Partagez | 
 

 Souris moi... ( Becky)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 274 Pointage : 1694

MessageSujet: Souris moi... ( Becky)   Sam 7 Avr - 23:49

Déjà quelques semaines que nous étions arrivé à Miami. La tristesse d'avoir quitter New York était encore la mais moins pesante, écrasante. Nous avions aménagé notre villa et visiter les lieux. Elle était immense mais au moins personne ne penserait à me chercher dans un quartier de grosses baraque. Surtout clôturer et avec caméras de sécurité en plus d'un système d'alarme " à la fine pointe" comme nous avait dit Lucio. Nous avions même décidé de la place pour la chambre de notre fille restait qu'à faire venir Jane en douce.

 De mon côté je tentais de régler la situation mais il semblerait que brouiller les pistes étaient difficiles. De plus je ne voulais pas laisser Becky seule dans une ville qu'on connaissait à peine. Je faisais des recherches, j'arpentais les rues de la ville pour revenir devant une Becky semi-souriante. Alors encore que j'allais rejoindre Lucio dans un local qu'il avait repérer j'examinai les lieux d'un oeil critique. 

 L - Je sais que tu n'aimes pas le monde bourré Hunt mais... il va y en avoir des masses...

- Il faut que je me cache non. Alors je vais dans les choses les plus improbables.

 Je fini par m'asseoir en poussant un soupir las. Je relevai la tête et hochai la tête 

 - Ça va. Ce sera une place parfaite. 

L - Comment ça se passe?

- Elle ne parle pas beaucoup. Elle erre dans la maison comme une âme en peine. Je... j'essaie de la.distraire mais... bon... tu me connais.

 L -Sortez un peu de cette baraque. Vous allez devenir dingue. Tiens! Pourquoi pas ce resto donc je t'ai parlé? Une jolie robe, un souper ça vous changera les idées puis ça vous fera découvrir la gastronomie de Miami.

 Je quittai et rentrai à la maison. Je fouillai et trouvais une robe longue dans une penderie et l'étendit sur le lit. Je partis ensuite à la recherche de ma belle dans cette maison me doutant ou je la trouverais: À la.piscine.

 - Hé Lutine? J'ai une surprise pour toi.

 Je m'accroupi à côté de la piscine attendant qu'elle s'approche. 

 - Que dirais-tu d'un souper dans un grand restaurant? Je crois que j'ai trouvé une magnifique robe pour l'occasion.

 Je me penchai vers elle et allai l'embrasser tendrement.

 - J'ai envie d'être avec toi ma princesse. Ça nous ferait du bien à tout les deux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 103 Pointage : 1660

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Dim 8 Avr - 13:27

Cela faisait quelques semaines que nous étions à Miami. La villa était immense et magnifique, la cours arrière et la piscine était génial, mais j'avais hâte que tout ça soit régler et de retourner à New York. Tout me manquait, la ville, le resto, notre maison, les filles, les membres du personnelles du resto, la vieille dame qui tenait la boutique ou j'avais fait faire le petit complet rose... Merde, même M. Carter et  Je ne sortais jamais de la maison, ne voulant même pas aller visiter la ville. Donc cela faisait quelques semaines que je tournais en rond dans la villa, passant le plus clair de mon temps dans la piscine à nager. Je tentais de ne pas trop montrer à John ma tristesse, ne pas trop l'embêter avec ça. Je ne voulais pas qu'il perdre son temps avec moi et qu'il ce concentre sur les recherches afin de régler ça le plus rapidement. J'avais parlé à mon père et à Jessie à notre arrivé. Avec Jessie la conversation avait été brève et elle m'avait juré que notre secret serait bien gardé. Avec mon père par contre je lui avais parler un très long moment. Lorsqu'il avait décroché, j'entendais des motos derrière lui. Il avait entendue parler du contrat et n'ayant pas de réponse lorsqu'il m’appelait, ils avaient rassemblés les plus vieux, les membres de confiances, et était partie pour New York. Il avait fini par s'éloigner des gars afin de me questionner, mais en prenant garde de ne rien révéler. Après m'avoir jurer de ne rien révéler à personne et qu'il allait avec les gars faire des recherches de leurs côté pour nous aider, il me demanda comment j'allais et malgré toute ma bonne volonté, j'avais éclater. Après la plus longue discussion que nous ayons eux, Will me jura qu'il allait tout mettre en oeuvre pour nous aider et qu'après il allait venir passer un moment avec moi.

Nageant dans la piscine comme à mon habitude, ce fut John qui mit un terme à ma nage en m'appelant, me disant qu'il avait une surprise pour moi en s'accroupissant à côté de la piscine. J'allai le rejoindre curieuse. Je le regardai en haussant un sourcil en entendant sa proposition. Sortir manger en ville? Venant m'embrasser tendrement, je le regardai un moment et en entendant ses derniers mots, je fini par hocher la tête lentement.

- Oui, ça pourrait faire du bien...

Après un autre baiser, je sortie de la piscine et attrapai ma serviette. Je regardai mon homme un long moment, sachant très bien pourquoi il faisait ça. Je me promis de tenter, au moins le temps de la soirée avec lui, de laisser de côté mes sombres pensées et de tenter de m'amuser.

- Je vais aller sous la douche et me préparer.

Je filai me préparer après un long et tendre baiser. Une fois prête, je me regardai un long moment dans le miroir, ma chaîne entre les doigts. Je fini par caché le bijoux sous le tissue de ma robe et sortie pour aller rejoindre John un sourire aux lèvres.


Une fois prête:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 274 Pointage : 1694

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Dim 8 Avr - 15:23

Le local était bien. Grand, bien éclairé, bien situé... Lucio avait l'oeil... et les  contacts aussi. Je discutai avec lui alors qu'il me demandait comment ça se passait. Je parlais rarement de comment ça se passait à la maison mais il était pas con il me voyait et il savait que je peinais à faire sourire la rouquine. Il me donna donc l'idée d'aller manger dans ce grand resto chic pour sortir un peu de la maison. Donc en revenant je me garai fouillai dans une penderie et trouvai un robe magnifique avant de me mettre à sa recherche. 


Je la trouvai à la piscine et m'accroupi en l'appelant lui disant qu'elle avait une surprise. Je savais qu'elle aimait ça et J'espérais que ceci aiderait à ce qu'elle broie moins du noir.


- Alors file. Je vais aller me préparer moi aussi.


 Je m'étais fait coupé les cheveux dernièrement non seulement changer d'apparence mais arrêter aussi d'avoir les.cheveix dans le visage. Donc je m'enfermai dans une salle de bain et me lavai rapidement. En sortant je taillai ma barbe presque barbe de deux jours. Je croisai mon regard et il me semblait que je rajeunissais. Je poussai un soupir et enfilai mon complet et nouai une boucle sur le col de ma chemise blanche. J'allai dans le hall d'entrée attraper les clés et attendre la jeune femme. Quand elle arriva avec un sourire je ne pus m'empêcher de la détailler.  


- Tu es à couper le souffle ma princesse. Tu le sais ça?  


 Je la tirai à moi doucement finissant par la coller à moi et aller l'embrasser amoureusement. La relâchant je la fis passer devant, ouvrir la.portiere pour la laisser s'installer et aller au volant et direction le resto. En chemin je ne pus m'empêcher de lui jeter des coups d'oeil et même prendre sa main tendrement.  Je voulais qu'elle passe une belle soirée. Arrivés je donnai mes clés au valet et tendis mon bras à la jeune femme pour entrer avec elle dans le resto. C'était hyper chic, mondain et même un petit orchestre à cordes jouaient des airs classiques ou quelques couples hautains dansaient.  On nous désigna une table et je pris place devant Becky regardant les gens tournoyer sur la.piste.


- Ils ne sont pas bons....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 103 Pointage : 1660

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Lun 9 Avr - 13:31

Je tentais réellement de ne pas embêter John avec mon humeur morose. Il était occupé avec ses recherches et je n'avais pas envi de lui faire perdre du temps. Cependant lorsqu'il vint me trouver dans la cour arrière, me disant qu'il avait une surprise pour moi et qu'il voulait que nous sortions manger en ville, j'allais refuser, mais l'entendre dire qu'il avait envie d'être avec moi me fit changer d'idée. Aussi j'allai me préparai, tentent de me convaincre de passer une belle soirée et de mettre de côté ce qui me faisait déprimer depuis notre arrivé. Après un long moment à me regarder dans le miroir, je fini par aller rejoindre John dans le hale d'entrer, un petit sourire aux lèvres. Je lui fis un petit sourire en réponse à son compliment.

- Je te retourne le compliment.

Me laissant aller contre lui, je répondis à son baiser avec tout autant d'amour. Passant devant lui, j'allai m'asseoir dans la voiture. Je sentais son regard se tourner par moment vers moi et je tentais de garder mon sourire, de laisser de côté toutes pensées négatives afin de rester complètement avec lui. Sa main venant chercher la mienne, je tournai la tête vers lui afin de lui faire un petit sourire. Une fois arrivé, j'entrai dans le restaurant avec John et allai prendre place avec lui à notre table. Lorsque John parla des danseurs, je jetai un coups d'oeil à la piste avant de le regarder en riant légèrement.

- Normal nous sommes les meilleurs...

Je me rappelai le trop peu de fois ou j'avais danser avec lui. À chaque fois, nous n'avions pas danser très longtemps avant de disparaitre quelque part pour une tout autre sorte de danse. Je retournai ensuite mon regard sur les danseurs, pour la plupart ce contentant de pas tout simple ou même de juste tournoyer légèrement au rythme de la musique sans pas bien précis, comme si cela ne serait qu'une balade. La pensé de ce que Charles me disait à l'époque me vint alors à l'esprit me faisant sourire. Retournant mon regard dans celui de John, un petit sourire apparut sur mes lèvres tendis que je répétais les mots de l'ancien chef du club.

- Et si on allait leur montrer le vrai sens du mot danser?

C'était les meilleur souvenir que j'avais de Charles. Nos moment passé dans le garage et ceux sur la piste de danse...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 274 Pointage : 1694

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Lun 9 Avr - 22:49

J'ai toujours trouvé Becky belle mais à chaque fois qu'elle mettait une robe... ou une jupe je la trouvais à tomber! Elle avait cette allure féline et gracieuse qu'elle aurait pu faire ce qu'elle veut de moi. J'avais peine à ne pas la regarder et la détailler même en chemin vers le restaurant. Donc une fois que j'eus donner les clés au valet, que nous entrions alors que je me tenais avec la plus belle des femmes à mon bras. Je pris donc place et regardai les danseurs un moment.

 Ils se regardaient à peine, faisait des pas trop simple que même ma mère serait insultée de danser. D'ailleurs j'émis un commentaire à voix basse. Se fut la voix de Becky qui me fit tourner la tête vers elle une lueur de fierté passant dans mon regard. Je me penchai sur la table et plantai mon regard dans le sien.

 - Parce que tu es la.meilleure Lutine.
 
 Et tout simplement parce que même avec la.danse on arrivait à se comprendre. Enfin le peu de fois que nous avions partager un plancher de danse. Je me redressai lentement sur ma chaise mon regard sombre retournant sur les danseurs. Encore une fois je tournai mon regard vers elle en haussant un sourcil et me levai pour tendre ma main. 

 - Allons leur montrer.

 Je me dirigeai avec elle sur la piste et je pris une main et glissai l'autre à sa taille. Moi qui jouais sur la.discrétion et évitait de me faire remarquer me voilà debout sur une piste de danse entouré d'inconnus à me préparer à danser. Les premières notes commencèrent et je serrai ma main dans la sienne, la guidai à coup de pression du bout des doigts dans le bas de son  dos.  Mon regard se plongea dans le sien oubliant le temps, l'espace et où nous étions. Présentement il n'y avait qu'elle. Présentement nous étions que tout les deux sur cette terre. J'oubliais qu'il y avait d'autres mauvais danseurs sur cette pistes puisque j'étais avec elle. Je me penchai à son oreille pour lui chuchoter

 - Je t'aime ma princesse

 Je sais que je les disais trop peu souvent ses mots et elle devait parfois en mourir de les entendre! Mais j'étais pas une tendre, un romantique mais je sais que je n'avais pas à le dire à tout bout de champ. Je me relevai lentement mon visage à peine à quelques centimètres du sien. Mon coeur s'accélèra mais me retint de ne pas plaquer mes lèvres sur les siennes. Je voulais d'une belle soirée à la voirecherche sourire et si c'était dieu possible, rire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 103 Pointage : 1660

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Mar 10 Avr - 13:46

John avait une toute autre allure avec sa nouvelle coupe de cheveux et sa barbe fait. Le regardant dans son smoking, je lui retournai son compliment. Il serait habiller avec des vêtements troués et aurait les cheveux et la barbe trop longue que je le trouverait attirant, donc lorsqu'il mettait le paquet, je ne me trouvais qu'encore plus chanceuse de l'avoir à moi. Je tentais de garder le sourire pour lui, sachant qu'il voulait me changer les idées mon humeur par le fait même. Une fois à notre table, son commentaire, me fit regarder les danseurs et riant légèrement je lui dis que nous étions les meilleurs. Je lui fis un petit sourire en entendant sa réponse.

- Simplement par ce que j'ai le meilleur partenaire.

Le peu de fois ou j'avais danser avec John, nous avions danser comme si c'était chose courante pour nous. Tout ce faisait seul, nos pieds nous guidant tendis que nos regard restaient river à celui de l'autre. Me rappelant les mots que Charles me disait lorsque nous allions sur la pise, je les répétai à John, sourire aux lèvres. Son regard revenant dans le mien, il haussa un sourcil avant de ce lever pour me tendre la main. Prenant sa main, je le suivie sur la piste et me plaçai, une main dans la sienne l'autre sur son épaule et mon regard dans le sien attendis. Les premières notes ce faisant entendre, mon homme serra doucement ma main avant que nos corps ne commencent à bouger. Suivant sans vraiment m'en rendre compte les indications donné par quelques petites pression dans mon dos, je me perdais complètement dans son regard. J'en oubliais les autres danseur et le fait que nous devions profile bas. J'en oubliais mes pensées noirs et les gens qui me manquaient. Me renfermant dans une bulle seule avec lui. Un doux sourire éclaira mon visage lorsqu'il vint murmurer à mon oreille.

- Tout comme je t'aime mon loup.

Son visage tout près du mien, je me perdis à nouveau dans son regard sombre. Dansant dans ses bras, je ne m'aperçue pas des gens ce poussant pour nous regarder danser. Je ne m'aperçu pas que nous attirions l'attention, étant trop bien loin de tout nos problèmes, loin de toutes mes sombres pensées, loin de tous ce qui m'avait fait perdre mon sourire. J'étais bien et malgré les regards que je ne pus éviter de sentir sur nous bien longtemps, je voulais que ce moment ne ce termine jamais. Cependant, je devais me rendre à l'évidence, on était loin d'être discret...

- On danse peut être trop bien... Tout le monde nous regarde...

Je poussai un soupire déçue de devoir mettre fin à ce moment, mais l'attention sur nous pouvais le mettre en danger...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 274 Pointage : 1694

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Mar 10 Avr - 19:53

J'avais la plus belle des femme entre mes mains et elle broyait du noir. Je fis donc la seule chose que je connaissais, lui donner cete soirée à elle et complètement our elle. C'est surtout que je peinais à trouver quoi pour la faire sourire. Elle était la de corps mais pas d'esprit. Donc après lui avoir dit qu'elle était la meilleure des danseuse et qu'elle m'ai dit qu'on devrait leur montrer, je relevai un sourcil et tournai un regard moqueur vers elle. En parfait gentleman je lui tendis la main pour aller prendre place avec elle.

 Je plaçai ma main dans la.sienne et glissai l'autre à sa taille comme elle plaça la sienne sur mon épaule. Les premières notes et nous fîmes nos premiers pas de danse. J'étais dans cette bulle avec elle. Son regard dans le mien je la sentis avec moi enfin depuis des semaines. Je la.guidai à l'aide de pression dans son dos. Je fini par aller chuchoter le plus amoureusement du monde que je l'aimais et sa réponse avec son regard noisette dans le mien me fit gonfler le coeur. 

 Toujours perdu dans ce monde avec elle, elle me fit remarquer que nous n'étions peut-être pas aussi discret qu'il le fallait. Je fronçai des sourcils légèrement et la gardai près de moi.

 - Tu veux vraiment arrêter?

 Elle était lâcheuse à ce point et j'avais pu entendre dans sa voix la déception. 

 - On a si peu l'occasion de le faire. Puis... on leur a pas assez montrer ma princesse.

 Oh que non j'avais bien envie d'aller au bout de cette danse avec elle pour revoir ses étoiles dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 103 Pointage : 1660

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Mer 11 Avr - 13:38

J'étais bien à tournoyer dans ses bras, loin de tous nos problème, mais je sentais les regard peser sur nous. Je n'avais pas envie d'arrêter maintenant de danser, de faire disparaître cette bulle qui c'était formé autour de nous. Cependant je savais que ce n'était pas prudent, que nous attirions l'attention des clients sur nous et qui sais si l'un d'eux ne seraient pas un ennemis... Une pointe de tristesse dans la voix, je lui fis donc remarquer que tout le monde nous regardais. Sa question me prenant au dépourvue, je fouillai son regard un long moment avant de lui faire un petit sourire. Non je ne voulais pas arrêter, je voulais rester dans cette bulle avec lui, continuer de tournoyer et de me perdre dans son regard.

- Profitons de cette occasion alors...

Je n'eux pas vraiment conscience du temps qui passa, le laissant guider nos pas, tendis que sourire aux lèvres, je me perdais dans son regard, ignorant les regards des gens sur nous. Lorsque les dernières notes résonnèrent, je fis un petit sourire à mon homme entendant les applaudissement des clients avant de retourner avec lui à notre table. M'asseyant, je regardai John un long moment, un petit sourire aux lèvres. Ce fut le serveur qui me fit finalement lâcher son regard. Il déposa les menues et nous demanda ce que nous voulions boire. Une fois notre commande prise, il reparti sourire aux lèvres.

- Merci pour cette danse mon loup. C'est vrai que ça fait du bien cette sortie.

Je lui fis un sourire, gardant mon regard sur lui et ignorant les gens autour de nous. Ce soir il n'y avait que nous deux et je ne voulais penser à rien d'autre. Je ne voulais pas retourner dans mes pensées, je voulais passer un bon moment avec lui et Ava devait être d'accord car elle n'avait pas été aussi calme depuis un bon moment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 274 Pointage : 1694

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Jeu 12 Avr - 1:58

Danser avec Becky arrivait trop peu souvent que je me foutais bien que la terre entière soit là à nous regarder tant que ELLE, elle allait bien. Je gardais mon regard dans le sien et la jeune femme contre moi finissant de danser laissant les notes finir reprenant tranquillement pied dans la réalité. Se fut les applaudissements de gens qui me firent lever un regard vers les spectateurs pendant que je faisais passer Becky devant moi. Nous allions donc nous asseoir à notre table pour commander à boire et à manger.

- Ça va faire du bien cette soirée.

Donc nous mangions, et buvions parlant de tout et de rien. Jusqu'à ce que nos regards croise les clients et que nous disions des commentaire sur leur habillements. Ce fut quand Becky me désigna une dame qui "ressemble à Will habillé en femme" qui me fit lever le regard et me faire pouffer de rire. Croisant le regard de Becky un sourire en coin avant de rebaisser le regard dans mon assiette entendant le plus beau son au monde qui me fit relever le regard. Ce fut une dame passant près de moi qui me fit plisser le nez.

- Et elle... tu as senti le même parfum que Lesly...

Je croisai le regard de Becky une lueur moqueuse dans le regard nous plaisant à trouver des ressemblances avec des gens que nous connaissions. Finissant enfin notre repas je payai la note et sorti avec elle et reprit la voiture pour une balade en voiture toute simple et se garer près d'une plage. Je sortis de la voiture et me penchai en la regardant.

- Alors tu reste ici ou tu viens avec moi?

Je l'attendit et fini par enlever mes chaussures et les balancer dans la voiture. Je pris sa main et allai sur le sable encore tiède du soleil. Ma main noué a la sienne je regardai l'horizon et comme les vagues faisait des clapotis sur la berge.

- J'ai parlé avec Jane cette semaine.

Je tournai mon regard vers elle tout en foulant le sable de mes pieds finissant par stopper.

- Que dirais-tu qu'elle emménage ici à Miami?

Je pris son visage entre mes mains doucement mes pouces dessinant la rondeur de ses joues. Mon regard dans le sien je fis un petit sourire à la jeune femme.

- Je sais que tu l'aimes beaucoup. Puis... je lui fait confiance et toi aussi...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 103 Pointage : 1660

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Mar 17 Avr - 13:37

John Malone
Becky Reeves
Souris moi...
Sourire aux lèvres, j'avais remercier mon homme pour la danse, lui disant qu'il avait raison et que la soirée faisait du bien. J'ignorais complètement les autres clients du restaurant, me concentrant uniquement sur John. Passant commande et discutant de tous et de rien, on fini par commencer à manger et ce fut au bout d'un moment que je remarquai une cliente un peu plus loin. Retenant un éclat de rire, je regardai John et lui désignai discrètement la dame.

- C'est moi ou on dirait Will déguisé en femme?

Je le laissai regarder et mon coeur rata plusieurs battement lorsque je l'entendis pouffer de rire avant de me faire un sourire en coin. Alors qu'il baissa le regard, je riais doucement avant de baisser moi aussi le regard dans mon assiette. L'odeur me venant au nez, comme John faisait la comparaison me fit pouffer de rire tout en plissant le nez. Ce fut alors le commencement de plusieurs petits éclats de rire tendis que nous trouvions des comparaisons entre les différents clients du restaurant et les gens de notre entourage. Lorsque le repas fut terminé et la facture payé, on repris place dans la voiture pour finir garé devant... Une plage? Surprise, je regardai mon homme en relevant un sourcil, mais fini par descendre. Enlevant mes talon aiguille, je le suivie sur la plage, ma main dans la sienne. Mon regard porté au loin, j'avançais lentement, profitant de ce petit moment avec lui. Je fronçai cependant les sourcils en l'entendant me dire qu'il avait parlé avec Jane, sans toute fois quitter l'horizon du regard, attendant la suite. Arrêtant de marcher, sa question fit naitre deux émotions en même temps en moi. J'étais heureuse de pouvoir voir ma soigneuse et marraine plus souvent, mais cela voulait aussi dire que mon homme était loin d'avoir réglé le problème s'il en était à faire déménager Jane... Je tentai de refouler l'autre sentiment, me concentrant sur le fait que j'allais être moins seule dans cette ville. John faisant ses recherches, je me retrouvais finalement souvent seule dans cette gigantesque villa. Prenant mon visage entre ses mais, il caressa doucement mes joues, avant de me faire un petit sourire, faisant accélérer mon coeur et disparaitre toutes les pensées sombres de mon esprit. J'hochai doucement la tête, mon regard complètement perdue dans le sien, me sentant dans un autre monde comme chaque fois qu'il souriait.

- Oui ce... Ce serait bien... Ça me ferait peut être du bien oui...

Un petit sourire sur mes lèvres, je fini au bout d'un très long moment par aller chercher doucement ses lèvres dans un long baiser. Le souffle court et le coeur voulant me sortir de la poitrine, je fini par le relâcher et replonger dans son regard, mon visage près du sien.

- Merci mon loup, je t'aime.
Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 274 Pointage : 1694

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Mar 17 Avr - 17:22

Je sais que déjà le repas, la danse était assez hors de l'ordinaire mais je n'en pouvais plus de la voir déprimer et tourner en rond. Ok à New York aussi mais on avait pas cette menace sur la tête. Donc je fini donc par me garer près d'une plage lui demandant de me suivre pour une simple balade. Mes orteils s'enfonçant dans le sable tiède, ma main nouée à la sienne mélanger à la quiétude de l'endroit semblait une pause dans le temps. Je lui dis que j'avais parlé à Jane et lui demandai ce qu'elle en pensait si elle emménageait ici. Je pris son visage entre mes mains plongeant mon regard dans le sien. Je me doutais bien qu'elle accepterait puis moi ça me rassurerait de la savoir proche. Donc je répondis à son baiser à mon tour finissant par glisser une main dans le creux de ses reins et la coller contre moi.

 - Je t'aime aussi ma princesse.

 Les jours passèrent et je vis bien que l'état de Becky revenait au point de départ. Je tentais vraiment au mieux de trouver ses petites racailes mais je devais avouer qu'ils était expert en cachette. Même que quelques semaines après je pensais Becky endormie mais elle me surprit à me nettoyer les mains. De là je lui dis simplement qu'une pauvre femme c'était fait coincée dans une ruelle par un pauvre con et que je m'étais occuper de lui. Je sais qu'elle voulait que je trouve rapidement la solution au problème et cette fois je dus me rabattre à appeler Will... même si ça faisait chier. Donc je l'appelai expliquant la situation en direct du pub ou je savais que je serais tranquille pour parler. Il me promit de m'aider et de venir me voir aussitôt qu'il aurait ce que je voulais. 

 Je laissai donc couler les jours quand enfin j'eus droit à leur visite. J'ouvris la porte et me heurtait à Will et quelques vieux du club. Sans un mot je les regardai et les fit passer dans la cuisine. A peine entré Will me glissa un dossier son regard se plantant dans le mien. 

 W - C'est ce que tu cherchais.

 J'ouvris donc le dossier et le parcourai des yeux lentement. Ce que je vis me rassura. Ils n'étaient pas très loin et facilement atteignable. Je refermai le dossier lentement et leur servi une bière et allai m'asseoir au bout de la table le dossier en main. 

W- Mes hommes et moi sommes à ta disposition. Ils tentent d'ouvrir un chapitre sur notre territoire justement.

- Si on établi un plan... demain soir on pourrait frapper. 

 Je relevai les yeux et vis Becky. Je refermai lentement le dossier et fit un petit hochement de tête comme quoi ça y étais. 

- Demain soir Lutine. Ton père va m'aider.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 103 Pointage : 1660

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Mar 17 Avr - 21:25

John Malone
Becky Reeves
Souris moi...
Bien que j'avais adoré la soirée avec John, mon humeur mossade rivint rapidement me faire perdre le peu de sourire que j'avais trouvé. J'avais beau tenter de ne pas trop le montrer à John, je savais bien qu'il s'en faisait et n'aimait pas ça. Dès son arrivé en ville, Jane vint passer beaucoup de temps avec moi, mais même si je sourirais en sa présence, nous savions tous que ce n'était pas mon vrai sourire... Les semaines passaient et j'avaient l'impression que jamais on serait en paix et que l'on ne pourrais jamais retourner à New York. Être madame Malone me plaisait bien, mais je voulais redevenir Becky, je voulais retourner chez moi...

Ce jour là, j'étais donc sortie faire des courses à pieds avec Buddy, seul sorties que je faisais depuis notre arrivé ici, l'épicerie la plus près. Je revenais lentement lorsque notre voisine vint à ma rencontre, son matou dans les bras.

- Bonjour madame Malone.

Je lui fis un petit sourire polie sans m'arrêter.

- Bonjour.  

C'était cependant très mal connaitre la dame de penser que la conversation ce terminerait aussi rapidement.

- Vous avez de la visite à ce que j'ai pus voir.

Je hossai un sourcil en la regardant.

- Comme vous pouvez le constater j'étais absente donc je ne peux savoir, mais par chance mon époux était à la maison pour recevoir cette visite...

- Je sais bien que vous n'étiez pas là voyons... Ce n'est pas pour cela que je vous aborde. C'est que les nombreuses motos ont fait peur à mon pauvres petit prince qui est revenue en courant ce caché.

M'arrêtant de marcher, je relevai un regard brillant vers elle.

- des motos vous dites?

- Oui mon pauvre petit Prince en est encore tout tremblant le pauvre...

- Peut être que maintenant il restera dans votre cour... Vous savez, je ne serai pas toujours là pour retenir Buddy de le chasser...

Sur quoi je repris mon chemin d'un pas maintenant rapide vers la grande villa. Aussitôt entré, je suivie les voix jusque dans la salle à diner. Aussitôt que j'entrai dans la pièce, mon regard fit un rapide tour de table avant de ce planter dans celui de John. J'hochai la tête en entendant ses mots. Ce levant, mon père s'approcha de moi.

- Madame Malone, laisser moi enfin vous serré dans mes bras maintenant.

Je lui fis un petit sourire avant d'aller dans ses bras. Vint ensuite le tour de Doc, puis des autres membres que je considérais depuis toujours comme ma famille. Le dernier à me serrer contre lui, était un des plus vieux, je n'avais jamais vraiment passé de temps avec lui, mais j'avais toujours pus compté sur son soutient lors de conflits avec Charles.

- Madame Malone hein? Ça te va bien. Ce sera encore mieux lorsque l'on aura aidé ton mari à faire réapparaître un vrai sourire sur ton visage.

Je fis un petit sourire à mon oncle avant de m'approcher de John.

- Soyez prudent d'accord? Je n'aimerais pas perdre l'un d'entre vous.

Je glissai ma main sur celle de John, plongeant mon regard dans le sien.

- Je veux voir revenir mon mari, mon père et mes oncles, on est d'accord?  
Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 274 Pointage : 1694

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Mar 17 Avr - 23:26

J'ai toujours eu horreur de demander de l'aide mais parfois on avais pas le choix. Donc d'ouvrir la porte et tomber nez à nez avec Will aussi rapidement me fit toiser les autres comparses pour finir par les faire entrer malgré la voisine qui allait en parler au voisinage. Enfin assis je regardai lentement le dossier parlant avec eux leur disant qu'il faudrait un plan béton pour agir le lendemain. Je vis Becky entrer et je lui spécifiai que ça sera fait demain soir. Je la laissai embrasser et cajoler son père et ses oncles quand elle se dirigea vers moi posant sa main sur la mienne me disant qu'elle voulait revoir tout son monde. 

 -Promis.

 Je laissai donc Becky parler avec sa famille qu'elle a peu vu pendant que je me plongeai dans la.lecture du dossier. Jee.levai donc et allai prendre place dans une pièce que j'avais aménagé en bureau. J'étudiais chaque possibilités, chaque menace et dangerosité. Je me joignit à eux pour le repas finissant par me retirer en disant que je devais aller vérifier un truc avant. Je devais m'assurer que avec Lucio ça allait aussi. Donc je parlais avec lui pour peaufiner le.plan pour que nous soyons prêt à agir le lendemain soir. 

 Le lendemain je me préparai et même ailleurs je gardai la même habitude. Je sortis donc de la chambre une fois la musique terminé et croisai le regard de Becky dans le couloir. Je pris une inspiration et me.dirigeai vers elle. Je caressai sa joue doucement et l'embrassai tendrement. 

 - Je reviens vite ma princesse. 

 Je passai une main sur son ventre dont la.rondeur s'accentuait de jours en  jours. Je remontai le regard vers elle le plantant dans le.sien sachant très bien qu'elle avait peur que je ne revienne pas. Mais j'étais pas seul, j'allais revenir en un seul morceau.

 Je partis donc avec mes comparses et nous nous garions plus loin et approchions silencieusement. A peine si un caillou crissait sous nos pas. Entrant par la porte et le toit nous les surprenions de part et d'autres. Les coups de fusils retentissaient dans ce petit bunker comme nous nous prenions chacun notre cible. Des heures à combattre et éliminer la menace. Nous étions blessés certes mais rien de méchant.  Nous disposions donc du dit bunker en le réduisant en cendres. Retournant à ma voiture Will me stoppa en mettant la main sur mon épaule. 

 W- Il faudra que tu l'avertisse bientôt John... elle pense qu'elle va retourner à New York.

- Je sais.... une chose à la.fois.

 Arrivant à la.maison je la.cherchai du regard et quand je la.vis je la.serrai contre moi nichant mon nez dans son cou. 

- On est tous là Lutine. Tout le monde est là.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 103 Pointage : 1660

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Mer 18 Avr - 1:00

John Malone
Becky Reeves
Souris moi...
J'étais heureuse de savoir qu'enfin tout cela prendrait fin, mais j'étais terrifier à l'idée qu'ils ne reviennent pas tous. Après que John m'eux promis de faire en sorte que tout le monde reviendrait je passé la soirée à discuter avec ma famille. Je sentais cependant un certain malaise chez Will comme si il me cachait quelque chose... J'étais cependant tellement heureuse de les voir et en même temps inquiète pour le lendemain que je ne posai pas de question. Le lendemain soir arriva rapidement et je dus regarder les gens que j'aimais partir sans savoir si je les reverrai. John vint m'embrasser tendrement, me disant qu'il reviendrait rapidement.

- Je t'aime mon loup.

J'avais la gorge et le coeur serré alors que je le regardai partir avec ma famille. Les heures qui suivi furent atroce. Je me baladais dans la maison sans vraiment de but précis, comme une âme en peine avec Buddy sur mes talon qui de temps en temps lançait une plainte comme pour me rassurer. L'image de John en sang me revint trop souvent à l'esprit, me terrorisant d'avantage. Je fini par m'asseoir dans le fauteuil du salon, mon regard dans le vide, attendant. Je ne sais pas exactement combien de temps je restai ainsi avant que le bruit des motos et Buddy ce redressant ne me fasse me lever. Ses presque en courant que je me dirigeai vers l'entrée. Aussitôt que mon regard croisa celui de John et que je me retrouvai dans ses bras, je me sentis enfin respirer.

- Personne n'est blessé?

Sans m'en rendre compte, mes doigts c'étaient crispé dans ses vêtements, tendis qu'enfin l'air remplissait mes poumons. Me reculant au bout d'un long moment, je plongeai dans son regard que j'avais tellement eux peur de ne plus revoir...

- C'est terminé maintenant? On va enfin avoir la paix?  
Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 274 Pointage : 1694

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Mer 18 Avr - 11:44

À pas de loup discret comme tout nous les avions prit en surprise et je ne fus que reconnaissant d'avoir des paires de bras de plus. Enfin ce contrat sur ma tête éliminé je pourrais reprendre une vie normale avec Becky et ainsi bâtir notre vie ici au soleil et quand même assez près de sa famille... plus que New York. Donc non seulement nous avions fait un carnage mais fit disparaître le bunker dans un joyeux feu de joie. Quand Will m'arrêta me disant que je devrais parler à Becky je lui fis savoir que je le savais. Je sais qu'elle serais triste mais je n'avais plus rien là-bas et nous étions un peu trop connu. 

 Quand j'arrivai je me dépêchai d'aller rassurer ma belle en me depechant de la trouver. Je lui dis que nous étions tous là. Je refermai mes bras autour d'elle. 

 - Ça va. Rien qui ne se soigne pas.

 Ses doigts se détendirent dans mes vêtements et je chassai une mèche de son front. Déjà son visage semblait plus détendu se qui me rassurait sur la future nouvelle que j'aurais à lui dire. Mais pas maintenant. Je voulais qu'elle soit bien, qu'elle profite de son père et ses oncles. 

 - Je dois téléphoner à Lucio mais je pense bien que tout es terminé. Profite de ta famille Lutine, tu leur as manqué.

 Je lui donnai un baiser furtif comme j'entendais les pas sur le porche. Je m'éclipsai le temps d'appeler Lucio. Je discutai avec lui de ce que nous avions fait et de s'assurer que plus rien ne me pendait au-dessus de la tête. J'entendais les éclats de rires d'hommes dans la cuisine ce qui devait ravir la jeune femme. J'enlevai mon veston et le balançai sur le dossier d'une chaise en poussant un soupir. Demain j'aurais des nouvelles... encore une journée avant de le dire à Becky. Mais ce soir... enfin le restant de soirée je voulais qu'elle le passé bien et heureuse. Quand je revins à la cuisine je croisai le regard de Will et on se comprit immédiatement. Bien sur la soirée ne s'étira pas trop et on trouva ou loger tout ce monde et dormir tranquille. 

 Ils partirent donc au milieu de l'avant-midi pendant que pour une fois je paressai au soleil dans une chaise, les yeux fermés un café à mes côtés. Pour une fois je n'avais pas la voisine qui venait faire son babillage incessant. Ce fût une voiture dans la cour qui me fit dresser la tête en grognant. Je ne fus que plus content en voyant Lucio que j'invitai à entrer. Il me montra divers papiers en me parlant comme chaque lendemain dees contrats et que je lui demandais mille et unes vérifications.

L- Donc j'ai tout fouillé et il n'y a pas d'autres contrats sur ta tête. 

- Donc on sera tranquille?

L- Totalement! Tu vas pouvoir...

 Il me fit signe et je vis Becky. La mine qu'elle affichait me sait que c'était là que je lui disais que nous restions ici à Miami.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 103 Pointage : 1660

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Mer 18 Avr - 13:24

John Malone
Becky Reeves
Souris moi...
J'avais passé des heures à tourner en rond dans l'immense villa avant d'aller me laisser tomber dans le fauteuil du salon. Je ne voulais pas rester madame Lexis Malone... J'étais terrorisée à l'idée de devenir cette femme triste qui avait hanté mes rêves. Buddy à mes côtés, j'attendais, le regard dans le vide de savoir qui reviendrait. Ce fut le son des motos qui me sorties de mes sombres pensées pour me faire me lever et presque courir jusque dans les bras de mon homme. Mes doigts crispés dans ses vêtements finir par ce détendre lorsqu'il me dit que personne n'était salement blessé. Un baiser rapide plus tard, je le laissais aller téléphoner à Lucio afin que celui-ci ne ce renseigne à savoir si enfin nous pourrions retourner chez nous. Servant des bière aux hommes qui avait aidé John, je discutais avec eux, profitant du moment qui nous était accordé ensemble. Déjà j'étais plus détendu, plus souriante et mon rire fusa même à quelques reprise dans la demeure.

On fini donc par tous aller dormir et mon père et mes oncles prirent le chemin du retour après une bonne nuit de sommeil le lendemain matin. J'étais aller nager aussitôt ma famille partie, voulant profiter une dernière fois de la piscine avant notre départ pour New York. Je me demandais si Sally et Layla me pardonnerait ma disparition soudaine, j'allais devoir voir avec Lucio ce que les deux filles savaient exactement sur notre départ. J'espérais de tout coeur ne pas avoir perdue leur amitié... Lorsque j'étais entré dans l'eau, John paressait sous le soleil, profitant probablement lui aussi une dernière fois du soleil de Miami. Au bout d'un long moment ou je fis plusieurs longueurs, je sortie de l'eau pour me rendre compte que mon homme était entré à l'intérieur. M'enveloppant dans ma serviette, j'entrai et fini par le trouver avec... Lucio? Je les regardai quelques secondes, écoutant ce qu'ils disaient avant de sourire lorsque Lucio fit signe à John de ma présence. Une étincelle c'était allumé dans mon regard en entendant ses paroles.

- On va pouvoir retourner à New York?

Je vis alors l'ancien receleur froncer les sourcils en me regardant.

- Quoi? Tu rigole là? J'ai certainement pas tous vendue là bas et emménagé ici pour que...

Mon sourire était retomber avant même qu'il est cessé de parler, ce rendant compte de sa gaffe. Mon regard passa sur John, tendis que je me repassait tout en tête ce qui c'était passé, tout ce qui c'était dit depuis mon retour de chez Layla, le jour de notre déménagement. J'avais été stupide de ne pas avoir compris... C'était évident même... J'eux l'impression d'avoir une énorme pierre qui me tombait dans l'estomac. Le peu de bonheur qui m'était revenue la veille en voyant tout le monde revenir saint et sauf, en sachant qu'enfin ce merdier était probablement terminé me quitta, étant remplacer par... Beaucoup trop de chose en même temps.

- Je... Je vais aller m'entrainer je crois...

Tournant les talons, je pris la direction du grand gym que l'on avait installer et aussitôt les protection pour les mains mis, je frappai dans le sac. J'étais en colère, en colère de ne pas avoir compris, en colère de ne pas avoir réalisé... J'étais dévaster de comprendre que maintenant je perdais vraiment et définitivement tous ce que j'avais trouver à New York. Des maies, un sanctuaire... Une vie... Plus je frappais, plus je prenais conscience d'à quel point je devais avoir eux l'air stupide envers tout le monde en croyant que l'on retournerait la bas...
[/color] 
Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 274 Pointage : 1694

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Mer 18 Avr - 15:59

Enfin un peu de paix. Une fois tout le monde parti je regardai Becky faire quelques longueur avant de finalement fermer les yeux et prendre un peu de soleil écoutant les bruits environnants. Ce fût un bruit de voiture qui me fit lever pour voir Lucio. Discutant avec lui des diverses recherches qu'il avait fait et leur résultats. Comme il allait me dire que je pourrais me consacrer à autre chose il suspendit sa phrase demandant si on retournait à New York. Ainsi Will avait raison... elle pensait vraiment que nous allions retourner là-bas.

 Quand Lucio se rendit compte de sa gaffe et s'interrompit je sentis le regard de Becky sur moi avant qu'elle quitte. Je fermai les yeux en poussant un soupir. Merde... la j'étais encore plus loin que la case départ. 

L- Hunt je savais pas que...

- Ça va... ça va Luc laisse-moi gérer ça. Il reste quoi à faire pour le pub?

 Lucio m'expliqua que la décision était pas mal fini il était à bâtir le menu et faire les commandes de bières de diverses brasseries. Et le tout chercher des employés dans quelques mois.

- C'est bon. Tiens moi au courant. Je vais parler à Becky...

 Je reconduis Lucio à la porte avant de la refermer lentement derrière lui et aller rejoindre la jeune femme. Le miroir au mur je la.vis se defoncer mais elle put voir mon reflet également.  

- Lutine... on ne peut pas retourner là. On est trop connus... J'étais certain que tu le savais. 

 Je ne bougeai pas de l'embrasure de la porte comme si je me doutais qu'elle allait m'exploser à la gueule. J'aurais aimé qu'elle soit bien, qu'elle soit heureuse et qu'elle sourit mais ce que je voyais était tellement loin de ça. 

- On ne bougera plus... promis.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 103 Pointage : 1660

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Mer 18 Avr - 16:59

John Malone
Becky Reeves
Souris moi...
Même pas 24 heures. Je n'avais même pas pus respirer librement et enfin être bien au moins 24 heures. J'avais été la seule semblerait-il à ne pas réaliser que ce déménagement était définitif. Si le temps que nous avions du nous caché, j'avais eux l'impression d'étouffé en ayant peur de perdre ce que j'avais trouvé à New York, maintenant je réalisais que je perdais réellement tout ce qui était resté là bas. Je ne savais pas ce qui avait était dit aux filles, enfin si seulement quelque chose leur avait été dit. Par ses mots, Lucio avait été celui qui avait fini par me dire ce que personne n'avait oser me faire comprendre. Je comprenais maintenant le malaise que mon père semblait avoir... Me défoulant dans le sac, je rageais d'avoir été aussi stupide à comprendre, ou plutôt de ne pas avoir voulu le comprendre.

Je frappai un moment avant que finalement, ce ne soit le reflet de John dans le miroir qui me fit arrêter. Ne répondant rien à son explication, je me tournai vers lui, le regard brillant de tristesse et de rage. Cette fois je ne tentais même plus de le cacher, j'en aurais été incapable de toute façon tellement l'émotion était forte. Je serrai cependant les points en entendant sa promesse, ma rage montant d'un cran.

- Ne me promet pas ça! Tu sais très bien que l'on peut à nouveau être obligé de partir n'importe quand! Notre nom va à nouveau être connue ici, un gros contrat va tomber et paf... On va devoir disparaître à nouveau.

Je le regardai un moment avant de balancer mon point à nouveau dans le sac.

- Merde! C'était pour ça que j'étais devenue nomade! Plus d'amis à perdre, plus de sanctuaire à devoir oublier...

Après avoir perdue John, j'avais pris la route justement pour ne plus m'attacher à rien n'y personne, pour ne plus jamais ressentir la douleur d'une perte...

- Je ne sais même pas si Layla voudra un jour m'adresser à nouveau la parole... Elle venait de perdre ton copain et je lui avais promis de revenir le lendemain...

Je le regardais en tentant de ravaler les larmes qui brouillaient ma vue.

- J'ai été stupide de croire que je pouvais avoir un semblant de vie normal, tout comme j'ai été stupide de ne pas tout de suite comprendre que l'on ne retournerait pas à New York... Je ne me ferai plus avoir. Plus d'amis, plus de planques ou de sanctuaires...

Sur quoi je repris mes coups dans le sac, tentant de laisser sortir le mélange de rage, de tristesse, de... Trop de choses en fait. [/color] 
Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 274 Pointage : 1694

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Mer 18 Avr - 17:31

Moi qui voulais lui faire plaisir c'était salement raté. La petite lueur de bonheur, le bref sourire tout avait disparut. J'allais directement au gym pour lui parler mais lui dire quoi? Elle ne répondit pas à ma première phrase mais la seconde elle me fit l'effet d'un coup de poing. Elle m'en voulait, elle était en rage contre moi. Je l'avais rendue nomade, pour ensuite lui offrir la sécurité de ma maison et de mes bras. Je ne dis rien accusant les coups. Son regard brillant de larmes et de rage. Je me redressai du cadrage de porte et la regardai un moment.

 - Tu peux dire ce que tu veux Becky... je n'ai jamais failli à une promesse. 

 Mon ton était calme, comme un homme fatigué de se battre, vaincu. Elle pouvait me mettre tout sur le dos j'en prendrais l'entière responsabilité... de toute façon c'était bien deà faute si on était parti. C'était sur moi ce contrat, pas sur elle. Je lui jetai un regard dans le miroir car je m'en voulais de l'avoir séparer de ses amies.

 - Je suis désolé Lutine. J'expliquerai à Layla et Sally.

 Je n'ajoutai rien de plus et allai dans le salon et m'affalai sur un fauteuil et regardai la brise agiter les grandes feuilles de palmiers. Je ne voulais pas plus qu'elle partir une autre fois. Je voulais rester dans une ville et vivre... bon une vie presque normale. Buddy vint près de moi posant sa grosse tête sur mon genou ses grand yeux se levant vers moi. Je lui grattait la tête distraitement avant qu'il n'aille dans son panier à l'autre bout du grand salon. 

Les jours suivants n'allaient pas mieux. Elle errait dans la maison comme une âme en peine. Rien ne la faisait réagir vraiment, agissant comme une automate. De mon côté je m'occupais d'elle, j'allais au pub fignoler les dernier détails pour revenir devant une Becky amorphe et écraser par la peine. Ne tenant plus au bout de quelques jours je téléphonait à Layla et Sally leur disant que nous étions maintenant à Miami et que Becky s'ennuyait énormément d'elles. Je leur offris de payer leur voyage en avion et même d'aller les chercher. Trois jours plus tard j'allais quérir les filles à l'aéroport qui arrivèrent tout sourire en une joyeuse accolade.

 Le chemin à la maison se firent dans un babillage pleins de questions auquel je répondis le plus évasivement possible évitant de leur dire le pourquoi de notre départ.  

L- En tout cas... le nouveau patron est pas aussi cool que toi.

 Je relevai un sourcil et lui jetai un regard dans le rétroviseur. Seule réponse de sa part un hochement de sa petite tête bouclée. Quand j'arrivai je leur dis de me suivre sans bruit comme Becky ne savait pas pour elles. Je les fis donc attendre dans la cuisine et allai à la piscine et m'accroupi sur le rebord.

 - Becky, j'ai une surprise pour toi. Non ce n'est pas une sortie en ville. Allez sors s'il-te-plaît.

 Je pris une serviette et la laissai s'enrouler dedans avant de passer devant elle et arriver à la cuisine.

 - Comme tu me l'as dis, tu avais des amies.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 103 Pointage : 1660

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Mer 18 Avr - 23:16

John Malone
Becky Reeves
Souris moi...
J'avais voulu rester calme, me défouler avant de lui dire à quel point le fait de ne pas pouvoir retourner chez nous me blessait. Je ne voulais pas lui exploser à la figure, j'étais consciente que ce n'était pas de sa faute. Qu'il ne pouvait pas tout contrôler, mais l'entendre me promettre que l'on ne bougerait plus d'ici me fit éclater. Tout sortie dans un espèce de mélange ressemblant beaucoup trop à des reproches.

- Je sais, mais tu ne peux pas tout contrôler John...

Je tournai la tête pour le regarder, une lueur de tristesse dans le regard, lorsqu'il me dit qu'il expliquerait à mes amies.

- Tu ne peux pas... Elles ne savent rien ce que nous faisons...

Je frappai comme une malade dans le sac de frappe pendant encore un très long moment après que John ne soit remonté, tentant de chasser ce mélange d'émotions beaucoup trop fort.

Les jours passèrent et bien franchement, c'était pire qu'avant. Je n'attendais plus maintenant, je... Je laissai simplement passer les heures. Je ne voulais toujours pas aller visiter la ville, n'y découvrir ce qu'elle pouvait m'offrir. Je ne voulais pas non plus partir à la recherche d'une planque pour en cas de besoin. Je n'avais même pas seulement fait le tour de la villa pour me trouver mes habituelles cachettes, laissant tout bonnement mon carton personnelle dans une pièce. Je ne faisais rien de mes journées, ne passant que du gym à la piscine. Je ne parlais presque plus, ne souriais plus du tout, ne faisant que déprimer. J'étais donc dans la piscine, tentant de ne penser à rien tendis que je faisais des longueur, lorsque la voix de John me fit émerger de l'eau. Je fronçai des sourcils en l'entendant dire qu'il avait une surprise pour moi, venant pour lui dire que je n'avais pas envie de sortir, mais il me prit d'avance en me disant que ce n'était pas une sortie. Soupirant, mais curieuse, je sortie de la piscine et pris la serviette que John me donna, m'enroulant dedans avant de le suivre. Ce fut en entrant dans la cuisine que je vis deux visages que je ne pensais jamais revoir. Me figeant je regardai les deux filles qui avaient un sourire éclatant aux lèvres avant de me tourner vers John, les larmes aux yeux... Je fini par retourner mon regard sur les filles, les regardant au travers des larmes qui brouillaient ma vue... Ce fut finalement Layla qui bougea la première en venant me serrer dans ses bras, suivie de près par Sally.

- Je...

- Becky, qu'est ce qui ce passe? Pourquoi tu ne nous as pas appeller?

- Sally Layla... Je... Je suis désolé... Je... Ses un sujet tabout...

J'avais la gorge serré tendis que les larmes roulaient sur mes joues.

- Vous ne m'en voulez pas? Je veux dire... Layla je t'avais promis de revenir...

- Ne soit pas idiote, on a entendue parler du contrat...

- LAYLA! On avait dit que l'on en parlerait pas...

- Si sa peut aider Becky, j'aime mieux le dire. Becky, ont est au courant donc arrête de t'en faire tu veux... Et ce n'est certainement pas quoi vingt heures de voiture qui fera en sorte de nous séparer.

Je regardai la petite blonde suprise.

- Layla...

- Maintenant tu arrête Becky! Tu me regarde et tu me souris.

Un long moment je regardai Layla surprise de son ton autoritaire.

- Maintenant Becky!

Je regardai Sally qui venait d'en rajouter un sourire en coin. Les regardant toutes les deux, un petit sourire fini par apparaître sur mes lèvres avant que je ne les reprennent par le cou pour les serrer contre moi, laissant échapper un petit rire.  
Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 274 Pointage : 1694

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Jeu 19 Avr - 1:31

Je lui promis de ne plus bouger et lui rappelai également que je tenais mes promesse. Je stoppai dans le couloir en l'entendant. Je ne contrôlais peut-être pas tout mais moi aussi j'étais fatigué de toujours changer de place donc non peu importe je ne bougerais plus. Mais qu'importe, je n'étais pas en état pour m'obstiner donc je préférais aller au salon et être dans mes pensées. Les jours qui suivirent ne furent pas mieux. Chacun emmurer dans le silence et une fois couché on se tournait le dos. Est-ce qu'elle dormait? Sûrement mais moi je tentais de trouver une solution à son mal être. Finalement je décidai d'appeler Layla et Sally leur expliquant l'état de Becky, mes vaines tentatives pour la faire sourire et la promesse que je leur payais le voyage en leur demandant de m'aider.

L'accolade joyeuse de Layla et le sourire chaleureux de Sally me surpris n'en reste pas moins que j'étais content de les voir et je sentis que je pouvais compter sur elles pour remonter ma Becky. De plus que Layla me dise à quel point j'étais "cool" me fit figer quelques seconde remontant le regard dans le rétroviseur où je vis sourire de la jeune femme. Donc une fois arrivés, les filles installées et Becky sorti de la piscine, je laissai les jeunes femmes entre elle après avoir pris le dossier et caressai sa main doucement avant d'aller dans la cuisine et aller m'asseoir au bout de l’îlot et ouvrir le dossier. Je regardai les images de la déco et les idées menu que Lucio m'avait envoyé. Ce fut la phrase de la jeune femme qui me fit lever le regard sur le trio. Putin de merde! Je leur jetai un regard tour à tour avant de me replonger dans le dossier en poussant un long soupir. Le ton semi-autoritaire de Layla me fit relever le regard en l'entendant. Si ça pouvait marcher pour moi aussi... Malgré ça j'entendis le son le plus beau du monde, elle lâcha un petit rire qui me fit dresser un sourire en coin avant que je ne replonge dans le dossier.

La journée s'écoulait lentement et je décidai de tester quelques burgers sur le menu que Lucio m'avait apporté. C'était à préparer les boulettes que Sally vint prendre place sur un tabouret en s'appuyant sur une main.

S- Je peux prendre un truc à boire?

- Le frigo est là

S- C'est vraiment dommage que tu ai vendu le resto. Le nouveau patron est tellement un salopard avec nous. Je sais que ça le fait chier notre passé de criminel..

- Vous ne l'êtes plus Sally. Et j'étais pas si bon que ça...

Je regardai la feuille de recette quand la main de Sally se posa sur la feuille me forçant à lever le regard vers elle.

S- Dis ce que tu veux Hunter, mais tu ne peux nous empêcher de penser que tu étais un bon patron. Est-ce que tu sais le nombre de gens qui nous ont refusé un emploi? Le nombre de fois où on a entendu qu'on allait nous rappeler? Toi tu ne l'as pas fait. Tu nous as tous donné une chance.

- J'ai fait ce que je devais faire Sally.

S- Tu es toujours aussi bavard toi. Enfin dis ce que tu veux tu as fait beaucoup pour nous. D'ailleurs... changement de sujet... vous vous êtes mariés?

Je me figeai plantant un regard surpris dans le sien alors qu'elle me souriait moqueusement et me pointant le doigt où Becky avait mis sa bague.

- Pour les besoin de la cause. On veut pas se marier.

Je parlai avec Sally un peu avant qu'elle ne retourne voir les filles dans la piscine non sans m'avoir dit un " Je suis contente de te voir". Encore une fois la reconnaissance dont j'avais tant de mal. Une fois le repas terminé je posai les burgers sur la table dehors ainsi que les couverts je les appelai pour qu'elles viennent manger.

- Ok ce sont des tests pour le pub. Je veux vos avis honnêtes.

Je répondis à leur questions quand elles me demandaient ce que c'était, quels ingrédients j'avais utilisé. Je notai leur impressions sur le feuille que j'avais pour soit les ajuster ou simplement les éliminer. Layla prenant une bouchée de un poussant un "Hum" sonore et un pouce en l'air voulait tout dire.

L- Sérieux Becky tu n'es pas plus grosse que ça? Moi un mec qui cuisine aussi bien je serais énorme!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 103 Pointage : 1660

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Jeu 19 Avr - 13:46

John Malone
Becky Reeves
Souris moi...
Le regard brouillé par les larmes, je regardais les filles, heureuse de les voir, mais surtout d'apprendre qu'elles ne m'en voulaient pas... Le jolie blonde que j'avais rapidement pris sous mon aile protectrice dès sa rencontre me surpris en prenant un ton autoritaire et en me remettant à ma place en me disant que la distance ne nous séparerait pas et d'arrêter de m'en faire et qu'elle voulait que je la regarde et lui souri. Sally venant en rajouter une couche, je fini par les serrée contre moi après un petit sourire allant même jusqu'à lâcher un petit rire. Mon regard croisa celui de John qui avait maintenant un petit sourire en coin, faisant rater un battement à mon coeur.

La journée passa lentement, et je fini par entrainer les filles dans la piscine. Rapidement, les fous rires se firent entendre tendis que je me tiraillais avec mes copines dans l'eau. Sally fini par entrer pour aller boire un truc, nous laissant Layla et moi à nos fous rire. Finissant par aller s'asseoir un peu sur le bord de la piscine, la jolie blonde me regarda un moment avant de parler à voix basse en me montrant ma main.

- Vous vous êtes marié?

Je secouai la tête lentement.

- C'étais simplement pour le temps que l'on ce cache.

- Pourquoi la portes-tu encore à cette main alors?

J'ouvris la bouche pour répondre, mais la refermai, ne sachant pas vraiment quoi répondre. Regardant la bague à mon doigt, la simple idée de la changer de main me fit plisser le nez.

- Par habitude j'imagine.

Voyant la voisine arriver sur le bord de la clôture, je regardai Layla un moment.

- vite retournons à l'eau.

Je la poussai à l'eau en riant avant d'y retourner moi aussi.

- Layla, je ne sais pas ce qu'Hunter vous a dit mais... Merci d'être venue.

- Il nous a simplement dit que tu n'allais pas bien et ça suffit à ce que l'on accepte de venir en renfort. Je ne sais pas ce qui ce passe Becky et je sais que tu ne peux pas parler de certaine choses, mais... Tu peux toujours compté sur nous, ne l'oublie jamais.

Je la regardai, les larmes me montant à nouveau aux yeux avant de la serrer à nouveau contre moi.

- Merci...

Sally revenant nous trouver, le restant de l'après midi ce déroula dans le rire. John finissant par nous appeler pour manger, on ce retrouva assises devant des burger et mon homme nous expliquant que c'était un test pour le pub. Je laissai les filles poser leurs questions réalisant que jamais je n'avais discuté avec lui de ce qu'il allait ouvrir... On fini par mordre dans le fameux burger test. J'hochai la tête pour montrer mon accord à la réaction de Layla avant d'éclater de rire avec Sally en entendant son commentaire.

- Heu... Mais je suis énorme...

Les rires amplifiant, je vis notre voisine apparaitre près de la clôture et entre deux fous rire je réussi à parler tout bas.

- Au fait, ici c'est Lexis... Lexis Malone.

Je relevai un regard vers John réalisant que pour la voisine cela serait étrange de me voir devenir Becky Reeves.... Voyant son stupide chat ce balader dans notre cour de l'autre côté de la piscine, je me levai et allai lentement ouvrir la porte.

-Buddy, va chasser le chat!

Je fis un petit sourire en coin à John avant de retourner m'asseoir.

La soirée passa lentement, et vint finalement le moment d'aller dormir une fois les filles installées. J'attendis que John ce couche avant d'aller me blottir contre lui, chose que je n'avais pas fait depuis trop longtemps.

- Merci mon loup.

J'allai doucement chercher ses lèvres, l'embrassant longuement et tendrement. Relâchant ses lèvres, je plongeant mon regard dans le sien un long moment.

- Je t'aime John.  
Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 274 Pointage : 1694

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   Jeu 19 Avr - 14:46

J'aimais Sally. Elle avait toujours eu cette place un peu spéciale dans mon staff.  Peut-être parce qu'elle ne s'impressionnait pas de mon humeur bourru, mon caractère de merde. Donc qu'elle prenne quelques minutes pour venir discuter avec moi seule me.touchait vraiment... même si elle me.remerciai de ce que javais fait, de la chance que je leur ai donné... je n'avais pas fait grand chose. Juste m'entourer de gens discret qui ne poseraient pas de questions. Finalement elle me surpris en me demandant si nous nous étions mariés. Je lui répondit simplement que c'était pour les besoin de la cause. Finalement elle quitta et je finis les Burger que j'avais fait. Diverses épices et recettes pour que je puisse avoir une idée de ce qui marcherait ou non. 

 Après les avoir laissé s'énerver dans la piscine à entendre leur éclats de rire qui fasait du bien à entendre. Disposant le tout sur la table je les appellaient pour qu'elles viennent manger allant de leur commentaires. Le commentaire de Layla me fit hausser un sourcil. Je tournai un regard vers Becky qui, personnellemen, je ne trouvais pas énorme.  Je tentais au mieux de les laisser entre filles mais quand ce n'était pas une cetaiy l'autre qui m'appelait. Finalement le soir après que les filles soient couchées et ma douche prise j'allais m'étendre aux côtés de Becky refermant mes bras autour d'elle.

 - Je t'aime aussi ma princesse.

 Après son baiser je poussai un long soupir d'aise. Les filles l'avaient remonter un peu déjà elle se lovait contre moi et son regard était moins sombre, plus clair et un aura de sourire flottait sur ses lèvres roses.

 - Je vois que mon idée était pas si mauvaise... contente de t'entendre rire. Ça fait du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Souris moi... ( Becky)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Souris moi... ( Becky)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» crotti et mimi les p'tites souris
» Les broderies au point compté de la souris
» Une souris verte !
» Le rat des villes et la souris des champs [Naya]
» Les effets de la pollution sur le sperme des souris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Summer Life :: Miami dans sa splendeur :: Miami beach :: Quartier résidentiel Miami Beach-
Sauter vers: