Partagez | 
 

 [Olivia] Please , don't call the police...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 28/02/2018 à Miami. J'ai posté : 39 Pointage : 275

MessageSujet: [Olivia] Please , don't call the police...   Jeu 1 Mar - 18:02


Don't all the police!
 
Ce soir j’avais rendez-vous avez un clients , mais un nouveau clients. Je ne le connais pas mais il dit avoir vue mon annonce sur le net , oui je sais pas original mais quand on ne te connais pas beaucoup on a besoin de tout pour ce faire de la pub...Il avait supposément trouver mes photos super jolie et voulais finalement me rencontrer...Je n’aime pas particulièrement les nouveau clients comme justement je ne connais pas leurs habitude ni rien mais bon je n’est pas le choix de faire tout le monde je n’en est pas assez pour faire la fine bouche! Surtout si je veux arriver a payer mon appartement a la fin du mois..Je ne veux pas me retrouver a la rue dison! Je me rendais donc à sa maison a l’heure convenu et en voyant la maison je ne pouvais que me dire que je serais au moins bien payé! Mais je ne serais jamais assez bien payer pour faire ce qu’il me demandais...Je n'entrerez pas dans les détails mais il était vraiment intense et beaucoup trop bizarre pour que je reste la! Le problème, c'est qu’il ne voulait pas que je parte! Il savait qu’une fois payer même si je pars plus tôt il ne peut pas ravoir son argent, surtout que j’en avais déjà fait dison! Alors il me poursuivit un petit moment , jusqu’à ce qu’il me perde de vue! Je me faufilais dans la cours d’une maison qui semblait plutôt déserte! Il n’y avait pas de lumière à l’intérieur alors je me disais que je ne dérangerait personne! Je m’installais dans la cours arrière la ou je savais qu’il ne pourrais pas me voir , reprenant difficilement ma respiration….Malgré que j’ai un corps mince et tout , je ne suis pas celle qui se pratique à faire de la course disons...J'espérais juste qu’Il dégage le chemin pour que je puissent rentrer chez moi...Heureusement que je ne suis plus au QUébec, habiller comme je le suis on me retrouverais morte dans un banc de neige….



By Phantasmagoria

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 01/03/2018 à Miami. J'ai posté : 484 Pointage : 2198

MessageSujet: Re: [Olivia] Please , don't call the police...   Ven 2 Mar - 10:57


Rosalie & Olivia

Please, don't call the police...

Je travaillais tard ce soir, une affaire importante qui me prend énormément de temps. J'ai déjà tellement hâte d'en terminer avec tout ça quand même ! J'ai surtout hâte de pouvoir retrouver mon petit bout de chou comme avant... C'était Autumn qui le gardait ce soir. Pour lui faciliter la tâche, je l'ai amené jusque là. Je sais que mon fils est calme mais si jamais elle a besoin de bosser ses cours en parallèle, je sais que c'est plus simple pour elle si elle a ses affaires. Et puis elle est tellement adorable que je veux vraiment lui faciliter la tâche, déjà qu'elle me rend un grand service...

Je suis passée le récupérer avant d'aller manger un fast-food sur le chemin. C'est très rare qu'on en mange mais autant faire une petite exception, pas vrai ? C'est pas qu'il mange de la mauvaise nourriture tous les jours non plus. Juste une fois de temps à autre, à des moments assez rares et exceptionnels. C'est après qu'on rentre enfin à la maison, enfin chez soi quoi ! Mon fils et épuisé. Je le mets en pyjama avant de lui lire une petite histoire. Il s'endort assez rapidement dans son lit.

C'est en descendant que, par la baie vitrée, j'aperçois une ombre dans ma cours arrière, assez facile d'accès. Je sors donc de chez moi, je ne crains rien pour ma vie et même si c'était le cas, je garde toujours une arme rangée hors d'accès des petites mains innocentes d'Ethan. Je m'approche donc, restant très calme. Je vois finalement une jeune femme, je ne fais aucun bruit.

Que faites-vous chez moi à une heure aussi tardive ? Lui demandais-je assez calmement. Je ne juge pas sans savoir ce qu'elle fiche ici. On sait jamais, après tout ! Si elle est là sans raison valable, dans ce cas, je serais peut-être moins calme mais ça... J'attend de voir sa réponse avant toute chose.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 28/02/2018 à Miami. J'ai posté : 39 Pointage : 275

MessageSujet: Re: [Olivia] Please , don't call the police...   Ven 2 Mar - 14:24


Don't all the police!
 
Comme je suis assez nouvelle ici et que mon nom n’est pas fait encore, je dois accepter pas mal tout les clients qui m’appelle...Malheureusement , parfois je me retrouve dans de sale drap! Heureusement jusqu’à aujourd’hui j’ai toujours eu de la chance et je suis capable de me sortir de cette maison avant qu’il ne m’arrive quoi que ce soit! Si je refuse quelque choses souvent les clients ne sont pas très heureux, mais peut importe mon travaille j’ai quand même certaine limite que je ne veux pas franchir et j’ai quand même des droit! Mais parfois ce genre de personne il ne le comprennent pas ça...Comme mon client de ce soir! Je le trouvais un peu trop intense et je ne voulais pas faire tout ce qu’il me demandait ,mais lui il a eu eu dans la charmante idée de tenter de me forcer quand même à le faire! J’ai réussi à sortir de la a la course, mais clairement il n'avait pas dit son dernier mots! Il me courut après pour essayer de m’attraper mais j’ai eu la chance d’être plus rapide et de trouver une cours ou aller me cacher...La maison avait l’air déserte comme je ne voyais aucune lumière alors au moins je ne dérangerait personne le temps que ce fou rentre chez lui! Alors que je restais la, cacher le plus possible, j’entendais une voix derrière moi qui me fit faire un saut incroyable! Je n’avais entendu personne alors je ne m’attendais pas à ce que quelqu’un me vois...Je posais une main sur moi ou ce trouve mon corps qui battait à une vitesse de folie! Je relevais le regard vers la femme , qui malgré son ton calme ,ne devais pas être très heureuse de me voir dans sa cours…

Je uh...Un homme me poursuivait j’ai...J’ai vue la cours je suis entré...Je suis désoler..Je vais partir ne vous en faite pas..Je n’est touché a rien promi!

Comme clairement, la maison n'appartient pas à une femme qui était dans la pauvreté , je suis habitué que ce genre de femme rappellerais rapidement la police croyant que je venais voler dans leurs cours ,je retirais mon sac de sur mon dos pour le tendre vers elle…

Vous pouvez vérifier avant que je ne parte…

J’attendais simplement sa réponse, pour partir le plus rapidement possible en souhaitant simplement que mon client était rentré chez lui...




By Phantasmagoria

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 01/03/2018 à Miami. J'ai posté : 484 Pointage : 2198

MessageSujet: Re: [Olivia] Please , don't call the police...   Ven 2 Mar - 15:06


Rosalie & Olivia

Please, don't call the police...
J'ai pour une fois pris mon temps avant de rentrer. Le temps de profiter de mon fils, de passer un agréable moment en sa compagnie. Ce petit bout complète ma vie un peu plus chaque jour. Les moments où on pouvait passer une soirée complète rien que tous les deux me manque. Ça me semble si lointain ... J'ai vraiment hâte que tout ça se termine. J'ai besoin de le retrouver, de passer des moments avec lui. Mais bon, il est encore tout petit. Il se couche assez tôt alors que moi, bah... Il me faut toujours longtemps avant de pouvoir dormir, et qui plus est, je serais incapable de dormir aussi tôt sauf dans des cas de fatigue extrême. En ce moment, c'est plutôt tout le contraire. J'ai la forme même si je dors trop peu à mon goût.

Cette jeune femme me fait mal au coeur, je dois l'admettre. Elle ne semble pas me mentir et, étant déjà rentrée chez moi pour mettre mon fils au lit, je sais que rien n'a bougé. Je sais voir ce genre de choses et rien n'a été touché, je l'aurais su sinon. J'ai l'impression qu'elle a peur et vu ce qu'elle me raconte, c'est compréhensible. Je pourrais lui dire de s'en aller et que tout s'arrête là mais j'en suis tout bonnement incapable... Je la regarde donc alors qu'elle veut s'assurer que je sois au courant qu'elle n'a rien volé. Je souris doucement, ne prenant pas son sac.

Je sais que rien n'a été pris, rassures toi. Écoutes, je ne sais pas si c'est une bonne idée de te laisser dehors ainsi, vu ce qu'il vient de t'arriver et vu l'heure qu'il est... Je m'approche légèrement d'elle. Entre te réchauffer, je te ferais un chocolat chaud ou tout ce que tu désireras. Je ne suis vraiment pas à l'aise à l'idée de te laisser toute seule dans cet état. Je suis assez calme, étonnamment calme d'ailleurs. Si elle avait l'air d'une voleuse, je l'aurais tout simplement laisser partir après avoir vérifier par sécurité mais là ? Non, j'en suis incapable.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 28/02/2018 à Miami. J'ai posté : 39 Pointage : 275

MessageSujet: Re: [Olivia] Please , don't call the police...   Sam 10 Mar - 21:16


Don't all the police!
 
Je n’est clairement pas l’habitude d'entrer sur les propriété privé des gens, je sais que ces endroits là ne sont clairement pas ma maison ,mais la cette fois j'avais simplement décider de passer et d’aller me cacher dans la cours arrière...J’avais un peu peur pour une fois je devais l’avouer. Je ne connais pas l’homme mais tout ce qu eje sais de lui jusqu’à présent me dit que l’idée d’aller me cacher était clairement la meilleur des idées pour le moment...Je ne me suis jamais sauver encore une fois de chez un clients, mais parfois il vaut mieux écouter notre petite voix ,questions de protection! J’avais donc trouvé cette cours qui semblait complètement libre, personne a la maison pour prendre peur en me voyant de leurs cours arrière! Je comprend que chaque fois les gens panique un peu...Non mais trouver une jeune femme à moitié vêtu dans votre cours ce n’est pas la vision que les gens rêve d’avoir non plus!!! J’attendrais simplement un peu le temps de m’assurer que l’homme en questions étaient assez loin , ou retourner chez lui serais encore mieux, pour pouvoir partir et retourner chez moi...Mais je n’est pas eu le temps d’attendre très longtemps que je me fait surprendre par une femme qui m’interpelle et qui me fait une autre peur bleu! Je lui disait toute suite que j’allais partir et que je n’avais rien volé, je suis habituer que les gens pense ce genre de choses alors je préfère me défendre toute suite...Je suis peut-être pas de confiance selon certain vue mon métier ,mais je ne suis pas une voleuse... Elle refusait de prendre mon sac et à mesure qu’elle parlait , je remettais mon sac sur mon épaules , étonner des paroles de la jeune femme…

Vous êtes sérieuse? Vous n’avez pas peur que je salissent votre maison??

Je ne suis pas du genre à pouvoir entrer dans ce genre de maison...Les gens ne me laisserais jamais entrer, je ne suis pas sale vraiment , mais je ne suis pas de bonne famille quoi….Je la regarde s’approcher de moi et je ne bouge toujours pas , étonner de ce qui est en train de se passer…

Je...Je ne sais pas quoi dire...Je ne voudrais pas déranger.

Je ne suis pas du genre a profiter de la situation normalement je serais simplement parti sans rien dire mais la...Je devais avouer avec peur de cet homme , j’avais peur qu’il sois toujours là en train de m’attendre…

Si vous êtes sur ...Je ..veux bien me réchauffer un peu.

Même si la ville n’est pas froide en temps normal, j’avais quand même un peu froid en ce moment...le stresse et le manque de vêtements probablement…

Vous connaissez l’homme qui vit a 3 maisons d’ici?

Je faisais peut-être trop ma curieuse, mais je me demandais si elle connaissait l’homme qui m'avait pourchasser...




By Phantasmagoria

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 01/03/2018 à Miami. J'ai posté : 484 Pointage : 2198

MessageSujet: Re: [Olivia] Please , don't call the police...   Dim 11 Mar - 5:19


Rosalie & Olivia

Please, don't call the police...
Ce petit bout de chou a été mit sur mon chemin du jour au lendemain. J'aurais pu le laisser dans un orphelinat, mais pourquoi faire ? C'était un bébé, après tout. Et puis, j'ai une vie stable, un boulot, de quoi lui offrir la vie qu'il mérite. Je me fiche de ce que les gens peuvent dire là dessus. Pour moi, c'est mon fils et puis c'est tout. Pas de questions, pas de doutes, rien. Je ne l'ai peut-être pas porté pendant neuf mois mais hors de ça, c'est tout pareil. Il est normal que j'ai envie de passer un petit moment avec lui, il me manque terriblement ces dernier jours.

Voir cette jeune fille dans cet état me brise sincèrement le coeur. Peu importe ce qu'elle fait pour vivre, j'estime qu'une femme, ça se respecte. Pas de "Oui mais alors non" ou de "Ah mais elle l'accepte hein !" non, non et non. Je suis pas d'accord avec ça, point barre. J'aurais pu la lasser partir sans rien dire, agissant comme si rien ne s'était passé mais j'ai une conscience. Cette conscience me dit que je ne dois pas la laisser ainsi, toute seule avec un taré qui la cherche si c'est encore le cas.

Oui, je suis très sérieuse. Je ne m'en fais pas pour ça. Et puis, même si c'est le cas... Je peux très bien la nettoyer. Je m'en fiche un peu de ça, à vrai dire.

Et puis quoi? C'est pas parce que je fais un boulot respectable que je vaux plus que quelqu'un d'autre. J'ai pas perdu la tête, je n'oublie pas d'où je viens et surtout, je n'oublie pas que j'ai dû me battre pour en arriver à ce stade. Je pars du principe où on est tous humains, elle comme moi. Pourquoi je devrais la laisser dehors comme une malpropre ?

Tu ne déranges absolument pas, tu sais? Et puis, mon petit garçon s'est endormi. Tu n'as aucun soucis à te faire là dessus.

En plus, si cet homme fini par la retrouver... Je ne veux pas imaginer la suite pour elle. Je me sentirais clairement plus à l'aise de la savoir en sécurité, à l'intérieur. Les gens sont fous, je suis bien placée pour le savoir.

J'en suis sûre et certaine, je ne l'aurais pas proposé sinon.

Vu qu'elle est d'accord, je la guide vers l'intérieur sans trop tarder. Sa question me surprend un peu. Si elle me la pose, c'est peut-être parce que c'est lui, l'espèce de taré qui l'a poursuivie ? Malheureusement, non, je ne le connais pas... Mais si je le croise, je risque de lui faire savoir ma manière de penser.

Absolument pas. Je bosse beaucoup à vrai dire... C'est lui t'as poursuivie ainsi ?

Une fois à l'intérieur, je ferme la porte de chez moi et la guide vers le salon où elle peut s'installer si elle le désire. Qu'elle se mette à l'aise, vraiment. C'est pas de l'ironie ou que sais-je.

Installe toi si tu en as envie. Est-ce que tu désires quelque chose ?
Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 28/02/2018 à Miami. J'ai posté : 39 Pointage : 275

MessageSujet: Re: [Olivia] Please , don't call the police...   Dim 11 Mar - 12:20


Don't all the police!
 
Je ne m’attendais vraiment pas à ce que la femme me crois sur parole, et encore moin qu’elle m’invite à entrer chez elle...Je n,est pas l’habitude que les gens qui me vois sois sympathique avec moi...Enfin oui au Zebra les gens sont gentil mais je veux dire dans mon autre travaille , quand je me promène dans la ville pour me rendre chez des clients, les gens comprennent très bien ce que je fait la et ce que je fait comme travail dison et on me regarde souvent étrangement à cause de ça..Quand les gens comprennent que je suis une escorte, ils ont très peu d’estime pour moi...Donc la, de voir cette femme qui semble vouloir être bien gentille avec moi ça me fait quand même bizarre….Je ne répondais rien quand elle me disait s’en ficher un peu quand même du fait que je pourrais salir sa maison...Bon ma phrase était un peu dans le sens figuré parce que malgré mon travaille je ne suis pas sale ,au contraire je suis un peu maniaque de la propreté dison! Je n’aime pas quand c'est sale et encore moin moi-même, mais je n'écoutais quand même rien..Je restais étonnée du comportement doux de la femme face à moi...Je ne voulais pas déranger non plus . je n'avais pas vue de lumière alors je me doutais bien qu’elle devait être couché il y a peu de temps!

Ohh c'est pour ça que c’étais noir...Je pensais qu’il n’y avait personne en fait a cause de la noirceur.

Je n’aurais pas pris cette cours pour me cacher si j,avais su en fait qu’il y avais quelqu’un dans la maison ,simplement pour ne pas me faire prendre justement! Mais heureusement la propriétaire de la maison était beaucoup plus sympathique que j’aurais pu l’Imaginer! J’hochais ensuite simplement la tête quand elle me dit qu’elle en était sûr, je n’allais quand même pas me mettre à contre dire la femme plus longtemps sur ce qu’elle voulait! Elle me guidait alors vers l’intérieur et je la suivais un moment en silence, jusqu'à lui poser la question sur le voisin , savoir si elle le connaissait ,peut-être qu’il avait des antécédent de personne bizarre!

Oui c’est lui...C'est un type vraiment bizarre vaut mieux pas le connaître je pense..

Je fit un léger sourire à la femme qui m'accueille dans sa maison , si elle ne le connaissais pas c'était tant mieux pour elle au final! Il était assez étrange que je pense que c'est une connaissance bien inutile a avoir...Quoi que certaine personne son étrange au lit mais peuvent être presque normal dans la vie de tous les jours! Elle me guidais finalement vers le salon et m'invite à m'asseoir si je le désirais...Je ne me fit pas prier pour m'asseoir sur un des canapé disponible...Quelque choses de plus confortable qu’un sol de cours arrière serais quand même bien!

Si vous prenez quelque choses je veux bien quelque choses de chaud à boire...Mais sinon ce n’est pas grave…

Je lui fit un petit sourire un peu mal ,honnêtement je n’aime pas profiter des situation ,mais présentement sa me ferais du bien mais en même temps je ne voulais pas la déranger et lui faire quelque choses qu’elle ne se ferait pas pour elle même…

Votre maison est très jolie! Vous devez avoir un très bon travail pour avoir eu cette grande maison!




By Phantasmagoria

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 01/03/2018 à Miami. J'ai posté : 484 Pointage : 2198

MessageSujet: Re: [Olivia] Please , don't call the police...   Mar 13 Mar - 12:10


Rosalie & Olivia

Please, don't call the police...
Le problème actuel avec les gens c'est qu'ils n'écoutent pas. Ils ne prennent jamais le temps d'écouter les autres. Elle a l'air jeune, paniquée. Elle n'a pas la tête d'une voleuse qui dit "Ah mais je n'ai rien fais" alors que ça se lit sur leur visage. Je sais reconnaître quand on me ment ou quand on me cache des choses. Ça m'arrive rarement de me tromper mais je n'ai pas du tout de doute avec elle. Elle a l'air gentille comme tout et même si d'autres l'auraient jugée face à la tenue qu'elle porte ou face au métier qu'elle exerce probablement, ce n'est pas mon cas. J'ai moi-même été trop facilement jugée par le passé. Mon père me répétait tout le temps que je devais être deux fois meilleure si je voulais faire quelque chose de ma vie. Il m'a élevée à la dure mais dans le fond je lui en suis reconnaissante, je ne sais pas si j'en serais au même stade sans lui.

C'est pour ça oui. Je suis rentrée il y a environ une demi-heure mais les enfants... Il adore les histoires. Lui dis-je en souriant. J'aime tellement parler d'Ethan. C'est ma fierté même si ce n'est pas mon fils biologique. Dans mon coeur, il est mon fils et c'est tout. Je l'ai élevé, je l'ai aimé dès le début sans aucune barrière.

Ce voisin là, je garderais un oeil sur lui à l'avenir. Par précaution au moins quoi ! Mais il m'a toujours semblé un peu bizarre sur les bords. J'évite en général de m'approcher de lui d'une manière ou d'une autre. Je n'ai aucun remords à lui dire que je suis occupée pour éviter de dialoguer avec lui. Mon instinct me trompe trop rarement que pour lui laisser le bénéfice du doute.

Ah, ce genre d'hommes. Dès qu'ils ont de l'argent, ils se pensent tout permis ! J'ai plutôt envie de les gifler moi, mais bon... Je garderais quand même un oeil sur lui dès à présent.

Une fois à l'intérieur, je ferme tout à clé afin d'éviter de prendre des risques inutiles. Je vois assez de cas bizarres au quotidien que pour m'aventurer là dedans. Je me rends donc dans la cuisine afin de nous préparer deux chocolats chauds, c'est toujours mieux qu'un café à cette heure-ci. Je reviens avec les deux tasses. Je m'installe et pose les deux tasses sur la table basse.

Et voilà.

Son compliment me fait plaisir. C'est vrai que j'ai bossé très dur pour tout ça. Il y a eu des hauts et des bas, ça n'a pas toujours été facile mais j'estime quand même que ça valait la peine de me battre. Je suis fière d'en être là où j'en suis arrivée. Je lui souris donc.

Merci beaucoup ! Et bien... Je suis avocate, je dirige mon propre cabinet depuis près de cinq ans ici, à Miami. C'est parfois compliqué mais j'aime réellement ça. Parfois, il suffit d'un petit coup de pousse pour croire que tout est possible.

Je pense sincèrement que si elle le désirait, si elle pouvait obtenir un coup de main et du soutient, elle pourrait faire un beau métier. Quelque chose qui lui plait réellement mais je sais aussi comment peuvent être les parents ou même l'entourage en général.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 28/02/2018 à Miami. J'ai posté : 39 Pointage : 275

MessageSujet: Re: [Olivia] Please , don't call the police...   Sam 17 Mar - 19:51


Don't all the police!
 
Je ne m’attendais pas à ce que la femme qui m’a découvert me permettre d’entrer dans sa maison...Je ne pensais pas qu’elle accepterais que je viennent dans sa maison, pourtant vue mes vêtements et mon état il était plutôt clair que je n’étais pas une charmante demoiselles qui rentrait chez elle après une dure soirée d’études...J’étais tellement habitude de me faire jugé que maintenant je n’osais pas tellement faire confiance au gens disons...J’appréciais beaucoup sa gentillesse et malgrer que je ne voulais pas trop faire confiance, je voulais me réchauffer un peu avant de pouvoir rentrer chez moi…

Ces adorables que vous preniez le temps pour lui.

Je trouvais ça adorable oui , parce que mes parents moi n’avais jamais voulu prendre le temps pour moi. Je n’étais que nuisance pour eux et une raison de conflit alors je me souviens pas qu’ils est réellement pris du temps pour être simplement avec moi ,même si j’aurais beaucoup apprécié clairement...Mais bon ,je n’avais clairement pas eu cette chance dans la vie, bien le contraire même…

Faites attention a vous, je ne voudrais pas apprendre qu’ils vous est arriver quelque choses parce que je vous en est parler..

Maintenant que j’avais vue son visage une fois ,qu’elle m’avais aider je n’allais pas être capable d’oublier son visage , il me serait clairement graver a jamais dans mon visage...Il est tellement rare qu’on m'accueille et qu’on soit gentil avec moi que je ne pouvais pas faire autrement que de me rappeler de ces gens, très gentil...Je m’installais dans le salon alors que la femme quittais pour aller à la cuisine je devine, je regardais simplement la maison en ne touchant à rien...Mais c'était magnifique..Elle revenait peu de temps après avec des chocolat chaud..Je lui souriais alors qu’elle posait les tasses sur la table basse.

Merci, c'est très gentil de votre part..

Elle n'avait clairement aucune obligation envers moi , alors je la trouvais encore plus gentille d’accepter de faire ce qu’elle faisait...Et après avoir regardé sa maison je me disais que clairement elle ne faisait pas un petit métier ,elle avait probablement un métier dans l’élite même…Et quand elle me répondit ce n'était que confirmation!

Vous avez même votre propre cabinet? Waouh….Vous êtes impressionnante..

Je le pensais, elle était toute seule, je ne voyais pas de photo de mariage ou autre, mais elle avait un fils elle travaillait clairement très fort pour ce permettre tout sa!

Vous avez eu beaucoup de soutiens?



By Phantasmagoria

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 01/03/2018 à Miami. J'ai posté : 484 Pointage : 2198

MessageSujet: Re: [Olivia] Please , don't call the police...   Dim 18 Mar - 11:29


Rosalie & Olivia

Please, don't call the police...
Je ne juge pas les gens sur leur métier ou sur leurs vêtements. Après tout, j'ai moi-même été trop longtemps jugée à mon goût, que ça soit pour une raison X ou Y. Soit j'étais habillée trop bourge, soit pas assez, soit j'étais trop gentille, soit trop méchante... Et puis merde ! Les gens trouveront toujours une raison de juger quand on y réfléchit un minimum. Ma réponse ? Je les emmerdes, c'est aussi simple que ça. Je me fiche que ça leur convienne ou non, j'ai passé l'âge d'en avoir quelque chose à faire de ce qu'on peut penser de moi. Je suis qui je suis, que ça leur aille ou pas.

Et bien, c'est mon fils. C'est normal je trouve de prendre du temps pour lui...

Je ne peux pas m'imaginer un instant faire autrement. Il est si gentil, si adorable... Et puis j'éprouve pour lui un amour inconditionnel. L'amour d'une mère pour son fils, tout simplement. Je me fiche que je ne l'ai pas porté pendant neuf mois. Je m'en suis occupée dès le moment où je l'ai trouvé et c'est tout ce qui m'importe. Je ne pourrais pas l'abandonner, le laisser ainsi. C'est tout simplement impensable mais je me doute bien qu'on l'a pas abandonné ainsi devant la porte de quelqu'un sans difficultés. Enfin, je pense mais je peux très bien me tromper...

Aucun soucis, rassures toi. Cette discussion reste entre nous et il n'en aura jamais connaissance. Je veillerais qu'il ne recommence pas ce genre de choses. Et puis, tu sais, tu peux me tutoyer. Je n'ai aucun problème avec ça.

Je veux tout simplement me montrer agréable avec elle, c'est dans mes habitudes. Après tout, ce n'est pas comme si elle m'avait agressée ou quoi que ce soit. Non, je vois tout simplement en elle une fille gentille qui a fort probablement manqué de chances mais pas que dans sa vie. Mon instinct me trompe que très rarement, je jurerais donc avoir raison. Je m'installe donc à ses côtés avec les chocolats chauds, ça nous fera le plus grand bien je pense.

Mais ça me fais plaisir, vraiment.

Mon père m'a toujours élevée à la dure. Il était militaire alors forcément... Mais il m'a toujours apprit à me surpasser, à être meilleure que les autres. Il a probablement joué un rôle important dans ma vie, assez pour que j'en arrive à atteindre mes rêves. Ça n'a pas été sans efforts, que du contraire. J'ai toujours dû travailler assidument pour en arriver à ce stade. Si je regrette ? Pas un seul instant non.

Et bien oui... Je ne dirais pas être impressionnante mais je sais ce que je veux disons.

Je pose mon regard sur elle et lui sourit doucement. Si j'ai eu beaucoup de soutient ? Ça dépend de qui je dirais...

Certains de mes amis m'ont encouragée, d'autres m'ont dit que c'était de la folie et que j'y arriverais jamais et ils se sont mit le doigt dans l'oeil. Concernant ma famille... Ma mère ne s'est jamais préoccupée de tout ça. Mon père, lui, me disais toujours que je devais être deux fois meilleure que les autres. Je hausse légèrement les épaules. Il a pourtant toujours été là même si ça ne lui plait pas toujours je dirais.

J'ai cependant envie d'en apprendre un peu plus à son sujet. Elle s'intéresse à moi alors pourquoi je devrais ne pas m'intéresser à elle, moi aussi ? En plus, elle est vraiment agréable et c'est si facile de discuter avec elle... Puis, je suis en générale d'une écoute hors pair.

Et toi ? Parle moi un peu de toi, mais je ne te force à rien évidemment.

Code by Fremione.


_________________

❝ What’s meant for you will always be yours❞
(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 28/02/2018 à Miami. J'ai posté : 39 Pointage : 275

MessageSujet: Re: [Olivia] Please , don't call the police...   Mar 3 Avr - 22:32


Don't all the police!
 
Je trouvais vraiment génial de voir la jeune femme prendre du temps pour son enfants...Je sais que pour bien des familles c'est une choses normal , mais quand on n’a jamais vécu dans une famille ‘’normal’’ on jalouse ce genre de petit moment. J’aurais aimé avec des parents qui veulent prendre le temps d’être avec moi...Qui aurais pris des petits moment comme la femme prend avec son fils. J’aurais peut-être été différente aujourd’hui...J’aurais peut-être une bien meilleure éducation et je pourrais peut-être faire un métier qui serait beaucoup mieux et qui ne serait pas une honte de discuter...Je pourrais me permettre une vrai maison ou quelque choses du genre...Chose que je pense n’est absolument pas dans les plans même dans un futur lointain pour moi…

Oui mais, ce n’est pas tout les parents qui le font….Il vous remercieras clairement plus tard.

Je souriais le plus doucement possible à la jeune femme...Elle avait une belle vie et en offrait aussi une très belle a son fils ,j’étais contente pour lui….J’aurais donné n’importe quoi pour tomber dans une famille comme ici..J’avais peut-être deux parents mais ils étais tous les deux complètement fou et m'avait simplement offert une vie horrible alors bon , clairement je n’allais pas les remercier pour ça!

D’accord merci..

Je ne savais pas quoi dire d’autre, honnêtement la tout ce que je voulais c'était ne plus jamais revoir cet homme de ma vie, mais aussi m’assurer que la femme qui m'accueille si gentiment chez elle ne courais aucun danger...Je sais que cette homme est complètement bizarre je ne voudrais pas qu’il cause des problèmes à une femme aussi gentille qu’elle...D’ailleurs, elle nous avais fait un chocolat chaud et j’avais juste hâte qu’il soit un peu moins chaud pour pouvoir y goûter. Je ne me souviens pas de la dernière fois que j’ai pris le temps d’en déguster un….

Pour moi tu est impressionnante…

Je sais qu’on ne voit jamais notre vie de la même façon dont les autres nous vois ,mais honnêtement elle , elle m’impressionne vraiment! Avoir toute cette vie alors qu’elle est seule avec son fils dois être un travaille épuisant par moment!

Tu avais de l’ambition et une force de caractère incroyable alors pour passer au travers de tout ça! Toute seule avec un travail si important et un fils...Tu pourrais être un modèle pour beaucoup j’en suis certaine!

Avec tout ce qu’elle avait accompli, elle pourrait clairement faire des discours de motivation ou je ne sais pas quoi ,mais honnêtement elle était une femme forte qui pourrait aider beaucoup de gens je pense….Elle me demandais alors de lui parler de moi….J’haussais doucement les épaules..

Il n’y a tellement rien d'Intéressant à connaître a mon sujet. ..Je ne suis pas quelqu’un d’important ou quoi que ce soit.



By Phantasmagoria

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 01/03/2018 à Miami. J'ai posté : 484 Pointage : 2198

MessageSujet: Re: [Olivia] Please , don't call the police...   Mer 4 Avr - 19:41


Rosalie & Olivia

Please, don't call the police...
Ethan est mon fils, qu'importe ce que les gens disent là dessus d'ailleurs. On m'a tellement souvent répété que je ferais des différences si un jour j'ai mon propre bébé, si je tombe enceinte mais non. Certes, ce n'est pas mon enfant biologique, et alors? Je n'ai pas eu besoin de 9 mois de grossesse pour l'aimer, pour m'attacher à lui. Je trouve les gens qui pensent ça totalement stupide pour être sincère. C'est d'un ridicule inimaginable quand même ! Comme si ce n'était que 9 mois qui allaient tout changer. Les gens me rendront folle avec leur logique imparable. Sherlock Holmes a peur pour sa carrière !

Je pars du principe où je dois être capable de trouver du temps pour mon fils. Qu'importe si j'ai pas le moral, si je suis débordée ou autre. Les parents font des erreurs, moi aussi mais délaisser mon fils n'est une erreur que je serais capable de commettre...

Mon père était difficile à cerner. Il m'éduquait à la dure, mais il était militaire. Dans le fond, je lui suis reconnaissante pour tout ce qu'il a pu m'enseigner. Ma mère, elle, était présente mais sans plus. C'était avec mon père que j'étais fusionnelle, que je suis toujours fusionnelle d'ailleurs. Je me sentais toujours incapable de le rendre fier mais dans le fond, ce n'était qu'une préparation mentale à la véritable vie qui m'attendait à l'extérieur. Il n'était pas parfait, mais il a assuré.

Mais c'est bien normal !

Disons que je mènerais simplement ma petite enquête. J'ai le don de savoir rester discrète, ça ne devrait donc poser aucun problème. Je ferais en sorte qu'il ne remarque pas que je me méfie de lui. J'ai toujours été très douée avec de genre de trucs après tout. Et puis... Il a voulu s'en prendre à une jeune fille ce soir. Elle a réussi à lui échapper mais qui sait ce qu'il a pu faire à d'autres filles ? Ou ce qu'il serait capable de faire à l'avenir ? Je ne veux pas garder ça sur la conscience sans au moins surveiller ça pour m'assurer que rien ne se produit.

Et bien dans ce cas... Je prends ça comme un compliment, alors merci.

Ce n'est pas facile au quotidien, je ne vais pas le nier mais cette vie me plait énormément. Et puis tant que j'arrive à tout gérer sans aucun soucis, où est le problème ? Disons qu'il faut du courage, de la force mais je suis une femme forte et je n'ai pas honte de l'admettre. Le seul problème avec les femmes fortes ? Les gens ne les croient pas capable d'avoir des bas, des moments où tout vas mal et pourtant... Ça arrive aux meilleurs d'entre nous aussi, moi y compris.

Je dirais que certains m'apprécient, d'autres me détestent et le reste me crains. Je suis quelqu'un de très compliqué à vrai dire, selon les gens qui parlent mais une chose est sûre : je ne regrette pas d'être devenue celle que je suis aujourd'hui.

On m'a longtemps dis que je devrais parler aux élèves dans les cours de droits, au moins une fois mais pour l'instant, ça ne m'attire pas particulièrement. Je préfère continuer mon boulot tel que je l'effectue maintenant, mais qui sait ce que je pourrais faire à l'avenir après tout ?

Ne dis pas ça, je suis certaine qu'il y a pleins de choses à dire sur toi... Des petites choses à connaître. Il ne faut pas te sous-estimer, tu sais même si je comprends bien que c'est plus facile à dire qu'à faire.

Code by Fremione.


_________________

❝ What’s meant for you will always be yours❞
(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 28/02/2018 à Miami. J'ai posté : 39 Pointage : 275

MessageSujet: Re: [Olivia] Please , don't call the police...   Sam 7 Avr - 21:33


Don't all the police!
 
Honnêtement, je trouvais vraiment remarquable que la femme qui se tenait là avec moi et qui avait eu le ‘’courage’’ de m’inviter dans sa maison soit si proche de son fils. Je sais que je n’est pas grandit dans une famille normal...Je sais que c'est moi qui avais une famille vraiment horrible, mais je n’est pas vue tellement beaucoup de famille non plus qui semblait vraiment dévoués à leurs famille...La majorité je rencontrais les gens parce que j’étais leurs escorte alors déja la...Sa montrer qu’ils ne sont pas tellement dévoués à leurs famille...Alors c'était quand même assez rafraîchissant de voir quelqu’un qui enfin voyais l’importance d’une famille...Je suis peut-être un peu spécial, mais je sais que si j’avais eu la chance d,avoir une vie plus normal et avoir la chance de peut-être pouvoir former une famille un peu plus tard, j’aurais vraiment aimé pouvoir consacrer toute mon temps pour mon homme et mes enfants...Mais la, je ne peut qu’en rêver parce que je sais que je ne pourrais jamais avoir un mode de vie qui me permettrait de rencontrer quelqu’un…

Vous êtes vraiment une mère en or...Est-ce que le papa est là pour voir votre fils un peu?

Je ne vois aucune présence masculine dans la maison alors je devine qu’il n’habite pas ici , mais je me demandais si il prenait la peine d’être un peu la pour son fils quand même ou pas du tout….J’ai tendance à voir le négatif bien souvent alors j’imagine facilement qu’elle est complètement toute seule mais bon….Je lui fit un léger sourire quand elle me disait que c'était normal, honnêtement je ne voudrais pas apprendre qu’il était arrivé quelque chose de mauvais a cette femme parce que je ne me le pardonnerais jamais...Vue ce qu’il voulait faire de moi, je n’ose même pas imaginer ce qu’il pourrais faire a d'autre femmes...J'allais vraiment essayer d’avertir celle que je ‘’connais’’ qui font le même métier que moi, je ne voudrais pas qu’elle se fasse prendre dans le même piège...Bon remarque, sa réputation est quand même faite puisque personne ne semblait réellement vouloir aller chez lui justement….Et maintenant je comprend pourquoi! Je ne serais jamais assez en manque d’argent pour retourner la bas disons….

C'est quand même une belle force de savoir prendre sa place, ce n’est pas donné à tout le monde non plus ...Beaucoup se laisse surtout faire et marcher sur la tête alors que tu semble être toute le contraire! Je ne te connais pas vraiment, mais c'est ce que tu dégager….J’aimerais bien avoir cette force de caractère!

Je ne suis pas celle qui se laisse complètement marcher sur la tête, mais je ne suis pas celle qui se défend le plus non plus...Je n’aime pas trop m'affirmer parce que je ne sais même pas ou est réellement ma place encore...Je n’est pas trouver et peut-être que je ne trouverais jamais vue le rythmes avec lequel ma vie avance...Je m'avançais pour saisir la tasse de chocolat chaud qu’elle m'avait servi.

Je ne sais vraiment pas quoi dire sur moi. Je n'est pas une vie aussi..agréable. J’ai vécu presque toute ma vie au Québec. Je suis ici depuis simplement 3 ans. Je viens de reussir a me trouver un appartement qui ne soit pas infesté de bestioles….Et puis tu est la première personne ici qui prennent le temps de me parler un peu..

Je ne savais absolument pas quoi dire...Je n’avais jamais vraiment eu de beau moment de ma vie. Le plus beau moment fut quand je suis parti de chez mes parents, mais ce fut à ce moment que j,ai commencer a vendre mon corps pour pouvoir vivre..Je n’est aucune éducation vraiment...Je ne suis pas grand choses au final...Je portais la tasse à mes lèvres pour prendre un gorgée..

Waouh...Il est délicieux..Tu a une bonne recette!



By Phantasmagoria

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 01/03/2018 à Miami. J'ai posté : 484 Pointage : 2198

MessageSujet: Re: [Olivia] Please , don't call the police...   Dim 8 Avr - 19:35


Rosalie & Olivia

Please, don't call the police...
Je laisse sa chance à tout le monde. Qui plus est, mon instinct me dit que je dois lui faire confiance et il ne m'a jamais trompé. En plus de ça, elle se montre très gentille et je l'ai sentie très honnête et sincère. Je sais que les gens sont devenus des monstres aujourd'hui, je n'accepte pas réellement la réalité du monde, ceux qui disent que ce genre de comportement est "normal". Quand elle me parle de mon fils, me demandant si le père est dans les parages, je baisse légèrement la tête avant de la regarder.

C'est un peu plus compliqué que ça à vrai dire. Ethan n'a jamais eu de père... J'ai retrouvé il y a trois ans un petit garçon sur le pas de ma porte. Un bébé qui n'avait que quelques jours, abandonné alors qu'il faisait noir. Je revenais du boulot quand je l'ai vu là, seul... Je l'ai récupéré, je m'en suis occupée et j'ai décidé de l'adopter. J'avais de quoi lui offrir tout ce dont il avait besoin et je suis devenue officiellement sa maman malgré mon célibat. Après tout, je n'avais pas besoin d'un homme pour aimer et élever mon garçon.

J'ai quand même eu de la chance de ne pas me retrouver seule dans ce genre d'épreuve. Mes proches ont été là pour me soutenir et m'aider à assurer avec cet enfant. Je pense que je m'en suis assez bien sortie après tout. Je n'ai pas non plus eu neuf mois de grossesses pour me préparer mentalement à devenir mère. Ça m'est tombé dessus du jour au lendemain et j'ai agis en conséquence, c'est tout aussi simple et aussi difficile que ça. Il est certain que je ne laisserais personne essayer de me faire du mal, ni à moi ni à mon fils d'ailleurs. Pas même ce taré qui a tenté de forcer cette jeune fille que j'ai tout près de moi ce soir.

C'est certain que c'est difficile. Il faut reconnaître le vrai du faux, reconnaître les personnes qui sont vraiment là pour nous et les autres, mais surtout que certains hommes s'imaginent qu'une femme est prête à tout pour monter en grade. J'ai toujours voulu me donner à fond dans ce boulot, pour mes clients et ceux qui ont réellement besoin qu'on leur tende la main.

J'ai une vie quand même stable, c'est ma chance. J'écoute donc la blondinette avec attention. J'avoue que ça me fait quelque chose d'entendre de telles paroles alors qu'elle est si jeune. Elle mérite tellement mieux à son âge, je le sais et je le sens. La première personne qui prend le temps de lui parler réellement ? J'avoue que j'aimerais sincèrement pouvoir l'aider, elle aussi.

Tu sais... Avec un petit coup de pouce, tu pourrais avoir une vie meilleure à condition qu'on te laisse ta chance. Tu n'es plus toute seule maintenant. Tu sais où me trouver maintenant et crois moi, je n'abandonnerais pas.

Je sais pas pourquoi ça me tient tant à coeur de lui venir en aide, de la sortir de tout ça. Peut-être parce que je vois toujours le bien autour de moi, parce que j'essaye toujours d'aider ceux qui en ont le besoin ou peut-être parce qu'il y a quelque chose d'inexplicable chez elle qui m'interpelle et qui me dis que oui, je peux y faire quelque chose. Je sais pas trop à vrai dire... Je sors de mes pensées quand elle me dit que le chocolat chaud est délicieux. Je prends ma tasse pour en boire une gorgée, je lui souris ensuite;

Si ça t'intéresse, je te donnerais la recette.

Code by Fremione.


_________________

❝ What’s meant for you will always be yours❞
(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 28/02/2018 à Miami. J'ai posté : 39 Pointage : 275

MessageSujet: Re: [Olivia] Please , don't call the police...   Lun 16 Avr - 17:04

  • Je posais quelque questions a la dame qui me tenait compagnie, je la trouvais vraiment adorable de prendre du temps pour moi , d’accepter de me parler et tout..Je ne suis pas habituer a ce genre d’attention et j’en profite peut-être trop alors que je pose des questions sur le père de l’enfant, je remarque un certain ‘’ malaise’’ si on veut dire. Je ne voulais pas apporter des sujets difficile pour elle honnêtement, je ne voulais pas m’en faire une ennemi encore alors que je commençais tout juste a parler avec elle…

    Wouah….C'est étrange quand même que quelqu’un dépose son bébé la sans rien dire...Heureusement que tu est arriver quand même rapidement le pauvre..Il a clairement eu de la chance d’être tombé sur toi! En effet, personne n’a besoin d’un homme pour élever son enfant...J’espère quand même ne pas avoir été trop loin avec ma questions, je suis de nature curieuse alors je n’est pas su m’en empêcher…

    J’aimais posé des questions et apprendre un peu plus sur la vie des autres...Enfin ceux qui me permettre un petit moment pour parler! Certain de mes clients aime bien pouvoir parler avant de coucher avec moi alors parfois j’en apprends un peu a ce moment la ,mais encore là c'était très peu et après c'est terminé on passait aux choses plus sérieuse...Pour eux...Donc la de pouvoir discuter avec une femme en plus c'était vraiment agréable pour moi! Je profitais pour le moment que ça allait durer, je ne me doutais bien que l’occasion n’allais probablement jamais ce reproduire mais bon…

    Tu a un grand coeur quand même...De prendre le temps de voir tout ça….Avec le monde dans lequel on vit aujourd’hui , les hommes aiment profité de ce qu’il peuvent...Enfin, je généralise je sais mais je n’est pas connu beaucoup d’hommes qui n’aime pas profité un peu de la situation et la société aime dépeindre les femmes comme des personnes incapable de vivre seule sans homme..

    Enfin peut-être pas partout , mais souvent on me disait qu’une femme seule n’arrive jamais loins sans écarter les cuisses...Je le fais déjà pas mal et pourtant je ne me suis jamais senti aussi salit et basse dans la société qu’aujourd’hui mais bon...Pour les escorte comme moi ce n’est pas les même règles non plus!

    Il faudrait plus qu’un coup de pouce. Je n’est aucune éducation réellement...Je suis parti de chez les gens qui m'avait adopté à l’âge de 16 ans...Je n’est rien dans la vie et je ne suis rien. Je pense que tu devine assez bien ce que je fait pour avoir de l’argent et je le fais depuis mes 16 ans. Je ne saurais jamais faire quoi que ce soit d’autres que satisfaire les désirs des autres…

    Je fronçais quand même légèrement les sourcils quand elle me dit que je savais où la trouver, que je n’étais plus seule et qu’elle ne m'abandonnera pas…

    Je ne comprend pas...Pourquoi? Je veux dire...Je ne voudrais jamais venir déranger ici. Je ne suis pas de la même...société si on veut...Je donnerais un sale coup ta réputation si on devais te voir en ma compagnie.

    Je ne voulais pas la détruire. Je ne voulais pas lui causer du tort et voir une femme de sa hauteur trainer avec une petite escorte comme moi allez simplement lui nuir, je ne voulais pas ça..Je ne voulais pas être néfaste pour elle..Elle était gentille de m'accueillir ici , mais je ne voulais pas poussé ma chance plus loin et lui nuire, elle est tellement adorable de me donner du temps, je le prend ce soir mais je ne pourrais pas lui causer tout les problèmes que je lui donnerais..Et puis , je ne pense pas que j’aurais un jour le courage de revenir la voir ici…

    Si ce n’est pas trop compliqué, je ne sais pas faire grand choses et je ne suis pas équipé pour cuisiner ...Mais j’adorerais...J’ai toujours adoré le chocolat chaud.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 01/03/2018 à Miami. J'ai posté : 484 Pointage : 2198

MessageSujet: Re: [Olivia] Please , don't call the police...   Mar 17 Avr - 10:16


Rosalie & Olivia

Please, don't call the police...
Je trouve ça naturel de chercher à apprendre à la connaître davantage. Après tout, on n'est pas uniquement le métier qu'on pratique. Il y a toujours un tas d'autres choses à apprendre sur les gens. Et puis, qui suis-je pour juger sa vie ? Personne. Je ne peux pas lui en vouloir de poser des questions, ça se comprend. Elle ne peut pas non plus deviner les réponses toutes seules.

Je ne cherche plus vraiment à comprendre la logique des gens, tu sais. Certains pensent bien faire... C'est vrai qu'il a eu de la chance, maintenant cette période est loin derrière lui. Oh, ne t'en fais pas avec ça, il n'y a aucun problème. Si jamais ça me gênait vraiment, j'aurais plutôt eu tendance à éviter la question si tu veux tout savoir.

Surtout que j'aime en apprendre moi-même davantage un peu plus sur les gens donc bon, comment lui en vouloir pour ça ? Après tout, j'ai déjà eu droit à des questions bien plus particulières que ça et je n'y ai jamais répondu. Je n'ai pas d'intentions mauvaises à son égard, je n'attend rien d'elle tout comme elle n'attend rien de moi, c'est plutôt agréable de pouvoir discuter calmement, sans aucune pression.

Je sais ce que c'est... Tu sais, certains hommes se pensent tout permis. Tu n'imagines pas le nombres d'hommes qui m'ont dit que si je leur offrait ce qu'ils désiraient, j'irais très loin mais que sans ça, je n'y arriverais pas. Seulement, je ne les ait pas cru, je n'avais pas besoin d'eux. Après, certaines femmes ont besoin de ça pour avoir de l'argent et je le conçois bien.

Tout comme c'est son cas, si je comprends bien. J'ai sincèrement mal au coeur pour elle, elle est tellement gentille. Je reste persuadée qu'avec de l'aide, elle pourrait faire quelque chose qui lui plait réellement, quelque chose qui lui donnerait envie de se lever tous les matins pour aller travailler. Je me refuse de croire le contraire.

Ne dis pas ça, je suis certaine que je pourrais y faire quelque chose si tu en as l'envie bien évidemment et au moment où tu le désireras. Tu te sous-estime, tu es quelqu'un, nous sommes tous quelqu'un. Tu n'as juste pas eu tout ce dont tu aurais eu besoin, comme des parents présents et aimants si je comprends bien. On ne part pas si jeune sans raison après tout...

Je la regarde ensuite. Je ne la dévisage pas comme certains ont probablement dû le faire, je ne la juge pas non plus du regard. Je vois juste une fille douce qui n'a jamais eu de soutient alors qu'elle en aurait eu besoin.

Parce que c'est ce que j'aime faire, aider les personnes qui en ont besoin. Tu ne me déranges pas, vraiment. Ne penses pas ça, je ne vois pas la société divisée entre les riches et les gens pauvres, ceux qui ont eu de la chance et ceux qui n'en ont pas eu. Et puis, ça ne m'inquiète pas. Les gens savent de quoi je suis capable en tant qu'avocate...

J'ai déjà été jugée par certains, comme tous le monde je dirais sauf que je ne prêtes pas attention à ce que les gens disent. J'ai toujours lutté pour les choses que j'estime justes, je n'abandonne pas. Je me dis tout simplement que si j'avais été à sa place, j'aurais espéré un coup de main de quelqu'un de sincère, pas quelqu'un qui y voit du profit ou autre.

Ce n'est pas bien compliqué, ne t'en fais pas avec ça.

Code by Fremione.


_________________

❝ What’s meant for you will always be yours❞
(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Olivia] Please , don't call the police...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Olivia] Please , don't call the police...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Italian police probe Vatican bank officials
» Wouyyyyy Mouvement étudiants: Après le haut ton, c'est le bâ-ton dit la police
» Entre l'autorité jucidiaire et Police judiciaire
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.
» Mario Andresol parle de la 18e promotion de police

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Summer Life :: Miami dans sa splendeur :: Miami beach :: Quartier résidentiel Miami Beach-
Sauter vers: