Partagez | 
 

 Une famille de coeur trop importante ( Astrid, Nolene)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 146

MessageSujet: Une famille de coeur trop importante ( Astrid, Nolene)   Dim 23 Avr - 16:15

J'avais laissé Astrid voyant que ses larmes semblaient se calmer... enfin un peu. J'entrai donc chez-moi presque aux aurores. Je fis attention de ne pas faire de bruit pour ne pas réveiller la maisonnée. Autumn devait dormir et Nolene aussi. J'avais pas envie de les affoler, j'avais besoin de sommeil j'avais vécu trop d'émotions en peu de temps. Je me versai un verre de scotch que je bu tranquillement au comptoir de la cuisine. Une fois le verre fini je montai à ma chambre d'un pas lourd. Je jetai un oeil à ma fille qui dormait tout entortillée dans ses couvertures. J'entrai dans sa chambre et enlevai les cheveux de sa figure en faisant un petit sourire tendre. Un bisous et une "je t'aime Boo" plus tard j'allai à ma chambre et entrai doucement.

Il faisait noir dans la chambre et j'enlevai ma cravate et la laissai pendre un long moment entre mes mains. Je fini par la poser simplement sur mon bureau. J'enlevai ma chemise à laquelle il manquait une manche. Je fis glisser mes pantalons lentement au sol. Je fini simplement par rester en boxer. Je m'assied lourdement sur le lit en poussant un soupir. Je me passai une main devant mes yeux les frottant de fatigue. En fait il y avait quelques larmes qui pointai dans mes yeux et je fini par m'étendre lentement sur le lit espérant ne pas avoir réveillé Nolene. Je tournai les yeux quelques secondes vers elle avant de les retourner vers le plafond. Je fermai les yeux quelques instants sentant que je pouvais laisser aller libre cours à la peine qui me submergeait. Je sentis des larmes rouler de mes yeux. Il était rare que je pleurais, du moins pas devant elles. Mais la.j'avais failli perdre mon partenaire, mon meilleur ami.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 21/03/2017 à Miami. J'ai posté : 48

MessageSujet: Re: Une famille de coeur trop importante ( Astrid, Nolene)   Jeu 27 Avr - 14:04

J'ai fais cours que le matin aujourd'hui après une semaine bien chargé avoir une après-midi ça fait du bien. Je n'ai pas mis Autumn à l'école aujourd'hui, car elle ne se sentait pas bien j'ai préféré la laisser  à la maison pour ne pas éviter de malaise. Sa maladie à été une annonce brutal pour moi et Jack, mais depuis que nous le savons nous prenons toute les précautions pour elle. Cette après midi en rentrant après le déjeuner j'ai proposé à ma fille une après midi à la plage. Elle accepta avec plaisir, prendre l'air lui ferait le plus grand bien à elle comme à moi. Avant de partir j'enfila mon maillot de bain et mis deux serviettes de plage dans un sac avec la crème solaire. Cela fait 5 ans que nous vivons ici et pourtant nous allons très rarement à la plage.

Nous y sommes allées vers 15h pour éviter les grosses chaleurs que peut nous offrir le temps à Miami. Il y avait un monde fou à la plage on s'est trouvée une petite place sympa où nous avons déposés nos serviette sur le sable chaud et nous voilà à faire bronzette après avoir mieux de la crème bien sûr. Après une heure à être rester sous le soleil chaud on a décidé de partir avant de devenir rouge comme une tomate. On s'est arrêtée avant de rentrer au starbuck pour une pause goûter, un thé glacé pour moi et un chocolat chaud pour ma fille avec chacune un donuts au chocolat. En regardant mon portable je me suis aperçue que j'avais raté un appel de Jack. J'écouta le répondeur il me prévenu qu'il rentrerait tard, car il devait resté avec une amie, mais je n'en su pas plus.

On est rentrée à la maison vers les 17h, je suis montée prendre une douche et me mettre à l'aise avec un jogging, puis ce fut le tour de Autumn. Pour le soir je ne me suis pas embêter j'ai commandé pizzas. On s'est calée devant un bon film avec chacune une bonne part de pizza. Puis il ce fut tard Autmn monta ce coucher et moi aussi en allumant la télé dans ma chambre. Quand Jack n'est pas là je n'aime pas m'endormir sans avoir le son de la télé pour me rassurer. Quelques heures plus tard la télé s'était éteinte toute seule grâce à la minuterie je dormais bien jusqu'à ce que je sente Jack s'allongé dans le lit. Je posa une main sur son torse et me rapprocha de lui

- Ta journée s'est bien passée mon cœur ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 146

MessageSujet: Re: Une famille de coeur trop importante ( Astrid, Nolene)   Jeu 27 Avr - 16:14

Je venais de mallonger et de jeter un oeil m'assurer que je n'avais pas réveiller ma belle. J'avais fermé les yeux laissant les larmes rouler de mes yeux. Je me maudissais de ne pas avoir remarqué que Noah était parti sans protection. Je jure qu'il aurait une paire de baffe quand il sera assez fort. Ce fût là main de Nolene et sa voix quI me fit ouvrir les yeux et essuyer rapidement les larmes de mes yeux.

 - Ça va.. ça va...

 Quel con oui! Comme si elle allait me croire. Je poussai un soupir et allumait la lampe de chevet et tournai mes grand yeux tristes vers elle. Par où je commençais?  Je me passai une langue sur les lèvres avant de parler.

- Tu te rappelle je te ai dit que Oz c'est fait enlever? Bon Noah à fait des recherches pendant trois jours et je au is certain qu'il a pas dormi. Enfin ce matin il avait une piste et on est allé le chercher mais...

 Je pinçai les lèvres de colère maos aussi de culpabilité. J'étais son partenaire.  C'était à moi de l'arrêter, de lui dire de se protéger. Mais non merde! J'avais rien vu! Je repris la parole mais avec une voix teinte de colère que je contrôlait pour ne pas réveiller Autumn.

- Je n'ai pas vu qu'il n'avait pas de veste par-balles ni d'armes.  Il c'est prit deux balles.parce que je ne l'ai pas vu il a failli me claquer entre les mains bordel. Bon Oz est apparut... je sais pas cmoment d'ailleurs et on l'a apporter à l'hôpital.

 Je fermai les yeux tentant de prendre contrôle sur moi. Je me relevai doucement pour être au moins appuyé sur la tête de lit. Je me mords la lèvre inférieure en baissant les yeux. Je revoyais Astrid arriver dans sa chemise trop grande, les cheveux en batailles et les joues encore roses. 

 - C'est moi qui ai appelé Astrid. Tu la connais tu sais comment elle est toujours bien habillée? Là... 

 Je relevai les yeux vers elle meurtri. Je me sentais mal de l'avoir arraché à son petit moment de bonheur. 

- Elle était avec son chanteur. Tu sais celui qu'elle a embrasser... Elliot voila! Elle avait une chemise trop grande pour elle, les cheveux en bataille.... enfin tu comprends ce qu'ils ont fait. Mais j'avais pas le choix... si tu l'avais vu pauvre p'tit coeur... j'ai reste avec elle le temps que ses pleurs se calme c'est pour ça que je suis arrivé si tard. Desolé d'avoir manqué la soirée pizza.

 Je savais qu'elle comprendrait j'avais une perle de femme mais je sais aussi que c'est sa grande peur. D'avoir cet appel maudit lui disant que j'étais blessé ou même mort. Je lui avais fait la promesse il y a longtemps de toujours lui revenir en vie. Oui j'étais casse-cou et téméraire mais je ne risquerais pas qu'elles me perdent parce que j'ai fait le con.

 - Quand il ira mieux je jure sur ma vie qu'il va me la faire cette promesse quitté à ce que je lui colle sur le.dos sa putin de veste. 

 L'émotion me submergea. La culpabilité, la colère,  l'inquiétude... tout ce que je n'ai pu exprimer dansdansa journée. Je mis une main dans mon visage et laissai libre à mes pleurs qui secouait mon corps de sanglots. Instinctivement j'allai me réfugié dans les bras de Nolene. J'avais tellement besoin d'elle de sa présence. Elle savait comment cette famille était chère à mon coeur. Je n'avais pas de frères ni de soeurs et ils m'ont accueilli avec tant d'amour et de tendresse que je m'étais rapidement lié à eux. Noah de part notre travail. Oz pour son caractère protecteur et Astrid... parce qu'elle était tellement attachante et souriante. Nolene et Autumn l'ont adorées tout de suite d'ailleurs.  

 Mais présentement on était loin de joyeuse retrouvailles. Je me sentais trop mal de n'avoir rien vu, que Noah et Oz soient à l'hôpital et que Astrid devait gérer ça seule... D'ailleurs pourquoi son chanteur était pas avec elle?  Bah pases oignons et elle était bien assez grande pour savoir ce qu'elle faisait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 21/03/2017 à Miami. J'ai posté : 48

MessageSujet: Re: Une famille de coeur trop importante ( Astrid, Nolene)   Mer 17 Mai - 9:14

Il me raconta sa soirée passer avec son collègue et l'incident survenue. Je sais que ce jeune homme compte pour lui, il le considère comme un petit frère et sa sœur également. Je ne lui en veut pas d'être rentré tard et d'avoir manquer la soirée pizza en famille bien au contraire. Je sais comment il est et c'est pour ça que je l'aime avec son cœur en guimauve, mais avec une musculature à la Terminator. Je me posa contre lui en lui caressant le torse pour essayer de le réconforter autant que je le peux. Je ne sais pas ce qu'il peut ressentir, je ne fais pas le même job que lui, mais je sais que c'est dur de voir un être que l'on aime être entre mal. Notre fille Autumn passe beaucoup de temps à l’hôpital même si devant-elle je souris à l'intérieur de moi je pleurs à chaude larme. Voir notre progéniture, la chair de ma chair allongé sur un lit à barreau avec des perfusions, des patchs sur la poitrine pour vérifier son rythme cardiaque ça me met un coup au moral, sa me blesse au fond de mon âme. Si je pouvais prendre sa place je le ferais sans hésitation.

- Je sais chéri, mais je pense que maintenant il ne l’oubliera plus. Tu pourras dire à Astrid de venir me voir si elle veut parler. Tu sais qu'elle trouvera toujours une épaule attentive ici.

Je leva ma tête vers lui pour l'embrasser, j'aimerai qu'il arrête de vouloir porter le malheur des autres sur ses épaules. Je m'installa sur lui et l'embrassa, j'aimerai lui faire oublier un instant sa soirée.

- Tu ne peux pas être toujours sur le dos de tout le monde, il va s'en sortir tu n'as pas à t'en vouloir tu es un flic génial et un ami exceptionnel ! Et puis aussi un mari aimant et un papa top génial lui répondis-je en souriant. Mais je dois t'avouer quelque chose...

Je resta le visage anxieux j'adore jouer la comédienne, enfant mes parents me disaient très souvent que j'étais une bonne actrice. Quand mes frères m'embêtaient j'alalis faire senblant de pleurer à mes parents et j'avais toujours gains de cause ! Je joignis mes mains en évitant son regardant et puis j'éclaircie ma voix

- J'ai un amant...il est flic...il est marié et papa d'une fille de 14 ans. Il est très beau mec grand, brun, avec une barbe..Enfin tu sais que j'adore les hommes moustachus lui dis-je avec un demi sourire Et puis sa voix...ça me fait fondre à chaque fois va falloir que je te le présente !

Je me leva et alla dans notre salle de bain privée prendre un miroir et retourna sur mon cher et tendre mari à califourchon et mis le miroir devant lui.

- Jack je te présente mon amant. Cher amant je te présente mon mari ! ( je me mis à éclater de rire, il faut bien lui faire changer les idées non ? )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 146

MessageSujet: Re: Une famille de coeur trop importante ( Astrid, Nolene)   Mer 17 Mai - 17:11

J'étais démoli il faut le dire. Noah était mon meilleur ami mais surtout un frère de coeur comme Oz et Astrid. Il en avait bavé le pauvre depuis que Oz avait disparut la première fois. Il avait tout pris sur lui. S'ocuper de sa nièce qui avait abuser de la drogue à frôler la mort, Astrid qui se faisait battre par son ancien agent, le départ de Jade sa fiancée. Maintenant ça! Oui je l'avoue ça m'avait fait pleurer et Nolène l'avait vu. Oui j'étais capable de vivre mes émotions mais pas de là à ce que ma femme les voient. Je tentais toujours d'être fort et de ne montrer que rien ne m'atteignait mais elle savait également comment je pouvais être un coeur de guimauve aussi. Je lui raconta donc tout ce qui c'était passé et lentement mes pleurs se changèrent en un ton simplement triste. Je remontai mon regard vers elle quand elle me dit qu'Astrid pourrait venir chez-nous et papoter gentiment.

- Tu sais bien qu'elle le sait. Mais je lui dirais demain. Je soupçonne que la demoiselle aura besoin de son cowboy.


Elle remonta son regard vers moi pendant que je fixai un point dans le vide. D'ailleurs elle coupa court à mes idées en s'installant sur moi et ses yeux se planta dans les mien calmant un peu la culpabilité grandissante en moi. Je fis une petit sourire quand elle me dit que j'étais un bon flic et un ami exceptionnel doublé d'un mari aimant et d'un papa génial. Quand je vous dit que j'essaie d'être le meilleur dans tout! Mais quand sa mine devint grave et anxieuse. Ce qui me fit paniqué fut qu'elle évitait de me regarder. Je fronçai les sourcil attendant la suite. Je me raidit quand elle me dit qu'elle avait un amant. Non pas elle! Ok je me voyais mal lui péter une crise alors que je l'avais trompé il y a 5 ans. D'ailleurs ça m'étonnait que ma fille ou ma femme ne tombe pas sur les vidéos de Rosemary... à moins qu'elle en fasse plus. Non je sens qu'elle en faisait encore. Enfin revenons à mon adorable femme.

Je fis un sourire comprenant où elle s'en allait. Elle tentait de me changer les idées simplement pour que je pense à autre chose et que je souris. Elle se leva d'un bond et revint avec un miroir et me le planta dans le visage à hauteur de se yeux. Je secouai la tête et je me relevai en baissant le miroir d'une main, lentement.

- Hum... il va falloir que je dise à cet amant de laisser ma femme tranquille. Il n'y a que moi qui peut satisfaire les besoins de madame. Viens là toi.

Je la tirai à moi doucement par la main avant de l'embrasser doucement en la serrant contre moi. Je posai ma main sur sa joue doucement avant de séparer mes lèvres des siennes et planter mon regard dans le sien.

- Qu'est-ce que je ferais sans toi?

Je caressai ses cheveux du bouts des doigts un sourire flottant sur mes lèvres. Elle était toujours aussi belle et désirable malgré toutes les tempêtes que nous avions passées, les années qui étaient derrière nous j'étais toujours aussi fou d'elle.

- Tu sais que j'ai la plus belle femme de Miami? Il ni en a pas une qui t'arrive à la cheville ma puce.

Je la bécotai doucement pour arriver à son oreille ou je chuchotai.

- Tu es parfaite ma chérie...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 21/03/2017 à Miami. J'ai posté : 48

MessageSujet: Re: Une famille de coeur trop importante ( Astrid, Nolene)   Jeu 18 Mai - 15:23

- La plus belle peut-être pas lui murmurais-je à l'oreille.

Ce soir je voulais annoncer une très bonne nouvelle à Jack et Autumn, mais avec son retard je n'ai pas put leur dire. Comme je savais qu'il allait rentré très tard, j'ai préparé ma surprise pour lui et Autumn le saura un peu plus tard. Il y a quelques jours je ne me sentais pas très bien, nausée, jambes lourdes et j'en passe. J'ai décidé d'aller au médecin et il m'a fait passer une prise de sang. Il y a deux jours j'ai eu mes résultats je n'en croyais pas mes yeux quand j'ai lu sur l'analyse que j'étais enceinte de 8 semaines aménorrhées ce qui veut dire que je suis enceinte de 6 semaines. J'en été bouche bée, cela fait des années que nous essayons d'en avoir un autre, mais je m'étais mise en tête qu'il ne fallait plus espérer quoi que ce soit au bout de tant de temps. Je voulais trouver une bonne idée pour l'annoncer à ma famille plus particulièrement à mon mari et ma fille. J'ai été voir ma gynéco pour lui demander une image du foetus elle me la donna en me félicitant.

- J'ai une surprise pour vous Mr Sutton !

Je me leva pour aller chercher un petit sac cadeau caché au fond de mon dressing là où Jack ne penserait jamais. Ce matin même je suis passer dans une boutique où la vendeuse pouvait m'imprimer une photo sur un maillot. J'avais acheté juste avant un body blanc et je le lui avait donné avec la photo de l'écho. Elle a vraiment fait un superbe travail. Je tendis le sac à Jack et m'installa sur le bord du lit. J'ai hâte de voir sa tête quand il va comprendre, on avait perdu tout espoir et soudain la vie nous permet enfin d'agrandir notre famille.

- Même si tu n'aimes pas fait semblant d'aimer okay ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 146

MessageSujet: Re: Une famille de coeur trop importante ( Astrid, Nolene)   Ven 19 Mai - 11:10

- Oh que si madame Sutton vous êtes la plus belle dis-je en me collant dans son cou

Parfaite tout simplement. Comment une femme aussi belle et intelligente pouvais réussir à calmer l'homme que j'étais. Fonceur, ambitieux, casse-cou et impulsif mais avec un regard elle réussissait à simplement calmer le petit volcan que je pouvais être parfois. Même tout adolescent elle arrivait à le faire alors qu'on se connaissaient à peine. Je remontai mon visage à elle un petit sourire sur les lèvres. Cependant quand elle me dit qu'elle avait une surprise pour moi je fronçai les sourcil un petit rictus inquiet sur les lèvres.

- Une surprise?

Pas que j'aimais pas les surprises mais disons que... je sais pas réflexe de flic, je me méfiais. Les surprises dans mon métier étaient rarement joyeuses je la laissai donc filer de mes bras pour la regarder fouiller dans la penderie. Je m'assied dans le lit et attendit qu'elle revienne s'installer sur le bord du lit en me tendant un sac. Bon sa phrase n'avait rien pour me rassurer de ce fait je la regardai curieusement et étendit le bras lentement pour prendre le sac. Sans un mot j'enlevais le ruban, le papier de soie et sorti un bout de tissu. Je regardai ma femme en fronçant les sourcils un peu plus perplexe. Lentement je dépliai le maillot et je vis... ça me pris quelques secondes pour déchiffrer ce tric noir et gris. Lentement les traits de mon visage se détendirent pour faire place à la surprise. Je plantai mes yeux dans ceux de ma belle cherchant une réponse à ma question muette.

- Tu es...

Elle était enceinte? Malgré tout on avait réussi à en avoir un autre! Un large sourire éclaira mon visage. Je mis le tout de côté et me voilà à la prendre contre moi et la faire rouler sur le lit dans un grognement heureux.

- Vraiment? On a enfin notre bébé? Autumn le sais? Elle sera folle de joie! Oh et il faudra avertir mes parents et tes frères et... on verra ça plus tard...

Sur mes coudes j'attendis pas vraiment de réponse de sa part plaquant mes lèvres sur les siennes. Le coeur battait tellement fort dans ma poitrine que je ne pensais pas connaître une autre joie aussi intense. Oui à Autumn j'ai été loin de sauter de joie on était jeunes quand même mais avec toute cette attente je pense que je pouvais exprimer ma joie. Je lâchai ses lèvres et relevai un peu son bout de tissu et bécotai son ventre encore plat. je retournai m'installer à ses côtés me mettant sur le côté un bras replier sous ma tête ma main libre effleurant son ventre. J'étais à deux doigts du paradis, les yeux brillants de joie.

- Est-ce le mien ou celui de votre amant madame Sutton? dis-je avec un sourire en coin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 21/03/2017 à Miami. J'ai posté : 48

MessageSujet: Re: Une famille de coeur trop importante ( Astrid, Nolene)   Ven 2 Juin - 14:37

J'avais cette boule au ventre de lui annoncer ma grossesse. J'avais peur qu'il n'en veuille plus avec ce qui c'est passé il y a quelques années. Tout plein de question c'était incrustées dans ma tête. Au bout de tant d'années d'essais j'ai eu peur qu'il ne veuille plus en avoir le temps passe si vite. Je suis très contente que ce soit tout le contraire. Je le serra dans mes bras tellement heureuse que nous avons enfant le deuxième enfant tant attendu.

- Je préfère que l'on attend le troisième mois pour leur annoncer si tu veux bien je veux être sûr que tout va bien avant.

A peine je vais le dire à mes frères que je vais les voir débarquer à la maison avec chacun un cadeau pour leur futur neveu ou nièce. Je me souviens quand je leur ai annoncé ma première grossesse ils sont tous venus à la maison avec chacun un gros cadeau, un lit, une chaise haute, un transat, des chaussons, tee-shirts, chaussettes et j'en passe. Je ne savais plus où stocker tout ça ! Il releva mon tee-shirt pour embrasser mon ventre pas encore former, mais qui contient un petit fœtus.

- Je ne sais pas va falloir entendre un moment pour ça, mais je pense que c'est de toi enfin c'est mon instinct qui me le dit lui dis-je en rigolant.

On s'installa comme des rois dans le lit avec juste un drap, à Miami la chaleur est étouffante ! D'ailleurs très souvent la nuit nos fenêtres sont ouverte tellement la chaleur est insupportable. Bon je vous passe les détails assez croustillant du reste de la nuit, Jack à fini par s'endormir comme un bébé pas moi. Je resta allongée sur le dos avec une main sur mon ventre le sourire au lèvre. Dire que dans quelques moi je vais replonger dans les couches, biberons et crise de larme la nuit, j'ai hâte ! Je me leva assez tard je me suis endormie vers le matin puis je suis descendu à la cuisine préparer le petit déjeuner assez complet puisque il va être midi dans longtemps alors j'opte pour un brunch. Mon cher et tendre descendit les escaliers. Je lui sauta au cou pour l'embrasser c'est la dernière journée en amoureux ensuite notre train-train reprendra de plus belle. Je descendis mes mains contre son corps en l'embrassant dans le cou. Je le tira jusqu'à moi vers un élément bas de la cuisine et m'y installa en l'entraînant avec moi quand le téléphone sonna. Je bascula la tête en arrière en soupirant un " c'est pas vrai ! " Je pris le téléphone qui ce trouva à ma gauche et répondis. C'est un des collègue de mon mari qui demanda à lui parler avec une voix sérieuse. Ma mine s'attrista je passa le téléphone à Jack puis j'attendis impatiente que Jack raccrocha.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 146

MessageSujet: Re: Une famille de coeur trop importante ( Astrid, Nolene)   Ven 2 Juin - 16:48

-On attendra le temps que tu voudra ma puce! Tant que tu veux.

BOn ok une grossesse on ne pouvait pas cacher ça des siècles on plus mais tant que se sera notre petit secret je me sentais bien, comme si c'était une mission top secret. Je la roulai sous moi la bécotant remontant un peu son chandail pour aller embrasser la maison de ce nouvel être. D'ailleurs je lui fis remarquer si ce petit bout était de moi ou de son amant et je rigolai doucement quand elle me dit qu'il était très certainement de moi. Je m'emparais de ses lèvres tout en la serrant contre moi. J'adorais ma petit femme si explosive. Et elle était tellement belle avec un ventre rond. Malgré les émotions de la soirée cette nouvelle ne put que me gonfler le coeur de bonheur et ainsi euh.... profiter de mon devoir conjugal avec tout l'amour et la passion qui me dévorait. Je fini par m'écrouler de fatigue mais surtout de bonheur. Enfin un petit truc qui ensoleillerait notre vie. Je me réveillait dans les alentour de midi trente et vit la place vide à mes côtés. J'enfilai simplement un boxer et descendit sachant que Autumn devait être chez une copine. Ma femme m'agrippa par le cou et je la collai à moi pendant que ses mains me firent frissonner.

Mes lèvres collées aux siennes je me laissai entrainer pendant qu'elle s'installa sur un truc ba pendant que je m'installai lentement entre ses jambes mes mains remontant sur ses cuisses. Le téléphone sonna lui faisant pousser un soupir. Qu'à cela ne tienne j'allais la mordiller doucement dans son cou quand j'entendis que c'était pour moi. Sa mine triste me creva le coeur mais je comptait bien leur dire d'aller se faire foutre je voulais avoir ma femme à moi pour la journée oui!

- Sutton... Oui je la connais pourqu... Pardon? je regardai l'heure alarmé. Vous vou foutez de moi elle... À cette heure? Non! Non, ne faites rien j'arrive... oui dans... 10 minutes ça vous va? Ok j'arrive.

Je raccrochai le téléphone sonné et me tournant vers Nolène. Ah... pourquoi cruel destin! Je poussai un long soupir et me replaçai entre ses cuisses et lui faisant un sourire désolé.

- NOn c'est pas le boulot. C'est Astrid... elle... elle est complètement soûle. Écoute je vais la chercher d'accord? Je reviens dans pas long et euh... prépare du café... et fort je pense qu'elle en auras besoin.

Je lui donnai un rapide baiser et montai les escaliers rapidement et sautai dans une paire de jean et un t-shirt que je trouvais sur le sol. Un dernier bisous et je partis vers le bar ou elle était. Depuis quand elle se bourrait la gueule elle? Enfin aussitôt d'ailleurs? Depuis quand elle buvait? Pourquoi elle... ok trop de question que je ne pouvais répondre. Arrivé au bar je me garai derrière la voiture de police et entrai en panique. Je la vis complètement parti mais le propriétaire m'arrêta une main sur le bras.

- J'ai appelé la police parce qu'elle a plus un rond et elle est complètement partie. Ça fait une demi-heure que je lui dis de descendre de là.


- Je vais vous payer mais ne dites rien et ne portez pas plainte. Je vous en prie, je me porte garant d'elle. Elle... elle est pas comme ça d'habitude.


Je me dirigeai vers elle pour la voir dans le même accoutrement que la veille les cheveux en bataille assise sur le bar. Je plantai mon regard dans le sien en haussant un sourcil. Putin... mais qu'est-ce qui se passait pour qu'elle se soule à se point...

- Astrid allez descend de là, là tu vas venir avec moi d'accord? Allez viens donne-moi cette bouteille.

Putin... elle allait avoir un sacré mal de tête le lendemain et là je parle pas de la gueule de bois! il va falloir prévoir aussi une poubelle parce qu'elle allait finir par rendre se qu'elle avait bu. Est-ce que j'avais dit que j'étais heureux moi?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 325

MessageSujet: Re: Une famille de coeur trop importante ( Astrid, Nolene)   Ven 2 Juin - 18:06

Dans la voiture de location, je roulais en direction de chez Elliot. Voir mes deux frères dans l’état ou ils étaient avaient déjà été atroce, mais les paroles de Noah…  Les larmes coulaient à flots sur mes joues, et d’instinct, je roulais vers le seul endroit ou je m’étais senti bien ses dernier temps. Je voulais retrouver ses bras, me sentir à nouveau en sécurité et pas sur le bord de se gouffre.  Me garant dans son stationnement, je couru jusqu’à la porte pour la trouver verrouillé. Surprise je regardai la porte quelques secondes avant de retourner à la voiture. Je tentai de l’appeler, mais tombai sur sa boîte vocal, fronçant les sourcils, je lui demandai de me rappeler. Ses en raccrochant qu’une pensée que je détestai immédiatement  me vint à l’esprit.  Non, il ne pouvait pas avoir…  Non Elliot n’est pas comme ça… Enfin, je crois… Je sortie du stationnement et roulai sans réellement savoir ou aller. Je ne voulais pas aller à l’hôtel, et tout le monde était occupé par le train train quotidien, et je ne voulais pas déranger non plus…  Tous défilaient maintenant dans ma tête à une vitesse affolante.  Oz, Noah, Elliot… Je n’étais plus sur le bord du gouffre, je tombais dedans. Une panique sourde me gagna et je du me stationner pour me calmer. Je n’arrivais plus à me calmer et en relevant le regard, je vis le bar de l’autre côté de la rue. Me balançant complètement de l’état dans lequel j’étais, je franchis les porte et m’assis au bar. Mademoiselle Crawford? Je levai le regard sur le barman et tentai de sourire, mais abandonna l’idée. Je vais vous prendre… J’hésitais quelques secondes, mais je n’en pouvais plus, je devais… Je devais me vider complètement la tête. Téquila… Emmenez moi la bouteille tien. Je lui sortie ma carte et m’emparant de la bouteille j’allai m’asseoir seule à une table.

*Deux heures plus tard*

Mademoiselle Crawford! Je vous en pris asseyez vous sur un banc, pas sur le bar…. Ne vous inquiétez pas je ne vais pas me lever debout sur le bar, je reste assise sagement ici, promis… De toute façon je n’ai pas envi de me casser la figure…. Et avez-vous une autre carte, la bouteille ne passe pas? Quoi? Il ne manquait plus que ça… J’ai vraiment tout perdu…  Mes frères, mon cœur et maintenant mon argent… Une véritable idiote. Je pris une autre bonne rasade, suivie d’une grimace. J’arrivais à la fin de la bouteille et je n’avais plus un rond… C’était génial. Je vais devoir téléphoner la police! Hahahah!!!! Il est à l’hôpital, il ne pourra pas faire grand-chose... Moi aussi je vais téléphonai pendant ce temps tien... Mais pas à la  police.

*dix minutes plus tard*

Mademoiselle veuillez me suivre, je vous pris. Heu… Non! Un autre policier entra dans le bar et lorsqu’il me vit écarquilla les yeux. Attend Nico, c’est la sœur de Noah. Les deux policiers me dévisagèrent quelques secondes, jusqu’à ce finisse par pousser un soupire. Oui je suis la sœur de Noah! Et alors? Les deux hommes se regardèrent avant de retourner parler au barman qui hocha simplement la tête avant qu'un des policier ne prenne son téléphone et compose un numéro, pendant que le deuxième revenait vers moi pour... Discuter? Il semblerait que non puisqu'il resta à mes côtés mais ne dit rien. Je pris une bonne rasade à nouveau. Ce sera toi et moi la bouteille, les hommes ne parlent pas excepter pour blesser ou mentir semblerait-il... Je restai assise bien sage sur le bar avec ma copine nommé Téquila, jusqu'à ce que la porte s'ouvrit à nouveau et que je vis un visage que je connaissait bien s'avancer vers moi. JACK!!!!! Je le regardai me demander de descendre et de le suivre. Je pris la dernière gorgée de la bouteille et lui tendis, mais ne bougeai pas, pouffant simplement de rire. Je ne peux pas descendre Jack, si je le fais... Je vais me casser la figure... Et en plus il semblerait que je me suis ruinée en restant ici pour mes frères et... Lui... Donc je ne peux pas payer la bouteille.... Je le regardai les yeux brillant de larmes. Je sais... Je suis pathétique... Et je ne peux plus rire désormais... Ne pouvant pas descendre, j'ai bu la bouteille sans aller au toilette...  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 146

MessageSujet: Re: Une famille de coeur trop importante ( Astrid, Nolene)   Sam 3 Juin - 0:58

J'étais arrivé en trombe quittant ma belle. Ainsi était ma vie Au sommet du bonheur pour arrivé abruptement au bord du gouffre. En entrant le "JACK!" exclamé par une Astrid habillé n'importe comment me fit froncer les sourcils elle n'était pas retourner voir son cowboy? Bon visiblement non. Le tenancier me fit remarquer qu'elle avait plus un rond et sérieusement ceci me surpris. Noah m'avait qu'elle économisais depuis un bon moment pour ouvrir sa boutique. Je le priais de ne rien faire et de ne pas porter plainte que je m'occuperais d'elle je me plantai devant elle et lui demandais doucement de descendre. Astrid était pas une agressive et depuis le temps que je la connaissais je savais qu'elle obéirais. Je lui demandai simplement de me donner la bouteille que je posai doucement à côté d'elle. Bon... elle ne pourrait pas descendre génial! J'allais demander à un de m'aider mais le "Lui" me figea me faisant remonter le regard dans le sien. Bon ses frères elle était habituée à ce qu'il fasse les cons, bon pas les deux en même temps mais quand même. Je ne dis rien car justement le "Lui" elle l'avait quitté alors que c'est moi qui l'avais arraché de ses bras. Je me revoyais il y a 5 ans tomber sur une chaise prenant conscience que la jeune blonde pour qui j'étais tombé je ne pouvais l'avoir étant avec une autre et que ma colère tombé me rendit compte de ma bêtise.

- Astrid...

La voyant les larmes dans les yeux ceci me tordit le coeur. Elle était pas plus pathétique qu'une autre. Je l'avais fait, tout les mecs du monde le font je suis certain que son cowboy aussi. Cependant le reste de sa phrase me fit pincer les lèvres. Ok... je devais reprendre sur moi et je tournai un regard vers les deux agents et je leur fit un signe des doigts.

- Astrid, les deux agents vont aller avec toi d'accord. Je dois parler au propriétaire parce que... tu avais un bon siège semble-t-il. Et t'inquiète pas je vais tout arranger.

Je les laissai partir avec la jeune femme pendant que je parlai au tenancier lui demandant si elle avait été dérangeante, agitée. Il me répondit que non au début elle était dans son coin buvant simplement il a eu des problèmes seulement quand elle est venue s'asseoir sur le bar et qu'il s'était aperçut qu'elle avait plus rien pour payer. Aussitôt je sortis ma carte de crédit et payai le dû de la jeune femme. Je lui demandai un sac poubelle aussi car elle serait malade et je ne voulais surtout pas que se soit dans ma bagnole! Non mais bonjour l'odeur oui! Je les vis revenir la jeune femme complètement soûle je remerciai le tenancier et rangeai ma carte.

- Bon je t'apporte à la voiture et tu viens chez-moi le temps que tu y vois plus clair. On te prêtera la chambre d'Autumn. Allez princesse on y va.

Je la pris dans mes bras et l'installai dans ma voiture et lui donnai le sac lui disant que si elle était malade c'était là-dedans. J'allais voir mes collègues leur sommant de ne rien dire, que ce soir il n'avait rien vu, rien entendu. Putin si Noah et Oz apprenaient ça ils s'en voudraient pendant des siècles! Je retournai à ma voiture et m'installai au volant en tournant le regard vers elle. Elle, elle c'était bourrée la gueule par tristesse et moi parce que j'avais été en pétard à cause de Nolène. Putin de boisson de merde!

- Tu m'expliqueras tout une fois que tu seras chez-moi. Nolène nous attends.

Je démarrai faisant route jusque chez-moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 325

MessageSujet: Re: Une famille de coeur trop importante ( Astrid, Nolene)   Lun 5 Juin - 18:03

Ma nouvelle copine nommé Téquila et moi étions confortablement assise sur le comptoir du bar, lorsque le barman avait décider d'arrêter d'être sympa et de téléphoner à la police. Bah Noah à l'hôpital il ne pouvait pas faire grand chose non? Ce fut lorsqu'un policier me demanda de le suivre que je fronçai les sourcils avant de lui répondre qu'il en était hors de question. Le deuxième policier me reconnue comme étant la sœur de Noah et demander au premier d'attendre. Quelle ne fut pas ma surprise de voir Jack entrer dans le bar. je lui remis ma bouteille, de toute façon vide, dommage avoir su qu'il viendrait je lui en aurait laissé. Je lui dis alors que je ne pouvais pas descendre puisque... Ben je n'avais plus un sous ayant tout dépensé en hôtel et en matériel pour... Non ne pas penser à Elliot! De toute façon si je descendais c'était en premier lieux pour aller au toilette, et il me faudrait de l'aide... Je le vis retenir un rire avant de demander aux agents de m'aider, me disant arrangerait tout. Je lui fis un sourire avant de gentiment coopérer. Finalement ce n'est peut être pas tout les hommes qui sont bêtes. Quoi que dans le cas de mes frangins se soit de famille... Mon sourire redescendis un peu avant que en descendant je secoue la tête pour chasser cette pensé. Mauvaise idée... Je m'agrippai au policier tout près et finalement aider des deux, je pus enfin me rendre jusqu'à la salle de bain et soulager ma vessie. Note à moi même lorsque l'on bois ses en robe... Est ce que tout va bien mademoiselle? OUI! Foutu pentalon... Je fini par réussir à les remonter seule et sortie de le salle de bain, pour rejoindre le collègue de mon frère avec l'aide de mon escorte personnel. Tu m'emmène chez toi pour de vrai? Mais je veux pas déranger Nolène et Autumn... Je le laissai me prendre dans ses bras et m'apporter à la voiture. Une fois assise à l'intérieur, je promis à Jack de ne pas tout salir sa belle voiture en étant malade à l'intérieur et me tint sage pendant qu'il alla parler à ses collègues. Il fini par venir me rejoindre en s'assisant côté conducteur et me dit que nous allions parler chez lui, avec Nolène. Bonne idée par ce que s'il fallait que j'ouvre la bouche...

Évidemment, la route jusqu'à chez lui ne fut pas de tout repos. Il semblerait que de la Téquila dans un estomac n'aime vraiment pas les balade en voiture, mais comme promis j'épargnai sa voiture et utilisai le sac. Une fois arrivé chez lui, j'ouvris la portière et pris un bon bol d'air frais. Désolé Jack... Je sais ses... Pathétique. Baissant le regard, je le laissai m'aider à entrer dans la maison. À peine entré que relevant le regard je vis sa douce.NOLÈÈÈÈNEEEE! J'allais pour me diriger vers elle et lui faire la bise, mais je me souvint que je venais tout juste d'être malade et stoppai... Un peut trop vite et du me retenir à... À quelque chose pour ne pas tomber. Je ferais peut être mieux de m'asseoir avant de briser quelque chose... Riant je fini par me retrouver assise sur une chaise. Je regardai Nolène et redevins sérieuse... Enfin autant que je le pouvais. Tu savais que tu as un mari en or? Moi j'ai deux frères... Pas génial. Un qui disparait tout le temps ses temps-ci, et un qui passe près de mourir et qui est crétin et méchant... Ça c'est sans compté Elliot qui disparaît aussi... Même si je lui ai fait un superbe maillot... Non ses vrai il est moche en fait... C'est peut être pour sa... non il riait et a aimé ma colombe. Je baissai les yeux sur mes mains croisé sur la table et fronçai les sourcils, des larmes finissant par rouler sur mes joues. Vous savez le pire? C'est que Noah m'a fait réalisé à quel point je suis égoïste. Il avait besoin de moi et... Je ne suis pas revenue. Mais moi par contre même au pire moment de ma vie, lorsque j'étais assise par terre dans mon appartement couverte de bleu et de marque, je n'ai jamais penser vouloir y rester... Même maintenant alors qu'ils m'ont tous les trois laisser tomber et que je dois tout recommencer pour ma boutique... Non jamais je ne dirais que j'aurais aimer en finir comme Noah à dit, c'est bête et stupide. Des larmes coulaient doucement sur mes joues alors que de nouveau je me retrouvais à tomber dans se gouffre de tristesse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 21/03/2017 à Miami. J'ai posté : 48

MessageSujet: Re: Une famille de coeur trop importante ( Astrid, Nolene)   Mar 6 Juin - 6:44

Quand il raccrocha le combiné j'ai su tout de suite que quelque chose n'allait pas. Il m'informa qu'Astrid était complètement bourré et qu'il devait aller la chercher sans attendre pour ne pas qu'elle ait de problème. Je descendis du meuble de la cuisine puisque la séance de " sport " allait devoir attendre. Je lui déposa un baiser " oui bien sûr chéri vas-y amènne là à la maison je vais m'occupe d'elle" Je le regarda partir de la fenêtre de la cuisine et prépara de quoi manger. J'imagine qu'elle va avoir faim, mais peut-être pas soif. Je prépare une cafetière entière pour qu'elle dé-saoul plus rapidement. Je sortis un saladier et les ingrédients nécessaires pour faire des pancakes. J'alluma notre plaque induction et sortis une poêle. Douze pancakes s'empilèrent dans une assiette que je déposa sur l’îlot centrale de la cuisine. Je sortis aussi deux tasses, car j'imagine bien que Jack va vouloir une tasse de café vu qu'il est parti sans rien avaler. Je fis une salade de fruit assaisonné avec un filet de jus de citron. Si Astrid veut autre chose elle n'aura qu'à regarder dans le frigo elle trouvera surement son bonheur.

Une bonne heure s'écoula avant que j'entend la voiture de Jack se garer. J'attendis patiemment qu'ils rentrent. Je m'avança vers Astrid pour l'aider à marcher puisqu'elle tituba à cause de l'alcool. Je l'aida à s'asseoir. " tu ne casseras rien de ce que Jack à déjà casser crois moi ! " lui dis-je en souriant. Je lui servie un café bien fort ainsi qu'un pour Jack je lui passa en le regardant là on compris tout de suite que notre invitée a bu pour oublier certains problèmes qu'elle n'arrive pas à encaisser. Je donna une tasse à Astrid en m'installant sur le tabouret à côté d'elle. " Astrid tout le monde ne t'a pas laisser tombé regarde Jack et moi On est là pour toi et on le sera toujours. Tu sais les hommes sont parfois très bête enfin parfois...Je dirais même toujours très bêtes. J'ai cinq frères je sais ce que c'est. C'est une passade dans ta vie Astrid tu es forte tu arriveras à te relever indemne..Ta boutique ce n'est que matériel tu peux en ouvrir une autre et si tu veux je t'aiderai. La vie est trop courte pour laisser des obstacle d'empêcher de vivre." Les ravages psychologique sont très dur à surmonter. Quand j'ai appris que Jack m'avait trompé j'ai eu du mal à m'en remettre je me suis mis à boire quelques verres de trop puis je me suis dit que l'alcool n'arrangerait rien à mes problème. Il faut laisser le temps apaiser le mal qui nous ronge. Un jour Astrid rigolera de cette passade de sa vie. " Je suis sur qu'Elliot à de bonne raison je sais c'est compliqué de faire confiance à un homme, mais laisse lui une chance "

J'ai eu beaucoup de mal à refaire confiance à mon mari, il 'a fallu de très long mois et même encore aujourd'hui je me tiens informer de ce qu'il fait et avec qui il est. Je sais qu'il ne recommencera pas, mais au fond de moi j'ai encore peur qu'il succombe à la tentation charnelle. A Miami les belles femmes ce n'est pas ce qui manque au contraire, mais je ne peux pas être toujours sur son dos quand même. " Je vais te préparer la chambre d'Autumn tu vas aller te reposer un peu et tu y verras plus clair après d'accord ? " Je regarda Jack pour lui faire comprendre de rester avec elle le temps que je monte préparer la chambre. Je monta et entra dans la chambre d'Autumn sa chambre est toujours bien rangé j'ai de la chance d'avoir une enfant obéissante comme elle. Je poussa la couverture de lit d'Autumn pour que Astrid s’en niche directement dedans.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 146

MessageSujet: Re: Une famille de coeur trop importante ( Astrid, Nolene)   Mer 7 Juin - 10:27

Je pris le temps de payer le tout, de parler avec le tenancier puisque oui elle avait fait la couverture d'un journal avec le chanteur mais également parce qu'elle était connue même à Miami. Il me promit de rien dire si elle partait sans histoire. Et la voilà qui revient quand je lui dit qu'elle venait chez-moi. Déranger Nolène et Autumn. Nolène s'entendait bien avec elle et Autumn on pourrait voir si elle pouvait pas dormir chez une amie pour cette nuit. Je la mis dans la voiture et après avoir parler à mes collègues je prit la direction de chez-moi. Je tentais de ne pas trop aller vite mais il semblerait que son estomac lui n'apprécia pas la jolie balade. Oh putin... j'ouvris les fenêtres quand elle me dit qu'elle était pathétique. Je tournai un regard vers elle et lui tapotai la main.

- Allons tu n'es pas pathétique


Je me garai et l'aidai à descendre de la voiture et surtout jeter le sac de vomi. C'était dégueulasse mais bon j'en voyais des pires que ça dans mon métier.Mais quand elle s'écria en voyant Nolène je fis un sourire désolé à tendre épouse. Ouais... on allait avoir du boulot je pense. Elle faillit se péter la figure sur le sol et elle se rattrapa disant qu'elle ferait mieux de s'asseoir avant de briser quelque chose. La réponse de ma femme me fit lever un regard moqueur sur elle. Comme si je pétais plein de truc d'abord. Enfin elle en vint à s'asseoir et aussitôt un café apparut devant moi. C'était un amour cette femme! Quand elle dit que j'étais un mari en or je me bombai le torse en faisant un petit sourire à Nolène. En voilà une qui le voyait! Mais bon j'étais quand même pas parfait. Je pris une gorgée de mon café et puis bon inutile de l'arrêter elle en avait sur le coeur la pauvre. Quand elle parla de ses frère dont Oz qui c’était fait enlevé, encore, et de Noah qui c’était fait tiré dessus. À cette évocation je baissai le regard car c’était un peu ma faute de l’avoir laissé aller sans protection car je n’ai pas été attentif. Mais quand elle évoqua son chanteur je me senti encore plus mal. Si je ne l’avais pas appelé, si j’avais attendu le lendemain elle ne serait pas dans cette situation. Peut-être serait-elle auprès de celui pour qui elle semblait avoir tant d’affection. BOn quand elle parla d’un maillot laid je fronçai les sourcils, c’est pas un défi pour elle ça un maillot… puis...sa colombe? Ok je pense que je ne chercherais pas à comprendre… trop compliqué. Quand elle parla du fait que elle, dans un lointain passé, couverte de bleu elle n’avait jamais pensé en finir...attends là… pourquoi elle disait ça? Je figeai ma tasse dans le mains mes doigts se serrant sur l’anse de celle-ci. Noah avait pensé en finir? Et devant moi? Sale petit con!! Oh que j’allais lui foutre une paire de claque! Il voulait se prendre les balles alors que j’étais là! Les lèvres serrées je ne trouvais rien à dire tellement j’étais en pétard. Heureusement mon adorable femme vint à la rescousse lui parlant doucement et avec tout ce ton maternel que je lui connaissais. Quand elle parla que le cowboy avait sûrement une bonne explication et de lui donner une chance je rencontrai le regard de ma femme. Elle m’en avait donnée une et à chaque jour je tentais de faire au mieux pour notre famille. Je me doutais bien qu’elle aimait pas voir une femme me rôder autour mais j’avais passé près de tout perdre.

Quand Nolène dit qu’elle allait préparer la chambre de Autumn je fis un sourire à ma femme mais l’arrêtai dans le bas des escaliers ma main sur son bras.

Noly, elle a plus un rond. Elle a dépensé tout l’argent économisé pour sa boutique. J’ai dû payer pour sa cuite. Je… elle est vraiment mal en point. Je vais tenter de la faire manger un peu. Tu peux lui prêter un truc elle a disons… rendu un peu de sa téquila dans la voiture.

Je lui donnai un rapide baiser et un petit sourire avant de rejoindre Astrid attrapant une boîte de mouchoir sur le comptoir et la poser à ses côtés.

P’tit coeur, je sais que c’est difficile en ce moment. Pour Elliot… attends il devait peut-être s’absenter pour un rendez-vous. Tu sais ce que c’est le métier est parfois prenant. J’aurais dû attendre au lendemain pour l'appeler… au moins il serait avec toi. dis-je avec un sourire, Mais tu vas m’expliquer un truc pour Noah… mais pas tout de suite. Essaie de manger un peu d’accord?

Je relevai son visage vers le mien pour voir ses grand yeux tristes qui crevait le coeur. Quel bordel ils avaient fait ces deux cons! Je pouvais pas en vouloir à Elliot… je ne le connaissais pas puis… bon c’est un chanteur et il devait avoir mille et une obligations. J’essuyais ses larmes qui roulaient sur ses joues avec un sourire triste. Je fini par me lever et lui déposer un bisou sur le dessus de la tête et aller au comptoir m’appuyant quelques minutes dessus reprenant sur moi. Je pris des assiettes et les disposaient sur la table ainsi que des ustensiles. J‘apportai les pancakes fraîchement cuites, le pot de sirop et le café sur la table. Je lui en mit une dans l’assiette en servit une à Nolène attendant qu’elle revienne. Deux pancakes dans mon assiette arrosée de sirop, Nolène était la meilleure cuisinière du monde!

C’est quoi le truc avec Noah? Tu as dit que… ça va p’tit coeur?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 325

MessageSujet: Re: Une famille de coeur trop importante ( Astrid, Nolene)   Dim 16 Juil - 2:06

Les mains sur ma tasses j'avais tenter d'expliquer à Jack et Nolène dans quelle situation j'étais. Avec tous ce qui arrivait j'avais fini par craquer et c'était plus que normal pour une femme qui avait toujours été heureuse comme moi, enfin presque toujours. Expliquer dans mon état était disons... difficile. Les larmes roulant sur mes joues, je regardais Nolène, écoutant les mots quel me disait. Cette passade semble beaucoup trop grosse pour moi Nolène. Tout arrive en même temps et je ne sais plus ce que je dois faire. Chaque pas que je fais semble me mener au désastre... L'écoutant je me parler d'Elliot et me dire de lui laisser une chance même si faire confiance était difficile, je lâchai un petit rire. Le seul homme à qui j'ai fait confiance m'a presque tuer... Mais lui ne m'a pas fait de mal là... Sauf en disparaissant après... Enfin après avoir eux ce que tout homme désire... Je poussai un soupire. J'espère vraiment qu'il est une bonne raison, je lui ai peut être fait le maillot le plus laid du monde... Mais je l'aime cet homme... Je regardai Jack et Nolène au travers de mes larmes. Et fini par faire un petit sourire à Nolène lorsqu'elle dit aller me préparer la chambre de sa fille pour que je me repose. Merci Nolène... Je suis désolé de déranger... Je la laissai sortir de la pièce et pris une gorgé de mon café alors que Jack suivait sa femme pour lui parler. J'écoutai ensuite se qu'il me dit pour Elliot et le laissai me donner un bisous sur la tête avant d'aller à la cuisine. Il voulait que je lui dise quoi sur mon imbécile de frère? Lorsqu'il revint je relevai la tête en tentant de sourire, mais me figeai en voyant ce qu'il y avait dans les assiettes. Elles sont toutes petites... Je me mis ensuite à sangloter. J'en ai assez... Oz qui joue les héro et se fait torturer, Noah qui se prend deux balles et dit qu'il regrette qu'elles les ai raté, Elliot qui disparaît après m'avoir fait des énormes crêpes et pour couronné le tout je m'aperçoit que j'ai dû prendre tout l'argent pour ma boutique pour être ici pour mes frères qui se trouvent au final à être deux vrais imbéciles méchants et très bêtes! Pleurant je regardai Jack droit dans les yeux. J'étais à bout, je ne voulais plus rester ici si c'était pour sa... Je veux retourner chez moi Jack, aux Bahamas...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une famille de coeur trop importante ( Astrid, Nolene)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une famille de coeur trop importante ( Astrid, Nolene)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» question importante sur l'xp
» Tu m'as trahit pour un rêve, alors je vais faire battre ton coeur pour un cauchemars [PV Hazufel]
» On n’a pas le même sang, ni la même histoire, mais pour moi, tu fais partie de ma famille.
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» daisy caniche x bichon 4 ans ( ta patte sur mon coeur)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Summer Life :: Miami dans sa splendeur :: Coconut Grove :: Quartier résidentiel Coconut Grove-
Sauter vers: