Partagez | 
 

 A working day not as the others ~ Juliette L. Warren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 24/01/2018 à Miami. J'ai posté : 222 Pointage : 95

MessageSujet: A working day not as the others ~ Juliette L. Warren   Mar 30 Jan - 20:49

Why so looks at me you

Par une belle journée, j’étais dans les studios, je tournais un film et je n’arrêtais pas de me déplacer de pièces en pièces et je marchais beaucoup. On pouvait dire, que je n'arrêtais vraiment pas en ce moment, j’étais vraiment occupé. Après au moins cinq heures de travail, j’avais vraiment besoin d’une pause et en plus ma jambe me fit vraiment mal. Je marche vers le mur où que j’avais laissé mes béquilles, je les prends pour ensuite prendre appui dessus. Je sors alors de là pièces et je me dirige dans une pièce tranquille, pour prendre le temps de me reposer et de relaxer. J’écoutais un peu la télévision et je mangeais un peu, je m’occupais en regardant mon portable. Après quelques minutes,je m’endors tout d’un coup, je dormais quelques minutes, pour ensuite me réveiller. Je me lève et je prends, de nouveaux mes béquilles pour décider d’aller marcher un peu dans les couloirs. Tout d’un coup en marchant en essayant d’être le plus possible seul, dans les couloirs, je manque alors de tomber. Mais je mettais rattraper heureusement, car m’étaler au sol aurais été vraiment trop gênant. Je regarde alors autour de moi, je m’étais vraiment faite mal à la jambe en me rattrapent de la sorte. Je grimace tout d’un coup, pour ensuite reprendre tranquillement la marche. Quand tout d’un coup, je percute, presque une personne et je la regarde. Je lui souris légèrement gêné et je la regarde en silence. Pour ensuite m’appuyer sur mes béquilles pour me reposer un moment. C’était effectivement rare tout de même, que je croisais des personnes que je ne connaissait pas en ce lieu. J’étais heureux de voir cette fille,je me demandais comment allait être, le moment passé auprès d’elle si elle avait le temps et de la connaître .* Aussi,je me demandais bien si elle avait été au courant pour mon accident ce sujet,j’évitais par contre d’en parler, car il était très sensible pour moi. *Je la regarde en silence, elle était plutôt belle dans cette tenue. Tout d’un coup, mon portable sonne,mais je ne réponds pas.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
http://teenwolf-rpg.forumactif.com
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 20/03/2017 à Miami. J'ai posté : 393 Pointage : 30

MessageSujet: Re: A working day not as the others ~ Juliette L. Warren   Mer 31 Jan - 3:19


   
   
   

   

   
A Working day not like the others

   
uc

   
Aujourd'hui, ce n'était pas tellement une belle journée. Les nausées étaient encore bien présente. Comme je devais enregistrer mes nouvelles chansons pour mon album et que je ne pouvais pas remettre les heures en studio j'avais du me résigné a venir enregistré mes chansons et j'allais me donné a cent pour 100 pourcent pour que le résultat des chansons soit parfait. Mais bien sur que je faisais plusieurs aller retour vers les toilettes, qui était près du studio, quand les nausées devenaient trop intense. C'était vraiment ce qu'il y avait de pire pour moi ces nausées , car l'énergie cela allait bien aujourd'hui. Vive les joies d'être enceinte et d'être dans le premier trimestre. De toutes mes grossesses c'était pas la meilleure idée de vouloir sortir un album maintenant. Bon maintenant tout le monde qui avait vue l'émission spéciale de Noël avec ma famille , était  au courant que j'étais enceinte et que je venais de me fiancée aussi. C'était super parce que je n'avais plus a me caché. Nous avions décidé de prendre une pose pour que je puisse soufflé un peu. Je ne savais pas du tout si les nausées allaient me laissé tomber ou non. J'aimerais tellement que cela arrive, ce serait plus simple pour moi pour chanté. Je retira mon casque et l'accrocha après le lutrin devant moi et me leva du tabouret et je fini donc par sortir de la salle de d'aller voir mon agent et mon producteur. Je décida donc d'aller prendre un peu d'aire . Que s'il y avait quelque chose que j'allais être dehors. J'avais besoin de prendre peu l'air. J'avais mon téléphone sur moi s'il y avait vraiment quelque chose. Je prit mon sac et sortie du studio , pendant que je marchait vers la sortie arrière du bâtiment. Il y a quelques années je sortait pour une autre raison et oui je sortait pour fumer , mais la j'avais complètement arrêté en fait j'avais cessé a la naissance de mon ainée. Ce n'était pas du tout ma journée aujourd'hui. Je fini donc par marcher dans les couloirs du studio. Je n'avais jamais vue autant de monde dans les studios pendant la journée qu'aujourd'hui. Je croisais plusieurs personnes dans les couloirs du studio. Mais a un détour je fini donc par percuté quelqu'un que je n'avais pas du tout entendu arrivé. Ce petit choc me donne un peu un haut le cœur. Je me rattrapa sur le mur près de moi. Le temps que la fort nausée passe. Je mit sans m'en rendre compte une main sur mon ventre. Comme pour calmé mon fils. Car oui, j'étais persuadé que c'était un petit garçon même si nous ne savions pas si c'était une fille ou un garçon , car c'était beaucoup trop tôt encore pour le savoir.

   ☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 24/01/2018 à Miami. J'ai posté : 222 Pointage : 95

MessageSujet: Re: A working day not as the others ~ Juliette L. Warren   Jeu 1 Fév - 14:04

Why so looks at me you

Je regarde alors la fille que j’avais percutée, d’accord en ce moment, je me sentais vraiment mal. Je me recule pour lui laisser la place et je la regarde, j’espère qu’elle n'avait rien de grave. J’avais vu qu’elle s'était tenu le ventre, j’espérais vraiment qu’elle allait bien, car je n’avais pas envie qu’elle se retrouve comme moi avant à l’hôpital. Je soupire légèrement et je la regarde un moment en silence, je pensais en même temps à mon rôle que je pouvais avoir dans un autre film prochainement. Je devais chanter, mais moi, j’étais vraiment, mais vraiment nul en chant. Tellement que cela me rendait mal alaise parfois. J’espérais remédier à la situation bien rapidement, mais je ne devais pas trop penser à cette tâche en ce moment. Je devais encore profiter de ma pause et j’allais aller à l’extérieur, cela allait m’aider à voir des pensée clair concernant ce rôle de chant, ce que je devrais faire avec cela. Je baisse le regard pour ensuite lever ma tête et regarder devant moi, je commence alors à marcher tranquillement vers l’extérieur. Pour enfin dire d’un ton vraiment désolé à celle-ci.


Pardonnez-moi pour tout à l’heure, j’espère que vous allez bien ?


Je marche jusqu’à la porte de l’extérieur, pour ensuite l’ouvrir et être enfin à l’extérieur. Je descends tranquillement les quelques marches, avec mes béquilles cela n’était pas très évident. Une fois descendu, je marche jusqu’à un banc, où que je prends place. J’avais bien envie de courir à l’extérieur,mais en ce moment ma jambe n’était pas trop en état, alors j’allais courir plus tard vers la fin de la journée. Je soupire d’aise pour ensuite regarder la fille et je ferme un moment les yeux, tout en profitant du silence. J’étais si bien en ce moment, je me demandais vraiment trop comment les autres allaient m’accepter avec ma jambe surtout mes fans et mes futurs amis ici. J’avais peur de me faire rejeter déjà que je ne me sentais plus moi-même, je n’avais pas besoin de cet événement en plus. Après un moment, seul je décide d’aller rejoindre la fille dont j’ignorais encore le nom. Je me lève pour marcher en sa direction. Tout d’un coup, je me vire rapidement en attendant le bruit d’une moto-crosse dans la rue. Je sens ma respiration augmenter et je voyais de nouveaux les images de l’impact dans ma mémoire, je tremble. Je n’allais vraiment pas bien en ce moment, je m’assois sur le sol pour ensuite sentir des larmes couler. Je hurle tout d’un coup, non mais comment et pourquoi ma vie était si terrible. Non, je ne pouvais pas céder, je devais me relever surtout en ce jour de travail. En ce moment, je devais vraiment me faire ridiculiser devant la fille, je me sentais vraiment mal à l’aise.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
http://teenwolf-rpg.forumactif.com
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 20/03/2017 à Miami. J'ai posté : 393 Pointage : 30

MessageSujet: Re: A working day not as the others ~ Juliette L. Warren   Jeu 22 Fév - 2:05


   
   
   

   

   
A Working day not like the others

   
uc

   
Cela n'était pas une bonne journée pour moi niveau des nausées. J'étais vraiment pas la meilleure pour passé par dessus les nausée. Avant de sortir dehors je passe par la salle de bain. Je prit un cachet qui m'aidait et qui ne faisait aucun mal au bébé. C'était vraiment ce qu'il y avait de meilleure pour m'aider avec les nausées. Mon médecin me les avait prescrit dernièrement parce que je lui avait dit que je n'étais pas du tout bien durant la journée qui faisait que je n'arrivais plus a faire quoi que ce soit a la maison, comme au travail. Je regarda alors vers la porte extérieur. J'étais vraiment bien une fois a l'extérieur. L'air frais me faisait du bien. Je me rendit compte que je n'étais pas seule. Je regarda alors vers le jeune homme lorsque ce dernier fini par me demander si j'allais bien ou non. Je regarda alors le jeune homme et je fini par dire alors.

- Je vais bien ne vous inquiété pas. Tout va bien.

Dis-je en mettant ma main sur mon ventre. Pour calmer mon fils. Je ne savais pas si le jeune homme allait comprendre ce qui se passait ou non. Je voulais vraiment qu'il ne croit pas qu'il m'avais blesser depuis qu'il m'avait frapper. Je prit alors une gorgé de ma bouteille d'eau que j'avais dans les mains. J'espérais que c'est foutu nausée allait passé rapidement. Car c'était vraiment ce qu'il y avait de plus merdique quand j'étais enceinte. Je ne me rappelais pas du tout que c'était aussi intense quand j'étais enceinte de mes trois filles.

C'est cela qui me faisait pensé que se n'étais pas une petite fille cette fois, mais bien un petit garçon. Je regarda alors vers le jeune homme. Je respira un bon cou et je fini par lui dire.

- Pardonner moi de vous parraitre étrange. Mais je ne suis pas vraiment dans mon assiette depuis ce matin.

Je ne voulais pas en dire trop pour le moment. Ne connaissant pas le jeune homme je ne voulais pas que quelques choses sorte dans la presse pour le moment. Je voulais encore garder ma grossesse pour moi. Mais je remarqua que le simple fait de caresser doucement mon ventre qui c'était très arrondie avec mes 12 semaines de grossesse cela calmait un peu mes nausée. Cela m'aidait vraiment. Je pouvais croire que mon fils me demandait que de l'attention un peu. Mais je ne voulais pas être obliger de complètement oublier mon travail pour le moment. Je regarda le jeune homme et lui sourit.

Je fini simplement par lui dire.

- Au fait je m'appelle Juliette.

Dis-je avant de lui tendre la main pour la lui serrer et pour le saluer. C'était la moindre des choses que je lui dise mon nom. Je descendis les quelques marches qui séparait le palier du sol. Puis je m'assit sur le palier. Je ne pouvais pas rester debout de façon stationnaire trop longtemps.

   ☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 24/01/2018 à Miami. J'ai posté : 222 Pointage : 95

MessageSujet: Re: A working day not as the others ~ Juliette L. Warren   Mar 27 Fév - 19:06

Why so looks at me you

Elle au moins elle allait bien en ce moment, je regarde sa main qui était sur son ventre. Je souris légèrement elle allait donc avoir un enfant, c’était vraiment bien pour elle. J’allais garder cette nouvelle pour moi alors, je regarde la fille qui buvait. J’avais soudainement soif tout d’un coup, mais cela allait attendre. Je regarde autour de moi et j’essayais de penser à d’autres évènements pour me calmer, cela n’était rien moi aussi je n’allais pas trop bien en ce moment. Je mis mes mains, sur ma jambe blessée et je la masse légèrement tout d’un coup. Je regarde vers la fille en silence, ne sachant plus trop quoi dire. Je me mis sur le dos et je me couche dans les marches tout en regardant le ciel.

J’espère que cela va aller mieux pour vous, moi non plus je ne vais pas très bien.

Je me relève à ses paroles Juliette ha non mais, comment je n’avais pas pu la reconnaître avant, j’étais vraiment idiot parfois. Je me sentais terriblement gêné en ce moment de ne pas l’avoir reconnue, je rougis fortement. Je me lève pour ensuite aller la rejoindre, mais je restais à une distance responsable d’elle. Moi, je m’appelais Finley, je me demandais si elle allait me reconnaître ou non, je regarde droit devant moi pour ensuite soupirer d’aise. J’étais vraiment bien à l’extérieur, je comptais rester le plus longtemps possible à l’extérieur avant d’aller à l’intérieur de nouveau, il faisait tellement beau.

Je me nomme Finley

Je lui prends alors la main en voyant qu’elle me la tend et je la lui serre, pour ensuite sourire. Je détourne alors le regard légèrement sur mes béquilles qui étaient là-bas sur le mur, car il ne faudrait pas que je me fasse voler. Je regarde Juliette en me demandant tout d’un coup si un jour, j’allais avoir un enfant ou non. J’avais bien le temps d’y penser, mais oui, je crois que j’aimerais bien. Je me demandais aussitôt, si elle avait eu des parents comme moi, c’est-à-dire, de faire ses valises au point qu’ils ne voulaient plus de toi. Moi s’étais arrivé, j’avais goûté à la vie dans la rue, et même la drogue, c’était vraiment très difficile comme vie. Une chance que j’avais retrouvée une belle vie et une maison. J’avais été simplement une ordure, pour eux pour tout dire, mais au moins aujourd’hui, j’avais des liens et de la famille, sur qui je pouvais compter parfois. Tu jettes un regard vers le ciel, tu n’avais vraiment pas hâte à cette nuit. Car tu savais, que tu n’allais pas trop dormir à cause de ta jambe.

Dites Juliette,vos fans vous aimes bien vous ? Moi je ne suis plus si certain, pour moi qu’ils m’aiment encore.

Je me demandais bien si j’allais être aimé un jour, mais encore là elle qui m’aimerais va falloir qu’elle accepte que je suis acteur. Car bon,parfois j’étais assez suivie et cela pouvait facilement déranger les autres, même moi parfois. Mais je les aimais tout de même bien mes fans, c’était eux que je n’étais pas certain. Encore, là,elle devra s’habituer à une nouvelle vie, car j’étais assez célèbre. J'attends alors mon téléphone sonné, mais je ne répondis pas.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
http://teenwolf-rpg.forumactif.com
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 20/03/2017 à Miami. J'ai posté : 393 Pointage : 30

MessageSujet: Re: A working day not as the others ~ Juliette L. Warren   Sam 10 Mar - 0:49


   
   
   

   

   
A Working day not like the others

   
uc

   
Je me demandais vraiment quand j'allais aller mieux , car ce n'était pas génial, d'avoir des nausées aussi forte que ce que j'avais présentement. Je décida donc de fouiller dans mon sac et de prendre le médicament naturel que m'avait prescrit mon médecin pour m'aider , cela faisait vraiment du bien quand j'en prenait. Même si je le faisais qu'en dernier retour, même si c'était sans dangé pour le bébé. Je ne voulais pas du tout lui causé du tore. Je regardais le jeune homme et je fini donc par lui dire.

- Pardonner moi . Mais je suis prise avec de forte nausée depuis que je suis debout ce matin. Et comme elle ne passe pas j'ai un peu de mal aujourd'hui.

Dis-je en refermant mon flacon que je venais d’ouvrir après d'avoir prit quelque goute du liquide , que je venais de mettre dans ma bouteille d'eau. Que je fini pas brasser un peu. Je voulais pouvoir prendre comme il faut ce que j'avais mit dedans. Je ne voulais pas être malade surtout pas pendant ma séance d'enregistrement ou pendant que j'étais avec le jeune homme.

Mon petit poussin donnait pas mal de coup aujourd'hui quand je ne chantais pas . Je savais que déjà cela allait être un musicien comme ces soeur. Et oui toute mes enfants jouait d'un instrument ou chantait. Il n'y avait que beth dont je n savais pas si elle chantait ou jouait d'un instrument de musique. Puis après que je me sois présenter le jeune homme fini par me donner son nom. Je sourit et lui dit.

- Enchanter Finley, heureuse de faire ta connaisse.

Je me demandais s'il était la pour le film qui se tournait dans des studios pas très loin de mon studio d'enregistrement. Ce matin avec la chaleur des ordinateur , ont avait du laissé la porte du studio ouverte et ont pouvait entendre parfois les bruit du plateau. Je ne jouais que dans mes propre clip lorsque j'allais dans ce genre de studio. Comment pourrais-je vraiment savoir si mes fans m'aimait encore. Je fini par lui dire.

- Mes disque son rapidement platine et les stades son plein lorsque je passe dans les grandes villes des USA et quelques fois ailles au monde. Mais pourquoi cette question ?

Je ne connaissait pas le jeune homme donc je me demandais bien pourquoi il me le demandait cela et je ne savais même pas si le jeune homme savait qui j'étais. Je regarda alors le jeune homme et fini par lui sourire avant de prendre une gorgée d'eau et de déposer ma main sur mon ventre. Pour calmé ma petite crevette qui s'agitait. Je ne voulais pas qu'il s'agite ainsi cela me donnait un peu plus la nausée. Je ne savais pas si le jeune remarquait les gestes que je posais. Pour plusieurs cela allait pouvoir passé anodinement. Je ne voulais pas lire sur les prochain tabloïd comme titre de la première page : '' Juliette L. Warren cache bien son jeux et annonce sa grossesse.....'' Je n'aimais pas caché des choses a mon publique. Je ne voulais pas leur mentir je n'aimais pas cela du tout. Mais je n'avait pas prit beaucoup de poids encore donc cela passait.

   ☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 24/01/2018 à Miami. J'ai posté : 222 Pointage : 95

MessageSujet: Re: A working day not as the others ~ Juliette L. Warren   Mar 13 Mar - 1:35

Why so looks at me you

Je la regarde, elle n’avait pas de chance ce n’était pas bien agréable d’être pris avec cela. Mais bon cela n’était pas de sa faute cela devait être normal, après tout et cela allait bien finir par passer. Moi aussi j’avais un peu de mal aujourd’hui à cause de ma jambe, alors elle n’était vraiment pas la seule. Je regarde autour de moi pour ensuite soupirer d’aise, je regarde alors son ventre.

C’est pas grave cela arrive à tout le monde, moi aussi je ne vais pas trop bien aujourd'hui on est deux.

Je regarde devant moi et je souris à ses paroles, moi aussi j'étais heureux de la rencontrer. Même si je me rappelais maintenant qui elle est on pouvait dire que c’était la première fois que je la voyais en personne d’où que je la reconnaissais vraiment hors de la télévision et tout quoi. Je la regarde de mes yeux verts et je soupire de nouveau. Oui j’étais là moi pour ma part pour le film qui se tournait mais, j’avais besoin de chanter à un moment et j’étais réellement pourri alors je ne sais comment j’allais réussir à le faire.

Moi je suis dans ce studio pour le film qui est là justement, mais j’ai un petit problème. Je dois chanter mais je suis vraiment, mais vraiment nul pour chanter. Désolé aussi de pas vous avoir reconnue avant.

Je l’écoute de nouveaux cela était vraiment bien pour elle, j’étais vraiment heureux. J’espérais que cela allait aller loin pour elle, touts talents méritait d’être reconnue après tout. Je souris mais je le perds à ses dernières paroles, bon super, c’était à mon tour maintenant. Je la regarde d’un regard vraiment pas bien tout d’un coup et je sens des larmes couler. Je tremble et je sens ma respiration accélérée, non cela n’augure vraiment pas bien. Je regarde alors, ma jambe blessée et je dis d’un ton détruit en n’ayant les images dans ma mémoire.

Bonne chance pour votre succès alors. Moi bien car j’ai peur que mes fans me laissent depuis mon accident de moto lors d’une journée de tournage, cette journée a été l’une des plus pires de ma vie. J’avais vraiment eu peur de mourir et de perdre ma jambe. Aujourd’hui je me déplace la plupart de mon temps en béquilles, même si je peux fonctionner normalement de même pour mon travail. Mais j’ai cette jambe qui est tout de même assez paralysé... Donc voilà de plus, je ne dors pas tellement les nuits car elle me fait mal.

Je regarde alors Juliette et puis son ventre et je souris, j’avais compris tout d’un coup qu’elle attendait un enfant. C’était vraiment super pour elle, moi aussi j’aimerais fonder une famille mais cela était encore à voir. Je regarde le ventre de celle-ci, pour essayer de me changer les idées. J'approche alors tranquillement, l’une de mes mains vers son ventre et je la regarde.

Je peux ?

Je la regarde et j'attends alors son accord pour toucher son ventre, une nouvelle larme vient alors couler. Je l’essuie alors pour ensuite, regarder un moment la bâtisse je devrais sûrement bientôt rentrer à l’intérieur. De plus, vu mon portable qui avait sonné ils devaient me chercher ou ils voulaient me parler. Je viens aussitôt plier mes jambes vers moi, pour ensuite déposer ma tête sur ceux-ci. Elle avait de la chance je trouvais d’avoir trouvé celui qu’elle aimait, moi j’avais hâte de trouver la personne que j’aimerais pour le restant de mes jours.



Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
http://teenwolf-rpg.forumactif.com
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 20/03/2017 à Miami. J'ai posté : 393 Pointage : 30

MessageSujet: Re: A working day not as the others ~ Juliette L. Warren   Mer 9 Mai - 1:18


   
   
   

   

   
A Working day not like the others

   
uc

   
Je fini par prendre une gorgée de ce que j'avais mit dans ma boutteille d'eau. Cela fini par diminuer doucement mes nausées. Cela me permettait de rester une peu dans la conversation. Je fini donc par sourire au jeune homme. Je ne le connaissait pas encore. Je me demandais ce qu'il pouvait faire ici . Il fini donc par dire que lui non plus il n'avait pas une très belle journée. Je fini donc par lui dire.

- Que ce passe-t-il dans votre vie pour mal aller , vous avez l'aire en parfaite santé.

Dis-je au jeune homme ne le connaissant pas du tout je ne voulais pas que le jeune homme me prenne non plus pour une folle en le questionnant comme cela donc je fini par dire.

- Vous me le dite seulement si cela vous dit de m'en parler.

Je fini donc par lui dire avec le sourire pour ne pas lui faire peur , mais bon je ne savais pas du tout quoi dire au jeune home comme je ne le connaissait pas je voulais juste avoir un sujet de conversation.

- Vous avez déjà pensé a prendre des cours de chant ?

Dis-je au jeune homme avant de m'assoir sur l'une des marches ayant un peu le tournis. Je n'avais pas vraiment mangé depuis ce matin. Disons que c'était très difficile de manger quand mes nausées étaient aussi forte que ce qu'elle avait. Je regarda le jeune homme avant de mettre mes lunettes de soleil , car j'avais le soleil au visage et que je voulais voir quelque chose.  

Puis il était trop tard mon interlocuteur avait capté que j'étais enceinte , car il me demandait maintenant s'il pouvait toucher mon ventre. Je fini donc par dire alors au jeune homme.

- Vous pouvez, mais pas sur que vous aller le sentir bouger. Je commence a peine a le sentir. Mais vous me promettez de ne rien dire a personne nous n'avons pas encore fait l'annonce officiel.

Dis-je pour être sur que l'information ne sorte pas sans que j'ai décider que cela sorte. Et je n'allais pas le faire dans un tabloïd pour avoir de l'argent des ventes j'allais le faire comme les trois autres par un message dans une émissions.

   ☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 24/01/2018 à Miami. J'ai posté : 222 Pointage : 95

MessageSujet: Re: A working day not as the others ~ Juliette L. Warren   Jeu 10 Mai - 0:22

Why so looks at me you

Je me mis à ses côtés assis et je souris à son sourire, ce qui passait dans ma vie pour mal aller. Il avait mon accident, j’étais alcoolique, je couchais parfois dans la rue à cause de mes parents dans le passé, j’avais déjà pris de la drogue. Je n’avais vraiment pas un bon caractère, quand je voulais, je faisais fuir tout le monde et j’étais froid. Bon, cela ne me disait pas d’en parler,mais je devais le faire pour mon bien rien de plus. Je regarde un moment le ciel et je mis, mes lunettes de soleil à mon tour pour ensuite la regarder.

J’ai un en accident lors d’un tournage, mes parents mon jeté à la rue alors parfois, je dors dans les ruelles, c’est une habitude que j’ai, prit. Aussi, non, je suis alcoolique et j’ai déjà pris de la drogue en n’étant dans la rue, mais j’ai arrêté. Je fais surtout fuir les autres, à cause de mon caractère qui est assez violent parfois. Il y a encore pleins d’événements…

Moi avoir déjà penser à prendre des cours de chant, non pas vraiment. Je suis nul à la base alors pourquoi essayer. Mais je me devais de le faire pour mon rôle, car je ne voudrais aucunement le perdre. Je souris alors qu’elle accepte que je touche son ventre, j’approche alors ma main, pour ensuite toucher tranquillement. Je souris et je la regarde, c'était si spécial comme sensation, tellement que j’avais les larmes aux yeux bizarrement. Non, j’allais rien dire à personne,je pouvais lui promettre, j’allais garder cette annonce que pour moi.

Pour les cours de chant, non,je n’ai jamais pensé. Votre bébé, c’est si beau, je ne sais vraiment pas comment le décrire, je vais garder cette annonce que pour moi, je vous le promets.

Je détourne alors le regard, pour ensuite essuyer mes yeux. Je me demandais vraiment ce qu’elle allait penser de moi maintenant, j’étais tout de même assez nerveux. J’allonge mes jambes devant moi, pour ensuite regarder devant moi et autour de moi. Car parfois, il y avait ses fans que malgré la surveillance me surveillait de loin quand j’étais à l’extérieur.

Vous que faites-vous ici, vous allez bien malgré votre mal ?

Elle me l’avait demandé alors c’était bien logique, que je lui demande en retour d’après moi. Tout d’un coup, je ne sais pas pourquoi, mais en bougeant, j’ai eu soudainement une crampe dans la jambe. Je gémis pour ensuite grimacer en douleur, je viens masser ma jambe longuement. Après quelques minutes, celle-ci avait enfin parti. Alors j’ai pu reprendre mon attention sûr cette femme à mes côtés.




Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
http://teenwolf-rpg.forumactif.com
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 20/03/2017 à Miami. J'ai posté : 393 Pointage : 30

MessageSujet: Re: A working day not as the others ~ Juliette L. Warren   Lun 14 Mai - 0:01


   
   
   

   

   
A Working day not like the others

   
uc

   
J'étais maintenant assise dans les marches du studio. Cela me faisait du bien de respirer l'air frais , mais aussi de pouvoir enfin prendre ce que je venais de préparer. Cela était vraiment quelque chose de difficile pour moi présentement d'avoir ces nausées. Surtout quand j'étais entrain d'essayer d'enregistrer une nouvelle chanson comme présentement.  Je ne comprenait pas du tout pourquoi certain parents faisaient cela de mettre un membre de leur propre famille a la maison coincé dans la rue parce qu'il ne voulais plus l'avoir dans la maison. C'était pas vraiment ce que je pensais preuve nous étions tous ou presque encore dans ce grand manoir ou nous avons toujours vécu. Nous étions un peu étrange , mais nous aimions vraiment être en famille et nous ne verrions pas du tout être autrement dans la vie que de vivre toute la famille ensemble. Mais pas tout le monde avait la même chance que nous. Je regarda le jeune homme et je l'écoutais me raconter son histoire. Je ne savais pas pourquoi je lui avait demander cela. Je ne le reverrais sans doute jamais ce jeune homme. Je regarda l'heure. J'avais encore le temps de pouvoir me reposer un peu dehors. Et si cela allait mieux j'allais peut-être pouvoir enregistrer ma chanson que j'essaie depuis tôt ce matin.

Mais la sa commençait a aller mieux. Merci mon médecin qui m'avait vraiment prescrit quelque chose qui m'aidait même si c'était des produits naturelle sans problème pour le bébé . Parce que la je n'y arrivait plus du tout, a faire quoi que ce soit avec ces nausées. C'était vraiment quelque chose de très perturbant pour moi. Je regarda alors le jeune homme et je fini alors par lui dire. Alors qu'il me demandait ce que je faisais ici . Je lui dit alors.

- J'enregistre , du moins j'essaie,  mon nouvel album. Disons que je fais ce que je peux avec les nausées. Et je prend un traitement que mon médecin ma prescrit pour essayer de m'aider a ne plus être incommoder par les nausées , mais cela prend du temps a faire effet.

Dis-je au jeune homme pour répondre a sa questions sur la raison de ma présence ici. J'étais franche avec le jeune homme. Je savais que je pouvais lui faire confiance même si je ne le connaissait pas vraiment. Mon instinct me disait que je pouvais lui faire confiance même si je ne le connaissait pas et mon instinct m'avais toujours bien servis. Je fini donc pas lui dire.

- Disons que pour le moment je n'arrive pas a grand chose , mais bon sa vas bien fini par aboutir a un album....

Je reçu un message de mon ex qui était mon producteur encore , me disant qu'ils enregistrait la mélodie de la prochaine chansons que je lui avait donner a enregistrer . Donc j'en avait encore pour une bonne demie-heure a ne pas pouvoir enregistrer si tout allait bien. Donc il me dit que je pouvais rester dehors encore qu'il me texterait quand ils auraient fini. Je lui répondit que c'était parfait que je rentrerais si mes nausée venait a partir avant qu'il ne m'écrive de nouveau.

   ☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 24/01/2018 à Miami. J'ai posté : 222 Pointage : 95

MessageSujet: Re: A working day not as the others ~ Juliette L. Warren   Mar 15 Mai - 23:36

Why so looks at me you

Je restais toujours assis, je m’étire tout d’un coup, pour ensuite m’assoupir légèrement. Je pouvais comprendre ce qu’elle vivait actuellement, car quand cette jambe décide de me dire mal pendant que je tourne, cela n'était pas très évident. Je rouvre mes yeux pour ensuite lui sourire légèrement, tout en la regardant. Oui, il fallait aller tranquillement et cela va bien finir,car son album allait être fini, c’était vraiment super pour elle. J’avais hâte de l’attendre cet album, je me demandais déjà si elle pouvait me donner des cours de chant. Cela m’aiderait vraiment,car je le voulais ce rôle et en plus si j’avais d’autres rôles où que j’avais besoin de chanter, j’aurais déjà l’expérience. Je me lève alors pour ensuite aller chercher mes béquilles, je me rassois à ses côtés déposant celles-ci à mes pieds.

C’est vraiment bien, j’espère une fois fini le résultat va être super, prenez votre temps après tout dans votre condition actuelle, c’est bien normal. Dite, je ne veux pas vous obliger ou quoi que ce soit, mais j’aimerais que vous me fassiez des cours de chant s’il vous plaît…

Je prends alors mon portable, pour ensuite répondre, c’était mon producteur qui voulait me voir un moment. Je me lève alors et je prends mes béquilles, pour ensuite faire signe à celle-ci que j’allais revenir dans quelques minutes. Après avoir parlé quelques minutes avec celui-ci, je passe à ma loge prendre mes antidouleurs. Je profite en même temps pour passer à la salle de bain. Une fois,cela fait je retourne rapidement à l’extérieur et je me mis aux côtés d’elle.

Désolé cela a été plus long que prévu, mais je suis revenu…

Tout d’un coup, je remarque alors une jeune fille qui me regardait au loin, je lui souris légèrement. Je me lève alors pour ensuite m’approcher en boitant d’elle, elle me demande alors une photo auprès d’elle. Je la prends pour ensuite rester quelques minutes avec elle, je retourne alors auprès de Juliette en soupirant tout d’un coup. Elle m'avait dit un truc sur ma jambe, qui m'avait assez bouleversé tout d’un coup. Je prends alors une canette de bière, que je m’étais apportée pour boire et je bois dans celle-ci. Cela allait me changer un peu les idées en même temps, elle avait été trop gentille cette jeune fille. Je regarde dans le vide au loin et je soupire de nouveau, je me disais d’être chanceux de m’avoir sortie en quelque sorte de la rue seule. Car je serais probablement encore là aujourd'hui. Cela prouvait que je pouvais accomplir de grande chose même, avec ma condition et mon sale caractère que j’avais. Soudainement, je ne sais pourquoi, en buvant ma gorgée, je renverse alors tout sur moi je n’en n’avais partout. Je soupire et je gémis tout d’un coup, car c’était tout de même assez froid.






Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Finley Matthews le Jeu 31 Mai - 19:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://teenwolf-rpg.forumactif.com
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 20/03/2017 à Miami. J'ai posté : 393 Pointage : 30

MessageSujet: Re: A working day not as the others ~ Juliette L. Warren   Mer 30 Mai - 11:40


   
   
   

   

   
A Working day not like the others

   
uc

   
Je commençais doucement a me sentir mieux. C'était vraiment ce qui avait de mieux pour moi , car j'allais vraiment besoin de mieux me sentir pour chanté , car je ne pouvais pas du tout chanté a mon maximum pour vraiment si j'avais mal au coeur comme ce matin. Je regardais le jeune homme et je fini donc par lui dire.

- Merci de garder le secret.

Dis-je en regardant le jeune homme. Je voulais vraiment pas faire quelque chose pouvais faire que quelqu'un découvre que j'étais enceinte. Mais bon j'étais vraiment heureuse d'être enceinte. Je regarda alors mon interlocuteur pour fini par lui dire. Lorsque le jeune homme me demanda si je voulais vraiment lui faire un cours de chant. Chez moi c'était inné cette faculté de chanté et je n'avais pas du tout eu a l'enseigné non plus a mes filles. Mais je pouvais peut-être faire cela. Je devais simplement peut-être le laissé venir a mon enregistrement pour qu'il puisse comprendre ce que c'était chanté. Qu'il me voit chanté...

- Je ne suis pas persuadé d'être la meilleure pour vous enseigné , mais vous pouvez peut-être venir avec moi en studio peut-être que cela pourra vous aidez un peu.

Dis-je au jeune homme. Je voulais qu'il comprenne que c'était quelque chose qui allait peut être l'aider a comprendre la mécanique du chant. Parce que je ne savais pas du tout quoi lui dire pour lui enseigné le chant. Car ce n'était pas du tout ce que je faisais normalement. Je regarda alors le jeune homme qui se trouvait près de moi. C'était vraiment ce qui avait de plus simple pour moi. Je ne voulais lui dire des trucs qui ne l'aiderait pas a mieux chanté. Je regarda alors l'heure sur mon téléphone pour ne pas louper quelque chose. Je sais que mon ex enregistrait quelque chose pour mes chansons avec mes musicien. Oui c'était mon ex qui était encore mon producteur.

Tout le monde le savait. Je ne sais pas du tout ce qu'il ressentait maintenant mon ex face au fait que j'étais enceinte de nouveau d'un autre. Parce que je n'avais pas du tout parler avec lui de cette situation qui était vraiment le plus génial pour lui de me voir avec un autre. Il savait qu'il pouvait m'en parler au besoin. Surtout que j'étais encore son ami même si j'étais avec un autre maintenant et qu'il m'avait vraiment déçu a l'annonce de la mort de mon fils.

Mais cela était une autre histoire que j'avais beaucoup trop raconter aux gens. peut importe de la façon. C'était vraiment ce qui avait de plus difficile pour moi de parler de mon fils. Je ne voulais pas du tout rien faire pour en parler encore plus. Je regarda alors devant moi. Je ne voulais pas du tout que les gens me pause autant de question sur ce qui n'avait de plus géniale dans ma vie.

   ☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 24/01/2018 à Miami. J'ai posté : 222 Pointage : 95

MessageSujet: Re: A working day not as the others ~ Juliette L. Warren   Jeu 31 Mai - 21:53

Why so looks at me you

C’était compréhensible après tout, de garder ce genre de secret, aussi cela n’étais pas trop de mes affaires. Alors pourquoi j’y rait le crier à tout le monde après tout, cela ne servait strictement à rien. Je finis ce qu’il me restait de ma bière et je regarderais toujours devant moi, je m’étais presque étouffée à ses paroles. Là, je me sentais assez mal et je me sens rougir assez, quoi elle voulait que je vienne avec elle en studio pour la voir chanter. Ainsi que cela, m’aiderais peut-être, par la suite pour m’aider à chanter. Je souris légèrement et je détourne le regard, cela ne me dérangeait pas, mais je ne voulais pas les déranger non plus. Je mis alors mes mains dans mes poches de pantalon, après avoir déposé ma bière vide. Je ferme un moment les yeux pour me reposer, je me demandais déjà s’il allait me laisser rentrer. Car j’avais tout de même des béquilles avec moi et cela prenait parfois de la place, alors si l’endroit est assez petit, je devrais sûrement les laissés à l’extérieur de la pièce, où que j’allais rentrer avec Juliette. Je me demandais soudainement si un jour, j’allais fonder moi-même une famille ou non, je ne sais pas pourquoi, mais j’avais un peu peur de cela.

Oui, je voudrais bien,mais je ne voudrais pas vous déranger non plus. Mais bon si vous me l’offrez en même temps cela va être bon pour moi, j’imagine.

Après quelques minutes, j’ouvre mes yeux pour ensuite me lever, j’allais alors chercher mes béquilles. Je prends alors appuie dessus, j'avais déjà hâte de partir là-bas malgré tout. Je monte alors les marches pour ensuite l’attendre rendu au palier, je souris tout en la regardant. Je m’approche alors et je me penche légèrement au cas qu’elle avait besoin d’aide.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
http://teenwolf-rpg.forumactif.com
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 20/03/2017 à Miami. J'ai posté : 393 Pointage : 30

MessageSujet: Re: A working day not as the others ~ Juliette L. Warren   Sam 7 Juil - 23:58


   
   
   

   

   
A Working day not like the others

   
uc

   
Maintenant que mon médicament faisait effet je pouvais retourner au studio pour continuer l'enregistrement de ma chanson et oui j'étais entrain d'enregistrer une nouvelle chanson que je ne savais pas trop encore quel direction j'allais prendre pour cette chanson. Cette chanson qui n'avait pas encore de titre pour être bien précis. Je ne pouvais pas la laissé comme cela. Cette chanson m'étais venue un soir alors que j'étais complètement soule avec un vieille ami. Mathias était présent d'ailleurs lorsque cette chanson est apparue. Je ne l'avais jamais compléter. Mais je voulais vraiment le faire. Je voulais vraiment me laissé aller pour cette album. Je ne voulais pas du tout me casser la tête. Je voulais être a mon maximum sur cette album. Voilà pourquoi j'avais fait appelle a Mathias pour qu'il soit mon guitariste leader sur cette album. Et je ne voulais que lui, il était celui qui m'avait raccrocher a la vie et il était celui qui allait être celui qui allait me raccrocher a mon album. Que j'avais décider d'appeler Renaissance. Je me laissait vraiment aller sur cette album. Plus que je ne l'avais fait avant.

- Cela ne me dérange pas du tout si vous savez garder le secret sur ce que vous entendrai tout a l'heure ?

Dis-je avec le sourire. Je ne connaissait pas après tout le jeune homme je ne savais pas du tout si mon album allait fuir après , mais je ne voyais pas vraiment le jeune homme dire a tout le monde comment était ma musique. Ce que j'allais sortir comme album prochainement pour que les gens me pique ma musique. Je regarda alors le jeune homme avant que mon téléphone sonne. C'était mon producteur et ex-mari qui m'écrivait pour me dire qu'ils étaient prête a continuer.

- Alors vous venez ou pas , car c'est a mon tour de retourner dans la cage.

Ont appelait les endroit insonorisé du studio les cages. Je ne savait même pas pourquoi ont appelait cela comme ça , mais je n'avais jamais vraiment sut pourquoi. Je me rendit donc avec le jeune homme au studio. Je lui montra ou il pouvait s'assoir et je passa donc dans la cage. Mon ex me fit le décompte et j’écoutais les première notes de cette chanson qu'il venait tout juste d'enregistrer. Il n'avait pas du tout envie que l'on continue celle qui j'enregistrais avant de partir en pose. Il me fit signe quand je pouvais commencer une fois qu'il fut retourner finalement pour la chanson que nous faisions avant de prendre une pause.

la chanson chanté en studio - la chanson intégrale

   ☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 24/01/2018 à Miami. J'ai posté : 222 Pointage : 95

MessageSujet: Re: A working day not as the others ~ Juliette L. Warren   Dim 8 Juil - 21:57

Why so looks at me you

Super cela ne lui dérangeait pas, oui j’allais garder le secret de ce que j’allais attendre. Car bon je ne voulais pas être dans le trouble non plus, en le dévoilant et en plus cela serait dommage pour elle devant moi. Je souris, pour le lui confirmer que j’allais garder le secret que pour moi. Après quelques minutes, je ris à sa réponse et à son sourire. Je souris à ses paroles pour ensuite la regarder et je la suis tranquillement.

Oui je vous suis !

Après quelques minutes de marches je rentre enfin dans la pièce, je m’assois alors où indiquer. Je regarde alors celle - ci et je l’écoutais chanter après quelques minutes, non mais elle chantait tellement bien c’était vraiment bon. Je l’observais attentivement et je l’écoutais pour voir, ce que je pourrais faire à mon tour après. Cela allait être difficile, mais déjà à l’attendre chanté cela allait grandement m’aider. Je regarde autour de moi et je continuais à l’écouter, elle avait vraiment une belle voix elle était plus belle que la mienne pour tout dire. Je me demandais bien si après elle voudrait me faire chanter je n’espérais pas, car je serais tellement mal et humilier je réagirais sûrement mal. Tout d’un coup, je sens une vive douleur à ma jambe alors je me tords de douleur sur la chaise tout en restant silencieux, j'essayais d'écouter toujours les paroles de celle-ci. Après quelques minutes la douleur avait enfin passé, je me rassois pour ensuite regarder longuement la cage et je soupire d’un coup.

Tu es vraiment très bonne tu chantes vraiment mieux que moi !

Tout d’un coup je ne sais pourquoi, je pleure comme un imbécile devant ceux-ci. Cette chanson m'avait vraiment faite penser à quand j’avais été abandonnée et que j’avais vécu dans la rue, cela n'avait pas été une très belle expérience pour moi. Je détourne le regard terriblement mal et je rougis fortement. C’était bien la première fois, qu’une chanson me faisait un tel effet. Elle était super bonne sa chanson je ne voulais pas non plus, qu’elle se sente coupable pour moi. Je devais sûrement le lu en parler si elle me demande la cause de ma réaction, mais je me demande bien comment allait t - elle réagir à l’apprenant. Je baisse le regard pour ensuite passer une main sur ma jambe, si cet accident n'aurait pas eu lieu je ne saurais pas dans cet état avec cette jambe.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
http://teenwolf-rpg.forumactif.com
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 20/03/2017 à Miami. J'ai posté : 393 Pointage : 30

MessageSujet: Re: A working day not as the others ~ Juliette L. Warren   Ven 13 Juil - 1:04


   
   
   

   

   
A Working day not like the others

   
uc

   
Je n'avais pas du tout aimé la façon dont je venais de chanté la première fois la chanson que j'étais entrain d'enregistré . Je fini par dire a mon producteur pour pouvoir entendre la track.

- Est-ce que tu peux me faire entendre la track , je pas certaine de la façon dont je l'ai enregistrer.

Dis-je a mon producteur. Je ne savais pas du tout comment je venais d'enregistré cette chanson. Je savais que ce n'étais pas au top , mais la première track ne pouvait pas être parfaite. Je regarda alors vers le jeune homme qui était assit sur divan pas très loin de la table de mixte où était assis mon producteur. Lorsque le jeune homme me parla , je ne comprenait pas , car mon producteur devait toucher sur la touche talk sur la table de mixte pour que je puisse entendre se qu'il disait. Mais eux pouvait m'entendre parler n'importe quand lors que je parlais. Mais comme je voulais entendre mieux la chanson si mon producteur la faisait jouer pour que je puisse entendre ce qui cloche.

Je put entendre vraiment ce qu'il disait lorsque je me suis retrouver de leur côté de la cage. Je fini par dire.

- Merci, mais ce n'est pas a mon meilleur cette chanson pour le moment.

Dis-je en le regardant le jeune homme. En attendant que mon producteur est terminé ce qu'il faisait pour mettre la track pour pouvoir savoir ce que sa donnait. Il devait régler certain détaille comme la force de la musique par rapport a la force de ma voix.

   ☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 24/01/2018 à Miami. J'ai posté : 222 Pointage : 95

MessageSujet: Re: A working day not as the others ~ Juliette L. Warren   Dim 15 Juil - 1:20

Why so looks at me you

Apparemment, elle ne l’avait pas aimé moi, je l’avais trouvé super bonne. Après tout, elle chantait et connaissait cela mieux que moi alors elle avait sûrement raison dans ses paroles. Après tout, si elle n’était pas à son meilleur,elle pouvait toujours recommencer après tout, j’allais simplement l’attendre plus longtemps chanter. Je passe une main dans mon visage, pour ensuite la regarder attentivement et je soupire légèrement. Je décide alors de lui dire, j’espérais qu’elle allait avoir une bonne réaction tout de même face à ma réponse.

Tu sais ta magnifique chanson, m’a fait penser à un moment pas très heureux de mon passé. Mais ce n’est pas grave, tu sais ce n’est pas de ta faute…

Je me lève pour ensuite m’approcher d’elle légèrement, car j’étais vraiment tanné d’être assis tout d’un coup. Je regarde longuement la cage et ensuite Juliette non mais pourquoi j’avais dit oui à ce rôle alors que je ne savais pas chanter, j’étais vraiment,mais vraiment étrange parfois. Si elle avait l’idée de me faire chanter devant eux en plus là,j’allais être vraiment mal et nerveux. Je n’imaginais déjà pas cela serait vraiment une expérience horrible pour moi. Je regarde attentivement autour de moi, pour ensuite chanter les paroles de sa chanson dans ma tête pour me faire encore plus une idée. J’espérais être de plus, encore plus alaise pour les autres rôles dans ce genre, quand je vais l’avoir fait pour la première fois. Je m’appuie contre le mur tout d’un coup pour supporter du moins ma jambe blessée vu que mes béquilles étaient quand même assez loin.



Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
http://teenwolf-rpg.forumactif.com
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 20/03/2017 à Miami. J'ai posté : 393 Pointage : 30

MessageSujet: Re: A working day not as the others ~ Juliette L. Warren   Sam 4 Aoû - 0:18


   
   
   

   

   
A Working day not like the others

   
uc

   
Bien sur que c'était une belle journée aujourd'hui pour écrire et que j'aimais chanté je voulais vraiment que tout sois parfait. Je regarda alors la console sur laquelle jouait alors ma nouvelle chanson. Ce n'étais pas du tout ce que je voulais pour cette chanson. Ma voix n'étais pas vraiment parfaite pour la première fois. J'aimais tant pouvoir avoir le genre de son que je veux pour cette chanson Donc en saisissent une guitare de mon producteur qui était mon ex-mari alors. C'était vraiment compliquer parfois de pouvoir avoir le son que nous voulions. Je commença doucement a jouer une mélodie sur la guitare de mon ex. Je ne savais pas du tout quoi faire présentement. J'aimerais tellement pouvoir trouver le son que je voulais. Je ne savais pas du tout si je devais changer ou non la mélodie de la chanson. Je regarda alors le jeune homme et je fini par dire.

- Je ne sais pas du tout se que je veux en fait. Je ne sais pas du tout se qui pourrais bien marcher avec cette chanson.

Dis-je au jeune homme. Je ne savais pas du tout quoi faire. Je me demandais bien ce que mon ex pouvais comprendre de cette chanson. Parce que pour moi c'était un peu différent pour moi ce que j'avais vécu et ce que lui prétendais avoir vécu. Je ne voulais pas du tout retourner dans cette histoire , mais je voulais éloigner cette histoire avec ce que je sentais présentement. Je voulais vraiment que les gens comprenne que je puisse avoir moi aussi mes mauvais jours en amour , car la plus par du temps on ne me montre pas du tout ce que je puisse avoir comme bon côté en amour , mais je n'ai pas du tout eux de mauvais côté exposer dans les journaux. Pour moi c'était ma façon d'accompagner ceux qui avait vraiment de la difficulté en amour. Je ne comprenait pas du tout comment j'allais pouvoir le faire comprendre en chanson et hier cette chanson était venue dans ma tête, mais je ne savais pas du tout quoi faire comme mélodie avec cette chanson. Je regarda alors Tyler et je fini par lui dire.

- Dis moi ce que tu en pense ?

Dis-je en espérant que le jeune homme puisse fini par m'aider a trouver le genre de musique qui pourrait bien aller avec cette chanson qui était pour le moment inachevée. Je ne voulais pas du tout en faire un hit de cette chanson et surtout la faire pour faire vivre au autres certaine chose de leur passé. Je fini par dire ouvertement au jeune homme.

- Je voulais parler d'un événement passé qui ma beaucoup blesser , mais je ne pensait pas que les gens se retrouverais a ce point dans cette chanson. Est-ce que tu pense que cela pourrais être dérangeant pour les gens d'avoir une chanson aussi triste sur un album ?

Je voulais une opinion qui n'était pas du tout manipuler par les sentiments qu'il y avait ou avait eu par le passé entre cette personne et moi. Je connaissait a peine Tyler donc je pouvais avoir un opinion honnête de sa part.

   ☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 24/01/2018 à Miami. J'ai posté : 222 Pointage : 95

MessageSujet: Re: A working day not as the others ~ Juliette L. Warren   Sam 4 Aoû - 1:50

Why so looks at me you

Je l’écoutais en silence tout en restant contre le mur, j’étais certaine qu’elle allait trouver même si cela risquait d’être long. Je regarde longuement la guitare, pour ensuite regarder autour de moi et penser à ma réponse. Cela était vrai que ce n’était pas très évident à trouver. Ce que je n’en pensais actuellement et bien cela était vraiment bien parti, il fallait simplement comme elle disait modifier quelques trucs et tout ira bien. Je la regarde attentivement pour ensuite détourner le regard à ses paroles, bien cela avait très bien marché sur moi, mais au moins je savais que je n’étais pas la seule personne à avoir vécu des moments aussi difficiles dans la vie.

Cela me rassurait en quelle sorte et me disait, que si j’avais besoin d’aide, je pourrais en parler auprès d’elle si je ne me sentais pas bien. Mais non, je ne croyais pas que cela dérangerait, même au contraire aider a passé au travers ses moments. Je la regarde dans les yeux pour ensuite, regarder un moment vers la console et je soupire longuement. Je regarde alors l’homme, un moment et je ferme un moment les yeux. Pour ensuite passer une main dans mon visage et je m’assois au sol.

Pour être honnête moi, cela m’a vraiment percuté, elle est super, je suis certain qu’avec cette guitare, tu rajouteras quelque chose de nouveau. Cela la rendra meilleure. Non je ne crois pas que cela dérangerait, ils vont plutôt se retrouver dans la chanson et ils vont trouver des moyens pour passe au travers ses moments...

J’avais été vraiment honnête, je me demandais bien ce qu’elle allait dire de mes paroles. Après tout,elle avait son propre style aussi et je ne voulais pas aller jouer dans cela et c’était, elle qui connaissait cela pas mal mieux que moi. Elle était chanteuse après tout et pas moi,moi,j’étais vraiment un con quand je chantais cela sonnais assez faux, je trouvais.




Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
http://teenwolf-rpg.forumactif.com
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 20/03/2017 à Miami. J'ai posté : 393 Pointage : 30

MessageSujet: Re: A working day not as the others ~ Juliette L. Warren   Lun 13 Aoû - 1:40


   
   
   

   

   
A Working day not like the others

   
uc

   
Je ne savais pas du tout quoi dire au jeune homme maintenant je ne savais pas si mon ex-mari avait apprécier cette chanson , car je parlais bien sur de notre relation. C'était vraiment difficile pour moi de repensé a ces moment . Pourquoi j'étais revenue maintenant vers lui pour un album qui devait faire le point sur mon passé pour introduire le prochain album qui était celui de que j'allais bien sur enregistré avec Mathias. Je ne savais pas du tout ce qu'il pensait de cette album , mais j'allais le savoir bientôt. Mon ex mari était quelqu'un qui n'était pas du tout un homme a faire attention a moi. Il était avec moi a cause de mon corps. Car il me disait souvent que j'étais magnifique , mais il ne me le disait pas en fait moins quand j'étais enceinte. C'était vraiment un homme qui cachait bien son jeux au premier abord , il était colérique et vraiment très violent quand il le voulait.

Il me faisait peur maintenant que je savais se dont il  était capable. Et le fait que Finley soit la c'était vraiment quelque chose de rassurant pour moi. Je ne comprenait pas pourquoi un homme voulais tant faire du mal a une autre personne. Peut-être parce qu'il y avait vraiment beaucoup de chose qui le dérangeait dans sa vie et qui faisait qu'il était vraiment mal dans sa peau. Voila pourquoi il faisait cela selon moi. Je regarda alors le jeune homme. Puis j'ose me retourner vers mon ex après cette essaie de chanson.

- Alors qu'en pense-tu ? Je crois que c'est mieux comme cela.

Il se leva de sa chaise. Puis a ses yeux je savais que je devais me méfier. Rapidement je me mit sur mes gardes. Et je regarda rapidement vers Finley. Je ne voulais pas qu'il m'abandonne. Je me tenais devant lui et je le regarda droit dans les yeux pour lui montrer que je n'étais plus du tout la même petite fille fragile qu'avant et que maintenant je pouvais faire face a cette homme. Ce qui n'était pas du tout le cas. Je mit alors ma main sur mon ventre pour protéger mon bébé. J'attendais le coup. Et le coup vient rapidement. Et oui il se mit a me frapper un coup dans les côtes et un autre dans le bassin. Puis il me prit le bras et le serra assez fort pour en laisser des marques. Je fini par lui dire.

- Laisse moi tranquille. Tu me fait mal. William je n'ai plus du tout peur de toi. C'est fini entre nous tu n'a plus du tout d'emprise sur moi.

Dis-je en voulant vraiment faire tout pour qu'il me lâche. Je ne voulais pas du tout avoir ce genre de comportement devant Finley. Je ne voulais pas apprendre que le jeune homme avait parler a un journaliste pour dire que j'étais une ancienne ou une femme battue. Car c'était clairement ce que c'était présentement. Tout ce que je voulais c'est que ma chanson soit parfaite. Je regarda alors Finley ne sachant pas du tout quoi dire pour que William me lâche. J'ai tellement peur de me retrouver seule avec lui. Je voulais vraiment changé de producteur. Mais j'avais besoin d'un retour au source pour certaine chose. Pour revenir a l'essentiel en fait pour revivre des moments que j'avais vécu il y a longtemps avec lui. Mais pour le moment j'étais heureuse que Finley se retrouve dans le texte de cette chanson , car j'avais peur qu'elle soit un peu trop intense pour ce type d'album. Mais je voulais vraiment tout remettre a zéro pour être mieux après.

   ☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 24/01/2018 à Miami. J'ai posté : 222 Pointage : 95

MessageSujet: Re: A working day not as the others ~ Juliette L. Warren   Lun 13 Aoû - 22:52

Why so looks at me you

Je regardais Juliette, pour ensuite sourire quand, elle demande l’avis de son producteur. Après quelques minutes, je me retourne et je ne savais pas comment réagir à ses actions. Je regarde alors celui-ci et Juliette j’avais vraiment mal pour telle tout d’un coup. Je me lève pour aller ensuite rapidement vers eux et je me mis alors entre eux. Je le regarde alors d’un regard noir,je ne pensais pas, assisté à ce genre d’événement. Je mis alors, une de mes mains sur la main à celui-ci pour ensuite regarder Juliette et de nouveaux celui-ci. Je me sentais assez mal,je ne comprenais pas ce qu’il se passait, mais une chose était sûr,je voulais protéger celle-ci de ce gars. J’étais aussi sur mes gardes au cas qu’il me donnerait un coup, ce qui me surprenait pas. Cette femme attendait un enfant, cela étais pas acceptable de la frapper ainsi. Je le pousse alors hors du chemin de Juliette et je le regarde droit dans les yeux.

Tu ne la touches pas ainsi cela ce fait pas ! Elle t’a simplement demandé une question! Je ne t’avise pas de me frapper, car tu vas le regretter !

Je me repousse de lui, pour ensuite aller vers Juliette,je la regarde attentivement. J’espérais qu’elle allait bien, je me demandais surtout comment elle allait réagir à ce que je lui avais dit à son producteur. Je savais défendre mes amis même si je la connaissais à peine, même si j’avais cette handicape cela ne m’empêchait pas de me battre pour moi, mais oui peut-être a la vu de certain,mais pas pour moi. Je tremble tout d’un coup pour ensuite, regarder de nouveau vers lui. C’était vraiment une rencontre assez intense tout d’un coup, j’espérais que je n’allais pas finir encore à l’hôpital ou autre. Mais au moins j’aurais été là pour Juliette et la vie qu’elle porte en elle. Je regarde un moment ma jambe qui élançais tout d’un coup,je passe une main dessus. Cela devait être dû quand j’avais plaqué celui-ci dans le mur. Je prends alors la main de Juliette, pour ensuite sourire légèrement. Je la regardais droit dans les yeux.

Juliette tu va bien,je l’espère je suis un peu confus de ce qui viens de se passer... Mais au moins tu vas bien,j’espère qu’il va te laisser tranquille...

Je baisse soudainement le regard, pour ensuite regarder autour de moi. J’étais assez mal cela pouvais se ressentir, mais je me demandais comment cette rencontre allait finir.




Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
http://teenwolf-rpg.forumactif.com
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 20/03/2017 à Miami. J'ai posté : 393 Pointage : 30

MessageSujet: Re: A working day not as the others ~ Juliette L. Warren   Sam 18 Aoû - 1:55


   
   
   

   

   
A Working day not like the others

   
uc

   
Je ne savais pas du tout comment j'allais réagir a cela. Mais c'était vraiment pour moi quelque chose qui m'effrayais au plus haut point qu'il s'en prenne de nouveau a moi. J'étais vraiment timide depuis que j'avais quitté William. Je gardais tout pour moi. J'avais peur de ce qui se passait présentement. Il me tenais par le poignet et il me faisait vraiment peur. Ces yeux n'étais pas du tous les mêmes. Ils étaient beaucoup plus sombre que tout a l'heure. J'essayais de faire tout pour que je me sente forte et que j'essaie de me libérer. Mais je ne pouvais pas du tout le faire. Je regarda alors vers Finley pour essayer de trouver de l'aide.

Je fini donc par me laisser faire comme j'avais l'habitude de le faire. Je subbissait sans rien dire , car visiblement c'était pire quand je répliquais. Mais soudainement je me senties pousser vers l'arrière et je m'écroulla sur le sol. Je regroupa mes jambes sur moi et je pleurais maintenant sans rien dire en me balançant d'avant arrière. Mon fiancé savait tout ce qui c'était passé entre william et moi. Pourquoi n'était-il pas la aujourd'hui. Pourquoi il avait du aller a cette stupide conférence. Je ne savais pas du tout comment réagir a tout cela.

J'avais vraiment peur présentement. J'avais de plus en plus de difficulté a respirer, j'avais peur , j'avais envie que mon fiancé soit la. Je ne voulais pas du tout que les gens me prenne en pitié. Je ne savais pas du tout ce qui se passait en moi. Lorsque Finley se rapprocha de moi pour me protéger et savoir comment j'allais. J'avais besoin de prendre l'air un peu. J'avais vraiment besoin de ne plus le voir. Je voulais vraiment que mon ex parte , car je n'en pouvais plus de le voir. Mais il fini par le faire de lui même. J'avais mal au bras j'avais la marques des doigts de mon ex sur mon bras et j'avais aussi des douleurs au ventre. Je fini donc par dire...

- Non pas encore une fois...

Dis-je tout haut s'en m'en rendre compte. Je ne voulais pas perdre mon fils une seconde fois... Cette fois s'y je ne le supporterais pas. Je pleurais a chaude larme en tenant mon bras sur mon ventre , car il me faisait très mal et j'avais aussi mal au ventre. Puis mon portable sonna ce qui me fit sursauté , mais je ne réagissait pas. C'était Mathias et ont pouvais voir sur mon portable que c'était mon conjoint , car comme photo de contacte c'était une photo de lui et moi le jour ou nous avions officialisé notre relation dans un magasine. Je regardais toujours devant moi sans avoir de réaction.

   ☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 24/01/2018 à Miami. J'ai posté : 222 Pointage : 95

MessageSujet: Re: A working day not as the others ~ Juliette L. Warren   Dim 19 Aoû - 23:49

Why so looks at me you

Je la regarde pour ensuite détourner le regard, je n’aimais pas voir les autres souffrir. J’allais devoir la supporter, autant que je peux jusque là-bas. Soudainement,je m’aperçois que son portable sonne, alors je le prends pour ensuite regarde qui aplatit. C’était donc le copain de celle-ci, je lui parle en disant ce qui c’était passer. Je regarde celle-ci pour ensuite regarder un moment le portable.

C’est Mathias, tu veux lui parler, je vais t'apporter à l’extérieur ?

Je regarde autour de moi, si elle voulait qu’elle chose, elle avait simplement qu’à me le dire. Je lui repasse enfin son portable si elle voulait lui parler, pour ensuite regarder longuement son ventre.

Voilà si tu veux y parler…

J’espérais simplement qu’elle allait récupérer rapidement de tout cela, surtout que son enfant qu’elle portait allait s’en sortir. Après quelques minutes, je regarde autour de moi, pour ensuite la regarder droit dans les yeux. Je ne compris pas toute l’histoire, mais j’étais assez embêté par ce qu’il se passait actuellement. Je dis alors d’un ton incertain.

Si... Jamais tu veux quelque chose, je suis là…

Je sentais soudainement la fatigue venir rapidement. Je ferme alors les yeux soudainement, je m’endors alors par la suite. Elle pouvait très bien me réveiller s’il avait quelque chose, car après tout, j’étais le seul à pouvoir l’aider actuellement.

Sans le savoir soudainement, je viens mettre ma tête sur l’une de ses épaules. J’étais encore et toujours endormis, tout d’un coup, je me réveille en sursaut et je regarde autour de moi. D’accord, j’étais encore ici, je devais me calmer tout d’un coup.





Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
http://teenwolf-rpg.forumactif.com
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 07/05/2017 à Miami. J'ai posté : 331 Pointage : 5

MessageSujet: Re: A working day not as the others ~ Juliette L. Warren   Mar 21 Aoû - 11:30

Mathias avait un rendez vous, et il n'aimait pas de savoir de laisser Juliette seule, est ce que c'était une coïncidence, mais il n'était pas du tout serein, en ne pensant qu'a cela, d'ailleurs c'est lui même qui avait demandé a ce que ça soit écourté, en sortant, il avait eût cette envie de retrouver sa belle, il l'appela donc pour savoir si elle était au studio, quand elle lui répondît il comprit de suite qu'il c'était passé quelques choses de grave, surtout quelle c'était juste contenté de dire oui.
Saisissant, il raccrocha il monta dans la voiture et il se gara au plus vite, quand il la vît, elle était en état de stresse, on voyait des traces de violences, elle se tenait le ventre, Il se montra très doux surtout avec l'état de grossesse avancé, il la prit dans ses bras, elle ne faisait que de pleurer, il la câlina le temps quelle se calme, puis en attirant son visage contre le sien, il finit par lui demander.

" C'est ton ex qui a fait tout cela ? il ta fait mal ? "

En venant au creux de son oreille, il lui ajouta.

" Tu peux tout me dire mon ange tu le sais "

Il lui caressa sa chevelure se collant encore plus a elle, il lui fît la promesse.

" Maintenant je ne te quitte plus jamais, il est hors de question que je te perde "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 20/03/2017 à Miami. J'ai posté : 393 Pointage : 30

MessageSujet: Re: A working day not as the others ~ Juliette L. Warren   Sam 25 Aoû - 0:30


   
   
   

   

   
A Working day not like the others

   
uc

   
Je ne répondais plus a rien. J'étais assise dans le coin de la pièce et je n'arrivais plus du tout a bouger. Il restait dans le coin de la pièce a me fixer au sol. Il me fixait avec un regarda assez intense et il ne bougeait pas du tout. Cela me faisait terriblement peur et me paralysait au sol. Je ne répondais plus de rien et j'avais énormément mal au bras maintenant et ma vendre. Bébé bougeait énormément , il me donnait tous les coups de pieds et de points qu'il pouvait me donner. C'était de plus en plus difficile pour moi de respirer normalement. Je faisait un nouvelle crise de panique. J'entendis un téléphone sonner , sans même réalisé que c'était mon téléphone qui sonnait.

William me regarda et regarda le jeune homme. Il s'avança vers  moi et il fini donc par dire en gardant le ton qu'il savait qu'il m'avait toujours fait peur.

- William : Je t'avais dit que si tu me quittais je te le ferais payer un jour.

Dit-il donc avant de sortir du studio avec ses choses. Il avait prit aussi mes maquettes , pas grave j'avais tout pour les refaire a la maison et avec un autre producteur j'allais avoir mieux. Je ne pouvais pas du tout bouger plus j'avais vraiment peur de tout ce qui se passait présentement. J'avais tellement mal au ventre et j'avais tellement peur de perdre mon fils a nouveau. Puis le jeune homme qui se tenait devant moi me tandis mon téléphone disant que c'était Mathias. D'une main super tremblante je prit mon téléphone et le colla sur mon oreille et je dis avec difficulté un simple...

- Oui...


Lorsqu'il me demanda si j'étais encore au studio... Finley lui expliqua se qui se passait , car tout de suite après avoir dit oui difficilement j'échappais mon téléphonne sur moi... Il était parfais pour faire fuir mon ex Finley. Il resta près de moi. J'étais trop paniquer pour répondre et pour faire quoi que ce soit. Je ne savais pas pourquoi Mathias me demandait si j'étais encore au studio. mais rapidement après que j'aie terminer de lui parler au téléphone je le vis apparaitre dans l'embrasure de la porte. Dès que je le vis apparaitre il se rapprocha de moi. Dès qu'il fut près de moi je me sentie mieux. Mathias savait comment me calmé. Et encore plus lorsqu'il me prit dans ses bras. Je me calma rapidement. Puis il me demanda : " C'est ton ex qui a fait tout cela ? il ta fait mal ? " Je n'arrivais pas du tout a parler encore pour le moment. Je fini donc par dire un simple oui de la tête. Il pouvait clairement voir la trace de la main de mon ex sur mon bras et aussi j'avais mal au côte et a la hanche. Je monta doucement mon chandail et j'avais d'énorme ecchymose. sur les côtes et pour la hanche je n'arrivais pas a bouger pour regarder.

Je ne me sentais pas vraiment bien j'avais vraiment de mal présentement. J'avais tellement peur de perdre mon bébé encore une fois. Je n'arrivais pas a me tenir su mes pieds seule. Je ne voulais plus du tout être seule. Je venais de comprendre que mon ex était peut-être l'homme que nous cherchions pour tout ce qui nous étais arriver. Mais où il était maintenant.... Cela je ne savais pas du tout.

   ☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: A working day not as the others ~ Juliette L. Warren   

Revenir en haut Aller en bas
 
A working day not as the others ~ Juliette L. Warren
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Juliette Charlotte de Bourgogne ; Demandez votre sujet
» Juliette récupère les jumeaux [PV JB et Ninon]
» Juste le temps d'un soirée? ou plus si affinité? [juliette]
» Olivia / Juliette
» Juliette sort de prison (pv Pascalou)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Miami dans sa splendeur :: Miami beach-
Sauter vers: