Partagez | 
 

 Souris moi... ( Becky)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 111 Pointage : 1800

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Mer 25 Avr - 0:05

John Malone
Becky Reeves
Souris moi...
Blotti dans les bras de mon homme, je lui expliquais ce qui me mettait en colère. Je ne voulais pas qu'il garde cette idée que j'étais fâché contre lui. Je savais qu'il n'avait rien fait pour mériter ce contrat sur sa tête, qu'il n'avait pas chercher à nous faire partir de cette ville que j'avais fini par voir comme mon chez moi. Je lui parlai aussi de ce petit problème de communication qui avait fait en sorte que j'avais cru qu'une fois le problème réglé on retournerait à New York. J'étais cependant loin d'être en colère contre lui, je m'étais simplement replier sur moi même, sur cette colère et cette tristesse qui me pesaient tellement sur les épaules. Me serrant contre lui, il me répéta que l'on ne bougerait plus. Je ne répondis rien, ne voulant pas le décevoir en lui disant que j'aurais beaucoup de difficulté à me poser cette fois... On ne savait pas ce qui nous attendais avec Ava qui allait bientôt arriver parmi nous on pourrait être à nouveau obligé de bouger pour la protéger et il était hors de question que je ressente à nouveau cette tristesse. Un petit sourire apparut cependant sur mes lèvres en entendant ses mots, avant que je ne réponde à son baiser avec tout autant de tendresse.

Le lendemain matin, les filles me supplièrent de partirent avec elle afin de découvrir la ville. Finissant par céder, je passai la journée à parcourir les rues avec mes deux amies. Finissant par aller prendre un café dans un restaurant, la conversation en vint aux autres employés du resto et le nouveau patron.

- Ont tient bon, mais Hunter nous manque. Il a beau avoir un caractère de merde et faire peur lorsque l'on ne le connait pas, au moins lui ne nous jugeait pas sur notre passé et nous laissait notre chance.

- Le nouveau patron est si pire que ça?

- Il veut nous faire démissionner. Il laisse les clients être déplacé avec nous, il nous traite comme des criminels.

Je poussai un petit soupire en regardant les filles. Je trouvais injuste le fait que tout le personnel du resto devait payer pour notre fuite. C'était tous des gens formidable qui n'avait simplement pas eux de chance dans la vie.

- Désolé les filles...

- Mais non voyons, ses cet imbécile qui juge sans nous connaitre.

On termina ensuite notre tour de ville et revint à la maison pour le repas qui une fois de plus était délicieux.

- C'est décidé, mon prochain copain devra savoir cuisiner!

Éclatant de rire, Sally me regarda en me faisant un petit clin d'oeil amusé avant de regarder Layla.

- Tu n'as pas pensé à Lucio?

- Sally à raison Layla. Lucio sait bien cuisiner et il est pas si mal...

Les joues de la jeune femme devinrent alors rouge vif tendis qu'elle regardait John avant de plonger le regard dans son assiette.

- Ben heu... Je... Ha! Laissez tomber!

Sally et moi ont fini par éclater de rire, avant de finalement changer de sujet pour le bien de la jolie blonde.

Vint finalement le lendemain ou mes deux amies devaient repartir pour New York. Le nouveau propriétaire du restaurant ne leur avait donné que trois jours et elles avaient eux toute la difficulté du monde à les avoir. Je les regardai tristement monter dans leur avion avant de retourner m'asseoir dans la voiture et de tenter de faire un petit sourire à John.

- Retournons à la maison maintenant, j'ai une chambre de bébé à préparer...  
Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 282 Pointage : 1835

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Mer 25 Avr - 12:21

Je lui promis une nouvelle fous que nous ne bouge rions plus. Cette fois j'étais formel. Rien ne me ferait bouger d'ici. Certes je n'avais plus mon Glock mais je savais me battre, de défendre et surtout foncer sur quiconque s'en prendrait à Becky et ma fille. Je la laissai donc se coller contre moi après lui avoir dit que tout ce que je voulais c'était la voir sourire. Je la laissai s'endormir sentant son souffle régulier contre ma peau et ma fille taper doucement contre mon flanc.

Les jours qui suivirent je laissaient les filles ensembles sortant en ville après qu'elles eut supplier Becky et que je m'occupe des derniers détails du pub. Je testais les recettes sur les trois gourmandes que j'avais et notais leur impressions pour en discuter avec lui ensuite. D'ailleurs ce midi là j'avais préparer des trucs à manger leur laissant le loisir d'en manger le temps que j'étais parti.

L- T'a pas les plus difficile au monde Hunt...

- Détrompe-toi. Ton entrée de légumes au fromage bleu n'a pas fait fureur si ce n'est que Becky à presque été malade. Donc ça on oublie. On est un pub... des trucs faciles, rapide.

L- D'accord, d'accord! Pas ma faute si t'a eu deux resto...

Je haussai un sourcil et continuai mes préparatifs en discutant de truc d'affaires le papotage n'étant pas mon sport préféré. Ce fût quand Lucio s'assied devant moi de l'autre côté du bar que je fronçai les sourcils.

L- L'autre patron est pas top avec les employés... il fait tout pour les pousser à démissionner.

Je poussai un soupir en baissant la tête. Je serrai les mains sur le comptoir pour finalement remonter le regard vers lui.

L- Layla m'en a parlé. Les serveuse se tiennent entre elles mais plusieurs sont partis.

- Ils ont retrouvé un boulot?

L- J'ai des contacts. Ils sont bien. Les filles tiennent le coup.

- Et je peux pas aller lui parler...

L- Ça sert à rien Hunt.... si ce n'est que tu va avoir un autre truc au bout du nez.

Quand vint le temps du repas il y a longtemps que j'étais revenu et au fourneau. Je posai les assiettes devant elle mangeant un peu indifférent à leur babillage quand Layla s'exclama qu'elle devait avoir un petit copain qui savait cuisiner. Je relevai un regard sur elle en haussant un sourcil mais ne disant rien. Ce fût quand Sally mentionna Lucio que je plantai un regard dans celui de la jeune femme. Je croisai le regard de Becky avant de le tourner vers Sally.

- Et pourquoi pas toi Sally?

S- Moi? Je... ben... et pourquoi ça se tourne vers moi?

- Parce que tu es aussi gourmande que Layla...

La serveuse ouvrit et ferma la bouche à quelques reprises comme je me replongeais dans mon assiette. La soirée se déroula bien. Le lendemain les filles durent quitter et je fis mes aurevoir et laissai les filles ensembles. Nous retournions donc dans la voiture et quand elle se tourna vers moi elle me surpris en me disant qu'elle avait une chambre de bébé a faire. Ma réaction fut de la regarder et aller prendre son visage et l'embrasser passionnément avant de la relâcher

Cetaiy revenu cet air mélancolique sur son visage. Ok elle faisait des efforts à sortir un peu plus et lentement la chambre d'Ava prenait forme. Je l'aidai à la peinturer, monter la couchette... en me retenant de ne pas finir par balancer les outils au bout de mes bras. Quand j'étais là elle me suivait et me collait. Rien de méchant mais... bon j'étais pas connu pour être quelqu'un de "colleux". Je me laissai faire sachant qu'elle devait en avoir besoin. Sans compter que les jours ou j'allais voit mon cuistot j'avais la collante de voisine qui venait me parler à mon départ et mon arrivée pour me dire que je travaillais trop, que je ne pouvais pas laisser la " pauvre Mme. Malone seule". Un jour... un jour je lui dirai de me foutre patience. D'ailleurs j'avais parler à mon ami savoir si on pouvait transporter mon chalet de New York a Miami. Cela prit quelques semaines mais quand ce fut fait j'arrivai en trombe dans la cour et entrai refermant la porte derrière moi.

- Becky? Becky? J'ai quelque chose pour toi!

J'arrivai dans le couloir me heurtant presque dessus. Je fouillai ma poche et lui brandit la clé du chalet sous le nez.

- Je pense que tu la reconnais non?

Je glissai une main à sa taille et la rapprochai de moi. Bien que je ne la voulais plus triste je voulais lui montrer que ma promesse était béton. Si nous étions en danger nous aurions un endroit loin, bien caché et sécuritaire.

- Ça te dis d'aller voir où est notre sanctuaire ma princesse?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 111 Pointage : 1800

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Mer 25 Avr - 13:28

John Malone
Becky Reeves
Souris moi...
J'avais passé un super moment avec les filles. Celles-ci m'ayant démontré que la distance ne changerait rien à notre amitié et m'ayant obligé à enfin aller découvrir la ville. Les discussion allèrent dans tous les sens pendant leur séjour, allant même jusqu'à rigoler en parlant de Lucio. John ayant même ajouter son grain de sel à cette discussion faisant rougir Sally à son tour. Malheureusement les filles ayant un cour délais pour leur séjour, elles durent repartirent beaucoup trop rapidement à mon goût. Une fois mes copines à disparut à bord de leur avion, je retournai dans la voiture ou après un petit sourire à John je lui vouloir retourner à la maison, que j'avais la chambre d'Ava à préparer. Sa réaction fut de faire apparaitre un sourire plus franc sur mes lèvres lorsqu'il les relâchât.

Je passai les jours suivant à m'obliger à sortir, découvrir les recoins de cette ville que je n'arrivais pas à considérer comme chez moi. Je tâchai aussi de travailler dans la chambre de notre fille, voulant en faire la plus jolie chambre de bébé avant son arrivé. Je tentais aussi de sourire un peu plus, mais cela s'avérait difficile. J'avais cependant cessé de tourner le dos à John en me repliant sur moi même. J'allais souvent chercher une bouffé de courage et de chaleur dans ses bras, sachant qu'il ne devait pas en être le plus enchanter, mais dieu que j'en avais besoin... Je venais de passer quelques heures dans la chambre de notre petite princesse lorsque la voix de John me fit sortir de la pièce pour que finalement il me heurte presque. J'haussai un sourcil tendis qu'il fouillait dans sa poche. Mon coeur se tordis lorsqu'il me montra la clé du chalet, mes sourcils se fronçant. Il jouait à quoi là? Me rapprochant de lui en me prenant par la taille, mon regard quitta la clé pour aller se perdre dans le sien.

- De quoi parles-tu John? Tu le sais que je ne peux pas trop m'éloigner de Jane...

J'avalai difficilement ma salive. Dieu que j'aurais aimé m'enfuir avec lui quelques jours dans notre sanctuaire, mais les heures de voitures à faire pour s'y rendre étaient désormais beaucoup trop nombreuse pour le temps de grossesse que j'avais de fait.

- Je te l'ai dit que je ne voulais pas de nouveau sanctuaire John...

Ma voix c'était fait un peu plus sèche que ce que j'aurais voulu, mais il venait de toucher un sujet que je tentais d'oublier, de chasser de mes pensé à cause de la peine que ça me procurait.  
Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 282 Pointage : 1835

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Mer 25 Avr - 14:10

Lentement la chambre prenait forme et sérieusement elle avait de la gueule! Ce n'est pas mes coups de pinceaux et la couchette montée qui donnait l'allure. Becky faisait un travail de moine. Les rideaux, la décoration... tout était pensé et choisi avec goût. Je ne pouvais que regarder l'ensemble et me dire que ma fille aurait la plus belle chambre de tout Miami. Oui bon quand j'étais à la maison elle venait trouver refuge contre moi et même si je n'étais pas d'un naturel affectueux je ne la privais pas.

De mon côté je m'informai si transporter mon chalet serait possible. Bon ça coûterait bien des sous mais je n'étais pas en reste. Je dénichai donc un endroit loin des regard entouré de verdure et d'arbres nous donnant ainsi la discrétion que nous aurions besoin. Je fis creuser les fondations et transporter mon chalet et le mobilier. Ce fut des semaines plus tard que je pus me ruer chez-moi en ignorant la voisine qui sortait et appeler Becky. Je brandi la clé sous son nez plutôt content que j'ai pu réussir ce coup et surtout prouver que je tiendrais fermement ma promesse. Cependant sa première phrase me fit froncer des sourcils légèrement mon bras se desserant de sur sa taille.

- Jane elle est à quelques minutes...

Pourquoi elle me parlait de Jane? Je l'apportais pas là pour des mois! Le ton sec qu'elle me servit et son pas de reculons me fit baisser le bras et froncer les sourcils un peu plus. Je la pris par le poignet la forçant à rester là devant moi. Non la si elle pensait s'en aller en rogne alors que j'ai ais fait des pieds et des mains pour transporter ce chalet...

- C'est pas un autre! C'est le même.

Je relâchai son poignet ne comprenant pas pourquoi elle résistait au fait que je voulais lui montrer ou était notre sanctuaire à nous... ben nous trois.

- J'ai pas fais des pieds et des mains pour trouver un endroit et placer le chalet pour que tu me fasse la gueule. Si tu veux pas y aller parfait on ira une autre fois c'est tout.

J'étais frustré. Merde! Ça m'avait pris des semaines de recherches, de creusage et la je dis pas le pactole que j'ai dû payer pour placer le chalet et les heures pour placer les meubles. Je remis la clé dans ma poche et allai dans la chambre me changer aider à la.chambre de ma fille. Je mis un jean et un t-shirt et en me retournant je vis Becky.

- Si c'est pour me dire encore que tu ne veux pas y aller...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 111 Pointage : 1800

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Mer 25 Avr - 15:48

John Malone
Becky Reeves
Souris moi...
Une gifle en plein visage m'aurait fait moins mal que de le voir me brandir cette clé sous le nez. Je lui avais pourtant parler de ce que le fait d'avoir du quitter le chalet m'avais fait... Mon regard fini par remonter dans le sien alors que je tentais de comprendre ce qu'il me disait et que je lui répondais que je ne pouvais pas m'éloigner de ma soigneuse. Je crus comprendre finalement qu'il avait trouver un nouvel endroit afin d'y faire notre sanctuaire. Ma voix plus sèche que ce que j'avais souhaité au départ résonna dans le corridor. Hors de question que je ne m'attache à un nouvel endroit. Pas après en avoir perdue trois. Reculant d'un pas, je voulu partir mais John m'attrapa par le poignet pour m'obliger à lui faire face. Je poussai un petit soupire de frustration en l'entendant me dire que c'était le même chalet. Il avait beau avoir fait bâtir le même chalet, ce ne serait jamais le même... Il n'y aurait pas nos souvenirs et l'attachement ne serait pas là. J'allais lui dire lorsqu'il reprit la parole frustré. J'allais lui dire que c'était parfait et que je ne voulais pas y aller, mais me figeai en tiquant sur un mot qu'il avait dit. Je le laissai partir et me répétai ce qu'il venait de dire, m'arrêtant toujours sur les mots qu'il avait employés.

Au bout d'un moment j'allai le trouver dans notre chambre et le regardai un moment, levant la main pour lui faire signe de ce taire, ne le laissant pas terminer sa phrase.

- Tu as dit placer le chalet? Comme dans... Déménager le chalet? C'est bien ça?

Je le regardai un moment, mon regard perdue dans le sien, attendant qu'il me confirme que cette fois j'avais bien compris.

- Tu as...

Je ne terminai même pas ma phrase, allant plutôt lui sauter au cou.

- Oui je veux y aller! Je n'avais pas compris... Excuse moi mon loup...

Me détachant légèrement de lui, je plongeai mon regard brillant dans le sien, un sourire aux lèvres.

- Est ce que je vous ai déjà dit combien je vous aime Monsieur Malone?

Posant doucement ma main sur sa joue, j'allai chercher ses lèvres, l'embrassant tendrement.

- Je suis désolé, j'avais vraiment mal compris mon loup. Merci...  
Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 282 Pointage : 1835

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Mer 25 Avr - 17:08

Moi qui voulait lui faire plaisir, lui prouver qu'on ne bougerait plus jamais... je ne comprenais pas sa réaction.  Pourtant elle m'avait dit aimer cet endroit non? Je l'ai pas rêver non plus? Alors il était ou le problème?  Quand elle voulu s'en aller je l'attrapai par le poignet lui signifiant que j'avais pas tout fait ça pour rien et que si elle voulait pas y aller on irait une autre fois.

Je fourrai la clé dans ma poche d'un geste rageur et allai me changer pour aller monter le bureau. En me retournant je plantai mon regard frustré dans le sien commençant une phrase qu'elle fit stopper en levan la main. Je pinçai les lèvres et la regardai les sourcils froncés.

- Bien sûr. Tu pensais quoi? Je te l'ai promis qu'on ne bougerait plus.

Putin j'ai pas changer l'allure de la clé! Je hochai la tête simplement à son début de phrase. Cependant qu'elle me saute au cou m'étranglant presque. Je refermai un bras sur moi m'arrêtant d'une main sur mon bureau. Je me cognait contre celui-ci et la laissant retomber sur ses pieds.

-Pas dernièrement non...

Quand elle posa sa main sur ma joue je sentis mon être entier se détendre. Je posai une nouvelle fois mon bras autour de sa taille. Je pris une longue inspiration.

- Je t'ai promis qu'on ne bougerais plus Lutine. Je tiens toujours mes promesses. Alors si tu veux y aller on peut y aller tout de suite... ou après que j'ai perdu patience après ce bureau...

Je me doutais bien que la rouquine voudrait y aller la sur le champs... puis le bureau pouvait bien attendre quelques jours. Donc on fit de rapide bagage pour quelques jours ne pouvant pas m'absenter très longtemps. Donc je balançai les bagages dans la voiture et laissai Becky monter dans la voiture et quand je fus rendu à Buddy ma voisine collante vint me voir me faisant soupirer.

V:- M. Malone! Excusez-moi vous partez?

- Vous êtes observatrice...

V:- Oh ça va vous faire du bien! Madame semble triste et préoccupé depuis quelques temps...

Ce fut un grognement de Buddy qui me fit tourner le regard vers lui et remarquant le stupide chat débile dans ses bras. Je relâchai le collier de Buddy et croisai les bras sur mon torse intimant à mon chien de se tenir tranquille.

- Vous m'excuserez mais comme vous dites elle n'allait pas bien. Ah autre chose madame...

V:- Oui?

- Votre putin de chat s'il s'aventure encore chez-moi il se pourrait que Buddy échappe a ma vigilance. Je crois qu'on vous a déjà avertie non? Buddy! Allez monte mon chien.

Je contournai la voiture avec un bref salut de la tête pour aller à ce chalet que j'avais placé judicieusement déplacer. Donc en arrivant je débarquai les bagages laissant Buddy courir découvrir un nouveau territoire et me placer aux côtés de la rouquine. Et me tournai vers elle.

- Bienvenue à notre sanctuaire mademoiselle Reeves.

Je lui jetai un dernier regard et entrai dans le chalet pour aller poser nos valises.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 111 Pointage : 1800

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Lun 30 Avr - 13:46

John Malone
Becky Reeves
Souris moi...
Ça m'avait pris un certain temps à comprendre ce que John voulait dire, la communication n'étant décidément pas notre point fort depuis quelques temps. Figé dans le couloir tendis qu''il était partie dans la chambre je me repassais les mots qu'il venait de dire, les mots qu'il avait employés tournant en boucle dans ma tête. Je fini par aller le rejoindre et une fois dans l'embrassure de la porte je stoppai sa phrase de la main, le regardant. Voulant être certaine que j'avais bien compris cette fois, je le questionnai, le regardant un long moment sans tenir compte de la sècheresse de sa réponse. Ne terminant pas ma phrase j'allai me jeter à son cou après l'avoir vue hocher la tête suite à ma phrase non terminé. Finissant par me détacher de lui un fois retombé sur mes pieds, je lui demandai si je lui avais déjà dit à quel point je pouvais l'aimer, un petit sourire sur les lèvres.

- Je devrai remédier rapidement à la situation alors.

Après un tendre baiser, je posai une main sur sa joue, m'excusant une nouvelle fois avant de le remercier. Son bras prenant sa place autour de ma taille, je lui fis un petit sourire en entendant ses mots.

- Tu me poses réellement la question? Au diable le bureau! On fiche le camps.

Les bagages rapidement fait, on prenait place dans la voiture lorsque la voisine apparut, son foutu chat dans les bras. J'écoutai la conversation, retenant un fou rire en l'entendant parler de Buddy qui échapperait à sa surveillance. Lorsqu'enfin la voisine disparut et que John et Buddy furent à bord, je le regardai un sourire en coin aux lèvres.

- Moi aussi princesse me manque.

Je lâchai un petit rire en le regardant.

Descendant de la voiture, je regardai le chalet comme la première fois ou John me l'avait fait découvrir. Buddy filant inspecter les lieu, John vint ce placer à mes côtés avant de ce tourner vers moi. Je lui fis un petit sourire avant de le suivre à l'intérieur ou il alla poser nos valises. Cela m'avait fait drôle de l'entendre m'appeler mademoiselle Reeves après avoir entendu tous le monde m'appeler madame Malone depuis notre arriver. J'étais heureuse d'enfin retrouver mon prénom, cependant me faire appeler madame Malone ne m'avait pas déplu, au contraire même j'en avais été fière. Sans m'en apercevoir, je fis tourner la bague à mon annuaire gauche, un tic que j'avais depuis un moment lorsque je réfléchissais. Finissant par me secouer, j'affichai un sourire avant de sortir sur la galerie et d'aller m'appuyer contre la balustrade. Mon regard scrutant l'horizon, je poussai un soupire de bien être. Le paysage n'était pas le même, mais ici j'étais bien, je me sentais loin de tout le monde et de tous les tourments du quotidiens. Disant mentalement adieu à Madame Malone, je changeai ma bague de main, un léger pincement au coeur. Il était temps que je redevienne Becky Reeves. Mon regard observant les environ, je fus un long moment perdue dans mes pensées, mon pouce frottant mon annuaire maintenant nue.

- Dieu que ce chalet m'a manqué...    
Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 282 Pointage : 1835

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Lun 30 Avr - 16:12

Oui ça m'agaçait de la voir prendre les nerfs ainsi. Donc je regagnai la chambre me changer et quand je la.vis dans l'embrasure de la porte je lui fis savoir que si elle allait me dire qu'elle ne voulait pas y aller et stoppant ma phrase d'un signe de main. Elle s'assura qu'elle avait bien entendue et ce à quoi je répondis sèchement. Elle débuta un phrase dont je ne fit que hocher la tête. Je me reins une main sur le bureau alors qu'elle venait me sauter au cou. Je rendis son baiser soudainement soulagé qu'elle le prenne beaucoup mieux. Ça m'avait demandé un travail de dingue! Juste la plomberie avait été long et encore heureux que j'ai pus trouver des gens qui voulait bien bosser presque jour et nuit.

Les bagages furent rapidement fait et aussitôt je les balançai dans ma voiture alors que ma collante de voisine venait me parler alors que c'était visible que je partais. Cependant je mis fin à la discussion en l'avisant pour son putin de chat et finissant par faire monter le.chien derrière et monter à mon tour. La phrase de Becky me fit tourner le regard vers elle.

- Non pas princesse.... le voisin.

Je mis le contact et démarrai. Ouais mon ancien voisin me manquait. Ok il me parlait sans arrêt, demandant des nouvelles maos au moins lui ne me suivait pas jusqu'à la porte. Enfin je fis la route jusqu'à cet emplacement loin de tout. Une fois arrivés je la laissai débarquer alors que Buddy découvrait son nouvel environnement. Je débarquai les bagages et allai à ses côtés en lui souhaitant la bienvenue. Ici elle n'aurait plus besoin de cacher son identité on serait libre, loin de tout...pour quelques jours. Je déposai les bagages dans le chalet et en me retournant je le vis appuyée sur la balustrade. Je m'avançai à la porte moustiquaire silencieusement et la regardai dans l'éclat de soleil. La lumière jouant dans sa chevelure lui donnant l'allure d'une lionne. J'avais tellement bossé ses dernières semaines que j'avais à peine pris le temps de la regarder ou même apprécier sa présence. Je sorti donc lentement comme elle disait que ce chalet l'avait manqué. Je l'enlaçais tendrement et becotant son cou.

- C'est pourquoi je l'ai apporté ici.

Je restai dans son dos à me perdre dans sa tignasse et la becoter doucement alors que j'allais frotter son ventre rond qui prenait quand même une bonne place. Je fini par poser mon menton sur son épaule et regarder le paysage calme. Enfin un peu de paix dans notre vie. Une pause avant que je ne reprenne mon boulot pour l'ouverture du pub.

- Alors on a deux choix. Soit on reste comme ça a regarder le paysage ou je vais te préparer un bon souper pendant que tu te vautre sur le canapé..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 111 Pointage : 1800

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Jeu 3 Mai - 16:43

John Malone
Becky Reeves
Souris moi...
Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 282 Pointage : 1835

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Jeu 3 Mai - 17:50

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 111 Pointage : 1800

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Jeu 10 Mai - 13:37

John Malone
Becky Reeves
Souris moi...
 
Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 282 Pointage : 1835

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Jeu 10 Mai - 17:12

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Souris moi... ( Becky)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Summer Life :: Miami dans sa splendeur :: Miami beach :: Quartier résidentiel Miami Beach-
Sauter vers: