Partagez | 
 

 Your clothes say different on my bedroom floor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 02/09/2018 à Miami. J'ai posté : 29 Pointage : 0

MessageSujet: Your clothes say different on my bedroom floor   Dim 2 Sep - 22:57

Bonjour, je m'appelle Alexander Lennox Oxford, j'ai 28ans, je suis donc née le 04/08/1989 à Los Angeles. Ma famille a des origines les Oxford. Je réalise mon rêve de toujours en  étant Musicien, Artiste peintre & Tatoueur durant ses temps libres. ! Pour combler le reste de ma vie je suis Homosexuel, et j'habite Miami depuis Deux années. Je fais parti du groupe Sangria.
A. Lennox Oxford
Bonjour! Je m’appelle Kelly, bilou. Je viens de québec. J’ai 27 ans! Je fais du RP depuis plus de 10 ans Je vous ai trouvé grâce à je suis déjà venue ici. . Je dois vous dire que je l'aime bien puisque je reviens. J’ai choisis Nicolas Simoes en avatar parce que t'as vu sa tête si sexy ? Autres choses? Nope!
caractère
T’es pas le genre de gars qu’on veut comme ami,  encore moins le gars avec qui on a envie et on devrait trainer. Tu attires les ennuis, mais t’es aussi capable de les créer – c’est bien ça le problème. Si tu ne faisais que les attirer on pourrait te laisser le bénéfice du tout, mais vu que t’es loin d’être un ange, on se tient loin de toi.  Encore on peut te fréquenter, mais pas pour les bonnes raisons. cette colère, cette agressivité qui fait partie de toi. Personne ne comprend comment cela se fait que t’es aussi débile. Sauf que toi, tu  le sais que c’est à cause de ton passé. Tu es ce genre de gars plutôt refermé sur toi-même. Tu déteste qu’on te pose des tas de questions sur toi, sur ta vie en générale. Tu restes secret sur ta situation familiale. Tu est plutôt discret et du genre effacé. Tu es celui qu’on ne remarque pas mais qu’en même temps quand on t’aperçois, tant tu es intriguant. Tu es le premier à qui on peu faire confiance, d’ailleurs les secrets resterons toujours secret avec toi. Comme ta mère t’as une légère addiction à l’alcool, mais disons plutôt que tu préfères la drogue. C’est plus fort que toi, tu te dois d’en prendre. C’est l’une des seules choses qui puissent te faire oublier à quel point ta vie c’est de la merde. Tu aimes les mecs et ça tu le sais depuis que t’es tout jeune. Tu t’es longtemps demandé s’il y avait un truc qui clochait avec toi, mais t’as rapidement compris que t’en avais rien à foutre des filles alors que les autres gars oui.  


Dernière édition par A. Lennox Oxford le Dim 2 Sep - 23:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 02/09/2018 à Miami. J'ai posté : 29 Pointage : 0

MessageSujet: Re: Your clothes say different on my bedroom floor   Dim 2 Sep - 22:57

racontes-moi ton histoire

 01 ;Ta mère c'est une junkie qui n'aurait jamais dû avoir d'enfant. Elle ramenait un tas d'hommes à la maison pour arriver à payer sa prochaine dose d'héroïne. Elle n'a jamais perdu ta garde, mais elle aurait dû puisque tu ne vivais clairement pas dans un bon climat.  
  02 ;Tu ne connais pas ton père, tu ne le connaîtras probablement jamais. De toute façon revoir la liste des hommes que ta mère a fréquentés serait beaucoup trop long.
  03 ; Tu n'as pas eu une belle enfance. Tu t'es souvent fait réveiller par les cris incessants de ta mère et d'un certain homme. Sur la table il n'y a pas souvent à manger, tes vêtements étaient souvent délabrés.
  04 ;Tu te faisais embêter à l'école parce que tu étais différent. Toujours dans la lune, mais surtout seul dans le fond de la cour d'école. C'est parce que tu changeais tellement souvent d'école que te faire des amis devenait un problème. Tu avais ce dont de t'attacher rapidement alors que tu devais les quitter pour n'importe quelles raisons.
05 ;Tu es entré en cure de désintoxication il y a maintenant quatre ans et tu en es ressortis aussitôt. Tu n'étais pas prêt et puis tu y es retourné. Tu t'es juré de ne jamais suivre les traces de ta mère.
  06 ;Bisexuel, mais tu préfères d'avantage la gente masculine. Tu ne t'es jamais caché de ton attirance pour les hommes. Tu l'assumes depuis que tu as tenté l'expérience et franchement il n'y a rien qui puisse équivaloir ça.
  07 ;Tu fumes de la marijuana encore aujourd'hui mais seulement lorsque tu peins. Avoir de gros contrats pour certaines galeries d'art ça te stresse tandis que fumer ça t'aide à te détendre. En plus, tu n'as pas l'impression que ta créativité est à son maximum dans ce temps-là.
  08 ;Tu vis en colocation depuis que tu es à Savanah. Tu aimes ça puisque ça te fait de la compagnie. Tu détestes être seul.
  09 ; Artiste dans l'âme. Tu écris des textes, tu dessines, tu peins et tu joues la musique. Tu t'es même trouvé un boulot dans un petit studio de tatouage.
  10 ; Tu carbures au café le matin. Tu détestes te lever tôt mais l'avenir appartient aux gens qui se lèvent tôt.
 11 ; Tu as quitté Los Angeles parce que tu t'en allais en désintoxication, mais aussi pour faire fâcher ton meilleur ami. Tu avais des sentiments pour lui, tu lui en as fait part et il semblerait que cela n'était pas réciproque.
 12 ;  Tu as toujours aimé chanter, écrire et jouer de la musique. Malgré tout le côté artistique tu l'as. Alors, toi et tes copains qui aimez tous la musique l'un autant que l'autre vous avez décidé de construire un groupe (All4NOX). Vous ne croyez pas avoir autant de succès et pourtant cela a duré un bon quatre ans. Ce fut pour toi les plus belles années de ta vie jusqu'à maintenant un peu trop de débauche.
 13 ;Tu l'as aimé comme un fou Lincoln et pourtant c'était bien différent pour lui. Votre relation n'était que physique pour lui alors pour toi avec le temps c'est devenu un peu plus sentimental. Ton problème c'est que tu t'attaches rapidement aux gens et en occurrence à Lincoln.
 14 ; Tu as fini par en avoir marre d'être sa marionnette. Tu ne voulais pas être là que pour assouvir ses pulsions une fois de temps en temps. Alors, tu t'es jeté dans les bras d'un paquet de fans juste histoire de le faire réagir. Ça n'a pas fonctionné, mais tu as trouvé un mec avec qui ta relation était carrément pourrie.
 15 ; Ta dernière relation était toxique. Ton copain c'était un mec ultra contrôlant, agressif et jaloux. Tu n'arrivais plus à mettre le pied dehors sans te faire poser un tas de questions. C'était devenu de la folie et encore aujourd'hui tu crois qu'il arrive encore à suivre tous ses moindres mouvement.


Drunk in love.
Ce soir c'est une autre de ces soirées banales que tu as l'habitude de passer avec tes copains. L'alcool coule en quantité excessive, tandis que la drogue embrouille les idées des gens qui la consomment. Ce soir, contrairement à d'habitude tu es plutôt calme et posé. Tu bois de la bière, mais sans plus. Ton corps est allé se joindre aux autres sur la fausse piste de danse qui a été créée dans cet appartement. Tes hanches ont suivi le rythme puis un coup que tu fus contenté tu retournas t'asseoir tout près de tes copains. « Nox, on s'fait un t'es pas game. » Tu penches la tête sur le côté en pinçant tes lèvres. « Mouais ça m'va. » Finis-tu par dire en terminant ta bière. Tu étires ton bras, en découche une nouvelle et avant même que t'aies pu te relever la partie avait déjà commencé. « Andrew ! J'espère que t'es prêt. » Les cris de dégoût de tes copains se font déjà entendre et toi tu te marres alors que tu n'as rien suivis. Tu es un peu amoché c'est bien ça le problème. « .. donc tu devras.. payer un verre à cette nana .. et lui donner ton numéro. » Andrew regarde la demoiselle en question et un air de dégoût s'affiche sur son visage. Il n'avait pas tort, la demoiselle en question n'avait rien d'une Blake Lively, c'était plutôt le modèle démodé et ternis de Lindsay Lohan. La nuit d'avant avait été rude, peut-être même les cinq précédentes. Tu pouffas de rire alors qu'Andrew refuse carrément le défi. « BOIS BOIS BOIS !» Vous mettez vous à crier en riant alors qu'il termine sa bière. « J'ai plus envie de jouer c'est stupide comme jeu. » Tu restes silencieux alors que toi ça t'amuse de voir que tes amis ne sont pas vraiment aux devants des choses. Tu t'approches de Lincoln qui est tout près de toi. « .. t'as toujours envie de jouer ? » Il te regarde plutôt perplexe alors qu'un sourire s'affiche sur tes lèvres.« .. t'es pas game de m'embrasser.. » Dis-tu en riant et te calant dans le sofa alors que tu approches tes bouteilles de bière de tes lèvres. Tu passes ta langue sur tes lèvres puis le fixe. Tu n'as pas changé d'avis, tu as toujours envie qu'il pose ses lèvres contre les tiennes. Depuis un moment, ton corps est attiré par le sien. Tu as envie de comprendre ce qui ce passe en toi, voir même pour vous deux. Alors, commencer par un baiser te semble une bonne option. « J'vais pisser et m'chercher une autre bière. » Dis-tu en te levant du sofa. Tu te retournes pour regarder ton ami et te mordille la lèvre histoire que ton geste soit assez subjectif. Tu te perds dans le monde, puis avant même que t'aies eu le temps de te rendre au bar pour te prendre une bière tu sens une main agripper ton poignet, ton corps tiré malgré tout ce monde. Tu ne comprends pas. L'alcool commence à faire son effet, mais tu as rapidement compris ce qui se passait lorsque tu te rendis compte que Lincoln se trouvait devant toi. Une porte se referma derrière vous deux, ton corps contre le sien. Tu commences à sentir ton coeur se débattre dans ta poitrine. « Il était temps que tu te décides. » Dis-tu en sentant ton dos se plaquer contre la porte qui vous sépare du reste du monde. Tes mains agrippèrent le haut de son chandail tandis ses lèvres se déposèrent sur les tiennes. Une vague de chaleur s'empara de toi, puis tes mains commencèrent à se faire baladeuses alors que vos langues s'amusaient ensemble.[/justify]

Go fuck yourself
T'essaies de garder ton calme, mais toi t'es un impulsif. Tu as envie de tout casser dans votre roulotte de l'amour, ou du sexe selon la vision de Lincoln. « Donc si j'comprends bien toi.. tout ce qui compte c'est de prendre ton pied et foutre le camp comme si c'était normal. » Ton coeur cogne dans ta poitrine et ta mâchoire se crispe alors que tu es allongé tout près de lui. Tu as envie de le secouer. Tu es en colère, mais t'es tout aussi triste. Tu viens de comprendre que tes sentiments pour Lincoln ne sont pas réciproques. « On s'en fout de la vision des autres si on n'est bien ensemble non ? » Lui demandes-tu en t'assoyant en indien face à lui. « Tu crois que les autres ne se doutent pas qu'on se retrouve tard la nuit, si c'est ça t'es vraiment un imbécile aveugle. » Dis-tu en levant les yeux en l'air. Tu te lèves, passes tes mains sur ton visage puis soupire violemment. « C'est n'importe quoi ce qu'on entretient comme relation, ça ne peut pas continuer .. » Ajoutes-tu en le regardant droit dans les yeux. Toi tu t'assumes pleinement alors il n'y en a pas de problème, mais le fait que Lincoln préfère que votre petite histoire reste secrète, ça te dérange. Surtout parce que tu as l'impression que l'amour dans ce cas-ci ne va que dans un sens. Tu ne voudrais pas te faire plus de mal que tu en as présentement. Tu croyais que ça allait aller plus loin, mais tu t'es royalement tromper. Tu regardes un peu partout dans la roulotte puis attrape ton paquet de cigarette. Tu as envie de souffler un peu - d'empester l'endroit histoire de faire chier. T'es comme ça en privé, provoquant et chiant. Tu tires donc sur ta cloppe comme si ta vie en dépendait et te retourne vers ton ami, ton amant. « J'ai pas envie d'faire ta pute et de fermer ma gueule, j'espère que tu me comprends bien ? » Tu hausses les sourcils et attendant sa réponse. Tu n'as pas mâché tes mots, mais ça il devrait le savoir que tu ne dis jamais rien pour rien. Tes paroles sont souvent songées. Bordel, cette cloppe n'arrive pas te calmer et son attitude de je m'en fou te pu au nez. Tu éteints donc ta cigarette sur le coin d'une table, au diable le foutu cendrier t'as envie de foutre le camp et surtout de ne pas voir sa gueule d'ange. « T'sais quoi va t'faire foutre .. j'en ai marre de tout ça. Je n'ai pas envie d'entendre tes excuses bidons. » Dis-tu en attrapant tes vêtements et sortant de la roulotte. T'en a rien à foutre d'être à moitié à poil, au pire ça t'arrange que les gens te voient dans ton habit d'Adam.

Let my be myself

Tu es plus vulnérable que tu l'aies déjà été. Depuis ta cure de désintoxication t'es plus conscient de tes sentiments, de tes états d'âmes. Tu es moins dépressif certes, mais un peu trop sensible. « Tu t'arrêtes maintenant, ça fait des jours que je ne suis pas sorti de l'appartement, tout ce que j'ai fait c'est de parler au téléphone avec le proprio de la galerie d'art. » Tu prends une gorgée de ton café, reprend ta cigarette dans le cendrier et le fixe. « J'crois que tu frôles la folie.. » Finis-tu par dires à Avery sur un ton neutre. Il ne semble pas d'humeur à converser sur le sujet alors que pour toi c'est important il faut que tu mets ça au clair. « Tu m'écoutes ? » Lui demandes-tu en éteignant ta cigarette et déposant ta tasse de café sur le comptoir de la cuisine. « Ah Lenny.. Lenny..Lenny.. Lenny... » Tu fronces les sourcils et grogne. Y'a qu'une personne qui a le droit de t'appeler comme ça et encore là - tu détestes ce surnom. « M'appelles pas comme ça. » Il s'approche de toi tel un prédateur. Sa main s'agrippe à ton poignet et le serre. « Tu m'fais mal. » Dis-tu en grimaçant. Il se met à rire de façon plutôt diabolique et serre un peu plus fort. « C'est à moi que tu fais mal quand tu regardes les autres mecs .. » Finit-il par dire. Tu ne comprends pas sa réaction. Tu n'as pas de contact avec personne depuis au moins une semaine. Tout ce que tu fais c'est de te concentrer sur tes toiles. Ce contrat est important pour toi et tu n'as pas envie de le bâcler. Tu tires sur ton poignet pour le reprendre et son corps s'approche du tiens. « T'es à moi.. » Tu secoues la tête. « T'es fou qu'est-ce qui t'prends. » Tu le repousses puis te recule. « Dégages. » T'essaie de le fuir, mais il est insistant. « J'vais faire de ta vie un enfer si tu continues de faire ce que tu fais. » C'est de pire en pire chaque fois. Tu ne peux parler avec personne, ça le rend fou. Ces menaces de te font pas peur, mais lui et sa violence par contre c'est une paire de manche. En plus, il est beaucoup plus bâti et plus fort que toi. Son emprise ne te plait pas et votre relation est toxique. « Sors de l'appartement. » Son rire te donne des frissons dans le dos alors qu'il te fait reculer jusqu'au mur de la cuisine. « Sors ou j'appelle la police. » Dis-tu en brandissant ton portable. Il secoue la tête et tu reçois un coup dans le ventre. Un bruit sourd sort d'entre tes lèvres. « Personne ne voudra d'un jouet brisé. » Te dit-il avant de te coller plusieurs coups sur la gueule et un autre dans le ventre. Décidément tu n'as vraiment pas de chance en amour.


Dernière édition par A. Lennox Oxford le Lun 3 Sep - 23:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 24/02/2017 à Miami. J'ai posté : 1281 Pointage : 35

MessageSujet: Re: Your clothes say different on my bedroom floor   Dim 2 Sep - 23:11

Bienvenue!!!! Very Happy Very Happy Very Happy

Bonne chance pour la suite, j'ai hâte de tout lire ça Very Happy Si tu a des questions n'hésite surtout pas Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://endless-summer-life.forumactif.com
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 02/09/2018 à Miami. J'ai posté : 29 Pointage : 0

MessageSujet: Re: Your clothes say different on my bedroom floor   Dim 2 Sep - 23:22

Merciii
& vous aurez pas le temps de vous ennuyez avec eux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 30/08/2018 à Miami. J'ai posté : 335 Pointage : 190

MessageSujet: Re: Your clothes say different on my bedroom floor   Lun 3 Sep - 2:45

Coucou! J'adore le style de l'avatar sa change. Je te souhaite la bienvenue ou devrais-je dire Ré-Bienvenue etant donner que c'est un retour.

En tout cas ma messagerie est ouverte pour un quelqueconque lien Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://endless-summer-life.forumactif.com/t2048-liens-de-coralee
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 13/08/2018 à Miami. J'ai posté : 19 Pointage : 0

MessageSujet: Re: Your clothes say different on my bedroom floor   Lun 3 Sep - 8:43

Re-Bienvenu parmi nous
Il nous faudra un lien ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 24/02/2017 à Miami. J'ai posté : 1281 Pointage : 35

MessageSujet: Re: Your clothes say different on my bedroom floor   Lun 3 Sep - 10:32

Tu es validé(e) !


Félicitation !!! Vous avez terminé votre présentation et vous voilà maintenant officiellement parmi nous ! Par contre, avant de commencer il y a des petits points importants à faire! Il faudra recenser votre avatar, vous ne voudriez pas que quelqu'un d'autre choisisse votre avatar ! Pensez à recenser vos Nom et Prénom histoire d'être les seuls sur le forum ! Ensuite, allez vous chercher un Logement , vous avez besoin d'un toit sur la tête ! Mais pour ce logement, vous devez avoir un travail !. Ensuite n'hésitez pas à vous créer des liens!Nous avons maintenant une section loterie de RP pour vous aider, n'hésitez pas à l'utiliser :juste ici Nous espérons que allez avoir beaucoup de plaisir parmi nous, et n'oubliez pas, nous sommes là au besoin n'hésitez pas à nous écrire en cas de question !

Amusez-vous !

Revenir en haut Aller en bas
http://endless-summer-life.forumactif.com
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 27/03/2017 à Miami. J'ai posté : 477 Pointage : 5

MessageSujet: Re: Your clothes say different on my bedroom floor   Lun 3 Sep - 22:23

Oh mon dieu, bienvenu bel homme!

_________________




Out of all these things I've done I think I love you better now
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 02/09/2018 à Miami. J'ai posté : 29 Pointage : 0

MessageSujet: Re: Your clothes say different on my bedroom floor   Lun 3 Sep - 23:12

Merciii
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 20/03/2017 à Miami. J'ai posté : 390 Pointage : 15

MessageSujet: Re: Your clothes say different on my bedroom floor   Mar 4 Sep - 9:03

Bienvenue parmi nous
Je crois que je vais lire ta présentation et je vais aller te voir pour un lien Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Your clothes say different on my bedroom floor   

Revenir en haut Aller en bas
 
Your clothes say different on my bedroom floor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 06. you found me lying on the floor
» Le Patronat Haitien aux Travailleurs “C’est à Prendre ou à Laisser”
» GABRIELLE & ANTIOPE ◈ pictures perfect memories scattered all around the floor
» 05. Why are you hugging the floor?
» Everybody hit the floor ! [PV-Soma]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vos premiers pas! :: Qui es-tu? :: Présentation Validée-
Sauter vers: