Partagez | 
 

 Et si on inversait les rôles ( Becky)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 400 Pointage : 945

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Dim 18 Mar - 17:33

Pourquoi est ce que d'un simple regard, d'un simple contacte, il arrivait à me faire perdre mes moyens ainsi? Je fini par le laisser entrer, me disant qu'il avait mérité des réponses à ses questions, après avoir mener une tel traque et espérant, même si je ne le devrais pas, qu'il soit là pour plus que de simples réponses. Lui servant une bière, je m'assis sur le canapé et après l'avoir regarder un long moment alors que son regard restait rivé sur sa bouteille, je lui demandai pourquoi il était là. Sa première réponse me déçu un peu. Bon, il ne voulait que des réponses très bien j'allais les lui donner et le laisser repartir. Le regard qu'il plantait dans le mien cependant, me fit froncer les sourcils. Je préférai donc garder le silence et attendre la suite. Je détournai le regard lorsqu'il me dit que je n'avais pas le droit de le laisser seul, mais le retournai rapidement sur lui le coeur m'accélérant lorsqu'il me dit que pour lui c'était beaucoup plus. Je ne répondis pas à sa question, gardant mon regard braqué sur lui, attendant qu'il remonte le sien afin de fouiller ses prunelles. Je restai silencieuse un long moment lorsqu'il eu terminé de parler. Me mordant la lèvre, je cherchais quoi faire. Je devrais le repousser, mais dieu que je ne le voulais pas. Loup... Tu as entendue ce que Jacky à dit et tu as vue ce que je... Je ne suis pas quelqu'un de bien. Baissant le regard, je me mordis la lèvre un long moment avant de remonter mon regard dans le sien. Ce que Jacky à dit est vrai, mais il manque une partie à cette histoire. Laisse moi t'expliquer... Te raconter cette histoire. Jamais je n'avais parler de ça, cette histoire était en fait la mienne et dieu que la raconter était un vrai supplice, mais c'était essentiel pour la suite. Pour notre histoire à nous. Je posai ma bouteille sachant que de toute façon je ne serais pas capable d'avaler une gorgée. Très jeune, mon oncle m'a emmené dans un club de motards. Un jour, un homme ses fait descendre devant moi et voyant que je n'avais aucune réaction, ils ont fait des testes. Ils ont torturés des gens devant moi, ont tenter de me faire réagir, de trouver ma limite, mais ne l'ont jamais trouvé. Aussi le chef à décidé que j'étais la personne idéale pour devenir leur tueuse. Je plantai mon regard das celui de John. Ses à ce moment que le mot sociopathe ses mis à flotter au dessus de ma tête. Je n'ai jamais montré la moindre émotion à personne... Je baissai alors le regard, me demandant si je lui en avait montrer sans m'en rendre compte. Mon premier contrat comme très souvent, fut de liquider mon mentor. Contrat que j'ai réalisé sans même sourcillé. J'ai passé ensuite des années à travailler pour eux, vivant avec eux et les considérant comme ma famille. Puis... Ils ont voulu un deuxième tueur. J'ai donc entraîné un des gars du club. Je remontai mon regard dans le sien. Lentement, au fil des entraînements, je commençai à ressentir quelque chose pour lui. Un soir, il vint me rejoindre et passa la nuit avec moi. À notre retour au club le lendemain, plusieurs membres du club nous attendaient dans la grande salle. Le chef à alors ordonné à Phil de me descendre. Pendant un long moment, je repoussai ses attaques, tentant de le raisonner avant de me rendre compte que je m'étais fait avoir. Je poussai un soupire avant de détourner le regard. Lorsqu'il tomba, je sombrai dans une rage incroyable et ce fut un véritable carnage.Je fus la seule à sortir vivante du club. Salement amoché, mais vivante. Je pris six moi à me remettre de mes blessures. Six moi a apprendre à vivre seule, six mois à devenir L. Six moi avant de partir en traque des autres membres qui n'étaient pas là ce jour là, mais qui avaient laissé ça arriver. Je plantai finalement mon regard dans le sien, fouillant ses prunelles noir comme la nuit. Maintenant John, sachant que j'ai tuer toute ma famille sans le moindre remords, veux-tu toujours de moi?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 598 Pointage : 975

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Dim 18 Mar - 18:03

Je lui avais dit qu'elle n'avais pas le droit de me laisser ainsi seul et sans explication. Elle n'avait pas le droit de m'arracher le coeur et me lancer à la gueule ensuite. Donc oui je lui expliquai qu'elle me devait des explications mais également que pour moi elle était plus qu'une mentor. Je l'avais laissé entrer entre mes bras pour ne pas en sortir. Quand elle prit la parole en me disant que ce que l'homme avait dit c'était vrai, je secouai la tête lentement. Non... elle était pas ainsi et je ne le croirais pas. Je la laissai s'expliquer mes sourcils se fronçant à son récit. Elle avait été trahie... j'aurais fait pareil même pire. D'ailleurson paternel avait bien eu un poing sur la gueule parce qu'il avait osé parler en mal d'elle. 

 Finissant son récit son regard dans le mien je soutins son regard quelques minutes les lèvres serrées. 

 - Tu n'es pas comme ça. Tu n'es pas celle que tu décris ou que tu veux me faire croire.

Mon regard se fit noir et presque colérique. Elle me racontait des conneries pour ne pas que je m'approche d'elle. Elle voulait quoi? Que je l'oublie?  J'étais supposé comprendre quoi? Tout était très beau John mais fous le camp? Elle ne me connaissait pas.

 - Si tu étais vraiment celle que tu dis tu n'aurais pas pris si mois te remettre d'un carnage. Si tu étais aussi sans-coeur que tu tentes de me le faire croire tu n'aurais pas ce regard que tu pose sur moi.

 Je me levai d'un bond comme si cette émotion que je contenais depuis des semaines explosais ici. Mon regard la dardait oscillant entre la blessure qu'elle m'avait fait, la peine que je ressentais et cette colère qu'elle veuille me faire gober qu'elle était mauvaise.

 - Si tu étais aussi.... aussi froide que tu le dis tu ne m'aurais pas ouvert ton lit et ton coeur. Oui tu l'as fait parce que sinon tu ne te frotterait pas dans ma main comme tu l'as fait! Tu me mens Becky! Tu TE mens!

 Je serrai le dossier de ma chaise mon regard planté dans le sien. 

- Si je n'aurais pas voulu de toi je ne serais ici à tenter de te faire entendre raison. Je ne serais pas ici à te dire que je  t'aime!

 J'avais le souffle court et le coeur qui me martelait la poitrine. Réalisant ce que je venais de dire j'avalai difficilement gardant mon regard dans le sien.

 - Mais si tu veux continuer de me voir comme ton élevé alors ouais... t'a raison de rester ici. Si tu me dis que tu ne veux plus de moi je te fous la paix et tu n'entendras plus parler de moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 400 Pointage : 945

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Dim 18 Mar - 23:09

Jamais je n'avais raconté mon histoire, celle qui avait fait de moi L. Je gardais ce récit pour moi, caché le plus loin possible et tâchant d'y repenser le moins possible. Lui raconter cette partie de ma vie, raviva de vieille blessures que je croyais cicatriser. Parler de ça me faisait l'impression d’appliquer un tisonnier brûlant sur une blessure jamais guérie, mais je devais le faire. Je devais le faire afin qu'il sache qui j'étais réellement. Afin qu'il sache à quel point j'étais un danger, un monstre. Une petite voix égoïste me disait de me taire et de simplement aller me réfugier dans ses bras, mais je savais que le faire, donnerait quelque chose de pire ensuite. Après quelque minutes à me regarder, ce qu'il me répondit me fit soupirer. Je le laissai cependant parler, ne bronchant même pas lorsqu'il ce leva d'un bond. J'écoutai chacune de ses phrases, le regard impassible, jusqu'à ce que je l'entende dire qu'il m'aimait. Je me levai lentement mon regard dans le sien, sourcils froncer. Cependant, je ne pus me retenir lorsque je l'entendis me dire qu'il partirait si c'était ce que je voulais. NON! L'urgence dans ce simple mot me surpris moi même, me faisant me figer et me mordre la lèvre. Finissant par soupirer, je baissai le regard. Je suis comme ça loup. Je suis comme ça depuis très longtemps, à passer aux yeux de tous pour une femme froide et sans coeur ne montrant jamais la moindre émotions à personne... Sauf à toi. Je relevai le regard, le plongeant dans le sien. J'ai toujours garder mes émotions cachés, exécutant des tortures sans le moindre petit sentiment de culpabilité. J'ai toujours laissé penser les autres que j'étais sociopathe ou psychopathe comme mon oncle te là dit. J'ai toujours garder les gens loin de moi... Pour me protéger et pour les protéger. Je me mordis la lèvres un moment, hésitant à poursuivre. Je fini cependant par baisser le regard, ma voix devenant presque un murmure. Je ne sais pas comment tu as fait loup, mais tu as su voir au delà de ce que les autres ont vu. Tu as su me faire baisser ma garde, mais je... Je vais probablement finir par te faire du mal... Je fini par relever mon regard sur lui, implorant ciel et terre pour ne jamais avoir à lui faire de mal, sachant que de toute façon, j'en serais incapable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 598 Pointage : 975

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Lun 19 Mar - 0:44

J'avais explosé. J'avais dis ce que j'avais sur le coeur. Oui j'avais osé lui dire qu'elle me mentait, qu'elle SE mentait. Elle osait me dire devant moi qu'elle n'était pas pour moi, qu'elle était dangereuse. Cette simple phrase me fit bondir de ma chaise et en faire le tour et serrer le dossier entre mes mains. Je lui dis que si elle ne voyais qu'en moi l'élève et qu'elle ne voulait plus me voir je m'en irais simplement et je la laisserais tranquille. Je ne me serais pas trouvé quelqu'un d'autre. J'aurais demandé à mon oncle ou un autre membre de me montrer les armes et je me serais entraîner seul et comme un dingue. Son "non" crié me fit avaler difficilement. Ok... alors elle voulait que je reste. Je desserrai les mains sur le dossier mon regard la suivant et finissant par rencontrer le sien. Elle avait montrer ses émotions à moi... alors pourquoi elle s'acharnait à me dire que je devais me tenir loin d'elle? En tout cas c'est ainsi que je le comprenais. Fronçant les sourcils je baissai le regard un instant. Ok... attends... elle voulait que je partes? Que je me tienne loin? Que je reste parce qu'elle m'aimait?

Je remontai le regard vers elle quand elle me dis qu'elle finirait par me faire du mal. Mon regard s'assombrissant je la toisai durement.

- ARRÊTE! Arrête de dire que tu vas me faire mal! C'est ce que tu fais qui me fait mal! Ce... cette... toute ces bordels d'excuses à la con que tu me sers depuis que je suis entré ici!

Je fis le tour de la chaise et m'avançai vers elle mon regard de prédateur. Les sourcils froncés, le regard sombre dans le sien je m'arrêtai à un pas d'elle. J'en avais marre de me faire servir des excuses à la con. Je ne l'avais pas chercher pendant deux semaines pour me faire servir des excuses aussi....aussi... bidon et nulles! Le coeur me débattant dans la poitrine et le souffle court je franchi le dernier pas et emprisonnai son visage entre mes mains un peu plus brusquement que d'habitude la forçant à me regarder. Ma voix se radoucissant je lui parlais presque d'un ton désespéré.

- Dis-moi que tu m'aimes pas. Ose me le dire présentement. Ne me demande comment je l'ai vu, je le sais c'est tout. Alors dis-le au moins que tu m'aimes. Dis-le!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 400 Pointage : 945

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Lun 19 Mar - 1:23

J'avais tout déballer mon histoire, tentant de lui faire comprendre que j'étais quelqu'un de dangereux. Oui je tentais de le repousse, de lui faire comprendre qui j'étais, mais dieu que je voulais qu'il reste. Aussi, lorsqu'il me dit qu'il partirait si c'était ce que je voulais, un non sonore franchit mes lèvres. Je fini donc par lui dire qu'il n'y avait qu'avec lui que j'étais incapable de cacher certaines choses. À nouveau, je lui dis que j'allais probablement finir par lui faire du mal. Ça réaction me prit alors complètement au dépourvue, je n'eux cependant pas le temps de réagir qu'il s'approcha de moi, m'emprisonnant le visage brusquement. Figé, je me perdis dans son regard un long moment. J'étais au pied du mur, je devais maintenant me décider. Je... Oui, je t'aime loup. Ses sa que tu veux entendre? Que je t'aime à un point que je ne suis même plus capable de me protéger? Que si je me retrouve dans la même situation avec toi, je ne serai pas celle qui en sortira vivante cette fois? Que pour la première fois depuis très longtemps tu m'as démontré que je n'étais pas sociopathe? Que je n'étais pas qu'un corps animé par la colère? Que à la minute même ou j'ai foutu le camp du club, je désespérais de me retrouver dans tes bras? À bout de souffle je me tue, me rendant compte de tout ce que je venais de dire. Je poussai un petit soupire. Je ne veux pas te faire de mal loup, justement par ce que je t'aime...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 598 Pointage : 975

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Lun 19 Mar - 1:59

Je n'en pouvais plus qu'elle me dise qu'elle me de rail du mal, qu'elle n'était pas pour moi, elle me disait presque de trouver quelqu'un d'autre à aimer. Je ne voulais personne d'autre!  Je la voulais ELLE! Pas une femme du  club ne m'attirait comme elle le faisait. J'étais attiré à elle comme un aimant. Donc explosant une fois de plus lui disant d'arrêter de dire cette connerie. Que au contraire ce qui me faisait mal en ce moment c'est ce qu'elle faisait depuis que la porte était fermée. M'avancant sur elle mon regard de prédateur sur elle je pris son visage entre mes mains la forçant à me regarder et lui sommant de me dire le contraire de ce que je voyais. Elle ne pouvait pas ne pas aimer ne serait-ce qu'une parcelle de ma personne! 

 Quand elle finit par parler mes doigts se détendirent et mon regard se radoucit. Ainsi je ne m'étais pas trompé. J'avais raison! Ce sentiment qui m'habitais depuis quelques semaines était partagé.

 - Tu n'auras pas à me confronter. Jamais je ne te voudrais du mal. Pour la première fois de ma vie j'ai rencontré une femme qui me pousse au-delà de mes limites. 

 Je caressai ses joues mes iris fouillant les siennes. Dieu qu'elle m'avait manqué! Effleurant mes lèvres avec les sienne je fini par l'embrasser et baisser une main et la coller à moi. Le coeur voulait m'exploser dans la poitrine. Je me détachai lentement d'elle la gardant collé à moi. Je plantai mon regard dans le sien avant de parler.

 -On m'a dit qu'une fois qu'un loup à choisi sa compagne il lui était loyal et fidèle sa vie durant. Comme quand il veut trouver la trace de quelqu'un il y parvient. Ce que je veux dire Becky c'est que... peut importe ce que les gens vont dire moi je te trahirais pas. Quitte à me faire jeter hors du club. 

 Je caressai son visage de ma main mon regard ne la quittant pas.

 - Reviens. Je ne trouverais personne. Si ce n'est pas toi... Alors ça sera personne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 400 Pointage : 945

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Lun 19 Mar - 15:29

Mon visage prisonnier de ses mains, je me perdis un long moment dans son regard avant de répondre. Si je l'aimais? Il n'avait donc pas compris que là était justement mon problème. Soudainement les barrières que je tentais de garder en place s'effondrais, le peu de volonté de me tenir à distance pour éviter que l'on souffre s'envola et je me mis à parler. Ce ne fut que lorsque je me tue, à bout de souffle que je réalisai que je ne pouvais plus revenir en arrière, que avec ce que je venais de dire, je ne pourrais plus tenter de le repousser. Il ne me resterait plus qu'à voir ce qui arriverait.

Lorsque je fini de parler, je le senti ce détendre, son regard s'adoucissant, il me dit que jamais je n'aurai à le confronter. Caressant mes joues, il fouilla mon regard un moment avant de venir m'embrasser. Mon coeur qui déjà battait à une vitesse folle accéléra la cadence. J'aurais vraiment été capable de vivre sans goûter à nouveau à ses lèvres, sans sentir ses mains sur moi? J'aurais vraiment réussi à rester loin de lui, de sa chaleur et de son regard que j'aimais temps? Une de ses mains lâcha mon visage pour venir me coller à lui, mon corps ce moulant au sien. Il fini par relacher mes lèvres, plantant son regard dans le mien. Je te crois le chasseur. Pour m'avoir retrouver, il méritait bien ce nom, quoi que personnellement, je préférais loup. Fermant les yeux, je frottai à nouveau ma joue contre sa main, ce simple geste m'ayant tellement manqué. J'ouvris finalement les yeux en entendant sa demande que je revienne, mon regard ce plongeant dans le sien un long moment. D'accord, mais je vais devoir avoir une conversation avec ton père. Ce n'est pas vrai qu'il va continuer à ce foutre de ma gueule comme ça. Le regardant un long moment, je réalisai que son père ne devais certainement pas savoir qu'il était ici. Est ce que je dois m'attendre à avoir une bande de motards enrager arriver ici à ta recherche?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 598 Pointage : 975

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Lun 19 Mar - 20:48

Je l'avais pressée de me répondre, de me dire le contraire de ce que je sentais. Elle parla sans pause radoucissant mon regard et me détendant un peu plus. Je savais que ce que je sentais ce n'était pas du vent. Je fini par lui dire que je ne pourrais jamais me retourner contre elle, lui faire du mal. Je l'embrassai finissant par la coller à moi une main dans son dos. En me reculant lentement je lui dis que en gros je l'avais choisi elle, que je ne pourrais pas vivre sans elle. Le chasseur? Je fronçai des sourcils en faisant un petit sourire en coin. 

 - Le chasseur? 

 Je lui dis qu'elle revienne, que je me prendrais personne qu'elle. Je pris une grande inspiration de bonheur quand elle me dit qu'elle revenait. Je passai à mes mains à sa taille la serrant contre moi.

 -Tu lui parleras, le claqueras tu feras ce que tu veux tant que tu reviennes. Moi c'est tout ce qui compte.

Son regard se plantant dans le mien longuement je fini par hausser un sourcil me demandant quelle était cette inquisition. A sa question je me passai une langue sur les lèvres finissant par mordiller ma lèvre. 

 -Avec la crise de rage que j'ai fait et le coup de poing sur la gueule de mon père... je pense pas non. Puis... tu m'as appris à être discret non? Aucune chance qu'ils arrivent ici. J'ai effacé mes traces. 

 Je me mordis la.lèvre une autre fois. 

 - Je... j'ai eu de l'aide de mon oncle et ma tante pour te trouver...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 400 Pointage : 945

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Lun 19 Mar - 21:41

Après un baiser qui sembla me redonner vie, me faisant réaliser qu'une vie loin de lui aurait été une vie en enfer, je lui dis que je le croyais l'appelant le chasseur. Je répondis à son sourire en coin, mon regard ne lâchant pas le sien. Pour me retrouver il faut être un bon chasseur... Lorsqu'il me demanda de revenir, je le regardai un long moment avant d'accepter, précisant cependant que j'aurais un discussion avec son père. il était temps que ce vieux débris se rappelle qui j'étais et pourquoi on me craignait. Je lui fit un petit sourire en entendant sa réponse. Je le regardai ensuite un long moment, me perdant dans son regard de nuit avant de réaliser que le club devait le chercher. Le questionnant, je fini par hausser un sourcil en le voyant ce mordiller la lèvre. Je haussai finalement les sourcils en l'entendant parler de sa crise et d'un coup de poing qu'il aurait foutu sur la gueule de son père. Tu as... Le voyant ce mordiller la lèvre à nouveau, je l'encourageai du regard à poursuivre. Je fronçai les sourcils en l'entendant dire qu'il avait eux de l'aide pour me retrouver avant de soupirer doucement. Espérons qu'ils soient de confiance... Donc si le club ne sais pas ou tu es, je présume que si j'ouvre mon portable, je vais avoir un message. J'allai prendre mon téléphone et l'ouvrit pour voir en effet que j'avais un message. Je l'écoutai, un sourire apparaissant au fil du message. Il me demande de te retrouver et ensuite d''aller le voir qu'il veut me rencontrer en rapport à ce qui ses passer... Déposant mon téléphone, je retournai plutôt dans les bas de John. Es-tu pressé de retourner au club? Je lui fis un petit sourire avant d'aller chercher ses lèvres avec envie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 598 Pointage : 975

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Lun 19 Mar - 22:49

Un bon chasseur... oui peut-être. Mais quoiqu'il en soit j'étais là et je la voulais avec moi. Heureusement elle accepta de me suivre, de revenir m'entraîner... et être proche de moi. Quand elle me demanda si elle aurait un club de motard enragés aux fesses, je me mordis la lèvres un instant avant de lui dire que j'avais fait une crise de colère ainsi qu'un coup à mon père.  Je haussai une épaule devant sa surprise.

 - Je pense que je lui ai fait un oeil au beurre noir... 

 Je lui dis que j'avais eu de l'aide pour la retrouver. Un peu mal à l'aise mais les alliés était rares dans un club de motard.

 - Ils sont fiable Becky. Mon oncle m'a prêté sa voiture et du plus loin que je me rappelle... il ne l'a jamais fait. Et euh... ouais peut-être...

 Je n'eus pas le temps d'y dire de ne pas regarder qu'elle se détacha pour ouvrir son téléphone. Quand elle termina elle me dit le message me faisant pousser un soupir las en roulant des yeux. Il voulait vraiment que je sois à sa merci! Je fis un sourire en coin et lui enlevai le téléphone des mains et le mis doucement sur la table de cuisine.

 - J'ai tout mon temps.

 Quelques jours bien cachés dans ce petit appartement à simplement la garder prisonnière du lit la.libérant pour aller manger et retourner rouler entre les couvertures. Mais nous devions reprendre le chemin du club. Arrivé au club ma tante Jane vint me.serrer dans ses bras un sourire ému au lèvres.  Je remis les clés à mon oncle avant qu'il ne me prenne à part

 - Tu lui a donné un bon coup John. Mais je ne pense pas qu'il te touchera encore. Je vous conseille d'y aller tout de suite. Il vous attend. 

 Je me tournai vers Becky et lui fit un signe de tête pour qu'on aille rencontrer le chef
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 400 Pointage : 945

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Mar 20 Mar - 0:41

Quelques jours à nous perdre dans le temps. Quelques jours à oublier qui nous étions et ce qui nous attendais. Quelques jours à être simplement Becky et John, le loup et la louve. Quelques jours à simplement vivre et s'aimer. Ses quelques jours qui nous furent donnés passèrent beaucoup trop vite à mon goût et déjà nous devions reprendre le chemin du club ou je devrais redevenir L. Arrivé u club, je garai ma moto avec lequel je le suivais et entrai avec lui. Je restai à part lors de l'échange entre lui, sa tante et son oncle, leur faisant un signe de tête afin de les remercier avant de suivre John dans le bureau de son père. Entrant dans le bureau, j'allai directement m'asseoir et regardai l'homme de l'autre côté du bureau. L, merci de m'avoir rapporter mon fiston adoré... Je levai la main pour le couper. Ce n'est pas moi qui l'ai ramener. Hunter, par ce que pour m'avoir retrouvé il mérite bien se nom plutôt que celui complètement ridicule que tu lui donne, à réussi à me retrouver afin que je vienne terminer son entrainement.vJe vis les yeux du chef s'agrandir de surprise. Ton fils est bien décidé à devenir le meilleur tueur à gage qui soit et pour cela il sait qu'il a besoin de moi. C'est de sa justement dont je voulais te parler L. Je veux moi aussi que tu reprenne les entraînements. Lentement je me levai, mettant mes mains à plat sur le bureau afin de planter mon regard dans celui du chef. On va mettre quelques trucs au clair. Je ne fais pas partie de ton club, donc ce que tu veux je m'en fou complètement. Je vais cependant reprendre les entrainement avec Hunter, mais n'oublie pas une chose, met ton nez encore une fois dans cet entrainement, fou toi de ma gueule encore une fois et je te rappellerai pourquoi on me traite de psychopathe. Tu as vue le carnage dans le bunker? Ne fait pas en sorte de subir le même traitement! Comment oses-tu? Tu veux le meilleur oui ou non? Il était coincé et il ne le savait aussi il soupira et fini par abdiqué d'un signe de tête. Me redressant, je regardai John. Demain matin neuf heure. J'allais sortir, mais la voix du chef me retint. L, on fait une fête ce soir pour le retour de mon fist... De Hunter. Tu es la bienvenue. Surprise, je le fixai un moment, avant de hochai la tête et de sortir du bureau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 598 Pointage : 975

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Mar 20 Mar - 10:09

J'aurais passé encore bien du temps entre ses bras, loin de tous mais il fallait revenir. Donc direction le club ou je serrai ma tante dans mes bras et que je redonnais les clés à mon oncle. Aussitôt les échanges terminés direction le bureau du chef ou je m'assied constatant que... j'avais tapé fort à voir la couleur de son oeil. Cependant quand j'entendis le surnom débile qu'il me donnait je ne pu réprimer une moue de dégoût. Putin que je détestais ça. Mon regard se posa sur la rouquine et je fis un sourire en coin plutôt fier du surnom. Je croisai les bras limite si je ne me  bombais pas le torse. En entendant sa menace, et me rappelant exactement l'état du bunker, je tournai un regard surpris vers elle pour finalement regarder mon père qui pâlissait de peur. Encore heureux qu'il ne m'ai pas demandé de nettoyer! 

 Je hochai la tête quand elle me dit d'être là le lendemain matin. Mais encore une fois il nous surprit en disant qu'il donnait une fête comme j'étais revenu. Son hochement de tête me fit bondir le.coeur. Elle s'était là! Je me levai mais fut interpellé par mon paternel.

P:- John, refais un truc comme tu as fait...

- Ne dis rien. Tu l'as fait fuir et je ne veux personnes e d'autre pour m'entraîner. Si tu la fais fuir encore, je m'en vais et je ne reviendrais pas... et ça c'est une promesse.

 Je lui servis un regard noir et sortit du bureau. La journée s'écoula lentement pendant que je remettais de l'ordre dans ma chambre et nettoyai les dégâts sur le plancher. Quand le soir arriva je sautai dans la douche et une fois prêt je mis un complet noir et une chemise blanche. J'étais à me battre à faire mon noeuds de cravate quand ma tante passa. 

J: - Attends laisse-moi t'aider. Tu met le paquet pour la jeune femme.

- Non pas tant que ça m'a tante 

J: - John mon chéri... ce n'est pas mal de se faire beau pour celle qu'on aime tu sais. 

 Elle prit mon visage entre ses mains et planta son regard dans le mien.

 J: - Je sais que tu es bien avec elle. Ça se voit a comment tu pose les yeux sur elle. Allez va mon garçon.

 Je resserai ma cravate quand je fus accosté par le gros balaise de Josh qui me planta un regard de défi dans le regard. Il me dit simplement que je ne lèverait plus la main sur le chef me disant qu'il allait me donner la raclée de ma vie.

 - Josh.... tu me lâche et la journée où je vais me battre avec toi... tu ne te relevera pas. Maintenant fous moi la paix.

 Je le poussai violemment et regagnai la grande salle ou je cherchais la rouquine. En la voyant j'avalai difficilement et mon coeur sembla s'arrêter. Je la suivis du regard figé en la voyant si... si...différente?  Non simplement femme. Sa robe moulant ses formes que je savais parfaite. Mes mots semblaient s'être évaporé de mon esprit, mon regard se delectant de la vue de ses jambes parfaitement galbées et remontant lentement sur elle jusqu'à son regard. Je ne pus aller la voir car un des membre vint me dire comment on draguait une femme, les trucs et astuces. Je poussai un soupir las en roulant des yeux.

- Pat... je sais comment...

P:- Non! Tu es encore seul et ce malgré les belles filles qui te tournent autour! Il y a un truc que tu ne fais pas John!

- Pat, je te dis que ça va de ce côté...

 Justement je captait le regard de la rouquine m'excusant presque du regard. Je devais me debarasser de lui pour aller la voir. Justement Pat la vis et se tourna vers moi un large sourire aux lèvres. 

P: - Justement, regarde comment on fait. La belle mentor va me tomber dans les bras.

- Vraiment?  Je paierais cher voir ça...

 Mais en ce moment je voulais lui éclater la gueule au lieu de voir ses larges pattes se poser sur elle. Adossé au mur je pris une rasade de ma bière le laissant aller se faire humilier
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 400 Pointage : 945

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Mar 20 Mar - 13:56

Le suivant en moto j'avais pensé à cette histoire de chasseur, me disant que cela deviendrait probablement une de ses spécialité. Il était née pour traquer. Oui il avait eux de l'aide, mais reste qu'il avait réussi à me trouver et à venir à moi sans que je ne m'en rende compte, ce qui pour une première, était remarquable. Ce fut en entendant son père vouloir l'appeler à nouveau par le surnom ridicule qu'il lui donnait que je révélé le surnom que j'avais trouvé en chemin. Du coin de l'oeil, je vis John réagir et retint un sourire, me concentrant plutôt à mettre les choses au points avec le chef du club. J'allais sortir après avoir donner rendez-vous à John pour son entrainement du lendemain lorsque le chef me surpris en m'invitant à la fête donné le soir même. Trop surprise pour refuser, j'hochai simplement la tête avant de retourner à mon appartement dans l'entrepôt.

La journée passant lentement, je me demandai ce qui m'avait pris d'accepter, il y avait des siècle que je ne m'étais pas présenté à une fête. Chercher quoi porter, changer d'idée au moins vingt fois... J'avais oublié ce que c'était que de ce préparer pour ça, avant de réaliser que ce n'était pas pour les gens présent à cette fête que je faisais tout cela, mais uniquement pour lui. Devant le miroir, je me passai une main dans le visage, ayant l'impression d'être redevenue une jeune adolescente. Bon je n'ai rien ici, allons magasiner alors... Je fis plusieurs boutiques, cherchant quelque chose de jolie, mais qui me représentait aussi. Quelque chose qui attirerait son regard, mais sans être trop tape à l'oeil. Enfin je fini par trouver ce que je cherchais dans une petite boutique. J'étais sur le point de désespérer lorsque je la vis. Après un essaie ou je fus heureuse de constater que cette merveille semblait avoir été faite pour moi, je la payai et retournai chez moi. Une douche plus tard, je terminais de me préparer en peignant ma tignasse de feu. Regardant mon reflet dans le miroir, je fis un petit sourire avant de sortir et de me figer devant ma moto. Soupirant, je me pris un taxi afin de me rendre au club. Une fois entré, on me donna une bière et j'allai m'adosser contre un mur, plusieurs regards ce tournaient fréquemment vers moi, mais personne n'osais venir me parler. Aussi, je buvais lentement ma bière en regardant les gens autour de moi s'enivrer.

Quand enfin je le vis arriver dans la salle, un petit sourire en coin apparut sur mon visage tendis que je le voyais me détailler. Je devais avouer que dans ce complet, il était à couper le souffle. Mon coeur accélérant en le voyant, je fus cependant déçu de le voir ce faire accoster par quelqu'un. Le regard désolé de John rencontrant le mien, je soupirai en terminant ma bière. J'allais aller m'en chercher une autre lorsque l'homme qui avait parler avec mon élève quelques secondes plutôt arriva près de moi. Vous semblez vous ennuyer ma jolie, et si vous veniez danser? J'inspiré pour répondre, mais fut pris d'un haut le coeur, me noyant dans l'odeur de son parfum. Non, sans façon! Je le contournai en grimaçant pour aller dans la cuisine, respirer un peu et me chercher une autre bière, mais l'homme m'attrapa le bras, me faisant me figer. Allons ma belle, laisse tomber cet air sauvage, je sais bien que tu meurt d'envie de m'avoir. Lentement, mon regard se posa sur sa main avant d'aller ce planter dans le sien. Je vais être sympa étant donner que ses soir de fête et ne pas te casser la main, mais ne repose jamais la main sur moi! Dégageant mon bras, je filai à la cuisine, mais l'imbécile m'y suivie et à peine la porte fermé, il me surpris en me plaquant dans un mur et en... M'embrassant? Enfin j'imagine que ses ce qu'il voulait faire puisque je me retrouvai avec sa langue dans ma bouche, me levant le coeur. Le repoussant violement, je lui balançai mon poing au visage. Plus jamais! Ne me touche plus jamais! Attrapant une bière, je l'ouvris et en pris une longue rasade afin de changer le goût tendis que le puant, retournait dans la grande salle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 598 Pointage : 975

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Mar 20 Mar - 15:45

Ramassant mon bordel sans un mot et ne voulant pas parler et répondre à personne. Je filai prendre ma douche sortant un complet et une cravate dont ma tante m'aida à faire le noeud. Un regard et un sourire plus tard J'entrai dans la salle cherchant Becky du regard et quand je la trouvai je ne pus m'empêcher de la détailler du regard. En croisant son regard une étincelle c'était allumé dans le mien. J'allai la voir quand Pat vint me parler de comment séduire une femme. Jetant un regard désolé à Becky je tentais de lui faire comprendre que ça allait de ce côté. Cependant quand il vit Becky et décida de se jeter sur elle je sentis une pointe de jalousie monter en moi. 

 Je le suivis du regard et je dus me retenir quand il l'attrapa par le bras. Me décollant du mur lentement mon regard s'assombrissait et je le suivis loin derrière me préparant à lui sauter dessus si besoin était. Ma stupeur fut telle que je le vis avec un point au visage et sortir de la cuisine. Toussotant il se tourna vers moi surprit de me voir.

 P:- John? Je... je t'ai pas entendu...
 
- C'est ce que tu voulais me montrer? Séduire une femme...

P: - John... écoute c'est pas ce que tu...

 - Ose la regarder encore... fais juste oser. Oh! A ta place j'irais à la salle de bain, t'a du sang. 

 Je fis un sourire narquois avant d'entrer dans la cuisine pour voir Becky les joues rouges de colère. J'allais me placer devant elle buvant une rasade de ma bière finissant par la poser sur le comptoir.

 - Visiblement... il va devoir avoir des cours de séduction... et une très bonne douche. 

 Je m'approchai d'elle mon regard dans le sien mes mains se posant sur ses hanches qui remontait son dos. Je pris son visage et je l'embrassai doucement. Je me relevai une étincelle dans les yeux. Mon pouce caressa sa joue finissant par aller dessiner le tour de sa lèvre inférieure.

 - Tu es à couper le souffle Louve... je... 

 Je me reculai pour la regarder longuement mes mains glissant sur elle et mon regard d'homme remontant sur elle 

 - Je trouve pas les mots... tu es magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 400 Pointage : 945

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Mar 20 Mar - 16:59

Allant tenter de trouver refuge dans la cuisine pour fuir cet homme empestant beaucoup trop le parfum, j'eux la mauvaise surprise de le voir me suivre et me retrouver seule avec lui. Je me retrouvai donc plaquer au mur, cet espèce de gros puant en train de m'embrasser avant que je ne le repousse et ne lui balance mon poing dans la figure. Humilier, l'homme quitta donc enfin la cuisine, me laissant boire une grande gorgée de ma bière afin de chasser le goût du parfum. À croire qu'il ce rinçait même la bouche avec ce parfum infect.

John entra comme je déposais ma bouteille sur le comptoir. Je ne suis pas certaine qu'une douche change quoi que ce soit... Je fis une petite grimace de dégoût avant de le regarder s'approcher, ses mains se posant sur mes hanche, remontant doucement dans mon dos afin de venir prendre mon visage. Répondant à son doux baiser, je lui fis ensuite un petit sourire lorsqu'il ce recula pour me complimenter. Tu es très beau aussi loup. Ce reculant pour me regarder, ses mains glissèrent sur moi, me faisant légèrement frissonner. Mon regard dans le sien, je me raprrochai de lui, le regard brillant. Très séduisant... Je retournai chercher ses lèvres, ma main se posant sur son torse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 598 Pointage : 975

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Mar 20 Mar - 17:45

J'avais eu une envie folle d'écraser la main de cet homme qui osait poser sa patte sur elle. Je m'étais redressé lentement la rage au corps... ben plus la jalousie en fait, et je dardai mon regard sur lui durement. Je l'avais suivi sans bruit de se fait quand il revint dans le couloir il faillit se cogner à moi. Deux semaines à chercher Becky, à traîner dans les ruelle j'avais peaufiné ma technique de traque.

 J'entrai dans la cuisine et tentait une petite blague qui visiblement ne marcha pas vraiment. Mais aussi belle qu'elle était je ne voulait pas voir ses joues rouges de colère comme cet éclair dans son regard. Donc je fis la seule chose que je savais qui la calmait. Me reculant pour lui dire à quel point elle était belle. Même que je reculai faisant glisser mes mains sur elle. Elle me retourna le compliment comme je haussai une épaule.  Cependant quand elle s'approcha de moi et revint prendre mes lèvres sa main se posant sur mon torse comme une des miennes glissa dans le creux de ses reins. Mon coeur partit à cent à l'heure comme je pressais dans son dos pour la rapprocher de moi comme si c'était possible.

 W:- John? Oh merde.... désolé! Tu devrais revenir avant qu'ils débarquent ici dans la cuisine.

 - Parfait oncle Will...

 J'avais cru mourir quand il entra, d'ailleurs le coeur me débattait dans la poitrine. Quand je via Becky loin de moi comme une gamine prise en faute un sourire se dressa sur mes lèvres.  Je me rapprochai lentement d'elle et prit son menton entre mes doigts.

 - On devrait y retourner. A moins que mon mentor ai trop peur en quel cas... je peux te renvoyer Pat.

 Mon sourire s'élargit et je lui fit un signe de tête pour qu'elle me suive. J'entrai dans la salle ou quelques-uns me parlèrent comme Becky s'éloignait. Plissant légèrement les yeux J'attendis quelques minutes pour finalement m'approcher doucement d'elle. 

 - Tu viens danser? Montrer à Pat que j'ai pas besoin de cours de séduction. 

 Je tendis la main et la vit hésité. Je fronçai des sourcils une seconde et me penchai à son oreille.

 - C'est une balade... ne me dis pas que tu n'as jamais danser de balade...

 Je remontai le regard vers elle et une fois sa main dans la mienne je la serrai doucement. Une main à sa taille mon autre dans la sienne je lui fis un petit sourire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 400 Pointage : 945

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Mar 20 Mar - 21:04

Après un échange de compliments et que ses mains n'ai glisser sur moi, je me rapprochai de lui. Posant une main sur son torse, je retournai à ses lèvres, tendis qu'une de ses mains glissait dans le creux de mes reins, l'autre pressait dans mon dos pour me mouler un peu plus à lui. Une voix se faisant entendre, je me retrouvai, en un battement de cil, à l'autre bout de la pièce, ma bière à la main, le coeur battant à toute vitesse et la respiration courte. Voyant l'oncle de John un minuscule soupire de soulagement m'échappa. Un sourire apparaissant sur les lèvres de John, il s'approcha de moi. Lorsqu'il me dit que l'on devrait y aller j'hochai la tête, mais plissai du nez en l'entendant me reparler de l'autre abruti. Le suivant dans la grande salle, je retournai m'adosser au mur, buvant ma bière tranquillement.

Quelques minutes plus tard, John revenait vers moi et me demandait si je voulais danser. Mon regard se posa sur sa main tendu, mais je ne bougeai pas. Je devins soudainement mal à l'aise, mon regard ne relâchant pas la main de John. Ce penchant à mon oreille, sa phrase chuchoter me fit remonter le regard dans le sien. Lentement je secouai la tête, mes joues rosissant. Non, je n'avais jamais danser de balade, n'y quoi que se soit ne se dansant à deux d'ailleurs. Mon regard dans le sien, je fini cependant par prendre sa main et le laisser me guider. Je devais avoir l'air d'une idiote à le regarder sans savoir quoi faire, mais il était le premier à oser me demander... Je... J'ai l'air stupide la hein? Je lui fis un petit sourire désolé, me laissant hypnotiser par son regard. Collé contre lui, je pouvais sentir de son parfum, beaucoup plus attirant que celui du dénommé Pat. Celui de John, était beaucoup plus enivrant. Mon regard retournant dans le sien, je fini par lui faire un sourire, commençant à me détendre dans ses bras. Ce n'est pas aussi terrible que je ne le craignais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 598 Pointage : 975

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Mar 20 Mar - 22:02

De retour dans la salle je parlais à un et un autre finissant par aller voir la jeune femme et lui proposer une danse. La voyant hésiter je me penchai à son oreille pour lui dire que c'était simplement une balade et qu'elle devait en avoir danser au moins une fois dans sa vie. Secouant la tête je haussai un sourcil mais serrai sa main dans la mienne. Je la traînai sur la piste de danse improvisée et la plaçai devant moi, plaçai sa main dans la mienne et serrai sa taille.

 Voyant qu'elle avait un peu de mal je la serrai contre moi. C'était la danse la plus simple au monde. Bon ok elle avait du mal mais je me perdais dans son regard. Quand elle me dit qu'elle avait l'air stupide je fis un petit sourire.

 -Pas du tout. Detends-toi...

 La raison pourquoi c'était la danse la.plus simple au monde était que perdu dans le regard un de l'autre,  les amoureux n'avait pas besoin de pas compliqués, la.proximité un de l'autre suffisait. Finalement elle apprit rapidement et je fis un sourire tendre en l'entendant mon pouce caressant le dessus de sa main. 

 - Alors je serais ton mentor en danse. Et tu seras parfaite danseuse.

 Je haussai les sourcils savoir se qu'elle en pensait. Remontant la main de sa taille au milieu du dos, là où le bout de mes doigts pouvais toucher sa peau.

 - À moins que tu sois trop peureuse d'apprendre avec moi...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 400 Pointage : 945

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Ven 30 Mar - 0:30

M’enivrant de son parfum, je le laissai me guider, me perdant complètement dans son regard. Si au début je me sentais complètement ridicule, je fini par lentement me détendre, profitant du fait de pouvoir le toucher et me coller à lui sans risquer ma peau. Un sourire plus tard, je lui disais que finalement, cela n'était pas si terrible. Son pouce caressant le dessus de ma main, il me répondit que dans se cas, il serait mon mentor. Haussant les sourcils, il me regarda, tendis que je réfléchissais, pas trop certaine d'aimer l'idée, alors qu'en même temps je me disais que cela pourrait être... Amusant? Remontant sa main dans mon dos afin d'aller toucher ma peau, il me fit sourire en tentant de me provoquer pour que j'accepte.

- Ça pourrait être intéressant, mais es-tu certain d'être prêt à un tel défit?

Je lui fis un petit sourire en coin, mon regard toujours dans le sien. Je doutais que je deviendrais une parfaite danseuse, mais apprendre quelques pas pourrais être intéressant et disons que mon professeur ce trouvait à être des plus intéressant...

- Apprend moi quelques pas, on verras si ça vaut la peine de poursuivre ensuite.

Pour une rare fois dans ma vie, j'étais d'humeur rieuse. Bon mon rire n'avait pas été entendue depuis des années, mais je me sentais bien. On s'entend que je demeurais tout de même sur mes gardes. J'étais quand même dans un club de motards, je n'allais tout de même pas leur faire confiance comme si j'étais une des leurs...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 598 Pointage : 975

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Ven 30 Mar - 1:21

Bien que l'hésitation avait traverser son regard elle m'avait suivit. Je ne pensais jamais de ma vie montrer à quelqu'un comment danser une balade. Cependant ceci me donna l'excuse parfaite pour la coller à moi. D'ailleurs je lui fis la proposition de devenir son " mentor" de danse. Je haussai les sourcils attendant sa réponse comme je la voyait réfléchir. Quand elle me répondit si j'étais prêt à relever le défi un sourire en coin se dressa lentement sur mon visage. 

 -J'ai bien accepté que tu m'entraîne.. Alors je suis prêt. 

 Elle était tellement jolie quand elle souriait. Tout son visage s'illuminait, dans son regard noisette s'alluma des paillettes dorées qui rendait son regard encore plus hypnotique. Je me retint à grand peine pour ne pas plaquer mes lèvres sur le siennes. Ainsi elle serait prête à apprendre? Mon regard toujours dans le sien, ma main se serrant dans la sienne je lui répondis doucement.

 - Avec ce sourire tu me ferais faire n'importe quoi. Je suis certain  que tu vas apprendre vite... et en redemander.

  Les jours passèrent et j'étais assidu à mon entraînement. Trouvant même un programme de musculation pour m'aider. Mes muscles s'affinaient, lentement ils dessinaient une ligne ferme sur ma peau et ainsi rendait mes coups plus puissants.  Donc ce matin-là après un entraînement disons assez intense, et où je fini encore au sol, je me relevai et bu une longue rasade d'eau.  

 - Un jour je vais arriver à te coucher au sol. Alors? C'est quoi cette valise la?

 Elle m'intriguait.  Je me demandais ce qu'elle contenait et si c'était pour moi. Ok oui j'étais curieux!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 400 Pointage : 945

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Lun 2 Avr - 13:41

Dansant avec lui, je me sentais d'une humeur rieuse. Chose qui n'était pas arrivé depuis très longtemps. C'était peut être aussi pour cette raison que j'avais accepté de danser avec lui... J'avais même fini par lui demander sourire en coin s'il se sentait prêt à relever le défit de m'apprendre à danser. Je retins un petit rire en entendant sa réponse, me disant que moi je l'avais choisie parmi plusieurs autres. J'acceptai finalement d'apprendre quelques pas pour commencer lui disant que l'on verrait ensuite si cela valait la peine de poursuivre. Je fis un petit sourire en entendant sa réponse, mais je demeurais sceptique.

Les jours passèrent, nous faisant passer d'entrainement en entrainement sans que mon protégé n'en manque un seul. Je devais avouer que le programme d'entraiment pour la musculation qu'il suivait donnait des résultats. Ses muscles ce voyaient de plus en plus et ses coups ce faisaient beaucoup plus puissants qu'au départ. Lors de notre dernier entrainement, j'avais donc réalisé qu'il était temps de passer aux armes. Aussi, j'étais aller lui chercher couteaux et flingue. J'avais mis un temps de dingue pour lui dénicher un flingue que je trouvais fait pour lui. J'avais fini par lui acheter un Glock, un flingue beaucoup trop lourd pour moi, mais que je trouvais parfaite pour lui. Ce matin-là donc nous venions de terminer un corps à corps assez intense ou il fini comme à l'habitude au sol. Je lâchai un petit rire en l'entendant me dire qu'un jour il me coucherait au sol. Je sursautai cependant en entendant mon rire, un son que je n'avais pas fait depuis de nombreuses années... Je repris rapidement mon sérieux en le regardant longuement.

- Le jour ou tu me coucheras au sol, je te permettrai de faire ce que tu veux de moi.

Je lui fis un petit sourire en coin avant de regarder la valise et de hochai la tête.

- Oui ses pour toi.

J'allai prendre la valise et la déposai sur la table avant de l'ouvrir et de remonter mon regard dans le sien.

- Je t'ai trouvé des armes qui devraient te convenir, mais si on voit qu'elles ne te conviennent pas je peux aller les changer.

Je le regardai un long moment sachant que ce moment ne lui plaisait probablement pas.

- Je te laisse choisir par quoi on commence...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 598 Pointage : 975

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Lun 2 Avr - 18:38

Bien qu'une balade n'était une danse si compliqué elle se défendait pas mal et aussi avoir le simple plaisir de la sentir contre moi suffisait à ce que je me sente flotter sur un nuage. J'étais prêt à lui apprendre et qui sait... même me faire languir comme elle a bien tenté de faire avec moi lors d'un entraînement.

Les jours se succédaient et je ne perdais pas un jour d'entraînement. Mes session de musculations portaient leur fruits dessinant le ligne de mes muscles et rendant ainsi mes coups plus puissants, plus précis et me rendant plus endurant par le fait même. Donc un entraînement assez intense et de plus en plus difficile pour elle vu l'endurance dont je faisais preuve. Cependant je fini au sol encore une fois la jeune femme sur moi. Donc je me relevai car je cherchais toujours cette petite faille ou ouverture qui me permettra de la coucher au sol. Je tournai le regard vers elle et répondit à son sourire en coin.

- Alors je vais travailler fort madame la prof.


Donc après lui avoir demandé ce que cette valise contenait je posai lentement ma bouteille d'eau en fronçant des sourcils. J'attendis donc sagement qu'elle ouvre la valise. Je vis là devant moi des armes de poings, des couteaux je l'écoutai comme mes yeux noirs parcouraient les effets de la mallette. Choisir par quoi on commence... Je me pinçai les lèvres une seconde tentant de faire mon choix. Les couteaux? Nah! Pas ça pas assez rapide, pas assez précis... Mon regard ce posa sur les fusils divers. Ils m'intéressaient davantage.

- Je vais prendre ça. Pas les couteaux.

Je pris le glock et fermai ma main dessus. Ouais... beaucoup plus mon type que ces petites couteaux merdiques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 400 Pointage : 945

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Mar 3 Avr - 0:23

Il s'améliorait d'entrainement en entrainement, ses muscles et son endurance ce forgeant lentement. Je devais avouer que de le voir ainsi ce transformer me faisait plaisir, même si les entraînements en devenaient que plus intense. Le couchant à nouveau au sol sa réplique me fit légère rire, me faisant me figer après un sursaut en entendant ce son que je n'avais pas entendu depuis très longtemps. Reprenant mon sérieux, je le regardai avant de lui dire un sourire en coin apparaissant sur mes lèvres que le jour ou il me coucherait au sol, il pourrait faire ce qu'il voudrait de moi. Je le regardai à nouveau un moment avant de finalement répondre à sa question en lui emmenant la mallette et en l'ouvrant devant lui, lui expliquant et lui disant qu'il pouvait choisir par quoi il voulait commencer. Sa phrase me fit cependant froncer les sourcils.

- Chaque armes est importante John, que ce soit le flingue, le couteau ou ton poing. Tu dois tous les maîtriser.

Je retins cependant un petit sourire, ne laissant rien paraître, en le voyant prendre le glock que j'avais magasiner je ne sais combien de temps pour lui. C'était peut être idiot, mais je tenais à lui offrir la première arme qu'il utiliserait et aimerait. Ce flingue m'avait parut tout indiqué pour lui.

- On va commencer par l'arme à feu si tu veux, mais prochaine entrainement ce sera le couteau.

Je lui désignai une cible du menton avant de le regarder ce positionner. J'allai doucement me glisser derrière lui et le replacer doucement. Glissant mes mains sur les siennes, je lui indiquai chaque partie de l'arme.

- Le chargeur, le cran de sûreté, le viseur et la détente. Tu te détends, tu plantes tes pieds bien au sol, tu vises et tu tires.

Je me reculai le coeur battant d'avoir été si proche de lui et le laissai tirer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 22/03/2017 à Miami. J'ai posté : 598 Pointage : 975

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Mar 3 Avr - 1:23

Je tentais fort de ne pas finir au sol. J'étais les bien bien ancré au sol. le corps tendu pour lui donner du fil à retordre mais encore là elle arrivait à me mettre au sol. D'ailleurs quand je lui dis qu,un jour je la mettrait au sol sa réponse en elle-même ne me surprit pas tant que ça mais son rire... si. Je l'entendais trop peu souvent et à chaque fois mon coeur s,accélérait et il me semblait que je devenais aussi mou de de la guenille. J'aurais passé des heures à lui raconter des vannes pourries simplement pour l'entendre. ce simple rire qui la fit sursauter était pour moi la plus magnifique des musiques et ceci me fit monter une sourire sur les lèvres avant que je me relève et que je me promettre de la faire rire le plus possible.

La mallette devant moi je regardai les divers couteaux les jugeant armes de fille et passant droit alors que mon regard accrocha les armes à feu. Même si je connaissais peu les flingue mes iris nois se posèrent sur un Glock plus brillant que les autres, plus gros surtout. Lentement je le pris dans ma main et refermai ma main dessus. Je lui dis que je prenais ceci et pas les couteaux. Cependant mon regard se planta dans le sien quand elle me dit que je n,aurais pas le choix. Je plissai le nez car sérieusement QUI se battait avec de couteaux? Beaucoup plus rapide un flingue! Bon aon aurait une discussion plus tard, j'allais devant la cible et me plaçai.

Je sentis mon coeur faire un bond dans ma poitrine quand elle se plaça derrière moi. Ses mains sur les miennes m'expliquant les parties du fusils, son corps contre le mien, sa voix un peu plus suave, douce que d,habitude me rendait tout chose. Comment je faisais pour me concentrer maintenant? Je me plaçai et visai et... Bon bien... pas au centre finalement. En effet je rebaissai l,arme et vit le trou à l'extrême droite. Je fronçai les sourcils et secouai la tête et me replaçai bien placé et concentré, je devrais l,avoir non?

Je tirai une nouvelle fois et ce fut un peu mieux sans être la perfection on s'entend. Je me tournai vers elle un petit sourire en coin.

- tu vois avec quelques pratique... j,aurais pas besoin des couteaux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/02/2018 à Miami. J'ai posté : 400 Pointage : 945

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    Mar 3 Avr - 13:05

Même si je ne le montrai pas, cela me fit plaisir de le voir prendre le glock. Cependant l'entendre spécifier qu'il choisissait le flingue plutôt que les couteaux me fit froncer les sourcils. Il ne comprenait pas là, je lui laissai le choix par quoi commencer, mais il devra apprendre à utiliser les deux armes. Je lui expliquai avant de lui montrer une cible et de le voir ce positionner. Doucement j'allai me placer derrière lui, le replaçant doucement pour ensuite aller glisser les mains sur les siennes parlant d'une autre voix que celle que j'aurais due utiliser en temps normal. Me reculant, je le regardai tirer.

La première balle atteint l'extrême droite de la cible, mais je ne dit rien, le laissant recommencer, apprendre à connaitre son arme prenait plus qu'une balle. Son deuxième essaie était cependant un peu mieux. Je fronçai cependant les sourcils en entendant ce qu'il me dit.

- Savoir utiliser les deux armes est essentiel dans notre métier John.

Je m'approchai de lui après avoir pris un de mes couteaux. Me plantant tout près de lui, couteau à la main je relevai le regard.

- Situation. Je suis ton ennemie, en haut il y a au moins une dizaines de mecs armés jusqu'aux dents, mais ses moi ta cible. Tu dois être discret et rapide. Ton flingue, même avec un silencieux alarmerait les mecs à l'étage. Tu comprends? Un couteau ne fera aucun bruit et peut être utilisé en combat rapproché comme à distance.

Sur quoi sans détourner mon regard du sien, je lançai mon couteau en plein centre de la cible.

- Ce n'est pas un choix John, tu devras apprendre à manier les deux armes.

Me reculant, j'allai chercher mon couteau avant de lui remonter la cible du menton.

- Ta jambe gauche est légèrement trop en avant et laisse un peu plus d'espace entre tes jambes. Recommence maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Et si on inversait les rôles ( Becky)    

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si on inversait les rôles ( Becky)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les vipères ayant sifflé tout l'été, ne se retrouvèrent pas fort dépourvues lorsque la bise fut venue {Meg & Becky}
» Je recrute (Becky)
» Qui devrait quitter la WWE ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Chronosphère :: passer - futur - alternatif :: Changeons notre histoire!-
Sauter vers: