Partagez | 
 

 On devait vivre un conte de fée, mais ta tout gâché

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 27/08/2018 à Miami. J'ai posté : 82 Pointage : 835

MessageSujet: Re: On devait vivre un conte de fée, mais ta tout gâché   Lun 10 Sep - 10:49


Ethan&Cora
.
Je savais que lorsque j'ai décider d'annuler le mariage , que sa allée avoir un impacte tout comme moi , le faite de lui mentir de l'abandonner n'a pas été facile surtout de prendre la décision de m'éloigner d'elle , de devoir aller a l'autre bout du monde en la laissant seule...j'ai eu beaucoup de mal à passer au-dessus pourtant avec les traitements , je n'avais pas eu le choix ...d'ailleurs une infirmière à été très souvent à mes côtés , un lien c'était construit entre elle et moi . Elle m'avait écouté pendant des heures parler de Cora , je pense même que sans la voir, elle avait la connais très bien a travers mes paroles. Je ne dis pas le contraire pourquoi avoir arrêté le journalisme alors qu'elle est très douée, je trouve ça dommage d'avoir abandonné. Tu n'as pas réussi à trouver ailleurs en journalisme ? Enfin, le principal est que ce qu'elle fait actuellement lui plais . sa te plais au moins ? Je sais que durant ses trois dernières années, travailler m'a manquer. Donner des cours ou même aider des élèves et autre chose que de le faire par internet.

Je sais que mes paroles seront un déclencheur à une dispute entre nous . De toute manière, lorsque nous étions ensemble avec nos deux caractère cela nous arriver de nous disputer le meilleur moment été lorsqu'on avait nos réconciliation sauf que la y en aura aucune...Je me redresse lorsque je la vois prendre son sac a main Je regret pas ce que j'ai fais, je voulais juste m'excuser du mal que j'ai pu te faire . Je ne pouvais pas regretter d'avoir tenté de la préserver de tout ça...Je ne pense pas qu'elle aurait pu me voir me dégratter, car chaque chimio a été difficile. Je suis chanceux, j'ai repris du poids et j'ai pu récupérer un peu près le corps que j'avais auparavant sinon durant des mois après chaque chimio, il y avait des effets secondaires. Les vomissements, la perte de cheveux, la perte d'appétit, durant un moment aussi, j'entendais assez mal , au final, je ressembler pas mal à un zombi. Ce n'est pas parce que je t'ai quitté que j'ai oublié ce qui y avait eu entre nous. La première chose à la quel j'ai penser en mettant de nouveau les pieds à miami, c'est toi.Je me demander ce que tu étais devenu sauf que durant ses trois dernier mois ce n'était pas évident de trouver une approche sans que tu m'envoies bouler et aussi comment te contacter, j'ai perdu mon ancien téléphone .

Je pris un stylo pour écrire mon numéro sur un papier pour lui tendre ensuite On ne pourras peut-être pas être ami comme tu dis , Si un jour l'envi te prend qu'on aille boire un café ou autre appel moi je regarde le papier que je lui tendis Si tu ne le veux pas au pire tu pourras toujours demander à Lucas , je sais que vous avez gardé contact . Elle devait penser qu'elle avait s'en doute choisi le mauvais frère , faut dire Lucas voyage pas mal aussi pour son boulot .

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 30/08/2018 à Miami. J'ai posté : 57 Pointage : 823

MessageSujet: Re: On devait vivre un conte de fée, mais ta tout gâché   Mar 11 Sep - 19:42

00:19:44
On devait vivre un conte de fée, mais ta tout gâché.
@Ethan C. Cooper & Coraleen St-John
On m'a toujours dit que les contes de fées n'existaient pas.En te rencontrant je me suis dit que ce n'étais pas le cas. J'aurais mieux fait de t'éviter.


Certaines personnes pensent qu'être impulsif fait partit des choses qu'on peu classer dans la catégorie qualité et pourtant bien souvent ce n'était qu'en réalité un gros défaut. Et pour cause s'emporter rapidement ne permettait pas à la personne de réfléchir et Cora venait clairement de s emporter sans réfléchir elle avait pris son sac avec l'intention de quitter cette endroit. Seulement Éthan lança la conversation chose qui fit en sorte que la belle brune se stoppa et elle inspira doucement avant de fermer doucement les yeux pour expirer. 

- Mais soyons franc Éthan on peu pas oublier même si on le voudrait c'est pas possible ! On est quand même aller jusqu'au mariage même si on est pas aller au bout c'est pas comme ci on était deux inconnue qui avait eu une relation d'un mois ! Alors je m'attend pas à ce que tu es oublié seulement revenir sur ce que tu as fait sur ce qui ses passer sa sert à rien. Tu regrette pas tant mieux je suis contente de savoir que ta conscience va bien. OK tu veux t'excuser mais dit moi Éthan de quoi tu veux t'excuser ? De m'avoir fait tomber amoureuse folle de toi ? De m'avoir fait rêver pour au final tout détruite ? De m'avoir trahie ? De m'avoir quitter ? Et j'en passe Éthan... Alors dit moi tes excuses elle sont pour tout ce que tu m'a fait ou simplement pour l'annulation du mariage seulement neuf jours avant ? Non parce qu'au final sa fait beaucoup d excuse hein... Elle devait être lourde à porter. Mais vu que tu as mis trois moispour te décider au final je me dis qu'elle était pas si lourde que sa a porter ses excuses elle ton pas trop empêcher de dormir. 



Venait-elle a dire au jeune homme sur un ton froid et amer puis elle passa sa main sur son visage en soupirant. 

- Ne cherche pas d excuse avec ton portable s'il te plaît... Ta refait ta vie tu as avancer et je le comprend. Tout comme toi ma vie aussi a avancer. 

Pendant quelques minutes elle ne dit plus rien et d'un coup elle lâcha son sac au sol et elle dit. 


- OK. Je t appel la maintenant sers moi un autre verre de Whisky s'il te plaît. 

Elle prit le morceau de papier en le pliant ensuite et elle le mis dans la poche arriere de son jeans moulant taille basse.

- Je n'ai pas trouver d'autre boulot entant que journaliste... J'ai eu des complications dont j'ai pas envie de parler. Mes parents m'ont fermer la porte au nez j'ai donc pris ce que j'ai trouver. Mais c'est temporaire le temps de trouver autre chose.

 
Elle sourit légèrement prenant sur elle pour ne pas tuer l homme qui lui avait fait tellement de mal et elle dit ensuite. 



- Tu sais sa fait un moment que je vois pu Lucas il est partit en voyage je ne sais plus où et pour le moment j'ai pas de nouvelle. 






©️ Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 27/08/2018 à Miami. J'ai posté : 82 Pointage : 835

MessageSujet: Re: On devait vivre un conte de fée, mais ta tout gâché   Mer 12 Sep - 14:43


Ethan&Cora
.
J'ai besoin de faire mes excuses même si je ne peux pas encore lui dire la totalité de l'histoire. J'espère juste qu'elle pourra retomber amoureuse de moi et laisser toute cette rencoeur de coter pour qu'on puisse ce rapprocher à nouveau ...Je prends tout ce qu'elle me dit sans broncher, je sais tout ce que j'ai pu lui faire. Sa me fais mal , je ne le montre pas pourtant autant que j'ai mal physiquement autant ce qu'elle me dit fait encore plus mal . Je n'ai pas eu le courage, je l'avoue , tu crois que c'est facile de venir face à toi après trois ans ?Après ce que j'ai fais , j'en suis pas fière . je ne le regrette pas , mais je ne suis pas fière de l'avoir abandonné juste avant notre mariage...j'aurais aimais la voir dans sa robe de marié, de la voir venir vers moi et qu'elle devienne ma femme. J'espère pouvoir un jour la voir dans cette robe !

Lorsqu'elle me demande un nouveau verre, je tendis la main Donne moi tes clé alors , car je pourrais pas te laisser partir si tu as trop bu Un verre est bien assez normalement pour une femme surtout vu son poid, je ne pense pas qu'elle puisse en boire quatre, cinq sans rien ressentir ensuite . Je m'en voudrais de la laisser partir , bon je pense que j'allais encore une fois me faire engueuler sauf que c'était pour son bien ! Généralement, lorsqu'on dis que c'est temporaire , sa dure bien plus longtemps qu'on l'aurait imaginé . Sa m'était arrivé plus jeune les petits boulots temporaires qui au final a durée un peu plus de deux ans avant d'être professeur . Il est de retour aussi en ville si ça t'intéresse.


code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 30/08/2018 à Miami. J'ai posté : 57 Pointage : 823

MessageSujet: Re: On devait vivre un conte de fée, mais ta tout gâché   Ven 14 Sep - 17:54

On devait vivre un conte de fée, mais ta tout gâché.
@Ethan C. Cooper & Coraleen St-John
On m'a toujours dit que les contes de fées n'existaient pas.En te rencontrant je me suis dit que ce n'étais pas le cas. J'aurais mieux fait de t'éviter.


Elle n'en croyait pas ses oreilles était t'il sérieux ? Avait t'elle entendu tout ce qu'il avait dit avait-il réellement dit tout cela ? S'était totalement incohérent rien collait le jeune homme l'avait quitter pour une autre il y as trois ans... il l'avait quitter comme une merde et maintenant il s'inquiétait pour elle après trois ans ? Quelques choses ne tournait pas, pas rond du tout et bien qu'elle avait changer que la drogue et l'alcool fessait partit de son quotidien elle n'était pas stupide pour autant bien au contraire. Elle éclata d'un coup de rire tout en le fixant s'était tellement ironique comme situation.

- Parce que genre tes sérieux là ? Tu t'inquiète pour moi maintenant ? C'est nouveau ça. Tu étais où ses trois dernière années Ethan ? Attend ne dit rien je vais réfléchir.. ah oui tu était en Australie entrain de baisé une autre femme ! 


Lâcha t'elle au jeune homme alors en croisant les bras sous sa poitrine en riant toujours, mais en reprenant doucement son calme elle dit.

- Sa fait bientôt 1 ans et demi que je fais ce métier mais je le vis bien. Je m'en sors sa paye mon loyer je suis heureuse comme je suis.

Dit elle alors en mentant mais cachant parfaitement ses émotions la demoiselle ne laissa rien paraitre de son mensonge.


- Tu n'est pas fière d'accord Ethan... passons à autre chose. Je suis passer à autre chose et franchement j'ai pas envie de me prendre la tête avec ses histoires vieille de trois ans. Tu en as choisit une autre, tu m'a trahie, j'ai refais ma vie et voilà c'est tout il y as plus rien à dire. J'ai aussi rencontrer d'autres hommes alors tu sais on as pas le besoin de parler du passer. 

Comme toujours Cora était un ouragan incontrôlable pendant 2 minutes elle allait bien, puis elle montait en pression puis se calmait, mais elle pouvait exploser n'importe quand. Cependant elle essayait de passer à autre chose se sujet lui fessait mal... et tourner le couteau dans la plaie changeait rien à la situation. 

- Je suis attendu Ethan je te l ai dit alors non je te donnerai pas mes clefs. Si tu ne veux pas me servir un verre je ferai mieux d'y aller alors. Quand un Cooper est de retour le deuxième n'est jamais loin n'est-ce pas ?





©️ Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 27/08/2018 à Miami. J'ai posté : 82 Pointage : 835

MessageSujet: Re: On devait vivre un conte de fée, mais ta tout gâché   Sam 15 Sep - 16:50


Ethan&Cora
.
Je sais qu'en refusant ce verre, j'aurais le droit à quelques remarques. Si elle venait à savoir tout , je ne pense pas qu'elle réagirait de la même façon ou alors elle serait toujours en colère que je ne lui est rien dis . Après tout entre mentir et tromper une personne , je pense que les deux sont à égalité Oui je suis sérieux je soupire en fermant les yeux Et sinon au lieu de me répéter que tu es passé à autre chose , que tu as avancé depuis trois ans etc... Pourquoi tu n'arrêterais pas de me le dire et de me reprocher d'être partie ? Si tu es passé à autre chose tant mieux avançons alors . Tu me disais tout ta l'heure que y avait rien à dire sur tout ça. Donc sois-tu vide ton sac une bonne fois pour toute sois je reprenais ses mots , sauf que je voulais qu'on avance maintenant ... Je te laisse aller rejoindre la personne qui t'attend , on se croisera s'en doute une prochainement fois je fis un petit sourire faut croire ce n'était pas vraiment voulu de revenir pratiquement en même temps . Je sais que je devais prendre tout ce qu'elle me dit sans rien dire et juste encaisser sauf que c'est assez difficile au bout d'un moment ...Surtout avec le regard qu'elle me lancer , ce n'est pas évident de recevoir les foudre de la personne qu'on aime .







code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 30/08/2018 à Miami. J'ai posté : 57 Pointage : 823

MessageSujet: Re: On devait vivre un conte de fée, mais ta tout gâché   Sam 15 Sep - 20:02

On devait vivre un conte de fée, mais ta tout gâché.
@Ethan C. Cooper & Coraleen St-John
On m'a toujours dit que les contes de fées n'existaient pas.En te rencontrant je me suis dit que ce n'étais pas le cas. J'aurais mieux fait de t'éviter.


Cora avait envie de prendre tout ce qu'elle trouvait sous ses mains pour le lancer sur le jeune homme, elle avait envie de rouler sur celui-ci avec un camion de deux tonnes, elle avait envie de le découper en petit morceau juste pour qu'il ressente la douleur qu'elle ressentait en elle... la douleur qu'elle avait ressentit quand il était partit cette fameuse douleur qu'elle ressentait toujours elle avait pourtant étalé une quantité folle de pommade cicatrisante sur son coeur, mais la séparation avait eu l'effet d'une bombe pour Cora et même après toute ses sortes différentes de douleur Coraleen n'était pas certaine que le jeune homme souffrirait autant qu'elle avait souffert. Chaque jours elle tentait de pansé sa blessure de recoller les morceaux pour avancer et maintenant qu'elle pensait y parvenir il était de retour... 

- Tu as toujours eu cette fâcheuse manie de te prendre pour un protecteur Ethan. Tu veux pas me servir un verre et bien j'irais le boire ailleurs. 


Venait-elle à dire alors en levant les sourcils était épuiser de le voir, épuiser de souffrir autant sa présence étant une réelle torture et bien qu'elle était du genre endurante et forte comme tout le monde Cora avait ses faiblesses et il était sa plus grosse faiblesse s'était pour elle épuisant de tenir bon devant lui, de jouer la comédie. Puis quand elle entendit qu'il était entrain de lui donner une leçon de vie la demoiselle leva les deux sourcils surprise de la manière dont il s'adressait à elle et elle finit par soupirer en disant.

- J'ai rien à dire Ethan excepter que j'ai pas oublié à quel point je mettais tromper sur toi j'ai rien à dire. 

En réalité il y avait énormément à dire, mais il était pour elle hors de question de lui dire  elle n'allait pas avouer ses faiblesse alors qu'il semblait heureux et satisfait de sa vie sans elle...


- Ouais ta raison je ferais mieux de partir. On est pas obliger de se croiser Ethan c'est grand Miami.

Venait-elle à dire alors en remontant son sac à main et elle marcha vers la porte d'entré elle se tourna pour le regarder encore une fois et elle lui dit un signe de main avant de passer la porte d'entré le laissant alors elle rejoingnit sa voiture et elle démarra c'est seulement trois rues plus loin qu'elle se gara sur le côté et  qu'elle s'autorisation à craquer laissant alors couler ses larmes, des larmes tranchante tel des lames de rasoir son coeur hurlait et se brisait une nouvelle fois. Elle tapa sur la volant en pestant des ' Fais chier, putain fais chier merde ! ' tout en pleurant. Elle resta prêt de trente minute dans cette état avant de se reprendre et de partir travailler... ce soir là Cora n'avait pas la tête à sa , alors qu'elle était en show privé la seule chose que la demoiselle voyait était les mains d'Ethan sur son corps... quand son client la  touchait elle imaginait Ethan... il était là, il la lâchait pas de toute évidence la demoiselle n'était pas guérit mais elle savait qu'il était plus que temps pour elle de se soigné de cet homme qui lui avait réellement refait sa vie.




©️ Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 27/08/2018 à Miami. J'ai posté : 82 Pointage : 835

MessageSujet: Re: On devait vivre un conte de fée, mais ta tout gâché   Dim 16 Sep - 11:11






Ethan & Coraleen

La douleur peut se manifester sous différentes formes. Ça peut être un petit pincement, une légère irritation, une douleur lancinante, une douleur que l’on supporte tous les jours. Et il y a le genre de douleur que l’on ne peut pas ignorer. Une douleur si grande, qu’elle bloque tout le reste. Et fait disparaître le reste du monde ! Jusqu’à ce que la seule chose à laquelle on pense, c’est à quel point on souffre ! La façon dont on gère notre douleur dépend de nous. La douleur... On l’anesthésie, on la surmonte, on l’étreint, on l’ignore... Et pour certains d’entre nous, la meilleure façon de gérer la douleur, c’est de foncer tête baissée. La douleur... Vous devez arriver à la surmonter. Espérer qu’elle disparaisse d’elle-même, espérer que la blessure qui la cause se referme. Il n’y a pas de solutions, pas de remèdes miracle. Vous devez respirer à fond et attendre qu’elle s’estompe.

Je regardé Coraleen dans les yeux , qu'es qu'elle pouvait être bornée ... Pourtant, c'est tout ça qui me plais chez elle. Lorsque j'ai poser mon regard la première fois à cette soirée sur elle , il m'avait fallu un peu de temps avant d'aller jusqu'a elle et je ne le regrette pas, car même si ...faut le dire elle ma fait galéré , la suite avait été sublime et comme tout bonne chose à une fin , il avait fallu que je chope cette saloperie ! Sa nous avais tout foutu en l'air , le faite que je me sois éloigné d'elle quelques semaines avant le mariage , m'avais ronger encore plus de l'intérieure . C'est a ce moment la que je lui disais adieu, car chaque baiser, chaque calin sonner la fin ....Comme y a trois ans en arrière, il fallait que je sois du genre protecteur. Je ne pouvais pas m'empêcher de l'être et comme à chaque fois si je ne lui donner pas ce qu'elle voulait,Cora le trouverais par un autre moyen.

Je voulais qu'elle me balance tout au visage une bonne fois pour toute , je tenter de ne rien montré. Sinon cela ferait bien longtemps que je l'aurais prise contre moi , que j'aurais goûter à nouveau à ses merveilleuses lèvres pulpeuse , c'était un vrai combat à l'intérieure de moi et a ses paroles, je baisse simplement la tête honteux . On verra bien Dis-je en relevant la tête , je la regarde s'éloigner de moi . J'ai l'impression de la perdre une nouvelle fois mon cœur ce serre à nouveau , j'ai cette boule au ventre qui fit son apparition et lorsque la porte ce ferme j'avais juste envie de tout balancer ! Ou même d'ouvrir la porte et de lui courir après . Est-ce que sa serais raisonnable ? Par contre j'opte cette fois pour un verre un peu plus fort à mon tour ...


Cora bien évidement n'a pas oublier de prévenir mon frère , moi qui compter me reposer quelques jours avant de lui montré que j'étais au final en pleine forme . Il était très vite venu me rejoindre chez moi .Mon frère a décider par la suite de me faire une petite confidence sur Cora plus précisément sur son travail . J'ai eu beaucoup de mal à y croire . Elle m'avait dit qu'elle était dans l’événement et le spectacle sauf que tout ça est loin d'être un spectacle. Comment on pouvait regarder des femmes danser pratiquement nu et y trouver du plaisir ? Surtout qu'apparemment Cora ne s'arrêter pas là... Elle m'avait dit qu'elle était dans l’événement et le spectacle sauf que tout ça est loin d'être un spectacle. Elle ne pouvait pas être tombée si bas. La culpabilité avait fait vite son retour , c'était de ma faute si je ne l'aurais pas quitté , elle ne serait pas parti dans ce genre d'endroit . Pourtant, elle avait tout pour réussir , elle avait le charme , l'intelligence et la persévérance de réussir et la elle avait laisser tout tomber . Il m'a fallu un peu de temps avant de me diriger vers l'adresse que Lucas m'a donner ,lorsque je suis arrivé devant la fade, on était loin d'imaginer ce qui pouvais arriver la dedans .

Je souffle un bon coup avant de décider de rentrer, j'avoue avoir peur de ce que j'allais voir. Je sais que mon image de Cora ne va pas changer sauf que je vais la sortir de là quoi qu'il arrive. La lumière est beaucoup plus sombre , il y avait de la musique, je m'enfonce alors un peu plus dans la boite pour arriver devant les podiums ou se trouver plusieurs femmes en train de danser . Mon regard, c'est très vite poser sur celle que je chercher . Je n'arriver plus à l'enlever ou même à bouger par contre je sentie une certaine colère monter en moi , je pense qu'il fallait mieux pas qu'un type la touche sous mes yeux .





COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 30/08/2018 à Miami. J'ai posté : 57 Pointage : 823

MessageSujet: Re: On devait vivre un conte de fée, mais ta tout gâché   Dim 16 Sep - 17:26


   
   

   

   
Ethan & Cora

   

   
Quelques jours était passer depuis sa rencontre avec Ethan et Cora n'avait pas eu de nouvelle du jeune homme et dans un sens sa l'arrangeait réellement le voir n'était que souffrance. Elle avait mis un peu de temps ç le retiré de ses pensées à mettre ses souvenirs de côté, mais elle était parvenue à le faire autant dire qu'il valait mieux pour elle si elle voulait continué son métier étant donner que les hommes était fort pour se rendre compte qu'une femme pense à un autre et clairement Cora' ne pouvait pas prendre le risque sa cela arrive. Elle était déjà tomber sur des hommes complètement fou certains avait déjà levé la main sur elle d'autre lui avait déjà demander de faire des choses complètement ignoble tandis que d'autre la courtisait en lui offrant des présents, la draguant où en lui avouant des sentiments... la première fois qu'un client avait dit ' Je t'aime ' Cora avait été scotcher étant incapable de répondre la même chose, mais heureusement pour elle une collègue à elle lui avait donner la solution il suffisait de répondre un ' Moi aussi ' alors quand un des clients lui disait la demoiselle lui répondait simplement ' Moi aussi ' s'était un moyen de gardé ses clients d'ailleurs Cora n'avait que des clients habitués et fidèles et elle était beaucoup demander. 

Comme presque tout les soirs de la semaines la belle brune était entrain de faire son show sur scène tout les soirs Cora surnommé Tokyo ici fessait un autre show et tout les mois elle changeait afin de garder les hommes attentif à ses courbes. Elle dansait divinement bien tout son corps était en valeur et dans d'autre circonstance Cora serait surement vue d'une manière agréable des yeux d'Ethan au lieu de cela elle était vu comme une déesse au regard des hommes envieux de la salle. Le nom de Tokyo se fessait entendre en aboyemment de chien en manque. Elle souriait grandement pour le spectacle et tandis qu'elle entendit son prénom ' Tokyo ' elle balança à l'homme son soutien-gorge avant de tourné la tête et elle se figea en voyant Ethan.. qu'est ce qu'il foutait ici ? Elle recula et elle manqua de tomber sous le choc de le voir ici, elle posa ses deux mains sur la barre au centre et elle essaya de reprendre ses esprits des sifflements commencèrent à se faire entendre étant donner qu'elle ne dansait plus. Lucas lui avait probablement dit... mais pourquoi était-il venu ? Pourquoi ? Alors qu'elle avait l'impression d'étouffer un employé arriva sur scène et il posa sa main sur l'épaule de la demoiselle lui demandant si elle allait bien, il prit le visage de Cora entre ses mains et ils échangèrent quelques mots avant d'entendre la musique reprendre, elle devait faire son show, elle devait le terminé elle le savait.

C'était dure de continuer en sachant que l'homme qui fessait battre son coeur était présent, mais elle n'avait guère le choix. Elle s'excusa auprès de la salle pour son moment d'éparpillement et elle sourit en envoyant d'une manière provocatrice un baiser puis elle reprit sa pole dance se disant qu'une chose ' Rince toi bien l'oeil ' au final voilà ce qu'elle pensait.. il savait ce qu'elle était, il était venue voir c'est qu'il en voulait pour son argent après tout il avait payer l'entrée. 

A un moment la demoiselle descendit de scène en dansant et elle monta sur le bar pour faire le show elle improvisait, mais sa plaisait au client et à son patron. Provocante - Sexy elle était une diablesse en personne et les hommes en profitait bien. Pourquoi fessait-elle cela ? Peut-être bien pour rendre fou l'homme qui était resté devant l'entrée debout figé par le spectacle qui défilait sous ses yeux.

   
belle âme
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 27/08/2018 à Miami. J'ai posté : 82 Pointage : 835

MessageSujet: Re: On devait vivre un conte de fée, mais ta tout gâché   Dim 16 Sep - 19:35






Ethan & Coraleen

La douleur peut se manifester sous différentes formes. Ça peut être un petit pincement, une légère irritation, une douleur lancinante, une douleur que l’on supporte tous les jours. Et il y a le genre de douleur que l’on ne peut pas ignorer. Une douleur si grande, qu’elle bloque tout le reste. Et fait disparaître le reste du monde ! Jusqu’à ce que la seule chose à laquelle on pense, c’est à quel point on souffre ! La façon dont on gère notre douleur dépend de nous. La douleur... On l’anesthésie, on la surmonte, on l’étreint, on l’ignore... Et pour certains d’entre nous, la meilleure façon de gérer la douleur, c’est de foncer tête baissée. La douleur... Vous devez arriver à la surmonter. Espérer qu’elle disparaisse d’elle-même, espérer que la blessure qui la cause se referme. Il n’y a pas de solutions, pas de remèdes miracle. Vous devez respirer à fond et attendre qu’elle s’estompe.

Sur le coup, je ne comprenais pas qui été cette Tokyo , il y avait plusieurs filles pourtant plusieurs hurler qu'un seul nom . Mon regard, c'était rapidement poser sur Cora est je compris rapidement qui été Tokyo à cet instant même, pourquoi s'infliger tout ça ? Pourquoi danser devant tout ses hommes ? Cora mérité bien mieux que ce travail minable, depuis quand on devait vendre son corps pour de l'argent ? Elle est intelligente, elle pouvait réussir dans la vie, je ne vois pas pourquoi elle tien temps à se rabaisser à chaque fois qu'un problème ce dresse devant elle ? Elle a le caractère pour les traverser et passer au-dessus de tout ça ! Je n'arrivais pas à enlever mon regard de la jeune femme qui été autre fois ma fiancée , je la regarder enlever son soutien-gorge avec beaucoup de finesse .

Lorsque son regard ce pose sur moi , elle avait apparemment le même choque que moi . Cela l'avait déstabilisé quelques instants avant qu'une de ses collègues vienne la rejoindre pour la ressaisir. J'ai les poings fermé lorsqu'elle me fit comprendre que je ne l'arrêterais pas même en étant ici, j'allais venir l'empêcher de continuer lorsqu'une fille vient se mettre devant moi commençant alors de jouer de ses charmes me proposant de venir avec elle. Je regarde alors Cora ou du moins Tokyo danser au fonds, j'espère que mes doutes soient bons , qu'au fonds d'elle il y a toujours cette fille qui en pince pour moi , du coup, j'ai l'espoir qu'elle me rejoins par la suite .

Je soupire doucement avant de reposer mon regard sur cette jeune femme qui m'inviter, décide alors de la suivre juste dans l'espoir de faire réagir Cora et aussi pour rentrer dans son jeu . Des sentiments comme on avait pu avoir l'un en vers l'autre ne s'oublie pas comme ça enfin pour moi, il n'avait jamais disparue.Durant ses deux dernières années , elle avait continué à me hanter jour et nuit, il n'y avait pas une journée où je pouvais m'empêcher de penser à la fille qui fait battre mon cœur et pour qui je me bats chaque jour. Maintenant allait lui faire comprendre sans lui dire pourquoi je suis partie réellement... La jeune femme me pris alors la main pour m'emmener dans un coin un peu reculer de la scène et du bar ou ce trouve aussi une barre , je m'installe sur le fauteuil la regardant attraper cette barre pour tourner doucement au tour avant de commencer son show , je tenter de comprendre comment on pouvais adorait sa...Au font si Cora me l'aurait fait dans le passer j'aurais été admiratif puisque sa serais pour moi et pas pour d'autre homme la je trouver ce spectacle humiliant pour gente féminin . Une autre viens alors me proposer quelque chose à boire , je pris alors un whisky qui été à cette instant la bienvenue !


COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 30/08/2018 à Miami. J'ai posté : 57 Pointage : 823

MessageSujet: Re: On devait vivre un conte de fée, mais ta tout gâché   Dim 16 Sep - 19:54


   
   

   

   
Ethan & Cora

   

   
De toute évidence Cora était plus que choqué de la présence d'Ethan il n'avait jamais été le genre d'homme à aimer ce genre d'endroit alors en la voyant elle s'était dit qu'il allait partir, mais elle remarqua bien rapidement que ce n'était pas le cas et en voyant qui s'était approcher d'Ethan la belle brune eu qu'une envie descendre de cette scène et jouer au quille avec le peu de neurone qu'avait sa collègue surtout que la femme avec qui était partit Ethan était une femme que Cora ne pouvait pas supporter les deux demoiselle était en conflit depuis l'arriver de Cora pour cause ? Cora était la préférer et sa ne plaisait pas à sa collègue qui lui avait bien fait comprendre. Quoi qu'il en soit la petit demoiselle avait assurer son show et comme toujours elle avait assurée une fois terminer la demoiselle était aller au bar et elle s'était mise dans un coin de manière à pouvoir voir ce qu'il se passait du coté d'Ethan ? 

Alors il était ici par simple coïncidence une envie de tromper sa petite amie ? Elle trouvait cela dégueulasse, mais logique dans le fond après tout quand on trompait une fois ont le reproduisait toujours n'est ce pas ? Elle attrapa la bouteille de Scotch derrière le comptoir et elle se servit un verre puis un autre qu'elle bu coup sec ce qu'elle voyait ne lui plaisait absolument pas. Quand la serveuse arriva pour préparé le verre d'Ethan, Cora signala qu'elle s'en occupait et c'est de cette manière que la demoiselle arriva au côté d'Ethan qui était clairement entrain de se faire allumer par cette pétasse siliconé. Elle ne dit rien retenant sa jalousie mal placé, mais l'envie de tuer cette femme et de lui envoyer son verre en plein visage était présente.

- Un Whisky pour Monsieur. Sa fait 7 dollars s'il te plait.

Alors qu'elle posait le verre sur la table ' Rosa ' la femme qui fessait un show au jeune homme bouscula Cora  et elle vient à dire ' On ne tutoie pas les clients Tokyo dois-je te rappeler la première règles de la maison ? Cora tourna la tête vers celle-ci et elle la fusilla du regard en disant.

- Je t'ai rien demander Rosa, tu serais donc sympa de la fermé et de t'occupé de tes affaires où une fois de plus tu seras perdante et toi comme moi on sais parfaitement. Continue à rouler du cul.

Puis elle reposa son regard sur Ethan et elle dit une nouvelle fois. 

- C'est sept euros ton verre.

Lâcha t'elle sur un ton assez direct et froid, le voir ici ne lui plaisait réellement pas. Savoir qu'une de ses collègues allait le touchait la rendait dingue.


   
belle âme
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 27/08/2018 à Miami. J'ai posté : 82 Pointage : 835

MessageSujet: Re: On devait vivre un conte de fée, mais ta tout gâché   Dim 16 Sep - 20:40






Ethan & Coraleen

La douleur peut se manifester sous différentes formes. Ça peut être un petit pincement, une légère irritation, une douleur lancinante, une douleur que l’on supporte tous les jours. Et il y a le genre de douleur que l’on ne peut pas ignorer. Une douleur si grande, qu’elle bloque tout le reste. Et fait disparaître le reste du monde ! Jusqu’à ce que la seule chose à laquelle on pense, c’est à quel point on souffre ! La façon dont on gère notre douleur dépend de nous. La douleur... On l’anesthésie, on la surmonte, on l’étreint, on l’ignore... Et pour certains d’entre nous, la meilleure façon de gérer la douleur, c’est de foncer tête baissée. La douleur... Vous devez arriver à la surmonter. Espérer qu’elle disparaisse d’elle-même, espérer que la blessure qui la cause se referme. Il n’y a pas de solutions, pas de remèdes miracle. Vous devez respirer à fond et attendre qu’elle s’estompe.

Me voilà à suivre une femme dans le coin d'une salle alors que mon esprit est toujours dirigé vers une jeune femme en train de danser sur un bar. Je contrôlé ma colère essayant de garder mon sang-froid sans rien dire, j'accepte juste de suivre cette femme sans l'envie de la regarder danser. J'espéré juste qu'une jeune femme vienne rapidement stopper ce spectacle ...Une deuxième autant dévêtue que celle qui se trouve face à moi viens me proposer quelque chose à boire, je commande un Whisky du moins un double ...

La jeune femme continuée de danser face à moi, c'est vraiment bizarre j'étais quelque peu intimidé, j'osé à peine la regarder. D'ailleurs ce qui me sort de tout ça et la voix de la jeune femme que j'attendais , intérieurement j'ai un espèce de bonhomme qui danse de joie et qui cri . Si vraiment Cora n'avait plus rien à faire de moi , elle serait encore sur son bar en train de danser elle avait tenter de me provoquer comme je venais de le faire aussi pourtant, c'est qu'un début entre nous deux . J'arque un sourcil lorsque je vois les deux jeune femme se chamailler , je me lève prenant le verre qu'elle me tenter avant de sortir ses septs dollar Je me demander combien de temps il t'aurait fallu pour venir me rejoindre J'avais ce petit sourire au coin , c'était assez troublant de la voir dans cette tenu j'avoue que si elle n'avait pas autre chose à enfiler sur elle , je ne pourrais pas la regarder chaque seconde droit dans les yeux , car ce corps ne fais que m'appeler . Malgré que je suis ici pour la reconquérir , temps qu'elle serait ici je ne pense pas pouvoir la toucher . Je ne pourrais pas la toucher en sachant que d'autres hommes pouvaient aussi en profiter. Tout ça ne me fais pas fuir bien au contraire, j'ai encore plus de détermination à la faire revenir à moi et la faire sortir de toute cette merde ! Tu pourrais enfiler quelque chose s'il te plais demande-je agacer .Puis je sortis à nouveau de l'argent me tournant vers " Rosa" Merci vous pouvez arrêter . Je lui fis un petit sourire puis avant de me tourner vers Cora ou du moins Tokyo , je bu mon verre d'un trait Je ne sais même pas par ou commencer... Je fronce les sourcils , cette fois on pouvait sentir l'énervement dans ma voix comment tu as pu terminer ici ? C'est à cause de ça les fringues ? la tonne de maquillage sur ton visage ? Qu'es ce que ta foutu? Tu avais tout pour y arriver ! A part m'avoir perdu moi tout le reste marcher impeccable, je ne comprends pas comment ses parents avaient pu aussi l'abandonner une nouvelle fois ...


COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 30/08/2018 à Miami. J'ai posté : 57 Pointage : 823

MessageSujet: Re: On devait vivre un conte de fée, mais ta tout gâché   Dim 16 Sep - 21:06


 
 

 

 
Ethan & Cora

 

 
Rien que la première phrase du jeune homme venait à faire bouillir la demoiselle alors comme ça il se posait la question ? Il était donc pas ici par coïncidence il était la pour venir vérifier ce que son frère lui avait surement dit il était là pour venir observer les dégât qu'il avait fait... il était là pour rajouter une couche et elle ne le supporterait pas sa serait trop pour elle si il se permettait de dire quelques choses quand il lui donna les sept dollar Cora sourit faussement et elle les posa sur le plateau avant de le voir congédier ' Rosa ' et elle réalisa qu'il lui avait demander de s'habiller elle pouffa doucement de rire.

- Tes sérieux la ? Je suis entrain de travailler si ta pas remarquer je suis pas dans un couvent alors non je peux pas enfiler quelques choses Ethan le principe quand on bosser ici c'est de retirer.

Lâcha t'elle froidement en le fixant n'arrivant cependant pas à le quitter des yeux il était la devant elle et bon sang il était incroyablement beau elle avait envie de lui arracher tout ses vêtements et de le coller contre le mur afin de le découvrir une nouvelle fois, mais elle savait que ce n'était pas possible plus rien entre eux était possible. Quand Rosa quitta la pièce la demoiselle quitta ses pensées perverses rapidement et elle entre-ouvrit les lèvres bouche-bée par le culot qu'il avait.

- Tu te pointe la ou je travaille pour me faire la moral Ethan ? Mais tu te prend pour qui au juste ? 

- Dit elle fortement en le fixant attentivement elle posa le plateau sur le petit meuble présent sur le côté et elle enchaina - 

- Tes qui au juste pour débarquer dans ma vie comme tu le fait après trois ans Ethan ? Tu me connais pas, tu connais rien de ma vie, tu ne sais pas qui je suis devenue alors viens pas me faire ta putain de moral à la noix Ethan !  Tu ne sais rien absolument rien de tout ce qui as pu ce passer en trente six mois et je t'interdit de débarquer comme une fleur pour me faire la moral ta perdu se droit ! 

En parlant la demoiselle avait augmenter le ton sans même s'en rendre compte transformant alors une discutions en mini dispute d'autant plus qu'elle l'avait pousser une fois comme pour se débarrasser de lui. 

- J'avais tout pour y arriver, mais il me manquait l'essentiel. Je suis plus la femme que tu as connue Ethan, j'ai pas à répondre à tes questions et encore moins à recevoir une moral de ta part. Aujourd'hui je suis Tokyo et je suis en service j'ai du travail des clients paye pour mes services. J'ai autre chose à faire que t'entendre me rappeler que j'avais tout pour être heureuse.

Elle avait ravaler sa colère en deux secondes pour reprendre un ton plus calme et elle avait soupirer sachant qu'elle avait du boulot et qu'elle devait s'y remettre autrement elle aurait des soucis avec son bosse chose qui était normal dans le fond elle reprit son plateau et elle recula en disant.

- Je te renvoie Rosa ne bouge pas elle va prendre soin de toi.

C'est parole avait été horrible à prononcer, mais elle essayait de se protéger de cet homme qui lui avait fait tant de mal, de cet homme qu'elle aimait toujours. Juste avant de quitter le petit coin reculer elle se tourna et elle dit.

- J'avais tout Ethan c'est vrai, mais il me manquait l'essentiel... toi.

Sous cette phrase la demoiselle quitta le coin reculer et elle retourna au bar ou directement des hommes venait à poser leurs mains que la demoiselle. D'ici quelques minutes Cora allait partir en show privée avec les hommes qui l'avait commander pour la nuit, elle ne savait pas encore qui était ses hommes ou bien même si il y en avait plusieurs, mais elle savait déjà que la soirée allait être longue.


 
belle âme
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 27/08/2018 à Miami. J'ai posté : 82 Pointage : 835

MessageSujet: Re: On devait vivre un conte de fée, mais ta tout gâché   Lun 17 Sep - 5:29






Ethan & Coraleen

La douleur peut se manifester sous différentes formes. Ça peut être un petit pincement, une légère irritation, une douleur lancinante, une douleur que l’on supporte tous les jours. Et il y a le genre de douleur que l’on ne peut pas ignorer. Une douleur si grande, qu’elle bloque tout le reste. Et fait disparaître le reste du monde ! Jusqu’à ce que la seule chose à laquelle on pense, c’est à quel point on souffre ! La façon dont on gère notre douleur dépend de nous. La douleur... On l’anesthésie, on la surmonte, on l’étreint, on l’ignore... Et pour certains d’entre nous, la meilleure façon de gérer la douleur, c’est de foncer tête baissée. La douleur... Vous devez arriver à la surmonter. Espérer qu’elle disparaisse d’elle-même, espérer que la blessure qui la cause se referme. Il n’y a pas de solutions, pas de remèdes miracle. Vous devez respirer à fond et attendre qu’elle s’estompe.

Je demandé à la jeune femme de partir après lui avoir donner de l'argent, après tout, je suis ici pour celle qui se trouver face à moi et je sais qu'on allait une fois de plus se disputer. C'est loin des films romantiques à l'eau de rose qu'on vivait ensemble, malheureusement, je ne sais pas encore comment elle avait pu atterrir ici. Je comprend mieux cette nouvelle envie pour l'alcool fort Moi je ne suis pas la pour ça J'étais ici pour me rendre compte des paroles de mon frère et aussi pour lui entendre raison à nouveau. Il fallait vraiment qu'elle arrête ses conneries pour reprendre sa vie en main, elle ne peut pas continuer comme ça. Je te connais assez pour savoir que tout ça ce n'est pas toi bordel ! Je n'ai aucun droit sur toi, mais je ne te laisserais pas continuer ainsi. Tu mérite mieux et tu gâche tout en venant ici, si personne n'a été là pour te faire entendre raison, moi j'y compte bien. Je la fixer droit dans les yeux essayant de ne pas succomber à l'envi de regarder plus bas , pourquoi elle était si borner ? Elle ne pouvait vraiment pas enfiler quelque chose ? C'est une vraie lutte dans mon esprit ...

Je sais que la vie n'a pas toujours été simple pour elle , lorsque j'ai décidé de lui demander sa main, je m'étais promis d'être l'homme qui la rendrait heureuse et non celui qui pourrais la faire souffrir. J'avais tout gâcher en voulant la protéger une fois de plus sauf que sa avait eu l'effet inverse de tout ce que je mettais imaginer , Cora aurait pu rencontrer un homme à son travail ou autre , elle attirée pas mal d'homme voilà aussi pourquoi j'étais extrêmement jaloux lorsque nous étions ensemble . Ce n'était pas un manque de confiance en elle loin de la , c'était surtout moi et le faite que j'avais cette peur de la perdre un jour. Et à nouveau, cette jalousie fais surface pourtant nous étions plus ensemble, mais il est hors de question qu'un autre homme pose ses mains sur elle ce soir ! Mon cœur se briser littéralement lorsqu'elle me dit que l'essentiel et qui lui avait manquer à sa vie c'était moi , je suis la maintenant ....je pouvais prendre à nouveau soin d'elle.

J'ouvris la bouche lorsqu'elle décide de partie, je reste quelques secondes sans bouger avant que l'autre jeune femme revienne On fais comment pour réserver une fille toute une nuit ? A mes paroles, je vois ses yeux briller elle devait s'en doute penser que je souhaiter la réserver toute la nuit, je ne compte coucher avec personne cette nuit ...Je la laisse donc m'expliquer pour ensuite partir directement vers la personne qu'elle m'avait indiquer, ça devait être le patron. Je souhaite réserver C....Tokyo toute la nuit Il m'indique le prix qui est vraiment exorbitant Quand elle aura terminer son show elle sera à vous Je sais que si je voulais stopper ça je devais rajouter...Franchement je sens que ce mois ci mes plats allait ce limité à des pâtes au fromage quoi que peut être sans fromage a ce prix Je la veux tout de suite je sortie à nouveau un billet et une fois ranger il me demande de le suivre dans un autre endroit , on a l'impression d'arriver dans un tout autre monde. Je tenter de ne pas imaginer ce qu'elle pouvait bien faire ici , il me fit rentré dans l'une des chambres en me disant que Tokyo sera la dans quelque minute .


COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 30/08/2018 à Miami. J'ai posté : 57 Pointage : 823

MessageSujet: Re: On devait vivre un conte de fée, mais ta tout gâché   Lun 17 Sep - 8:00


 
 

 

 
Ethan & Cora

 

 
Il semblait sur et certain de ce qu'il disait seulement sa n'avait aucun sans absolument aucun pourquoi revenir après trois ans ? Une fois avoir refait sa vie elle essayait de trouver une explication, mais il y en avait clairement pas excepter qu'il est envie de lui faire encore plus de mal peut-être était-il là pour lui faire d'avantage de mal ? Pour venir voir les dégats qu'il avait fait et maintenant en voyant tout cela il s'en voulait ? Quoi qu'il en soit Cora' ne serait pas la femme qui allégerait sa conscience. Elle secoua la tête pour mettre de côté toute les pensées qui concernait Ethan elle devait se concentrer sur qui elle était devenue et non pas sur celle qu'elle avait été aujourd'hui elle était bien plus souvent Tokyo que Cora. 

Elle était donc partit pour se préparer pour ses show privée se forçant à ne pas penser au jeune homme et Rosa entrain de s'amuser, mais s'était compliquer heureusement pour elle d'ici quelques minutes elle serait dans les bras d'un homme qui lui ferait oublier tout ses soucis. Une touche de crayon noir à droite puis à gauche, un retouche de teint et de rouge à lèvres et la demoiselle était prête et comme toujours elle était magnifique à couper le souffle. 
Elle enfila la tenue qu'elle devait porter pour ce show soit une short en cuire noir avec des ficelles sur les côtés pour facilité l'enlèvement du short et une brassière en cuire bordé de dentelle noir de toute évidence s'était un ensemble perché sur des talons haut de quinze centimètre la demoiselle entra dans la chambre ou allait se dérouler son show la pièce était sombre et classe et très chaleureuse. Cette endroit était l'endroit privatif de Cora alors qu'elle optimisait la lumière pour la rendre un peu plus tamiser la demoiselle venait à dire.

- Alors Peter qu'est ce que tu attends de moi ce soir ? Tu préfère parler où tu as envie de plus ?

Cora n'avait pas été informer du changement de programme et elle ne s'attendait clairement pas  à voir Ethan oh non s'était clairement impensable doucement la petite brune alla ouvrir le placard où elle prit une bouteille de vin de très bonne marque et deux verre elle sourit en se retournant et en marchant vers le lit en disant.

- Tu n'est pas très bavard ce soir Peter, tu veux jouer au devinette ? 

- Elle remarqua la silhouette de l'homme qui semblait être de dos seulement directement Cora remarqua que ce n'était pas Peter elle posa doucement la bouteille de vin sur la table présente sur sa droite et elle dit pareil avec les verres elle s'approcha ensuite doucement deux pas avait suffit pour que la demoiselle reconnaisse l'homme présent.

- Dit moi que c'est une blague... qu'est ce que tu fou là Ethan ? Ta rien à faire ici sors de cette chambre tout de suite ! 

Elle n'en croyait pas ses yeux comment avait-il fait pour arriver ici ? Comment avait-il fait pour savoir qu'elle était sa pièce ? Son client allait arriver d'une minute à l'autre et Peter n'était pas un fan du partage Cora le savait parfaitement par expérience alors si Peter arrivait et qu'Ethan était présent les choses allait mal tourner. Elle ne pensait pas une seule seconde qu'il était devenue l'homme avec qui elle devrait passer la nuit... jamais elle pourrait imaginer qu'elle allait se retrouver coincé ici avec le jeune homme pour la nuit complète.



 
belle âme
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 27/08/2018 à Miami. J'ai posté : 82 Pointage : 835

MessageSujet: Re: On devait vivre un conte de fée, mais ta tout gâché   Lun 17 Sep - 11:25








Ethan & Coraleen

La douleur peut se manifester sous différentes formes. Ça peut être un petit pincement, une légère irritation, une douleur lancinante, une douleur que l’on supporte tous les jours. Et il y a le genre de douleur que l’on ne peut pas ignorer. Une douleur si grande, qu’elle bloque tout le reste. Et fait disparaître le reste du monde ! Jusqu’à ce que la seule chose à laquelle on pense, c’est à quel point on souffre ! La façon dont on gère notre douleur dépend de nous. La douleur... On l’anesthésie, on la surmonte, on l’étreint, on l’ignore... Et pour certains d’entre nous, la meilleure façon de gérer la douleur, c’est de foncer tête baissée. La douleur... Vous devez arriver à la surmonter. Espérer qu’elle disparaisse d’elle-même, espérer que la blessure qui la cause se referme. Il n’y a pas de solutions, pas de remèdes miracle. Vous devez respirer à fond et attendre qu’elle s’estompe.

Je me trouve dans cette chambre à attendre l'arriver de Cora ou du moins Tokyo , j'ai réservé Tokyo ce soir , celle avec qui je veux être ce soir est Cora . Je n'avais pas envie d'avoir, le coter sombre de la jeune femme, car il ne me plaît absolument pas. J'entendis la porte s'ouvrir, j'espère juste que cette fois elle a la poitrine recouverte et non totalement découverte comme tout ta l'heure . Je l'écoute m'appeler Peter , elle devait attendre un autre client sauf que manque de peau, c'est moi qu'elle allait avoir ce soir ! Même toute la nuit , je ne compte pas la toucher juste pouvoir parler avec elle sans qu'elle ce barre cette fois . La discutions me revenait chère tout de même. Il lui fallaut quelque minute avant de me reconnaître , je me tourne en la regarder soupirant de soulage qu'elle soit un peu plus couverte . Non , je ne sortirais pas d'ici. La discutions me revenait chère tout de même. Je sais que tu me détestes , que je dois être la dernière personne que ta envie de voir, je ne lâcherais pas. Tu mérite mieux et tu dois sortir de la dedans Je parle d'un ton calme essayant du moins de l'être, je sais que son caractère volcanique va s'en doute prendre le dessus en sachant ce que je venais de faire Je veux savoir comment tu as atterrie ici et pourquoi. Même si tu as perdu ton emploi y en a d'autre .

J'enlève ensuite ma veste m'approchant un peu plus d'elle pour lui poser sur ses épaules Cette fois tu te couvres c'est assez déstabilisant ...Cora est toujours autant magnifique, je pourrais profiter de cette nuit pour la retrouver pour avoir ce que je veux . Pas de cette manière, je veux l'a récupéré par tous les moyens . Je ne veux pas ressembler à tout ses porcs qui paye pour l'avoir , je veux être celui qu'elle a choisi , qu'elle a envie de retrouver et d'embrasser même si  pour le moment sachant qu'elle embrasse d'autre mec , je n'avais pas envie de passer derrière eux.

Je reste près d'elle la regardant, son parfum venait chatouiller mes narines, cette fille est une véritable tentation. Le faite de ressentir de nouveau toutes ses sensations me fait revivre au final, je m'étais totalement éteint des le moment où je l'ai quitté.Tu as tout le temps pour m'expliquer , J'ai réservé Tokyo toute la nuit sauf que c'est Coraleen que je veux


COSMIC SHEEP.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 30/08/2018 à Miami. J'ai posté : 57 Pointage : 823

MessageSujet: Re: On devait vivre un conte de fée, mais ta tout gâché   Lun 17 Sep - 12:21


 
 

 

 
Ethan & Cora

 

 
Il ne semblait pas avoir envie de lâcher le morceau elle avait bon le repousser la demoiselle constatait qu'il revenait à la charge encore et encore s'était comme au début de leurs relations là aussi elle l'avait longuement repousser, mais il avait finit par gagner et elle avait cédez pourquoi au final ? Elle n'allait certainement pas retomber dans son petit jeu s'était simplement hors de question elle en avait assez chier poru ne pas se faire une nouvelle fois avoir et bien que son coeur lui disait de se fondre dans ses bras la raison prenait le dessus. Cora avait écouter le jeune homme tout le long sans bouger il semblait avoir beaucoup à dire se retenant par moment de le remettre en place c'est seulement quand celui-ci eu terminer que la demoiselle vit rouge...  voir rouge une expression qu'elle n'avait jamais réellement compris et bien en ce moment même Cora comprenait cette expression elle avait envie de le tuer tellement il dépassait les bornes. Elle recula d'un pas pour s'éloigner de lui étant donner que le rapprochement était trop intense et tentant et elle enchaîna.

- Toi et Lucas vous, vous êtes passer le mot ? Les Cooper viennent sauver la petite Coraleen ? Sa iras Ethan j'ai pas besoin de toi tu peux remonter sur ton cheval blanc et dégager de ma vie comme tu la fait il y as trois ans ta pas eu de mal il y as trois ans alors fait pareil aujourd'hui je ne veux plus te voir. 

Venait-elle à dire sèchement et sérieusement elle était tellement convaincante qu'elle serait le genre de femme idéale entant qu'actrice cette capacité à cacher ses sentiments était puissante et en trois ans sa s'était amélioré. 

- Je m'en fou de ce que tu veux Ethan, tu ne sauras rien parce que c'est MA VIE la mienne à moi et j'en fais ce que je veux ! 

Cora avait parfaitement insister sur le ' Ma Vie ' comme pour lui faire comprendre qu'il en fessait plus partit bien qu'il devait le savoir étant donner que s'était lui qui était partit en la laissant.

- Tu as payer pour m'avoir ? Ta pas compris je crois Ethan je suis pas la pute de la boite je choisis mes clients et crois moi que c'est la première et la dernière fois que l'erreur que tu sois dans cette chambre à lieu. Profite bien de la déco, mange et bois ce qu'il te plait et ferme la porte derrière toi quand tu part Merci.

Elle n'était effectivement pas ouverte à la conversation et apprendre qu'il avait payer pour elle une somme importante car oui elle connaissait son prix la demoiselle était flatté et sa lui laissait de l'espoir chose qu'elle détestait, puis elle sourit intérieurement et elle baisa son regard il voulait voir Coraleen, seulement ici seule Tokyo était autorisée à exister. Doucement la belle brune s'avança et elle retira la veste sur jeune homme qu'il avait quelques minutes plutôt déposer sur son dos et elle la posa sur le lit sur le côté elle s'avança doucement vers le jeune homme et elle brisa la périmètre de sécurité qu'elle s'était imposer entre eux doucement elle posa les paumes de ses mains sur le torse musclé du jeune homme et elle sourit en coin.

- Il n'y as pas de Coraleen ici seulement Tokyo est présente va falloir faire avec.                        

Elle était prête à beaucoup pour se protéger pour se venger pour lui faire mal autant qu'elle avait mal, mais ce qu'elle ne réalisait pas s'était inconsciemment ce rapprochement elle l'avait désiré. Doucement elle laissa son index glisser le long du torse du jeune homme le fixant droit dans les yeux à la recherche d'une faille quelques soit la taille, elle mordilla sa lèvre inférieur d'une manière qu'il aimait tant et qui le rendait fou à l'époque doucement elle approcha ses lèvres de celle du jeune homme sentant alors le souffle du jeune homme contre la fine peau de ses lèvres et elle murmura.

- Touche moi Ethan.
         


 
belle âme
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 27/08/2018 à Miami. J'ai posté : 82 Pointage : 835

MessageSujet: Re: On devait vivre un conte de fée, mais ta tout gâché   Lun 17 Sep - 14:06






Ethan & Coraleen

La douleur peut se manifester sous différentes formes. Ça peut être un petit pincement, une légère irritation, une douleur lancinante, une douleur que l’on supporte tous les jours. Et il y a le genre de douleur que l’on ne peut pas ignorer. Une douleur si grande, qu’elle bloque tout le reste. Et fait disparaître le reste du monde ! Jusqu’à ce que la seule chose à laquelle on pense, c’est à quel point on souffre ! La façon dont on gère notre douleur dépend de nous. La douleur... On l’anesthésie, on la surmonte, on l’étreint, on l’ignore... Et pour certains d’entre nous, la meilleure façon de gérer la douleur, c’est de foncer tête baissée. La douleur... Vous devez arriver à la surmonter. Espérer qu’elle disparaisse d’elle-même, espérer que la blessure qui la cause se referme. Il n’y a pas de solutions, pas de remèdes miracle. Vous devez respirer à fond et attendre qu’elle s’estompe.

Je lui expliquer pourquoi je me trouver ici , je voulais savoir ce qui avait pu la faire atterri dans ce genre d'endroit. Ce que je comprends encore moins, c'est pourquoi elle ne voulait pas de mon aide ? Je comprends qu'elle me déteste, sauf qu'il fallait qu'elle ouvre les yeux et qu'elle accepte l'aide qu'on peu lui proposer pour arrêter d'offrir son corps à n'importe qui ...Ou même de danser sur cette bar toute la soirée. D'ailleurs, je viens d'offrir une somme assez exorbitante pour qu'elle reste avec moi , s'il fallait que je joue avec une autre fille, je le ferrais aussi. Je pense que Rosa ne serais pas contre et vue les regards tout ta l'heure des deux jeunes femmes, il devait y avoir une certaine rivalité entre les deux et Cora connais bien ses atouts , elle sait que son charme en fait fondre plus d'un en un seul regard. Non, je n'ai pas sorti mon cheval blanc avec ma cape rouge aujourd'hui, je veux juste t'aider. C'est quoi le mal ? Tu préfères rester ici que d'accepter des personnes qui souhaite te venir en aide ? Je n'avais pas peur d'affronter Cora et son sale caractère, il m'en faut bien plus pour me faire fuir et elle le sait !

Tu crois que tu peux choisir ? Ton patron ne sera pas de cet avis , vue qu'il a dégager ton autre client pour me laisser la place. Qu'es qu'il ne faut pas faire pour cette femme .... Et s'il faut que je paye chaque soir pour te parler, je serais la chaque soir. Bon, je vais finir totalement ruiner à un moment donner . Puis aller savoir pourquoi Cora décide d'enlever ma veste pour venir à nouveau contre moi son regard avait changer. Un Frison me parcouru lorsqu'elle pose ses mains sur mon torse , je tente de rester de marbre même si à l'intérieure de mon esprit c'est un vrai champ de guerre.

Cora connaît parfaitement ce qui m'attire chez elle , son regard , ses lèvres et elle n'hésiter pas à jouer avec . Je tente alors de garder mon regard dans le sien , mon coeur bat à une tel vitesse que j'avais peur qu'il sorte de ma poitrine . Fait chier ....me dis-je intérieurement Je ne te toucherais pas , je ne suis pas venu pour ça... Nos lèvres sont vraiment très proches, j'avale difficilement ma salive Je ne veux pas d'elle je parler bien évidemment de Tokyo . Mon esprit me hurler de reculer pour enlever toute tentation, pourtant, je me trouver face à elle comme paralyser , je n'arriver même plus à bouger. Elle avait toujours eu une certaine emprise sur moi et la il fallait absolument que je pense à autre chose pour ne pas succomber .




COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 30/08/2018 à Miami. J'ai posté : 57 Pointage : 823

MessageSujet: Re: On devait vivre un conte de fée, mais ta tout gâché   Lun 17 Sep - 17:19


 
 

 

 
Ethan & Cora

 

 
Il ne comprenait pas pourquoi elle ne voulait pas de son aide était-il sérieux ? S'était ainsi que la demoiselle avait retirer sa garde et que le jeune homme était entré dans sa vie quelques années auparavant et il était hors de question qu'elle refasse la même chose d'autant plus que l'homme en face d'elle était avec quelqu'un et la bague présente sur sa main gauche le signalait parfaitement étrangement Cora avait sembler reconnaitre l'alliance qu'ils avaient choisit ensemble, mais elle en était pas certaine et si un jours elle apprenait que s'était bien cette bague et qu'il avait offerte celle qu'elle aurait du porté lors de leurs épousailles la demoiselle serait probablement dégouté du jeune homme quoi qu'il en soit pour le moment elle n'avait aucune certitude. Elle était donc coller à lui et sa main caressait par dessus le haut du jeune homme son torse elle même sentait cette électricité parcourir son corps à chaque caresse une sensation bien agréable qu'elle n'avait pas ressentit depuis qu'il l'avait quitter.

- Tu serais prêt à te ruiner pour pouvoir m'aider ? A quoi sa t'avancerais de m'aider Ethan ? Explique moi je suis bien curieuse.

Elle était entrain de jouer à un jeu qu'elle savait déjà perdre étant donner qu'elle savait qu'elle aimait toujours le jeune homme, le bout de ses doigts venait à soulever le t-shirt du jeune homme et doucement elle laissa son index toucher la peau de bel homme face à elle rien que ce petit contact donna une décharge d'hormone à la demoiselle.

- Me sous-estime pas je suis bien plus importante que tu ne le pense ici, ne crois pas que mon bosse à le pouvoir sur moi.

Doucement sa main remonta venant alors se poser à plat sur le torse nu du jeune homme et elle sourit laissant doucement le bout de sa langue passer sur sa lèvre inférieur elle n'avait pas bouger d'un centimètre elle était toujours face à lui et seul quelques millimètres les séparait.

- Tu as toujours aimer mon côté sombre Ethan seulement tu ne la jamais avouer. D'une certaine manière Tokyo t'attirait autant que Cora avoue le maintenant. Je suis certaine que tu as envie de me toucher sinon pourquoi ton cœur battrait aussi vite ?

La main sur la poitrine nu du jeune homme la main sentait le cœur du jeune homme entrain de courir un marathon et de louper quelques mouvements. Sa l'amusait beaucoup de voir qu'elle fessait encore de l'effet au jeune homme.

- Tu ne me touchera pas... repousse moi alors. 

Venait-elle à dire d'un ton sensuel et elle colla ses lèvres sur celle du jeune homme directement au contact de ses lèvres le corps de la demoiselle se réchauffa et pour la première fois depuis trois ans elle se sentait vivante s'était comme si son coeur avait reprit les battements comme si elle avait été morte mis dans un placard pendant tout ses années et que maintenant elle revenait à la vie. Elle savait qu'elle jouait à un mauvais jeu d'une parce qu'elle allait souffrir de cette situation, mais aussi parce qu'il était avec quelqu'un et qu'elle ne voulait pas être la femme qui serait une maîtresse bien qu'elle l'était pour nombreux de ses clients Ethan était différent... doucement elle bougea ses lèvres sur celle du jeune homme se disant finalement qu'un baisé n'était rien et qu'il avait payer alors lui aussi avait le droit au service de la demoiselle. Bonne excuse n'est ce pas ?



 
belle âme
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 27/08/2018 à Miami. J'ai posté : 82 Pointage : 835

MessageSujet: Re: On devait vivre un conte de fée, mais ta tout gâché   Lun 17 Sep - 18:24






Ethan & Coraleen

La douleur peut se manifester sous différentes formes. Ça peut être un petit pincement, une légère irritation, une douleur lancinante, une douleur que l’on supporte tous les jours. Et il y a le genre de douleur que l’on ne peut pas ignorer. Une douleur si grande, qu’elle bloque tout le reste. Et fait disparaître le reste du monde ! Jusqu’à ce que la seule chose à laquelle on pense, c’est à quel point on souffre ! La façon dont on gère notre douleur dépend de nous. La douleur... On l’anesthésie, on la surmonte, on l’étreint, on l’ignore... Et pour certains d’entre nous, la meilleure façon de gérer la douleur, c’est de foncer tête baissée. La douleur... Vous devez arriver à la surmonter. Espérer qu’elle disparaisse d’elle-même, espérer que la blessure qui la cause se referme. Il n’y a pas de solutions, pas de remèdes miracle. Vous devez respirer à fond et attendre qu’elle s’estompe.

Je sais ce que tu vaux , tu peux aller bien plus loin que ce tu faisais lorsqu'on s'est séparé . Je crois en Cora depuis le début , donc je ne comprends absolument pas comment elle a pu atterri ici . Ton boulot temporaire, il dure depuis quand ? si elle venait à me dire deux ans voir deux ans et demi , c'est que j'ai raison le temporaire et toujours ce qui dure le plus longtemps . C'est comme lorsque je suis sorti avec cette infirmière, on savait tous les deux que c'était temporaire que c'était juste l'histoire de combler un vide dans nos vie et ça a durée un peu près un ans voir un peu plus ,je ne sais plus trop . Je sentie sa main venir sous mon tee-shirt, elle veut vraiment que je flanche ...Je ne devais pas , je lève quelques instants les yeux au ciel pour ensuite la regarder à nouveau pourquoi tu crois que c'est important d'être bien vu ici ? Il suffit qu'un homme vienne avec un peu d'argent que ton patron change rapidement d'avis.

Cora enfin Tokyo joue avec le feu , je n'ai pas envie de franchir cette barrière pourtant ça mettait totalement difficile de continu à résister . Ses mains sur moi , ses lèvres tout prêt des miennes cela me fait totalement perdre le contrôle et pourtant je tente encore de lui résister comme je le pouvais Tu peux avoir se coter sombre qui me plais , mais je n'aime pas cette fille qui s'offre à tout ses hommes ce qui est vrai , je ne supporte pas l'idée que d'autre puisse la toucher ...Et Je sait que chaque nuit ou elle sera ici , je ne pourrais pas dormir tranquillement j'aurais toutes ses images en tête.

Lorsque ses lèvres viennent se poser sur les miennes, ce fut la fin , il n'y avait plus aucune personne pour me raisonner cette fois . Je n'avais aucune envie de la repousser , ma vie c'est cette jeune femme . Cela fais trois ans que je mange matin, midi et soir Cora maintenant qu'elle est devant moi que je peux enfin la sentir, la toucher et l'embrasser je serais totalement fou pour la repousser...Je laisse doucement l'une de mes mains venir sur sa joue fermant les yeux avant de répondre doucement à son baiser , j'ai encore cette voix qui me cri STOP , STOP avec limite une alarme et celle lumière rouge qui me dit clairement que je fais une belle connerie en continuant ce baiser. Car au final si je continue je ne fais que répété le schéma de tout ses hommes qui viennent la voir et paye pour l'avoir. Si je n'avais pas payer cette soirée cela serait s'en doute différent , contre tout attente malgré ma résistance mentale qui a cette instant est très faible , je pose ma deuxième mains sur son visage pour intensifier le baiser .



COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 30/08/2018 à Miami. J'ai posté : 57 Pointage : 823

MessageSujet: Re: On devait vivre un conte de fée, mais ta tout gâché   Lun 17 Sep - 19:31


 
 

 

 
Ethan & Cora

 

 
E



 
belle âme
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 27/08/2018 à Miami. J'ai posté : 82 Pointage : 835

MessageSujet: Re: On devait vivre un conte de fée, mais ta tout gâché   Lun 17 Sep - 20:20






Ethan & Coraleen

La douleur peut se manifester sous différentes formes. Ça peut être un petit pincement, une légère irritation, une douleur lancinante, une douleur que l’on supporte tous les jours. Et il y a le genre de douleur que l’on ne peut pas ignorer. Une douleur si grande, qu’elle bloque tout le reste. Et fait disparaître le reste du monde ! Jusqu’à ce que la seule chose à laquelle on pense, c’est à quel point on souffre ! La façon dont on gère notre douleur dépend de nous. La douleur... On l’anesthésie, on la surmonte, on l’étreint, on l’ignore... Et pour certains d’entre nous, la meilleure façon de gérer la douleur, c’est de foncer tête baissée. La douleur... Vous devez arriver à la surmonter. Espérer qu’elle disparaisse d’elle-même, espérer que la blessure qui la cause se referme. Il n’y a pas de solutions, pas de remèdes miracle. Vous devez respirer à fond et attendre qu’elle s’estompe.

J

COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 30/08/2018 à Miami. J'ai posté : 57 Pointage : 823

MessageSujet: Re: On devait vivre un conte de fée, mais ta tout gâché   Lun 17 Sep - 20:31


 
 

 

 
Ethan & Cora

 

 
C



 
belle âme


Dernière édition par Coraleen St-John le Lun 17 Sep - 21:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 27/08/2018 à Miami. J'ai posté : 82 Pointage : 835

MessageSujet: Re: On devait vivre un conte de fée, mais ta tout gâché   Lun 17 Sep - 20:55






Ethan & Coraleen

La douleur peut se manifester sous différentes formes. Ça peut être un petit pincement, une légère irritation, une douleur lancinante, une douleur que l’on supporte tous les jours. Et il y a le genre de douleur que l’on ne peut pas ignorer. Une douleur si grande, qu’elle bloque tout le reste. Et fait disparaître le reste du monde ! Jusqu’à ce que la seule chose à laquelle on pense, c’est à quel point on souffre ! La façon dont on gère notre douleur dépend de nous. La douleur... On l’anesthésie, on la surmonte, on l’étreint, on l’ignore... Et pour certains d’entre nous, la meilleure façon de gérer la douleur, c’est de foncer tête baissée. La douleur... Vous devez arriver à la surmonter. Espérer qu’elle disparaisse d’elle-même, espérer que la blessure qui la cause se referme. Il n’y a pas de solutions, pas de remèdes miracle. Vous devez respirer à fond et attendre qu’elle s’estompe.

J

COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 30/08/2018 à Miami. J'ai posté : 57 Pointage : 823

MessageSujet: Re: On devait vivre un conte de fée, mais ta tout gâché   Lun 17 Sep - 21:19


 
 

 

 
Ethan & Cora

 

 
C



 
belle âme
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 27/08/2018 à Miami. J'ai posté : 82 Pointage : 835

MessageSujet: Re: On devait vivre un conte de fée, mais ta tout gâché   Lun 17 Sep - 21:52






Ethan & Coraleen

La douleur peut se manifester sous différentes formes. Ça peut être un petit pincement, une légère irritation, une douleur lancinante, une douleur que l’on supporte tous les jours. Et il y a le genre de douleur que l’on ne peut pas ignorer. Une douleur si grande, qu’elle bloque tout le reste. Et fait disparaître le reste du monde ! Jusqu’à ce que la seule chose à laquelle on pense, c’est à quel point on souffre ! La façon dont on gère notre douleur dépend de nous. La douleur... On l’anesthésie, on la surmonte, on l’étreint, on l’ignore... Et pour certains d’entre nous, la meilleure façon de gérer la douleur, c’est de foncer tête baissée. La douleur... Vous devez arriver à la surmonter. Espérer qu’elle disparaisse d’elle-même, espérer que la blessure qui la cause se referme. Il n’y a pas de solutions, pas de remèdes miracle. Vous devez respirer à fond et attendre qu’elle s’estompe.

C'est vraiment difficile de résister à la tentation, de résister à une chose qu'on meurt d'envie d'avoir durant trois ans et lorsque la chance me tombe enfin dessus. Il fallait que je joue au con ...Parfois, il faut vraiment que j'arrête de parler , Cora n'avait pas l'air énervée à cet instant , j'avoue que je m'attends absolument à tout des le moment ou je me retrouve avec elle . Elle avait l'air plutôt blaser de ce que je venais de faire, elle était s'en doute tout autant perdu que moi dans tout ça , elle avait des questions et j'ai les miennes sauf que celle qui me pourrit l'esprit son en rapport avec cet endroit et ce qu'elle y faisait.Je sais que tu as avancé tout comme moi , Je ne veux pas de la fille qui couche avec différent mec chaque soir . Je n'arrive pas à comprendre pourquoi tu fais ça , comment tu as pu en arriver là ... Elle ne pouvait pas comprendre comment je pouvais revenir comme une fleure après trois ans , moi c'est sont nouveau comportement que je ne comprenais pas du moins son travail...C'est comme-ci je coucher avec elle pour ensuite allait en voir une autre au final ce qu'elle me reprocher d'avoir fait y a trois ans - du moins ce qu'elle pense que j'ai fais - c'est ce qu'elle fait maintenant sauf qu'elle est totalement libre de le faire . Je la suivi du regard , la regardant se rhabiller d'une tenu plus correct et qui allait s'en doute me donner moins envie de lui sauter dessus. Je jouer nerveusement avec ma bague qui depuis trois ne m'avait pas quitter sauf qu'elle n'était plus vraiment à ma taille depuis ma perte de poids, même si j'ai pu récupéré allait savoir pourquoi elle n'étais plus revenu à la bonne taille , je la fais donc tourner au tour de mon doigts comme une bague anti-stresse Il faut que tu m'expliques même si tu penses que sa ne me regarde pas , j'ai besoin de savoir et puis si tu veux vraiment dégager de cet endroit je peux t'aidé ça m'éviterait de devoir payer chaque soir pour te privatiser pour qu'aucun mec te touche J'avais ce petit sourire au coin , j'étais vraiment prêt à le faire . Je la regarde quelques instants sans rien dire après sa phrase , je ne pouvais pas lui dire clairement de but en blanc que je voulais la récupérer...Je risqué de me faire rire au nez par la jeune femme sauf que les paroles que je venais de lui prononcer avouer en quelque sorte le pourquoi je me trouver aujourd'hui devant t-elle .





COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: On devait vivre un conte de fée, mais ta tout gâché   

Revenir en haut Aller en bas
 
On devait vivre un conte de fée, mais ta tout gâché
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Kiara ¤ J'aurais aimée naître dans un conte de fées. Au moins tout se termine bien dans ces histoires. [100%]
» Il faut vivre.
» DARLING petit bichon facile à vivre (78) ADOPTE
» L'art de bien vivre à Versailles [PV Henriette d'Angleterre]
» Les Mille Marches : Premier Conte "Gangrenâge"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Miami dans sa splendeur :: Design District :: Jackson memorial Hospital-
Sauter vers: