Partagez | 
 

 Quand l'amour laisse place à la haine ~ Jenna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 31/01/2018 à Miami. J'ai posté : 91 Pointage : 661

MessageSujet: Quand l'amour laisse place à la haine ~ Jenna   Jeu 19 Avr - 15:31

Jenna & Cassie
C'est avec le sentiment d'être perdue, inquiète mais surtout morte de peur que commence ma journée. Le soleil tente de percer les lourds rideaux du salon, un coucou sonne désormais l'heure pile dans l'entrée. Par réflexe et bien que je sache l'heure qu'il est, je dirige ma montre à mon regard. Je pourrai vous donner la mensuration au détail près du sol du salon ainsi que la distance de la cuisine à ce dernier. Peut-on encore dire les cent pas lorsque vous y êtes à bien plus ? Il y aura au moins eu quelque chose de bénéfique au faite d'avoir passer la nuit à traverser la maison presque entière. On peut dire que beaucoup de calories y sont passées en dépit de mes ongles. Un petit bip attire mon attention, aussitôt arrivé à mes oreilles c'est les pieds qui foncent en direction du son. Le portable en main, je soupire en comprenant qu'il ne s'agit là que d'une notification d'une application. Me voilà repartie dans une marche interminable dans mon intérieur, je pense même avoir fini par trouer ma paire de chaussette à force.

Désormais installée dans le canapé à fixer la fenêtre histoire de la voir venir, une petite voix me tire de mes songes. Il s'agit là de mes deux garçons, je n'ai pas remarqué qu'il était déjà aussi tard. Un dernier regard sur l'extérieur accompagné d'un énorme soupir et je file vers la cuisine, il y en a deux qui ont faim. Tout en préparant le petit déjeuner des petits, je ne peux me demander ce qu'elle fait, où elle peut être. Depuis notre arrivée, notre relation n'est plus ce qu'elle était, ou du moins ce qu'elle a pu être à de rares occasions. Je sais que lui avoir enlevé Matthew a été un élément déclencheur pour qu'elle me déteste plus fort, l'avoir éloignée de Austin n'a rien arrangé non plus. Ai-je pensé au bien être de mes enfants en venant ici ? Peut-être même si au fond je voulais tout simplement pouvoir venir me recueillir sur la tombe de mon mari quand bon me semble. Je ne voulais pas qu'il finisse à Miami, faites donc comprendre ceci à sa famille qui a eu gain de cause. En secouant la tête, je m'avance vers la table y déposant le repas pour ensuite prendre place à leurs côtés. l'appétit ne me gagne pas ce matin, l'envie de savoir où donc elle peut passer toutes ces nuits mais surtout avec qui. Savoir si elle va bien, en sécurité. Je ne peux m'empêcher de regarder l'heure, puis je me dis qu'elle aura sûrement faim en rentrant. Je me redresse et décide de préparer une assiette en plus la laissant au frais, après tout, elle mangera peut-être ce que sa mère lui prépare.  
"Telle mère, telle fille, mais parfois le bouton n'a pas le parfum de la fleur entièrement éclose.(@sophiecottin // beerus)
Family
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 16/04/2018 à Miami. J'ai posté : 113 Pointage : 1353

MessageSujet: Re: Quand l'amour laisse place à la haine ~ Jenna   Ven 20 Avr - 12:53



Cassandra et Jenna

Quand l'amour laisse place à la haine
Jenna a bossé cette nuit elle a bossé dur pour gagner son salaire et elle n'aime pas ce qu'elle fait en plus parce qu'elle tombe souvent sur des gros pervers, rien que leurs regards lui donne froid dans le dos. Et cette nuit elle était si fatiguée à force d'accumuler les heures de travail, les cours et tout le reste qu'elle a finit par s'endormir sur un sofa dans la salle de repos de la boite où elle bosse. Elle sait qu'elle n'a pas le droit de bosser là-bas, elle sait aussi que sa mère l'étriperait si elle savait, mais elle s'en fou. Et puis elle était tellement fatiguée qu'elle n'a même pas penser à envoyer un petit sms ou appeler pour dire qu'elle passerait la nuit dehors. Ca ne lui arrive pas souvent mais ça lui arrive de plus en plus fréquemment depuis qu'elle vit ici à Miami. Après tout sa mère n'a qu'à assumer le fait qu'elle l'oblige à bosser comme une malade en l'ayant fait venir ici contre son gré, surtout qu'elle était proche de l'age adulte elle aurait pu la laisser vivre là-bas, lui faire confiance. Mais non, elle n'a pas voulu, elle l'a forcé à la suivre, elle et les garçons tout ça parce qu'elle n'a pas été capable de faire en sorte que son mari soit enterré en angleterre. Elle lui en veut, c'est horrible de voir à quel point elle en veut à sa mère d'avoir été si peu forte vis à vis de la famille de son époux et si exigeante avec sa fille en la forçant à la suivre alors que sa vie était à Oxford.

Quand Jenna se réveille elle met du temps à retrouver ses esprits et finit par rentrer ayant encore un peu de maquillage sur le visage. Elle n'y a pas fait attention, elle est tellemen fatiguée qu'elle n'a qu'une envie s'allonger dans son lit pour y dormir jusqu'au soir. Elle ouvre la porte et dépose sa veste sur le porte manteau et puis elle se rend compte que ses frères et sa mère sont dans la cuisine alors elle y passe juste la tête pour leur lancer un "- Je vais me coucher, faites pas trop de bruit s'il vous plait." elle sait qu'elle a toutes les chances du monde de se faire engueuler par sa mère, toute façon c'est toujours comme ça que les choses se passent.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 31/01/2018 à Miami. J'ai posté : 91 Pointage : 661

MessageSujet: Re: Quand l'amour laisse place à la haine ~ Jenna   Mer 2 Mai - 17:50

Jenna & Cassie
Etant jeune, je disais à qui voulait l'entendre que jamais je n'aurai d'enfant. Oh j'étais très déterminée à ne pas en avoir, du moins, avant de voir ce petit coeur battre. Quand j'ai compris ma grossesse, je n'ai fait que pleurer pendant des jours. A notre première rencontre, je savais désormais ce que je voulais par dessus tout. Je voulais être sa mère et personne d'autre sans mesurer les conséquences, je m'en fichais pas mal à l'époque. Malgré les mises en garde de ma famille, j'étais soudainement prête. Imaginez bien que cela fut l'un des plus beaux jours de ma vie lorsque ses petits yeux se sont ouverts. Pendant ses premières années, nous avons été plutôt proche. J'imagine que le travail, l'absence d'un père et ensuite la venue de ses frères nous ont éloignées l'une de l'autre. Je suis persuadée par contre que son comportement de maintenant est en quelque sorte une punition pour ma part. Elle m'en veut et j'en suis consciente, elle ne peut comprendre mon envie d'être non loin de mon mari. Par contre, elle fait tout pour me faire payer les kilomètres qui la sépare de son petit ami. Elle veut être avec lui pendant que je devrai éloigner ses frères et moi-même de la tombe.

C'est dans les cent pas que je fini donc la nuit pour me rendre compte qu'il est désormais le petit matin. Plus le temps de penser où elle peut être, si elle va bien puisque les garçons prennent mon attention. Rapidement, je prépare le petit déjeuner en comptant quatre personnes, je sais qu'elle va finir par rentrer. Justement, une clé se fait entendre. Je prends appui sur l'une des armoires croisant les bras, je m'attendais à ce qu'au moins, elle passe par la cuisine. Je la regarde tandis qu'elle nous fait savoir qu'elle va directement au lit, avant qu'elle ne puisse atteindre les escaliers, je me précipite vers elle. Il ne faut pas longtemps pour que je la rejoigne dans le hall. Jenna ! Où étais-tu ? Je sais très bien qu'elle ne communiquera pas sa soirée avec moi mais qui ne tente rien n'a rien.
"Telle mère, telle fille, mais parfois le bouton n'a pas le parfum de la fleur entièrement éclose.(@sophiecottin // beerus)
Family
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 16/04/2018 à Miami. J'ai posté : 113 Pointage : 1353

MessageSujet: Re: Quand l'amour laisse place à la haine ~ Jenna   Jeu 3 Mai - 4:44



Cassandra et Jenna

Quand l'amour laisse place à la haine
Jenna n'a même pas pensé à sa mère et au fait qu'elle pourrait s'inquiéter, elle s'est tout simplement endormi ne pensant à rien ni à personne. En ce moment ce n'est pas rose entre elles et Jenna fait tout pour faire rager sa mère, elle lui en veut de l'avoir éloigné de son mec et franchement elle n'est pas prête de lui pardonner cet éloignement. Elle compte bien partir et ce malgré le fait que sa mère ne sera pas d'accord, elle le sait, mais elle est majeur alors elle s'en fiche pas mal qu'elle soit d'accord ou pas. Jenna compte rentrer au pays et vivre avec son petit ami, terminer ses études et vivre une belle idylle parce que mine de rien il est loin et elle commence à s'inquiéter. Il se dit fidèle mais elle sait le genre de tentations qu'il y a là-bas, elle a vécu à leur côté pendant des années, donc plus vite elle partira plus vite elle sera enfin tranquille pour son couple.
Et comme elle s'y attendait, sa mère l'a rattrapé dans l'entrée alors qu'elle retirait sa veste et qu'elle s'apprêtait à monter à l'étage pour aller s'affaler sur son lit et essayer de récupérer un peu de sa nuit bien trop agitée à son gout. Cette boite paye bien mais les mecs sont parfois un peu lourds et franchement pénible. Jenna n'a pas envie de flirter ni même de gagner un peu plus d'argent en vendant son corps, elle veut juste faire son job et ensuite rentrer mais parfois elle est trop fatiguée ou les mecs sont trop collants alors elle doit se réfugier dans le local du personnel et attendre pour sortir en compagnie d'une autre personne afin qu'on lui fiche la paix. Jenna tourne la tête et regarde sa mère avant de lui répondre "- Au travail maman ! Tu sais très bien que je travaille depuis qu'on est arrivé ici. Et tu sais très bien pourquoi" et elle ne compte pas lui donner plus d'explications que ça juste la faire rager un peu parce que bon des emploi où on bosse toute la nuit c'est pas vraiment pour Jenna ça et en plus elle s'est juste endormi c'est tout, elle a fini tard ok mais en temps normal elle serait rentré depuis longtemps déjà et dormirait à point fermé.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 31/01/2018 à Miami. J'ai posté : 91 Pointage : 661

MessageSujet: Re: Quand l'amour laisse place à la haine ~ Jenna   Mar 22 Mai - 16:51

Jenna & Cassie
Il devrait y avoir rien d'aussi facile que d'élever les enfants, ça paraît tellement plus simple pour les autres. Du moins, les gens parviennent à soigner l'apparence de leur famille, je ne parviens même pas à garder ma fille. Je n'avais qu'une mission, lui apporter ce dont elle avait besoin, déjà rien que là j'ai merdé. Bref, vous l'aurez compris, je ne suis pas la mère de l'année. Cela n'empêche que l'inquiétude que je ressens à l'instant me noue l'estomac. Imaginez le soulagement lorsqu'une clé dans la serrure me laisse pensé qu'elle rentre enfin. Laissant les garçons déjeuner tranquillement, je me faufile dans le couloir à sa poursuite. Même si les rapports avec ma fille sont difficiles, j'aime savoir ce qu'elle peut faire surtout durant la nuit. Je l'interpelle donc pour lui demander, contrairement à ce que je pensais, elle se tourne vers moi pour me répondre. Un travail ? Me voilà à me creuser le fond du cerveau pour me rappeler d'une éventuelle conversation. L'air absente, je continue ma recherche qui ne semble mener nul part. Je me demande sur le coup, si je lui dis que je n'en ai pas connaissance, elle pourrait croire que je ne l'écoute pas. Je dois bien avouer que je ne suis pas souvent moi-même ces derniers temps et donc me souvenir de tout est compliqué. Je me pose aussi la question si lui répondre en vaut la peine, je sais d'avance que la confrontation n'est jamais loin. Et si je tentais de jouer la carte de la mère qui comprend pour une fois ? Au pire, je risque de me retrouver avec une jeune adulte en colère et enfermée dans sa chambre, pour ne rien changer au fond. Écoute, je sais que ce n'est pas facile pour toi. Ça ne l'est pour personne crois moi mais quel genre de travail peut te prendre toute la nuit ? Oh je sais ce qu'elle peut ressentir, être loin de son amour est terrible. Elle ne peut le comprendre de son côté puisqu'elle partage cet amour avec un vivant tandis que le mien est mort. Je ne peux toute fois me résoudre à vivre loin de lui, loin de son corps. Si seulement j'avais pu le garder au pays mais voilà, il y a une loi mais surtout une dernière volonté de sa part. Je devais faire quoi ? Ignorer son testament et le garder avec nous au risque de le perdre de toute façon et de finir dans un jugement ? Jenna ne peut peut-être le comprendre, elle n'a pas idée de ce que je pourrai donner pour avoir moi aussi quelqu'un à aimer de cette manière.  
"Telle mère, telle fille, mais parfois le bouton n'a pas le parfum de la fleur entièrement éclose.(@sophiecottin // beerus)
Family
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 16/04/2018 à Miami. J'ai posté : 113 Pointage : 1353

MessageSujet: Re: Quand l'amour laisse place à la haine ~ Jenna   Jeu 24 Mai - 9:39



Cassandra et Jenna

Quand l'amour laisse place à la haine
Jenna ne comptait pas faire de confidences à sa mère et elle lui en dirait donc le moins possible, tout ce qu'elle voulait c'était se reposer, elle bossait trop pour cette histoire d'argent et ça commençait à se ressentir sur sa vie. Mauvaise humeur, elle faisait aussi la gueule bien trop souvent et devenait irascible tout simplement parce qu'elle ne dormait pas assez et c'était aussi pour ça qu'elle c'était endormit après son boulot avant même de rentrer chez elle. Elle soupira tout en baissant les yeux, regardant ses pieds quelques secondes avant de relever la tête et de répondre à sa mère. "- Je me suis endormi sur un des canapés de la boite." bon ce n'était pas vraiment tout à fait ça, mais c'était quasiment pareil et puis sa mère n'avait pas besoin d'en savoir plus. "- Et je n'aurais pas besoin de travailler autant si tu m'avais autorisé à rester en angleterre maman !" et paf un petit pique au passage.
Elle recommença à monter quelques marches, espérant que cette fois-ci sa mère en aurait assez et la laisserait monter se coucher. Elle n'en pouvait plus et n'avait pas envie de se prendre la tête avec sa mère surtout après cette nuit qui l'avait totalement épuisée. Elle allait devoir retourner bosser le soir même et fallait vraiment qu'elle dorme.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 31/01/2018 à Miami. J'ai posté : 91 Pointage : 661

MessageSujet: Re: Quand l'amour laisse place à la haine ~ Jenna   Jeu 24 Mai - 15:27

Jenna & Cassie
Je ne vais pas dire que je suis mécontente qu'elle soit rentrée, j'en suis au contraire vraiment soulagée. Je sais d'avance qu'un conversation avec Jenna va forcément finir par des reproches et des cris. Qu'est-ce que je disais ? il y a bien longtemps que nous n'avons pas eu un moment mère-fille ni même une simple conversation qui ne tourne au drame. Je tente de lui tirer les vers du nez tout en me demandant si elle a pu m'en faire part un jour. J'avale mon envie de lui dire qu'elle ne doit plus faire ça, qu'elle sera bien mieux à la maison que de courir je ne sais où la nuit. L'approche en douceur, ce n'est pas tellement mon truc et à chaque fois que j'essaye, je me trouve face à un mur. La meilleure façon de faire parler quelqu'un ? Il vous suffit de le faire de la manière forte !

Quelle boite ? Endormie où ? Mon cerveau fait à nouveau le tourbillon pour tenter de trouver la réponse quelque part. Un autre pic et je la vois monter les marches, je me demande si je dois lui répondre ou laisser couler pour une fois. Jenna, tu n'avais pas l'âge de rester seule dans un pays ! Essaies-tu au moins à te faire ici ? Tu es amoureuse j'en suis consciente mais l'amour n'est pas la seule chose dans la vie. Alors là, je devrai me faire un mémo gigantesque pour réfléchir avant de parler à une presque adulte amoureuse remplie de colère. De toute façon, je ne pouvais faire autrement que de t'emmener avec nous ! Au plus profond de moi, l'envie qu'elle prenne goût à la vie ici me gagne. De cette manière, elle n'aurait pas à nous quitter. Je sais que les vacances approches et qu'elle aimerait partir les passer au pays mais la peur qu'elle décide de ne pas revenir me freine dans l'idée. Je ne sais comment m'y prendre pour qu'elle prenne la décision de rester ici avec sa famille. C'est aussi pourquoi je ne lui donne pas l'argent pour l'avion, argent que j'ai de côté puisque les années de travail m'ont permise de nous mettre un peu à l’abri. Une chose que je n'ai jamais partagé avec mes enfants, je veux qu'ils apprennent d'eux mêmes la valeur de l'argent. Je suis toujours là sur la première marche de l'escalier à attendre quelque chose qui ne se fera pas, attendre une seule phrase qu'elle ne dira jamais. Je suis optimiste de ce côté là je sais !  
"Telle mère, telle fille, mais parfois le bouton n'a pas le parfum de la fleur entièrement éclose.(@sophiecottin // beerus)
Family
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 16/04/2018 à Miami. J'ai posté : 113 Pointage : 1353

MessageSujet: Re: Quand l'amour laisse place à la haine ~ Jenna   Jeu 24 Mai - 17:13



Cassandra et Jenna

Quand l'amour laisse place à la haine
Elle ne pu s'empêcher de ricaner et de sourire en entendant sa mère lui sortir une idiotie aussi grosse que ce qu'elle venait de lui dire. Elle avait bien entendu tout ce qu'elle venait de lui dire mais avait surtout retenu ça, le fait que l'amour ne fait pas tout. C'est pourtant bien ce qu'elle avait fait elle en venant s'installer ici juste pour suivre la dépouille de son époux. Elle aurait pourtant pu se battre pour le garder là-bas et ne pas déménager mais non elle avait suivit comme un mouton et avait forcé sa fille à la suivre, alors que pourtant elle n'était pas loin d'avoir l'âge légal pour vivre seule. Et puis tellement d'autres filles vivent seules pour leurs études et ça ne dérange pas les parents pourtant de les laisser se débrouiller toutes seules. Non, Jenna avait la seule mère du monde qui se souciait de l'âge de ses enfants et de leur majorité. "- Dixit celle qui a tout abandonné pour suivre un cadavre." Jenna regrettait déjà les mots qu'elle venait d'utiliser mais elle était fatiguée et assumait beaucoup trop de choses à elle toute seule. Ses études, son travail et une partie de ses nuits à discuter avec son copain à l'autre bout du monde ou presque. Alors forcément elle n'avait pas prit le temps de peser ses mots et puis elle l'aimait elle aussi cet homme là et ce qu'elle venait de dire elle n'aurait jamais du le dire. C'était méchant et irrespectueux et Jenna se sentit soudain très bête, d'ailleurs cela se vit quand elle se retourna et qu'elle regarda sa mère s'attendant à se prendre une belle grosse gifle en pleine figure. Elle osa malgré tout murmurer "- P... pardon, je voulais pas dire ça."

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 31/01/2018 à Miami. J'ai posté : 91 Pointage : 661

MessageSujet: Re: Quand l'amour laisse place à la haine ~ Jenna   Mer 30 Mai - 11:50

Jenna & Cassie
Peut-être que je me voile la face, sans doute que je suis dans un monde où enfants et parents s'entendent parfaitement. Je pensais qu'en prenant quelques mois sabatiques avant de reprendre le boulot aurait pu aider dans notre relation. Oui bon, il y a aussi le fait que j'aime avoir ma soirée depuis l'accident, peut-être aussi que j'aime un petit verre. Un problème d'alcool ? Pas à ma connaissance non ! Disons qu'il me faut une échappatoire et que je parviens encore à me contrôler. Le contrôle sur soi, c'est une chose précieuse lorsque vous devez vous retenir d'exploser. Comme à l'instant par exemple, me voilà toujours dans l'entrée avec mon ainée tentant de comprendre ce qu'elle peut faire de ses nuits. Une phrase de trop de sa part et la colère me monte, d'un bond je m'avance au plus près d'elle quand elle me murmure un pardon. Je ne peux retenir toute cette colère soudainement montée en moi, j'en fini par lever la main sur ma fille. Il ne s'agira que d'un geste, l'action ne tiendra pas, je porte simplement mon index vers son visage. Je t'interdit d'en parler de cette façon ! D'une voix tremblante je prends un peu de recul en descendant les quelques marches montées plus tôt. Je prends une grande inspiration pour ne pas me mettre à pleurer, je dois avouer que le simple faite d'en évoquer l'accident me donner l'envie de m'effondrer dans le canapé un verre à la main. Montes dans ta chambre ! Je lui tourne le dos et pars en direction de la cuisine où les garçons déjeune toujours. Les paroles de Jenna ne cessent de faire le tour de mon esprits, est-ce vraiment l'impression que je donne à mon enfant ? Je décide de laisser tomber un peu la pression et me serre un tasse de café prenant place à table souriant à mon petit. Ne pouvant rester en place, je fini par préparer une assiette pour mon ainée la laissant sur le plan de travail. Tout en cherchant un plateau, je me dis qu'il serait bien de lui apporter et pourquoi ne pas avoir une discussion au lieu des cris. L'heure n'est pas à la réconciliation puisqu'il faut accompagné les garçons en cours, j'attrape les clés de la voiture et installe tous ce petit monde. Durant tous le trajet, je ne cesse de repenser à ce qu'elle a pu me dire. Je dois être pathétique si je vie pour un fantôme sans m'en rendre compte ! Je sais ce que je ferai une fois à la maison, j'irai la voir dans sa chambre en lui apportant un repas.  
"Telle mère, telle fille, mais parfois le bouton n'a pas le parfum de la fleur entièrement éclose.(@sophiecottin // beerus)
Family
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 16/04/2018 à Miami. J'ai posté : 113 Pointage : 1353

MessageSujet: Re: Quand l'amour laisse place à la haine ~ Jenna   Mer 30 Mai - 14:44



Cassandra et Jenna

Quand l'amour laisse place à la haine
Malgré la fatigue Jenna se sent vraiment très mal, elle sait que ce qu'elle vient de dire est impardonnable. De plus, elle l'aimait elle aussi cet homme, et lui l'aimait, c'était donc réciproque et parler ainsi de lui elle ne pourra sans doute jamais se le pardonner. Elle regrette ce qu'elle vient de dire et baisse les yeux quand sa mère pointe son doigt sur elle et lui ordonne d'aller dans sa chambre. C'est bien là où elle comptait aller mais pas de cette manière. Jenna ne bronche pas, monte les escaliers avec une tonne de regrets dans la tête.
Une fois dans sa chambre elle balance son sac sur son lit et puis sa veste et commence à se déshabiller pour ensuite enfiler une tenue plus confortable pour aller se coucher. Seulement, elle ne sait pas si elle arrivera à dormir alors elle attrape son téléphone et envoi un message à sa meilleure amie, Lisa, espérant que cette dernière pourra lui répondre avant la fin de la journée car elle ne le lire pas avant le lendemain autrement. Jenna s'installe sur son lit mais ne cherche même pas à se coucher sous la couette, elle culpabilise mais elle entend la porte d'entrée, sa mère est parti avec ses frères.  Elle soupire tout en observant sa chambre et finit par se décider à s'allonger peu être qu'elle finira par s'endormir si cette culpabilité la laisse enfin respirer.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 31/01/2018 à Miami. J'ai posté : 91 Pointage : 661

MessageSujet: Re: Quand l'amour laisse place à la haine ~ Jenna   Mer 30 Mai - 15:37

Jenna & Cassie
Sur le trajet de l'école, je ne sais combien de fois j'ai du stopper le véhicule, non pas pour les garçons mais pour moi-même. Depuis ce fameux soir, la distraction a été fatale à mon mari et depuis, dès que je me sens distante à la route, je me stop pour reprendre les esprits. Le bruit des klaxons, je m'y suis habitué, les chauffeurs injurieux, j'y suis faite aussi. Je dépose les enfants avant de prendre le volant me demandant s'il serait sage de rentrer maintenant. De toute façon, où pourrai-je aller d'autre. Il est un peu tôt pour finir dans un bar et encore moins pour boire même si j'avoue en avoir envie. Je m'avance sur le chemin toujours perdue, remarquez, quand je ne le suis pas ces derniers moi ! La voiture est maintenant dans l'allée, je coupe le contact soupirant inquiète de ce que je vais trouvé en ouvrant la porte. Je ne suis partie que quelques minutes mais peut-être s'est elle déjà endormie. Il m'aura fallut un peu de temps avant de me décider à rentrée, dans un espoir de la voir m'attendre dans la cuisine, je jette un oeil. Rien n'y a bougé, son assiette étant toujours à la même place. Je m'avance en débarrassant la table mettant la vaisselle sale dans l'évier. Je prends un verre et y verse du jus d'orange, un café et l'assiette prête depuis ce matin le tout sur un plateau. Un grand soupir et me voilà montant les escaliers avec appréhension, et si cela allait encore plus loin que tout à l'heure. J'ai tout de même faillit poser la main sur ma fille, chose que je n'ai fais que très rarement. Je frappe à sa porte et entre sans vraiment attendre sa réponse, je souris timidement tout en m’avançant lentement vers elle. Une petite trêve ? Je lui montre le plateau repas tout en lui demandant, je fini par le déposer sur un coin de son bureau. J'étais sur le pas de la porte prête à sortir de sa chambre quand je fais demi tour. Je crois qu'on doit parler toi et moi, tu es fatiguée mais c'est maintenant où jamais. Je prends place sur la chaise non loin l'approchant du lit, allons y tant que je me sens prête. Ne crois pas que je me fou de ta vie amoureuse, je n'ai pas voulu t'éloigner de lui en venant ici. J'ai fais mon égoïste et j'en suis vraiment désolée Jenna, je n'aurai simplement pas supporté de te savoir aussi loin. Je ne t'ai jamais raconté pourquoi je ne suis jamais revenue m'installer ici ? Et pourtant ce n'est pas les occasions qui manquaient à l'époque, mon mari voulait venir se rapprocher de sa famille. Je ne voulais pas de ça pour mes enfants, je sais à quel point cette ville peut détruire une enfance. Comment dire à ma fille que je ne pouvais rester loin de mon défunt époux, plus tôt de son corps parce qu'il a préféré émettre un dernier souhait ? Comment lui dire que je pouvais très bien la laisser au pays mais que je mourrai sans mes enfants ? Je suis à peu près certaines que toutes les excuses qui me semblent logique à moi seront bidon pour elle.  
"Telle mère, telle fille, mais parfois le bouton n'a pas le parfum de la fleur entièrement éclose.(@sophiecottin // beerus)
Family
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 16/04/2018 à Miami. J'ai posté : 113 Pointage : 1353

MessageSujet: Re: Quand l'amour laisse place à la haine ~ Jenna   Jeu 31 Mai - 2:41



Cassandra et Jenna

Quand l'amour laisse place à la haine
Jenna est allongée dans son lit et tente tant bien que mal de trouver le sommeil. Après un moment elle entend la porte d'entrée qui s'ouvre et se referme et se doute qu'il s'agit de sa mère, elle soupire à l'idée que cette dernière pourrait venir la voir pour la réveiller et lui parler, ne sachant pas qu'elle ne dort pas bien entendu. Sa mère est aussi têtue qu'elle, c'est un peu normal dans un sens elles sont quand même mère et fille c'est pas pour rien. Jenna ne bouge pas et c'est pourtant pas l'envie qui lui en manque mais elle a besoin de se reposer sinon ce soir elle va encore s'endormir là-bas et entrer dans un cercle vicieux qui va encore ajouter des difficultés à sa relation avec sa mère.
Puis sa mère finit par entrer dans sa chambre après avoir frappé n'attendant pas qu'elle lui réponde, de toute façon elle est censé dormir. Cette dernière dépose un plateau sur son bureau et fait mine de partir puis revient en arrière et s'approche de Jenna se mettant à lui parler. Jenna est d'accord sur le fait qu'elle soit égoiste mais au fond elle l'est aussi. "- Non...." et Jenna soupire légèrement imaginant qu'elle va lui dire un truc tout à fait banal, un truc dont elle se fiche royalement mais peu être que ça l'aidera à s'endormir comme à l'époque où elle lui lisait une histoire pour l'endormir. Mais faudra quand même qu'elle accepte l'idée que Jenna va partir et qu'elle ne pourra rien y faire.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 31/01/2018 à Miami. J'ai posté : 91 Pointage : 661

MessageSujet: Re: Quand l'amour laisse place à la haine ~ Jenna   Jeu 31 Mai - 13:43

Jenna & Cassie
Je peux sûrement paraître égoïste et après ? Il est normal qu'une mère veuille savoir le maximum sur la vie de ses enfants et encore plus lorsque ceux-ci traînent la nuit à faire on ne sait quoi pour de l'argent. Voici donc la raison qui fait que je me trouve dans la chambre de ma fille, j'ai le pré sentiment qu'elle ne dort pas. Je n'attends pas non plus une réponse de sa part, je veux juste qu'elle écoute et qu'elle sache pourquoi. Alors que je suis à mi chenin vers son lit, sa réponse suivi d'un soupir me font demander si c'est vraiment ce que je veux. Après tout, je ne suis même pas certaine moi-même. Suis-je là pour lui expliquer et tenter de la convaincre ou est-ce que j'essaie de me convaincre moi-même ? Je soupir à mon tour revenant sur mes pas. Tu as raison. Je sais qu'elle n'en a rien dit, son soupir en a raconté bien assez. Repose-toi. Je ferme la porte me demandant où est passé le temps, ce temps si précieux où nous étions proches. C'est donc à la cuisine que je finirai la matinée perdue dans un ménage à rattraper. Je termine cette affreuse vaisselle, ranger tous ça n'est pas vraiment le moment préféré mais à moins de tout laisser en plan. Une armoire fermée plus tard, mon regard se pose sur une photo où nous sommes tous réuni, encore heureux. On y voit une famille unie et qui s'aime, une famille qui n'a plus cette allure aujourd'hui. Mes garçons sont si souriant, on peut même y voir Jenna qui semble heureuse. Je la repose en essuyant une larme, je passe un coup d'oeil dans le réfrigérateur pour en sortir une petite bouteille de vin. Un verre à la main, je prends place à table ne tardant pas à me servir mais au moment de le porter à mes lèvres, un blocage. Une idée, sans doute trop pourrie mais qu'est-ce que j'ai à perdre après tout. Je monte à l'étage, au moment de frapper à sa porte un blanc, elle dort sans doute encore. Je ne cherche pas à aller plus loin et redescend, mais oui, lui écrire ! C'est une chose que je faisais avec mon père lorsque l'on se fâchait. Je saisi une feuille mais les mots ne sortent pas, comment puis-je lui écrire ? Je n'ose me relire une fois écrit car me connaissant, le message ne lui viendra jamais. « Jenna... Il y a tant de chose que l'on manque, tant de chose que j'aimerai te dire. Tu m'en veux ça je l'ai compris mais as-tu vraiment compris pourquoi j'ai agit de la sorte ? Il y a bien trop de silence, trop d'absence... Je te demande juste une chance, une seule chance de t'expliquer et ce même si tu ne change pas d'avis, les choses seront au moins à plat. Accorde moi juste une soirée où l'on pourra tout se dire sans craindre les représailles, je te fais cette promesse, tous sera effacé dès le lendemain. Que dirais-tu d'un dîner rien que pour nous deux à la maison ce soir ? Je sais que tu dois aller travailler, tu es adulte et je dois encore me faire à cette idée mais une soirée pour ta mère ? » Je plie la feuille et grimpe à l'étage pour la glisser sous sa porte, je sais, ça fait un peu gamin mais il m'a toujours été plus facile de dire les choses par écrit.
"Telle mère, telle fille, mais parfois le bouton n'a pas le parfum de la fleur entièrement éclose.(@sophiecottin // beerus)
Family
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 16/04/2018 à Miami. J'ai posté : 113 Pointage : 1353

MessageSujet: Re: Quand l'amour laisse place à la haine ~ Jenna   Ven 1 Juin - 4:24



Cassandra et Jenna

Quand l'amour laisse place à la haine
Jenna en fait trop, beaucoup trop et on peut se demander si ce sacrifice en vaut vraiment la peine. Après tout elle est jeune et cet amour ne durera pas toujours, c'est rare de voir des amours de jeunesse durer, du moins sur la distance comme ça. Elle ne sait même pas s'il lui est vraiment fidèle, elle le pense, elle l'espère mais elle n'a aucune garantie si ce n'est sa parole à lui. Ce qui est sur dans l'histoire c'est qu'elle fatiguée, qu'elle travaille trop et qu'elle ne dort pas assez à cause de tout ça. Elle a pris cette histoire trop à coeur et ne se rend pas compte qu'elle est en train de foutre sa jeunesse en l'air. Elle laisse sa mère quitter la chambre sans même la retenir, après tout cela ne servirait à rien. Et puis après un long moment elle fini par s'endormir.
Quand elle ouvre les yeux, il est seize heure passée et elle n'a rien avalé de ce que sa mère avait déposé sur son bureau. Le café froid ça ne sent pas très bon et Jenna n'a qu'une envie le balancer dans les toilettes et c'est donc ce qu'elle fait. En voulant sortir de sa chambre elle marche pieds nues sur un bon de papier par terre et se baisse pour le ramasser. Déposant la tasse vide sur le plateau que sa mère avait apporté elle regarde ce bout de papier et reconnait l'écriture de sa mère. C'est nouveau ça, elle lui parle par lettre interposée, c'est dingue qu'elles en soient arrivées là. Jenna lit ce qui est écrit dessus et même si dans le fond elle préfère aller bosser que passer la soirée avec sa mère elle culpabilise de ce qu'elle a dit ce matin et elle va essayer de s'arranger avec le boulot. Elle ne sait pas ce que cette soirée va donner mais peu être que ça pourrait être positif, il faut rester positif non ?

Jenna passe donc quelques coups de fils, prend un bon bain dans la salle de bain qui est au bout du couloir et s'habille ensuite. Elle a des vêtements à laver alors elle prépare une machine. Elle a toujours été assez indépendante tout simplement parce qu'on lui a appris à l'être et à ne pas trop dépendre des autres, son beau père est aussi responsable de ça. La journée passe assez vite sans que Jenna ne croise sa mère dans la maison, à croire qu'elle sait l'éviter. Et puis le moment fatidique arrive et Jenna sort enfin de sa chambre pour se rendre dans la cuisine parce qu'elle a vraiment très faim. Elle ne sait pas si sa mère a déjà tout préparé ou pas. "- Je ne vais pas bosser ce soir, exceptionnellement comme tu me l'as demandé...."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 31/01/2018 à Miami. J'ai posté : 91 Pointage : 661

MessageSujet: Re: Quand l'amour laisse place à la haine ~ Jenna   Mar 5 Juin - 16:33

Jenna & Cassie
C'est dans un sentiment inquiet que je commence par préparer le souper, elle n'a pas encore accepté je le sais. Je me dis que rien n'est perdu puisqu'il faut tout de même nourrir tout le monde. J'ouvre ce livre de recette offert par des amis par le passé, moi mauvaise en cuisine ? Disons que ce n'est pas là ma meilleure qualité mais plus proche d'un énorme défaut. Autant il est facile de préparer un petit déjeuner, autant je me plante à chaque fois pour le repas. Par habitude, je ne cuisinais déjà pas étant adolescente puisqu'il y avait ma belle-mère en cuisine. Pendant les années suivantes, j'avais toujours une bonne excuse pour manger dehors. J'ai eu la chance de tomber sur un homme qui aimait passer du temps derrière les fourneaux. Si les enfants aiment les repas servis le soir, c'est qu'ils ne viennent pas directement de moi, merci le traiteur du coin !

Pour une fois, je veux faire les choses bien pour ma fille, qu'une fois dans ma vie je sois une mère. Je suis passé un peu plus tôt faire des courses, ça aussi c'est un grand pas mais oublions un peu tous ces défauts. Je me suis dit qu'il devait bien y avoir quelque chose à faire avec un poulet puisque après tout, c'est assez courant. Ne sachant pas quoi exactement, c'est presque un camion qui m'aurait fallu pour rentrer. En feuilletant ce fameux livre, je tombe sur une recette qui m'a l'air merveilleuse mais surtout, c'est un peu la seule qui compte les ingrédients du réfrigérateur. Il est certains que cuisiner demande beaucoup de rangement par la suite, bon sang j'en ai mis un de ces bazars. Vite fait, je case le plus gros dans l'évier et sert les garçons. A en croire leurs regards, ils ont compris que j'ai préparé le plat et n'osent pas y goûter. Quoi de plus normal, je n'ai pas osé non plus pour tout dire. J'attrape une fourchette et une grande inspiration et... Bon, ça se mange, c'est pas si mal déjà !

Les garçons maintenant dans leurs chambres, la cuisine rangée et vaisselle faite. Je reste assise à la table en attendant de voir si Jenna viendra vers moi ou passera la porte pour sortir. Un profil par si, un autre par là, les images défilent sur mon portable quand enfin elle se montre. Je sais qu'elle ne le fait pas vraiment de bon coeur mais cette nouvelle me donne le sourire. Je me lève peut-être trop brusquement, et me dirige vers le four pour le lancer. Je t'en remercie, tu veux t’asseoir le temps que ça se réchauffe ? Dans une armoire, j'attrape deux verres avant de taper un oeil dans le réfrigérateur pour en sortir une bouteille de jus de raisin. Vous avez cru à du vrai vin ? Je vous rappel que ma fille vient tout juste d'entrer dans son âge adulte ! J'installe directement les couverts et prends place assise. Un poulet vietnamien au caramel ga kho gung, j'ignore ce que ça veut dire mais ça se mange, tu veux tenter ? On peut toujours se commander autre chose. Ce n'est pas très calorique d'après la recette. Je sers nos verres et la regarde le sourire nerveux, ce n'est pas tous les jours que j'ai ma fille pour le repas, du moins pas depuis un moment. La nervosité ne vient sans doute pas de là, oh non mais bien du fait que la suite me fait peur et le tout sans boire un verre, la soirée va être longue.
"Telle mère, telle fille, mais parfois le bouton n'a pas le parfum de la fleur entièrement éclose.(@sophiecottin // beerus)
Family
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 16/04/2018 à Miami. J'ai posté : 113 Pointage : 1353

MessageSujet: Re: Quand l'amour laisse place à la haine ~ Jenna   Mar 12 Juin - 6:34



Cassandra et Jenna

Quand l'amour laisse place à la haine
Dans la tête de Jenna tout se mélange, et elle n'est pas à l'aise avec cette idée de diner en tête à tête avec sa mère. Elle se sent coupable de ce qu'elle a osé dire plus tôt et ne se voit malgré tout pas lui demander pardon une seconde fois et pourtant elle le devrait elle le sent bien. Sa mère ne semble plus lui en vouloir et Jenna est un peu perdu malgré tout. Elle lui dit de s'assoir et elle le fait mais ne sait pas vraiment si c'est une bonne idée. Et puis sa mère lui explique ce qu'elles vont manger tout en sortant de quoi boire un verre de jus de fruit. Ca fait beaucoup de sucre d'un coup tout ça et Jenna va bien être obligé de dire quelque chose parce qu'elle n'a jamais sa langue dans sa poche face à sa mère. Et ce n'est pas parce qu'elle n'est pas à l'aise qu'elle ne va pas lui dire ce qu'elle pense, du moins elle le pense. "- Non mais on va gouter ce que tu as fait, sauf si tu penses vraiment que c'est pas bon." si c'est trop cuit ça risque d'être dur comme du béton mais dans le fond Jenna s'en fiche un peu parce que de toute façon elle n'a pas très faim et puis sa mère semble tellement nerveuse comme si c'était elle qui avait réellement quelque chose à se faire pardonner. En plus sa mère c'est lancé dans un plat qu'elle n'a jamais fait alors qu'elle ne brille pas spécialement en cuisine, mais certainement que cuisiner l'a aidé à passer le temps Jenna sait bien que sa mère fait des excès, elle a bien remarqué son attitude parfois. Mais elle n'a encore rien dit parce qu'elle a déjà bien assez dit de bêtises pour le moment. "- Tu sais, j'ai pas très faim alors ne te tracasse pas pour ça." Jenna fait attention à sa ligne depuis qu'elle danse pour de l'argent, les gens doivent en avoir pour leur argent, alors forcément elle doit faire en sorte d'être esthétiquement irréprochable. Elle c'est juste autorisé un milkshake l'autre fois parce que c'était une journée spéciale, un moment particulier avec un garçon sympa et qu'elle s'est un peu lâchée.
Avant Jenna connaissait la maison par coeur, tout ce qui se trouvait dans les placards aussi, elle passait son temps libre entre garder ses petits frères et sortir avec ses amis et son petit ami mais maintenant Jenna n'est jamais à la maison et doit s'y prendre à deux fois pour trouver un bol et une cuillère pour son petit déjeuner. Elle ne sait toujours pas où se trouve les assiettes, parce qu'elle prend la première chose qu'elle trouve quand elle ouvre un placard. Par contre elle sait très bien où est la machine à laver, tout ce qu'il lui faut pour s'occuper elle même de ses affaires.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 31/01/2018 à Miami. J'ai posté : 91 Pointage : 661

MessageSujet: Re: Quand l'amour laisse place à la haine ~ Jenna   Dim 17 Juin - 17:09

Jenna & Cassie
Je n'ai jamais été aussi stressée pour un repas avec ma fille, il est pourtant normal que nous dînons ensemble. Il semblerait que notre relation de ces derniers mois me fasse penser qu'il faut changer. Je me sens comme une gamine qui veut impressionner quelqu'un, c'est le feu en cuisine. Oui, même pour moi, c'est difficile d'y penser ! Je galère déjà pas mal pour nous faire une omelette qui se mange alors cuisiner un repas en entier. N'ayant rien bu depuis ce matin, je me trouve un peu plus moi-même, ce qui doit expliquer se stresse. Je reconnais avoir un problème de ce côté-là, un problème qu'il faut résoudre et pourquoi pas aujourd'hui ? L'heure passe, je regarde sans cesse cette horloge en espérant qu'elle descente pour qu'enfin, nous passons un moment ensemble. J'ai l'impression d'avoir perdu ma fille, de ne rien avoir fait pour la retenir. Je souris lorsqu'elle passe par la porte de la cuisine, surtout contente qu'elle reste avec moi ce soir. Maladroitement, je présente le plat du soir bien qu'il soit difficile d'imaginer qu'il ne vienne pas du traiteur. Vous l'aurez compris, je suis nul en cuisine !

Je viens de prendre place assise avant de servir nos verres de ce fameux jus de raisin quand Jenna me dit ne pas avoir très faim. Pour être honnête, moi non plus. Je lui souris en lui tendant un verre, je sais qu'il va falloir prendre la parole. L'estomac complètement noué, je prends une gorgée avant de le déposer sur la table. Je prends une grande inspiration et regarde mon aînée, je sais ce que j'ai à dire bien que les mots soient différents dans ma tête. J'ai merdé ! Je prends une autre inspiration en baissant les yeux avant de revenir aux regards de ma fille. Je n'ai tenu compte que de mon avis, je ne me suis pas assez battue pour garder notre famille. C'est vrai que j'ai toujours eu tendance à faire cavalier seule et surtout quand il s'agit d'une famille. Depuis petite d'ailleurs, pour preuve, j'ai préféré laisser ma grand-mère avec mes soeurs pour aller vivre avec mon père. Quand lui aussi a eu d'autres enfants, je ne les ai pas regardés pensant être mieux seule. Je suis responsable et je le sais. Je suis égoïste de penser qu'il n'y a que moi qui souffre de son absence. Ce que tu m'as dit ce matin, certes, c'est blessant, mais ça m'a aussi aidé à comprendre. Je pensais que ça s'arrangerai en revenant ici, mais l'effet n'a été que contraire. Je sais que tu m'en veux pour tout ça, mais il y a au moins une chose que je suis certaine, c'est que je n'aurai pu te laisser aussi loin derrière moi. Tu l'aimes et j'en suis consciente, je suis prête à faire un pas en avant. Je te demande juste de terminer ton année scolaire, de réussir cet objectif et je te laisserai partir après. Je reprends le travail bientôt, je pourrai t'offrir ce billet d'avion le moment venu, mais j'ai aussi besoin d'un geste de ta part. Bon dis comme ça, ça peut paraître comme du chantage même si ce n'est pas l'effet recherché. Je veux juste retrouver ma fille, retrouver ce qu'on avait avant même si notre relation était minime. Qu'au moins, nous puissions être dans la même pièce sans devenir folles.  
"Telle mère, telle fille, mais parfois le bouton n'a pas le parfum de la fleur entièrement éclose.(@sophiecottin // beerus)
Family
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 16/04/2018 à Miami. J'ai posté : 113 Pointage : 1353

MessageSujet: Re: Quand l'amour laisse place à la haine ~ Jenna   Mar 19 Juin - 4:27



Cassandra et Jenna

Quand l'amour laisse place à la haine
Jenna se sent fébrile face à sa mère, elle tente de ne rien montrer mais elle n'est pas à l'aise. La communication est rompu depuis tellement longtemps qu'elle ne sait plus trop comment elle doit se comporter avec elle. Parfois elle se dit que l'adulte c'est elle et parfois elle pense qu'en réalité elle n'est qu'une enfant gâté et que sa mère a raison de s'inquiéter pour elle. Si seulement les choses ne s'étaient pas passées comme ça, si seulement elles étaient resté en Angleterre tout ne sera pas si compliqué entre elles. Son mari, celui qui lui servait de beau père était là pour temporiser et ça fonctionnait assez bien jusqu'à ce qu'il ne décède dans ce stupide accident.

Jenna ouvre grand les yeux quand sa mère lui dit qu'elle a merdé, ça tombe bien elle aussi et pas plus tard que ce matin. Elle voudrait lui dire qu'elle aussi elle a merdé mais sa mère le sait déjà. Alors elle l'écoute continuer de parler. Elle n'en revient pas de ce qu'elle dit. Est-ce que c'est vrai, est-ce que c'est sincère ou bien est-ce que c'est juste un moyen de reprendre le contrôle sur sa vie ? Jenna ne sait plus quoi penser, c'est sans doute pour ça qu'elle reste silencieuse un moment avant de lui répondre. "- Je suis désolé pour se que j'ai dit ce matin, j'aurai pas du, j'ai été trop loin... il me manque à moi aussi." et Jenna baisse les yeux un instant avant de relever la tête et reprendre la parole. "- De quel genre de geste tu parles maman ?" Jenna était bien consciente de l'effort de sa mère mais elle avait besoin de savoir ce qu'elle attendait d'elle exactement. Si c'était pour qu'elle arrête de travailler dehors, ça pouvait se comprendre mais si c'était pour reprendre le contrôle sur sa vie ça non pas question. Jenna était devenu trop indépendante pour se contenter de rester à la maison et d'obéir aux demandes de sa mère.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 31/01/2018 à Miami. J'ai posté : 91 Pointage : 661

MessageSujet: Re: Quand l'amour laisse place à la haine ~ Jenna   Sam 23 Juin - 18:54

Jenna & Cassie
Il est normal d'être aussi nerveuse d'avoir une conversation avec sa fille ainée ? Bon, notre relation n'est pas non plus au beau fixe et chaque fois que nous nous adressons la parole, c'est pour des reproches. Cette fois, je tiens à avoir une vraie discussion avec Jenna, prenant sur moi. Il m'est très difficile d'admettre ma faute, même si je suis celle qui a allumé la mèche de cette bombe. Il n'est peut-être pas trop tard pour la désamorcer après tout, le court de la soirée nous le dira. Il y a bien une idée derrière tout cela, je sais que d'une façon, je tente encore d'obtenir ce que je souhaite, ainsi est faite ma nature. J'aime avoir le contrôle sur tout ce qui m'entoure et y compris sur la vie de mes enfants, combien même Jenna est presque adulte, cela ne change pas vraiment pour moi.

Je la regarde dans les yeux quand elle me dit qu'elle aussi s'excuse pour ce matin, j'affiche un petit sourire sur mon visage. Non-moqueur mais plutôt parce que je comprends les efforts que l'on fait toutes les deux, je viens déposer ma main sur la sienne. Disons que c'est déjà oublié, tu veux bien. À la pensée de mon défunt mari, une larme menace de couler, je me redresse sur ma chaise passant les mains sur le visage. Je souris à nouveau buvant une petite gorgée, bon sang, ce jus n'a rien avoir avec du vrai vin. Je sais qu'il serait trop de te demander de stopper tes activités nocturnes, je m'inquiète pour toi lorsque tu passes cette porte. Être sans cesse en conflit ne veut pas dire que je ne t'aime pas Jenna, tu es une adulte à présent, mais au fond, tu restes cette même petite fille. Tu penses pouvoir envisager de quitter ce boulot quel qu'il soit ? On peut tout aussi bien regarder pour un autre, qui se passerai de préférence après tes cours et non toute la nuit. Je ne sais quelle sera sa réaction même si je me doute que ma fille me dise amen aussi facilement.  
"Telle mère, telle fille, mais parfois le bouton n'a pas le parfum de la fleur entièrement éclose.(@sophiecottin // beerus)
Family
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 16/04/2018 à Miami. J'ai posté : 113 Pointage : 1353

MessageSujet: Re: Quand l'amour laisse place à la haine ~ Jenna   Lun 25 Juin - 3:55



Cassandra et Jenna

Quand l'amour laisse place à la haine
Le fait que sa mère lui dise que c'était déjà oublié était une bonne chose mais cela n'empêchait en rien Jenna de se sentir mal d'avoir osé dire cela. Surtout que ce type était comme un père pour elle et les choses se passaient mieux avec lui qu'avec sa mère déjà à l'époque alors oui elle s'en voulait et n'était pas prête à se pardonner. Comme quoi une mère est parfois capable de faire bien des sacrifices pour réussir à retrouver un peu de paix avec sa fille ainée. Jenna n'était pas facile à vivre, elle le savait, mais elle en avait toujours voulu à sa mère de ne pas avoir de vrai père et se sentait malgré tout toujours un peu à l'écart vis à vis de ses petits frères. Il n'y avait pas de jalousie juste une certaine gêne ne sachant pas vraiment où pouvait être sa place dans le coeur de sa mère très certainement. Elle n'ajouta rien juste un léger regard qui se voulait approbateur. Pas la peine d'en rajouter encore, elle en avait bien assez dit.

Et puis sa mère vint au sujet principale de la raison de sa présence ici. Jenna avait bien compris qu'elle voulait quelque chose en retour et avait donc besoin de savoir de quoi il s'agissait tout simplement. C'est normal en même temps, on ne lance pas tête baissé dans un deal même avec sa mère. Et comme elle s'y attendait, elle lui demanda si elle ne pouvait pas arrêter son travail, voir à la limite en trouver un autre avec des horaires plus raisonnables qui lui permettrait d'avoir une vie normale, une vie de jeune adulte encore étudiante. "- Je ne sais pas. Je me suis engagée auprès de mon patron et je ne suis pas sur qu'il apprécie." Jenna n'avait pas spécialement envie d'arrêter mais n'avait pas non plus spécialement envie de continuer surtout si sa mère tenait parole. Après tout elle n'aimait pas ce travail, juste le salaire qui allait avec. Et puis son année scolaire était fichu de toute façon alors changer de boulot pour en prendre un de journée de l'aiderait pas à récupérer son retard en cours. Il faut dire que l'adaptation n'avait pas été facile non plus. En gros, c'était comme si elle avait perdu son année avant même d'arriver, venant d'un autre pays, le système scolaire était bien différent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 31/01/2018 à Miami. J'ai posté : 91 Pointage : 661

MessageSujet: Re: Quand l'amour laisse place à la haine ~ Jenna   Mer 27 Juin - 13:16

Jenna & Cassie
Je me souviens lorsque j'ai voulu prendre mon indépendance pour élever le bébé que j'attendais, j'avais l'âge de Jenna. Je comprends aujourd'hui les doutes de mon père, il ne voulait pas me laisser démarrer aussi tôt dans la vie. Je réalise cependant que j'ai réussi, j'ai pu subvenir au besoin de ma fille tout en continuant les études. Oh ça n'a pas été facile au début, avoir un bébé qui demande autant d'attention et ne pouvoir parvenir dans un juste-milieu. Si vous saviez à quel point ça me tuait de ne pas être tout le temps présente, il fallait que je travaille et que j'étudie par la même occasion. Je ne voulais l'aide de personne, j'ai donc dû abandonner pendant un petit temps mes études. Études que j'ai reprises dès qu'elle a pu aller à l'école, puis j'ai fini par rencontrer celui qui a été mon mari. Je comprends qu'il manque beaucoup à Jenna, il a été bien plus un père pour elle que n'importe qui. Son père biologique, celui qui n'a jamais voulu d'elle, n'a jamais donner signe de vie. Je n'ai jamais non plus cherché à le revoir par la suite vu qu'il avait été assez clair la dernière fois. Je me suis toujours dit qu'il vaut mieux pour Jenna de ne pas le connaître lui qui n'offre que des déceptions. Peu à peu, je me rends compte que j'ai été aussi ce genre de mère, celle qui fait passer ses envies avant sa famille. Je me suis installée dans une routine comptant toujours sur un homme pour s'occuper de nous, pour prendre soin de nos enfants. Quand tout ce cycle a été brisé par ma faute, je me suis perdue, il est peut-être temps que je me reprenne à présent. D'où ma décision de ne pas boire durant le repas de ce soir, d'où aussi celle de faire en sorte que ma fille soit à nouveau heureuse. Je la regarde pendant qu'elle me répond calmement, je dois bien avouer que cela change pour nous. Tu as signé un contrat ? Et puis c'est quoi exactement ce boulot. Il y a toujours moyen de contenter tout le monde, peut-être que si tu trouves quelqu'un d'assez compétent pour te remplacer, il te laissera partir sans poursuite avec un préavis. Je ne parviens pas à me souvenir si elle m'avait déjà annoncé en quoi concerne son travail, je sais cependant qu'il existe des clauses dans les contrats. Jenna, tu sais qu'il y a assez d'argent dans cette famille pour ne pas que tu aies à travailler aussi tôt dans la vie. S'il te faut quelque chose, on peut voir ensemble. Sauf pour une de ces machines à deux-roues, ces engins tuent de plus en plus de gens.   
"Telle mère, telle fille, mais parfois le bouton n'a pas le parfum de la fleur entièrement éclose.(@sophiecottin // beerus)
Family
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 16/04/2018 à Miami. J'ai posté : 113 Pointage : 1353

MessageSujet: Re: Quand l'amour laisse place à la haine ~ Jenna   Mer 27 Juin - 15:02



Cassandra et Jenna

Quand l'amour laisse place à la haine
Jenna se sent un peu plus à l'aise maintenant, juste qu'elle ne sait pas trop ce que sa mère veut et que ça lui fait peur. Mais à partir du moment où elle ne demande pas dans quoi elle bosse exactement et ce qu'elle fait, peu importe Jenna pourra toujours essayer d'arrêter ce travail mais est-ce qu'elle le veut vraiment ? elle a moyennement confiance en sa mère et elle a très peur qu'elle ne cherche à la manipuler, tout simplement parce qu'elle n'aime pas que Jenna vive sa vie, elle aime tout contrôler. "- Oui, j'ai signé un contrat, je ne suis pas idiote au point de faire n'importe quoi tu sais." ben oui elle ne comptait pas non plus se faire payer quand le patron en avait envie, alors oui elle a signé un contrat. Mais c'est vrai qu'elle peut démissionner ça c'est possible, un peu compliqué mais possible, parce qu'elle a une période de préavis et forcément cette période va être compliqué parce que l'envie n'y sera plus. Cependant elle ne montrera pas ce contrat à sa mère, elle se débrouillera toute seule, comme une adulte puisque c'est ce qu'elle est.
Et puis sa mère parle de moto, c'est bien ce qu'elle a compris. Est-ce qu'elle l'a vu ou entendu se faire ramener l'autre soir ? Jenna a des doutes mais c'est possible. "- Je n'ai pas besoin de moto maman, je veux juste retrouver ma vie d'avant et James." et c'est bien la vérité pour ce coup là. Jenna se fiche de la voiture, de la moto, de quoi que ce soit d'autre dans ce pays, elle veut juste retourner d'où elle vient et retrouver son amoureux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 31/01/2018 à Miami. J'ai posté : 91 Pointage : 661

MessageSujet: Re: Quand l'amour laisse place à la haine ~ Jenna   Mer 4 Juil - 10:44

Jenna & Cassie
Je n'ai jamais vu d'un mauvais œil le fait de vouloir contrôler la vie de mes enfants, disons que ça part d'une bonne intention. J'agis de la sorte pour m'assurer qu'ils seront bien, qu'ils aient une belle vie. Ce n'est sûrement pas le meilleur moyen de m'en occuper, beaucoup penseront que c'est surtout pour mon plaisir personnel que j'agis de la sorte. Comment être une bonne mère lorsque la vôtre ne voyait que l'instant où vous ne seriez plus présent. L'excuse de ne pas avoir eu de figure maternelle ne peut être une bonne raison de pourrir la vie de sa fille, j'en suis consciente. Je n'ai pas quitté l'Angleterre pour que Jenna soit séparer de son amoureux bien que j'en suis assez ravie. Pour des raisons qui me sont encore inconnues, je n'ai jamais pu voir ce jeune homme, sûrement l'instinct maternel qui sait.

La nervosité ressentie au début du repas commence peu à peu à se faire oublier, savoir que ma fille est prête à faire un effort de son côté aide beaucoup. Je commence par attraper faim, ne rien avaler de la journée fait tirailler mon estomac. Je me lève pour ouvrir le réfrigérateur et y contempler le contenu, j'en sors finalement deux yaourts avant de venir me poser à table. Tu ne m'as pas répondu, il consiste en quoi le travail pour lequel tu as signé un contrat ? J'ouvre le premier pot et pousse le second en direction de Jenna, j'en prends une petite quantité pour me rendre compte qu'il s'agit d'un yaourt allégé. Je pose la cuillère en mettant le tout de côté avant de boire une gorgée pour en faire partir le goût. James, rien que ce nom me donne des frissons. J'avoue que demander à Jenna qu'elle patiente un peu avant d'aller le rejoindre n'est pas sans raisons. Peut-être que devoir attendre lui donnera l'envie de ne plus y aller, qu'elle rencontrera quelqu'un d'ici avant. Je sais que cette ville n'a rien de bon, mais au final, peut-être qu'elle pourra s'y sentir comme chez elle avec le temps. La vie ne sera plus comme avant et si ce James t'aime vraiment, il pourra attendre que tu le rejoignes. Et puis pourquoi est-ce qu'il ne vient pas quelques jours ? Vous allez vous demander pourquoi je lui propose une telle chose, je pense que si elle se rend compte qu'il ne tient pas tant que ça à elle, Jenna se rendra compte qu'elle n'a pas besoin d'y retourner.   
"Telle mère, telle fille, mais parfois le bouton n'a pas le parfum de la fleur entièrement éclose.(@sophiecottin // beerus)
Family
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 16/04/2018 à Miami. J'ai posté : 113 Pointage : 1353

MessageSujet: Re: Quand l'amour laisse place à la haine ~ Jenna   Jeu 5 Juil - 3:59



Cassandra et Jenna

Quand l'amour laisse place à la haine
Jenna sent bien que sa mère n'a pas fait cette petite soirée entre fille pour rien, elle attend quelque chose et pas seulement une discussion mère fille. D'ailleurs, le sujet arrive vite sur le tapis. Jenna appréciant de moins en moins son travail n'est pas contre faire un effort pour arrêter et elle tente le plus longtemps possible d'omettre de préciser ce qu'elle fait comme travail. Mais sa mère n'est pas folle et elle un besoin maladif de tout savoir et de tout contrôler alors elle insiste encore. Jenna lui répond "- Je bosse dans un club" c'est déjà bien assez de détail comme ça et puis dans un club on peut tout faire surtout la nuit, donc espérons qu'elle pensera qu'elle est serveuse c'est bien suffisant et ça aurait été tout à fait possible.
Jenna prend le yaourt que sa mère lui tend et le mange sans trop se poser de question, elle n'était pas conter couter ce qu'elle avait cuisiné mais bon, il vaut mieux agir comme sa mère pour éviter qu'elle ne se pose trop de question et que par conséquent elle n'en pose trop aussi.

Puis elle lui parle de James et lui demande pourquoi lui ne fait pas l'effort de la rejoindre quelques jours, chose tout à fait possible et dont ils ont déjà parlé tous les deux. Sauf que Jenna le sait il ne viendra pas, parce qu'il estime qu'il n'a rien à faire ici, ce n'est pas lui qui a quitté le pays c'est donc à Jenna de faire le nécessaire pour revenir. Pourtant, elle le sait aussi beaucoup de ses anciens amis rêveraient de venir la voir durant quelques jours, tous sauf James. Jenna soupire et lui répond un peu à contre coeur. "- Il dit qu'il n'a pas l'argent et je n'ai pas envie de lui payer le billet, j'ai déjà bien du mal à gagner l'argent qu'il me faut pour retourner là-bas." et c'est vrai, plusieurs fois ils en ont discuté et c'était souvent ce qui revenait, c'est à elle de faire l'effort ou bien de lui avancer les sous pour le billet. Elle a même une amie qui lui a dit que James ne semblait pas très malheureux loin d'elle parce qu'elle ne semblait pas lui manquer vu qu'il continue à sortir comme avant mais sans elle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Quand l'amour laisse place à la haine ~ Jenna   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand l'amour laisse place à la haine ~ Jenna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (f) jade thirlwall → quand l'amour prend place
» (F) BARBARA PALVIN ► quand un flirt laisse place à une amitié sans failles.
» [flashback] Quand l'amour provoque la haine, même les âmes les plus pures noircissent. [Licinia]
» [X] A morning in autumn [PV Hayden]
» Quand l'amour nous Hante [Lumière Oplaine et Tempête Lunaire]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Miami dans sa splendeur :: Miami beach :: Quartier résidentiel Miami Beach-
Sauter vers: