Partagez | 
 

 Emily Dorman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

MessageSujet: Emily Dorman   Dim 8 Avr - 19:12

Bonjour , je m'appelle Emily Dorman, j'ai 35ans, je suis donc née le 01/02/1982 à New York. Ma famille a des origine Américaine. Je réalise mon rêve de toujours en  étant vétérinaire! Pour combler le reste de ma vie je suis hétérosexuel ,  et j'habite Miami depuis jamais. Je fait parti du groupe Sangria.
Emily Dorman
Bonjour! Je m’appel darkmomo. Je viens de Québec J’ai 25 ans! Je fait du RP depuis trop longtemps Je vous est trouver grace à PRD. Je dois vous dire que avis sur le forum. J’ai choisit Katheryn Winnick en avatar parce que elle est parfaite Autres choses? ajouter ici
caractère
Douce comme une rose, on se méprend à ses pétales d'un rouge éclatant et risque de se piquer sur ses épines. Fragile et naive, elle se laissa facilement manipuler. Généralement anxieuse, elle craint toujours de faire encore un mauvais choix. Incapable d'être amoureuse d'un autre homme que Nikolai, elle consacre sa vie à élevé son fils du mieux qu'elle peut en jonglant entre le travail, les matchs de soccer et le quotidien. Elle fuit sa réalité en habitant loin de tout ce qu'elle connait depuis 10 ans. Elle a l'impression d'avoir gâché sa vie ce qui l'a tient dans un état dépressif mais le cache plutôt bien. Malgré tout, elle maintient un rythme de vie actif, elle essaie de garder la tête hors de l'eau en se passionnant pour son métier. On la décrit souvent comme une jeune femme à l'écoute à qui il est facile de se confier. Elle fait preuve d'une infini gentillesse, incapable de faire mal à qui que ce soit ou à quoi que ce soit de façon volontaire.


racontes-moi ton histoire
Une rencontre peut changer le court complet d'une vie. Quand j'ai eu ma lettre d'admission pour la faculté de médecine vétérinaire, jamais, ni moi, ni ma famille, n’aurions imaginé ce que la vie me réservait pour les années à suivre. Il n'avait suffi que, tous les deux, soyons là, au même endroit, au même instant, à écouter silencieusement, l'un à côté de l'autre cette conférence sur le droit des animaux.

"Je t'ai jamais vu dans mes classes!"


Cette phrase innocente nous avait accompagnés jusqu'aux résidences étudiantes. Une explication emmenant une autre question, une conversation qui s'éternisa sur le seuil de la porte qui ne se terminait par rien de plus qu'un simple bonne nuit.

Cette année-là, Thanksgiving avait été diablement mouvementé. Pour la première fois, je présentais à mes parents Nikolai. Si au départ, mon père m'avait semblé ouvert, il avait rapidement fait comprendre à tous le monde autour de la table qu'il n'approuvait pas cette relation. Physiquement, Nikolai ne correspondait en rien au gendre parfait espéré par le patriarche Dorman. Cheveux longs, jeans troués, barbe crépue, il ne donnait pas l'air d'un étudiant en droit et encore moins, d'un homme pour une fille comme moi. Il était majeur, j'étais encore mineur, fraichement sortie de l'adolescence. Jamais je n'avais eu de relation sérieuse.  

"Ce n'est qu'une simple amourette, elle s'en lassera..."

Avais-je entendu dire ma mère ce soir-là, alors, qu'elle et mon père discutaient, nous croyant tous endormis. Si j'étais descendue pour m'assurer que mon géant petit ami ne serait pas trop mal installé sur le sofa du salon, je m'étais, pour la première fois de ma vie, permis de me mettre en colère contre mes parents.  Dès le lendemain matin, me réveillant dans la commune où vivait Nikolai, je m'étais sentie coupable. Cette nuit-là, nous avions franchi le pas, il avait été mon premier. Mais voilà, que la culpabilité me collait à la peau, celle d'aimer un homme qui ne plaisait pas à ma famille. Déchiré entre l'amour d'un homme et celui de ceux qui m'avaient élevée.

Huit ans d'amour, de vie commune, de souvenir partagés. Entre-temps, nous avions tous les deux été diplômé, nous avions trouvé des emplois, un appartement et même adopté un chat que nous avions nommé Wilson, pour célébré les 5 ans de notre couple. La prochaine étape était logique, le mariage, nous en parlions depuis longtemps et nous nous étions fiancé lors de nos dernières vacances d'hiver à Jay Peak. On parlait famille, je le harcelais au sujet des bébés de mes amies et nous savions que tôt où tard, notre tour viendrait. Après le mariage! Me répétait-il sans cesse, tentant, avec peu de succès, de faire taire mon horloge biologique. On ne se protégeait plus. On faisait l'amour littéralement tout le temps, consommant notre idylle, notre passion savourant le plaisir et chaque divins instants de bonheurs. Ce qui devait arriver, arriverait tôt ou tard.

Ce jour-là, nous allions nous marier. Jusque-là, bien qu'il se montrait prudent, mes parents avaient pris part aux préparations sans trop démontrer leur mécontentement. Même si ça ne leur plaisait pas de voir leur fille unique épouser un homme comme lui, ils avaient participé jusque-là dans l'organisation de la journée. La robe m'allait parfaitement, unique, toute en simplicité, ajusté, mais délicate, elle était idéale pour cette cérémonie au coeur de central park. Elle avait appartenu à ma grand-mère et après avoir été remise au goût du jour, elle ne ressemblait à aucune autre robe.

"Je suis enceinte maman!"


C'est à elle, que j'avais décidé de le dire en premier, avant même Nikolai, qui le saurait ce soir, dès que nous nous retrouvions, pour la première fois, seul en temps que mari et femme. Pétillante de bonheur, jamais je n'aurai cru que cette simple phrase aurait été la goutte qui aurait fait déborder le vase. La réaction de ma mère n'eut rien de ce que j'avais espéré. Ni sourire, ni larme de joie... rien de tout ça. De la colère, de la déception, de la peine...  Et alors que je croyais que ça ne pouvait pas être pire, mon père en l'apprenant me fit comprendre qu'il ne m'accompagnerait pas sur l'allée, qu'il n'endosserait pas ce mariage ridicule et enfantin, que je gâchais ma vie et qu'aujourd'hui, je devais choisir, lui ou eux...

La panique et la peur avaient été plus fortes que le reste. J'avais à peine 25 ans, j'étais jeune et influençable, irresponsable à leur dire. Les menaces m'avaient fait flancher, ma famille avait toujours été très importante dans ma vie et je n'imaginais pas vivre sans eux à cause d'un mariage. Je ne réfléchissais plus, quand on me fit comprendre que je ne reverrais jamais mon petit frère. Geoffroy, je l'avais vu naitre, grandir et maintenant, malgré son autisme, il était devenu un homme. Mon amour pour lui était inégalable. Plongé dans l'incompréhension, j'avais pleuré, j'avais brisé un miroir, j'avais hurlé sur eux. Pourquoi étaient-ils incapable d'aimer le seul homme que je n’avais jamais aimé. Jusqu'à ce jour, il m'avait donné l'illusion de se conformer à mes choix et alors que Nikolai m'attendait devant l'autel, il m'obligeait à l'abandonner... Ma mère m'avait fait écrire un mot, quelques lignes pour expliquer à cet homme, avec qui je me voyais encore ce matin en me réveillant, pourquoi je le quittais.  Les mots étaient biaisés, faux, écrit par une autre main que la mienne. Ces mots n'étaient pas les miens, car jamais après ce jour, je n'avais su aimer un autre homme que Nikolai.

L'avortement! Selon ma mère, il s'agissait du seul moyen pour ne pas gâcher ma carrière. Ils avaient investi toutes leurs économies dans mes études et je ne pouvais pas, risquer mon job pour un bébé, pas tout de suite. Le jour viendrait où je trouverais l'homme idéal et que j'aurais la chance d'avoir un enfant, mais pas maintenant. Je ne pourrais pas élever convenablement un enfant seul et continuer à travailler, à performer, à enrichir mon curriculum vitae.

J'avais manqué les trois rendez-vous qu'on avait pris en clinique d'avortement. Ce bébé était le mien, depuis la seconde même où le test avait été positif et rien, n'allait me forcer à m'en défaire. J'avais déjà tout sacrifié, mon bonheur, ma vie avec le père de mon enfant pour ma famille... qui au final, me semblait peu reconnaissante de mon choix. Jamais, jusque là, Nikolai n'avait tenté de communiquer avec moi. Aucun message, aucun courriel, ni lettre ou appel. Il savait où j'étais, il savait ou me trouver. Jusqu'au jour, où je découvris une lettre à son nom dans la poubelle. La cinquième, dans laquelle, il me disait qu'il ne comprenait toujours pas, qu'il voulait me voir, qu'il avait essayé par tous les moyens de me voir et qu'il ne comprenait pas pourquoi je n'y répondais pas. Quand je suis venu à l'appartement, il n'était plus là. Un autre jeune couple avait élu domicile chez nous et j'avais retrouvé Wilson au même refuge où nous l'avions adopté ensemble. Nikolai était introuvable, injoignable... personne ne savait où il était et tout ça, c'était de ma faute.

Seule en Caroline du Sud, j'avais mis au monde un fils quelques jours avant Noel. Une naissance à la maison assisté par Elen, ma sage-femme qui était bien ma seule amie ici. Adam était né fort, massif comme son père, les cheveux fournis et joufflus comme tout. Sa peau pâle, son visage en coeur rappelait mes traits, mais ses yeux, d'un vert grisâtre était ceux de Nikolai. Chaque jour, il grandirait pour lui ressembler d'avantage. Têtue, bon vivant, toujours souriant et prêt à rire, il tenait aussi de lui sa personnalité. Portant les cheveux long, comme Nikolai, il préférait de loin ce style plus bohème. Et pourtant, jamais, Adam n'avait vu une photo de son père, jamais je ne lui en parlait, que ce soit en bien ou en mal...

À ce jour, il n'y a encore que lui et moi. Un fils et sa mère, la routine, le boulot, les histoires, l'école, le dodo, les bains, les vacances à Jay Peak l'hiver, les longues journées à la plage, les films d'animation... Jusqu'à hier, lorsqu'Adam est revenu de l'école en pleur. Après une heure à le consoler, une pizza et une petite partie de soccer dehors, il avait enfin osé m'avouer ce qui l'agaçait. Me prenant au dépourvu, il avait, avec une seule phrase, fait ressortir tous les vieux démons du passé.

"Mes copains à l'école, eux, ils ont tous un père! Et toi, tu ne me parles jamais du mien... C'est pas juste!"




Dernière édition par Emily Dorman le Lun 9 Avr - 1:50, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 19/03/2017 à Miami. J'ai posté : 235 Pointage : 765

MessageSujet: Re: Emily Dorman   Dim 8 Avr - 19:50

Bienvenue officiellement ma presque ex-femme hahaha! Very Happy Comme dit en MP , n'hésite pas si tu a la moindre question je suis la pour ça Very Happy Very Happy Bonne chance pour la fiche j'ai hâte de voir ce que tu feras de la jolie demoiselle Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 31/12/2017 à Miami. J'ai posté : 223 Pointage : 103

MessageSujet: Re: Emily Dorman   Dim 8 Avr - 21:07

Bienvenue parmi nous avec cette jolie demoiselle I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 11/08/2017 à Miami. J'ai posté : 181 Pointage : 266

MessageSujet: Re: Emily Dorman   Dim 8 Avr - 22:09

Bienvenue ici

_________________
ABSENTE ma peut répondre quelques fois

The Stevenson
Si tu m'apprivoise, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras, pour moi, unique au monde. Je serai pour toi, unique au monde...- St-Exupéry
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 01/03/2018 à Miami. J'ai posté : 584 Pointage : 2513

MessageSujet: Re: Emily Dorman   Dim 8 Avr - 22:12

Bienvenue ^^

_________________

❝ What’s meant for you will always be yours❞
(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Emily Dorman   Dim 8 Avr - 22:56

Merci à tous, j'ai très hâte d'avoir des liens avec vous tous Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 27/03/2017 à Miami. J'ai posté : 399 Pointage : 1023

MessageSujet: Re: Emily Dorman   Lun 9 Avr - 0:42

Bienvenue!!

_________________




Out of all these things I've done I think I love you better now
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 19/03/2017 à Miami. J'ai posté : 235 Pointage : 765

MessageSujet: Re: Emily Dorman   Lun 9 Avr - 6:19

Tu est validée!


Félicitation!!! Vous avez terminé votre présentation et vous voilà maintenant officiellement parmi nous ! Par contre, avant de commencer il y a des petits point important a faire! Il fraudas rescencer votre avatar , vous ne voudriez pas que quelqu'un d'autre choisissent votre avatar!Pensez à resencer vosNom et Prénom histoire d'êtres les seuls sur le forum! Ensuite, allez vous chercher un Logement , vous avez besoin d'un toit sur la tête! Mais pour ce logement, vous devez avoir un travail! . Ensuite n'hésitez pas a vous crée des lien!Nous avons maintenant une section loterie de RP pour vous aider, n'hésiter pas a l'utilisé juste ici Nous espérons que allez avoir beaucoup de plaisirs parmi nous, et n'oubliez pas! Nous sommes la au besoin n'hésiter pas a nous écrire en cas de question!

Amusez vous!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 08/12/2017 à Miami. J'ai posté : 205 Pointage : 803

MessageSujet: Re: Emily Dorman   Lun 9 Avr - 16:12

Bienvenue sur le fo' Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 28/03/2018 à Miami. J'ai posté : 236 Pointage : 2160

MessageSujet: Re: Emily Dorman   Lun 9 Avr - 18:03

Coucou, je te souhaite la bienvenue une nouvelle fois. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 10/09/2017 à Miami. J'ai posté : 305 Pointage : 713

MessageSujet: Re: Emily Dorman   Lun 9 Avr - 18:14

Bienvenue officiellement Smile

_________________
until the love runs out
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡️) le chant des sirènes.
@nothernlight
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Emily Dorman   Lun 9 Avr - 19:40

Une autre quebecois géniale, bienvenue Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 31/01/2018 à Miami. J'ai posté : 69 Pointage : 531

MessageSujet: Re: Emily Dorman   Mer 18 Avr - 7:35

Bon mieux vaut tard que jamais pas vrai Du coup, Bienvenue parmi nous Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Emily Dorman   

Revenir en haut Aller en bas
 
Emily Dorman
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Si tu m'touches, j'te bouffe. (Emily) - terminé
» Emily Wong
» [terminé] Summer et Emily: entraînement de natation ensemble
» Présentation d'Emily Lowhell
» [terminé] Lilly, Hanna et Emily: mais qui est cette fille?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vos premiers pas! :: Qui es-tu? :: Présentation Validée-
Sauter vers: