Partagez | 
 

 [Anna] De la douceur dans ce moment de douleur..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 19/03/2017 à Miami. J'ai posté : 242 Pointage : 865

MessageSujet: [Anna] De la douceur dans ce moment de douleur..   Mar 3 Avr - 22:14

  • Depuis que j’ai enfin retrouvé ma liberté ,je dois avouer que j’en profite beaucoup. Je reste le moins possible enfermer chez moi , même si souvent je ne parle a personne , je me balade bien simplement dans les rues. Je profite du grand air qu’il m’est enfin possible de respirer. Oui, nous avions une cours extérieur en prison , mais jamais ce ne serait pareil quand on peut enfin sentir le parfum de la liberté. Je ne sens pas ces fil barbelé qui entour la cours simplement pour s’assurer que personnes ne puissent sortir, je ne me sens pas suivit constamment non plus comme si j’étais sur le point de me faire punir de ma simple présence par un gardien de sécurité. Je suis libre de marcher comme je le veux, quand je le veux et surtout ou je le veux. Je sais que les gens ne me regarde pas d’un bon oeil et honnêtement je m’en moque. Je ne regrette pas et ne regretterais jamais d’avoir malheureusement tuer cet homme...Bien sur si j’avais eu le choix il ne serait pas mort, mais je ne vais pas me dire que j’aurais du rien faire. Cette jeune femme ne méritait clairement pas de se faire agresser ce soir là…...Alors que je marchais, je ne me rendit pas compte lorsque je frappais de mon épaules un autre homme sans le vouloir...Je me retournais pour m’excuser poliment lorsqu’au final, je senti simplement le poings de cet homme ce poser sur mon visage et pas de façon très douce disons...Je pris une grande respiration et j’allais pour parler quand il me traitais de meurtrier et tentais de me mettre un autre coup au visage..Je le bloquais et répondait finalement au coup...Mais ce que je ne savais pas, ces qu’eux étaient plusieurs et moi bien...Complètement seul! Je sais très bien me défendre mais au bout d’un moment je ne suis pas un super héro non plus….Je me retrouvais être frapper de partout sans que je puissent faire grand choses…….Puis un trou noir...Je ne me souviens plus de la suite jusqu’à ce que mes yeux s’ouvre difficilement pour me rendre compte que j’étais installer dans un fichu lit d'hôpital..

    Merde…

    Je remarquais qu’il y avais quelqu’un dans la pièce mais je n’arrivais pas vraiment à bien voir ces trait encore...J’avais clairement du manger plusieurs coup parce que quand j’essayais de me relever je sentais surtout de vive douleur au visage mais aussi au côté…

    Quand est-ce que je pourrais sortir?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 28/03/2018 à Miami. J'ai posté : 261 Pointage : 2580

MessageSujet: Re: [Anna] De la douceur dans ce moment de douleur..   Mer 4 Avr - 18:47

"Un peu de douceur dans ce monde de fou"."@Nikolaï A. Boreïev Toutes les journées de la demoiselle étaient surchargée autant dire quelle n'avait pas beaucoup de temps libre et quand elle était de repos elle gardait le petit de son amie où elle voyait ses amies où elle allait au sport, mais tout cela était particulièrement voulu depuis quatre ans maintenant la demoiselle se défonçait au boulot ça lui évitait de penser, d'imaginer s'était un moyen comme un autre de se changer les idées. Et pour une fois Anna avait décidé de souffler ce soir de ne pas faire d'heure supplémentaire pour une fois elle avait l'envie de rentrer chez elle et de flâner dans son bain en écoutant de la musique tout en buvant un verre de rouge délicatement parfumé, mais dans la vie on ne fessait pas toujours ce qu'on désirait n'est-ce pas ? En tout cas, les projets d'Anna étaient tombés à l'eau quand une urgence était arrivée et qu'elle avait été prise au passage afin d'aider un chirurgien qui partait au post-opératoire et Anna n'avait rien dit elle s'était simplement laissé entraîné dans toute cette histoire et elle avait simplement mis ses projets de côté. Alors, quand l'opération pris fin la demoiselle avait à son actif trois heures supplémentaires et c'est en allant au vestiaire pour récupérer ses affaires qu'une collègue lui demanda de la remplacer quelques heures, car son fils avait un soucis, gentil et adorable Anna avait accepté reprenant alors la tourné de sa collègue qui quant à elle était parti en courant tellement elle était inquiète.

Une nouvelle fois la soirée d'Anna était foutue, mais ça ne la dérangeait pas elle savait que sa collègue lui rendrait la soirée et puis ça lui fessait de l'argent, car elle ne roulait pas sur l'or et dans un sens personne ne l'attendait alors un bain chaud et un verre de vin pouvait parfaitement attendre. Aillant repris les patients et dossiers de sa collègue la petite brune fit le tour de chaque chambre afin de voir par elle-même sûr qu'elle genre de cas elle travaillerait. Elle était minutieuse et elle aimait savoir exactement les séquelles de ses patients. Elle avait presque fini le tour il lui restait en main qu'un seul dossier et c'est avec un grand sourire qu'elle entra dans la chambre elle referma la porte derrière elle et elle s'avança de cinq pas avant de se stopper net elle était seulement à quelques centimètres du lit, mais son corps, son cerveau s'était violemment figé en voyant l'homme allongé sur le lit.

En une fraction de seconde cette nuit, son cauchemar venait refaire surface cachant alors toute la vision de la demoiselle pour laisser place au souvenir qui défilait telle une vidéo devant elle, une immense boule venait prendre place dans son estomac et sa gorge elle sentait encore la douleur qu'elle avait ressentie quand l'homme était rentré en elle.. quand il l'avait obligé, forcé sous le choque de se souvenir totalement déstabilisant elle recula en manquant de tomber à la renverse, mais le mur la rattrapa et c'est donc collé contre le mur que la demoiselle se retrouva. Elle ne bougea pas pendant de longue minute avant de redescendre sur terre quand une voix particulièrement masculine et rauque se fit entendre doucement la vision de la belle brune reprit des couleurs et elle regarda le jeune homme qui essayait de se relever directement l'instinct d'aide à la personne pris le dessus et elle se dirigea vers lui en disant.


-
S'il vous plait Monsieur Boreïev restez allongé, vous avez de multiples blessures internes et externes.

Dans un sens la demoiselle avait envie de sauter dans ses bras pour le remercier de lui avoir sauvé la vie, car oui elle savait parfaitement que cet homme cet inconnu lui avait sauvé la vie et malheureusement il en avait payé le prix bien qu'elle avait tenté de l'aider ça n'avait jamais fonctionné et elle ne savait même pas s'il le savait et elle ne savait pas s'il se rappelait... s'il se souvenait d'elle... en tout cas une chose était sûre Anna se souvenait de lui et elle ne l'avait jamais oublié et surement qu'elle ne l'oublierait jamais. Elle était à présent à côté de lui et elle l'aida à se redresser légèrement.

- On vous a retrouvé abandonner dans une ruelle est-ce que vous vous souvenez de quelques choses ?

Elle avait plusieurs questions pour le jeune homme afin de savoir si son état de santé neurologique était bon où pas, mais elle préférait y aller doucement. Elle fixait le jeune homme avec un regard rempli d'admiration, elle ignorait s'il se souvenait d'elle est bien que la question lui démangeait les lèvres elle se retenait, elle ne voulait pas lui faire un choque cérébral après tout elle ne connaissait pas son état de santé exact, car tant que celui-ci était inconscient s'était toujours compliqué de savoir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 19/03/2017 à Miami. J'ai posté : 242 Pointage : 865

MessageSujet: Re: [Anna] De la douceur dans ce moment de douleur..   Sam 7 Avr - 21:37

  • Depuis quatres ans, ma vie avait bien changé. Mais en règle général les gens me laissais plutôt tranquille...On ne venais pas trop me chercher les problèmes puisque je réussissais à faire plutôt bien comprendre au gens aussi que je ne me laisserais pas faire. LEs gens avaient appris à connaître mon air froid et s’en tenir plutôt loin. Je n’aimais plus laisser les gens s’approcher trop de moi, j’aime rester dans ma bulle et qu’on me laisse tranquille...Le regard des gens ont changer sans même chercher à comprendre ce que j’avais fait, ils ont préféré croire ce que les fichus journaliste on rapporter alors pour moi, tout ces gens ne valent même pas la peine de leurs parler. Ceux qui sont courtois avec moi , je le serais aussi avec plaisirs. Je ne vais pas entrer dans les grosses conversations non plus en règles général, mais je sais être poli et gentil quand les autres le sont avec moi. Ce soir malgré mon envie de rester bien tranquille dans la maison j'avais besoin de prendre l'air.. Je ne suis habituellement pas le genre d’homme à être hyper solitaire alors parfois le fait de rester enfermer chez moi deviens de plus en plus difficile sur le moral. Pour m’assurer de ne pas devenir fou , je préfère aller prendre des marches en solitaire. Généralement, tout ce passe plutôt bien sauf ce soir! Ce soir, alors que je restais tranquille sans déranger personne, j'approchais involontairement quelqu’un et alors que je voulais m’excuser poliment , cet homme ne me donnais même pas la chance de parler avant de me mettre son poing en pleine figure...Sur le coup, je ne comprenais pas...Jusqu'à ce que j’entends l’homme me traiter de meurtrier...Clairement, cet homme devait être amis avec l’homme qui s’en était pris à une jeune femme….J’ai répliquer et j,ai aussi tenter de me défendre du mieux que je le pouvais,mais malheureusement je me retrouvais complètement seul face à plusieurs hommes qui avait clairement envie de me faire payer ce soir...Je ne me souviens pas de tout , la dernière choses que j’ai vue était le visage satisfait de cet homme avant qu’il ne me donne un autre coup qui me fit fermer le yeux….Je sais que je ne suis pas l’homme qu’on aime le plus maintenant, mais je ne pensais quand même pas qu’on serais assez lâche pour venir me battre en gagne être certain que je ne pourrais pas me défendre convenablement..Lorsque je tentais d’ouvrir les yeux, c'était beaucoup plus difficile que je ne le pensais. Je dois avouer que sur le coup, je ne me souvenais pas d’ou je me trouvais.Je pensais me reveiller chez moi comme tout les matins...Mais ce ne fut pas le cas...Je me rappelais de la soirée et rapidement je tentais de me relever mais je sentais une forte douleur en même temps ce qui me clouait encore plus au lit….Une voix se fit rapidement entendre, une voix que j’avais quand même déjà entendu quelque part….

    Je suis fait plus fort que ce que j’en est présentement l’air..

    Disons qu’en prison j’avais souvent été en plein milieu de certain bataille. J’avais pas vraiment le choix comme j’étais le nouveau a ce moment la si je ne voulais pas me faire piler sur la tête j’avais dû montrer de quoi j’étais capable….

    Non je ne me rappelle pas vraiment….Un trou noir en ce moment…

    Bon c'était faux , je me souvenais mais je n’allais pas porter plainte ou quoi que ce soit. Je savais comment me défendre et je savais comment faire une belle frousse à une bande de gamin qui avait cru être assez fort pour me faire fuir. J’avais clairement pas l’intention d’aller ou que ce soit..Je passais une main dans mon visage et je redressais la tête pour tenter de voir l’infirmière qui ce trouvais justement proche de moi...Je fronçais légèrement les sourcils lorsque je distinguais mieux son visage…

    Mademoiselle Andrews?

    Je connaissais cette jeune femme et maintenant je la voyais mieux je pourrais la reconnaître. Je n'oublierais jamais le visage de cette femme , même si la voir présentement était beaucoup plus calme que la dernière fois que je les vue….Maintenant, elle n'avait pas ce regard apeurée et les larmes ne coulaient pas sur son visage. J’avais devoir moi un visage bien différent mais je la reconnaîtrais partout, peu importe où j’irais…

    Comment aller vous?

    Je sais, je suis celui qui est allongé dans ce lit d'hôpital...Je ne suis peut-être pas tellement en mesure de demander comment elle va,mais je m’en moque bien en ce moment. Je peux la revoir, savoir comment elle va et tout est bien la meilleure choses qui m’arriveras dans ce mini séjour à l'hôpital..Je ne compte pas rester ici bien longtemps, mais au mois maintenant je vais avoir eu la chance de voir la jeune femme...Peut-être de voir en même temps si elle n’a pas trop peur de ma présence ici...La seule fois qu’elle ma vue était durant une soirée horrible pour elle et j’ai quand même accidentellement tué un homme devant elle…

    Si vous ne voulez pas vous occuper de moi , je comprendrais et je serais patient pour une autre infirmière..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 28/03/2018 à Miami. J'ai posté : 261 Pointage : 2580

MessageSujet: Re: [Anna] De la douceur dans ce moment de douleur..   Dim 8 Avr - 19:06

"Un peu de douceur dans ce monde de fou"."@Nikolaï A. Boreïev La demoiselle attendait tranquillement que le jeune homme reprenne doucement ses esprits et bien qu'elle était contente de le revoir elle ne s'était clairement pas attendue à le revoir dans ce genre de situation. Elle le laissa parler il semblait parler correctement ce qui était déjà bon signe. Elle ouvrit doucement le dossier afin de relire une fois de plus les informations que sa collègue avait écrit plutôt puis doucement elle venait à remettre son regard sur le jeune homme et elle se mordilla l'intérieur de la joue quand elle entendit qu'il ne se rappelait de rien concernant ce qui s'était passé. Puis la surprise et l'étonnement fut l'expression qui venait à prendre place sur le visage de la belle demoiselle elle posa doucement le dossier sur le petit meuble blanc présent à côté du jeune homme. Elle était plus que surprise après toutes ses années il se souvenait d'elle... il se souvenait d'elle malgré tout ce qui lui était arrivé à cause d'elle, car oui Anna se sentait coupable de ce qu'il s'était passé ce soir-là il était évident que s'était de sa faute, car si elle ne s'était pas faite agresser et violé le jeune homme ne serait jamais intervenue elle se sentait coupable depuis un bon moment exactement depuis quatre ans elle avait bousillé des années du jeune homme, car à cause d'elle à cause de cette soirée le jeune homme était allé en prison et sa réputation avait pris un coup comment elle le savait ? Et bien à l'époque le visage du jeune homme avait fait l'une des journaux et les gros titres n'étaient pas tendre elle sourit doucement puis elle dit doucement.

-
Je sais parfaitement que vous êtes plus fort que vous en donnez l'impression ce soir, je vais bien merci et sais grâce à vous.

Elle posa alors le dossier sur le petit meuble blanc présent à côté du lit et elle sortie de sa poche avant de sa blouse blanche un thermomètre et bien qu'il pouvait être utilisé de plusieurs manière la demoiselle ne s'imaginait pas celle du rectum, elle sourit doucement et elle lui tandis le thermomètre doucement et elle demanda simplement et naturellement.

- Vous pourriez le mettre sous votre bras s'il vous plait ?

Quand il prie le thermomètre elle cligna doucement des yeux afin de le remercier et elle sortie de sa poche son Otoscope afin d'utiliser la lumière qui soudainement ne fonctionnait plus elle s'excusa alors et elle quitta la pièce et après deux secondes elle revient dans la chambre en montrant son Otoscope en fonction. Elle revient près du jeune homme et elle récupéra le thermomètre qui signalait qu'il avait terminé son travail elle regarda la température en elle dit.


- 36.1 de température est-ce que vous avez froid ?

Doucement elle se racla la gorge en regardant le jeune homme et elle continua son bilan doucement elle mit la lumière devant les yeux du jeune homme et elle observa la pupille du jeune homme et les réflexes de l’œil.


- Pourquoi je ne voudrais pas être votre infirmière ? Vous, vous êtes bien occupé de moi il y as quatre ans d'ailleurs je n'ai jamais eu la chance de vous remercier... alors merci pour ce que vous avez fait. Vraiment vous m'avez sauvé la vie, je suis encore la grâce à vous.

Elle avait légèrement sourit au jeune homme, elle était pas réellement à l'aise avec ce sujet il fallait dire qu'il avait perdu des années de sa vie à cause d'elle et elle s'en voulait, mais aussi parce qu'elle savait parfaitement qu'il l'avait vu a moitié dénudé et dans un état de choque horrible. Elle remit son Otoscope dans sa poche avant et elle pris son stéthoscope avec l'intention d'écouter le cœur du jeune homme.


- Je vais juste écouter votre cœur et vos poumons si vous permettez.


Anna n'avait pas peur de lui seulement elle ne voulait pas faire quelques choses qu'il ne voulait pas dans le fond il avait déjà pris chère à cause d'elle. Elle se mordilla l’intérieur de la joue signe qu'elle était nerveuse et elle attendit qu'il lui donne son autorisation. Et avant qu'il ne réponde elle dit.

- Mais vous savez si vous ne voulez pas que je sois votre infirmière je comprendrais totalement et je peux demander un changement immédiatement.


Depuis quatre ans la demoiselle avait eu l'envie de le revoir et maintenant que s'était fait la demoiselle en était plus que ravie elle avait pu le remercier alors peut être que maintenant elle allait arrêter de penser à lui peut-être que maintenant la demoiselle allait avancer dans sa vie ? Quoi qu'il en soit si le jeune homme ne voulait pas qu'elle soit son infirmière elle comprendrait parfaitement s'était son droit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 19/03/2017 à Miami. J'ai posté : 242 Pointage : 865

MessageSujet: Re: [Anna] De la douceur dans ce moment de douleur..   Lun 16 Avr - 16:56

  • Me retrouver à l'hôpital était bien la dernière choses que j,avais envie. Je n’aime pas ce genre d’endroit en commençant alors présentement être pris ici ne me rendais pas tellement dans une bonne humeur. Je ne savais pas combien de temps je devrais être ici , mais déjà d’avoir été apportée ici était une mauvaise nouvelle. J’aurais très bien pu me soigner seul chez moi ça aurait éviter bien des problèmes à tout le monde! Mais la seule choses qui étais bien c'était de voir mon infirmière. Je ne m’attendais pas de tomber sur elle, pas ici et pas présentement. Je ne l'ai jamais revu depuis la fameuse nuit et je ne savais pas qu’elle était infirmière ou quoi que ce soit..Je ne connaissais pas grand choses sur elle en fait…Je souriais simplement quand elle me disait bien aller et que c'était grâce à moi...Je ne savais pas quoi ajouter la dessus...Je ne voulais pas me voir comme son sauveur parce que ce n’est pas ce que j’imagine. J’imagine que oui, je suis aller lui sauver peut-être la vie parce que cet homme n'avait clairement aucune âme charitable et je ne crois pas qu’il aurait simplement laisser filer la jeune femme ensuite...Mais je suis content ,même soulager, de voir qu’elle va bien aujourd’hui….Elle me tendais le thermomètre pour prendre une température...J’aurais bien eu l’intention de refuser tout soins avant, mais présentement je ne voulais pas non plus lui causer des ennuis...Je prenais alors ce qu’elle me tendait pour le placer sous mon bras comme elle me le demandais

    Vous pouvez me tutoyer si vous voulez, je ne suis pas encore assez vieux pour être un monsieur ou un vous...ENfin, dans ma tête…

    Je ne savais pas si elle avait le droit en fait comme elle est en devoir présentement, mais je ne perdais rien à demander...Je sais être poli , courtois et tout quand il le faut mais je n’aime pas spécialement tout ces formalité , encore moins quand je connais la personne. Je ne connais peut-être pas Anna parfaitement, mais quand même...La jeune femme disparut quelque seconde de la chambre je ne disais rien, la laissant simplement faire...Elle sait ce qu’elle fait, je ne pourrais pas demander autre choses non plus….Lorsqu’elle revenait elle repris son thermomètre.

    Non , tout va bien. Je serais prêt à aller faire la course même..

    Je fit un léger sourire , clairement je ne serais pas prêt à aller faire de course ou de quoi que ce soit ,probablement que juste me rendre chez moi serais probablement un gros défi…. La jeune femme continuait à m’examiner alors qu’elle continuait à me parler..

    J’aurais pu représenter un mauvais souvenir uniquement pour toi. ..La seule fois que tu ma vue n’est pas un moment agréable et ne s'est pas terminée d’une très bonne façon si on veut...Je recommencerais si je devais faire un choix demain matin , mais je ne savais pas comment toi tu me voyais…

    Je me permettais de la tutoyer, peut-être serait-elle plus à l’aise de le faire elle même….Je ne savais pas non plus sa réaction ,mais j’allais pouvoir la voir d’ici quelque seconde j'imagine…

    Ne me remercie pas , tu n’en a pas besoin. Je suis heureux d,avoir intervenu sans hésitation , tu ne méritais pas ce qui t’est tomber dessus…

    Aucune femme ne le mérite en fait, mais c'est la seule femme à qui je peu me permettre de le dire. Elle ne méritais pas sa, mais je suis content d’être intervenu avant qu’il ne la tue...Je rêve peut-être, mais j’avais vraiment l’impression qu’il n’avais pas l’intention de la garder en vie, heureusement j’étais arrivée à temps….J’hochais la tête quand elle me dit qu’elle devais écouter mon coeur et mes poumons ,je sais qu’elle fait son travaille et si je peu lui rendre la vie le plus facile possible je ne vais pas hésiter non plus…

    Tu peu y aller, je ne suis pas pudique.

    Je lui lançais un petit sourire, je sentais la jeune femme nerveuse et je tentais de détendre un peu l’atmosphère, je voulais qu’elle se sentent le plus à l’aise possible , qu’elle soit détendu le plus possible...Mais j’imagine que ce n’est pas aussi simple que j’aime bien me l’Imaginer quand même!

    Ta présence ne me dérange absolument pas. Je suis content de te voir,de voir que tu a continué ta vie et que tu semble aller mieux. Je suis content que tu sois la. Je demandais simplement pour que toi tu sois le plus à l’aise possible, c'est tout ce qui compte.

    Je ne savais aucunement quel genre de souvenir elle gardait de moi et je ne voulais pas lui donner simplement quelque choses de pire honnêtement. Moi sa présence ne me déranges absolument pas, mais je souhaitais que ce soit le cas pour la demoiselles aussi...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 28/03/2018 à Miami. J'ai posté : 261 Pointage : 2580

MessageSujet: Re: [Anna] De la douceur dans ce moment de douleur..   Lun 16 Avr - 21:09

"Un peu de douceur dans ce monde de fou"."@Nikolaï A. Boreïev
Croisez cet homme un jour semblait être une évidence bien que Miami soit grand il semblait logique qu'un jour elle allait tomber sur lui seulement elle ne s'y était pas attendue ni même préparée alors elle était un peu déstabilisée en même temps s'était normal après tout ce qui s'était passé et malgré les années Anna voyait encore cette nuit comme si s'était hier soir et elle se souvenait parfaitement de chaque douleur et surement que ses souvenirs allaient la suivre le reste de sa vie et peut-être bien plus longtemps, mais dans son malheur Anna savait qu'elle avait eu énormément de chance que Nikolaï passe par là ce soir-là. Elle sourit légèrement quand il lui demanda de le tutoyer et bien sûr Anna allait le faire après tout aucune loi ou règlement interdisait de sympathiser avec les patients il était seulement interdit de divulguer diverses informations. Elle avait écouté le coeur et les poumons du jeune homme.


- D'accord je vais vous ...enfin te tutoyer.


Dit elle en se rattrapant tandis qu'elle allait le vouvoyer sans même le vouloir s'était une habitude dans le fond elle vouvoyait tous ses patients et toute la journée excepté Finley qui lui était devenu un ami d'une certaine manière. Puis le jeune homme venait à s'expliquer sur certains points et elle constata qu'il la tutoyait lui aussi et ça ne la dérangeait pas du tout, elle avait l'habitude dans le fond, car oui étant infirmière elle voyait toutes sortes de personnes et de personnalité certaines étaient droits et juste d'autres complètement loufoque et irrespectueuse surtout quand certains patients se permettait des gestes déplacer.

-
- Je pense que personne ne mérite ce qui m'est arrivé et d'ailleurs je le souhaite à personne. Tu sais j'ai tenue le coup parce que j'avais essayée de t'aider même si j'ai pas servi à grand -chose... une inconnue ce n'est pas assez puissant pour aider un homme qui a sois-disant tuer volontairement... je te vois comme un homme courageux qui m'a sauvé la vie, car sais le cas il était évident qu'il allait pas me laisser rentrer chez moi telle une petite femme fragile et brisé ... j'ai mis des mois à me remettre des blessures physiques.

Elle ne parlait pas des blessures mentales, car s'était encore en train de cicatriser et surement que ça cicatriserait pendant de longues années encore.

- Tu es un homme bien et je regrette vraiment que tu sois allé en prison part ma faute.

Elle se racla doucement la gorge avant de prendre le dossier et de venir écrire tous les petits détails de l'examen tout en écrivant elle dit alors.


- Nous avons une amie en commun Olivia... j'ai pris des nouvelles de toi par son biais. Je n'osais pas venir te voir en prison j'ignorais si tu m'en voulait où pas dans le fond t'a perdu des années de ta vie.



Anna ne s'ouvrait que rarement et pourtant avec Nikolai c'était naturel sa sortait tout seul tel un moulin a parole... lui savait dans qu'elle était elle avait été ce soir-là a quel point cet enfoiré avait été horrible avec elle... tout le monde comprenait et Anna le savait, mais entre le voir, le vivre et le comprendre il y a d'énorme différence alors Nikolaï avait un plus dans le fond, il avait vu et entendu.
 
- Je suis à l'aise enfin je suis un peu nerveuse je ne vais pas mentir, mais je suis contente d'être ton infirmière sait mon tour de m'occuper de toi et crois-moi je vais le faire correctement.


Elle fit un clin d’œil amuser au jeune homme et elle marcha jusqu’à l'armoire ou elle pris une couverture et elle la déposa sur le lit.

- Si jamais tu as froid ta température est un peu base. Au niveau du rythme cardiaque tout semble être bon et des poumons également je demanderais tout de même une radio du thorax et des poumons demain matin. Au niveau de la douleur tu me dirais combien sur une échelle de 1 a 10 ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 19/03/2017 à Miami. J'ai posté : 242 Pointage : 865

MessageSujet: Re: [Anna] De la douceur dans ce moment de douleur..   Lun 16 Avr - 22:21

  • Je ne connais pas vraiment personnellement la jeune femme, mais je sais que je n’aime pas me faire vouvoyer..Je demandais alors simplement à la jeune femme si elle pouvais me tutoyer, simplement que la conversation soit plus simple quand même! Je sais que ce n’est pas tout le monde qui est à l’aise quand on ne connais pas l’autre personne , mais de mon côté je pense que vue ce que j’ai vue de la jeune femme,je pense que je peu la tutoyer..Je lui souriais le plus amicalement possible quand elle acceptais ce petit marché..J’avais envie de parler plus librement sans devoir penser a faire attention a mes marques de politesse!

    Tu est forte quand même...N’en doute jamais. Beaucoup de jeune femme dans ta situation ne serais même pas ici présentement, à continuer de faire un métier ou tu vois plein de truc horrible dans une même journée….Tu aurais eu toute les raisons du monde de ne pas continuer ce métier et pourtant te voilà souriante et douce….Les gens ici on de la chance d’avoir une infirmière autant attentionné que toi!

    Je me doutais bien qu’elle n’étais pas complètement remise, parce que malgré que le physique soit bien , elle aurait probablement des problèmes à quelque niveau de sa vie, mais elle avait vraiment une force que je n’avais vue si souvent disons! Elle pouvait être hyper fière d’elle!

    Ne pense pas ça..Je ne suis pas aller en prison par ta faute. J’y suis aller parce que cet homme s'est cru tout permis ce soir la. Tu n’est absolument pas responsable de ma visite en prison!

    Je ne voulais pas qu’elle se tiennent encore responsable de ce qui était arrivé. Elle n'avait clairement pas couru après son agression, elle avait été victime de ce pauvre con et moi j’ai juste mal évalué la force sous l’effet de la colère de la voir subir les désirs de ce pervers….Elle me parlais un peu ensuite d’Olivia et je souriais alors qu'elle me disait avoir pris de mes nouvelles par mon amie! J’appréciais beaucoup tout ce que Olivia avais fait pour moi honnêtement, cette femme était un ange descendu du ciel clairement!

    Je ne t’en veux absolument pas au contraire ne t’en fait pas. J’ai fait un peu pareil de mon côté, je voulais régulièrement savoir comment tu allais. J'espérais que tu t’en sorte bien et que tu est du soutiens au besoin… 4 ans n’est rien, j’ai encore bien des années devant moi je vais rattraper le temps perdu ne t'en fais pas pour moi!

    J’aurais tout fait en mon pouvoir pour aider la jeune femme, je voulais qu’elle passe par dessus cette difficile épreuve, je me souviendrais toujours du regard qu’elle avais quand je l’avais transporté à l'hôpital, cette femme avait clairement été marqué pour la vie et elle avait besoin de beaucoup d’aide , je ne l’avais pas quitter tant qu’elle n'avait pas été prise en charge au moment de l’incident simplement parce que j’aurais eu trop peur qu’elle fasse quelque choses de stupide alors qu’elle avait encore vraiment la vie devant elle! Je souriais au paroles qu’elle me disait ensuite..

    Je vais essayer de ne pas me sauver au courant de la nuit je te promet! Je ne suis pas un fan des hopital , mais je vais rester sage juste parce que c'est toi mon infirmière alors! Si je peu faire quelque choses pour te rassurer , n’importe quoi n’hésite pas.

    Je ne voulais pas qu’elle soit nerveuse de s’occuper de moi, je n’est tellement pas l’intention d’être froid ou quoi que ce soit avec elle, contrairement à comment je peut l’être avec bien d’autre gens.

    Je suis fait fort, malgré ce que mes blessures externe semble bien montrer je supporte plutôt bien! Je ferais ce que tu voudras si ça peut te rassurer, mais je suis certain que tout est parfait...Merci pour la couverture de plus , on ne sait jamais… Sur 1 à 10? Presque rien, 2 -3 peut-être quand je bouge…

    Bon peut-être un peu plus mais tant que c'est supportable ça ne donne rien de dire plus non?

    Je suis simplement chanceux ,ou tout les chambres sont individuel ici?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 28/03/2018 à Miami. J'ai posté : 261 Pointage : 2580

MessageSujet: Re: [Anna] De la douceur dans ce moment de douleur..   Mer 18 Avr - 16:01

"Un peu de douceur dans ce monde de fou"."@Nikolaï A. Boreïev
Il était vrai qu'on pouvait considérer Anna comme une femme forte du moins beaucoup le pensait, mais dans le fond elle ne pensait pas cela de sa personne elle avait été plus que faible le soir où le drame avait eu lieu et bien qu'elle n'avait pas ce jour-là porter une tenue aguichante la demoiselle savait parfaitement que son col bien ouvert sur l'avant de sa poitrine avait attiré l'homme d'ailleurs elle c'était bien souvent demander pourquoi l'avait choisit elle après tout elle avait été plusieurs à passer dans cette ruelle... alors pourquoi avait-il attendue que ce soit-elle qui passe ? Elle avait elle-même pris peine de répondre à sa propre question en s'imaginant qu'elle était davantage à son goût ou simplement qu'elle n'avait pas été chanceuse ce soir-là quoi qu'il en soit après cette soirée cauchemardesque Anna avait eu extrêmement de mal à sortir la tête de l'eau entre les jeans et les pulls-col roulé et les jeans trop grands Anna avait totalement changé étant clairement invisible par moment... et c'était bien ce qu'elle avait recherché pendant de long mois peut-être bien une année entière puis doucement elle avait un peu repris confiance laissant alors les vêtements trop grands de côté optant pour des vêtements simples et décontracté et depuis elle n'avait pas changé de look autant dire que l'Anna sexy et féminine avait disparu et pourtant doucement depuis quelques temps Anna voit les choses différemment qu'est ce qui avait pu changer ? Elle-même le savait pas réellement, mais étrangement Nikolaï était sorti de prison il y a quelques temps peut-être que dans le fond la demoiselle culpabilisait moins en sachant qu'il était libre... elle en avait aucune idée, mais une chose était certaine Anna reprenait doucement son train train de vie bien qu'il était plus qu'évident qu'elle serait marquée à vie et que sa vie serait compliqué pour certains passages non effectuer depuis quatre ans.


- Je sais parfaitement que ce n'est pas de ma faute, mais je me sens un peu coupable dans le fond... Dans mon métier on apprend à apprécier les années alors crois-moi quatre ans ses énorme dans une vie.

Elle termina de remplir le dossier et elle le posa une nouvelle fois à côté d'elle avant de le regarder et de dire simplement n'hésitant plus à la tutoyer.


- J'ai longuement hésité à continuer mon métier, mais finalement j'aime aider les gens alors je me suis raccroché à cette idée.


Quand elle entendit le jeune homme parler de son amie Olivia, Anna venait à sourire sincèrement et elle dit alors avec le cœur.


 C'est une femme géniale vraiment elle m'a beaucoup aidé et son fils également il est tellement adorable qu'on ne peux que voir la vie du bon côté avec un trésor pareil. J'ai vraiment eu des amies génials j'ai été super bien entourée. Par contre, j'ignorai que tu prenais des nouvelles de moi Olivia sais se montrée discrète une qualité que j'apprécie beaucoup chez elle.

 
La demoiselle sourit légèrement et elle posa sa main sur la chaise à côté pour prendre appuie et elle dit gentiment et agréablement Anna avait une voix assez douce et agréable à entendre. 

- Tu en as déjà fait beaucoup Nikolaï vraiment plus que je ne pourrais jamais espérer sais plutôt à moi de te dire que je suis là si tu as besoin de quoi que ce soit.

 
Doucement elle arqua un sourcil il semblait avoir mal même s'il disait pas l'inverse et dans le fond les hommes fessaient bien souvent rire Anna avait leurs entêtements à jamais avouer leurs douleurs.


- Hum hum... je vais te ramener des antidouleurs et tu décideras si tu veux les prendre ou pas, mais entre nous je te conseillerai des les prendre ta tout le temps pour être super fort sais mon tour de prendre soin de toi. D'ailleurs tu voudrais quelques choses à manger ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 19/03/2017 à Miami. J'ai posté : 242 Pointage : 865

MessageSujet: Re: [Anna] De la douceur dans ce moment de douleur..   Dim 29 Avr - 22:33

  • Je n’avais jamais tenu la jeune femme responsable de ce qui m'arrive, honnêtement j’aurais dû surtout prendre soins de ma force, de faire attention et d’analyser ce qui se trouvait autour de moi pour que cet situation n’arrive pas, malheureusement je n’avais pas pu.Je n’avais pas pris le temps disons j’étais surtout dans l’urgence que la jeune femme reçoivent des secours. Je ne sais pas ce qui peut bien passer dans la tête d’Un homme qui s’en prend ainsi à une femme. Il faut être faible et avoir de réel problèmes psychologique pour pouvoir prendre plaisirs a faire du mal….J’avais passer mon temps en prison comme convenu, même un peu moins heureusement vue mes antécédent d’avocat j’avais terminé à trouver des faille qui me permettait de sortir...Bon j’avais surtout mis un fichu bazar à l’intérieur des murs alors il m'avait finalement libérer...Et puis j’ai eu tellement d’aide d’Olivia que sa avais beaucoup aider aussi. J’hochais doucement la tête au paroles de la demoiselles…

    Je sais que quatres ans c'est assez énorme, et long et tout ce qu’on peu dire ,mais je préfère voir le côté que maintenant il me reste encore plus longtemps que quatres ans a profiter de la vie comme je l’entend, sa pourrais être bien pire non?

    J’aime effectivement voir le côté positif dans cet histoire. J’ai tellement regarder uniquement le négatif pendant longtemps que maintenant je ne veux plus me renfermer dans le même trou noir que j’avais moi-même créé. Je voulais tenter de voir les choses un peu mieux aujourd’hui même si clairement je n’allais pas me mettre a faire confiance à n’importe qui. Je n’avais pas l’intention de changer tant que ça non plus! Je ne suis pas assez fou pour accepter d’encore souffrir comme un crétin d’un peu trop m’attacher rapidement malheureusement….Il semblerait que le caractère que j’avais pour être avocat et vouloir aider les gens est encore trop fort parfois...Donc valait mieux me tenir loin des gens , ou du moins me protéger la dedans.

    Ca ta aider un peu ? Parfois se raccrocher à quelque choses comme ça nous aide aussi à passer par dessus bien des choses….

    Je sais que parfois au moins quand on a quelque choses ou quelqu’un a s’accrocher ça nous aide à passer par dessus plein de choses, j'espérais vraiment que plusieurs de ces options avaient pu aider la jeune femme pour essayer de se rebâtir une vie qui avait du sens après tout ce qu’elle avait vécu..

    Olivia est une personne plus que formidable. Elle a une beaucoup de qualité et c'est une personnes incroyable a avoir dans nos vie. Effectivement je ne savais pas comment tu prendrais le fait que je prennent des nouvelles de toi alors je lui avais demandé d’être discrète à ce sujet, je ne voulais pas non plus créer de malaise entre toi et elle.

    Je ne savais pas ce que ça donnerait à ce moment la comme je ne savais pas si elle avait une crainte de moi ou non , je ne voulais pas imposer à Olivia le malaise que ça aurait pu créer, j’avais donc préféré qu'elle soit discrète. Je ne savais cependant pas quoi répondre au fait qu’elle voulais surtout elle me dire que si j’avais besoin de quelque choses elle serais la pour moi , jene suis tellement pas du genre a demander quoi que ce soit à personne...Je ne voulais pas l’offusqué non plus mais je suis plus du genre à souffrir intérieurement et en silence en fait…

    Je suis la quand même, que tu le veulent ou non. Tu en fais déjà pas mal ce soir, tu semble épuisé et pourtant tu es la.

    Je voyais bien à son visage qu’elle ne venais pas tout juste de commencer son quart de travail. Elle devait être la depuis de nombreuse heure mais pourtant elle restait bien présente et voulais m’aider a ne pas avoir mal et tout.

    J’aime pas trop l’effet de ne pas avoir toute ma tête disons. Est-ce qu’ils me feront perdre les esprits ces antidouleurs?

    Je n’aimais pas prendre de médicaments ou quoi que ce soit qui m’endormais ou me faisait perdre la tête étant trop perdu pour réagir normalement disons….

    Pour le moment ca va, je ne ressens pas la faim j’avais mangé juste avant de perdre la carte donc j’imagine que ca ne fait pas si longtemps que j’ai manger….Mais la nourriture ressemble à quoi ici? Je ne suis pas difficile mais je veux me préparer mentalement!

    Je ne savais pas si ça égalait la nourriture de prison , si c'était mieux ou pire ...Quoique je ne pense pas que pire puissent être possible!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 28/03/2018 à Miami. J'ai posté : 261 Pointage : 2580

MessageSujet: Re: [Anna] De la douceur dans ce moment de douleur..   Sam 5 Mai - 21:46

"Un peu de douceur dans ce monde de fou"."@Nikolaï A. Boreïev
 De toute évidence Anna ignorait totalement quel comportement le jeune homme avait pu avoir dans les murs pénitencier, mais elle savait une seule est unique chose il avait été rendu coupable par erreur et elle le penserait toujours Nik' était un peu comme un héros aux yeux de la demoiselle et elle était persuadée qu'il n'était pas un héros seulement de son regard en tout cas pour Anna ça ne changerait réellement jamais Nik' qui n'était encore qu'un inconnu il y a seulement quelques minutes avaient gagné la gratitude et le respect de la petite brunette. Alors qu'elle écoutait le jeune homme elle eut un haussement de tête confirmant alors qu'il avait raison dans le fond cela aurait pu être pire... quatre ans c'était long, mais il s'en tirait bien et heureusement.

- Tu as effectivement raison ça pourrait être bien pire. Mais cela aurait pu être tellement mieux. Dans un sens je pense que je ne pourrais plus jamais croire en la justice faite par les hommes... Très franchement j'ai le sentiment que sa marche à la tête quand on entend à la télévision qu'une mère à tuer son bébé en le mettant dans le congélateur et qu'elle fait seulement deux ans de prison je suis désolée, mais sait injuste et du grand n'importe quoi quand on pense que toi tu as pris quatre ans pour sauver une vie.es

Anna en voulait effectivement au personnage qui avait jugé Nik' comme un tueur, elle en voulait à ces personnes qui avait estimé juste de mettre un homme bon derrière les barreaux et elle n'oublierait jamais le visage des personnes qui étaient ce jour-là présent dans le jury pourtant elle n'était pas le genre de personne à avoir une mémoire à long terme sur les choses simples sur les futilités de la vie, mais ce jour-là Anna qui était présente dans le fond de la pièce et qui s'était faite discrète avait mémorisé chacun de leurs visages et leurs particularités et bien qu'elle savait que jamais elle ne se vengerait de leurs décisions la demoiselle gardait à l'esprit que ces personnes-là n'étaient pas de bonnes personnes.


- Je me souviens du jour où ils t'ont condamné j'étais présente au fond de la salle je ne t'ai pas bien vu, car tu étais dos a-moi, mais je me souviens de l'inspiration que tu as prise quand ils ont donné leurs décisions même loin derrière j'ai pu ressentir la colère que tu ressentais à ce moment-là... je ne suis pas restée longtemps dès que les premières personnes sont sorties je suis partie également je ne voulais pas être vue... toi comme moi on a assez fait la Une n'est-ce pas ? Alors, je ne suis pas venue vers toi pour ne pas nourrir les journaux et autre connerie qui était présente.

Avoua-t elle en le regardant attentivement et elle enfonça ses deux mains dans les poches de sa blouse et elle haussa les épaules doucement pour ensuite répondre au jeune homme.

- Je ne sais pas si ça m'a réellement aidé j'ai choisi de faire ce métier parce que je voulais sauver des gens, des vies, mais au final j'ai passé quatre ans à soigner des gens sans jamais réussir à me soigner totalement. Je me suis renfermer dans mon boulot et ça ne fait pas si longtemps que je me donne le droit d'être libéré si on peut dire cela ainsi... alors je ne sais pas, si mon métier ma aidée où pas. Mais je sais que savoir que tu avais mis ta vie en suspend pour la mienne m'a beaucoup aidé ça m'a permis de tenir le coup autrement tu m'aurais sauvé pour rien, tu aurais fait de la prison pour rien si je n'avais pas tenu le coup.

Il ne s'en rendait peut-être pas compte mais, Nikolaï avait fait énormément pour la demoiselle bien plus qu'il ne pouvait le penser dans le fond même sans la voir, sans lui parler il avait réussi à aider la demoiselle..

 - Puis Olivia m'a beaucoup aidé également et mes amies aussi, je n'étais pas seule et ça m'a permis de m'accrocher. J'ai eu de la chance d'avoir des personnes aussi formidables dans ma vie et le fils d'Olivia m'a rappelé qu'il y a de belles choses dans la vie.

Elle sourit ensuite légèrement se remettant droite et elle se reprit alors comme si elle remettait ses sentiments au placard et elle vient à dire au jeune homme allongé face à elle.

- Je peux te donner quelques choses qui ne te fasse pas planer si tu veux, mais si tu as mal faut prendre quelques choses ça serait stupide de souffrir pour rien tu sais. Pour ce qui est de la nourriture ce n'est pas le grand luxe, mais c'est mangeable.
Je n'ai pas encore eu la chance de manger quelques choses de consistant alors je te propose de te ramener un petit quelques choses histoires de dire que la faim n'apparaissent pas dans la-nuit ? Personnellement je préfère le distributeur que le service de l'hôpital.


Elle sortit sa main de sa poche et elle tandis son poignet venant alors regarder sa montre pour lire l'heure et elle rajouta.

- De toute manière à cette heure-ci le service ne passera pas. Alors qu’elle genre de sandwich ou cochonnerie te donnerait envie ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 19/03/2017 à Miami. J'ai posté : 242 Pointage : 865

MessageSujet: Re: [Anna] De la douceur dans ce moment de douleur..   Dim 6 Mai - 11:59

  • Les quatres année que j’avais passées en prison avait clairement été très difficile sous plusieurs facette disons! Mais je tentais surtout de ne pas trop y penser maintenant que je suis sorti! J'essaie de voir le positif dans ce que je peu vivre présentement! Je suis libre, je peu faire un peu plus ce que je veux et c'est ce que j’ai l’intention de faire...Enfin, quand je serais sorti de l'hôpital! Je me tiendrais clairement plus sur mes garde quand même. Je savais que les gens étais fou par endroit mais je ne pensais pas quand même qu’il se mettrait en bande pour être certain de pouvoir me mettre par terre...Ils savais bien qu'à un seul il n’y arriverais pas donc il avait fallu qu’il se prennent à plusieurs...Mais je ne me laisserais plus surprendre...J’allais me préparer et cette situation n’arriveras plus il en était hors de questions…

    Malheureusement, le monde est rempli d’injustice...Tu sais dans mon ancien métier je me battais pour sa tout les jours et crois moi des trucs injuste j’en veux passer par centaines...On a beau tout essayer le systèmes de justice n'est pas sans faille...Avant j’y croyais mais maintenant j’ai les yeux bien ouvert et je me rend compte de tout ce qui ce passe...Il ne faut pas s’attarder a tout ces histoires et ces injustices parce qu’on ne vivras jamais heureux. J'essaie de voir le côté positif un peu plus maintenant , je pense que c'est malheureusement la meilleure choses à faire maintenant..

    Je ne suis pas l’homme le plus positif sur la terre non plus, mais je tente de faire du mieux que je peu pour ne pas rester coincé dans le négatif et m’enfoncer. Quand je ne faisais que penser a tout les problèmes que je pourrais avoir je ne savais plus respirer sans avoir une impressions de m’enfoncer..Maintenant je voulais vivre un peu plus librement et je ne voyais pas meilleure méthodes que de penser a moi et à ceux que je tiens. Heureusement je n’est pas un métier comme la jeune femme ou je me dois d’être empathique quand même...J ene sais pas si je serais réellement capable de le faire aujourd’hui , pas après tout ce qui a pu arrivée...J’écoutais la jeune femme me raconter qu’elle était la le jour ou on m'annonce qu’on me trouvais coupable du meurtre...Je ne savais pas qu’elle était la, cette journée là j’étais tellement dans ma bulle et dans ma rage que je n’avais pas vue grand choses autour de moi en fait…

    Ne t’en fais pas pour ça, je comprend que tu ne sois pas venu….Je n’étais honnêtement pas dans un état ou j’aurais pu réellement te parler non plus. Je ne pense pas me rappeler de toute cette journée là ,j’ai été complètement aveuglé par la colère que j’ai eu...Je pense n’avoir jamais été autant en colère et déçu de toute ma vie. Tu a bien fait de rester plus loins c'était la bonne choses a faire pour toi et pour moi. Avec ce que tu a vécu tu n’aurais pas dû avoir tout ces médias après toi , mais parfois les gens sont simplement incapable de respecter la vie d'autrui…

    Je ne savais pas quoi dire autre que sa...Les médias on un non-respect total de la vie des gens. Il se moque bien de ce que tu veux, tant qu’eux sont capable d’avoir ce qu’il veulent,ton bien être ne compte absolument pas…

    Au moins tu avais quelque choses a quoi t’accrocher, je suis juste content que tu sois là aujourd’hui , que tu sois encore présente et que ta vie a continué à avancer. Je sais que tu n’a probablement pas fait grand choses, mais tu est la. Doucement les cicatrices vont se refermer...Elles resteront peut-être toujours sensible, mais au moins tu continue a avancer et je suis très fier de toi pour sa. J’ai vue beaucoup de victime comme toi être incapable de se raccrocher à quoi que ce soit et parfois mal terminer malheureusement...Alors si le fait que j’ai fait de la prison a servi à te faire tenir debout , je suis content de ces quatres années..

    Ça semblait stupide, mais c'est quand même le cas..Je sais que la jeune femme n’est probablement pas guéri du tout , qu’elle a peut-être plus survécu que vécu ces dernière année mais ça a quand même laisser du temps à sa tête d’avancer un peu...Maintenant j’espère vraiment qu’elle pourrait continuer à avancer, mais commencer à vivre un peu..Je vais y veiller même…

    Tu a beaucoup de chance d’être bien entourée ,profite en pleinement! N’hésite pas a leurs dire a quel point ils peuvent compter pour toi même si ce n’est pas facile...Ils ont été tes pilier durant ces dernières année et ce n’est pas rien. Je suis content pour toi!

    Ça me soulageait vraiment beaucoup de savoir qu’elle n'avait jamais réellement été seule. Elle avait toujours eu des gens pour la soutenir et ça me rassurais. Je savais qu'elle ne serais pas seule et encore moins maintenant que je suis la. Je ne vais clairement pas la laisser détériorer toute seule ,je vais veillez à ce qu’elle aille bien..

    j’aimerais effectivement quelque choses qui ne me fait pas perdre la tête si je dois prendre quelque choses, sinon je ne pense pas les prendres...J'entrerais le mal ca ne me dérange pas.

    Je souriais doucement, je ne voulais pas qu’elle s’inquiète mais j’étais quand même capable de supporter un peu de douleur, ce ne serait pas les premières fois!

    Bon, alors parfait allons-y avec quelque choses du distributeur, je te fais confiance pour le choix! Honnêtement? Je ne suis pas difficile. Je ne saurais pas quoi choisir, alors...Je laisse le choix de mon repas entre tes mains!

    Je ne savais pas du tout qu’est-ce que je pourrais manger. Présentement j’avais pas terriblement faim..Quoi qu’a force de parler de nourriture sa viendrais probablement mais en ce moment je ne saurais pas quoi dire pour trouver quelque choses qui me plairais...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 28/03/2018 à Miami. J'ai posté : 261 Pointage : 2580

MessageSujet: Re: [Anna] De la douceur dans ce moment de douleur..   Dim 13 Mai - 18:03

"Un peu de douceur dans ce monde de fou"."@Nikolaï A. Boreïev
Anna était d’accord avec le jeune homme présent face à elle il y avait bien pire dans le vie, mais malgré qu’elle savait cela ce n’était pas facile tous les jours elle se doutait que pour Nik’ ce n’était pas facile non plus, mais il tenait le coup et bien qu’elle l’admirait déjà avant la demoiselle l’admirait davantage aujourd’hui elle ne savait pas si le jeune homme avait laisser derrière lui une femme, un enfant quand il était partit en prison, mais elle savait de source sûre qu’il avait perdu quatre années de sa vie et qu’il avait perdu la passion de son métier et pourtant il était encore là.

- Oui sa aurait pu être pire au final on ne s’en sort pas si mal.

Venait-elle à dire sincèrement et elle lui sourit gentiment contente qu’il comprenne qu’elle ne se soit pas déplacer le jour du procès pour aller le voir.. sa aurait surement fait parler d’avantage la presse et elle ne voulait pas, d’ailleurs plus jamais elle voulait faire la une des magazines scoops s’était pour elle devenu impossible elle en avait extrêmement souffert non seulement elle avait dû apprendre à vivre avec son mal-être, mais elle avait aussi dû faire face à la presse et au regard du reste du monde sans oublier les commentaires des gens.

- On vit dans un monde où les gens son cruel alors forcément après une histoire comme celle-ci forcément tout le monde a voulu avoir le scoop de l’année je me souviens des gros titres et de ma faute et de la tienne en couverture sa ma longtemps suivit et parfois certaine personne arrive à remettre mon visage sur cette histoire quatre ans plus tard. On est même passé au journal téléviser de la région… Une véritable affaire d’état. C’est fou, car on le sait le tous des femmes violé et battue il y en a énormément surtout à Miami… puis des femmes assassinée également et on en fait pas toute une histoire.

Déclara telle alors naturellement, mais on pouvait lire dans son visage que la presse et compagnie l’avait bien longtemps embêté. Puis après avoir entendu les nouvelles paroles du jeune homme Anna lui avait simplement sourit il était vrai qu’en quatre ans elle n’avait pas fait grand-chose elle qui avait l’envie de fonder une famille il y a quatre ans avait perdu cette envie, mais doucement sa revenait, elle reprenait confiance en elle.  Elle hocha doucement la tête en acquiesçant et elle répondit.

-  Je pense que mes amies le savent, mais je ne louperai pas de leurs rappeler.

Elle sourit en reculant partant vers la porte et elle ouvrit celle-ci attrapant un chariot qu’elle tira dans la chambre dessus se trouvait plusieurs choses comme des bandes, des pansements, des médicaments, des compresses enfin tout le matériel nécessaire dans ce genre de service. Elle prit deux comprimer et elle le posa sur la table de chevet à côté du jeune homme.

- C’est à prendre pendant le repas et ne t’en fais pas tu n’auras même pas l’impression d’avoir pris quelques choses seulement ton corps souffrira un peu moins, car je sais que tu souffres avec les contusions que tu as sais tout à fait normal. Je vais te cherche quelques chose à manger, je reviens tout de suite reste allonger sais pour ton bien il serait dommage de faire un effort de trop et de faire une hémorragie interne.

Elle avait dit cela pour l’effrayer un peu, car il semblait être le genre d’homme obstiné et qui mettait sa douleur de côté pour avoir ce qu’il voulait et surtout pour profiter de sa liberté elle comprenait parfaitement et bien qu’elle avait voulu l’effrayer tout pouvait être possible il avait tout de même bien été amoché. Elle partit alors laissant le jeune homme seul quelques minutes elle était allée chercher son portefeuille avant de se rendre au distributeur puis elle avait repris le chemin de la chambre les mains pleine de nourriture. Une fois devant la chambre elle entra et voyant le jeune homme avec les yeux fermé la demoiselle posa alors le sandwich au poulet sur la table de chevet ignorant s’il dormait, mais elle ne voulait pas le réveiller en parlant si jamais s’était le cas, elle posa également une bouteille d’eau fraîche s’était toujours plus agréable de boire de l’eau en bouteille que de l’eau de la cruche elle était immonde ici.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 19/03/2017 à Miami. J'ai posté : 242 Pointage : 865

MessageSujet: Re: [Anna] De la douceur dans ce moment de douleur..   Sam 19 Mai - 22:22


❝ De la douceur dans ce moment de douleur.. ❞
Aujourd’hui, j’avais appris à tenter de voir le positif dans chaque situation plutôt que le négatif. Je ne dit pas être la personne la plus positive au monde non plus, mais je tente quand même de ne pas me laisser abattre par tout les choses qui peuvent nous tomber sur la tête dans un vie...Sinon je pense que je ne vivrais plus très vieux! Le sujet tombait ensuite sur le fait qu’elle étais la le jour du procès...Clairement, je n’étais pas moi mêm cette journée là, je n’arrivais pas être moi même parce que mon monde s'écroule littéralement devant moi. Je ne pouvais pas être de bonne humeur alors que tout ce que je connaissais et ce en quoi j’avais confiance ne fonctionnait plus...Tout était fini pour moi..Alors j’avais vraiment perdu la carte un peu cette journée là, je ne pourrais pas détailler la journée parce que je ne me souviens plus de tout tellement j’ai perdu la notions…

Les gens ne savent plus se tenir dans des situations comme celle-ci, surtout les journalistes. Pour eu c'était une affaire en or! Un des plus grand avocat de Miami qui se faisait prendre pour meurtre, les gens n’ont pas chercher plus loins...Tu étais la seule témoin de toute cette histoire alors pour eu, le respect de ton intimité ne valait plus rien.  Il sont pire que des vautours… Pourquoi les autres sont moins médiatisé ,c'est que souvents les autres femmes ne porte pas plainte...Ou alors il n’arrive rien comme dans le cas ou je suis intervenu...Tu a eu la malchance de ce côté que je sois intervenu, mais je ne pouvais pas ne rien faire..

Je me sentais quand même un peu mal que la jeune femme est été autant vue dans les journaux et partout simplement à cause que j,ai eu la malheur de tuer cet homme sans le vouloir réellement...J'espérais quand même que ça ne changeais rien à ce vision qu’elle était contente que j’ai intervenu , oui elle est marqué à vie par ce viol , mais elle n’est pas morte et pour moi c'est quand même quelque choses de très important à prendre en considération…J’hochais simplement la tête quand elle disait qu’elle ne louperais pas de leurs rappeler leurs importance dans sa vie...Des gens comme ça, je me dit que ça vaut la peine de leurs rappeler même si on sait qu’ils sont au courant..Ces gens nous aident tellement que de les prendres pour acquis serais clairement la pire idée du monde...J'essaie de le faire moi aussi avec mes proches, même si ce n’est clairement pas quelque choses de facile a faire…

D’accord, promi je resterais absolument sage et je ne tenterais même pas de m’enfuir! Je vais jouer au patient modèle!!

Je souriais amusé en la regardant sortir, je me doutais qu’elle devait quand même exagérer un peu, mais j’allais quand même rester allonger tranquille. Si j’écoute ce qu’on me dit peut-être que j’aurais la chance de pouvoir partir un peu plus tôt que si j’en fait a ma tête et que je n’écoute rien de ce qui les demander! Je fermais quand même les yeux pour me relaxer un peu un petit moment, je n’avais pas tellement sommeil, mais j’avais un peu mal à la tête alors valait mieux relaxer! Au bout d’un moment j’entendais la porte ouvrir mais je restais ainsi un peu...Au bouts de quelque seconde , j’ouvrais de nouveau les yeux pour voir la jeune femme qui était revenu les bras chargés de truc a manger et à boire..

Et bien, tu veux être certaine qu’on ne manque de rien! Tu semble avoir bon goût c'est déjà ça!
(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 28/03/2018 à Miami. J'ai posté : 261 Pointage : 2580

MessageSujet: Re: [Anna] De la douceur dans ce moment de douleur..   Sam 26 Mai - 17:12

"Un peu de douceur dans ce monde de fou"."@Nikolaï A. Boreïev
Pendant son aller-retour rapide au distributeur la demoiselle en avait profiter pour dépointé elle avait donc devant elle une heure de pose, ce n'était pas grand-chose quand on savait qu'elle était présente depuis ce matin, mais elle avait accepter de prendre la place d'une collègue qui avait eu un soucis alors forcément la journée était affreusement longue. Anna ne regrettait pas son choix elle était toujours ainsi s'était dans sa nature elle rendait bien souvent des services et autant dire qu'elle en avait jamais demander en contre partie. Elle chez-elle personne ne l'attendait alors sa ne l'ennuyait de rester des journées et des nuits entière et puis ce soir elle avait fait une agréable rencontre et si elle n'avait pas accepter de rendre ce service elle aurait surement jamais recroisé l'homme qu'elle admirait autant. Elle était donc entrain de poser la nourriture sur la table de chevet quand elle entendit la voix du jeune homme elle sourit légèrement en tournant la tête et elle le regarda et ses naturellement que la demoiselle haussa les épaules.

- Une fois devant le distributeur j'ai réaliser que j'ignorais totalement tes goûts. Alors j'ai pris un peu de tout, un grand gabarit comme toi sa doit manger en bonne quantité non ?

Elle sourit doucement en passant ensuite sa main sur sa nuque la fessant doucement craqué, elle ferma les yeux quelques secondes avant d'inspiré et de se reprendre elle avait un petit coup de fatigue et s'était normal dans le fond. 

- Je vais te laisser manger tranquillement, je suis en pause pour une heure alors si tu as un soucis et que tu appel quelqu'un sa ne sera pas moi qui viendra, mais promis d'ici une petite heure je serai de retour.

Elle sourit doucement elle aussi avait faim, mais elle voulait pas le déranger après tout elle ne le connaissait pas alors peut-être qu'il préférait être seul, peut-être qu'il n'avait pas envie de parler ou peut-être qu'il n'apprécierait pas sa compagnie après tout il était fatiguer et blesser alors il était pour elle normal de le laisser manger seul et tranquillement. Elle ouvrit le tiroir de la commode et elle sortit du tiroir une télécommande noir doucement elle la posa sur la tablette de la table de chevet en disant.

-  Je me suis permise de te prendre la télé, alors si tu as l'envie de regarder quelques choses n'hésite pas. Et n'oublie pas de prendre tes médicaments. 

Elle le regarda une nouvelle fois et elle recula d'un pas avec l'intention de quitter la chambre d'ici quelques secondes.

- Tu as besoin d'autre chose ? 

Demanda-telle avec un regard doux et naturelle, la douceur fessait partit de la demoiselle s'était voyant tellement s'était naturelle. Elle aimait s'occuper des gens et les soigner. En attendant la réponse du jeune homme la demoiselle le regardait tenant en main un sandwich au jambon-beurre et une bouteille d'eau. Elle avait laisser 3 sandwich différent sur la table de chevet et un paquet de chips et une bouteille d'eau. 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 19/03/2017 à Miami. J'ai posté : 242 Pointage : 865

MessageSujet: Re: [Anna] De la douceur dans ce moment de douleur..   Dim 10 Juin - 10:28


❝ De la douceur dans ce moment de douleur.. ❞

Ce qui était arrivée ce soir n’étais rien de drôle mais il y avait quand même eu un avantage...sans cet histoire de ce soir je n’aurais peut-être pas revu Anna ce soir...je ne sais pas quand j’aurais pu la revoir en fait, alors que la j’avais quand même l’impressions que cet histoire était quand même un peu règler….Je ne dis pas que tout est parfait maintenant, que toute ma vie serait plus lumineuse maintenant que je sais que la demoiselles ne me vois pas comme un dangereux psychopathe….Mais au moins j'aurais quand même un poids en moins sur les épaules..J’allais avoir au moins cette parti de conscience qui ne me dérangerais plus trop...La jeune femme était disparu le temps d’aller chercher quelque choses a manger , je ne ressentais pas trop la faim pour le moment mais qui sait quand ça me prendra et comme le moment des repas est passer...Je ne pourrais rien avoir avant le prochain repas! Elle revenais assez vite et je souriais en voyant tout ce qu’elle avait acheter..

Je mange vraiment n’importe qui alors tout est parfait...Il faut bien nourrir aussi long de corps!

Je souriais légèrement amusé, je mangeais quand même pas mal je ne pouvais même pas m’en cacher, je ne sais pas si sa rapport a ma grandeur et l’énergie que je dépense et tout mais je sais que quand la faim m’attrape, je peu manger vraiment beaucoup...À en décourager pas mal!

Ne t’en fais pas, je vais bien et je ne vais pas me sauver d’ici en courant. J’ai tout ce dont j’ai besoin en ce moment alors je resterais sage….Dit moi par contre combien je te dois pour tout ça, je te donnerais quand je serais apte à marcher!

Je ne savais pas si je pourrais marcher présentement...Peut-être que oui , mais je préférais quand même ne pas prendre de chance en ce moment, surtout avec la jeune femme qui me surveillait et tout! Je sais que c'est son métier aussi, mais ça m’amuse quand même de la voir aller…

C'est gentil merci...Encore une fois, dit moi comment tout ca coute, je me doute qu’il n’y a rien de gratuit la dedans! Je n'oublierais pas ne t’en fait pas

J’aurais pu la retenir, normalement ça ne m'aurait quand même pas déranger, mais j’avais quand même mal un peu et comme je détesterais avoir l’air faible devant elle ou quoi que ce soit, je préférais la laisser aller prendre sa pause , prendre les médicament et tout mais une fois seul…

Non tout va bien merci! Repose toi un peu durant ta pause, tu a l’air sur le point de dormir ..presque plus faible que moi!

Je souriais gentiment à la jeune femme qui s'apprête à quitter la chambre...Elle semblait littéralement tomber de sommeil alors bon , je n’allais pas la faire rester ici en plus! Au moins pendant sa pause elle pourrait peut-être fermer les yeux un peu et relaxer! Je prenais une des sandwich et je l’ouvrit pour en manger un peu,je n’avais pas tant faim,mais l'appétit vient en mangeant non?
(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 28/03/2018 à Miami. J'ai posté : 261 Pointage : 2580

MessageSujet: Re: [Anna] De la douceur dans ce moment de douleur..   Mer 13 Juin - 14:00

"Un peu de douceur dans ce monde de fou"."@Nikolaï A. Boreïev
La charmante petite brune souriait gentiment au jeune homme et en l'écoutant la demoiselle fût contente d'avoir pris en quantité suffisante, car quand on ne connaissait pas la personne il était compliquer de savoir ce qu'elle pouvait manger et s'était dans la nature d'Anna de faire plaisir au gens et de les satisfaire pourtant cette générosité et cette bienveillance aurait pu la quitter après cette fameuse soirée, mais non s'était rester intact et dans le fond heureusement, car sans cela elle n'aurait pas pu se raccrocher à son métier quand elle entendit les paroles du jeune homme la demoiselle sourit amuser il avait surement du se tromper dans ses propos la fatigue et le douleur jouait surement, mais Anna décida de le taquiner un peu.

- Tu mange n'importe qui ? Je devrais me méfier alors, ah moins que les petite brunes ne soit pas à ton goût.

Amuser la demoiselle venait à rire doucement tout en le regardant celui-ci ne semblait pas avoir tout compris puis d'un coup elle remarqua dans son regard qu'il avait compris son erreur, une erreur dites quelques secondes plutôt. Puis toujours le sourire au lèvre elle secoua doucement la tête.

- Tu me dois rien du tout sa me fait plaisir, puis ce n'est que quelques bricole quand tu seras sur pied j'espère bien t'inviter à dîner.

Dit-elle alors naturellement elle ne le draguait pas seulement elle avait envie de le revoir d'apprendre à le connaitre et bien que sa phrase d'avant et celle-ci pouvait sembler louche aucune des deux l'étaient.

-  En tout bien tout honneur bien sûr. Sa me ferait simplement plaisir de garder contact avec toi et d'apprendre à connaitre la personne que tu est. Mais je peux comprendre si jamais tu ne veux pas.

Anna comprendrais même parfaitement si il était vue ensemble tout les deux et que des idiots les reconnaissaient il était possible qu'ils soient bombardé question d'ailleurs Anna n'en revenait pas cette histoire datait maintenant alors pourquoi tout le monde n'oubliais pas ?

- Je ne suis pas faible je suis simplement un peu fatiguer, mais ce n'est rien c'est une question d'habitude. Ne t'inquiète pas pour moi. Pour le moment celui qui as réellement besoin de repos entre toi et moi c'est bien toi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 19/03/2017 à Miami. J'ai posté : 242 Pointage : 865

MessageSujet: Re: [Anna] De la douceur dans ce moment de douleur..   Lun 18 Juin - 14:05


❝ De la douceur dans ce moment de douleur.. ❞
L’idée d’être alité dans un lit d'hôpital ne faisais absolument pas mon affaire. J’aimerais beaucoup pouvoir me lever la toute suite et simplement partir pour rentrer chez moi , attendre de guérir et ensuite aller retrouver cette bande de froussart qui se sont pris a beaucoup trop pour que je sois capable de gérer….Je ne veux pas trop leurs faire mal, simplement qu’il se souvient qu’il vaut mieux ne pas m’approcher! Je m'ennuie presque des premiers jour ou je suis sorti de prison et ou les gens avaient presque tous peur de moi, personne ne me parlais, tout le monde changeait de coin quand j’étais là...Dans ce temps là heureusement j’étais tranquille! Maintenant les gens commençait à oublier ma présence et à me traiter comme un individu dans la normal et parfois, ça m'agaçait….Mais bon, la je ne voulais surtout pas créer d'ennuis à Anna donc j’imagine que me lever et me sauver de cet hôpital n'était quand même pas un bon plan! Quand la jeune femme répétais quelque choses, je fronçais légèrement les sourcils ne comprenant pas, jusqu'à ce que je réalise que c'est ce que je venais de dire...Je passais alors une main dans mon visage…

Je commence a dire n’importe quoi, fais attention je ne sais pas ce qui pourrait sortir en prochain! Je pourrais commencer a dire tout mes petits secret

Je souriais amusé , bon on va s’entendre je ne suis pas un homme très cachottier je n’est pas grand choses a cacher a qui que ce soit mais tant qu'à avoir dit pas mal absolument n’importe quoi aussi bien continue dans cette lancer quand même ! Je pouvais bien plaisanter, elle semblait avoir un bon sens de l’humour et j’appréciais ça!

Ce serait avec plaisirs, j’apprécierais beaucoup pouvoir garder contact avec toi moi aussi...Je ne connais quand même pas grand choses de toi non plus alors...Ce seras un échange de connaissance!! J'accepterais de venir par contre simplement si tu accepte aussi que je t’invite.

Je ne voulais pas qu’elle m’invite constamment...Bon je n’allais pas lui faire moi même à manger puisque je ne suis pas douée je ne voulais pas la traumatiser toute suite, mais j’avais quand même envie de l’inviter et de garder contact avec elle ! Elle représente mon changement de vie et je savais qu’avec elle je n’avais pas à jouer de rôle ,elle sait que je ne suis pas méchant ,que ce qui est arrivé est un malheureux événement et que je n’est pas tuer volontairement, mais je suis quand même content de l’avoir sauver elle...Donc bien sur, ca me ferais vraiment plaisirs de pouvoir apprendre a la connaitre un peu plus!

Je ne disais pas faible dans un sens méchant, mais un faible dans le sens fatiguer justement. Que ton corp aurais bien besoin de repos….Moi? Je suis en pleine forme!

Je fit un regard et un sourire à la jeune femme pour imiter comme si je serais en pleine forme avant de rire un peu, j'ouvre une bouteille d’eau qu’elle m'avait apporté quand même pour boire un peu, ma gorge commence à se déshydrater.

Ta salle de repos est loin? Si tu veux manger en ma compagnie ça ne me dérange pas!
(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 28/03/2018 à Miami. J'ai posté : 261 Pointage : 2580

MessageSujet: Re: [Anna] De la douceur dans ce moment de douleur..   Lun 18 Juin - 17:27

"Un peu de douceur dans ce monde de fou"."@Nikolaï A. Boreïev
Anna fut contente que le jeune homme présent dans le lit accepte son invitation bien sur elle ne le draguait pas bien qu'il était beau garçon et que bien souvent les femmes craquait pour leurs sauveur Anna n'était pas du tout intéresser par le jeune homme surement parce qu'elle savait qu'Olivia avait des vues sur lui. Quoi qu'il en soit la demoiselle était contente et elle avait hâte d'apprendre à le connaitre il semblait être le genre d'homme mystérieux et intéressant à découvrir. Elle lui sourit contente de sa réponse et elle hocha la tête. 

- Si je t'invite et que tu m'invite c'est un peu contradictoire non ?

Demanda t'elle amuser puis quand il lui proposa de manger ici elle hésita un cours instant avant de tirer la chaise sur le côté et elle s'installa elle ouvrit un sandwich et elle croqua dedans mourant alors de faim. Elle termina sa bouche et elle dit.

- Désolé je meurs de faim... alors eum je mange de suite.

Elle s'était rendu compte qu'elle avait pas été polie en mangeant sans attendre que celui-ci mange et bien qu'elle avait faim ce n'était pas une excuse pour manquer de respect au jeune homme.

-  Je devais avoir terminé ma tourné ce soir alors j'ai pas manger de la journée et quand j'ai eu le temps je me suis dis que sa valait pas la peine vue que j'avais bientôt fini, mais finalement j'ai pris les heures de garde d'une collègue en galère. Du coup j'ai super faim...

Elle se justifiait non pas parce qu'elle était fautive bien qu'elle avait été impoli, mais simplement parce qu'elle ne voulait pas qu'il pense qu'elle le respectait pas. Il ne semblait pas être le genre d'homme à regarder ce genre de détails, mais si Anna avait bien appris une chose dans la vie s'était bien qu'il ne fallait pas se fier au apparence.

- Et sinon ça va tu n'est pas trop perdu dans ce monde de fou ?

Elle ignorait tout ce qui se passait en prison et elle avait pas la moindre idée de ce qu'il s'y passait son imagination n'était surement pas assez débordante pour qu'elle puisse imaginer ce genre de chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 19/03/2017 à Miami. J'ai posté : 242 Pointage : 865

MessageSujet: Re: [Anna] De la douceur dans ce moment de douleur..   Mar 26 Juin - 17:34


❝ De la douceur dans ce moment de douleur.. ❞
J’étais content de savoir que la jeune femme était intéressé à ce que l’on se revoit. Anna représente pour moi beaucoup , même si notre ‘’rencontre’’ se crée dans un événement plus que malheureux dans la vie de la jeune femme. Elle a changer littéralement ma vie, mais je pense que ce fut pour un bien...Ca ma quand même ouvert le yeux sur la vérité parfois derrière les lois, qui sont supposé être vraiment fait pour être du côté des bonne personnes, des victimes...mais ce n’est pas toujours le cas….Mais vue ce que je sais qu’elle a traverser, je veux être la pour elle...Elle sait que je connais son histoire, elle n’a donc aucune crainte à me surprendre avec cette histoire ou quoi que ce soit, elle peut même m’en parler et tout, bon je ne pense pas qu’elle le ferait ouvertement, mais elle le pourrait..

Mais je voulais dire une prochaine fois! Si tu m’invite une fois , je pourrais t'inviter à mon tour une autre fois , différente de ton invitation a toi!

Je souriais un peu amusé ,j’avais quand même l’impression de parler un peu mélanger, que tout n'était pas clair dans ce que je disais ou je ne sais pas quoi...Peut-être la fatigue qui me rattrapais je ne sais pas, pourtant je ne la sentais pas réellement non plus! J’invitais la jeune femme à s’installer et manger si elle avait faim ,elle semblait hésiter quelque seconde avant de s’installer et de commencer à manger..

Ne t’en fait pas va s’y , qui sait peut-être que tu me donneras la faim et que mon estomac me criras qu’il a envie de nourriture!

Je sais que parfois, voir des gens manger peu me rappeller que j’ai faim quand je ne le sens pas, et quand j’ai mal il m’arrive souvent de littéralement ne pas tenir compte des signe que mon corp peu m’envoyer...Enfin pour certain je les écoutes, mais souvent la faim passe en dernier quand même donc a voir…

Je vois! Tu est la sauveuse de cet hôpital dans le fond, tu passe beaucoup de temps ici parce que tu prend plein d’heure de tes collègues ? Tu va t.épuiser a force , quand tu seras de repos tu ressembleras à une épave!

Je souriais amusé à la jeune femme, je sais ce que c'est de beaucoup travailler disons! Quand j’étais encore avocat, je pouvais passer de nombreuse heures, même qu’on venait à ne plus les compter , au bureau pour réussir à monter de parfait dossier, ne pas me faire prendre une fois devant les jury...Bon maintenant je ne peu plus le faire, mais je me souviens très bien…

Ça va...Je pensais être quand même beaucoup plus perdu que ça, mais je pense me fondre plutôt bien dans le décors! Les premiers jours on fait un choc ,retrouver tant de liberté ce n'était plus habituelle, mais je reprend rapidement le rythmes donc je pense m’en sortir plutôt bien!

J’avais l’habitude a force d’être confiner entre des murs ou des grillages...Oui on respirais l’air frais quand on allait dehors, mais ce n’est pas non plus comme être complètement libre disons….Ce n’étais pas pareil et j’appréciais beaucoup ma liberter!

Les gens sont par contre de vrai peste, a toujours murmurer partout , certain change de trottoir en me rencontrant...Ces bizarre!
(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 28/03/2018 à Miami. J'ai posté : 261 Pointage : 2580

MessageSujet: Re: [Anna] De la douceur dans ce moment de douleur..   Mer 27 Juin - 18:59

"Un peu de douceur dans ce monde de fou"."@Nikolaï A. Boreïev
La petite demoiselle ne fut absolument pas surprise d'entendre que le jeune homme n'avait pas de mal à rentré à nouveau dans le bain de la vie civiliser, il semblait être un homme débrouillard alors Anna n'était pas surprise bien au contraire et elle ne doutait pas qu'il avait parfaitement réussi à s'adapter au climat de la prison. Étrangement, elle pensait même qu'il était l'un des hommes les plus redouter en prison, bien qu'elle connaissait rien à ce genre de chose elle avait vu pas mal de documentaire sur ce sujet alors si les choses se passait bien comme ce qu'elle avait vue elle était persuadée que Nik' n'était pas la ' Pute ' de quelqu'un bien au contraire il devait surement avoir sa pute cette pensé la fit grimacer quelques peu imaginer un homme prendre un autre homme n'était pas ce qu'on pouvait qualifier d'une penser saine d'esprit rapidement cette image quitta son esprit et elle croqua une nouvelle fois dans son repas aillant réellement très faim.

- Je sais pas si je suis une sauveuse, mais c'est vrai que je dépanne beaucoup de monde et très franchement je pense qu'il me prenne tous pour la pigeonne de service, mais pour le moment sa ne me dérange pas. Je n'ai pas mieux à faire que sauver des vies.

Dit-elle en souriant gentiment et agréablement avant de croquer un autre morceau, il était vrai que pour le moment Anna laissait les gens la prendre pour une idiote, mais le jours ou elle allait exploser il était claire qu'il fallait mieux ce cacher. On dit toujours qu'il faut se méfier des personnes qui en disent le moins et bien Anna était ce genre de personne, elle ne disait jamais rien, mais à l'intérieur elle était une bombe à retardement.

- Je te connais pas vraiment, mais de ce que je vois de ta personne tu me semble être un homme qui s'adapte rapidement de l'endroit ou tu te trouve je me trompe ?

Elle posa son sandwich sur le côté et elle ouvrit sa bouteille d'eau elle bu quelques gorgée avant refermer la bouteille et de reprendre son sandwich dans ses mains.

-  Sa m'arrive encore pour les trottoir...  les murmures, les regards... cette histoire à fait la une pendant quelques temps et ton procès à été suivis de prêt par la presse autant dire que cette affaires à fait la couverture pendant des mois encore aujourd'hui j'ai des demande d’interview c'est fou quand même... beaucoup de personne pense que j'ai tué cet homme... d'autre raconte que j'étais ta fiancé et que tu m'as surpris entrain de te tromper.. d'autre dise que je t'ai payer pour tué cet homme enfin tu entendras de tout vraiment ne sois pas étonner. Au final, je crois n'avoir jamais entendu la vérité exact sortir de la bouche de quelqu'un. Je me dis qu'un jours ils oublieront enfin j'espère...

Elle espérait énormément qu'un jours tout le monde oublient cette histoire, mais au fond d'elle Anna savait que jamais cette histoire serait entièrement oublier.

- En tout cas c'est avec plaisir que j'accepte ton invitation à sortir après mon invitation.

Elle rit doucement en mangeant doucement puis son sandwich fut terminer alors elle ouvrit un petit paquet de chips et elle demanda.

- Ta femme n'a pas trouver le temps trop long quand tu étais en prison ?

Anna se doutait qu'il avait personne dans sa vie, mais elle en était pas certaine et elle voulait apprendre à le connaitre alors autant poser quelques questions.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 19/03/2017 à Miami. J'ai posté : 242 Pointage : 865

MessageSujet: Re: [Anna] De la douceur dans ce moment de douleur..   Mer 27 Juin - 23:31


❝ De la douceur dans ce moment de douleur.. ❞
J’avais toujours eu une facilité à m'intégrer un peu partout ou je posais les pied, Je suis un peu le genre d’homme à toujours trouver la façon d’être bien ou je suis ...Donc bien sûr , quand j’ai sorti de la prison je me suis adapter de nouveau à la vie dans la société , j’ai appris à regarder ce qu’il se faisait de nouveau aujourd’hui et tout et j’ai commencer a vivre dans cette condition! Même en prison , j’ai rapidement appris à me faire respecter , je ne voulais pas devenir celui qui se laisse marcher sur les pied , qui fait tout et n’importe quoi pour les autres...Non j’étais celui qui aurait pu demander tout et n’importe quoi mais pourtant je ne l'ai pas fait. Je ne suis absolument pas le genre d’homme à profiter des autres! heureusement, on me respecte et on me laissais tranquille et c'était pas mal tout ce que je souhaitais. Je ne voulais pas me faire d’amis ou quoi que ce soit, je voulais simplement faire le temps qui m'avait été imposé et repartir libre comme je l’étais avant de rentrer...Sauf que bon ,les choses sont quand même différente puisque je ne suis pas aussi libre que ce que je souhaiterais…

Si je peu me permettre un conseil...Ne laisse quand même pas les gens trop croire que tu dira toujours oui , parce que le jours ou tu auras envie de dire non , il ne te laisseront pas faire si facilement, Il prendront pour acquis que tu aurais du dire oui et il se tourneront contre toi...Enfin, c'est souvent ce qui ce passe...Je ne te le souhaite pas, mais les gens parfois sont beaucoup trop profiteur!

Je me souviens que dans mes débuts d’Avocat, j’acceptais toujours tous les dossiers que les gens ne voulais pas, je ne refusais jamais rien parce que je me disais que ce serait comme ça qu’un jour on me prendrais au sérieux...Le problèmes étais qu’on ne l'avait jamais fait jusqu'à ce que je sois épuisé de vivre dans l’ombre des gens et que je veulent enfin mes propre ailes et partir dans des cas tout seul...Le problème est que j’ai du me battre encore plus pour qu’On me vois au sérieux, j’étais quand même devenu le jeune homme qu’on utilisait de tout les côté...Mais heureusement je m’en suis sorti…..

Tu a bien raison , je réussi toujours à m’adapter assez facilement à tout type de situation...J’ai voyagé beaucoup quand même plus jeune , ça ma aider a apprendre de tout les situations!

J’avais fait beaucoup d’expérience de vie plus jeune qui m’aidais aujourd’hui à voir autre choses, a voir d’autre côté de la médailles comme on dit...J’avais vue et entendu beaucoup de choses, mais j’en avais vécu pas mal aussi donc ça aidait...J’écoutais la jeune femme , étirant ma main pour prendre un sandwich que la jeune femme avait apporté...Bon je n’avais pas terriblement faim mais il faudrait bien que je mange un jour! Je secouais la tête décourager de tout ce que les gens pouvait s’imaginer.

Les gens aiment vraiment croire qu’ils connaissent tout , qu’il on les réponses à chaque histoire qu’ils ont vu passer mais ne prennent pas deux minutes pour vérifier les fait, mais surtout pour laisser les gens tranquille….Si tu a besoin d’un coup de main un jour , n’hésite pas. Les gens ne m’en parle pas réellement, je pense que je les impressionne un peu trop pour tout avouer….J’espère réellement pour toi que les gens finiront par arrêter de parler de tout ça…..Mais aussi que tu pourras arrêter de les écouter...Parfois, c'est plus sain de simplement essayer de penser a autre choses quand on en entend parler..

Personnellement bien souvent je les regardais et ajoutais une connerie par dessus...A ce moment les gens devenaient rapidement mal à l'aise et n’osais plus rien dire ou rien faire, il changeait de conversation et ne me regardes plus...Mais je ne suis pas la victime dans cet histoire, je sais bien que la jeune femme ne seras pas réellement apte à faire ce genre de choses…

Parfait, je suis bien content que tu accepte mon invitation alors! On en discuteras en détail lors de ton invitation..

Je souriais légèrement amusé, il n’y avait rien de romantique n’imaginer rien , mais je ne doutais absolument pas que ces rencontre allait être agréable...Encore mieux quand je serais redevenu au meilleur de ma forme…

Ma femme?

Je montrais ma main à la jeune femme , petit sourire accroché au lèvres.

Je n’est pas de femme...Je suis un éternel célibataire!! Je suis beaucoup trop bien en seul pour aller me trouver une femme qui me surveilleras!

Je prends un morceau de la sandwich tant qu'à avoir la main libre et croquait dedans , petite bouché mais mieux que rien!

Mais toi alors? Est-ce que tu avais un homme? En a tu encore un?

(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 28/03/2018 à Miami. J'ai posté : 261 Pointage : 2580

MessageSujet: Re: [Anna] De la douceur dans ce moment de douleur..   Jeu 28 Juin - 16:36

"Un peu de douceur dans ce monde de fou"."@Nikolaï A. Boreïev
Nikolai avait parfaitement raison et la petite demoiselle le savait totalement d'ailleurs elle estimait que c'était déjà trop tard tout le monde en quatre ans avait pris l'habitude qu'Anna accepte à tout bout de champs et bien qu'elle avait toujours aider son prochain avec plaisir doucement la demoiselle en avait de moins en moins envie doucement l'envie de profiter de la vie lui revenait et elle s'en rendait compte petit à petit. Elle savait que le jours ou elle dirait ' Non' à quelqu'un cette personne serait choquer, surprise, étonner et peut-être même que cette personne ne comprendrait pas ce changement de situation, mais elle savait que le jours ou elle allait décider de stopper son élan de gentillesse elle saurait se faire respecter, car oui Anna avait bon à être une femme douce et fragile en apparence au fond d'elle se trouvais une vrai lionne combattante, courageuse, téméraire et têtue. Comme tout le monde elle avait ses défauts et ses qualités bien qu'elle mettais plus en avant ses qualités que ses défauts. La vie lui en avait déjà bien fait baver lui donnant alors la capacité d'avoir une incroyable force intérieur elle savait que peu de gens de son âge avait déjà sa maturité et sa force seule les épreuves et les obstacle de la vie pouvait faire avancer les gens et Anna en avait déjà surmonter un petit paquet.

- Ne t'en fais pas pour moi. Tu sais je donne le sentiment d'être fragile, mais ce n'est pas le cas. Le jours ou je déciderais d'envoyer chier tout le monde je le ferais et personne ne me fera changer d'avis.

Ce jour pouvait arriver bien plutôt qu'elle le pensait étant donner que doucement elle avait envie de profiter de sa vie. Pour le moment elle ce posait pas réellement la question, mais Anna savait qu'un jour elle changerait de métier tout simplement parce qu'entendre les gens se plaindre à longueur de journée devenait de plus en plus dure à supporter.

- J'ai pris l'habitude maintenant, les gens peuvent dire ce qu'ils veulent sa me touche parfois quand c'est vraiment agressif, mais autrement je passe au dessus. J'avance simplement de toute manière je n'ai pas le choix je peux rien faire d'autre si je m'en prend à l'une de ses langues de vipère c'est moi qui finirait en prison sa ne m’intéresse pas.

Elle se leva alors et elle alla à la poubelle et elle jeta son emballage de sandwich puis elle se tourna en disant simplement au jeune homme.

-  Je pense que tu entendra aussi des choses à un moment ou un autre, mais faut passer au dessus. Et si les gens se souvienne de toi et de moi alors le jours ou on iras dîner crois moi que sa parlera ... ma mère me disait souvent que dans les grandes villes les histoires, rumeurs où critique était souvent oublier pourtant...ici sa ne s'oublie pas elle avait surement tord.

Elle fut surprise d'apprendre qu'il n'avait pas de femme, bon ok il aurait fallut beaucoup de courage à sa femme ou sa conjointe pour attendre quatre ans, mais il était plutôt séduisant malgré les bleues qu'il avait Anna voyait parfaitement qu'il était séduisant alors comment cela ce fessait-il qu'il n'avait personne ? Il était beau, fort et s'était un espèce de super héros, car il l'avait sauver il y avait bien une personne sur terre qui pensait comme elle au sujet du jeune homme non ? Après tout il était comme un héros qui était arriver au bon moment.

- Non je n'avais personne depuis peu et après tout ça j'ai eu personne non plus. Je suis pas le genre de femme qui plait au mecs en générale déjà avant j'étais pas trop le genre de nanas que les mecs voulaient alors maintenant après cette histoire ... c'est encore pire, mais de toute manière sa me dérange pas.

Le manque de confiance en soit était un problème chez Anna, car elle ne se rendait pas compte de ce qu'elle loupait et de tout ce qu'elle ne voyait pas, car elle était plus que jolie et beaucoup d'hommes était intéresser par elle seulement elle ne le savait pas et ne le voyait pas.

- Tu avais quelqu'un avait d'aller en prison ?

Elle espérait ne pas avoir mis sa vie sentimental au plus bas, car même si il l'avait sauver en décidant lui même Anna s'en voudrait toujours un peu d'avoir fait envoyer cette homme en prison même si directement ce n'était pas elle qui l'avait envoyer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 19/03/2017 à Miami. J'ai posté : 242 Pointage : 865

MessageSujet: Re: [Anna] De la douceur dans ce moment de douleur..   Mar 3 Juil - 22:37


❝ De la douceur dans ce moment de douleur.. ❞
Je parle sans réellement connaître la jeune femme et je le sais, mais je connais la réalité. Je sais que les gens qui ne profite pas de la gentillesse des autres devient de plus en plus rare! Les gens ont de plus en plus cette fâcheuse habitude de penser que uniquement parce qu’une personne est gentille et tout , on doit absolument profiter de la situation et ne plus avoir l’impression que l’autre personne est en droit de refuser...J’ai vue tellement de gens tenter de faire ça que honnêtement maintenant, j’ai de moins en moins fois en l’humanité! Donc clairement je ne voulais pas voir la jeune femme se retrouve blesser ou quoi que ce soit! Je ne veux pas qu’elle soit malheureuse encore plus que ce qu’elle a déjà été...La vie n’a pas été des plus douce avec elle donc maintenant disons qu’elle mérite mieux...Mais lorsqu’elle me répondais je ne pouvais pas me retenir de sourire légèrement..

C'est bien alors , je suis content d’apprendre ça! Je sais que les personnes au grand coeur on l’habitude de ce faire utiliser et je n’aurais pas voulu que les gens face la même choses pour toi...Alors c'est bien, de savoir mettre ces limites et les respecter!

C'est aussi un problème parfois de respecter ces propres limite, parfois on essaie mais au final on a trop de difficulté à les tenir ,on flanche et ça tourne mal...Mais j’étais content que la jeune femme ne soit pas le genre a se laisser faire! Disons que ca lui donnait un énorme bon point et j'espérais que ça l'aiderait dans la futur encore!

C'est beaucoup plus sain quand même de les laissés parler. De toute façon il ne connaissent absolument rien..Il ne connaissent souvent même pas réellement ce qui c'est passer mais aime tellement s’inventer des histoires...Personnellement, les gens raconte déjà tellement de choses sur ma vie et mon passé et tout , que j’ai arrêter de les écouter depuis bien longtemps! Tu a effectivement bien mieux à faire de ta vie que de t’en prendre a une sans tête et te retrouver enfermé , tu a encore la vie devant toi!

J'espérais qu’elle pourrait bien faire la même choses que moi , elle est jeune et très jolie, elle a encore une chance de se bâtir une belle vie!

On leurs feras de bon sujet de conversation autour de leurs repas ennuyant alors! Si il n’ont rien de mieux à faire que de parler de nous deux qui mangeront comme de bien simple personne, c'est qu’ils auront beaucoup moins un bon moment que nous deux! Ohhh tu sais, un jour ca termineras. Il finiront par passer à autre choses. Je ne sais pas quand mais ça viendras. J’ai aussi pas aider la cause je pense alors que je ne lâchais pas prise et tout. , les médias on quand même continuer à en parler pas mal...Maintenant que je suis sorti de la peut-être que sa iras mieux!

Peut-être que les gens allaient finalement laisser la poussière retomber...J’avais quand même continuer à faire parler de moi a travailler pour sortir de là...Je voulais prouver que ce que j’avais fait n'était pas mauvais! Je n’avais pas fait sa dans le but de tuer cet homme quand même! Mais bon , je n’avais certainement pas aider la cause à tout ce bruit autour de la jeune femme!

Toi? Pas le genre de femme qui plait au mecs? Je dis ça en toute amitié mais...Tu est très très jolie Anna! Tu est une femme magnifique, j’ai du mal a croire que tu ne plaisait pas quand même...Peut-être que les signes était trop léger? Après bon je pense que tu n’étais pas nécessairement dans un état psychologique mais bon, j’imagine que ca reviendras bien un jour!

Je ne pouvais simplement pas imaginer la jeune femme passer le restant de sa vie seule, elle était magnifique et clairement ce serait un énorme gâchis! Elle n’est pas prête et je n’en doute pas, mais j’imagine que quand elle trouveras la personne qu’elle qui changerait tout dans ça vie, sa aideras a avoir un peu plus envie d’être avec quelqu’un

La dernière personne que j’ai eu dans ma vie remonte à plus de 10 ans alors non , ça fait vraiment longtemps que je n’est pas eu personne mais c'est par envie. Je n’aime pas l’idée de partager ma vie. Je suis bien seul disons...Ça évite bien des problèmes je pense!

Après tout les soucis que j’ai eu suite a ma dernière relation...Disons que je n’étais vraiment pas contre le fait d’être seul! J’aimais ma tranquillité et tout...Bon d’accord, maintenant il y a Olivia, mais c'est encore beaucoup trop tôt pour dire ou faire quoi que ce soit qui avancerait cette relation un peu trop rapidement, plus que ce que l’on voudrais quand même! Alors je préfère ne pas en parler la et on verra bien que ce ça donnerait!
(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 28/03/2018 à Miami. J'ai posté : 261 Pointage : 2580

MessageSujet: Re: [Anna] De la douceur dans ce moment de douleur..   Ven 13 Juil - 13:56

"Un peu de douceur dans ce monde de fou"."@Nikolaï A. Boreïev
La petite demoiselle avait écoutant plus qu'attentivement le jeune homme et elle avait également pris note de son compliment lui qui l'avait vu plus où moins nue avait signaler qu'il la trouvait jolie, Anna ne s'était jamais demander si il avait regarder où si il avait profité de son état de choque pour la toucher s'était un journaliste qui lui avait un jours poser la question et bien que ce genre de connerie ne lui était jamais rester en tête aujourd'hui la réponse était évident Anna savait que la réponse était ' Oui ' elle ne s'était pas tromper sur le jeune homme il était un homme bien et respectueux alors ' Oui ' elle avait eu raison de répondre à ce journaliste négativement. Il fallait dire qu'après cette soirée Anna avait du répondre à un tas de questions venant des policiers, de la famille, des amies, des journalistes, de la psy, des groupes d'entre-aides ... sa n'avait pas été facile, mais elle avait toujours défendu Nik', car elle aurait pu le faire couler, l’enterré si elle avait voulu cela... elle aurait pu dire qu'il avait abusé d'elle lui aussi qu'il l'avait touché ... qu'il en avait profité, mais Anna était une femme bien et jouer avec ce genre de chose n'était pas dans sa nature bien au contraire. Avec l'hypnose qu'elle avait pratiquer il y as deux ans Anna avait réussi à rassembler les morceaux de la soirée qui lui manquait, car celle-ci avait sans le vouloir fermer une porte dans son cerveau et elle n'arrivait pas à l'ouvrir ce qui d'après sa psy ne lui permettait pas d'aller vers la guérison alors elle avait suivit les conseils de son médecin et l'hypnose l'avait beaucoup aider, car tout ce qui lui manquait avait refait surface. Elle se souvenait de tout de chaque détails même de la douleur de la lame qui lui avait transpercer le bas du ventre où la douleur de la pierre heurté son utérus... elle n'avait pas seulement été abusé sexuellement, elle avait aussi été l'objet d'un jeu mal-saint de la part de son ravisseur. D'ailleurs plusieurs fois depuis l'hypnose Anna se réveille en hurlant simplement parce qu'elle vie à nouveau la scène et elle y vois deux hommes un plus âgé que celui que Nik' surpris seulement la demoiselle ne se souvient de rien consistant à un autre homme présent ce soir là la psy de la belle brune lui conseillais de faire une nouvelle hypnose, mais Anna ne voulait pas encore revivre ce cauchemar peut-être qu'un jours elle se poserait d'avantage de question, mais pour le moment ce n'était pas le cas.

- Je ne me ferais pas utilisé, je pense entre nous qu'on m'as déjà trop utilisé. Aujourd'hui je fais ce que j'ai envie et ce qui me plait. Tu n'as vraiment pas à t'en faire.

Elle croisa les jambes en regardant le jeune homme puis doucement elle vient à dire sur un ton simple, mais doux.

- Très franchement j'aimerais mieux ne pas être un sujet de conversation où ranimer davantage le sujet je voudrais juste qu'on m'oublie et du coup qu'on t'oublie, car je pense que maintenant toi aussi tu va recevoir des coups de téléphone pour raconter l'histoire de cette soirée là.

Bon l'avantage était clairement que si le jeune homme décidait de passer à la télé pour parler de cette histoire il gagnerait un peu d'argent d'ailleurs en pensant cela Anna réalisa que celui-ci était peut être dans le besoin. Le regard de la belle brune prit alors un sérieux des plus complet et elle demanda sérieusement.

-  Autrement niveau finance et tout le reste tu as ce qu'il faut ? Parce que tu sais je peux t'aider. Je suis pas milliardaire, mais j'ai de quoi faire si jamais.

C'était pour elle normal de dire cela il était plus que normal qu'elle devait l'aider, lui n'avait pas hésité une seul seconde et même si elle avait pas réellement eu le temps de le voir étant donner que des qu'il lavait porté elle s'était évanouie dans ses bras en lui murmurant un simple ' Merci ' la demoiselle se souvenait parfaitement du regard inquiet, doux, profond, protecteur que le jeune homme avait eu à son égard. Aujourd'hui il était évident qu'elle voulait l'aider et le protéger à son tour.

- J'ignore si les signes était trop léger ou pas, mais je sais que je suis pas trop le genre de femme qui plait tu sais mine de rien cette soirée ma laisser pas mal de marque sur le corps... disons qu'on vois encore son passage sur moi et beaucoup d'homme n'aime pas cela.

Elle se mordilla l'intérieur de la joue et elle haussa doucement les épaules comme pour faire comprendre que pour le moment ce n'était pas grave qu'elle ne recherchait pas quelqu'un, mais on pouvait lire dans ses yeux qu'elle désirait tout de même commencer une nouvelle vie.

- Je pense que parfois les problèmes sont bons à prendre sa nous permet d'apprendre certaine chose. Enfin, je suis pas vraiment bien placer pour parler de ça. En tout cas, si tu as besoin d'un endroit ou dormir ou d'argent ou peut-importe tu as juste à me téléphoner.

Doucement elle déchira un morceau de papier de son calepin et elle marqua son prénom et son numéro de téléphone, elle se leva et elle tandis celui-ci au jeune homme.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Anna] De la douceur dans ce moment de douleur..   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Anna] De la douceur dans ce moment de douleur..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un peu de douceur dans ce monde de brute
» Dans un moment (presque) tranquille ... (PV Calypso)
» poemes et citations:un peu de finesse dans ce monde de brute
» Un peu de douceur dans ce monde de rustres...[Eärnil]
» Maria ♣ un peu de douceur dans ce monde de brute

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Miami dans sa splendeur :: Design District :: Jackson memorial Hospital-
Sauter vers: