Partagez | 
 

 Don't freak out, let me do ϟ William

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 01/07/2018 à Miami. J'ai posté : 60 Pointage : 285

MessageSujet: Don't freak out, let me do ϟ William   Dim 1 Juil - 16:03



William & Jezabel


Vendredi, sept heures du matin, mon réveil sonne. Je le coupe en m'étirant de tout mon long dans mon lit immense, bien trop grand pour mon un mètre cinquante sept. Je décide enfin de décoller du lit en allant ouvrir mes rideaux, le soleil tapait déjà bien fort sur Miami. Je regardais la fenêtre d'en face, les rideaux étaient encore fermés, ce gros dindon de William dormait encore, je roulais des yeux avant de saisir mon smartphone pour lui envoyé un texto « Levantate ! Espèce de marmotte ! Si t'es pas prêt d'ici 30 minutes je pars sans toi ! Date prisa ! » Je savais parfaitement que ça l'emmerde quand je lui parle espagnol, mais j'étais obligée de le faire chier de bon matin.

Je partis ensuite sous la douche, il avait intérêt à être prêt lorsque je serais devant chez lui, sinon je suis bien capable de monter le réveiller par moi même. Sa mère me laissera faire, elle me connait bien trop, je fais presque limite parti de la famille Marston, depuis le temps qu'ils doivent me supporter et surtout depuis le temps que je supporte Will. Lorsque je finis ma douche, je descendis et vit un énorme carton en bas des escaliers « Wow ! Mamá, ¿qué es eso? » avait-je demander à ma mère qui me répondit avec un grand sourire « Un nouveau jacuzzi ! Je vais l'installer cet après-midi ! » J'avais un énorme sourire qui se dessina sur le visage, je savais très bien que c'était Papa qui nous l'avait envoyé, même si maman ne m'en dit pas un mot. « Je pourrais invité William pour l'essayer, ce soir ? » demandais-je, oui j'avais envie de faire profiter mon meilleur ami et je savais très bien que ma mère ne refuserait pas. « Claro que si ! » Je sautais limite de joie et William avait intérêt à être en cours aujourd'hui, sinon il ne profitera pas ce soir de ce petit bijou ! Après cette petite découverte, je filais donc prendre mon petit-déjeuner pour ensuite attendre William devant chez lui, sa mère sortie avec les jumeaux. «  Buenos días ! » Lançais-je à la mère de William et aux jumeaux qui me saluèrent à leur tour avant de prendre la voiture et de partir. Je restais alors devant le portail en attendant mon meilleur ami.



© SWIRLY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 15/04/2018 à Miami. J'ai posté : 135 Pointage : 1820

MessageSujet: Re: Don't freak out, let me do ϟ William   Jeu 12 Juil - 18:56


William et Jezabel


Je fus réveillé par la sonnerie de mon téléphone ce qui n'est pas surprenant en semaine lorsque j'ai cours sauf que la sonnerie qui vient de retentir n'est pas celle de mon réveil et je n'ai pas entendu mon frère ou ma sœur ce lever aussi pourtant lorsque je suis en retard, je sais qu'on vient directement m'ouvrir les volets ou m'enlever ma couverture pour me forcer me lever histoire que je ne sois pas en retard . J'attrape mon réveil pour apercevoir le prénom de ma meilleure amie apparaître, pourquoi ça ne m'étonne pas ? Il n'y a qu'elle pour m'envoyais des messages tôt le matin et pour couronner le tout me donner des ordres. J'ouvre d'un œil pour lire ce message, car la lumière du téléphone me brûle les yeux avant de soupirer laissant mon téléphone tomber sur mon lit avant de refermer mes yeux. Je n'ai pas du tout envie de me lever pourtant, il fallait que j'y arrive avant qu'elle ne débarque elle ou bien ma mère si elle n'est pas déjà partie au boulot.


Au bout de cinq minutes je décide de me lever ou du moins je me retrouve assis au bord de mon lit passant une main dans mes cheveux avant d'attraper mon téléphone No comprendo puis le reste fus assez rapide, je file sous la douche pour ensuite m'habiller pour prendre ensuite mon petit-déjeuner et au final remonter me brosser les dents et puis prendre mon sac pour sortir peu de temps après ma mère et les deux morveux. Jez se trouvais déjà devant chez moi , comment elle fait franchement ? Elle est déjà en pleine forme et le pire dans tout ça, elle est rayonnant et sublime ? Alors petit un déjà que je ne comprends pas grand chose le matin si tu me parle déjà espagnol ne crois pas que je vais te répondre dans la seconde qui suit, petit deux je suis toujours à l'heure et petit trois pour la peine tu enfiles ce casque je ne compte pas allait à pied jusqu'à l'université adieu brushing  , je lui tendis un casque Et on ne ronchonne pas je m'approche d'elle pour déposer un baiser sur sa joue et ouvre mon garage pour sortir ma bécane. Une fois fermer, j'enfile mon casque et monte dessus pour la démarrer.



code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 01/07/2018 à Miami. J'ai posté : 60 Pointage : 285

MessageSujet: Re: Don't freak out, let me do ϟ William   Dim 15 Juil - 17:34



William & Jezabel


Il faut avouer que je suis assez matinale, j'ai toujours la pêche dès le matin. Bon il m'arrive que parfois le matin je suis un sacrée zombie et que j'ai énormément de mal à tenir debout, mais c'est assez rare. En me levant et en constatant que mon meilleur ami qui est aussi mon voisin dormait toujours, on devait partir pour huit heures et s'il se réveille à la bourre, il va me mettre à la bourre aussi. Je n'avais pas envie d'y aller toute seule. Je m'étais alors jeter sous la douche pour me préparer etc. Entre temps, il m'avait répondu à mon message auquel  je souris légèrement. Par la suite, je m'étais rendu devant chez William où sa mère, son frère et sa soeur sortaient déjà pour partir.

Je n'ai pas eu à attendre bien longtemps avec que William ne se décide à sortir à son tour, je fis alors un grand sourire lorsque ce dernier approcha en commençant à me parler. Mon sourire redescendit alors que celui ci me tendit un casque de moto en m'ordonnant de ne pas ronchonner. « Mais ! Je sais pas si tu as remarquer que petit un je me suis coiffer correctement et petit deux je suis en robe ! » lançais-je à William avec un air indigné, comment voulait-il que je monte sur sa moto alors que j'étais en robe ? Il est légèrement fou. J'avais pas envie de me retrouver le popotin à l'air en montant sur sa moto. « Attends t'es vraiment sérieux quand tu veux que je monte là-dessus ? » interrogeais-je William en le voyant sortir sa moto du garage. Ok il est vraiment taré !



© SWIRLY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 15/04/2018 à Miami. J'ai posté : 135 Pointage : 1820

MessageSujet: Re: Don't freak out, let me do ϟ William   Dim 29 Juil - 17:24


William et Jezabel


Contrairement à ma meilleure amie, je traîne encore au lit et je sais que si je ne viens pas à me lever, elle allait débarquer en criant tout en espagnol comme elle venait déjà de le faire par message. Je me lève pour allait me préparer et prendre rapidement un petit-déjeuner avant de sortir peu de temps après ma mère et mon frère et ma soeur. J'arrive devant la jeune femme accompagné des deux casques d'ailleurs je lui en tendis un en donnant quelque petit recommandation Tu pourras toujours retourner te coiffer dans les toilettes et pour ta robe il suffit de bien la tenir , je ne roulerais pas comme un malade avec toi derrière moi je lui fis un petit clin d'oeil accompagnée d'un petit sourire. Je vais vers mon garage pour l'ouvrir et sortir la moto pour la mettre en route histoire qu'elle chauffe un peu vue que cela fais plusieurs jours que je ne l'ai pas sortir pourquoi tu penser que j'ai sorti les deux casques ? Je hausse les épaules je n'aime plus prendre le bus et puis ta mère ne dit rien lorsque tu montes dessus elle avait confiance et heureusement ! Aller enfile le je sais que tu as tout un bazar dans ton sac pour te poupouner lorsqu'on sera arrivé à l'université





code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 01/07/2018 à Miami. J'ai posté : 60 Pointage : 285

MessageSujet: Re: Don't freak out, let me do ϟ William   Dim 29 Juil - 18:27



William & Jezabel


J'avais très rapidement rejoins mon meilleur ami devant chez lui, le reste de sa famille était sortie bien avant lui, sa mère m'adorait, elle savait à quel point je faisais en sorte de prendre soin de William, je l'adorais plus que tout, il était important pour moi. Sans cette petite tête qu'est ce que je deviendrais ? Même si parfois il me donne envie de m'arracher tous les cheveux comme à présent lorsqu'il sorti de chez lui en me tendant un casque de moto. J'étais indignée, il voulait vraiment ruiner mon brushing et aussi toute ma crédibilité devant l'université ? Je voulais le frapper avec son casque totalement. « Et tu crois qu'en arrivant là bas, je vais être crédible avec les cheveux décoiffer ? » Je fronçais les sourcils, il était désespérant, mais je l'aimais beaucoup. Il sorti alors sa moto, j'avais pris alors le casque en main et je secouais légèrement la tête de gauche à droite. « Tu sais bien que ma mère te donnerai le bon dieu sans conféssion, Marston. » Je souris légèrement et envila alors le casque pour ensuite grimper derrière lui. Je n'avais pas peur d'être en moto, mais être en moto avec une robe ce n'est pas le plus simple. Je passe alors mes mains autour de la taille de William lorsque celui ci fut prêt sur sa machine. Nous partions alors direction l'université, une fois arrivé là bas, j'attendis que Will se gare pour descendre, je retire alors le casque, balançant mes cheveux en arrière puis de gauche à droite pour qu'il reprenne forme et rebaissant ma robe au passage qui était légèrement remonter. « Mes cheveux ne ressemblent plus à rien ! Pour la peine, ce soir après les cours, tu passes la soirée à la maison. On a reçu un jacuzzi ce matin, certainement de papa, du coup tu viens le tester avec moi et tu ne refuses pas ! » lançais-je alors en le menaçant presque avec mon doigt. Il n'avait pas lieu de me refuser, j'avais accepter de grimper sur sa moto en robe, il me devait bien ça.  « Allez, on se rejoins après les cours » dis-je alors en déposant un bisou sur sa joue puis j'entendis une bande de débile nous lancer des petits mots du genre "alors les amoureux", je roulais des yeux avant de lâcher un  « Cállate la boca, estúpido ! » avant de tourner les talons de disparaitre dans l'établissement pour rejoindre les toilettes pour me refaire une beauté et ensuite aller en cours.

La fin des cours arriva alors assez rapidement, j'avais donc rejoins la motot de William sur la parking, cherchant mon ami autour de moi. Lorsqu'il fut arriver, je lui fais un grand sourire avant de le serrer dans mes bras. « Alors t'es prêt à passer une bonne soirée ? » lançais-je à William avec un petit sourie avant de remettre le casque sur ma tête. Nous voilà partis pour rentrer à la maison. Ma mère travaillait tard ce soir alors elle ne serait pas là avant longtemps. « Va chercher ton maillot de bain et rejoins moi, je prépare tout ça. » Je rentrais alors à l'intérieur pour aller m'enfiler mon maillot de bain et je redescendis pour aller préparer le jacuzzi que ma mère avait fait installer dans la journée puis j'attendis alors le brun m'installant alors dans le jacuzzi, profitant de ces quelques minutes seule en buvant mon verre de champagne que j'avais préparer. Ouais c'était à ma mère, elle allait chipoter lorsqu'elle va remarquer qu'il manque sa bouteille, mais tant pis.



© SWIRLY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 15/04/2018 à Miami. J'ai posté : 135 Pointage : 1820

MessageSujet: Re: Don't freak out, let me do ϟ William   Jeu 2 Aoû - 16:46


William et Jezabel


Je sais que ma meilleure amie fait beaucoup attention à son apparence, mais ce n'est pas un casque qui va tout gâcher Jez est une jeune femme très jolie même sans ce léger maquillage qu'elle fait tout les jours ou tout ce brushing pour faire tenir sa tiniasse. Lorsqu'elle a vue le casque, j'aurais pu partir dans un fou rire , ça lui apprendra à me réveiller en Espagnol! Tu seras toujours aussi jolie j'avais dit cela mon visage près du sien tout en lui pinçant doucement ça joue comme font les grandes mères . Voilà donc tu peu foutre ton petit cul la dessus Diaz je fis mon plus beau sourire avant d'enfiler mon casque et roule jusqu'à notre université. Le chemin fut assez rapide. Lorsque je me gare, je regarde Jez enlever mon casque Je devrais faire plus souvent le contraire de ce que tu me dis alors j'arque un sourcil, en même temps si faire le contraire de ce qu'elle dit pour gagner une soirée dans un jacuzzi je pouvais le faire plus souvent ! Je range son casque puis le mien A tout ta l'heure Bella señorita Je connais que très peu de mot en Espagnol cela reste assez facile par contre.

La journée passe très vite, certain n'aime pas les cours moi j'adore ça surtout lorsque je suis en plein dans ma spécialité. Faut dire que ma meilleure amie pouvait en profiter, lorsqu'elle a mal au dos ou autre et que je la masse, je connais chaque endroit sensible qui puisse lui faire du bien. Cours terminé j'arrive à ma moto , sortant les deux casques et range la chaîne avant que Jezabel arrive Toujours je lui tendis le casque puis démarre pour rouler jusque chez nous Je pense que tu m'attendais dans ma meilleure tenu je roule des yeux avant de rentrer la moto dans le garage et de le fermer J'arrive dans cinq minutes . je rentre vite fais allant embrasser ma mère rapidement lui disant que je passe la soirée chez Jez , je pars ensuite prendre vite fais mon maillot de bain que j'enfile d'ailleurs avant de sortir par la porte du jardin et j'arrive directement dans celui de ma meilleure amie tu aurais pu m'attendre dis-je en la regardant dans le jacuzzi avec son verre.




code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 01/07/2018 à Miami. J'ai posté : 60 Pointage : 285

MessageSujet: Re: Don't freak out, let me do ϟ William   Sam 4 Aoû - 22:52



William & Jezabel


William pouvait être vraiment horrible avec moi, mais bordel sans lui j'aurais tellement de mal déjà rien qu'à parler Americain, c'est tellement compliqué cette langue. Je grimaçais lorsqu'il agrpipa mes joues de ses mains comme font les grands mères aux enfants. Il a été traumatiser par sa grand mère pour agir comme ça ? Lorsqu'il lâcha mes joues, je frottais ses dernières en ronchonnant . « Oui jolie avec une tête mal coiffée, voyons ! » J'avais finalement décidé de monter sur sa moto, ce n'est pas la première fois c'est certain, mais principalement il était à la bourre alors je partais seule en bus, j'avais eu de la chance ce matin je dirais. Il a dut sentir le jacuzzi arrivé, peut-être. Nous roulions alors jusqu'à l'université puis lorsque je fus descendu de sa moto et que j'avasi retirer le casque je lui proposa ... ou plutôt ordonna qu'il passerait la soirée à la maison pour tester le jacuzzi.« C'est surtout que je n'ai pas envie de passer ma soirée seule. » Je lui fis un clin d'oeil en tirant la langue pour me moquer de lui. Puis chacun alla alors à ses cours, je m'étais clairement emmerder à mourir et j'étais assez contente lorsque la journée fut terminé et que j'avais rejoint William à sa moto, en plus il était déjà là c'était parfait. Nous étions alors rentrer à la maison, puis je dis alors à William d'aller chercher son maillot de bain pendant que je prépare tout, il avait pas loin à aller de toute façon, ce serait plutôt rapide, a moins qu'il ne se perde entre nos deux jardins« C'est toujours mieux de te voir en maillot de bain voyons » lançais-je en arquant un sourcil presque de manière perverse, on avait l'habitude à se genre de blauge l'un envers l'autre. William allait ranger sa moto et disparut dans sa maison tandis que moi j'allais donc tout préparer puis au final l'attendre dans le jacuzzi avec un verre de champagne à la main. En attendant mon meilleur ami j'avais profiter du jacuzzi, fermant les yeux pour me détendre lorsque j'entendis la porte du jardin s'ouvrir, c'était évidemment William, nos mères avaient fait installés cette porte car William et moi nous passions pas une journée l'un sans l'autre lorsque nous étions petits et grâce à cette porte on pouvait se rejoindre plus facilement et quand nous étions enfants, c'était moins dangereux que de passer par l'entrée principale de nos maisons avec la route juste devant.  « Je voulais ajuster correctement la température » dis-je alors en souriant. « Tu voulais peut-être m'admirer en maillot de bain avant qu'on y rentre ? » dis-je en haussant les sourcils, s'il voulait mater mon derrière, il n'avait qu'à me le demander.


© SWIRLY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 15/04/2018 à Miami. J'ai posté : 135 Pointage : 1820

MessageSujet: Re: Don't freak out, let me do ϟ William   Mar 7 Aoû - 17:58


William et Jezabel


Jez est le genre de fille à faire attention à son apparence de la tête au pied, on peut même dire jusqu'au bout des ongles ! C'est une fille quoi, casse pied, mais attachante. Nous avons grandi ensemble, sans se copier l'un et l'autre nous somme totalement l'opposer de l'in et l'autre. Elle fait partie des populaire tendis que moi, je suis plus du genre discret et ne cherche pas à me faire connaître sauf qu'en traînant avec ma meilleure amie parfois quelque bruit de couloir trainer comme celui avec Jenna en ce moment.

Même si cette fille est mon genre, je ne la connais absolument pas. J'ai le droit de foncer droit dans un mur a chaque fois qu'on parle. Du coup, je pense laisser tomber l'affaire ...Après tout j'ai tenté plusieurs fois de la faire sortir ou bien de lui proposer de lui tenir compagnie c'était sans sucées . Bien sûr , c'est surtout que tu ne peu pas te passer de moi Diaz je lui fais un clin d'œil avant de partir .

On se rejoint à la fin de nos cours pour rentrer chez nous . Je range ma moto pour ensuite la charrier un peu avant d'allait chercher ce qu'il me faut pour retourner chez elle , par cette fameuse porte qu'on nous a construit plus petit. Heureusement que ce n'était pas un petit tunnel, l'histoire de nous amusais plus jeune , car maintenant, je ne pourrais plus y passer vue ma taille . J'avais mis directement mon maillot de bain pour arriver chez elle , elle était déjà à l'intérieure bien accompagnée. Et alors est-ce qu'elle est bonne maintenant ? [i] je rentre ensuite dans l'eau avant de sourire amusais à sa remarque .[i] Je confirme elle est bonne je pris la coupe qu'elle me tendis ensuite avant de temper mes lèvres dedans et de la déposer sur le coter ton père à de très bonne idée par moment


code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 01/07/2018 à Miami. J'ai posté : 60 Pointage : 285

MessageSujet: Re: Don't freak out, let me do ϟ William   Ven 10 Aoû - 7:15



William & Jezabel


En arrivant à l'université j'avais proposer à William ou plutôt forcé William à venir passer la soirée chez moi pour essayer le jacuzzi que nous avions reçu ce matin, Maman n'était pas à la maison ce soir du coup je me retrouvais seule alors quoi de mieux que de passer la soirée avec mon meilleur ami ? « Bon d'accord tu as raison, mais toi non plus tu ne peux pas te passer de moi ! » Je levais alors les yeux au ciel, il faut bien l'avouer, William et moi sommes comme les deux doigts de la main, on ne fait limite rien l'un sans l'autre. Nous sommes très différents, je suis la fille certainement la plus populaire de la fac alors que Will se fait plutôt discret, mais forcément en nous voyant tout le temps ensemble, on ne donne une relation de couple parfois ou bien alors que nous sommes des jumeaux séparés, enfin que des trucs un peu du genre. A la fin des cours, nous nous sommes alors rejoints à sa moto pour rentrer. Il parti chez lui pour ranger sa moto et aller se changer, moi je m’étais alors occuper de préparer le jacuzzi et au passage, j'avais sorti des chips ainsi qu'une merveilleuse bouteille de champagne que ma mère gardait bien au chaud pour une grande occasion, tant pis elle sera pour moi, je vais me faire passer un savon demain, mais ce n'est rien, je voulais profiter d'une bonne soirée avec William qui ne mit pas beaucoup de temps avant d'arriver par la porte du jardin, ce dernier ronchonna presque du fait que je sois dans le jacuzzi sans l'avoir attendu. « J'ai eu bien fait d'y entrer avant, n'est-ce pas ? » demandais-je en tendant un verre de champagne au beau brun face à moi. Ce dernier me dit alors que mon père avait de très bonnes idées par moment. « Ouais, à défaut d'abandonner sa femme et sa fille pendant des mois, il les achètes. » Je roules des yeux, moi qui pensait que j'aurai pu passer plus de temps avec mon père, c'était raté. Sur douze mois, on peut dire que je ne le vois seulement un mois et encore je suis gentille, depuis qu'on est arrivée à Miami ses déplacements sont de plus en plus longs et de plus en plus fréquents, j'avais la rage contre mon père, j'avais mal au coeur en pensant à ça, mais j'étais forte et je n'allais pas me laisser abattre comme ça. « Alors tu le trouves comment ce champagne ? » dis-je alors en souriant à William afin d'évité de continuer de parler de mon paternel.


© SWIRLY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 15/04/2018 à Miami. J'ai posté : 135 Pointage : 1820

MessageSujet: Re: Don't freak out, let me do ϟ William   Jeu 16 Aoû - 19:35


William et Jezabel


Mais moi je l'avoue je serais totalement perdu sans toi On a grandi ensemble , on fait vraiment tout ensemble et on pouvait tout ce dire , bon j'avoue avoir un petit secret en ce moment sauf que je préfère voir comment ça allait se passer avant de lui en parler . Peut-être un peu plus tard dans la soirée, on verra bien, le champagne allait délier un peu plus nos langues !

Une fois dans l'eau, celle-ci était déjà à très bonne température.Il est donc très facile de rentrer dans l'eau sans prendre quinze ans à rentré entièrement dans l'eau. Je bu a nouveau une gorger de mon verre de champagne avant de le poser sur un rebord stable Il pourrait au moins te payer un billet d'avion pour aller passer quelques jours avec lui Je sais ce que c'était d'avoir un père absent. Le sien préfère rester en voyage tendis que le mien est enfermé entre quatre murs. Contrairement à moi Jez pouvait détester son père , simplement parce qu'il est absent volontairement , elle a besoin de lui de sa présence et il est toujours au abonner absent . Il pense qu'avec ses cadeaux sa fille allait s'adoucir sauf que c'est bien le contraire ! Je reprends ensuite mon verre très bon , tu la trouver ou cette bouteille ? je bu le reste de mon verre. Je ne suis pas un grand buveur d'alcool donc je ne sais pas jusqu’où j'avais des limites ce qui peut être assez amusant pour ce soir .





code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 01/07/2018 à Miami. J'ai posté : 60 Pointage : 285

MessageSujet: Re: Don't freak out, let me do ϟ William   Lun 20 Aoû - 20:11



William & Jezabel


J'avais souris lorsque Will avait dit que sans moi il serait totalement perdu, c'est vrai que nous deux c'était assez rare de nous voir l'un sans l'autre pourtant depuis quelques temps, c'était différent, on partait en cours ensemble et on passait chacun notre journée dans notre coin puis on se retrouvait pour rerntrer et basta. C'est un peu pour ça que l'arrivée de ce jacuzzi à la maison était une très bonne raison pour passer du temps avec William. J'avais quelque peu remarquer qu'il avait légèrement pas le même comportement qu'avant, puis j'avais forcément entendu ces rumeurs sur cette fille, Jenna, je crois. Mais s'il ne m'en parlait pas c'est qu'il ne devait rien y avoir ... A moins qu'il ne me cache des choses et là je serais obligée de le frapper.

Nous étions enfin dans le jacuzzi, j'avais offert un verre de champagne à William puis la conversation avait tourner sur mon père. « Il pourrait, mais bon que veux-tu m'avoir dans les pattes le dérangerait trop » Je roulais des yeux, William pouvait parfaitement me comprendre sur ça, son père lui était en prison alors ça faisait un moment qu'il ne l'avait pas vu, mais contrairement à mon père ce n'était pas volontaire... enfin un peu, mais moins que papa Diaz. Je me souvenais du père de William, il était flippant, mais avait l'air sympathique, quand je venais chez eux, il me taquinait souvent, je n'avais pas de souvenir d'un père méchant avec ses enfants, mais après tout ce genre de choses se passent quand personne d'extérieur n'est présent. « Oh je l'ai trouver, c'est à ma mère. » Je souris légèrement, ma mère allait me tuer c'était certain. Je venais de finir mon verre, je m'en servis alors un autre. « Si tu en reveux, sers toi ! » dis-je alors à William en lui tendant la bouteille et vidant d'un trait mon verre. Je commençe alors à m'approcher de mon meilleur ami.  « Tu sais, depuis qu'on se connait, il y a quelques choses qu'on a jamais essayer.  » dis-je alors en souriant et en m'approchant encore un peu de lui pour finalement poser mon verre sur le côté et déposer mes mains sur ses joues. « Ne paniques pas, laisses moi faire » dis-je alors tout en approchant mon visage du sien doucement pour finalement déposer mes lèvres sur les siennes.



© SWIRLY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 15/04/2018 à Miami. J'ai posté : 135 Pointage : 1820

MessageSujet: Re: Don't freak out, let me do ϟ William   Jeu 23 Aoû - 14:11


William et Jezabel


Au moins moi j'ai la paix royale Je ne demande même pas à le voir, je sais que mon frère et ma sœur on été le voir au début. Petit à petit ma mère n'y allait plus non plus pour les emmener, je sais qu'ils sont ce manque contrairement à moi qui à une véritable colère contre lui . Je n'admets toujours pas ce qu'il avait fait ...et même si je garde cette moto qu'il m'avait offert , c'est seulement que cette chose qui me rattache à lui maintenant. Il pouvait revenir que cela ne changerait rien, je lui en voulais et je lui en voudrais toujours d'avoir tout détruit.

Je gouter le champagne qu'elle avait sortie , il est vachement bon en même temps vue tout l'argent que sa famille à , cela ne m'étonne pas qu'elle puisse avoir d'aussi bonnes bouteilles . Sauf qu'une certaine madame Diaz allait être beaucoup moins content Elle va être contente en voyant qu'elle a disparue dis-je amusant attrapant la bouteille et nous sers nos deux verres. Je bu une gorger regardant Jez s'approcher de moi, je ne comprenais pas ce qu'elle entendait par cette chose qu'on à jamais essayais. La quel ? je la regarde faire et lorsque je sentis ses lèvres sur les miennes, ce fut assez étrange sur l'instant , je me laisse allait au jeu .Je sais que lorsque je suis avec ma meilleure amie, je ne cherche pas à comprendre quelque chose, je me laisse plutôt entraîner et c'est ce que je fais en répondant à son baiser.Je pose une main derrière sa tête et lorsque nos lèvres se séparent en la regardant , je ne sais pas vraiment quoi dire ou même quoi penser de tout sa sauf que c'est étrange !


code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 01/07/2018 à Miami. J'ai posté : 60 Pointage : 285

MessageSujet: Re: Don't freak out, let me do ϟ William   Lun 17 Sep - 10:38



William & Jezabel


Je ne pouvais que comprendre ce que ressentait William par rapport à son père. Bien que nos deux situations soient totalement différents, nos pères respectifs étaient absents, c'était tout de même légitime qu'on leur en veuille. Je ne connaissais pas vraiment les histoires du père de William, mais peut-être que dans cette fameuse affaire, il n'y était pour rien, il avait ét peut-être piéger, ce qui ne serait pas étonnant du tout, mais bon ça faisait tout de même quatre ans qu'il était dans son trou, rien n'avait bouger depuis qu'il y était entré. Les histoires de famille sont tellement compliqué que je ne cherches déjà plus à comprendre ce qui se passe dans la mienne. «  Tu n'aimerais pas le revoir, juste pour avoir des explications ? » Juste par curiosité, à la place de William, je serais aller le voir pour savoir sa version de l'histoire, mais Will était assez rancunier, je ne peux pouvais pas le nier

« Est-ce qu'elle le remarquera au moins ? » Je ris légèrement, après tout, si ça la dérange vraiment elle ira en acheter une nouvelle et puis voilà. En ce moment c'est assez tendue entre elle et moi, alors ça nous fera une dispute de plus ce soir... Au bout d'un moment, j'avais voulu essayer quelque chose avec William, je m'étais alors approcher doucement de lui pour finalement déposer mes lèvres sur les siennes. William ne refusa clairement pas ce geste et le prolongea même. Lorsque nos bouches se détachèrent l'une de l'autre, on se regardait sans savoir quoi dire, c'était assez étrange, je l'admets. Mais j'admets aussi avoir plutôt bien apprécier, pourquoi je ne l'avais pas fait avant ?  « Je ... Euh ... t'es toujours vivant ? » dis-je alors à William en lâchant un petit rire nerveux, je n'avais jamais penser que j'oserais faire ça un jour, mais après tout, j'avais apprécier et on ne faisait de mal à personne. On s'amusait seulement .. je pense.



© SWIRLY
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Don't freak out, let me do ϟ William   

Revenir en haut Aller en bas
 
Don't freak out, let me do ϟ William
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dafuq ? - No worries, it's just some freak girls.
» Un FREAK est née [ Sheamus / Bryan / Edge ] P1
» there are days i freak out, so i drink ~ pollochon
» Banque d'images
» Les Méga-Evolutions en prison!Les Méga-Evolutions en prison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Miami dans sa splendeur :: Miami beach :: Quartier résidentiel Miami Beach-
Sauter vers: