Partagez | 
 

 Et si on inversait les rôles ( Becky)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
John Malone
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 598 Pointage : 975

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Mar 3 Avr - 23:53

L'arme en main je la soupesai en refermant ma main dessus. C'était mon arme, j'avais trouvé ce que je prendrais car les couteaux non très peu pour moi. Ça faisait trop fille pas assez... homme. Enfin je lui dis que je prendrais ceci mais pas les couteaux même sa réponse me braqua contre ceux-ci. Mais bon je me plaçai pour viser mais de sentir Becky derrière moi ses mains fines glissant sur moi et sa voix me fit frisonner. Elle voulait que je me concentre? Et je faisais comment quand j'avais le coeur à cent à l'heure. Mais bon je tirais une première fois et atteignit ma cible à l'extrême droite. Fronçant les sourcils je rebaissai l'arme et observai ce que j'avais fait. Je me replaçai et tirai une nouvelle fois et je fis un peu mieux sans être parfait. Je lui dis qu'après quelques pratiques je serais meilleur et pas besoin des couteaux.

Je la regardai et écoutai ses explications. Malgré la mise en situation, le fait qu'elle me dise que le couteau était discret et utile en combat rapproché je tournai le regard vers la cible et regardai longuement le couteau fiché dans la cible. Il y avait bien des manières de faire tomber quelqu'un sans avoir à utiliser les couteaux. Je lui montrerai bien que j'y arriverais à ma manière. Je la suivis des yeux et me replaçai me pinçant les lèvres. Je me replaçai et tirai quelques coups mais je ne me concentrai pas assez et manquai ma cible. Finissant par vider le chargeur je me tournai vers elle et plantai mon regard dans le sien.

- Je ne veux pas des couteaux Becky. Je vais bien apprendre l'arme à feu mais pas les couteaux. Il y a bien des manières de tuer quelqu'un sans avoir... ça.

Je rangeai l'arme dans son étui et je croisai son regard. Ce que j'y vis passer ne m'enchantais pas du tout. Mais j'étais bien déterminé à lui montrer que j'y arriverais malgré tout.

- Ne me regarde pas comme ça, je vais te le prouver.

Je croisai les bras sur mon torse avec cette attitude ambitieuse et frondeuse que j'avais acquis en sa présence.
Revenir en haut Aller en bas
Becky Reeves
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 400 Pointage : 945

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Mer 4 Avr - 2:12

Il devait comprendre l'importance que représentait chacune des armes. Aussi je tentai au mieux de lui expliquer. Le mettant en situation ou son flingue serait inutile, voir même dangereux, je balançai finalement mon couteau en plein centre de la cible, mon regard dans le sien, voulant lui montré que le couteau lui serait utile dans cette situation, étant silencieux et rapide. Je lui dit ensuite que ce n'était pas un choix, qu'il allait apprendre les deux armes avant d'aller chercher mon couteau et de lui dire de tirer, lui disant de faire attention à la position de ses jambes. Je le regardai ensuite vider son chargeur, pinçant les lèvres devant le résultat. Lorsqu'il se retourna vers moi, plantant son regard dans le mien, je sentis mon sang bouillir dans mes veines, mon regard brûlant de rage tendis que je le dévisageai.

Le voir agir en bébé gâté ne fit qu'augmenter à ma rage. Le voyant croiser les bras sur son torse après m'avoir dit qu'il allait me le prouver, je m'approchai lentement de lui, des éclairs de rage dans les yeux.

- Tu ne me prouveras rien du tout John! Tu n'as pas compris, je ne t'apprendrai rien d'autre temps que tu n'auras pas passé par les couteaux.

Mon regard planté dans le sien, ma voix c'était fait beaucoup trop basse, signe que j'étais dans une rage folle. à

- Si tu n'es pas content, la porte est là et ne reviens pas!

Sur quoi je tournai les talons et allai enfiler les protections pour les mains.

- L'entrainement est terminé pour aujourd'hui! Si demain matin tu as fini d'agir en gamin gâté pourris et que tu es prêt à apprendre les couteaux soit ici à 9h.

Sur quoi je me mis à frapper dans le sac à défaut de le frapper lui.
Revenir en haut Aller en bas
John Malone
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 598 Pointage : 975

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Mer 4 Avr - 15:22

J'avais trouvé mon arme et je lui dis bien clairement que je lui prouverait bien que j'en avais pas besoin. Il y avait divers arts martiaux qui était d'une discrétion et d'une cruauté efficace. Je croisai les bras sur mon torse bien déterminé à lui prouver. Je n'aimais pas le regard qu'elle posa sur moi mais... ceci renforça mon air frondeur. Je fronçai les sourcils un instant et quand sa voix se fit plus basse je compris qu'elle ne voudrait rien entendre. Mais l'insulte ELLE! Je pinçai les lèvres de rage et serrai la poings sous mes bras. Pas elle.... elle avait pas le droit de me dire ça! Cependant je compris qu'elle me foutait à la porte. 

 Je restai immobile quelques minutes voulant lui lancer une pique. Je n'avais pas aimé ce qu'elle m'avait dit, elle aurait pu dire carrément " fils a papa" que je n'aurais pas le coeur aussi tordu. Je pris mon sac sport rageur et la seule chose que je trouvai à répondre sur le pas de la porte fut.

 - Je sais maintenant ce que tu pense de moi

 Je claquai la porte et démarrai en faisant crisser mes pneus sur le gravier et retourner au club. A peine entré je me dirigeai derrière et rempli mon chargeur que je vidai deux fois. Une fois que j'en eus terminé je rebaissais mon arme le coeur me cognant dans le poitrine et le souffle court. Je me tournai et vis Josh qui me regardait avec un sourire narquois. 

J- Alors le fils a papa est fâché?

 - Viens tu vas voir de quoi il est capable...

 Je me battis contre lui avec férocité,  agressivité rendant la monnaie de sa pièce. Toute les fois où il m'avait foutu au sol, les fois où il c'était foutu de ma gueule... après de longue minutes je le mis au sol. A cheval sur lui alors qu'il avait la lèvre fendue, un oeil qui enflait je me relevai reprenant mes effets. Je retournai dans le club et je me retrouvai avec une bière dans la main. Fêter ma victoire qu'on m'a dit. Donc je me dis qu'une bière ne ferait pas de mal. 

 Bourré... J'étais bourré. Il fallait que j'arrête. Je pris un café ce fut en prenant ma dernière gorgée que je vis l'heure.  Ah merde! Je sautais dans une douche rapide et direction mon entraînement. J'arrivais donc les cheveux humides, le souffle court.

 - Je suis.... là 

J'avais l'impression d'avoir une patate chaude dans la bouge MAIS j'étais là
Revenir en haut Aller en bas
Becky Reeves
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 400 Pointage : 945

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Mer 4 Avr - 16:20

Rageuse, je lui avait bien dit que je ne lui apprendrais plus rien d'autre temps qu'il n'aurait pas maitrisé les couteaux. Je ne lui donnerais pas le choix, il devait qu'il le veule ou non passer par là. Le voir cependant mettre ses bras sur son torse et agir en gamin obstiné m'avait fait mettre un terme à l'entrainement. Lui disant qu'il revienne le lendemain seulement s'il était prêt à cessé de faire le gamin pourris gâté et à apprendre les couteaux, j'allai frapper dans le sac, défouler ma rage pour ne pas le frapper lui. Lorsqu'il claqua la porte, mes coups redoublèrent d'ardeurs. Oui c'était ce que je pensais de lui lorsqu'il agissait ainsi, lorsqu'il ne faisait qu'à ça tête et ce bornait à son idée. Si les deux armes faisaient partie de l'entrainement c'était bien qu'il y avait une raison non? Folle de rage, je frappai encore pendant un très long moment avant de monter dans mon appart à bout de force. Je filai sous la douche et me couchai tôt. Je passai cependant une bonne partie de la nuit à fixer le plafond. J'avais souvent vue ça chez les nouveau tueur à gage. Au fil de leur entrainement il prenait de l'assurance, trop et finissait par arrêter l'entrainement ce jugeant eux même prêt ou alors il faisait une grosse connerie et soit redescendait d'une façon très désagréable soit ce faisait tout bonnement butter. Il y avait aussi cet autre côté de notre relation qui faisait en sorte que je m'attendrissais avec lui, laissant passer beaucoup trop de choses... J'allais devoir me secouer si je ne voulais pas voir mon protégé avec une balle dans le crâne. Cette pensée fit serrer ma gorge. De toute façon ça c'était s'il revenait...

Le lendemain matin, je me levai tôt et après un petit déjeuner, j'allai courir un moment avant de revenir pour commencer à m'entrainer en frappant dans le mannequin. Je me figeai cependant entendant John arriver, mon coeur ratant un battement et mes yeux ce fermant quelques secondes. Il était venue... Cependant en entendant sa voix je tiquai. Me tournant vers lui je le regardai un long moment avant de lui faire signe de venir vers moi, l'observant s'avancer. Une fois qu'il fut près de moi, je fouillai son regard vitreux un long moment, la frustration me gagnant. Je lui fonçai dessus et en quelques secondes me retrouvai sur lui ses poignets dans mes mains, mon visage près du sien.

- Tu te fou de ma gueule là? NON! Tu n'es pas là John!

La veille il m'obstinait avec son petit air supérieur et frondeur et maintenant il arrivait complètement bourré...

- Si tu te penses assez bon pour ne plus prendre les entrainements au sérieux ne reviens plus John. Je vais cependant te donner une dernière leçon. Avoir toujours un parfait contrôle signifie aussi ne jamais souler et ses encore plus important pour un tueur lorsque l'on fait partie d'un club de motards, tu sais pourquoi?

Je gardai mon regard dans le sien un long moment sans rien dire, le coeur serré.

- Par ce que, si un tueur veux tuer un club complet, il n'a qu'a attendre vers 4 ou 5 heures le matin. Ses l'heure ou tous les membres sont tellement bourrés qu'ils dorment partout et que le tueur à le temps de descendre tout le monde avant même que quelqu'un ai le temps de réagir.

Lentement je me relevai, frustrée et déçue.

- Va t'en maintenant. Ne reviens que lorsque tu auras retrouver ta motivation à devenir le meilleur et que tu seras prêt à reprendre sérieusement ton entrainement.
Revenir en haut Aller en bas
John Malone
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 598 Pointage : 975

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Mer 4 Avr - 17:35

J'ai disons... " échappé " ma soirée. L'alcool entrait un peu trop bien. L'aube se levai alors que je me tenais au comptoir buvant un café fort mon regard croisant l'horloge. Un rapide saut dans la douche pour me ruer pour mon entraînement. Oui bon faisait chier d'apprendre les couteaux mais s'il le fallait pour que je passe par-dessus et apprendre autre chose. Donc J'entrai et lui dit que j'étais là. Se tournant vers moi les éclairs dans les yeux je fut au sol en moins de deux. Merde... qu'elle arrête de crier j'ai mal au crâne!

 - Je suis venu non?

 Je pinçai les lèvres et elle me dit que je devais être alerte, concentré. Oui je sais depuis le temps qu'elle me le rabâche je le savais mais merde c'était la première fois! Ça irait! Toujours au sol le feu dans les yeux je l'écoutai parler en finissant par hausser les épaules à sa question.  En furie j'écoutais sa réponse et elle se leva moi me disant de revenir quand je serais sérieux et que je voudrais vraiment apprendre. Putin de merde! Encore une fois? Je me relevai le plus rapidement que mon état me le permettait. 

 J'attrapais ma veste et la mit rageusement. Quand je fus à la porte je me tournai vers elle le regard en feu et le corps tendu de colère.  

 - J'imagine que c'est ce que tu as fait au club? T'a attendu qu'ils soient bourrés?

 Je sorti en rage et retournai au club et me couchai. Je sombrai dans le sommeil. Ce fût à la fin de l'après-midi que je me fis réveiller par mon père qui me demandait de le suivre dans son bureau. En grognant je le fis et une fois dans son bureau il me passa un dossier que j'ouvris et fini par froncer des sourcils.

 - Tu te moque de moi! Je suis pas assez....

P- C'est ça ou tu arrête tes entraînements. Depuis le temps tu dois savoir quoi faire.

 Je pinçai les lèvres maudissant mes deux derniers jours. Je parti donc traquer cette personne. Non seulement il était pas seul mais il faisait deux fois ma grosseur et il avait des potes à lui. Je me battais avec la force du désespoir en mettant un au sol le visant bien. Le deuxième me rua de coup mais je parvins à l'éliminer. Le troisième me donna du fil à retordre tellement que je crus ne pas l'avoir. Blessé au visage, côtes et mon genou foulé je réussi je ne sais comment à me traîner au gym de Becky.

 J'ouvris la porte lentement ne m'étonnant pas de ne pas la voir. La noirceur régnait malgré l'aube qui se pointait. Je parvins à chuchoter un faible " Becky" continuant à avancer. Si elle était pas en bas elle était en haut. Je relevai le regard me disant que je devais tenir malgré les points noirs qui me dansaient devant les yeux. Encore une fois une tentait un faible " Becky" qui je sais ne la réveillerait pas. Posant une main sur les poids, les jambes plierent sous moi et la noirceur se fit dans un tapage de poids qui roulèrent au sol dans un fracas assourdissant
Revenir en haut Aller en bas
Becky Reeves
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 400 Pointage : 945

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Mer 4 Avr - 18:39

Le voir arriver complètement bourré m'avais mis dans un état de rage pure. Je lui avait répété je ne sais combien de fois. Garde toujours l'esprit clair, ne pert jamais le controle ses ce qui te tient en vie. Mais non après m'avoir obstiné comme jamais il revenait complètement bourré l'entrainement suivant... Je le mis rapidement au sol avant de lui donner une dernière leçon et de lui dire de ficher le camps. Me relevant lentement, je le regardai mettre sa veste, folle de rage, le coeur battant. Ce qu'il me dit cependant avant de sortir me tordis le coeur. Me coupant l'air des poumons un moment, m'empêchant de répondre. Je fini cependant par hurler de rage avant de frapper comme une malade dans le sac, sans même avoir prit la peine de mettre mes protections. Je fini par monter dans mon appartement, la rage et la douleur tourbillonant en moi. Il avait utilisé le pire souvenir de ma vie pour me blesser, il avait utilisé un souvenir que je lui avait confier pour me piquer. Sans même m'en rendre compte, en lui parlant de ce souvenir, je lui avait donné une arme pour me faire du mal... Pour me briser, pour aller frapper ce coeur qui venait à peine de recommencer a battre. Ses donc les mains en sang et le coeur en pièces que je me laissai tomber dans mon lit après une très longue douche.

Je ne dormis pas longtemps, restant éveillée a fixer le plafond, réfléchissant. J'avais tué pour moins que ça. Je m'étais finalement endormis après avoir décider de foutre le camps de la ville dès le lendemain. Je devais m'éloigner de lui, ne plus le revoir. Je fus réveillé quelquss heures plus tard par un bruit infernal venant du gym. Flingue à la main, je descendis donc lentement. Ce fut une fois au bas des marches que je vis John couché au sol. Il avait osé revenir encore plus bourré? Sérieusement? Je fini cependant par voir du sang et couru jusqu'à lui.

- John?

Doucement, je glissai mes mains sur lui, vérifiant ses blessures. Je retournai au pas de course a l'étage et attrapai mon téléphone avant de revenir auprès de John.

- Ses L. J'ai besoin de toi et rapidement Ben... Non ce n'est pas pour moi. Vient vite a mon gym.

Inquiète, je glissai ma main sur la de John. Mon regard sur lui, je l'appelai doucement.

- Loup? Loup ouvre les yeux... Ça va aller maintenant...

Je continuai de lui parler doucement jusqu'à ce que Ben arrive. À deux, on monta John à l'étage dans mon lit avant que Ben ne l'examine. Tout au long de l'examen, je restai à la tête de mon protégé. John lui replaça le genou, tendis que je me tenais entre lui et John prête a intercepter une mauvaise réaction. Lorsque le genou et les côtes furent soigné, je remerciai Ben et m'occupai du reste. Je nettoyai son visage et son corps et soignai chacunes des autres blessures qu'il avait, le plus doucement du monde. Je ne savais pas s'il pouvait m'entendre, mais me mis à lui parler.

- Je sais que j'ai un sale caractère, que suis dure dans l'entrainement, mais je n'ai pas le choix. Justement par ce. Que je ne veux pas que ÇA arrive ou même pire... Ne... Ne m'abandonne pas toi aussi... S'il te plait loup...
Revenir en haut Aller en bas
John Malone
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 598 Pointage : 975

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Mer 4 Avr - 22:51

Jamais de ma.vie ne m'étais battu aussi férocement.  J'avais utilisé tout les trucs qu'elle m'avait enseigné et présentement je maudissais ma tête de mule. Après le combat et à moitié mort j'allais à la seule place où J'espérais qu'elle soit contente. Ce seul.endroit ou j'avais la.paix de tout. Je me dirigeai donc vers le gym me traînant lentement me.disant que j'arriverais à elle peut importe le temps que ça prendrais. Cependant je posai ma main sur les poids et je perdis conscience. Je sentis des mains, une voix... la.sienne. Ouvrir les yeux... elle me demandais d'ouvrir les yeux. Je battis des cils mais je voyais flou. On me pris et on m'allongea. J'entendais des voix, des mains sur moi et je poussai un cri de douleur et la tête me tournais. Finalement j'ouvris les yeux un peu dans les vapes et je la vis la à mes côtés. 

 - J'ai été obligé...

 Je refermai les yeux une seconde et ouvrit ma main et lui montrai les trois médailles que je leur avais arraché comme preuve.

 - Je les ai eu...

 Je sombrai une nouvelle fois. Je dormais disons paisiblement peut-être parce que je me.sentais en sécurité. Parfois un gémissement de douleur, un bref cauchemar mais dans l'ensemble sa allait bien. Je me réveillai sous les rayon qui me barrait le visage. En grognant je tournai la tête et je la.vis endormie. 

 - Becky? Je... 

 Un mal de crâne me vrilla le cerveau mais j'avançais ma main pour aller saisir la sienne. 

 - Je suis désolé... 

Desolé de l'avoir blessé, d'avoir fait le con. Je plongeai mon regard dans le sien le bout de mes doigts serrant sa main.
Revenir en haut Aller en bas
Becky Reeves
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 400 Pointage : 945

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Mer 4 Avr - 23:38

Si sur le coup j'avais pensé que John avait osé revenir chez moi encore plus bourré, je compris rapidement que ce n'était pas ça, mais alors pas du tout. Courant jusqu'à lui, je me jetai a genou près de lui et commençai à vérifier son état. Sachant que de toute façon j'aurais besoin d'aide pour le monter jusque chez moi, je téléphonai à mon soigneur afin qu'il vienne en urgence. En attendant celui-ci, je tentai doucement de ramener John à moi, ma fureur de la veille complètement oublié. Je lui parlai doucement jusqu'à ce que Ben arrive et après l'avoir monter et étendu dans mon lit, il replaça son genou, le faisant crier de douleur.

- Ça va, c'est terminé...

Ouvrant les yeux, ses mots me firent froncer les sourcils. Obliger? Obliger de quoi? Cependant je compris lorsqu'il ouvrit la main, me montant trois médailles, me disant qu'il les avaient eux. Déjà cependant il retombait dans les vape avant même que je n'ai le temps de dire quoi que ce soit. Une rage sourde bouillait en moi, tendis que je comprenait ce qui c'était passé. Attrapant mon téléphone, je sortie de la chambre et composais le numéro du club. Lorsque le chef me répondit, je pus sentir l'inquiétude percer dans sa voix.

- Tu détestes ton fils au point de l'envoyer ce faire tuer Adam? ... Non, mais ses bien ce qui à failli arrivé! Il est arrivé chez moi blessé comme jamais. ... Non je ne te le ramène pas! Il reste ici ou il pourra ce reposer, mon soigneur s'occupe de lui et je vais me charger du reste. ... Tu ne comprends pas, il n'est même pas conscient et dans son état le déplacer serait dangereux. ... Si je t'ai dis d'attendre que je te dise qu'il soit prêt ce n'est pas pour rien Adam! ... Mais soit fier, il a ses cibles! ... Oui SES puisqu'il a trois médailles. ... Je lui dis de t'appeler lorsqu'il se réveillera il te racontera lui même, mais il reste ici le temps qu'il se remette sur pied. ... Non il ne se passe rien, je suis son mentor et ses simplement mon devoir de m'occuper de lui! ... Ouais ses sa on se rappel.

J'allais vraiment finir avec une balle dans le crâne pour ce mec... Je fini par remercier Ben lorsque les côtes et le genou de John furent soigné et bandé et je m'occupai du reste, le veillant longtemps après l'avoir nettoyé et pansé. Couché près de lui, je fini par sombrer dans un sommeil léger, me réveillant au moindre gémissements. Ce fut finalement sa voix prononçant mon nom qui me réveilla pour de bon. Venant prendre ma main il me dit être désolé. Je secouai doucement la tête avant de lui répondre d'une voix douce.

- Pour le moment oublie ça...

De toute façon il était désolé pour quoi? Son obstination? Le fait d'être venue à l'entrainement complètement bourré ou sa pique?

- Repose toi et reprend tes forces on ce disputera plus tard...

Je serai doucement sa main, gardant mon regard dans le sien.

- Tu veux quelque chose? Si tu as trop mal, j'ai des anti douleur...
Revenir en haut Aller en bas
John Malone
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 598 Pointage : 975

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Jeu 5 Avr - 16:46

J'étais au seul endroit où je serais bien, ou la seule personne importante pour moi m'aiderait. Après la douleur et les tête qui tournait je lui dit faiblement que je n'ai pas eu le choix m'accrochant à ses putins de médailles comme preuves ultime de ma survie. Ce qui se passa ensuite? Je ne le sus pas vraiment j'entendais des bribes de mots mais je ne les enregistrais pas vraiment. Je dormis quand même bien si ce n'est que de gémissements de douleurs et de bref cauchemars. Se fut le soleil qui me fit froncer des sourcils et tourner la tête pour voir Becky endormie.

 Je m'excusai mais elle me dit d'oublier ça qu'on se disputerait plus tard. Je fronçai les sourcils et me mordit la lèvre. Non j'avais pas envie de me disputer, j'avais pas envie de remettre à plus tard. Je sentis sa main se serrer dans la mienne.

 - J'ai juste besoin de toi Becky.

 Je relevai l'autre main laissant les médailles tomber sur le lit et alla caresser sa joue ronde. 

 - J'ai pas envie qu'on se dispute. J'ai fait ma tête de mule et... et je t'ai fait mal. Je n'avais pas le droit...mais je ne le pensais pas.

 Je me rapprochai d'elle en glissant tentant d'ignorer mes blessures. Mon coeur me cognait tellement fort dans la poitrine. Je ne supporterais pas qu'elle s'éloigne à jamais de moi. En chuchotant mon regard dans le sien je lui dis:

- C'était méchant et je n'aurais pas dû. Ce n'est pas comme ça qu'on traite celle qu'on aime... je t'aime Louve...
Revenir en haut Aller en bas
Becky Reeves
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 400 Pointage : 945

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Jeu 5 Avr - 23:09

J'avais passé plusieurs heures à le nettoyer, à le soigner et à le veiller en lui parlant. Je disais un peu n'importe quoi, surtout des choses que je savais que jamais je ne serais capable de lui dire en temps normal. Moi qui quelques heures à peine plus tôt me disais que je devais partir de la ville et ne plus le revoir, je réalisai qu'il était trop tard... Je fini par m'endormir d'un sommeil très léger, me réveillant au moindre gémissement, au moindre petit mouvement de sa part. Ce fut finalement sa voix prononçant mon prénom qui me réveilla. Je ne m'attendais cependant pas à l'entendre me dire être désolé dès son réveille. Aussi ce fut d'une voix douce que je lui dis d'oublier ça. Ne sachant même pas pourquoi il s'excusait au fond je lui dit de reprendre des forces en se reposant que nos disputes pouvaient attendre plus tard. Serrant doucement sa main, je lui demandai s'il avait besoin de quelque chose. Je me perdis dans son regard en entendant sa réponse, fermant les yeux lorsque sa main vint caresser ma joue.

Cette caresse aussi anodine soit elle, avait le dont de tout faire stopper ce qui tourbillonnais en moi, de faire calmer cette rage constante qui bouillait dans mes veines et qui me faisait avancer depuis tellement d'année. Le simple contact de sa main sur ma joue avait le pouvoir de faire cesser de tourner le monde et de calmer toute tempête qui pouvait rugir en moi. J'ouvris cependant les yeux en entendant ses mots. Plongeant dans son regard sombre. Je fronçai légèrement les sourcils en entendant ce qu'il me disait, mais ne dit rien, le laissant s'approcher. Longtemps je restai figer après qu'il est arrêté de parler. Mon regard plongé dans le sien, j'avalai difficilement ma salive. Jamais personne ne s'était excuser sincèrement devant moi, mais ce qui me figeait était son je t'aime.

- Loup je...

Je pris une inspiration, m'approchant un peu plus de lui, mes lèvres allant frôler doucement les siennes.

- Je t'aime aussi.

Mon coeur battait à une vitesse folle, tendis que je pressai doucement mes lèvres sur les siennes. Lorsque je relâchai ses lèvres, je posai mon front contre le sien.

- Tu vas me rendre folle...

Je lui fis un minuscule sourire avant d'aller rechercher ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
John Malone
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 598 Pointage : 975

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Ven 6 Avr - 5:07

J'avais le soleil qui me barrait le visage et après avoir plissé le nez et tourner la tête vers elle je la regardai quelques minutes le temps d'aller chercher sa main en l'appelant doucement. Je lui dis simplement que j'avais besoin d'elle. Cependant elle me dit qu'elle ne voulait pas parler de ça, en parler plus tard mais... non je ne voulais pas. De toute façon que pouvais penser d'autre en ce moment? Cependant je ne pouvais ne pas lui dire que j'étais désolé... pas après ce que j'ai dis et ce que j'ai fait.

 Après que j'eus terminé de parler elle passa un long moment à me regarder sans rien dire. Je commençais à m'inquiéter en la voyant muette. Finalement j'aurais dû me la fermer je crois. Je gardai ma main sur sa joue la caressant du bout des doigts. 

 Quand elle parla, enfin, je réprimais un soupir de soulagement. Quand elle me dit son "je taime" je fis un sourire pour finalement répondre à son baiser. Mon front collé au sien je fis un petit sourire en coin mon pouce allant tracer le rond de sa joue.

 - Il y a longtemps que je le suis moi...

 Je rebaissai la main poussant un soupir de bien-être. J'étais à la meilleure place sur cette terre... c'est à dire avec elle. Je sais que je n'aurais pas meilleure place. Mon téléphone avait beau vibrer dans ma poche je ne répondrais pas simplement pour profiter de la proximité et de la chaleur de la jeune femme.

- J'avais peur que... enfin que tu sois pas là tout à l'heure. Je te promet de faire tout les entraînements sans rechigner. 

 Je serrai ses doigts doucement en me pinçant les lèvres.

 - Avoir appris les couteaux...  dis-je avec un petit sourire

 Pour les quelques jours suivants je décidai de rester avec elle pour reprendre du mieux... et oui être avec elle. Finalement j'appelai mon père qui me gueula dessus combien il avait été inquiet, que j'aurais du l'appeler avant. Je dus hausser la voix fermement et froidement pour lui dire de "Fermer sa gueule et me laisser parler". Je finis par lui expliquer que j'avais eu ses trois balaise deux fois gros comme moi, que j'avais les preuves mais en attendant il devra attendre que j'aille mieux. Je raccrochai sans rien dire de plus et plaquai mon téléphone sur la table. 

 -  Marre merde qu'il me traite en gamin... dis-je tout bas

 Je me tournai et vis Becky je plantai mes yeux noirs dans les siens.

 - Tu ne peux pas m'apprendre un peu les couteaux non? demandais-je serieux
Revenir en haut Aller en bas
Becky Reeves
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 400 Pointage : 945

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Sam 11 Aoû - 2:29

L'entendre me dire qu'il m'aimait me fit me figer. Le regardant un long moment, milles et une choses me passèrent par la tête. Je savais que je l'aimais, énormément même, mais il était désormais mon protégé, et je savais que lui dire nous mettrait tous les deux en danger. Cependant, je ne pouvais pas lui mentir, je ne pouvais pas cacher ce que je ressentais pour lui... Il était désormais une partie de ma vie, il possédait désormais une partie de mon coeur et de mon âme... Je fini donc par dire ses mots, si fort et si faible à la fois. Allant presser mes lèvres sur les siennes, tendis que mon coeur semblait sur le point d’exploser, je fini par le relâcher en lui disant qu'il allait finir par me rendre folle. Sa réponse m’arrachât un petit sourire en coin. J'écoutai ensuite ce qu'il me dit, pinçant les lèvres en l'entendant parler des couteaux.

- Je t'apprendrai, mais pour le moment, c'est de repos dont tu as besoin.

Les jours passèrent et je pris soin de mon protégé et de l'homme que j'aimais. Le laissant prendre le repos dont il avait besoin et reprendre des forces. Vint finalement le jour ou il parla à son père et ou, raccrochant rageur, il me demanda de lui apprendre le maniement des couteaux. Je le regardai un moment sans rien dire.

- Je peux t'apprendre oui, mais pour aujourd'hui ce ne sera que la technique. Tu n'es pas assez guérie pour la pratique. Je ne veux pas que tu te reblesses en faisant un mouvement.

Je me levai et lui fit signe de me suivre. Une fois devant le mannequin je lui montrai les bases. Soit les endroits ou les couteaux feraient le plus de dégât, les façons que l'ont peut les tenir et la façon de les lancer. Finissant par aller plaquer mes lèvres aux siennes et les lancers dans des cibles sans regarder n'y me détacher de lui. Lorsque je relâchai ses lèvres, je regardai les cibles, toutes atteintes en plein centre.

- Ton instinct sera toujours ton plus fiel allié lors d'un combat. C'est lui qui te dit de te baisser ou de bouger, fit toi toujours à ce que tu ressens et tu atteindra toujours ta cible Loup...
Revenir en haut Aller en bas
John Malone
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 598 Pointage : 975

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Ven 24 Aoû - 12:01

J'avais raccroché rageur.  J'en avais marre de me faire prendre pour un gamin. J'étais déjà un peu mieux arrivant à faire quelques pas... en boitant mais des pas quand même.  Quand je lui demandai de me montrer les couteaux elle me dit que se serait la technique. Bien soit se sera la technique! Je descendis les escaliers en clopinant refusant qu'elle m'aide pour finalement me positionner devant les cibles. J'écoutai ce qu'elle me dit attentif et quand elle s'approcha de moi pour m'embrasser je répondis avec autant de passion et de tendresse. Mon regard se reporta sur ses cibles surpris.

 - Alors commençons mentor.

 Je pris les couteaux et écoutai ses conseils quand il y en avait. Je rectifiai mes mouvements, mes tirs quand elle me le disait. Je travaillais autant que mon corps le pouvais, jusqu'à tomber d'épuisement.  Je reprenais du mieux et à ses côtés j'allais de mieux en mieux. Je redoutais le jour ou je devrais retourner au club me voltiger cette bande de cons. Enfin pas tous Will et Jane étaient merveilleux et je me sentais plus proche d'eux. Eux-même me disait de foutre le camp, que le club n'était pas pour moi. 

 Je m'étais entraîner en malade! Le corps à corps, les armes et les bordels de couteaux que je n'aimais pas plus mais que je maîtrisait à perfection. J'avais expliqué à mon père le contrat qu'il m'avait donné et que j'avais réalisé au prix dêtre blessé et que Becky avait pris soin de moi et que je m'entrainais solide. Donc cette journée-là j'étais chez-elle et après un gros entraînement je lui en fis un plus en douceur. Collé contre elle je la gardais contre moi jouant avec ses doigts, allant farfouiller sa nuque et la parsemant de baisers. 

 - J'ai pas envie de quitter le lit...mais on a pas le choix...

 Collé dans son dos je me relevai sur un coude j'allais chercher ses lèvres doucement avant de glisser hors du lit. Lentement je me revêtis d'un complet noir que j'avais dégoter. Je trouvais que ça me donnait de la gueule. Je me tournai vers elle en haussant les sourcils.

 -  Alors tu fais la paresseuse? 

 Je posai un genou au sol et allai l'embrasser une autre fois tendrement.

 - Aller, on doit y aller on savait que ce moment allait arriver non? Je te l'ai dis je serais toujours loyal. Puis j'ai de la gueule non?

 Je lui fis un sourire tendre chassant une mèche de son visage. Je la laissai se préparer et même si elle parlait peu je savais que cette fin d'entraînement pesait lourd sur son coeur autant que sur le mien. Je la laissai donc et une fois prête je lui fis prendre place dans la mustang que mon oncle m'avait donné. Après avoir mis le contact j'allais chercher sa main et la serrait fort dans la mienne. Je ne dis rien du trajet préparant ma propre sortie. Je n'en avait pas parler à Becky mais je quitterais ce club pour la suivre elle. Ma petite louve, ma belle rouquine sauvage. Une fois arrivé au stationnement désert du club je coupai le contact et me tournai vers elle. 

 -  C'est le moment. Sache que je t'aime Becky, et toujours je vais t'aimer
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si on inversait les rôles ( Becky)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Les vipères ayant sifflé tout l'été, ne se retrouvèrent pas fort dépourvues lorsque la bise fut venue {Meg & Becky}
» Je recrute (Becky)
» Qui devrait quitter la WWE ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Chronosphère :: passer - futur - alternatif :: Changeons notre histoire!-
Sauter vers: