Partagez | 
 

 It's been so long since we didn't see each other ft. Sophia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 17/03/2018 à Miami. J'ai posté : 75 Pointage : 85

MessageSujet: It's been so long since we didn't see each other ft. Sophia   Dim 29 Avr - 7:44

It's been so long since we didn't see each other
Cela faisait bien longtemps que je n’étais plus venue à Miami. J’y étais retournée pour la construction du bâtiment de la filiale de « Rhodes Industry », oui les créateurs de parfums. Mon père, après avoir divorcé de ma vénale mère, a toujours pensé que cela devait être moi. Que je devais devenir la présidente de l’entreprise familiale. Pas ma mère, pas mon frère, moi. Je le voulais depuis tellement longtemps en plus, j’avais été élevée dans cette optique, de toute manière.

Miami avait été un début d’autre chose pour moi, j’y avais rencontré l’amour de ma vie que j’avais quitté sans vraiment le vouloir, d’ailleurs. Il y avait mes voisines de l’époque, les Marston, Sophia et Christy. Je gardais de temps en temps William pour me faire un peu d’argent et parce que je l’aimais bien ce gosse surtout. Il me faisait tourner en bourrique, mais il était si gentil. Le fait d’y revenir, me faisait repenser à tout cela. Je n’avais pas fait que des bonnes choses à Miami, mais j’espérais me rattraper. Il y avait surtout le fait que, depuis quasi dix ans, je n’étais plus tombée amoureuse de personne, je ne voulais plus souffrir comme j’avais souffert. J’avais quitté Miami pour l’entreprise et j’avais rapidement compris que j’y retournerai. Non pas, pour Nathan et les amis que je m’étais faits là-bas, non, c’était parce que ma mère était tombée folle amoureuse d’un homme. Et, de cet amour, un mariage fut célébré. Il y eut un divorce aussi, et avec mon frère nous avions choisi de vivre avec mon père plutôt que ma mère. Cependant, nous pouvions la voir de temps à autre, et avec notre demi-sœur, Anna. Je détestais cette fille, enfin, elle n’avait rien fait, mais elle était l’une des raisons du pourquoi ma mère avait quitté mon père. J’avais tenté de lui laisser une chance, mais, elle ne me rappelait que le divorce de mes parents. Allan, lui, s’en moquait un peu, il était, d’ailleurs, agréable avec elle, et souvent, je lui en voulais.

Je faisais actuellement mon jogging dans Miami Beach, c’était ma petite pause de la journée, d’habitude, j’étais occupée avec l’entreprise. J’étais, toute la journée, en rendez-vous comme une vraie femme d’affaires en somme. Ce matin, je m’octroyais une petite pause pour se remettre en forme et me détendre aussi, manquerait plus qu’un petit massage et cela serait parfait.

Sur le chemin de mon jogging, je vis une jeune femme blonde, elle me disait vraiment quelque chose, je courrais toujours et dans sa direction, je voulais m’approcher un peu pour savoir si je ne me trompais pas. Enfin, cela ne pouvait pas être celle à qui je pensais, cela faisait presque dix ans que je ne l’avais pas vu, elle avait dû changer depuis. Puis, alors que j’étais un peu plus près, je vis le facteur passer à vélo et lui donner directement un paquet, avant de dire : « Un paquet pour vous, Mlle Marston ». Ma bouche fit un « o » en entendant cela, et donc je m’avançais vers la jeune femme, en retirant les lunettes de soleil, qui se trouvait sur mon nez avant de m’adresser à elle.

Sophia ? C’est… C’est bien, toi ?!
Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Lexa M. Rhodes le Mar 8 Mai - 14:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 11/06/2017 à Miami. J'ai posté : 275 Pointage : 325

MessageSujet: Re: It's been so long since we didn't see each other ft. Sophia   Dim 29 Avr - 9:40

 

Feat. Lexa & Sophia


It's been so long since we didn't see each other

Depuis mon arrivée à Miami, je ne suis jamais partie. J’ai vécu de très beaux moments comme des plus difficiles, comme tous le monde je dirais. Je peux pourtant affirmer que je n’ai aucun regret de ce qu’est devenue ma vie à l’heure actuelle. J’ai un boulot que j’affectionne, un petit ami en or et une petite princesse plus que formidable qui est venue compléter ma vie il y a plus de deux ans maintenant, sans en oublier ma soeur qui a toujours été présente dans les hauts comme dans les bas, sans en oublier ses enfants, mes neveux dont l’un est mon filleul et ma nièce pour compléter le tout. Que pourrais-je demander de plus que ça ? Rien du tout, j’ai absolument tout ce dont j’ai rêvé. Le chemin a été difficile, je ne pourrais probablement jamais oublier l’histoire compliquée que j’ai vécu avec Jake malgré tout l’amour que je lui portais. Je reprends goût à la vie, j’ai envie de revoir mes amis, ce qui n’était plus vraiment le cas pendant un moment. J’avais plutôt tendance à ne pas vouloir de sortir de chez moi, ou alors ce n’était jamais pour aller bien loin… En général, c’était plutôt pour rejoindre le seul homme qui m’a toujours comprise : Aymeric. Quelle chance j’ai de pouvoir enfin partager ma vie avec lui d’une manière que je n’aurais jamais pu soupçonner.

Ce matin là, après un bon petit déjeuner, j’ai profité du temps qu’il fait pour passer un peu de temps en extérieur avec ma fille, devant la maison alors que je joue avec elle. Les gens vont et viennent, ça ne m’inquiète pas plus que ça pour être sincère. Le seul petit être présent qui a toute mon attention, c’est Eleana. Cette enfant est toujours souriante, elle est vraiment adorable même si ce n’est pas facile tous les jours d’élever un enfant si jeune, surtout vu les circonstances passées même si c’est enfin derrière nous. J’estime que je m’en sors pas trop mal, c’est déjà ça… C’est la voix du facteur qui m’oblige à me relever puisque j’étais installée tout près d’Eleana. Je prends le paquet en le remerciant très poliment. Merci beaucoup, bonne journée ! Lui dis-je tout simplement. Je compte ouvrir le paquet un peu plus tard, même si c’est probablement quelque chose que j’ai commandé pour ma fille sur internet. Après tout, ça n’a rien d’étonnant pour une maman qui adore gâter sa fille unique.

C’est l’entente de mon prénom qui me procure un drôle de sentiment, je regarde la personne qui s’adresse à moi, une rousse dont le visage me dit très sérieusement quelque chose.  Oui, oui c’est moi… me faut cependant quelques instants pour pouvoir replacer le visage avec le nom. Il s’agit de ma voisine d’enfance, quelle surprise de la voir ici ! Ça fait un long moment que je ne l’ai pas vu, autant dire que je suis agréablement surprise. Je lui adresse finalement un grand sourire une fois que je l’ai finalement reconnue. Oh mon Dieu, Lexa ! Ça fait tellement longtemps, pardonnes moi… Comment tu vas depuis tout ce temps ? Je ne m’attendais sincèrement pas à la revoir, mais ça me fais plus que plaisir.


KoalaVolant

_________________
Everyday is a second chance
L’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. Quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 17/03/2018 à Miami. J'ai posté : 75 Pointage : 85

MessageSujet: Re: It's been so long since we didn't see each other ft. Sophia   Mar 8 Mai - 14:50

It's been so long since we didn't see each other
J’avoue que beaucoup de choses m’avaient manqué quand j’ai dû repartir de Miami. On m’a obligé à rentrer alors que j’avais tout ce que je voulais là-bas, j’avais un petit ami qui m’aimait vraiment, et de super voisines avec qui je m’étais toujours bien entendues. Je dirais que ce sont surtout eux qui m’ont le plus manqué. Je ne pouvais pas prévoir que j’allais les revoir ici même, depuis mon retour tout frais ici. J’avais eu quelques remords en partant, maintenant, je ne sais pas trop ce qui m’attend. Vais-je revoir des têtes connues ? Enfin, ce n’était pas le but de ma présence ici, je ne faisais que mon travail, mais pourquoi ne pas profiter de ma vie, comme une jeune femme de mon âge. Après tout, je n’avais que vingt-cinq ans, et je pouvais faire des pauses par moment non ? C’est ce que je faisais ce matin, enfin, c’était mon jour de congé. J’avais, tout de même, un peu de mal à me laisser souffler, je préférais me concentrer à fond plutôt que de me laisser vivre, cela a toujours été quelque chose de difficile pour moi. J’étais trop pressée de devenir une femme d’affaires que je ne m’occupais pas des soirées, sauf quand il s’agissait de faire des apparitions en public pour le bien de l’entreprise. Alors quand il s’agissait de gala de bienfaisance, je répondais présente, mais cela s’arrêtait là. J’avais eu peur que ma mère ne songe qu’à me donner à marier à un riche héritier. Je sais que ce genre de tradition n’existe pas partout, mais avec ma mère, il fallait s’attendre à tout. Depuis qu’elle s’était remariée avec le père d’Anna, je n’ai plus fait que de la détester de jour en jour.

Ce matin-là j’étais donc en plein jogging, je ne pensais donc pas tomber sur mon ancienne voisine d’il y avait quasi dix ans. Je ne savais même pas si elle se souvenait de moi, mais quand je l’ai vu devant chez elle, j’ai bien cru que ce n’était pas vrai, que ce ne pouvait pas être elle, pourtant ne serait-ce qu’en entendant son nom, j’ai tout de suite réalisé que tout ceci était vrai et que je me souvenais d’elle. Maintenant, il fallait que je sache si elle se souvenait ou non de moi. Je tentais donc demander si je ne me trompais pas sur la personne – même si le facteur venait de me confirmer qu’il s’agissait bien d’elle – mais je voulais en avoir le cœur net. Lorsqu’elle confirme et me reconnaît, je soupire de soulagement, étant contente qu’on se souvienne de moi malgré les presque dix ans sans se voir. Je m’avance alors vers elle pour lui faire la bise, vraiment heureuse de la revoir après tout ce temps. Ce n’est pas grave, c’est compréhensible après tout. Je ne m’attendais pas à te revoir par ici, je pensais que tu avais quitté Miami depuis. Oh, et bien, je suis revenue avec Allan, je pense que tu as entendu parler de la filiale de l’entreprise de mon père, dont la construction a été terminée il y a quelques mois ? Je suis pressentie pour être la présidente de celle-ci, enfin pour le moment, nous nous la partageons avec mon frère. Je profitais de mon jour de congé, mais j’ai du mal à ne pas travailler, dis-je en riant légèrement. Et toi, comment vas-tu depuis tout ce temps ?
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
But love doesn’t make sense.
Moi je suis comme un cerf-volant , si quelqu'un ne tient pas la bobine, pfft , je m'envole .. et toi , c'est drôle , je me dis souvent que tu es assez fort pour me retenir et assez intelligent pour me laisser filer


Dernière édition par Lexa M. Rhodes le Dim 20 Mai - 18:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 11/06/2017 à Miami. J'ai posté : 275 Pointage : 325

MessageSujet: Re: It's been so long since we didn't see each other ft. Sophia   Mer 16 Mai - 11:59

 

Feat. Lexa & Sophia


It's been so long since we didn't see each other

Même si je ne suis pas partie, un tas de choses ont changées dans ma vie. D'un côté, heureusement que ma vie a évoluer en tant d'années. J'ai un boulot génial, un petit ami formidable et une fille en or. Je suis proche de ma soeur et de ses enfants, que demander de plus que tout ça ? C'est ce qui compte le plus pour moi, tout le monde le sait. Pourtant, ça ne m'empêche pas de profiter des beaux moments de ma vie, que du contraire même. J'en profite avec ceux que j'aime, c'est même également grâce à eux que j'ai une vie aussi jolie en soi. Évidemment, il y a eu des moments difficiles comme mon histoire avec Jake mais en soi, je ne suis pas non plus à plaindre. Certaines personnes ont vécu des choses bien plus difficiles que moi et j'en ai conscience. Je m'estime heureuse, j'ai eu une vie agréable dans son ensemble. Aujourd'hui est d'ailleurs l'unes des journées où je peux profiter pleinement de ma fille, une journée rien qu'à deux où elle s'amuse et je reste avec elle, jouant en sa compagnie et tout ce qui s'en suit. Ça me semble tellement agréable de la voir sourire, de l'entendre rire. En même temps, Eleana est ma fille, ma fierté. Forcément, la voir heureuse me rend également heureuse. Je veux pouvoir profiter de chaque petit instant passé avec elle. C'est normal, non ?

Vient le moment des retrouvailles avec Lexa, une amie de longue date. C'est quand même dingue de se retrouver après tant d'années quand on y pense. On avait plus vraiment parler depuis qu'elle a quitté Miami, même si je l'adorais du plus profond de mon coeur. Autant dire que ça me semble agréable de la revoir ! Forcément, elle me fait un débriefing plutôt court mais clair de ce qu'il se passe dans sa vie. Je suis vraiment heureuse pour elle d'entendre qu'il lui arrive de belles choses. Elle les mérite tellement ! Mais ce ne sont que des bonnes nouvelles ça dis moi ? Félicitations en tout cas, je te souhaites sincèrement de devenir la présidente de l'entreprise de ton père en tout cas, même si ça semble plutôt bien parti à t'entendre me raconter tout ça.Elle me retourne ensuite la question, je ne peux que sourire. Je me tourne vers Eleana, ma petite tête blonde que je lui montre. Ah, ma fille... Comment ne pas être heureuse en la voyant ? C'est ma fille... Eleana. Mon petit ami est pas avec nous... Je suis devenue professeur de littérature aussi, et photographe à mes heures perdues. J'ai toujours de bons contacts avec Christy et ses enfants. On peut dire que je vais merveilleusement bien !


KoalaVolant

_________________
Everyday is a second chance
L’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. Quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 17/03/2018 à Miami. J'ai posté : 75 Pointage : 85

MessageSujet: Re: It's been so long since we didn't see each other ft. Sophia   Dim 20 Mai - 18:53

It's been so long since we didn't see each other
J’étais vraiment contente de voir que Sophia avait l’air heureuse. Cela faisait tellement longtemps que nous n’avions pas pu parler. Entre temps, j’avais dû revenir à New-York et nous avions perdu le contact. Je dirais que ce sont les Marston et Nathan qui m’ont le plus manqué. En y songeant, je me remémorais les moments partagés ensemble, même si nous n’avions pas exactement le même âge. Et puis, je m’occupais de William qui a dû bien changer en y repensant. Quand Sophia me dit que Christy est toujours par ici, je n’ai qu’une envie, aller la voir et discuter un peu mais bon, comme je suis ici pour longtemps, j’aurais l’occasion de passer la voir j’en suis sûre. Quand je repense à tout ça, j’ai l’impression de revenir quasi dix ans en arrière, et à cet instant, je me sentais bien. À ce moment-là, ma mère n’était pas décédée, mes parents n’étaient pas encore en instance de divorce, même si maintenant on ne peut plus trop en parler. Maintenant, je n’espérais qu’une seule chose : que mon père finisse par refaire sa vie avec quelqu’un d’autre, mais j’avais la nette impression qu’il n’oublierait jamais vraiment ma mère, et malgré tout ce que je pouvais penser de ma mère quand elle s’était mise avec le père d’Anna, je comprenais mon père. Passer des années avec sa femme et la perdre peu de temps après leur divorce, c’était horrible comme situation, même si ça ne le regardait plus, elle avait été sa femme pendant bien des années. J’aimais le fait de revenir ici, mais j’étais tout de même triste au fond. Miami me rappelait tant ma mère, mais je devais aller de l’avant, même si c’était difficile. J’étais là pour ma réussite professionnelle, mais j’irais sûrement la voir au cimetière.

J’avais revu Nathan aussi, ça m’avait rendue triste aussi, car je l’avais abandonné ici sans lui donner aucune explication. La douleur d’avoir perdu ma mère m’avait obligé à partir très vite rejoindre mon père, et celui-ci, a su plus ou moins calmer mon chagrin.

Merci beaucoup Sophia, ça me touche, dis-je donc en reprenant mes esprits et en me sortant de ma « soudaine » mélancolie. J’aime beaucoup son prénom et elle est toute mignonne, elle ressemble à sa maman, dis-je en souriant à la petite fille, qui se cache un peu derrière sa mère, sûrement intimidée. Wow, pas mal du tout. Si je t’avais eu comme prof, je suis sûre que j’aurais pu avoir plus de la moyenne à mon examen de littérature, dis-je en riant doucement. Je suis vraiment contente en tout cas que tout se passe aussi bien pour toi en tout cas. J’ai hâte de revoir la seconde partie de la famille Marston en tout cas, ça fait tellement longtemps. J’avoue que cette ville m’a vraiment manqué.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
But love doesn’t make sense.
Moi je suis comme un cerf-volant , si quelqu'un ne tient pas la bobine, pfft , je m'envole .. et toi , c'est drôle , je me dis souvent que tu es assez fort pour me retenir et assez intelligent pour me laisser filer
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: It's been so long since we didn't see each other ft. Sophia   

Revenir en haut Aller en bas
 
It's been so long since we didn't see each other ft. Sophia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Summer Life :: Miami dans sa splendeur :: Miami beach :: Quartier résidentiel Miami Beach-
Sauter vers: