendrait à se marier. « Super !!! C'est top. » Je me mets à rire, bien sûr que je serais content, même si je serais distant, j'espère que leur mariage ne sera pas trop médiatiser, vu que pour juste une scène de baiser ça fait les journaux -je suis sûr- du monde entier, je ne voudrais pas qu'on me prenne en photo, parce que je suis sûr qu'on va me répété mon passer et je ne supporterai pas devoir en reparler, déjà que j'en parle à Elliot ça me fait bizarre. « Il faut prendre son temps et être sûr hein. » Ouais, je ne sais pas pourquoi, mais je sais que ce jour-là tous les deux seront heureux, mais pour le moment, c'est le début de leur relation et il faut qu'ils prennent du temps.

C'est alors que la conversation prend une tournure bien différente, en fait, je ne savais pas que le père de nez-cassé travailler dans cette bijouterie, quand on y pense, c'est de la logique, la boutique porte le nom de famille de nez-cassé, enfin bon, j'essaie de faire comme-ci de rien n'était, tout en regardant alors le cadeau qu'Elliot avait choisi, puis une fois qu'il avait choisi, il avait demander à vendeur de faire un papier cadeau, je me mets à le regarder tout en souriant. Je me mets à sourire lorsqu'il me demande de choisir un petit truc qui et qu'il lui dira que ça vient d'un rival, je me mets regarder, c'est alors que je vois un petit collier en forme de cœur,il brillait et il ne coûtait pas encore trop cher. « Ce collier … Je suis sûr qu'elle va bien aimer. » Je me mets à rire tout en le regardant dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 438

MessageSujet: Re: ~Elliot~ Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur.   Mar 27 Juin - 0:14

L'identité part toujours des parents mais quand nos parents foirent instinctivement un enfant va se rattacher à d'autres qui vont l'aimer pour la personne qu'il est. Je sais bien qu'il a de bonnes personnes autour de lui je suis pas bête mais je le comptais dans ma vie, mouvementée certes, comme un petit frère qu'on doit protéger et prendre soin. Enfin le jeune homme tout aussi dégourdi et franc qu'il est me parla des commentaires des jeune filles de son écoles devaient dire. Oui bon le mariage était loin dans ma tête, d'ailleurs je ne savais pas moi-même si je voulais me marier. Mais je ne m'étais posé la question qu'une fois et j'ai été amèrement déçu mais si je devais me marier... je ne vois pas personne d'autre que la jolie blonde. D'ailleurs je promis une place de choix au jeune homme qui sembla ravi.

- Non je me presse pas pour des trucs aussi sérieux.dis-je avec un sourire

Puis faut pas se leurrer non plus, je ne la connaissais pas depuis assez longtemps non plus. Et si elle le souhaitait ok j'étais prêt à franchir ce pas un jour mais je me doute qu'avec notre notoriété ce serait loin d'être un mariage intime. Mais bon on était loin de penser à ce genre de truc. J'avais choisi une chaîne toute délicate avec une colombe en pendentif et les boucle d'oreilles assorties. Je fis éloigner le vendeur pour demander au jeune homme si ça allait et il me répondit que oui. Bon bien s'il le dit mais je doutais que ce soit le cas. Enfin je lui demandai qu'il choisisse un cadeau de son choix. J'attendis qu'il fasse son choix quand il me montra un collier en forme de coeur.

- Je ne connais pas une femme qui résisterais. Monsieur? je vais prendre ce collier là aussi dans un paquet-cadeau différent je vous prie.

Une fois les cadeaux payer et enveloppé et les milles merci du dit vendeur, je le remerciai et quittai avec le jeune homme.

- Alors tu me dis ce qui c'est passé dans la boutique ou tu préfère ne pas en parler?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/03/2017 à Miami. J'ai posté : 726

MessageSujet: Re: ~Elliot~ Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur.   Mar 4 Juil - 6:56

Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur

Elliot

&

Théo

J'ai pas envie de ressembler à mon père et pourtant … dans le fond, je sais que je lui ressemble, mais … je ne veux pas parce que ça veut dire que je risque de faire de mauvaise choses et ça … je crois que cela me fait plus peur qu'autre chose. Par chance, je suis entouré par des gens biens, c'est grâce a eux que j'ai l'impression d'être quelqu'un de bien, leur amour, leur patience et leur écoute m'aide plus que tout. Quand je pense qu'Elliot était mon chanteur préféré et qu'aujourd'hui, c'est quelqu'un qui veille sur moi, mon grand frère protecteur, c'est super gentil de sa part, surtout qu'il pourrait dire que je ne suis qu'un gosse. Je suis aussi heureux d'apprendre qu'il me garde une place pour son mariage, mais je lui dis de ne pas aller trop vite, je sais ce qui peut se passer quand ça va trop vite, il me rassure en me disant qu'il ne veut pas se presser pour des choses aussi sérieux, je me mets à sourire alors rassurer, après c'est vrai que cela ne me regarde pas et c'est normal, parce que ce n'est pas moi qui est en couple avec lui. « Je suis content de l'apprendre, après je sais que tu es un adulte et tu sais ce que tu fais. » J'ai souvent entendu les adultes dirent qu'ils sont les mieux placés pour savoir quoi faire que moi je ne suis qu'un gosse.

Lorsqu'il demande au vendeur d'emballer le cadeau, il me demande si je vais bien, je lui certifie que j'allais très bien, mais je lui en parlerais plus tard, je ne veux pas qu'il dise quelque chose et puis en plus de ça, je ne veux pas gâcher quelque chose d'aussi bien que ce moment. Une fois que le vendeur revient parce qu'Elliot lui avait dit qu'il allait prendre aussi le collier en forme de cœur, je me mets à sourire tout en le regardant. « C'est vrai que les femmes adorent les bijoux … D'ailleurs pourquoi ? » Une question sans doute assez complexe, mais je tenais quand même à la poser, sans doute qu'Elliot pourrait me l'expliquer et comme ça, je ne poserais pas la question a une femme qui me ferait sans doute une longue tirade sur les femmes et les bijoux, je préfère que ça soit court.

Une fois payer et récupéré les objets, je me mets à sortir aux côté d'Elliot, sa phrase ne mit pas si longtemps avant d'arriver à mes oreilles, je me mets à le regarder, je me mets à avoir la boule au ventre, j'avais peur qu'il me dise que j'aurai dû lui en parler plutôt et comme ça il en aurait parler avec le vendeur, mais je ne veux pas, je veux juste passé un bon moment en sa compagnie. « Bah en fait … J'ai vu nez-cassé, je viens de comprendre en fait que nous étions dans la boutique de son père. » Je savais que son père tenait une boutique de bijouterie, je ne pensais pas que ça serait celle-là, je me mets à sourire. « Je ne voulais pas que nez-cassé me voit et qu'il le dise à son père et qu'il me crie dessus. » Oui, en plus la mauvaise image qu'Elliot pourrait avoir à cause de moi, tout ça je veux lui éviter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 438

MessageSujet: Re: ~Elliot~ Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur.   Dim 16 Juil - 0:39

La phrase du jeune homme me fit sourire. J'étais un adulte et je savais ce que je faisais. Si je ne me trompe c'était l'excuse qu'on donnait aux gamins quand justement on ne savait pas trop ce qu'on faisait et on ne voulait pas de conseil d'un plus jeune. Cependant pour ma part je ne pense pas être capable de rejeter un conseil d'un jeune homme qui m'aime autant.

- En effet je sais ce que je fais mais... je ne doutes pas une minute que tu me le dirais si je prenais une mauvaise décision. N'est-ce pas?

Un sourire et un clin d'oeil plus tard je demandais au vendeur de m'empaqueter la chaîne et les boucles d'oreille quand je lui dis d'emballer le collier également. Le vendeur reparti donc emballer le tout quand Théo me demanda pourquoi les femmes aimaient les bijoux. Je le regardai longuement me le demandant moi-même. Pourquoi les femmes aimaient tant les bijoux? Je relevai le regard sur le vendeur plus loin en prenant une grande inspiration.

- Une femme a dit un jour que les diamants étaient les meilleures amies des femmes. Mais si tu ceux mon avis... Les femmes aiment être jolies. De beaux vêtement, de belles coiffures alors les bijoux est une coquetterie de plus. Et pourquoi elles aiment tant en avoir de leur amoureux?

Je haussai des épaules en faisant une petite moue et me penchant vers le jeune homme.

- Je crois parce que on prend un temps fou à trouver LE bijou qui va leur plaire. Tu as vu le temps que ça m'a pris pour Astrid? Je pense que c'est pour ça que les femmes aiment les bijoux.

Le vendeur revint donc avec le paquet cadeau et je payai le tout et remerciai chaleureusement l'homme avant de sortir de la boutique et lui demandai ce qui c'était passé dans la boutique. Pauvre chou... il semblait mal à l'aise mais il me dit que la boutique appartenait au père de celui à qui il avait péter le nez. Oh... alors je comprends le malaise du jeune homme! Je lui fis un petit sourire compatissant et lui mit une main sur l'épaule.

- Tu sais, ce monsieur à l'air bien comme il faut et gentil. Ce n'est pas la faute du père si son gamin est un connard. Avec sa boutique son père doit lui offrir tout ce qu'il veut donc... il aime pas qu'on lui tienne tête. Je me suis assez battu dans ma vie pour en savoir un rayon sur les bébés gâtés

Je lui fis un clin d'oeil complice et lâchai son épaule. En fait me battre ça remontait à plusieurs années et la dernière fois que j'ai voulu défendre quelqu'un ça m'a valu un flingue en pleine tronche. Assez traumatisant pour un jeune homme mais je ne pouvais laisser ses cons accuser mon meilleur ami de meurtre alors qu'il ne ferais pas de mal à une mouche!

- T'en fais pas tout le monde change dans la vie même Nez-Cassé va changé. Alors prêt à retourner chez-toi ou tu veux flâner un peu?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ~Elliot~ Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur.   

Revenir en haut Aller en bas
 
~Elliot~ Quand tu veux t'évader et que tu tombes sur ton chanteur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Je fais ce que je veux, quand je veux ! » ∞ Nuage de Grisaille
» Tibus [HOT] ♥ Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.
» Les mariages, c'est quand même pas triste comme les trous de tombes mais ça fait pleurer tout autant (Gab & Flynn)
» Quand je serais grand je serais comme mon papa...
» [flashback] Quand l'amour provoque la haine, même les âmes les plus pures noircissent. [Licinia]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Summer Life :: Miami dans sa splendeur :: Design District :: Bayside Marketplace-
Sauter vers: