Partagez | 
 

 Nice to meet you (Anyway) Feat Ephrem Boreïev

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 09/09/2018 à Miami. J'ai posté : 15 Pointage : 5

MessageSujet: Nice to meet you (Anyway) Feat Ephrem Boreïev   Dim 16 Sep - 22:41

Nice to meet you (Anyway)
Les décorations de Noël avaient commencé à apparaître dans les rues et les magasins. La pâtisserie ne faisait pas exception. Sous les directives de madame Jiang, les employés avaient tout décoré. Principalement de petites lumières pleines de couleurs, de guirlandes de fausses branches de sapin ou encore des boules avec des vœux chinois inscrits dessus. La fête avait aussi fait son apparition dans les articles offerts. Des cupcakes de rennes, des pâtes d’amende en canne de bonbon, des sablés spirales rouge et vert… Des chansons de Noël tournaient même de plus en plus à la radio, malgré le fait que la boutique soit souvent connectée à une station chinoise.
Le coeur d’Alyssa s’était également joint à la fête. Depuis quelques jours, elle avait débuté le cauchemar des achats de Noël. Avec l’énorme famille recomposée qu’était la sienne, c’était toujours un casse-tête de trouver un petit quelque chose pour chacun. Cette année, elle s’était prise un peu plus en retard qu’à l’habitude. L’idée des cadeaux lui tournait à chaque minute dans la tête. Mais, aujourd’hui, elle n’avait pas le temps de penser à ça.

La rouquine devait travailler à la caisse ce jour-là. Cette tâche lui demandait étrangement plus de concentration quand cuisine. Comme la plupart des clients étaient chinois, elle devait discuter avec le langage approximatif qu’elle avait apprit et tenter de comprendre les discutions qu’on lui adressait. Son esprit était beaucoup plus occupé à trouver le peu de chinois qu’elle savait plutôt que de trouver le cadeau idéal pour la petite dernière. Heureusement, un moment plus calme se présenta après l’achalandage du midi. Les coudes sur le comptoir, elle tentait de deviner ce qui plairait à une adolescente, quand une collègue l’interpella dans la cuisine. C’est avec plaisir qu’Aly transporta un plateau de croissants frais vers les rayons.

Au même moment où elle installait le plateau, deux jeunes hommes entrèrent dans la boutique. La femme ne put s’empêcher d’entendre leur conversation dans le silence de l’établissement. Ils discutaient de problèmes juridiques. Alyssa fit un rapide calcul dans sa tête : habit veston-cravate + questions de la cour = avocat. La rouquine n’aimait pas juger des gens avant de les connaître mais les avocats… C’était plus compliqué pour elle de ne pas les classer dans la section des personnes qu’elle ne voulait pas dans son entourage. Poussant un soupir, Aly se força à mettre tout de même un sourire sur son visage et retourna derrière le comptoir.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 23/04/2018 à Miami. J'ai posté : 63 Pointage : 5

MessageSujet: Re: Nice to meet you (Anyway) Feat Ephrem Boreïev   Lun 24 Sep - 22:59

Isaac
&
Kaythlin
Look for the girl with the broken smile. 


Il était dit qu'un malheur n'arrivait jamais seul. Quelques mois plus tôt, Ephrem avait vu sa relation vieille de presque 6 ans avec Zoey dépérir du jour au lendemain. Quelques semaines plus tard, l'agente qui servait d'intermédiaire entre la mère de Milan et lui avait cogné à la porte du papa nouvellement célibataire. À peine le grand brun avait-il eu le temps de comprendre qu'il avait définitivement perdu Lou qu'on tentait de lui enlever son fils également. Pourquoi? Sa situation maritale avait changée et son ex pensait que, sans Zoey comme belle-mère et tutrice dans le décors, elle avait plus de chance de gagner la garde complète de leur petit garçon. La garde était de nouveau en jeu. Ephrem n'aurait donc jamais le temps de souffler.

Ce matin là, le presque-trentenaire devait gérer une rencontre préalable avec les jury afin de présenter sa situation actuelle. Son avocat avait tenu à le rencontrer plus tôt : gérant le dossier "garde de Milan" depuis près de 5 ans, il savait comment s'y prendre pour mettre la table en faveur du Québécois. Le matin même, l'homme de loi avait même pris la peine de l'appeler pour lui rappeler de mettre un costume, ce dont le jeune homme semblait avoir tant de misère à se rappeler. Il détestait choisir ses vêtements. Discutant tous deux, Ephrem et lui se dirigeaient vers la caisse de la boulangerie où ils avaient décidé de déjeuner ensemble.

-Les jury semblent eux aussi croire que la situation maritale ne change que très peu de chose au dossier. Je crois que le procès sera vite terminé.

Ephrem acquiescait d'un léger signe de la tête, sans plus, se tournant plutôt vers la jolie demoiselle derrière le comptoir qui semblait prête à les accueillir. D'une voix joviale, charmeuse, le grand brun se lançait dans une courte conversation avec cette dernière.

-Pour de nouveau clients, j'imagine que vous avez de bonnes recommandations à offrir? Qu'est-ce que vous nous conseillez?

Bien sur, il aurait pu simplement choisir un peu de tout ce qu'il préférait ... ce qu'il ferait surement vu toutes ces pâtisseries alléchantes qui trônaient dans la petite vitrine. Seulement, Ephrem faisait partie de ces gens qui étaient plus-que-social, et il ne pouvait laisser passer cette chance de discuter -ne serait-ce que quelques secondes - avec la jolie rouquine qui lui offrait un sourire bien professionnel. Rien de bien plus amical. Une légère déception pour l'homme, qui avait bien plus envie de discuter avec elle que de retourner à ses histoires de cours et de jury.
CODAGE PAR AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 09/09/2018 à Miami. J'ai posté : 15 Pointage : 5

MessageSujet: Re: Nice to meet you (Anyway) Feat Ephrem Boreïev   Mar 2 Oct - 0:47

Nice to meet you (Anyway)
Alyssa eut à peine le temps de se placer derrière son comptoir. Un des clients l’avait déjà rejoint. Peu intéressé à la conversation de son collègue, l’homme se tourna vers elle.  D’une voix enjouée, presque charmeuse, il la questionna sur les produits qu’elle lui conseillerait. D’un simple coup d’œil, la rouquine avait deviné qu’ils étaient nouveaux dans la boutique. Les clients occidentaux étaient rares dans le coin, surtout quand les périodes très touristiques étaient terminées. De toutes ses clients, elle arrivait après maintenant six ans à reconnaître les réguliers. Habituellement, elle adorait discuté avec les clients plus typiquement floridiens. La conversation était beaucoup moins courte et lui demandait bien moins de concentration. Aly aimait savoir comment ils avaient trouvé la boulangerie et était fière quand ils lui annonçaient que c’était sur les réseaux sociaux.
Cette discussion l’aurait normalement enchantée. Elle aurait probablement répondu à ses charmes avec humour. Malheureusement, l’étiquette d’avocat s’était attachée au dos de ces clients. Alyssa essayait toujours de ne pas juger les personnes qu’elle rencontrait avant de les connaître. Pourquoi avait-il fallut que l’homme à l’air sympathique soit un professionnel de la justice? S’il y avait un seul corps de métier qu’elle détestait automatiquement, c’était bien celui-là. Et Aly s’en voulait énormément… Même si c’était plus fort qu’elle.

Malgré tout, l’écossaise savait reconnaître également un client qui avait besoin de parler quand elle en voyait un. La demande de recommandation revenait souvent chez les personnes peu habitués à leurs types de pâtisseries. C’est donc sans hésiter qu’elle répondu au brunet avec un sourire.

- Et bien, les croissants viennent tout juste de sortir du four. Sinon…

Contournant à nouveau le comptoir, Alyssa les dirigea vers les produits qu’elle désirait leur présenter. Elle était persuadée qu’une simple description ou le nom chinois des pâtisseries ne leur dirait rien.

- Il y a les Baozi, un pain fourré à la viande ou au fromage. Je vous suggère également les pains au porc séché et les déjeuner en brioche. Si vous avez la dent plus sucrée, nos tartelettes aux œufs et les pâtes d’amendes sont populaires à ce temps de l’année. Ou nos classiques gâteaux au matcha et les desserts à la noix de coco.


D’un rapide coup d’œil, la femme constata que le plus sérieux des deux hommes semblaient avoir déjà une idée de ce qu’il voulait. Visiblement, ce n’était pas sa première visite dans une pâtisserie chinoise … ou qu’il n’était pas autant intéressé que son collègue. Le charmeur lui semblait vouloir découvrir, signe typique d’un testeur. Alyssa concentra donc son énergie sur le brunet. Voulant aider le mieux possible son client et, il valait l’avouer, par curiosité, elle poursuivit.

- Est-ce que je peux vous demander si c’est votre première visite dans une boulangerie chinoise?


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 23/04/2018 à Miami. J'ai posté : 63 Pointage : 5

MessageSujet: Re: Nice to meet you (Anyway) Feat Ephrem Boreïev   Dim 21 Oct - 0:04

Isaac
&
Kaythlin
Look for the girl with the broken smile. 


Le mot croissant titilla les oreilles d’Ephrem comme une musique. Il fallait dire qu’entre les croissants et les pains au chocolat, son bonheur devait rimer avec le bruit croustillant de ses dents sur une pâte feuilletée. Il aurait immédiatement pris cela, mais il voyait bien que les choix étaient nombreux dans cette petite boutique et que beaucoup de ces mets lui étaient complètements inconnus. Il fallait dire qu’il n’avait pas beaucoup traîné dans le quartier chinois lorsqu’il habitait à Montréal, alors qu’il aurait pu. En ce temps-là, il avait “mieux à faire” fallait-il croire. Le grand brun pensait que le propositions arrêteraient à ce choix, comme la plupart des caissières l’auraient fait, mais il vit bien vite la jolie demoiselle sortir de derrière son comptoir et se diriger vers des présentoirs. Vint alors une ribambelle de choix qui l’intéressaient tous à leur manière, saut la tartelette aux oeufs qui ne lui inspirait pas confiance. Ça n’avait rien d’une omelette, c’était certain. Malgré cela, il hochait la tête à chaque nom, s’assurant de repérer des yeux ce que la jeune femme lui désignait.

-Difficile de choisir, j’ai l’impression que je vais repartir avec trois boîtes…


Ce qui n’était pas tant nécessaire. Ephrem devait visiter des appartements non loin d’ici sous peu, histoire de trouver un vrai pied à terre pour lui et Milan, il pourrait donc revenir souvent pour goûter aux pâtisseries. le quartier était idéal pour que le garçon puisse éviter de prendre l’autobus scolaire pour se rendre à l’école et le père avait repéré quelques annonces ici et là. Il espérait trouver un endroit où son fils ne serait pas trop déçu d'emménager, lui qui avait tant de mal à se faire au départ de Zoey.  La question de la petite vendeuse vint à point pour déranger Ephrem de ses pensées qui se tournaient vers son ex copine. Ce n’était pas le temps de penser à cela. Il sourit donc à son interlocutrice, enfouissant une main dans la poche de son pantalon pour éviter de toucher aux pains. De l’autre, il voulu replacer ses cheveux, oubliant qu’ils étaient attachés pour la peine qu’il devait se présenter en cours.

-Je crois, oui. J’ai bien le sentiment que ce ne sera pas ma dernière fois. Ce serait idiot de goûter à tout en une seule fois, je n’en profiterai pas…  


Il jeta un oeil à son avocat, qu’il avait presque oublié dans le processus. Celui-ci le regarda d’ailleurs, une once de reproche dans les pupilles. Et dans sa voix.

-On doit être au palais de justice dans une heure. Si tu veux discuter avant..

-Oui, laisse-moi une minute. Achètes tes trucs, je te rejoins dehors!


Le premier ne se fit pas prier, interpellant déjà la jeune vendeuse pour payer ses minces achats alors qu’Ephrem tenait son menton dans sa main, frottant sa barbe en espérant que cela l’aide à choisir plus rapidement. Non sans une hésitation, il s’empara tout d’abord d’un pain au porc séché. Il entendit la porte fermer, signe que le représentant de la loi avait déjà complété sa transaction. Rapidement, il porta les petites pinces vers un dessert de coco, l'ajouta à son maigre butin et rejoint la demoiselle à la caisse. Déposant le tout sur le comptoir, il réfléchit une seconde avant de regarder la brunette dans les yeux, le plus sérieusement du monde.

-Vos croissants… Est-ce que vous les vendez en boite? Une demi-douzaine, par exemple?


Il sembla songeur quelques secondes, puis rectifia ses propos.

-Ou peut-être une douzaine. La semaine de travail va être longue et je ne pourrais certainement pas repasser aussi souvent que je le voudrais. Si le coup de foudre survient, je suis mieux d’en avoir plusieurs sous la main.

Cela lui semblait complètement logique. Sa semaine en mer commençait le lendemain matin et, s’il les cachait bien, il aurait assez de 12 croissants pour lui seul durant ses pauses. Cela, s’il le cachait bien. Un “emprunteur de nourriture” pouvait frapper à tout moment, surtout qu’il devait y avoir un nouveau dans son dortoir. Ponctuant sa demande d’un grand sourire, il attendit la réponse de la demoiselle.

CODAGE PAR AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 09/09/2018 à Miami. J'ai posté : 15 Pointage : 5

MessageSujet: Re: Nice to meet you (Anyway) Feat Ephrem Boreïev   Jeu 25 Oct - 0:32

Nice to meet you (Anyway)
La remarque du client sur le choix difficile qu’il allait devoir prendre lui tira un sourire involontairement. C’était souvent la réaction des personnes gourmandes qui passaient pour la première fois à la boutique. L’éventail de pâtisseries proposées et les nouveautés culinaires chinoises apportaient souvent ce genre de réaction. Et Alyssa était fière quand elle voyait des gens revenir après leur première visite. Elle était une passionnée de son travail et était ravie de voir les clients l’apprécier. Cela prouvait que ses efforts, autant que ceux de ses collègues portaient ses fruits. Elle n’aurait jamais eu la prétention de diriger une pâtisserie mais savoir que sa cuisine était aimée, c’était toujours agréable.

C’est pourquoi elle n’avait pas pu s’empêcher de poser une question à son client. C’était toujours intéressant de savoir s’ils avaient déjà essayer des pâtisseries de d’autres cultures. Même si c’était une évidence qu’ils mettaient les pieds pour la première fois dans la leur. L’homme lui confirma ainsi ce qu’elle avait deviné. Premier pas dans une boutique de pain chinoise et surtout dans celle-ci. Il ajouta que ça ne serait tout de fois pas sa dernière visite. Voir un client aussi enthousiasme faisait plaisir. L’homme se retourna pour jeter un coup d’œil à son compagnon. Et l’information qu’elle avait oublié un court instant lui revient en tête. Ses personnes travaillaient au palais de justice. Ce dernier ne se fit pas prier pour accepter la proposition de son camarade. Déjà, il l’interpellait pour payer ses quelques trouvailles. Alyssa rejoint donc son client et le servit. Attrapant le sac contenant ses achats qu’elle lui tendait, l’avocat se dirigea rapidement vers la porte. Faisant les cents pas devant la boutique, il attendait visiblement impatiemment son ami.

Le châtain termina rapidement ses achats avant de se diriger vers le comptoir à son tour. Les choix de ce dernier montraient qu’il était beaucoup plus aventureux que son compagnon, qui avait été plutôt dans les classiques. Après avoir déposé ses achats, le client sembla hésiter un instant. Sa question prit l’écossaise par surprise. Bien sur, ce n’était pas la première fois qu’elle entendait ce genre de demande. La vente de produits en boîte se faisait à l’occasion. Habituellement, le client les avisait d’avance par contre. Mais, la requête de l’homme de loi ne se terminait pas là finalement.  Il fixa son choix à une douzaine de croissants pour une longue semaine de travail. Puisqu’il prévoyait avoir un coup de foudre pour la pâtisserie, avait-il rajouter avec un grand sourire. Alyssa laissa un léger sourire déformer ses lèvres. Ce nouveau client était vraiment un amoureux de la nourriture.

- Si vous me laissez quelques minutes, je peux vous arranger quelque chose.

Normalement, peut-être qu’un clin d’œil complice aurait suivit la phrase. Malheureusement pour l’homme, son métier avait monté une barrière naturelle entre eux, sans qu’il ne le sache. Aly saisit une boîte de carton qui servait à l’ordinaire pour les gâteaux qu’elle jugeait suffisamment grande. Elle se rendit devant le bon plateau et remplit délicatement la boîte de douze délicieux croissants. Elle essaya qu’ils soient juste assez rapprochés pour s’éviter de bouger mais pas trop pour qu’ils se cassent entre eux. La pâte feuilletée était fragile et elle n’avait aucune envie que son client ne ramène une bouillie de feuille. Peu importe qu’il soit avocat. Revenant au comptoir, elle appliqua l’autocollant de la boutique pour fermer la boîte et la remit au client.  

- Voilà! Votre arme secrète pour cette semaine est prête.

Pianotant sur la caisse, elle put ensuite annoncer le montant que son client lui devait pour ses achats. Pendant qu’il effectuait la transaction, la pâtissière rangea les produits dans deux sacs; un pour la boîte et le deuxième pour le reste des pâtisseries. Elle tourna les poignées des sacs dans sa direction.

- J’espère que votre technique secrète rendra votre semaine meilleure.


Et elle pouvait comprendre. Combien de fois avait-elle vu son père surchargé de travail? Non, mauvais souvenir… Elle devait chasser ces pensées.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 23/04/2018 à Miami. J'ai posté : 63 Pointage : 5

MessageSujet: Re: Nice to meet you (Anyway) Feat Ephrem Boreïev   Jeu 25 Oct - 16:26

Isaac
&
Kaythlin
Look for the girl with the broken smile. 


La jeune femme sembla bien prendre la demande d’Ephrem pour avoir une bonne douzaine de croissant, lui demandant un minuscule délai pour lui paqueter son achat dans une boite à cet effet. Le brunet remarqua la délicatesse avec laquelle elle plaçait les croissants dans la boite et il lui en était reconnaissant pour cela. Après tout, qui voulait de croissants aplatis? Il se perdit une minute dans ses pensées et, bien vite, il se retrouva avec une grande boite sous le nez, joliment décorée d’un collant aux couleurs de la boutique. Une arme secrète. Cela arracha un sourire au marin. C’était presque le cas. De quelques gestes absents, Ephrem paya ses achats et rendit la machine à la jolie caissière, lui offrant un grand sourire pour la peine. Alors qu’elle lui tendait ses sacs, elle lui souhaita en quelque sorte une bonne semaine. Il en aurait besoin. La rencontre avec les jurys arrivaient d’ici quelques heures et la semaine en mer était longue ces derniers temps, car il savait qu’il n’était pas attendu à son retour. Zoey n’était plus là et, momentanément le temps que la garde soit réglée, Milan restait chez sa maman. Puis il devait déménager.
Le sortant de ses pensées, de petits coups frappés à la fenêtre se faisaient insistants. Ephrem regarda par-dessus son épaule : son avocat le regardait, les sourcils bien hauts, alors qu’il semblait lui parler. Du moins, ses lèvres bougeaient derrière la vitre, mais aucun son ne se rendait à lui. Il se retourna donc vers son interlocutrice, lui offrant une moue désolée.

-Merci bien! Il semblerait que de porter un complet ne me donne pas le droit de me faire attendre.

L’homme tourna les talons, puis s’avança d’un pas pressé vers l’entrée. À mi-chemin, il se retourna, tirant une légère révérence.

-Je reviendrais lorsque je manquerais de croissants.


Puis enfin, il s’engouffra dans l’ouverture de la porte que son avocat lui tenait déjà, le grondant presque pour le retard qu’ils risquaient d’avoir par sa faute. Une excuse, un léger rire malaisé. Puis la porte se referma derrière lui.

CODAGE PAR AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Nice to meet you (Anyway) Feat Ephrem Boreïev   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nice to meet you (Anyway) Feat Ephrem Boreïev
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nice to meet you again - Matthew&Zoella
» Nice to meet you. Again. (feat. Adonis)
» 07. Hi, I'm Glenn ! Nice to meet you !
» Heeeeee, dude ! It's nice to meet ya again ! | Mercedes Ferrès.
» «Hello my name is... Nice to meet you.»

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Miami dans sa splendeur :: Coconut Grove-
Sauter vers: