Partagez | 
 

 *Souris moi... ( Becky)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 15, 16, 17
AuteurMessage
John Malone
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 598 Pointage : 975

MessageSujet: Re: *Souris moi... ( Becky)   Dim 6 Jan - 0:28

J'aurais aimé qu'elle me le dise. Je sais que parfois in a besoin de se prouver des choses à soi-même et je le comprenais parfaitement. A chaque raclée que j'ai eue je devais me prouver que je n'avais pas totalement perdu la main la raison pourquoi je me défonçais à mes entraînements, que je traquais comme jamais pour finalement les éliminer. Donc je pouvais comprendre que son entraînement à elle était de se retenir à ne pas se jeter sur ce putin de flacon. Donc après lui avoir dit de prendre un comprimé j'acquiesçai à sa demande. Je voulais juste qu'elle dorme, se repose et qu'elle soit plus en forme. Donc une fois son comprimé avalé je la pris donc contre moi doucement, lentement pour la déposer dans notre lit et bien la couvrir avant de m'étendre à ses côtés et prendre sa main. Je jouais avec ses doigts, je les bécotai tendrement. Je fredonnai la berceuse comme pour calmer son tourment intérieur. J'en vins à raconter ce moment avec ma mère ou on était que tout les deux, bien et relaxe. De cet opéra qu'elle aimait tant. De cette jeune femme japonaise qui tombait follement amoureuse d'un soldat américain qui en avait rien à faire d'elle. Cette même jeune femme qui eut un enfant de cet homme et dont elle ne partagea la couche de personne d'autre. Je gardai mon regard dans le sien finissant par dire que j'avais compris que la première fois que je lui avais dit je t'aime je nouai mon coeur au sien pour toujours. 

 - Pour toujours ma princesse.

Je vis son regard et je sus que le comprimé faisait son effet. Elle ne tarderait pas à s'endormir et je le savais.

 - Je sais ma princesse c'est pour ça que je t'aime. 

 Je m'étirai pour l'embrasser tendrement et me replaçai attendant qu'elle ferme les yeux qu'elle peinait à garder ouvert avant de m'assoupir à mon tour sa main toujours dans la mienne.

  Ce fût les gazouillis de ma fille qui me fit battre des paupières. Je me frottai les yeux pourvoir l'heure et agrandi les yeux de surprise. Neuf heures! Hé bien! Il semblerait qu'il n'y ai pas que nous qui avions besoin de sommeil. Je me tournai vers elle qui dormait encore paisiblement. Un petit sourire tendre, un baiser sur le front et je remontai la couverture sur elle avant d'aller prendre soin de ma fille.

 - Hé bien louveteau tu as dormi longtemps. Allons te préparer un biberon.

 Je la changeai et lui mis une belle petite robe et hop biberon pour elle, café et rôties pour moi. J'allai me promener avec elle pour revenir une demi-heure plus tard et appeler Doc. Je lu le journal alors que Ava prenait un malin plaisir à chiffonner les pages. Je ne voulais pas réveiller Becky voulant la laisser dormir. Après un moment, et la bonne humeur visible d'Ava je lui chantait la chanson " Alouette je te plumerai" en la chatouillant ce qui eu pour effet qu'elle éclate de son rire de bébé. J'adorais cette gamine totalement. Assise sur la table bien tenue par une main, chatouillant de l'autre. Un sourire éclaira mon visage en l'entendant. 

 - Je te plumerai... Les cuisses... Je te plumerai les cuisses.

 Un nouvel éclat de rire en se mordant les poings et se fut du mouvement qui me fit lever le regard brillant un sourire flottant sur mon visage. Je retournai mon regard vers Ava qui me fixait de ses grande billes noires.

- Je pense qu'on a réveiller maman... et je te plumerai les pieds...

 Je relevai le regard une nouvelle fois vers Becky.

- J'ai appelé Doc. Il devrait être ici dans quelques minutes. Tu veux voir tonton Doc louveteau? Il semblerait que tu ai bien dormi toi je me trompe?
Revenir en haut Aller en bas
Becky Reeves
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 400 Pointage : 945

MessageSujet: Re: *Souris moi... ( Becky)   Dim 6 Jan - 17:22

Dans notre lit, je gardais mon regard dans celui de John, me concentrant sur ce qu'il disait, sur le son de sa voix. J'écoutai son histoire curieuse de savoir ou il voulait en venir. Je fini par simplement murmurer cette phrase tatouer désormais dans mon dos et qui voulait tellement tout dire pour nous. Le comprimé commençant à faire effet, je combattais le sommeil pour garder mon regard dans le sien, lui disant que je l'aimais. Après un tendre baiser il ce replaça et ma main dans la sienne je ne tardai pas à sombrer dans le sommeil qui me manquait tellement depuis quelques jours. Je dormis très longtemps avant que le rire de ma fille et la voix de John ne me réveille. Lentement je me levai et enfilai ma robe de chambre avant de suivre les voix qui me conduisirent à la cuisine ou je trouvai John souriant et faisant rire Ava. Je les regardai un moment, le sourire aux lèvres et le coeur me gonflant d'amour. Lorsque le regard de John rencontra le mien, mon coeur ratta un battement alors qu'un doux sourire éclaira mon visage. Je riai doucement alors que Ava faisait à nouveau entendre son rire.

- Vous vous amusez bien tous les deux?

Je souriai à nouveau avant d'aller me verser un café.

- Parfait. Oui j'ai bien dormis.

Je tournai mon regard dans le sien en souriant.

- Grace à toi...

J'allai m'asseoir après avoir été déposer un baiser sur la joue de Ava et embrasser John tendrement. Je bue une gorgée de mon café avant de plonger mon regard dans celui de John, ignorant les tremblements de ma mains.

- J'adore ce genre de réveille...

J'eux finalement le temps de terminer mon café avant que Doc n'arrive. Lorsque celui-ci franchit la porte je lui fis un petit sourire.

- Salut Doc.

D. - Salut princesse, tu voulais me voir? Rien de grave j'espère?

Je lui fis un petit sourire.

- Non, ne t'en fait pas.

Je tournai mon regard vers John, sachant déjà qu'une engueulade allait éclater entre Doc et moi.

- Je vais aller dans la chambre avec Doc...

J'allai donc dans la chambre avec mon oncle, prenant soin de fermer la porte derrière nous. Doc me regarda en haussant un sourcil, curieux.

D. - Qu'est ce qui ce passe Byck?

Je pris simplement le flacon et lui mis dans les mains.

- Je ne prendrai plus de cette merde.

Doc me regarda un moment avant de pousser un soupire.

D. - Becky, c'est pour ton bien, ont peu diminuer la dose, mais tu dois les prendre.

- Non Doc, je n'en prendrai plus.

Il baissa son regard sur le flacon et fronça les sourcils.

D. - TU AS SAUTÉ DES DOSES?

- OUI! Et si tu me laisse ÇA je ne prendrai plus rien du tout!

D. BYCK! Tu te rend compte que tu risque de perdre l'usage complet de ta main?

- Et toi tu te rend compte que je peux faire une crise de manque à tout moment? Ça veut dire engueuler et frapper John DEVANT MA FILLE! Et devine avec quelle main je frappe!

d. - Pas si tu prend les doses à la bonne heure et que l'on diminue lentement la dose!

- Je les ai pris et regarde!

Je lui montrai ma main qui tremblait, mon regard brillant de rage et de détermination planté dans le sien.

- J'ai sauté des doses et avec seulement des anti-douleur non adictif ça irait bien Doc. Je n'ai plus besoin de cette merde!

Doc poussa un soupire.

D. - Tu es certaine? Et la nuit?

- Si j'ai quelque chose pour la douleur je pourrai gérer.

D. - Tu dois aussi te reposer Becky, reprendre des forces pour le combat contre le manque.

- Doc s'il te plait... Je ne veux plus en prendre.

D. - Ont fait un marché, je te donne des anti-douleur pour le jour et une dose très faible de morphine pour la nuit.

Je le regardai un long moment, réfléchissant.

D. - Tu dois te reposer Becky. C'est ça ou rien.

- D'accord.

D. - Et tu dois me promettre de les prendre ou je demande à John de te les faire prendre de force.

Non... Je ne pouvais pas faire ça à nouveau à John...

- Je te donne ma parole. Je vais les prendre.

Ont sortie finalement de la chambre et Doc alla à sa voiture me chercher deux flacons qu'il me donna devant John dans le salon.

D. - Ne saute plus aucune dose!

Je hochai la tête en soupirant. Doc fini par soupirer et me prendre dans ses bras.

D. - Ses pour ton bien princesse. Jamais je ne te ferais prendre ça si ce n'était pas essenciel.

- Je sais Doc...

Il me relâchat et ont pris place sur le canapé. Doc prit Ava un moment tout en discutant avec nous avant de repartir en me faisant promettre à nouveau de bien prendre les médocs au bonnes heures sans sauter aucune dose. Lorsqu'il fut reparti je me laissai tomber dans le canapé en soupirant, regardant avec dédain les flacons sur la table du salon.

- Des antis-douleur le jour et une faible dose de morphine pour la nuit...

Je remontai mon regard dans celui de John le coeur serré et un fond de rage bouillant en moi.

- Les mecs qui m'ont fait ça n'ont même pas idée de l'enfer qui les attends...
Revenir en haut Aller en bas
John Malone
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 598 Pointage : 975

MessageSujet: Re: *Souris moi... ( Becky)   Dim 6 Jan - 19:31

Becky dormait enfin paisiblement et je m'endormis à mon tour ma main dans la sienne. Ce fût les babillements de ma fille qui me tira de mon sommeil. Je me levai donc lentement allant changer et habiller Ava et la faire boire. Après un moment ou je tentai de lire mon journal je décidai de jouer avec elle en la chatouillant et en chantant. J'adorais entendre son éclat de rire de bébé. Mais ce ne fut rien quand je vis Becky.

 -Mais comme des fous...

 Je continuais de la chatouiller quand je lui dis que j'avais appelé Doc et qu'il serait bientôt là et d'un regard je vis qu'elle avait bien dormi. Je relevai le regard vers elle plutôt content qu'elle soit plus en forme que ses derniers jours.

 -Si c'est pour te voir autant de bonne humeur je suis prêt à le refaire.

 Elle vint s'asseoir à table et je l'embrassai en retour alors que je donnai une pause à Ava qui était plus que joyeuse. 

 - Elle est chatouilleuse t'a pas idée. Des petits pieds... au cou

 J'allais la chatouiller dans le cou avec ma barbe ce qui me valu un petit cri de bonne humeur dans mon oreille. Je restai donc avec mes deux femmes et discutai avec Becky le temps qu'elle finisse son café. Quand Doc arriva il prit quelques minutes pour saluer Ava avant que Becky le prenne à part. Je les regardai aller vers la chambre et quand elle ferma la porte je sus que Doc allait passer un mauvais quart d'heure. Quand j'entendis le ton lever je poussai un soupir et la lèvre d'Ava tremblota.

 - Viens on va aller au salon Louveteau, maman est fâchée. 

 J'allai donc dans le fauteuil et fredonnai sa berceuse en la calant contre moi. Je tentais au mieux de la rassurer mais bon... Becky était en colère et surtout bien déterminée à ne plus rien prendre. Je pouvais comprendre le terrible combat qui faisait rage en elle, ce besoin de se sentir plus forte que cette envie. Quand je les vis passer, et une fois Ava plus calme, sa tête posé sur mon épaule,  je me levai et restai dans l'embrasure. Mon regard lâcha Doc pour se tourner vers Becky et revenir vers Doc. Une poignée de main plus tard il sortit et Becky me dit la posologie. 

 - Ce sera bientôt finie ma belle. Il faut que tu te dises ça. 

 Ce qu'elle dit cependante fit Étrangement penser à ce que moi je disais quand je me remettais en forme après une mega raclée. Je me penchai vers elle et effleura ses lèvres. 

 - Je suis même pas inquiet. Tu es pas la meilleure pour rien.

Je l'embrassai doucement avant de me relever.

 -Tu veux un moment mere-fille? J'irais faire un saut rapide au pub.
Revenir en haut Aller en bas
Becky Reeves
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 400 Pointage : 945

MessageSujet: Re: *Souris moi... ( Becky)   Dim 6 Jan - 20:27

Me faire réveiller par les rire de ma fille et la voix de mon homme fut un réveille délicieux. Me levant j'allai les rejoindre à la cuisine et les regardai faire sourire aux lèvres un moment avant que John ne me voit. Je lui fis un petit sourire lorsqu'il me répondit qu'il était prêt à le refaire si c'était pour me voir de bonne humeur. On parla ensuite de Ava qui était chatouilleuse comme pas possible, ceci me faisant rigoler doucement. Elle avait de qui tenir ça, mais ça je n'allait certainement pas le dire à voix haute. J'eux finalement le temps de boire mon café et de discuter avec les deux amours de ma vie avant que Doc n'arrive. Sachant déjà que cela finirait en engeulade, j'allai m'enfermer avec mon oncle dans la chambre. Après une bonne dispute qui ce termina par un marché et une promesse ont ressortie de la chambre et quelques instant plus tard Doc partie. J'allai me laisser tomber dans le canapé en soupirant disant à John ce qu'il en était avant de lui faire un petit sourire en entendant ses encouragement. Je rajoutai cependant que les mecs à qui je devais ça n'avait pas idée de l'enfer qu'ils allaient vivre. J'allais leurs faire payer chacune de mes blessures, chacun des jours que j'avais souffert, chaque seconde de combat que je devais maintenant payer... Venant finalement m'embrasser doucement, John me dit devoir aller faire un saut au pub. Ava choisie ce moment pour me regarder et tendre ses deux minuscules mains vers moi. Un doux sourire apparut sur mes lèvres alors que la colère disparaissait d'un coup.

- Bien sur, aller file.

Je pris la petite de mon bras valide et plongeai mon regard dans le sien.

- Ça va mieux ma belle, maintenant ça devrait bien aller.

Les jours passèrent, puis les semaines. Doc fini par accepter de couper complètement la morphine. Le sevrage complet ne fut pas facile, mais je ne sautai pas à la gueule de John et ne fit aucune crise. Mes tremblements mirent quelques jours avant de diminuer pour finalement complètement disparaitre. Mon pied fini par être retiré de son plâtre complètement guérie et lentement je recommençai à marcher dessus sans trop le pousser. Puis vint le jour de libérer ma main. Nerveuse je regardai Doc couper le plâtre, espérant de tout coeur en retrouver l'usage complet. Je jetai un coup d'oeil à Jane puis à John le coeur battant. Une fois ma main libre Doc l'examina avant de relever le regard dans le mien.

D. - Essaie de bouger les doigts.

J'avalai difficilement ma salive avant de baisser le regard sur ma main et de très lentement et difficilement bouger les doigts un peu. Remontant finalement mon regard sur mon oncle je posai la question dont la réponse m'effrayait.

- C'est normal que je n'arrive pas à bouger les doigts plus que ça? Elle va revenir comme avant?

Doc regardait ma main en fronçant les sourcils avant de relever le regard dans le mien et de me faire un sourire.

D. - Je suis certain que oui. Pour être franc je ne pensais même pas que tu serais déjà capable de bouger les doigts... Elle semble avoir très bien guérie.

Je tournai le regard dans celui de John un grand sourire éclairant mon visage. Doc prit le biberon vide d'Ava et le posa sur la table près de moi.

D. - Essaie de le prendre.

Lentement je parvins à fermer ma main dessus et à le soulever quelques secondes avant qu'il ne tombe. Fronçant les sourcils, je retantai et le tins quelques secondes de plus que la fois précédente avant qu'il ne tombe.

D. - C'est très bien Becky. En principe tu ne serais même pas supposer être déjà capable de seulement refermer ta main dessus, alors le tenir quelques secondes...

Je le regardai un moment avant qu'il ne me fasse un sourire.

D. - Princesse, ça veut dire que dans quelques jours voir une semaine ou deux, si tu fais bien tes exercises et la fait bien travailler sans trop la forcer, tu devrais être capable d'écrire et même de tenir une lame.

Mon regard s'illumina alors que mon sourire revint sur mes lèvres.

- Il n'y a plus aucun soucis à ce sujet? Tu es certain?

Doc me fit un grand sourire.

D. - Certain princesse. Elle va revenir exactement comme elle était.

Je poussai un immense soupire de soulagement avant de reprendre le biberon quelques secondes et de remonter un regard pétillant de bonheur dans celui de John.
Revenir en haut Aller en bas
John Malone
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 598 Pointage : 975

MessageSujet: Re: *Souris moi... ( Becky)   Dim 6 Jan - 22:39

Becky en forme enfermé avec Doc dans un pièce même moi je savais que c'était rien de bon. D'ailleurs le ton ne tarda pas à monter faisant trembler la lèvre d'Ava. Je préférai aller au salon pour la calmer le temps que.... ben qu'ils sortent finalement. Après un moment ou je compris qu'elle devrait en prendre et ne pas sauter de dose, on se retrouva seuls et je pouvais sentir la colère qui vibrait à travers chaque pores de sa peau. Mais je lui dis que j'avais bien confiance à ce qu'elle leur éclate les os. Puis je lui dis que j'irais faire un saut rapide au pub. Donc une fois habillé, coiffé et barbe taillée je filai au pub. Bien sur ce fut le concert de " Comment va-t-elle" " Elle reprend du mieux?" Et j'en passe. Les filles promirent de passer aussitôt que possible ainsi que Lucio. En revenant je fis un stop à la boutique de la demoiselle si gentille pour récupérer ce que je lui avais demandé des semaines auparavant. Une robe rouge dans le même modèle qu'il y a des années et qu'elle avait du se départir à son plus grand regret. 

 FLASHBACK

 - Parfait Mlle. Crawford je vais repasser dans deux semaines.

 Je sortis de son bureau et en sortant mon regard s'attarda sur un présentoir. Je m'avançai lentement vers les robes et en vit quelques-unes rouge. Je fis glisser mes doigts sur le tissu comme s'il se serait s'agit de cristal. Je regardai les grandeurs rempli d'espoir mais fut plus que déçu en voyant que non.. il n'y avait pas celle de Becky. Je laissai retomber ma main en soupirant. Je pourrais lui demander de m'en confectionner une... pour Becky. Comme pour remplacer celle qu'elle a du jeter. Non je pouvais pas lui demander ça en plus.... elle avait plein de boulot.

- Il y a autre chose M. Malone?

- Je... il n'y a pas la grandeur de...

 Un sourire plus tard et une fois que je lui ai dis là grandeur voulue je quittai avec la promesse d'avoir le dit cadeau
FIN DU FLASHBACK

 Les jours et les semaines defilèrent quand finalement elle pu enfin arrêter la morphine. Le manque se fit sentir et je guettai la moindre crise, le moindre éclat qui éclaterait mais rien n'arriva, au plus grand bonheur de mes nerfs. Lentement le tremblements de ses mains cessèrent d'eux-même. Enfin ce fut le temps d'enlever ses plâtres et j'étais nerveux au possible. Jane se tenait près de moi vérifiant son pied et sa cheville et se reculant pour laisser faire Doc. Elle me regarda un moment alors que mes doigts serraient le pied du lit.

 -Relaxe, ça va bien aller.

 Je lui jetai un bref coup d'oeil pour reporter mon attention à Becky qui bougeait ses doigts. Peut-être etais-je trop impatient mais je trouvais que c'était peu. Cependant je ne dis rien le souffle court. Je suivais chaque mouvement et quand elle réussi à lever le biberon refermant sa main dessus, et ce même si ce n'était que quelques secondes. Quand Doc lui certifia qu'elle pourrait reprendre ses couteaux si elle faisait ses exercices. Mon regard lâcha Doc pour aller se planter dans celui de Becky. Le sourire qu'elle affichait était le plus beau de tout les cadeau au monde.

 -Pour vrai?

D- Pour vrai. Et je suis certain que tu veilleras au grain John. 

 Sans attendre je me précipitai aux côtés de Becky et prit son visage entre ses mains. J'étais fou de joie et j'allais l'embrasser passionnément et en chuchotant je lui dis

 - Tu as entendu ma.princesse? Je savais que tu allais t'en sortir. Je vais t'aider promesse de John Malone. 

 Je l'embrassai encore une fois avec fougue alors que Jane toussota. 

J - John? Doc dois encore l'examiner. 

-Oh... euh... oui. Je peux te parler une seconde?

 Je sortis et allai au salon avec Jane.

- Tu peux prendre Ava pour la nuit? 

J- Une surprise pour Becky? 

-Je... oui et je pense que avec tout ça elle le mérite. J'ai demandé à Layla et Sally de la sortir de la maison le temps que... ben que je prépare ça. 

J- Bien sûr. Tu le sais que je vais la prendre. Je vais aller voir Will aussi tiens. Il va pouvoir la gâter. 

 Doc et Jane quittèrent avec Ava juste comme Layla et Sally entraient tout sourire et empressèrent Becky de les suivre. Je les laissai aller et pendant se temps je mis la boite sur le lit bien refait avec un ruban rouge. Je cri vis une note 

" Ne met que ce qu'il y a dans la boite."

 J'allais sortir quand mon regard s'attarda sur son bureau. Je retirai tout strings,  petite culotte et soutien-gorge de son tiroir et griffonnai une autre notre sourire en coin 

" J'ai dis juste ce qu'il y a dans la boite."

 Je savais que je n'avais pas des heures non plus alors je sautai dans la douche et mis un toxedo et quand j'entendis la porte ouvrir je sorti de la salle de bain en attachant mon noeuds papillon.

 - Il y a une surprise pour toi dans la chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Becky Reeves
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 400 Pointage : 945

MessageSujet: Re: *Souris moi... ( Becky)   Dim 6 Jan - 23:36

Enfin j'étais libéré de mon dernier plâtre. Mieux encore, Doc me confirma que je retrouverais toute la mobilité de ma main, que je pourrais tout faire comme avant. J'étais folle de joie, le regard pétillant, je repris le biberon qui retomba après quelques secondes avant de remonter mon regard brillant de joie dans celui de John. Soudainement je me retrouvai le visage entre les mains de John qui m'embrassait passionnément. Surprise, j'eux à peine le temps de lui fiare un petit sourire lorsqu'il chuchota avant que ses lèvres ne reviennent s'emparer des miennes avec fougue. Ce fut finalement Jane qui mit fin à notre baiser en toussotant, rappelant leur présence à elle et Doc. Je regardai John sortir de la chambre avec Jane, curieuse, tendis que Doc me regardait avec un petit sourire moqueur.

D. - Il n'y avait pas que toi d'inquiet à ce que je vois...

- Heu... Il semblerait en effet...

Je lui fis un petit sourire avant qu'il ne termine son examen.

D. - Bien, fait bien tous les exercises que je t'ai montré et ta main redeviendra vite ce qu'elle était. Comment ça va avec ton pied.

- Bien, j'ai fait tous les exercises et j'ai même recommencé à courire un peu sur le tapis. Il ne reste que ma main à retrouver ses forces et je pourrai reprendre mes habitudes.

D. - Et aller leur faire vivre le pire enfer de leur vie?

- Tu n'as pas idée...

D. - Tu sais ce qui va arrivé...

Il tappota doucement ca tempe pour me faire comprendre de quoi il parlait.

- Grand-mère ma montré comment déconnecter certaine choses moi même afin de les reconnecter plus facilement. J'aurais aimé l'avoir avec moi plus tôt pour m'expliquer tout ça. Ça m'aurait épargné bien des soucis et des souffrances.

D. - Mais toi, tu pourras tout expliquer à ta fille.

Doc ce leva et me fit un clin d'oeil avant de ce lever afin que l'on aille rejoindre les autres. Janes et Doc partirent donc avec Ava, à ma grande surprise, comme Laila et Sally arrivaient pour m'emener faire une virée entre filles. Après un baiser à mon homme je partie donc avec les filles. J'étais de bonne humeur comme je ne l'avais pas été depuis longtemps avec le stress, la morphine, le manque, la douleur... Maintenant que tout cela était du passé, je rigolais avec les filles, faisant du lèche vitrine, allant prendre un café ou ont rigola comme des gamines alors que je tentais de prendre ma tasse de la main droite.

L. - Elle va vraiment redevenir comme avant?

- Oui.

S. - Je suis heureuse pour toi Becky. Hunter aussi doit en être ravis.

- Heu... Oui bien sûr.

Je la regardai en relevant un sourcil, ne comprenant pas trop pourquoi elle disait ça jusqu'à ce que j'entende Laila pouffé de rire.

- Ha! Mais tu sais pour ça j'ai une autre main...

Sur quoi ont éclata de rire. Le temps fila lentement et les filles finirent par me ramener à la maison. Après un aurevoir, elles quittèrent et j'entrai dans la maison pour voir...

- Wow...

J'arrêtai devant lui, lui volant un baiser avant de me rendre à notre chambre pour y trouver une boîte noué d'un ruban rouge sur le lit. M'asseyant sur le lit, je pris le message et fronçant les sourcils, je pris doucement la boîte et défit délicatement le noeud et l'ouvrit. Mon regard tomba alors sur le tissus rouge et je me figeai. Lentement je déposai la boîte sur le lit et y sortie les escarpins et la robe, la regardant un long moment. À quelques détails près elle était exactement pareil à LA robe rouge. Attrapant ma robe de chambre, je filai prendre une douche avant de retourner dans la chambre pour me préparer. J'ouvris alors mon tiroir de sous-vêtements et me figeai à nouveau devant le tiroir vide à l'exception d'une autre note. Il ce foutait de moi là? Je retournai voir dans la boîte et n'y vit aucun sous-vêtement. Un petit sourire en coin apparut alors sur mes lèvres. Très bien, il voulait jouer, jouons alors... Je ne mis donc que la robe et les escarpins avant de me faire la même peignure et le même léger maquillage que lorsqu'il m'avait vue la première fois. Je jetai un regard au miroire et souris devant ce reflet du passé. Je sortie donc de la chambre pour aller trouver John que j'allai embrasser passionnément.

- Merci mon loup.

Mon regard brillant plongea dans le sien avant que je ne retourne à ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
John Malone
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 598 Pointage : 975

MessageSujet: Re: *Souris moi... ( Becky)   Lun 7 Jan - 0:22

J'étais nerveux. Ok son pied et sa cheville ça allait mais il restait sa main. Si elle avait du gérer la douleur et le manque je ne doutais pas une seconde qu'elle devait être morte de trouille au verdict final. Cependant elle arriva à prendre le biberon, refermer sa main dessus et le tenir quelques secondes. Mais quand Doc lui dit qu'elle pourrait reprendre  ses lames avec des exercices je ne pus m'empêcher de re-confirmer le tout avant de me ruer sur elle pour l'embrasser. Oh que oui j'allais l'aider, la talonner et la pousser... enfin.. pas trop non plus. Je fini par sortir avec Jane lui demandant de prendre Ava pour la nuit le temps que je prépare la surprise à Becky. Convaincre les filles de sortir Becky de la maison ne fut pas difficile trop heureuses qu'elles étaient de retrouver leur amie. Une fois tout ce beau monde parti je disposai de la boite et des notes avant de sauter dans la douche me faire une beauté.

 Quand j'entendis la porte je sorti de la salle de bain en nouant mon noeud papillon lui disant qu'elle avait une surprise pour elle. Je la laissai aller à la chambre sourire en coin. Pour une surprise elle allait en avoir toute une! Je la laissai donc se préparer et je me passai une langue sur les lèvres en l'entendant ouvrir son tiroir. Desolé ma puce... juste la robe. Je fini d'attacher le ceinturon et quand elle sorti de la chambre je figeai avec le veston dans les mains. Mon coeur rata un battement et le souffle se suspendit dans mes poumons. J'ouvrais et fermai la bouche tentant de trouver un truc brillant à dire... sauf que je ne trouvais rien. Je répondit à son baiser en la collant sur moi d'une main. 

 - Tu es........ époustouflante....

 Je la regardai un moment avant de lui rendre son baiser ma main glissant dans son dos arrêter au bas du dos la faire frissonner un peu. Je me détachai de ses lèvres doucement.

 - J'ai réservé dans le meilleur restaurant de la ville. 

 Je réussi, dieu seul sait comment, à me détacher de son corps et mettre mon veston pour la faire passer devant moi et la faire monter dans la voiture qu'elle m'avait offert. Je m'installai donc au volant et mis le contact pour me diriger vers le restaurant. Quand je pus je posai une main sur son genou remontant sur sa cuisse. Pas trop haut sinon.... bah adieu réservation. Je me stationnai à ce restaurant ou je l'ai sorti la première fois ici à Miami. Je sortis donc alors que le valet ouvrit la porte de Becky. Je tendis mon bras à la rouquine et lui jetai un regard admiratif. Une fois à notre table je commandai un bourbon et reportai mon regard sur elle.

 - Tu sais... Ava est partie pour la nuit...

Je me penchai sur la table et allai prendre sa main doucement.

- Je compte bien en profiter. Alors tu es contente ma belle?
Revenir en haut Aller en bas
Becky Reeves
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 400 Pointage : 945

MessageSujet: Re: *Souris moi... ( Becky)   Lun 7 Jan - 15:54

Après bien des rigolades et un moment plaisant avec les filles, je retournai à la maison pour y trouver mon homme dans un habit à couper le souffle. Après un baiser, je filai à la chambre curieuse de voir ce qui m'y attendait. Donc après avoir sortie de la boîte et escarpins, je filai sous la douche pour ensuite revenir à la chambre me préparer. Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir que mon tiroir à sous-vêtements aaient été complètement vidé à l'exception d'un petit mot de mon homme. Le message était clair, uniquement la robe et les escarpins... C'est donc avec un petit sourire en coin que j'enfilai le vêtement et les souliers avant de me peigner du mieux que je le pouvais avec ma main gauche comme je l'étais lors de notre première rencontre. Un maquillage légé puis je sortie rejoindre mon homme qui m'attendait. J'allai l'embrasser passionnément, ayant vue dans son regard tous les compliments du monde, et le remercier avant de retourner à ses lèvres, me moulant à lui lorsqu'il me colla d'une main. Sa main glissant dans le bas de mon dos me fit me raidir légèrement contre lui avant que ses lèvres ne relâchent les miennes. Nous devions réellement sortir? J'avais beaucoup plus envis d'autre chose que d'aller me mélanger à une foule moi... Je lui fis un petit sourire en coin alors qu'il ce détachait de moi pour mettre son veston.

- Tu veux réellement sortir alors que je ne porte qu'une magnifique robe et des escarpins?

Riant doucement, je passai devant lui et après nous être installer dans sa voiture, ont pris la direction du restaurant. Dans la voiture, sa main glissant doucement de mon genou à ma cuisse fit accélérer mon coeur et je retins un grognement lorsque l'ont fut arrivé au restaurant. Prenant le bras de John pour descendre de voiture, je souris au souvenir de notre dernière sortie à ce restaurant. Une fois à notre table, je commandai une coupe de vin avant de sourire à John qui me disait que Ava passait la nuit hez Jane et qu'il comptait bien en profiter. Ma main dans la sienne, je ne pouvais détacher mon regard du sien.

- Contente n'est pas le mot mon loup.

Depuis mon réveille de matin là que je passais de bonnes nouvelles à surprise. Cette journée semblait magique et pour la première fois depuis longtemps, je ne pouvais m'empêcher de sourire.

- J'ai hate de voir la suite du programme...

Je lui fis un petit sourire en coin, sâchant déjà la final étant donné la disparition de mes sous-vêtements. Au bout d'un moment, je fini par jeter un regard autour de moi finissant par regarder les danseurs.

- Tu as vue? Ils ne sont pas mieux que la dernière fois.

Je retournai mon regard brillant de bonheur dans le sien.

- Ont vas leur montrer comment faire?
Revenir en haut Aller en bas
John Malone
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 598 Pointage : 975

MessageSujet: Re: *Souris moi... ( Becky)   Lun 7 Jan - 17:08

Elle était pas conne ma Becky elle devait bien se douter que je lui préparais un truc. Et quand je la vis sortir de la chambre je figeai mon geste la détaillant de bas en haut. Elle était... en fait je trouvais pas de mot exact. Je la rapprochai de moi alors qu'elle moulait son corps au mien et que je la sentis se raidir une seconde contre moi. J'attisais Becky et quelque chose me disait que j'allais passer un mauvais quart d'heure entre ses mains. Enfin quand on se détacha lentement elle me demanda si on devrait vraiment sortir au vu de sa tenue.

 - Il faut bien que tu la porte un peu non?

 Oui bien... Je l'avais pas fait faire pour lui enlever en même pas cinq minutes. Et je doit dire que Astrid avait des doigts de fée. Elle était... parfaite dedans. Bon je lui avais donné un montant substantiel pour ceci et ce même si je savais que ça la mettait mal. Mais bon la nous allions en voiture et je fini par poser ma main sur son genou remontant sur sa cuisse. Ouais... J'allais passer un sale quart d'heure tantôt. Enfin quand nous arrivâmes au resto je me passai une langue sur les lèvres en l'entendant grogner. Plus tard ma chérie..  plus tard.

 Enfin notre table ou je lui dis que Ava partit pour la nuit je comptais bien en profiter. Je me sentais le plus nul présentement ne trouvant rien d'intelligent à dire tellement elle me faisait perdre mes moyens. Je haussai un sourcil à sa remarque et me passai la langue sur les lèvres une nouvelle fois.

 - Toi, moi et que du plaisir ma belle.

 Son regard se tourna vers les danseurs et je suivis les danseurs. Quand elle dit qu'ils n'étaient pas meilleurs que la dernière fois et me proposa d'aller leur montrer, je lui jetai un regard en coin alors que je lui fis un petit sourire en coin.

 - Vos désirs sont des ordre madame.

 Je me levai et pris sa main et l'entraînai sur la piste. Une main dans la sienne et une main dans son dos et commençai à valser avec elle. CoMme à chaque fois jee sentais dans cette petite bulle de confort. Sauf que cette fois elle était heureuse pour vrai... et pas enceinte. Je gardai mon regard dans le sien alors que ce que je voyais dans son regard me gonflait le coeur. Elle était la plus belle quand elle avait cet air gamine espiègle. 

 - Tu es magnifique Lutine. Et une belle manière d'étrenner ta jolie robe...

 Bien que j'étais plutôt du genre à presque me cacher dans ma maison la venue au monde d'Ava avait quelque peu changer qui j'étais à la base. Bon je n'aimais pas pour autant parler à tout le monde et être entouré d'une foule de gens mais quelques fois comme ça juste pour voir Becky le sourire accroché et ses prunelles briller... ça valait de l'or.
Revenir en haut Aller en bas
Becky Reeves
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 400 Pointage : 945

MessageSujet: Re: *Souris moi... ( Becky)   Lun 7 Jan - 19:02

John semblait avoir décidé de me torturer agréablement en m'obligeant à ne porte qu'uniquement ma robe et mes escarpins pour finalement me sortir au restaurant après avoir pris soin d'allumer cette flamme en moi qui ne demandait qu'à être attisée d'avantage. Une fois à notre table ont ce commenda quelque chose à boire. John me fit savoir que la petite était partie pour la nuit et je fini par lui demander quel était la suite de ses plans, faisant un petit sourire en coin en entendant sa réponse. J'étais la plus heureuse des femmes après une telle journée et la plus comblée en regard l'homme qui m'accompagnait. Finissant par tourner le regard vers les danseurs, je fis remarquer à mon homme qu'ils n'étaient pas meilleurs que la dernière fois, lui demandant ensuite si il voulait qu'on leur montre ce qu'était réellement danser. Mon coeur ratta un battement en voyant son sourire alors qu'il acceptait mon offre en ce levant et en prenant ma main pour m'entrainer sur la piste. Prenant position sur la piste, ont commença à valser doucement, cette petite bulle nous coupant du reste du monde nous enveloppant. Mon regard brillant restait plonger dans le sien alors que je le laissais guider la danse.

- Merci mon loup. Tu es très bel homme je dois avouer...

Je ne tenais même pas compte des gens autour de nous, me cachant dans cette petite bulle avec John ou j'étais si bien. Je savais qu'il faisait de gros efforts ce soir pour me faire plaisir et après une si belle journée, je devais avouer que cela me comblait de bonheur. Un long moment, je restai perdue dans son regard.

- Merci mon loup, ce soir je suis la plus heureuse des femmes.

J'étais bien, a simplement valser avec lui dans ce même restaurant ou il m'avait sortie pour me changer les idées il y a un moment déjà. Tout comme la dernière fois, les danseurs arrêtèrent pour nous regarder, mais cette fois je m'en fichais complètement. J'étais avec l'homme qui comptait le plus pour moi, avec l'homme qui savait comment me combler de bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
John Malone
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 598 Pointage : 975

MessageSujet: Re: *Souris moi... ( Becky)   Lun 7 Jan - 20:40

Ces longs moments ou elle a endurer la douleur et le manque et où son sourire avait disparut. Présentement je me faisais un devoir de la gâter juste pour qu'elle soit heureuse et qu'elle ai enfin un moment de paix. Après avoir commander un verre et lui avoir dit le court programme de la suite si on regard dévia à la piste de danse et son commentaire me fit lui jeter un regard en coin et esquisser un sourire en coin. Je me levai et l'entraînai avec moi sur la piste ou je mis une main  dans la sienne et l'autre dans son dos. Mon regard dans le sien m'y perdant totalement. A chaque fois il y avait cette bulle ou nous étions seuls au monde et ce malgré les gens autour.  Dieu qu'elle était radieuse! Je ne pus m'empêcher de lui dire une nouvelle fois. Bon le retour de son compliment me fit la presser un peu plus sur moi pour continuer de tournoyer avec elle. Je remarquai à peine que les gens avait arrêter pour nous regarder. Enfin... comment ne pas remarquer cette jolie femme en robe rouge qui était là plus belle de toute? 

 - Et je compte bien que tu le reste.

 Bon... du moins pour cette soirée... ou jusqu'à ce que Ava revienne. Après la chanson j'hésitai à me détacher d'elle mais les quelques applaudissements timide fit éclater ce petit cocon et je fis un rapide tour visuel avant de prendre la main de la jeune femme et regagner notre table. Je n'étais jamais à l'aise d'être le centre d'attention et la clairement on l'était.je voulais juste regagner notre table alors que j'espérais qu'on nous oublie pour être à nouveau dans notre petit monde.

 - Tu sais que c'est mère qui...

 Mon regard se reporta sur une femme qui passa près de nous et dont le parfum me fit plisser le nez. Putin... elle était encore la?

 - Hé bien... semblerait que le parfum qui pue soit de retour...

 Quoi il fallait vraiment sentir se parfum dégueulasse?  Même après tant d'année ce parfum arrivait à me lever le coeur. Après un moment le serveur vint nous offrir le menu du jour où je fini par choisir mon plat et qu'il quitte et que mon regard tombe dans celui de Becky.

 - Alors euh... tu ne voulais pas obéir à ma note?

 Je pris une gorgée de mon verre mon regard moqueur sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Becky Reeves
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 400 Pointage : 945

MessageSujet: Re: *Souris moi... ( Becky)   Mar 8 Jan - 0:43

J'étais la plus heureuse des femmes en ce moment. Perdue dans notre petite bulle bien à nous, je le laissais guider nos pas, profitant simplement du moment avec lui. J'avais pour cavalier et futur mari le plus beau des hommes sur terre et dieu qu'il savait me rendre heureuse et comblé. Les dernières notes résonnèrent dans la pièce avant que des applaudissement timides ne fassent éclater notre petite bulle. Me prenant la main, John nous rammena à notre table, ou il commença à me dire quelque chose sur sa mère, mais fut intérompus. J'éclatai de rire en l'entendant parler de la dame au parfum que l'on ne connaissait que trop bien, avant de froncer légèrementdu nez lorsque l'odeur me chatouilla à mon tour les narine.

- Il semblerait bien oui, mais la femme le portant n'a pas intéret à s'approcher de mon homme ou de ma robe.

Je lui fis un petit clin d'oeil amusé avant que le serveur ne vienne nous donner le menue et prendre notre commande. Le regard de John venant ce planter dans le mien je lui fis un petit sourire en coin en entendant sa question.

- J'ai toujours été loin d'être obéissante, tu devrais le savoir non?

Riant légèrement, je gardai mon regard dans le sien, m'y perdant un moment.

- Mais tu as pas mal toujours su trouver les bons arguments...

Mon regard pétillant de malice, je le regardai un long moment en silence, avant de me rappeler sa phrase couper par l'odeur de la dame.

- Tu allais dire quoi sur ta mère avant que cette puanteur atroce ne t'intérompe?

J'allais faire comment moi pour tenir jusqu'à la maison?
Revenir en haut Aller en bas
John Malone
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 598 Pointage : 975

MessageSujet: Re: *Souris moi... ( Becky)   Mar 8 Jan - 1:42

Jamais je n'aurais pensé que j'aurais pus la trouver encore plus belle qu'avant. Dieu qu'elle me rendait fou en ce moment. Si elle semblait flotter sur un nuage de voir que les gens nous applaudissaient moi me mirent mal à l'aise. De ce fait je l'entraînai à la table pour reprendre notre place. Mais au fond qu'elle se fasse regarder me rempli de fierté car elle était à moi cette ravissante beauté et bientôt mienne pour la vie. J'allais lui dire quelque chose mais un odeur répugnante me vint au nez qui coupa ma phrase. Sérieusement cette odeur me lèverait toujours le coeur. Mais j'entendis le plus beau son qui soit... elle éclata de rire. Juste ce son me fit briller le regard alors que j'allais prendre sa main doucement et la porter à mes lèvres. 

-  Aucune chance pour un ni pour l'autre ma belle.

 Je lui servis ce regard de "Tu es à moi" avant de reposer sa main alors que le serveur vint quelques secondes plus tard. Une fois la commande passée je lui fis remarquer qu'elle n'avait pas voulu " obéir" à la note. En effet, elle était loin de la femme soumis et qui faisait tout se qu'on demandait... et franchement... J'adorais se côté rebelle et frondeur. Je fis un sourire en coin  à sa dernière phrase.

 - Je sais trouver les mots avec toi ma belle.

 Ce que je vis dans son regard me confirma que je devrais peut-être arrêter d'alimenter le feu... ou pas. 

 - Oh! Oui! C'est ma mère qui m'a appris la valse. Elle adorait cette danse et elle m'a toujours dit que l'éducation et la culture n'était pas tout chez un homme mais que de savoir danser était un atout considérable... et pour une fois... Je dois dire qu'elle a raison.

 Le repas arriva et je tentais de bien me tenir car vraiment je maudissais cette table entre nous... et soudainement cette sortie. Je n'arriverais jamais à tenir jusqu'à la maison! Enfin il le faudra. Donc après le repas et un dernier verre on nous proposa un dessert et en voyant le regard de ma belle je declinai poliment l'offre et payai la note. J'aurais un bien meilleur dessert à la maison je crois. Je la fis donc passer devant moi la détaillant quelques secondes et une fois dehors je me penchai vers elle une main dans son dos qui descendis au bas de celui-ci et je lui chuchotai

 - Tu as un corps splendide dans cette robe.

 Je me relevai alors que le valet revenait avec la voiture. Il ouvrit la porte à Becky alors que je lui donnai un pourboire et pris place derrière le volant. Et je démarrai doucement alors que mon envie première était bien de regagner la maison vitesse grand V
Revenir en haut Aller en bas
Becky Reeves
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 400 Pointage : 945

MessageSujet: Re: *Souris moi... ( Becky)   Mar 8 Jan - 13:40

Dieu que ce repas sera long... Depuis que j'étais sortie de la chambre que John faisait tout pour allumer cette flamme dans mon regard, qu'il faisait tout pour que je n'ai hate que d'une chose, être seule avec lui. Lorsque ce n'était pas par une caresse, c'était par un regard possessif. Lorsqu'il me parla de la note laissé dans mon tiroir, je lui répondis avec cette lueur de malice qui en disait long sur ce qui l'attendait dans un future très proche. Je fini par lui demander ce qu'il voulait dire sur sa mère avant que la dame au parfum dégueulasse ne passe. L'écoutant, je lui fis un petit sourire en coin.

- Elle avait raison en effet, c'est un atout très appréciable. Tu es un excellant danseur.

Le repas fini par arriver et je me retins pour ne pas le dévorer rapidement simplement pour partir le plus rapidement possible. Je mangeai donc lentement, mon regard allant souvent rencontrer celui de John. Un petit sourire ici, un regard pleins de prommesses là... Lorsque notre assiette fut terminer et que l'ont bue un dernier verre, ont vint nous offrir un dessert. Mon regard presque suppliant de partir rencontra celui de John et à mon plus grand soulagement il refusa avant de demander la note. Me faisant passer devant lui, ont sortie enfin du restaurant. Une fois à l'extérieur, il glissa sa main dans mon dos venant me faire raidir légèrement avant de me chuchoter à l'oreille, me fiasant lui faire un petit sourire en coin. Une fois assise dans la voiture je le regardai démarer doucement et une idée me frappa. Il voulait jouer, parfait alors c'était mon tour maintenant.

Revenir en haut Aller en bas
John Malone
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 598 Pointage : 975

MessageSujet: Re: *Souris moi... ( Becky)   Mar 8 Jan - 15:39

Une femme magnifique et heureuse, dans un resto tout aussi magnifique à partager un moment idyllique. Une danse perdu dans son regard, dans une bulle loin de ce monde snob et mondain. Une fois notre table regagné, ce parfum dégueulasse interrompant ma phrase et des regards de prédateur sur elle on en vint à manger et qu'elle m'eut dit que j'étais un excellent danseur, le serveur nous offrit un dessert mais le regard suppliant de Becky me fit rapidement changer d'idée. Donc je fis une dernière tentative de l'attiser la sentant se raidir sous mes doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Becky Reeves
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 400 Pointage : 945

MessageSujet: Re: *Souris moi... ( Becky)   Mar 8 Jan - 17:07

Revenir en haut Aller en bas
John Malone
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 598 Pointage : 975

MessageSujet: Re: *Souris moi... ( Becky)   Mar 8 Jan - 23:38

Revenir en haut Aller en bas
Becky Reeves
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 400 Pointage : 945

MessageSujet: Re: *Souris moi... ( Becky)   Mer 9 Jan - 0:46

Revenir en haut Aller en bas
John Malone
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 598 Pointage : 975

MessageSujet: Re: *Souris moi... ( Becky)   Mer 9 Jan - 2:06


.
 Je l'étendis donc et allai lui chercher un verre d'eau avant de m'étendre à ses côtés et la laisser se coller contre moi. Sa main sur mon torse, je posai la mienne sur la sienne alors que l'autre main caressait son dos du bout des doigts.

 - Tu es magnifique dans cette robe Lutine. Tellement belle. 
 
 Je baissai mon regard dans le sien et l'embrassai tendrement avant de lentement plonger dans le sommeil... enfin sommeil... ça c'est pas quand une envie nous prenait à réveiller l'autre. En fin de compte on dormi peu mais reprenant le temps perdu. Ce fût le téléphone au matin qui me fit ouvrir les yeux. Jane me demandait si elle pouvait passer. Suite à mon hésitation elle me fit comme réponse de la rappeler quand je serais prêt.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: *Souris moi... ( Becky)   

Revenir en haut Aller en bas
 
*Souris moi... ( Becky)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 17 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 15, 16, 17
 Sujets similaires
-
» Les broderies au point compté de la souris
» La chauve-souris et le loup [PV Far'jim]
» Sa première souris et sa première cérémonie du partage [Libre] (FINI)
» Haydée de Lopburi - La recluse du trou de souris. [Terminée]
» Un oeil de chauve-souris, des larmes de crapaud, un peu de sang de licorne, et le tour est joué ! (Pv : Aaron)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Miami dans sa splendeur :: Miami beach :: Quartier résidentiel Miami Beach-
Sauter vers: