Partagez | 
 

 On ne choisit pas toujours sa famille (PV Théo & Alex)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 13/03/2017 à Miami. J'ai posté : 866

MessageSujet: On ne choisit pas toujours sa famille (PV Théo & Alex)   Ven 24 Mar - 13:42



On ne choisit pas toujours sa famille.


Alexander F. Fitzgerald ΔThéo Stevens Δ Carolina Fitzgerald


“ My face above the water my feet can't touch the ground and it feels like I can see the sands on the horizon Everytime you are not around. I'm slowly drifting away wave after wave, wave after wave I'm slowly drifting and it feels like I'm drowning pulling against the stream”




Aujourd'hui est le rendez-vous habituel que j'ai avec Théo, mais pas seulement. Il y a également mon frère, Alexander, que je souhaites à tout prix lui présenter. Après tout, Alex' et moi sommes très proches, limite autant que des jumeaux et Théo est mon petit protégé, le petit garçon auquel je tiens tant. J'en ai tellement parlé à mon frère qu'au final, il doit bien le connaître avant même de le rencontrer.

J'avais donc demandé à mon frangin de m'accompagner en lui disant que je devais lui présenter quelqu'un mais sans lui dire qui cela peut-être, la surprise totale quoi ! On avait décidé de se rejoindre chez moi étant donné que je ne tenais pas à lui en dire trop. Je suis très impatiente mais aussi stressée. Pourquoi stressée? Parce que je sais bien que Théo s'imagine que les hommes sont "tous des connards" ou plutôt qu'ils sont tous méchants... Enfin, dans tous les cas, je croise les doigts pour que la rencontre entre mes deux hommes préférés se passe bien.

Je m'installe sur le banc, laissant libre à Alex' d'en faire de même ou non alors qu'on attend patiemment Théo. Je regarde à gauche, à droite, devant et même derrière moi pour guetter son arrivée. On dirait limite une enfant le soir de Noël quoi ! Je pose de temps en temps mon retard sur mon frère.

Tu verras, tu ne regretteras pas de m'accompagner. Tu vas adorer cette personne, j'en suis plus que certaine. Merci encore d'être venu, d'ailleurs... Lui dis-je en souriant, les yeux brillants tellement je suis heureuse que ce jour soit enfin arrivé.


par humdrum sur ninetofive



_________________
Every morning I bring you a cup of coffee, just so I can see a smile on your face. Because I think you are the most remarkable, maddening, challenging, frustrating, person I've ever met.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/03/2017 à Miami. J'ai posté : 721

MessageSujet: Re: On ne choisit pas toujours sa famille (PV Théo & Alex)   Sam 25 Mar - 10:46

On ne choisit pas toujours sa famille

Alexander Fitrzgerald

&

Carolina Fitzgerald

Aujourd'hui, c'est de nouveau mes retrouvailles avec Carolina, je la vois tous les week-end et je dis bien avouer que ça me fait toujours du bien, je me suis levé tôt, j'ai passé mon réveil a discuté avec Elizabeth, nous discutons, je lui dis alors que la punition étant finie, je pouvais alors sortir ? Oui, je devais allez rendre visite à la voisine, passer du temps avec elle et aussi sortir son chien, je trouve que ça été la pire des punitions, mais au final, ça m'a fait du bien, je vais directement me laver, je me suis habillé d'un jean et un tee-shirt, il faisait beau et je trouvais qu'il faisait chaud.

Alors que j'étais sur le point de sortir, Elizabeth me dit de passer une bonne après-midi et me tends une veste, je soupire, mais je la mets, je sais qu'elle veille sur moi et qu'elle veut mon bien être, mais je n'avais pas envie de sortir avec une veste. Je regarde alors l'heure qu'il était sur ma montre, j'avais déjà un peu de retard, j'espère qu'elle ne m'en voudra pas, tant pis, je repartirais un peu plus tard.

Je me mets à marcher d'un pas plus rapide, il m'aura fallu une dizaine de minutes pour arriver sur le lieu du rendez-vus, c'est alors que je m'avance, je vois un homme à côté d'une femme qui était sur notre banc, je me mets à soupirer et à serrer le poing, *Non Théo !!! Calme toi* Je m'approche alors doucement, jusqu'à ce que j'arrive a une vingtaine de mètres et je reconnais alors la silhouette de Carolina. « Carolina … je suis désolé d'être en retard. » Je m'approche d'elle tout en souriant, puis je la prends dans mes bras, lorsque je vois l'homme à côté d'elle, je m'éloigne un peu. « Oh !!! Pardon »

_________________
My familly, my friends

Beaucoup de gens m'entourent, m'aiment, me respecte. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 72

MessageSujet: Re: On ne choisit pas toujours sa famille (PV Théo & Alex)   Jeu 13 Avr - 20:31

Mon enquête est au point mort ces derniers temps. Rien qui puisse me faire espérer qu'un jour, je saurais lequel d'entre tous ces fumiers je dois tuer en premier. Pas une seule preuve agravante pour l'un d'entre eux, rien. Bien évidemment, je ne suis pas du genre à tuer de sang froid, ce n'est pas vraiment dans mes valeurs. Mais s'il faut le faire, alors je ne ferai. Après tout, ils ne se sont pas vraiment posé la question pour Donovan. Ils l'ont refroidi, point barre. J'avoue être amer, de devoir rester dans cette situation, pieds et poings liés, sans vraiment pouvoir faire quoique ce soit. Mais.... Quelque chose me fait garder le sourire. Quelque chose ? Non, mauvais choix de mots. Je dirais plutôt quelqu'un. Et ce quelqu'un, c'est ma soeur. La seule pourqui je serais capable de donner un rein sans réfléchir. Et aujourd'hui, elle me demande justement de venir avec elle, à l'un de ses "rendez-vous". Rendez vous... quel genre de rendez vous ? Ce n'est pas le genre de Carolina de demander à quique ce soit de l'emmener chez le médecin, et... si c'était un rendez-vous galant, à mon avis, bien que je sois peu intéressé par la chose... eh bien... On y ramène pas toute sa famille, à la bonne franquette, afin de se taper une raclette pour douze personnes, selon moi. Je peux donc écarter ces deux pistes. Mais là... je me demande franchement ce qu'elle a derrière la tête. Et je réfléchis aux endroits où l'on peut prendre rendez vous. Chez le coiffeur, chez le tatoueur... non, une fois encore, elle fait ce qu'elle veut de son corps, et me l'aurait montré déjà fait, à la rigueur. Et j'ai beau observer attentivement tous les indices que je peux trouver sur elle... j'avoue que ça ne m'aide pas vraiment. Je sais plus ou moins d'où elle vient, ce qu'elle a fait avant de venir... mais ça s'arrête là. Mais une lueur d'espoir se fait voir lorsqu'elle me conduit... dans un parc. Comment n'ai-je pas compris plus tôt ? C'est avec un ami, que l'on a rendez-vous. A croire que j'avais oublié que ce genre de moments plaisants étaient possibles ! Enfin soit.

Une fois installé sur le banc, à côté de ma soeur, j'observe son comportement, qui me fait bien rire. Bon sang, à regarder tour à tour ainsi dans toutes les directions, j'ai bien l'impression qu'on m'a échangé ma soeur contre une girouette ! Et regardant paisiblement l'étendue d'herbe en face de moi, jambes croisées l'une sur l'autre, bras tout aussi croisés, je finis par lui répondre dans un sourire:

- Oh... ne t'en fais pas, ça me fait plaisir de venir avec toi. Tu le sais ! Et après une courte pause, je lui lance : C'est...l'un de tes amis n'est ce pas ?

Mais je n'ai pas vraiment le temps de terminer ma phrase que déjà, celui que l'on attend se présente. Et j'avoue que là, je ne m'y attendais absolument pas. C'est un enfant, qui se tient devant nous. Lui adressant un sourire, qui se fait plus grand lorsqu'il s'excuse envers moi, je finis par lui lancer, tentant d'agir le plus normalement possible, comme n'importe qui ne s'appelant pas Alexander Fitzgerald le ferait. Et... croyez moi, ce n'est pas chose aisée !

- Oh ne t'en fais pas... Il n'y a aucun problème. Je suis enchanté de faire ta connaissance. Moi, c'est Alexander.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 13/03/2017 à Miami. J'ai posté : 866

MessageSujet: Re: On ne choisit pas toujours sa famille (PV Théo & Alex)   Dim 16 Avr - 7:26



On ne choisit pas toujours sa famille.


Alexander F. Fitzgerald ΔThéo Stevens Δ Carolina Fitzgerald


“ My face above the water my feet can't touch the ground and it feels like I can see the sands on the horizon Everytime you are not around. I'm slowly drifting away wave after wave, wave after wave I'm slowly drifting and it feels like I'm drowning pulling against the stream”




J'avais bien remarqué que mon frère est ailleurs ces derniers temps, tout comme moi d'ailleurs. Disons qu'on vit des choses qui ne sont pas toujours simples au quotidien. C'est un gros point commun entre Théo, mon frère et moi d'ailleurs. Enfin, je suis celle qui est le moins à plaindre dans le fond. J'ai ressenti le besoin de vivre un petit moment de bonheur, de faire découvrir à Théo que non, tous les hommes ne sont pas mauvais et qu'il existe encore des personnes bien dans ce monde de tarés. J'ai envie de préserver mon petit protégé de tout ces dingues qui se baladent mais il grandit, il a déjà découvert de quoi sont capables les gens. Ça me rend malade de me dire qu'on vit dans un tel monde mais malheureusement, on ne peut rien y changer. Ainsi va la vie, malheureusement.

Dans tous les cas, non, je n'emmène pas Alex chez mon médecin pour qu'il me consulte, je sais y aller toute seule comme une grande. J'ai simplement envie de passer un moment avec les deux hommes de ma vie... Pour l'instant. Théo n'a encore jamais vu mon frère, mais Alex' a déjà entendu parler de lui à de nombreuses reprises. Oui, il a une grande soeur très bavarde. Je connais Alexander, je sais qu'il essaie de savoir où je l'emmènes et qu'il se pose un tas de question mais je ne laisse rien paraître. Je le fais mariner un peu, disons que ça m'amuse de le voir se retourner toute la situation mentalement. Je le connais probablement mieux que personne, du moins je l'espère.

Une fois installée, je ne peux m'empêcher de regarder impatiemment autour de moi. Je suis joyeuse, j'ai tellement hâte qu'ils se rencontrent enfin tous les deux ! La question d'Alex me fait sourire. Je lui répond très calmement. Disons que c'est un garçon très proche de moi, qu'il est  comme de la famille. Théo arrive rapidement. Je le serre doucement dans mes bras avec un énorme sourire sur le visage. Une fois qu'Alex s'est présenté, je laisse une place à Théo pour qu'il s'installe.Tu sais, Théo. Je t'ai dis que j'avais un frère que j'aimais beaucoup. Je tenais à te le présenter en chair et en os. C'est lui, mon frère. Je regarde ensuite mon frère. Et tu sais, le garçon dont je t'ai tant parlé? C'est Théo. Il ne me reste plus qu'à espérer que tout se passe bien. Après tout, pourquoi cela devrait-il dégénérer?


par humdrum sur ninetofive



_________________
Every morning I bring you a cup of coffee, just so I can see a smile on your face. Because I think you are the most remarkable, maddening, challenging, frustrating, person I've ever met.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/03/2017 à Miami. J'ai posté : 721

MessageSujet: Re: On ne choisit pas toujours sa famille (PV Théo & Alex)   Sam 29 Avr - 5:45

On ne choisit pas toujours sa famille

Alexander Fitrzgerald

&

Carolina Fitzgerald

C'était le week-end, ça devait être un moment sans crainte, sans peur, mais lorsque je suis arrivé prêt de Carolina, j'ai bien vu qu'il y avait un homme, au début, je n'ai pas fait le rapprochement que ça pouvait être son frère, je sais que c'est étrange, mais dans le fond, je suis un peu jaloux, qui était-il ? Et pourquoi il était à côté de la seule personne qui me connaît par cœur ? Je me mets donc à le regarder dans les yeux, lorsque je l'entends alors se présenter a moi, Alexander … Ouais, je me souviens que Carolina m'avait parler d'un Alex, je ne m'attendais pas ce qu'elle ait décidé de le faire venir sans me prévenir, du coup, je me sens un peu stupide d'avoir été jaloux, mais bon … Je me mets donc à sourire lorsque je l'entends rétorquer qu'il était enchanté de faire ma connaissance, j'ai l'impression qu'il ne sait pas qui je suis ou du moins qui été mon géniteur, je ne suis pas sûr qu'il serait si enchanté que ça, mais je respire un bon coup tout en le regardant, lui souriant même. « Content de te connaître. Moi c'est Théo » Dis-je d'une voix tremblante, ouais, à la base, j'aurais voulu être content, être plus sûr de moi, mais je n'y arrive, je sais que Caro m'a souvent dit qu'il n'y a pas que des hommes méchants sur terre et qu'elle en connaissait, je sais qu'elle a raison dans le fond, mais là j'avoue que je ne m'y attendais pas vraiment.

Je ne voulais pas être quelqu'un de trop, mais je sais aussi que si Alex est venu c'est surtout parce que Carolina lui avait demandée, je me mets donc à sourire tout en les regardant, j'essaie de voir s'il y avait une ressemblance, mais il faut dire que j'ai toujours été nul a ce jeu, ouais, je n'arrive jamais à distinguer les traits identiques, alors du coup, je lâche assez vite l'affaire, je m'installe alors aux côté de Carolina, je l'écoute alors aussi me dire qu'elle aimait beaucoup son frère, je sais que ça ne veut pas dire qu'elle ne m'aime pas, la preuve sinon je ne serais pas là, ça me fait aussi du bien de savoir qu'il y a des gens bien qui entourent Caro … Parce que lorsqu'elle sera que mon père est un dangereux criminel, je ne suis pas sûr qu'elle va accepter de me revoir. Je me mets à sourire tout en les regardant. « J'ai fait le rapprochement … Enfin, je sais que tu ne m'aurais pas présenter quelqu'un qui n'était pas important pour toi. Puis, comme il a dit son prénom, j'avais compris que c'était ton frère. » Je suis dans le fond content, oui, parce que j'avais l'impression que Carolina connaissait toute ma vie et que moi, je ne connaissais rien d'elle, je me mets donc à essayer d'imaginer, comment c'est passée leur passé a tous les deux, je suis sûr qu'ils s'entendaient assez bien, ils ont la chance, moi aussi j'ai tant rêver d'avoir un frère ou une sœur, plus petite ou plus grande, ça m'importer peu, tant que j'avais quelqu'un avec qui parler, rire, jouer … c'était ça qui me manquait le plus.

_________________
My familly, my friends

Beaucoup de gens m'entourent, m'aiment, me respecte. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 72

MessageSujet: Re: On ne choisit pas toujours sa famille (PV Théo & Alex)   Ven 5 Mai - 18:11


Je n’avais pas spécialement envie d’être là, mais je prenais sur moi, ne serait ce que pour ma sœur. Cette sortie semblait si importante pour elle, que je n’avais pas eu le coeur à refuser. Au départ, je me demandais tout de même qui pourrait être cette fameuse personne qui semblait si importante pour elle. Je crois que je devais être même un peu -très- jaloux . Etait-ce ce crétin de Rafiki ? Grand dieu, j’espérais sincèrement que ça ne soit pas le cas, je ne sais pas comment j’aurais pu réagir. Mal, sans doute. Mais lorsque j’ai réalisé que ce n’était qu’un adolescent, j’ai souri. Je n’irai pas jusqu’à dire que je me suis senti stupide : la honte est une sensation que je ne connais que trop mal pour pouvoir affirmer que c’en était. Mais je dois bien admettre qu’une part de moi a insinué que j’étais stupide. Et sans doute n’avait-t-elle pas tort.Mais bien vite, j’ai décidé de passer à autre chose pour la faire taire… et me suis tout simplement présenté. Et aussi étrange que cela puisse paraître, notre ami a ouvert des yeux ronds comme des soucoupes, à la mention de mon nom. Pourquoi ? qu’est ce que j’en savais ? Sans doute aura-t-il fait des suppositions sur mon identité, et se sera senti un peu stupide, tout comme moi, quand il a réalisé qu’il avait tout faux… Et s’il était comme moi, ça pouvait bien vite devenir rageant : je détestais me tromper. À un point que vous n’auriez pas pu imaginer.

Lorsque l’enfant s’est présenté à son tour, j’ai souri, et j’ai regardé ma sœur. Elle semblait heureuse,de nous voir échanger quelques mots. Et c’était tout ce qui comptait, pour moi. Le reste n’avait que peu d’importance, voir aucune. J’ai adressé un sourire à ma blondinette préférée, et j’ai demandé :

- Alors ? Racontez moi ? Comment vous vous êtes rencontrés ?

S’il y avait bien une chose que je ne pouvais pas deviner, même en déduction, c’était bien ça. Enfin, peut être que finalement, si. J’aurais pu. Mais autant faire un effort et socialiser, n’est ce pas ? Pourtant, dieu seul savant combien ça me coutait ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 13/03/2017 à Miami. J'ai posté : 866

MessageSujet: Re: On ne choisit pas toujours sa famille (PV Théo & Alex)   Lun 3 Juil - 11:44



On ne choisit pas toujours sa famille.


Alexander F. Fitzgerald ΔThéo Stevens Δ Carolina Fitzgerald


“ My face above the water my feet can't touch the ground and it feels like I can see the sands on the horizon Everytime you are not around. I'm slowly drifting away wave after wave, wave after wave I'm slowly drifting and it feels like I'm drowning pulling against the stream”




Une fois bien installée près des deux amours de ma vie, je ne peux que sourire et être heureuse. Oui, ces petites choses dans la vie qui vous font vous sentir entière, voilà ce que j'éprouve en ce moment. Rien ne pourrait me faire plus plaisir qu'un moment aux côtés des gens que j'aime. Je serre Théo doucement contre moi. Bien sûr que non, je te présentes pas n'importe qui. Surtout pas à mon petit protégé, le seul et l'unique ! Si tu as fais le rapprochement c'est ce qui compte, je n'ai pas non plus l'intention de te faire fuir et tu le sais. Surtout pas vu le vécu de Théo, je n'aurais pas osé. Je voulais simplement lui montré que tous les hommes/garçons ne sont pas mauvais, qu'il existe des personnes bien. Enfin... Suis-je réellement objective? Après tout, c'est mon frère, je l'aime d'un amour surpuissant. On a vécu le meilleur et le pire ensemble, comme les doigts d'une main. Certains frères et soeurs s'entendent mal mais nous? On est des inséparables. Toujours là l'un pour l'autre quoi qu'il arrive et sans poser de questions. Puis... Il y a Théo, ce petit garçon pour qui j'ai été là comme j'aurais été présente pour mon fils, que j'ai aimé, pour qui j'ai paniqué, pour qui j'aurais remué ciel et terre. Je donnerais tout pour lui, absolument tout ce que j'ai.

Vient ensuite la question d'Alex, je souris bêtement alors que je le regardes. Je retombe dans de vieux souvenirs. Heureusement, ce sont quand même de bons souvenirs malgré tout. Je connaissais le père de Théo. Je l'ai rencontré après que j'ai quitté la France. Nous étions de bons amis. Il m'arrivait très souvent de m'occuper de lui alors qu'il n'était encore que tout petit. Depuis, on ne s'est jamais vraiment lâchés tous les deux. Pas vrai bonhomme? Dis-je en reposant mon attention sur Théo. J'y suis très attachée, impossible de ne pas s'attacher à une bouille aussi adorable quand tu as un petit coeur tout sensible comme le mien. Vous verrez, tous les deux vous allez vous entendre, j'en suis sûre et certaine. De toute façon Alex, tu ne peux pas résister à ce petit ange, si? Je lui fais la moue, la même que je faisais en étant enfant alors que je lui demandais de garder mes secrets les plus enfouis... Il sait tout de moi, absolument tout.


par humdrum sur ninetofive



_________________
Every morning I bring you a cup of coffee, just so I can see a smile on your face. Because I think you are the most remarkable, maddening, challenging, frustrating, person I've ever met.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/03/2017 à Miami. J'ai posté : 721

MessageSujet: Re: On ne choisit pas toujours sa famille (PV Théo & Alex)   Mar 4 Juil - 7:11

On ne choisit pas toujours sa famille

Alexander Fitrzgerald

&

Carolina Fitzgerald

Je n'attendais que ce jour où j'allais revoir Carolina, discuter avec elle, rire aussi, parce que je trouve que c'est une personne que j'apprécie plus que tout, elle était là dans les premières années de ma vie et elle a continué même lorsque mon père a été arrêter, je sais qu'il ignore tout de la vie de mon père et aussi la véritable raison de son arrestation, mais je ne me suis jamais dit qu'il fallait que je lui avoue la vérité, je me suis dis que le temps aller passer et que nous l'oublierons, jusqu'à cette fameuse lettre où il m'a annoncer qu'il allait sans doute sortir plutôt que prévu et qu'il ferait tout pour me voir. C'est alors que je suis arrivé prêt d'elle, j'ai pu voir qu'il y avait un homme, quelqu'un que je ne connaissais pas et pourtant, je me suis dis que c'était quelqu'un d'important pour elle, je ne voulais pas faire mon jaloux, parce qu'on m'a toujours dit que ce n'était pas quelque chose de bien. J'essaie de ne pas l'être, mais ce n'est pas facile tous les jours. Je me suis présenter comme les hommes le font alors que je ne suis qu'un petit adolescent, mais je vois bien que Carolina est heureuse de nous voir tous les deux, je pense que c'était inévitable, surtout que j'aime bien voir que les gens qui sont autour de Caro sont des gens bien, j'avais peur qu'on lui fasse du mal, comme mon père pourrait le faire.

C'est alors que l'homme nous demande comment on s'est rencontré, je ne savais pas par où commencer, en fait, j'avais l'impression que Caro me connaissait depuis tellement d'année, environ depuis ma naissance, vu que j'ai grandi avec elle, sauf bien sûr mes 7 dernières années où je les ai passé de famille d'accueil ou en famille d'accueil. J'avais l'impression qu'Alex et Caro ne se ressembler pas caractèrement parlant, elle était du genre à être sociable et j'avais l'impression que lui était plus sur la réserve, je crois que je lui ressemble un peu plus sur ça. Lorsqu'elle me sert contre elle, je pose ma tête sur son épaule, elle avait toujours eu ce genre de comportement avec moi, chose que je n'avais pas avec mon père. Je hoche la tête. « Oui je sais et je ne veux pas fuir, je pense qu'il faut que je connaisse bien ceux avec qui tu t'approches. » Je parlais sans doute comme il ne le fallait pas mais, c'était comme ça j'avais du mal à me corriger sur ce genre de choses.

Je n'ai pas répondu à la question d'Alex, parce que je n'avais pas pour habitude de répondre, je voulais aussi savoir ce que Carolina allait dire pour me formater à dire la même chose, je ne veux pas dire trop de choses, je ne veux pas mentir non plus. Je me mets à sourire tout en regardant Carolina, mais aussi Alex. « Oui, elle m'a supporté durant tout ce temps. » Je me mets à rire, je ne savais pas pourquoi elle avait acceptée d'aider mon père, mais ça me fait plaisir de savoir qu'elle l'a fait. Je l'entends alors me dire qu'elle espérait qu'on s'entende bien, je regarde alors son frère et je me mets à sourire. « Si c'est quelqu'un d'aussi cool que toi Caro, alors je vais bien m'entendre avec toi. J'espère que tu m'acceptera aussi. » Oui, parce que ce n'était pas facile tous les jours d'apprécier un gamin aussi insupportable que moi. J'espère réellement qu'on s'entende bien surtout pour Caro, elle était importante pour moi et je suis capable de tout faire pour qu'on se parle bien.

_________________
My familly, my friends

Beaucoup de gens m'entourent, m'aiment, me respecte. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: On ne choisit pas toujours sa famille (PV Théo & Alex)   

Revenir en haut Aller en bas
 
On ne choisit pas toujours sa famille (PV Théo & Alex)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On ne choisit pas toujours... [Suite]
» On ne choisit pas toujours... [PV Aldan Navalan]
» la famille restera toujours la famille + octavia
» On ne choisit pas sa famille [pv Natasha :) ]
» Les amis sont la famille qu'on se choisit.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Summer Life :: Miami dans sa splendeur :: Miami beach :: Lummus Park-
Sauter vers: