Partagez | 
 

 ~Elizabeth~ Chez "soi"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/03/2017 à Miami. J'ai posté : 721

MessageSujet: ~Elizabeth~ Chez "soi"    Dim 19 Mar - 10:31


    Alors que la journée ne fait que commencer, j'ai déjà la boule à l'estomac, cela fait deux mois que je suis placer sous la garde d'Elizabeth, j'ai très vite compris que je ne suis pas là indéfiniment, Pristina voulant que j'ai une vie stable en sachant que ma mère a été tuée par mon père et que ce dernier est en prison, je ne pouvais pas rester dans le centre ou je me battais, elle a décidé de me placer chez Elizabeth, je sais qu'elle est gentille avec moi, elle m'a même offert un casque lorsque je suis arrivé, bien sûr, je me suis méfier, je ne sais pas si Eli est courant de tout ce qui c'est passé dans ma vie, mais je suis sûr qu'elle ne peut pas être aussi gentille qu'elle le dit.

    Enfin, alors qu'elle m'avait préparé mon petit déjeuner et aussi un petit sac avec un sandwich, elle commence à me connaître, un sandwich avec du fromage et du jambon, elle m'a déposée à l'école, alors que je lui ai dis que je pouvais prendre le bus, mais elle ne le voulait pas... Elle avait sans doute peur que je me batte, mais une autre preuve de sa bienveillance pour moi, enfin une fois arriver, j'ai du passer le grand couloir et c'est là que j'ai eu le droit à « Futur meurtrier » ou alors « Tu vas finir junkie comme ta mère » au début, je ne savais pas de quoi il parlait, mais j'ai très vite compris qu'il parlait de ma mère qui a été tué par mon père, en gros … voilà a quoi on me mêle, je n'ai pas d'amis. Je rase les murs pour éviter chaque conflit, mais c'est à la pause déjeuner alors que j'étais éloigner de tout le monde, un grand gaillard a voulu prendre mon sandwich, je me suis battu, je l'ai frapper au visage a plusieurs reprises et je me suis enfui du lycée.

    Il était à peine quatorze heures, j'étais enfermé dans ma chambre avec le casque, je traîne sur Youtube, lorsque je tape le nom d'Elliot, je fais le tour de toutes ces chansons, jusqu'à ce que je vois dans une des vidéos, le visage d'Elizabeth, je regarde alors le clip, je l'entends assez rapidement rentrer, c'est alors que je retire le casque, puis je m'approche d'elle, en fait, c'est surtout pour parler d'autres choses avant qu'elle m'engueule parce que je me suis battu et enfuis du lycée. « Tu as tourné pour un clip d'Eliott Nash ... le Eliott  ? »  Je me mets à la regarde avec de grands yeux.

_________________
My familly, my friends

Beaucoup de gens m'entourent, m'aiment, me respecte. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: ~Elizabeth~ Chez "soi"    Dim 19 Mar - 14:44

Depuis 2 mois je m’occupe d’un jeune adolescent de 14 ans qui n’a pas eu une vie facile. En effet il y a deux mois. Une assistante sociale m’avait contacter car je m’étais proposer pour garder pendant un temps des jeunes en difficulté si besoin. Et j’avais été sélectionnée. On s’était rencontrer et elle m’avait expliquer l’histoire qu’avait vécu ce pauvre Garçon. C’était compréhensif qu’il s’était forgé une carapace assez difficile a casser. Enfin bon quoi qu’il en soit je ne voulais pas le brusquer. Et je le laissais assez libre du moment qu’il ne se bat pas et qu’il va au Lycée je suis fière. Enfin bon aujourd’hui était une journée normal. Enfin selon moi, En se levant, il avait déjeuner ce que je lui avait préparer et pris son sandwich sans rechigner. Bon a force au bout de deux mois je commençais a connaitre un peu ses goûts et j’essaye de lui faire ce qu’il aime pour eviter les tention. Enfin bon ce matin je le conduit au lycée pour etre sur qu’il evite les baguarre dans le bus. Puis lui disant un bonne journée petit chou, je le regarde sans aller. Une fois qu’il est quitter mon champ de vision, je reprends la route pour le travail. Ma patronne était compréhenssive. Elle savait que maintenant j’avais quelqu’un qui comptait sur moi alors je ne pouvais pas faire des heures tot le matin. Enfin bon tout se passe bien au travail. Je pense même m’accorder une pause mais malheureusement a ce moment la, mon téléphone sonne. Fronçant les sourcil je réponds et ce que j’appris me laisse sans voie. Il m’avait encore jamais fait ce coup ci. Mais la… Il faut que je met des barrière ça ne peux plus continuer. Theo s’était battu et était partie du Lycée. J’espère vraiment qu’il soit rentrer a l’appartement. Prenant ma journée après avoir expliqué la situation a Ingrid, je part en trombe vers mon appartement. Me garant comme une chien posant ses besoin, je monte a l’appartement. Fermant la porte brutalement. Theo tu es la? J’attends une réponse et ça ne met pas longtemps pour que je l’entends. Je suis soulagée d’un coté au moins il n’était pas entrain de trainer dans les rues. Montant dans sa chambre, je croise les bras. Il essaye de changer de sujet. En parlant de Eliot Nash. ça faisait très longtemps que je n’avais pas revu Eliot. J’avais tourné un clip au début quand j'étais encore a New York et mannequin. Mais ça ne marchera pas. Attends Théo.. Avant je veux savoir pourquoi tu t’es battu…. Et on parlera de ce clip apres… Tu te rends compte que ça ne se fait pas de se battre et de partir du Lycée ? Je crois que je suis assez sympa avec toi. Je sais que tu n’a pas vécu une vie de rêve mais mince… Je veux juste ton bien et non pas être obligé de partir de mon travail car tu a fait des betise… Donc explique moi.

désolée pour les fautes je me suis dépécher ça plantais de nouveau
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/03/2017 à Miami. J'ai posté : 721

MessageSujet: Re: ~Elizabeth~ Chez "soi"    Dim 19 Mar - 15:09

    Je savais que j'allais avoir des soucis, je pense que le fait de m'être battu n'était pas le plus grave, c'est surtout que je suis parti du lycée, enfin je pense … C'est alors que j'entends sa voiture se garer, je savais que le proviseur avait dû la contacter parce que je me suis enfuis et battu, mais je ne voulais pas qu'elle m'en veuille qu'elle me crie dessus, je sais que je ne devrais pas me battre, mais c'était la goûte d'eau qui a fait déborder le vase, lorsqu'elle m'appelle je lui dis que je suis dans ma chambre et c'est alors que je la vois à l'entrée de ma chambre je décide de jouer le tout pour le tout en commençant à parler le premier.

    S'il y a bien une chose que je ne voulais pas, c'était de lui causer des ennuis, parce qu'elle est adorable avec moi, mais je dois avouer qu'être la bête de foire ou alors un futur meurtrier, me blesser plus que les gens le pensent. Enfin c'est alors qu'elle commence à prendre la parole, je commence à soupirer, je lui tourne le dos, je n'avais pas envie d'en parler, je sais que je serais convoquer dans le bureau du proviseur, c'est comme ça que sa marcher au centre, je savais que j'allais avoir des ennuis, je commence à crier. « C'est pas de ma faute !!! » C'est à ce moment que je prends encore plus conscience du sang qui coule dans mes veines, c'est une mauvaise choses, je pense que je pourrais être comme mon père et j'avoue que ça me fait peur. « Je me suis battu … parce qu'il a voulu voler mon sandwich … Et qu'il arrête pas de dire que je serais un meurtrier … et si ce n'est pas ça, je vais finir par être un drogué. » Je ne parle jamais de ce qui ce passe au lycée, même si je sais que je dois faire confiance à Elizabeth, je ne veux pas non plus qu'elle me frappe … qu'elle me crie dessus, même si j'avoue qu'elle a raison de le faire, je peux voir tous les efforts qu'elle fait, surtout en m'accueillant chez elle.

_________________
My familly, my friends

Beaucoup de gens m'entourent, m'aiment, me respecte. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: ~Elizabeth~ Chez "soi"    Lun 20 Mar - 15:55

Demandant des explications, je ne tarde pas a en avoir. Au début, Theo me réponds agressivement. Mais bon reculant légèrement par la surprise je me repris bien vite. J’avais été peut être trop brusque aussi dans mes paroles. Je dois apprendre a ne pas être brusque avec lui. Mais j’ai en quelques sorte le rôle de lui apprendre des règles et ce n’est pas évident. J’aimerais tellement être plus une amie pour lui qu’autre chose. Enfin bon il se calme rapidement et me révèle la raison de son acte. Les enfants peuvent bien être méchant entre eux. Et Theo est devenu le souffre douleur en quelques sorte et ça me fait mal. Je ne peux rien faire pour cela. Si je vais au lycée pour voir avec les professeur ça risquait d'être pire. Soupirant, je m’approche et m’installe sur son lit. Tapotant le dessus du lit à côté de moi. Tu veux bien venir pour qu’on en parle calmement? Réfléchant au bon mot à utiliser pour essayer de l’aider dans sa situation, il me faut bien quelques minutes pour arriver à trouver une phrase qui pourrait convenir. Je m’excuse d’avoir reagit aussi violemment tout à l’heure mais j'ai eu peur... Peur que tu te soit battu et que tu soit encore dans les rues.. Mais tu es rentrer et ça c'est déjà beaucoup. Je suis fière de toi pour cela.... Je me doute que ça ne doit pas être facile… Mais les personnes qui disent cela sur toi n’ont pas la chance de te côtoyer en dehors du Lycée. Je sais que tu n’es pas méchant ni un criminel. Tu es juste un adolescent qui n’a pas eu tout ce qu’il aurait aimé avoir. Posant ma main sur la sienne je lui fais un petit sourire, plongeant mon regard dans ses yeux innocent. Je ne peux rien faire concernant ces enfants qui se comporte mal avec toi.. Mais si tu veux… Je peux voir si tu peux suivre une éducation a domicile? En tout cas, même si je te comprends.. Tu n’a pas le droit de te comporter ainsi. L’assistante sociale et moi on compte sur toi pour essayer d'être moins spontané et… Bagarreur… Je suis obliger de te punir pour te faire comprendre que c’est mal… Donc je vais te faire écrire 40 fois “ Je ne me battrais plus au Lycée ni ailleurs” La punition était enfantin je sais mais je ne voulais pas non plus le privé de sortie. Les sortie lui font du bien. IL a l’impression comme ça que c’est un enfants normal. Puis c'est son moment a lui pour sourire a la vie et pour cela je ne lui interdisait pas de se promener et de sortir. Mais il sait que si il se promène et qu’il revient après s'être battu.. IL n’y aura plus de sortie du tout. Maintenant Concernant le chanteur.. Effectivement.. Dans une autre vie j’ai jouer dans un de ses clips…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/03/2017 à Miami. J'ai posté : 721

MessageSujet: Re: ~Elizabeth~ Chez "soi"    Mar 21 Mar - 7:08



    J'ai pour habitude que tout me retombe dessus, l'expérience des familles d'accueils n'étant pas des plus positive, je me suis dis qu'elle ne comprendrait pas, alors j'ai hausser le ton, mais je me suis vite rendu compte que je ne devais pas le faire. En plus, je l'ai vu un reculer, je me suis dis que je lui faisais peur, je peux le comprendre surtout quand on connaît mon histoire et mon père. C'est alors que je lui ai expliquer qu'on m'avait traiter de meurtrier ou de droguer et qu'on a essayer de me voler mon sandwich, je me suis défendu, je sais que je n'aurais pas du partir comme ça du lycée, j'aurais dû rester, mais je savais que j'allais avoir des problèmes. Alors que je la vois s'installer sur mon lit, elle me demande de la rejoindre, je m'installe tout en la regardant. « D'accord … désolé...je...n'aurai...pas...du...te crier...Dessus. » Je m'excuse parce que je sais la chance que j'ai en étant avec Elizabeth.

    Je me mets à la regarder, je l'entends alors s'excuser, je pose ma main sur son épaule, puis quand elle me dit qu'elle avait surtout eu peur que je me sois enfuis dans les rues. « Ce n'est pas grave, je sais que je n'aurais pas dû m'enfuir, mais je ne supporte pas qu'on me juge pour ce que mes parents ont fait. Merci Elizabeth. » J'avais retiré ma main quelques secondes plus tôt et je sens alors sa main sur la mienne, je me mets à avoir un léger sourire, je ne dois pas gâcher la chance que j'ai d'être ici, j'ai une chambre pour moi, elle essaie de toujours me faire plaisir, j'ai de la chance. Alors que sa deuxième phrase semblait être positive et j'étais content quand elle me dit que je suis obligé d'être 40 fois : je ne me battrais plus au lycée ni ailleurs » … Je la regarde dansl es yeux. « Heu … Eli … je ne suis plus un enfant … Tu ne dois pas me dire que je suis privé de sortie … Ou je ne sais pas ? » Oui, je peux être sadique, mais je sais qu'elle commence à se faire a moi, qu'elle sait que j'ai besoin parfois de sortir d'être seul. « Je ne veux pas de scolarité a domicile … je vais être moins spontané et bagarreur … je vais essayer. »

    A la suite de la conversation, je pensais qu'elle ne me répondrait pas vu ce que j'avais fait concernant la question sur le clip d'Elliot … Le seul chanteur que j'admire. J'ai un grand sourire, j'avais l'impression d'habiter avec une star, elle a tournée dans un clip, je crois elle s'en rend pas compte. « Tu rigoles ? Son clip a beaucoup de vue … tu es en fait une célébrité de second rôle pour les clips. » Je me mets à sourire, j'étais comme un gosse sérieux. « Comment il était ? Est-ce qu'il était sympathique ? Est ce qu'il t'a draguer ? » Oui, je pose des questions, mais du coup je veux tout savoir.

_________________
My familly, my friends

Beaucoup de gens m'entourent, m'aiment, me respecte. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: ~Elizabeth~ Chez "soi"    Mer 22 Mar - 5:25

Certes je suis peut être pas assez rentre dedans. Mais je n’avais pas envie d'être trop autoritaire avec cet adolescent. Je voulais qu’il arrive a me faire confiance et que je puisse lui faire confiance en retour. Et il faut le reconnaître si je lui rentre de dans en haussant le ton, je ne vais que le braquer un peu plus. Et c'est surement pas la meilleure des solutions. Enfin bon hochant la tête j’accepte ses excuses. C’est déjà un grand pas. Je ne vais pas le changer en un coup mais au moins il reconnaissait ses erreur. Tu n’avais pas du… Oui mais tu ne le refera plus puis… Tu n’a pas l’habitude que ça soit calme.. Donc je comprends.. Mais n’oublie pas que ici c’est moi l’autorité et non toi petit microbe… C’était risquer c’est sure de” lui dire petit microbe, il pourrait le prendre mal. Mais bon ce n’était qu'une marque d’affection a mes yeux et rien d’autre. C’est loin d'être un microbe qu’on veut se débarrasser. Et même si je le comprends. Si j’étais a sa place et qu’on me compare a mes paires, je crois que je riposterais aussi. Et pourtant je suis de nature calme. Theo… Malheureusement il y aura toujours des gens pour te casser du sucre sur le dos et te comparer a les pire enflure de l’univers… L faut que tu aprenne a te creer ta carapace a te proteger… Mais tu a pas a te creer cette caracpace que tu t’es faite avec moi… Mais avec les autres oui… Que c’est dure de trouver une punition qui pourrait porter ses fruit. Bon il y en avait bien une qui allait sûrement être une punition pour lui. Mais c’était a double tranchant. IL pourrait ne pas accepter et au contraire se braquer en plus voir même pire Fuire l’appartement. Alors je préfère éviter cela; Temps que je ne serais pas sûre qu’il restera ici quoi que je fasse comme punition. Si je te prive de sortir.. Je vais perdre ce petit sourire qui est accroché a tes lèvre quand tu rentre de ta ballade le week end. Je ne sais pas ou tu va mais ça te fait du bien… J’espère juste qu’un jour tu me le dira… Alors au lieu de te privé de sortie… Soit tu fait ces phrase soit, tu viens faire le ménage et les courses avec moi. Je ne sais pas vraiment ce qui est mieux pour Theo. Garder une scolarité là bas ou a domicile. Je n’avais pas eu de frère et soeur alors savoir ce que désire un ado n’est pas chose facile. Mais je comptais bien apprendre a le comprendre rapidement pour lui donner toutes les chance de lui créer un avenir sans ses démons passés. D’accord… Je t’en remercie.. Je crois que notre petite discussion va porter ses fruit.. Je crois en toi… Je sais que tu n’es pas comme ton père… Tu a le sang chaud oui mais tu n’a pas cette âme si noir que lui… Pour détendre l'atmosphère, j’accepte de lui répondre concernant ce chanteur qu’il adore. Ce chanteur c’est Eliott… J’avais tourné un clip avec lui. Et il y a eu anguille sous roche a un moment donné… Bon on était tout les deux célibataire et ce n’était qu’une pulsion rien d’autre. Mais il y a des choses qu’on ne peux pas révéler a un enfant de 14 ans. Une célébrité de seconds role ? Peut être pas.. C’était une autre vie.. C’était quand j’habitais encore a New York et Mannequin.. Donc tu vois.. Ça remonte a des années Lumière… Mais je suis étonné que ce clip soit encore vue… Je le voyais excité comme une puce. Si je serais rester en contact avec Eliott, j’aurais pu essayer de le faire venir pour Theo a l’appartement. Mais bon la vie nous a séparer. Et maintenant je ne sais pas comment je réagirais si je le rencontrais par hasard. Il était super sympa.. Tu sais.. Je ne savais pas quel rôle j’allais jouer dans son clip. Et il a été sympa, il m’a mit a l’aise et m’a tout expliquer. Il n'avait pas la grosse tête pourtant il commençait à avoir une renommée dans le monde de la chanson country. Mais non il ne m’a pas draguer… enfin si mais juste ce qu’il faut et c’était dans le clip. Donc ça ne compte pas… Bon c’était un mensonge et ce n’est pas bien de mentir a un enfants. Mais je ne voulais pas qu’on l'apprenne. C’est mon petit jardin secret et je compte bien le garder longtemps inconnu de tous.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/03/2017 à Miami. J'ai posté : 721

MessageSujet: Re: ~Elizabeth~ Chez "soi"    Mer 22 Mar - 15:50

Chez "soi"

Théo Stevens

&

Elizabeth Hastings

Ce que j'apprécie chez Eli, c'est son côté « mère poule », je sais qu'elle ne veut pas me brusquer et sans doute parce qu'elle sait que je n'ai pas eu une vie facile et pourtant, je sais qu'elle devrait l'être, parce que je pense que c'est aussi grâce a elle que je pourrais évité de mal tourner, le fait de me bagarrer me fait penser que je suis sans doute pire que mon père, alors que même si elle me dit que je ne suis pas un méchant garçon, j'en suis sûr que je ressemble plus à mon père que les gens voudraient le croire. Le fait qu'il voit que je peux être un ange ça me fait du bien, même si je doute réellement. Pourtant, je sais que j'ai dépassé les bornes lorsque j'ai vu qu'elle avait reculée d'un pas quand j'ai haussé le ton, je me suis rendu compte. C'est pour ça que je me suis excuser, elle ne devait pas payer le prix de ce que je ressens quand je vais au lycée. Je me mets à rire lorsqu'elle parle d'autorité et aussi de microbe. « J'vais essayer de ne plus le faire. » Oui, je sais que parfois je peux avoir des monter et du coup, ça se peut que ça revienne. « Tu es sûr de toi ? Enfin l'autorité et moi le microbe ? Cela veut dire que tu veux te débarrasser de moi ? » Je sais qu'elle a dit ça pour rire et du coup, je me mets même à rire légèrement. Je connais Elizabeth, tout comme elle me connaît, j'ai appris à l'analyser, les deux premières semaines, j'étais toujours dans mon coin, je jaugeais ces réactions et je dois bien avouer qu'elle a toujours été positive sur moi. Ensuite elle essaie de m'expliquer que j'aurais toujours des gens pour m'insulter, me rabaisser et que je devais impérativement me créer une carapace, elle reprend assez vite en disant qu'il ne faut pas que je le fasse avec elle, mais avec les autres. « Je sais, mais parfois, j'en ai marre qu'on me compare a eux. » C'est vrai, je suis jeune et je n'ai pas envie de me droguer et encore moins de vendre de la drogue, je suis juste moi.

Je lui dis alors que je mérite une punition plus intense que copier quarante fois, c'est surtout une perche que je lui tends, dans le fond, je veux réellement savoir si ça l'inquiète réellement que je sorte tous les week-end sans savoir où je vais, je ne veux pas non plus lui dire que je vais voir Carolina, je pense qu'elle doit être au courant qu'une fois on m'a retrouver chez elle, parce que j'ai fui ma famille d'accueil et qu'on a été obliger de me ramener là-bas, alors que je ne le voulais pas. C'est alors qu'elle me parle de ça, je la prends dans mes bras, sans doute, les seuls fois que je fais ce genre de choses, je me mets à sourire puis je m'écarte d'elle. « Merci !!! Je sais que tu dois être stresser de ne pas savoir où je suis, mais je tiens mes engagements, je reviens toujours. Je finirais par te le dire, si tu me fais une promesse. » Je sais que Pristina connaît l'existence de Carolina, vu qu'elle était la femme qui s'occupait de moi quand j'étais enfant et je ne veux pas qu'elle ait des soucis. « J'adore faire le ménage … tu vois bien que ma chambre est toujours ranger. » Je lui fais bien comprendre que le ménage n'était pas une punition pour moi, mais en même temps dans le centre, j'étais obliger, sinon tout ce qui traîner finissait à la poubelle.

Je suis ému lorsque je l'entends alors me dire qu'elle croit en moi, je sais que beaucoup mise de l'espoir sur moi, je ne sais pas s'ils ont raison ou tort après tout … Est-ce que je ne vais pas finir par les décevoir ? Je ne sais pas et je n'ai pas envie de penser à ça, je vais faire des efforts comme je lui ai dis, parce que je ne veux pas qu'elles -Elizabeth, Carolina et Pristina- pensent que je suis un gosse perdu. Je pose alors ma main sur la sienne. « Comment peux-tu en être si sûr ? La preuve je me bats … Parfois j'ai l'impression que quoi que je fasse, je lui ressemble plus que je voudrais. » Je sais que la bagarre n'a jamais fait peur à mon père et ça je l'ai bien vu lorsque j'avais six ans, il était rentrer et il s'était battu, bien sûr à l'époque, je pensais qu'il avait été boire un verre ou qu'il était sorti avec des potes et qu'il s'est battu, je ne savais pas encore qu'il vendait de la drogue. Je lui dis alors pour rigoler qu'elle était une célébrité de second rôles. « Arrête !!! Quand tu parles comme ça on dirait que tu es une grand-mère. » Dis-je en rigolant. « Rien ne se perd sur internet … Tu sais que sait hein ? » Dis-je en la taquinant un peu. Je suis enfin content de pouvoir parler d'Elliot, ce chanteur que j'adore plus que tout, c'est alors qu'elle me confie qu'il était sympa, qu'il l'a mise à l'aise qu'il lui a expliquer comment ça allait se passer. Ensuite elle me dit qu'il ne l'avait pas draguer, mais un peu quand meme. [b] « Mouais … Je suis sûr que tu as été charmé … Il est charismatique hein ? »/b] Je me mets à sourire parce que je suis quelqu'un de curieux je veux tout savoir.

_________________
My familly, my friends

Beaucoup de gens m'entourent, m'aiment, me respecte. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: ~Elizabeth~ Chez "soi"    Jeu 23 Mar - 15:25

Je sais que je devrais être plus autoritaire et plus dure avec lui. Mais j’ai peur qu’il se braque encore plus si je sers un peu plus la vise. Il est déjà partit du centre une fois. Je ne veux pas qu’il parte d’ici.. Je crois que s’il partait définitivement, j’en mourrais d’inquiétude. Après si la discussion ne porte pas ses fruit avec lui.. Je serais bien obligé de servir plus. Mais pour le moment je voulais juste détendre l'atmosphère tout en lui faisant comprendre que c’était mal. Oh que oui je suis sûre de moi petit microbe et justement au moindre faux pas, je vais te donner un coup de balai compris ? Il avait compris que je le taquinais alors je voulais juste continuer le taquiner. Et devenir en quelques sorte proche de lui. Je voulais être l’autorité certes mais aussi une personne sur qui il pourra compter et se confier. Mais bon pour cette étapes, il reste encore du chemin a faire et j’en suis consciente. Essayant de trouver les mots, je lui consseile de ce creer une carapace. Il y aura toujours des enfants et des adultes méchants qui rigoleront de la tristesse des autres. C’est seulement de la méchanceté gratuite. ET c’est odieux je l’avoue. Mais justement a mes yeux, il ne faut pas leur donner raison et ce battre contre soi même pour leur montrer qu’on est bien mieux qu'eux ou nos paire.. C’est Normal Theo Mais tu dois arrêter de te battre.. Et comme ça ils comprendront que tu n’es pas comme tes parents… Là tes actes leur prouve juste le contraire.. Un punition plus sévère je n’en avait pas envie. Celle qui sera vraiment sévère à ses yeux c’est de lui interdir de sortir. Mais je le vois heureux quand il revient. Il doit avoir une amoureuse en secret. Et je ne veux pas lui privé de la seule chose qui est bénéfique pour lui selon moi. Et je préfère être honnête avec lui. J’ai confiance en toi… J’ai peur bien sûr mais j’ai confiance en toi.. J'espère juste que j’ai raison de te faire confiance et que tu reviendra… Vas y dit moi quelle promesse pour que je sache qui est cette personne qui te fait sourire. Une amoureuse? Ah lala il a toujours de la répartie ce petit microbe. Et c’est aussi ce qui fait son charme. Mais il faut quand même que je trouve une punition. Puis d’un coup j’entends aboyer le chien de la voisine et une idée me vient a l’esprit. La voisine était seule.. La punition allait être simple.. Qu’il aille faire la lecture et promener le chien tous les jours. Il allait vite le regretter surtout que la mamie sent très fort et est très autaine. OK.. Donc si tu prefere tu ira pendant 3 jours chez la voisine pendant 2H… Croisant les bras, je suis assez heureuse de ma punition. J’avais confiance en lui. Je savais au fond de moi qu’avec de l’amour et des repère, ce gamin deviendrais un grand et honnête homme. Tout le contraire de son père. Il était juste perdue… Son père n'avait pas de bonne fréquentation et de comportement. Et Theo a été témoin de cela. C’est normal qu’il soit perdu. Et c’était mon rôle de le rassurer et de croire en lui pour qu’il commence aussi a croire en lui. Je le sais c’est tout… Il y a plein de petite chose que tu fais qui me font comprendre que je peux croire en toi. Déjà juste là tu t’es excusé. Puis tu ne t'enfuis pas. Tu me parle … Pas souvent certes mais tu me parle et on arrive a dialoguer. Tu crois que si j’avais des doutes te concernant je te laisserais aussi libre ? Je ne te surveille pas. Car je pars du principe que pour que tu crois en toi.. Il faut qu’on croit en toi.. Et pour commencer il faut avoir confiance. Et j’ai confiance en toi.. Je ne sais pas vraiment s’il comprends ce que je veux essayer de lui faire comprendre. Mais au moins ça semblait claire dans ma tête. Un peu moins quand je l’ai dit. Mais bon il est loin d'être bête. Il a surement compris le principe. Tu te bas.. Car tu n’a pas confiance en toi.. Tu ne crois pas que tu es capable du meilleur.. Mais pourtant au fond de toi, tu a un coeur.. Je le vois je le sens… Si tu n’aurais pas de coeur tu crois vraiment que tu serais rentrer après ta bagarre ? Ton Papa lui aurait continuer ou pire même… Tu es rentrée car tu savais que tu avait commis une erreur et tu ne voulais pas non plus m'inquiéter alors tu es rentree. Ce n’est pas ça ? Le sujet est épineux. Ça c’est sure mais tant qu’on aura besoin de parler, on parlera de cela. Par la suite, une fois nos confession faites, le sujet de prédilection sur Eliot se pose enfin. ET je rigole a ses question. J’avais l’impression d'être bombardé. Je n'étais pas une star loin de là. Même si cette période là de ma vie était brillante et pleine d’avenir sous les feux des projecteur. L’amour m'avait fait changer de voie. Merci pour la grand mère… Tu mériterais que je te botte les fesses petit monstre et rassure toi je sais très bien ce qu’est ce truc qui sert à voyager sur la toile…. Je t’épate n’est ce pas ? Je lui sourie. Cherchant les mots. Il y a des choses qu’on ne pas dire a un enfant de 14 ans. T bien oui il est très charismatique. Mais il met aussi a l’aise… ET malgrès les baiser qu’on devait se faire pour le clip… Et bien il n’a jamais essayer plus…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/03/2017 à Miami. J'ai posté : 721

MessageSujet: Re: ~Elizabeth~ Chez "soi"    Ven 24 Mar - 7:33

Chez "soi"

Théo Stevens

&

Elizabeth Hastings

Cela me fait du bien qu'Elizabeth soit tantôt autoritaire, mais aussi compatissante, ça me fait bizarre, mais en même temps plaisir, je sais qu'elle veut mon bien être, je me mets à rire lorsqu'elle me dit être un microbe, c'est alors que je lui dis qu'elle voulait se débarrasser de moi, bien sûr que c'est une plaisanterie, je commence à m'habituer de son humour, tout comme elle aussi, donc je pense que nous sommes fait réellement pour s'entendre. Je me mets à rire. « Alors ça sera un grand coup de balai... parce qu'un petit … franchement, je ne bougerais pas d'un poil ... » Je me mets à sourire tout en plongeant mon regard dans le sien, je sais que j'ai fais une bêtise et que le début de notre conversation partait réellement mal, mais maintenant tout va bien et je suis bien content. Je sais que je la fais trop galéré dans ma façon d'être, alors qu'elle se donne du mal, je sais que ça change des autres familles où j'ai été, Elizabeth, elle quand je suis arrivé, elle m'a offert un casque, je pense que Pristina a dû lui mentionner que j'adorais écouter de la musique, puis elle prépare mes sandwich pour le midi et même qu'elle ne me laisse pas toujours faire la vaisselle, elle m'engueule des fois même … mais j'ai été habitué comme ça, alors je la fais des fois dans son dos.

Elle me fait rire lorsqu'elle me dit que je dois créer une carapace pour les gens, mais pas avec elle, je sais qu'elle dit ça pour ne pas que je me renferme, je sais aussi que c'est quelque chose de mauvais, parce que plus je me renferme plus quand je vais péter un câble sera pire. Donc elle a raison, je dois aller de l'avant, prouver a ces gens que ceux qu'ils me disent ne me touche pas et si je ne leur montre pas mon côté bagarreur, ils vont sans doute arrêter de me dire que je suis un meurtrier en devenir. « Mais … ce n'est pas facile, parce que je ne suis pas comme eux et que ça m'agace d'être comparais a ces gens-là... » Je n'ai pas d'amour pour mes parents, peut-être que si ma mère aurait été encore en vie, peut-être que je l'aimerais, mais là … non, je ne peux pas ressentir quoi que ce soit. Les mots qu'elle emploi me rassure, me réconforte dans le sens où je sais qu'elle est sincère avec moi, elle est douée pour recueillir les jeunes et les aidés, je me souviens pas depuis combien de temps je suis content d'avoir un toit sans pour autant être obliger de faire du ménage … enfin bon. « Tu as peur ? Même si, après avoir dit que j'étais un microbe tu dis que je suis un monstre ? » Mon regard poser sur elle, lorsqu'elle me demande quel était cette promesse, je respire un bon coup. « Ce n'est pas une amoureuse. Il ne faut pas que tu le dise a personne. » Je ne veux pas qu'elle parle de Carolina a Pristina, je ne sais pas si elle sera contente que je la vois.

C'est alors que je parle de punition, je lui dis qu'elle pouvait faire mieux, c'est alors que j'entends alors le chien de la voisine, je ne savais pas qu'à ce moment-là, elle aurait une idée de la pire punition de ma vie … Je plonge alors mon regard en ouvrant grand la bouche, car, je devrais aller durant trois jours chez la voisine … Et surtout durant deux heures, elle n'était pas méchante, mais déjà elle n'aime pas les gosses et en plus de ça, je n'avais pas envie, elle était méchante, je me souviens une fois j'étais dans le terrain à lire, elle m'a balancé un « Sale gamin ... » Alors que je ne lui avais rien fait. « Là tu es sadique et méchante ... » Dis-je en la regardant, ouais là c'était de la torture, et normalement ça été aboli depuis des siècles la torture. Je peux voir qu'elle est heureuse d'elle, mais pas moi. Cependant la suite de la conversation est rassurante, je me mets à l'écoute attentivement, elle croit en moi, je crois que j'ai les larmes aux bords des yeux … Elle me touche, elle sait pas a quel point ça fait du bien d'entendre ce genre de choses. « Je te remercie Eli, je sais que les gens pensent que je ne suis pas quelqu'un de bien et au final, j'ai fini par le croire, mais toi, et plein d'autres, vous me prouver que je suis quelqu'un de bien, que je peux l'être, alors petit à petit, je commence à croire en moi. Et je te remercie de ne pas me questionner quand je pars le week-end, ou alors que je rentre un peu plus tard de l'école parce que je squatte dans la librairie d'Avery. » Avery … C'est quelqu'un qui me ressemble et avec qui je suis proche, on a des points en commun et même si je ne suis pas si fier que ça, le fait qu'il se bat aussi, bah du coup, il me comprend vraiment, même si je sais qu'il ne veut pas que je me batte et qu'il me « dispute » Je me mets à sourire en plongeant une nouvelle fois mon regard dans le sien. « Je me bats parce que je sais que de toute façon les gens ne me croiront pas si je leur dis que je suis quelqu'un de bien. Tu as raison, je suis rentré parce que je ne voulais que tu t'inquiète pour moi et je sais que lorsque tu seras au courant, tu reviendrais ici, alors j'ai préféré revenir et affronter ce que j'ai fais. »

Elizabeth commence à me connaître vraiment et ça me fait du bien de savoir que pour elle, alors qu'elle ne me connaissait pas il y a plus de deux mois, elle fait d'énorme progrès et je ne peux que me sentir à l'aise avec elle. Alors que nous parlons d'Elliot, je me mets à sourire et même voir légèrement à rire. « Mais c'est toi qui dis que ça fait longtemps … une éternité … Du coup, j'imagine que tu es une grand-mère, mais je te rassure, tu es toujours séduisante pour les hommes. » dis-je en rigolant. Je fais un « oui » de la tête lorsqu'elle me dit qu'elle m'épate parce qu'elle sait ce que sait internet. Alors qu'elle me dit qu'il est effectivement très charismatique et qu'il met à l'aise, c'est alors qu'elle me dit qu'il ne s'est jamais rien passer d'autre. « Et pourquoi tu as arrêter tout ça ? Enfin je veux, tu aurais pu continuer ta carrière, mais tu as décidé d'arrêter ? » Je suis curieux et si je dois rester encore des mois ici, autant que je saches ce qu'elle cache après tout.

_________________
My familly, my friends

Beaucoup de gens m'entourent, m'aiment, me respecte. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: ~Elizabeth~ Chez "soi"    Mer 29 Mar - 10:52

Rigolant, je préfère largement cette  ambiance avec Theo que des cris. D’ailleurs, il n’a pas besoin qu’on l’engueule pour lui faire comprendre les choses. Il est très intelligent. Et d’un coté je me demande si l’inscrire a la boxe ne lui ferais pas du Bien.. En effet il pourrait lâcher les nerfs en tapant contre un sac de Boxe. Et apprendre a se controler aussi. Comme ça a l’école il n’y aura plus d’histoire pareil. Alors un Gros coup de balai c’est noté… D’ailleurs j’étais heureuse qu’il me dit cela. LUi qui a fuit assez souvent.. J’ai l’impression qu’il compte rester cette fois ici avec moi. Peut être qu’on a enfin trouver comment communiquer. Mais bon quoi qu’il en soit Il fallait que je le dispute et le punisse pour l’action qu’il avait commis. Bon Theo.. Tu va aller chez la voisine pendant 1 jours… Je ne diminuerait pas plus ta punition…. Mais est ce que tu pense que ça te ferais du bien d’aller en cours de boxe ? Comme ça tu apprendrais a te canaliser et tu taperais sur un sac de boxe au lieu de vrai personnes ? Puis revenant a ce qu’il me demande concernant le lieu de prédilection le week end, je hausse un sourcil. POurquoi voulais t’il que je garde cette identité secrète. On allait pas lui interdir. Sauf si c’est dangereux pour lui. Mais si c’était le cas je doute qu’il viendrait me le dire… BOn d’accord je te le promet…. Le Prenant dans les bras, je le sert contre moi. Je voulais qu’il se sente aimer. Je ne voulais pas être la marâtre. Juste la personne qui l’apprends a vivre en communauté et a respecter les autres. D’ailleurs ce qu’il me dit me fait chaud au coin. Je voyais bien que mes paroles l’avait touché au fond du coeur. J’avais trouver les mots juste et j’avais été honnête. Et il l’avait sentit. TU n’a pas a me remercier…. C’est normal.. Tu es grand maintenant, tu a droit d’avoir ton espace personnel.. Mais juste je préfère te prévenir.. Au moindre faux pas je serais obligé de sévir vraiment.. C’est a dire plus de sortie.. Je t'emmènerais a l’école et viendrais te chercher point final… Par la suite on parle d’eliott et de ma vie a New York. Et il me complimente. Enfin je crois car il faut le reconnaître.. Son complément est légèrement mal tourner. Alors rigolant je viens lui ébouriffer les cheveux. Merci ö le compliment.. Ça fais toujours plaisir d’entendre de la bouche d’un gamin qu’on est séduisante malgré notre age…. Quoi qu’il en soit.. Je suis tomber amoureuse, c’était mon premier grand amour. Il était Militaire et a été muté ici. Alors je suis venu lui faire la surprise en venant vivre ici pour lui… Mais quand je suis arrivée… Je me suis rendu compte que ce n'était pas ce qu’il ressentait pour moi.. Je me rappellerais toujours ce sentiment que j’ai ressenti lorsque j’avais découvert mon ex dans les bras d’une autre. Il n’avait même pas essayer de venir me parler pour s’excuser ou m’expliquer sa vision des faits. Il avait été seulement un lache.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/03/2017 à Miami. J'ai posté : 721

MessageSujet: Re: ~Elizabeth~ Chez "soi"    Dim 2 Avr - 10:02

Chez "soi"

Théo Stevens

&

Elizabeth Hastings

Je me mets à rire, je sais que je ne suis pas quelqu'un de facile à vivre, c'est vrai que j'ai toujours l'impression que les gens qui me connaissent me prenne en pitié parce que je n'ai pas eu une vie facile, mais j'essaie toujours de faire les bons choix, mais ce n'est pas toujours facile, c'est vrai quand on vous tanne toute la journée avec des insultes, des croches pieds et tout le bordel qui suit … ce n'est pas facile de ne pas répondre, je suis un peu impulsif ça doit être comme avec mon père … Il l'est c'est une évidence, donc je pense que je tiens ça de lui malheureusement. J'ai ris parce qu'elle m'avait appeler microbe, c'est vrai que j'aurais pu mal le prendre, mais ce n'est pas le cas, parce que je sais qu'elle l'a dit sur la plaisanterie et pas sur la méchanceté. « Pas un gros qui fait mal hein ? » Je me mets à rire. C'est vrai que lorsque je me suis battu et enfuis du lycée, je ne voulais pas rentrer, parce que je savais qu'Elizabeth allait devoir sévir … Mais je me suis dis qu'elle était quelqu'un de bien, de gentille, alors je n'allais pas fuir, je pense qu'elle a fait énormément de progrès avec moi et que j'en ai fais aussi avec elle. C'est alors que je lui dis que la punition été sévère, surtout que la personne âgée, ne m'aimait pas, je pense que c'est une personne qui a vu les infos et qu'elle m'a reconnue … Je ne sais pas, cependant, je n'ai pas envie de passer du temps avec elle, je me mets à sourire et à lui faire en même temps les yeux de chiens battu, peut-être que ça va marcher et qu'elle me dira de ne pas le faire. « Oh !!! Allez. Je pense que ça serait bien … mais en même temps dangereux, si j'apprends à boxer … je risque de me battre et faire plus mal non ? » Je pose juste une question, je ne dis pas que j'utiliserais toujours ce que j'ai appris, mais c'est vrai que je dois réfléchir à m'inscrire a la boxe, ça ne pourrais pas me faire de mal.
Alors que je lui demande de me faire une promesse, parce que je ne veux pas que Carolina ai des soucis avec Pristina, je sais que je ne devrais pas aller la voir, mais c'est parce que Carolina n'ai pas au courant de ce que mon père a fait, elle s'est occupée de moi, parce qu'elle été amie avec lui sans savoir qui il était réellement, je sais qu'il lui a menti, je lui ai même dis qu'elle ne devait pas venir au jugement, parce que j'avais peur qu'elle apprenne la triste vérité, elle qui penser que mon père été un grand PDG d'une entreprise, elle tomberait vite de haut en sachant qu'en fait … c'est un meurtrier et un grand dealer de drogue. Je me mets à sourire une fois qu'elle me donne son accord de ne rien dire. Je reste dans ses bras et je me mets à sourire légèrement, enfin je vais parler de ce que je faisais le week-end. « Merci de ta promesse. En fait … je vais voir Carolina au parc, je sais que je dois faire attention et que je ne sais pas si Pristina va être contente de le savoir et c'est pour ça que je ne veux pas que tu lui dise. J'ai fuis une famille et elle m'a retrouvée chez elle avant que je vienne ici. Alors si elle sait que je la vois au parc les week-end, j'ai peur qu'elle m'interdise. Mais je te fais une promesse, Carolina n'est pas comme mon père … Elle est même tout l'inverse, elle ignore ce que mon père a fait. » J'ai déballer tout ça pour qu'Elizabeth comprenne que ce n'est pas une mauvaise personne et qu'elle est étrangère a tout le mauvais de ma vie.

Je trouve qu'être ici chez Elizabeth été une bonne chose, c'est vrai, elle est aimante, elle me guide, elle fait en sorte que je sois dans le bon chemin, c'est ce que j'avais besoin d'après les dire de Pristina quand je la voyais en entretien, c'est vrai que j'ai quand même fait de beaux progrès, au début, je ne parlais pas beaucoup a mon assistante sociale, puis avec le temps et la patience des deux femmes, j'ai su m'ouvrir petit a petit. Je la regarde lorsqu'elle me dit que je dois être dans le bon chemin sinon elle sera stricte, je me mets à sourire. « Pas de soucis, je ferais très attention … Je ne veux pas être puni et tu sais ça ne me dérangerais pas de emmener à l'école .. ça m'évitera de prendre le bus ou d'y aller à pied. » Je me mets à rire légèrement. Une fois que notre conversation est terminé sur la punition, je me mets à sourire lorsque je l'entends me répondre par rapport à Elliot. Je me mets à rire lorsqu'elle m'ébouriffe les cheveux. « Et comme on dit … La vérité sort de la bouche des enfants non ? Oh !!! Je suis désolé que ça soit un con ton ex. Mais je suis content, parce que si tu serais partie … Je ne serais pas là actuellement. » Et je ne sais pas dans quelle famille on m'aurai mis et j'avoue que je suis bien heureux d'être ici.

_________________
My familly, my friends

Beaucoup de gens m'entourent, m'aiment, me respecte. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: ~Elizabeth~ Chez "soi"    Lun 10 Avr - 8:22

Quel amour ce gamin. Bon j’avoue il y a deux mois encore, je ne pensais pas cela. Au contraire, il m’en faisait baver. Mais avec le temps et de patience maintenant, je crois que ça sera un vrai déchirement quand il quittera définitivement mon chez moi pour une famille d’accueil. Bon il ne partira pas définitivement de ma vie. Bien au contraire, je serais toujours la pour lui quoi qu’il arrive. Alors je ne peux rien te promettre.. Tout dépendra de la bêtise. D’ailleurs en parlant de cela. Il s’était battu et même si je comprends pourquoi. Je ne peux pas non plus fermer les yeux. Il mérite une sanction. Et étant donné que pour lui le ménage n’est pas une sanction. Je décide de lui infliger la punition qui va lui faire rappeler qu’il ne faut pas qu’il se batte a l’école. Je sais que c’est très désagréable pour lui d’aller sortir le chien de la voisine. En effet, elle l’aime pas. Je ne sais pas pourquoi, j’ai déja essayer de parler avec la vieille dame pour comprendre pourquoi elle est si méchante avec lui. Mais je n’arrive toujours pas a savoir pourquoi. Rigolant légèrement en voyant son regard, je secouais la tête négativement. Ce regard ne marche pas avec moi jeune homme. D’ailleurs lui proposant de suivre des cours de boxe pour qu’il se dépense et aussi qu’il apprenne a se controler. Je l’écoute attentivement. Il n’étais pas contre l'idée au contraire. Mais peur que ça soit dangereux. Dans le sens de devenir plus violent et blesser quelqu’un avec la boxe. D’un coté c’est normal qu’il réagisse ainsi. Je crois que c’est humain, tout le monde a peur de faire de la boxe et blesser quelqu’un qui on se bat plus tard en dehors des cours. Théo, c’est dangereux d’accord. Mais la boxe n’est pas qu'un moyen de combat. C’est aussi toute une maitrise de soi. C’est apprendre a encaisser et a se controler. De connaître sa force et ses faiblesse. Vraiment je pense que ça peut être bénéfique pour toi… Au moins on ne risque rien de tenter. Au contraire peut être que tu te battra mien a l’école car tu pourra te défouler dans un sac de boxe. Curieuse de savoir ou il va le week end, je lui fais la promesse que ça restera entre nous et l’invite a continuer. J’en avait entendu parler de cette dame. Mais j’étais loin de me douter qu’il était encore en contact avec elle. Et même s’il me dit qu’elle est inoffensive pour lui. Je m’inquiete. J’ai confiance en Theo ce n’est pas la question mais les adultes peuvent être tellement manipulateur que je voulais être certaine que je pouvais laisser theo aller la voir les yeux fermer. D’accord mon bonhomme. Mais j’aimerais quand même la rencontrer avec toi. Au moins une fois. Je te promet que je ne dirais rien, mais je veux quand même la rencontrer pour savoir si je peux avoir aussi confiance en elle. Petit a petit la conversation dévis sur mon passer et mon ancienne vie. Lui disant tout. Enfin ce qu’un gamin doit savoir rien de plus. Je lui sourie toucher par ses paroles. Tu sais petit coeur… Tu devrais pourtant un jour partir d’ici.. Ils t’auront trouver une famille…. Je te garantie que ça sera un déchirement pour moi. Mais tu pourra toujours compter sur moi…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/03/2017 à Miami. J'ai posté : 721

MessageSujet: Re: ~Elizabeth~ Chez "soi"    Dim 16 Avr - 14:27

Chez "soi"

Théo Stevens

&

Elizabeth Hastings

Je n'ose pas imaginer de vivre dans une autre maison avec quelqu'un d'autre, après, je sais depuis le début que ma place ici n'est que temporaire et que je ne pourrais pas vivre indéfiniment ici … Bon en même temps, je ne pourrais pas de toute façon, parce que dans quelques années, je sortirais définitivement du système vu que je serais majeur et que je devrais me débrouiller tout seul, mais pour le moment, je veux profiter un maximum du temps que j'ai avec Elizabeth, même si notre relation n'était pas au beau fixe au début, vu que je m'attendais à ce qu'elle montre un visage différent de celui qu'elle avait devant Pristina, je suis tellement content de m'être tromper à son sujet. J'aime bien aussi le fait qu'Elizabeth me comprends ou du moins fait tout pour me comprendre, je me mets à la regarder dans les yeux. « Si c'est comme ça … je vais éviter d'en faire alors. » Bon éviter est un grand mot, en temps normal, ce n'est pas moi qui cherche les problèmes, mais bien les lycéens qui se pensent mieux que moi parce que leur vie est calme, sans doute qu'ils se font chier alors du coup ils ont trouvé une personne à faire chier, mais je n'en ai plus rien à faire, si on me provoque, je dois éviter d'y répondre.

La sanction qu'elle venait de m'infliger était la pire de tous, je devais sortir le chien de la vieille dame, déjà je suis sûr qu'elle ne me laissera pas m'approcher de son chien vu comment elle me traite … Je suis même sur qu'elle ne voudra pas que je rentre chez elle, sans doute croit-elle que je vais lui voler ses bijoux ou je ne sais quoi … Alors du coup, je ne veux vraiment pas le faire, c'est alors que j'essaie une nouvelle technique pour la faire changer d'avis, je fais mon regard de chien battu et … Alors que je pensais que ça allait fonctionner, elle me dit clairement que ça ne marchera pas, je soupire un bon coup. « J'aurai au moins essayer hein. » Je me mets à rire légèrement, c'est vrai que je dois avoir de la discipline et elle me met toujours sur le bon chemin, je sais qu'avec mon père, j'aurais filer droit, parce que lui non plus ne supportait pas que je fasse des bêtises et contrairement à Eli, il été plus sévère.

Je suis d'accord lorsqu'elle me propose de prendre des cours de boxe, non pas pour me battre, parce qu'elle ne veut pas que je le fasse, mais surtout pour apprendre à canaliser ma colère et me défouler dans un sac de sable quand j'en sentirais le besoin, c'est vrai que ça me ferait du bien, je l'écoute tout de même très attentivement lorsqu'elle me dit que c'est surtout pour contrôler, mais aussi connaître mes forces et mes faiblesses. Je hoche alors la tête, après tout, je ne serais pas si je ne tente pas le truc. « Je suis partant … Après tout, si j'apprends à me canaliser, je ne vois pas pourquoi je ne tenterais pas. » Et puis comme elle l'a dit si bien … Qui ne tente rien n'a rien et je veux réellement ne plus la décevoir, même si j'ai l'impression dans le fond que je ne peux que la décevoir … Je sais, je dois me sortir ça de la tête, c'est surtout ces mots que j'entends régulièrement de mon père quand je faisais une bêtise, et il n'est plus là … ET il ne sera pas là avant un moment.

Alors que je lui fais une révélation sur où je vais le week-end, j'ai un peu peur qu'elle me dise que je ne peux pas aller la voir … Parce que je sais qu'Eli a lu et Pristina a dû lui parler de Carolina, elle a été quand même l'amie de mon père donc je peux comprendre qu'elle ne veuille pas et pourtant, je sais qu'elle n'est pas comme lui, elle est même totalement l'inverse. Je me mets alors à la regarder pour essayer de voir sa réaction avant qu'elle me réponde, je me mets donc à la regarder dans les yeux, lorsqu'elle ouvre la bouche, j'avais le cœur qui se met à battre à cent à l'heure, puis elle me dit qu'elle veut rencontrer Carolina, je me mets à sourire, je hoche la tête, puis je la prends dans mes bras content que j'ai sa parole qu'elle ne dira rien et aussi qu'elle veuille voir Caro. « Pas de soucis !!! Je lui dirais que tu veux la rencontrer, je suis sûr que tu vas l'apprécier. » Je suis tellement content qu'elle accepte, même si c'est vrai que j'ai un peu peur qu'elle me dise que je ne peux plus la voir parce qu'elle n'a pas confiance, je pense que la confiance est totalement difficile à avoir. Enfin alors que la conversation dévis un peu sur la vie à New York d'Eli, je l'entends alors me dire que je devrais partir un jour où l'autre, que Pristina risque de me trouver une famille, je secoue la tête et d'un coup, je viens de réaliser qu'effectivement, elle avait raison, je ne suis pas ici pour toujours, mais ça me fait mal d'imaginer que je pourrais partir d'ici … Peut-être qu'ils vont me trouver une famille loin de Miami … Qui sait … Je baisse alors la tête, triste bien sur, parce que c'est toujours quand on se rapproche des gens qu'on doit partir. « C'est vrai … J'espère que ça n'arrivera pas de suite. » Je ne veux pas lui dire que ça me fera mal, parce que je sais que je vais être triste de partir d'ici, parce qu j'ai pris mes habitudes avec Elizabeth.

_________________
My familly, my friends

Beaucoup de gens m'entourent, m'aiment, me respecte. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: ~Elizabeth~ Chez "soi"    Lun 17 Avr - 6:29

J’avais une grande responsabilité avec lui. Et je veux qu’il ne vois pas que en moi une mégère qui ne l’aime pas et qui n’essaye même pas de le comprendre. Je veux qu’il comprenne que je tiens a lui même s'il n’est pas facile a vivre tous les jours. Lui souriant après lui avoir expliqué ma façon de voir les choses. Et le punissant quand même. Je lui propose de l'inscrit a des cours de Boxe. ça sera un budget c’est sure mais. D’un coté peut etre qu’il a besoin de cela pour evacuer tout son mal être et sa colère. Puis j’ai toujours pensé que la boxe et le sport permet de se contrôler. Alors je voulais vraiment qu’il essaye. Si au bout de 4 voir 5 séance il n’y a pas d’amélioration ou qu’il ne veut juste pas y retourner, j’aviserais a ce moment là. Merci d’accepter de tenter quand même. On fait un essai d’accord ? On fait que quelques séance et si ça ne t’aide pas ou que tu ne te sens pas à l’aise, on arrête d’accord ? Lui souriant, je ne sais pas vraiment si je peux lui faire confiance à cette jeune femme. Parait qu’elle n’étais pas au courant de ce que son père faisait. Mais c’est quand même assez surprenant. Mais bon je n’ai jamais juger une personne sans apprendre à la connaître avant. Et puis il est évident que Théo l’aime beaucoup. Alors si je veux que Théo reste et me fasse confiance, il faut aussi que je fasse des effort pour la rencontrer. J’espere Theo.. J’aimerais pas me rendre compte qu’elle te manipule et que je sois obligé de t’interdire d’aller la voir… Je sais que ça sera très douloureux pour toi si je dois le faire… Après un sujet très épineux, j’accepte de lui parler de mon ancienne vie a New York. Je savais qu’il adorait Eliot. Alors bon c’est normal qu’il soit curieux. Puis il est en pleine adolescence. Un âge curieux mais aussi ingrat a la fois. Mais j’avais de la chance. Théo n’était pas si ingrat que cela comparé a d’autre. D’ailleurs, je commence a vraiment l'apprécier et a l’aimer. Je sais que quand je devrais lui dire adieu ça sera un déchirement. Le prenant dans les bras je le caline. Si tu veux je peux essayer de me rensseigner pour te garder ici en permanence et devenir ta famille d’accueil...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/03/2017 à Miami. J'ai posté : 721

MessageSujet: Re: ~Elizabeth~ Chez "soi"    Sam 29 Avr - 5:57

Chez "soi"

Théo Stevens

&

Elizabeth Hastings

J'ai de la chance d'avoir Elizabeth … Elle est déjà plus cool que les autres familles où j'ai été, puis elle ne me force pas toujours à parler, elle sait quand j'ai envie et je sais aussi quand elle est bien, je crois que nous avons passé du temps à nous observer que du coup, maintenant, ça paraît une évidence, je l'apprécie, j'aime être chez elle, je suis un peu triste lorsque je partirais parce qu'elle en aura marre que je me batte et qu'elle se dise que je suis un cas irrécupérable, je sais qu'elle me voit comme un petit ange qui n'a pas eu de chance, mais j'avoue que ce n'est pas du tout le cas, je sais que je ne suis pas un ange, la preuve, si je l'aurai été, je ne me serais pas battu et enfui du lycée comme un cambrioleur ou je ne sais quel autre personnage méchant. Enfin, c'est alors qu'elle m'a proposé de m'inscrire à la boxe, je sais que ça ne sera pas facile, parce que j'ai peur que tout ce que j'apprendrais, je risque de le mettre en exécution si on me cherche au lycée, mais je dois apprendre à me canaliser, Elizabeth, n'est pas au courant de tout ce qu'on me fait subir au lycée et je ne veux pas non plus qu'elle s'inquiète, si elle apprend qu'autant que les lycéens et aussi les surveillants veulent que je partes, elle va vouloir aller chez le proviseur … D'ailleurs, je suis sûr que même lui ne veut pas d'une racaille dans son lycée, son magnifique lycée … Ouais, rempli de tête d’œufs … Enfin bon, je me mets quand même à sourire, parce que j'adore Elizabeth et que je veux qu'elle voit que je peux essayer de faire des progrès. « Je suis d'accord et c'est normal que j'accepte, je pense qu'il faut que j'essaie de me contrôler, c'est le plus important. » Je me mets à sourire tout en la regardant.

C'est alors que je lui ai parler de Carolina, j'essaie de lui faire comprendre que c'est une femme qui est important pour moi et qu'elle n'est pas méchante, mais dans le fond, je pense que comme elle est une adulte et qu'elle est aussi ma responsable, bah elle ne veut pas que je me fasse avoir, manipulé et ça je peux le comprendre, mais ce n'était pas du tout ce que Fitzgerald fait avec moi. Je hoche la tête, je sais qu'elle voudrait faire ça pour mon bien, mais dans le fond, je ne suis pas du tout sur que je l'écouterais à fond … Ouais, parce que même si elle m'empêche, je trouverais toujours un moment pour aller là voir, même à simuler un cours de boxe le samedi … Je pense que je suis pire que les adultes dans la manipulation. « Je te comprends, mais je t'assure qu'elle n'est pas du tout comme ça … Je sais que Pristina a dû te dire qu'on m'a déjà retrouver chez elle et que ce n'était pas normal … nananananère … Mais je t'assure que c'est quelqu'un de bien. D'ailleurs, crois-tu que si ça aurait été une mauvaise personne, elle aurait acceptée de me revoir, alors que mon père est la pire des ordures ? D'ailleurs, elle n'est pas au courant de tout ça. » Oui, je préfère lui dire, je ne veux pas qu'elle révèle que mon père est une mauvaise personne, je sais que Carolina pense que mon père à faire une arnaque dans ses affaires, mais ce n'est pas du tout le cas.

Une fois que nous parlons de sa vie à New York, je me mets à rêver, ouais, j'ai jamais été à New York et dans le fond, j'aimerais bien un jour visiter cette belle ville, même si ça prendra sans doute du temps, vu que je ne suis qu'un adolescent, peut-être que j'irais faire mes études là-bas, même si ça voudrait dire quitter Miami et le peu d'ami que j'ai, mais ils vont terriblement me manquer si c'est ça. J'ai ma tête contre elle, lorsque je l'entends me dire qu'elle voudrait bien se renseigner pour avoir ma garde, je relève la tête. « Oh !!! mais tu dois avoir une autorisation signer par le juge pour ça ? » Je ne suis pas stupide, je suis dans le système depuis tellement longtemps, d'ailleurs, je suis quelqu'un d'intelligent, je peux bien comprendre certaines choses, surtout quand on a vécu ce que j'ai vécu … Je pense que l'innocence je n'en ai plus tant que ça.

_________________
My familly, my friends

Beaucoup de gens m'entourent, m'aiment, me respecte. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: ~Elizabeth~ Chez "soi"    Dim 30 Avr - 18:11

Je sais très bien qu’il doit préférer que je ne sois pas aussi dure avec lui. Mais je sais que c’est mon rôle. D'être celle qu’il doit s'énerver contre lui. Qui doit lui mettre des barrière a ne pas dépasser. Mais je me vois mal faire ce rôle. J’ai plus l’impression d'être soeur que maman. Et bon ça convenait a Théo mais aussi a moi alors c’est le plus important. D’ailleurs  Je lui propose de prendre des cours de boxe afin d’apprendre a se canaliser. Bien évidemment il y a un risque pour qu’il utilise ses cours au Lycée mais je voulais lui faire confiance et surtout qu’il prenne confiance en lui aussi. Ai confiance en toi.. Je sais que tu y arrivera… Le câlinant je le regarde. Cette caroline je ne la connaissait absolument pas. Et il a beau me dire ce qu’il pense je n’arriverais jamais a lui faire confiance. Puis elle peux très bien faire semblant de ne pas savoir ce qu’a fait son père. Car bon ça me parait quand même très étrange qu’elle ne le sais pas. Ça a fait un tel raffut dans les médias que a part si elle n’a pas la télé et qu’elle vit en autarcie, j’ai de serieux doute. Comment peut tu etre sure qu'elle n’ai pas au courant de ton histoire ? Elle a surement la télévision ou un moyen d’avoir les informations… Effectivement pristina m’en a parler.. Mais je n'écoute pas tellement ce que pense les gens.. J’aime me faire ma propre opinion. Et la vraiment qu’elle ne sache pas qui est ton père.. Ça me surprends beaucoup.. Ton père avait confiance en elle si il t’a mit chez elle.. Donc elle doit surement se douter de quelques choses… Je ne voulais pas le blesser ou même le braquer contre moi. Mais bon c’était vraiment beaucoup de coïncidence qui n’allais pas vraiment avec ses propos concernant l'identité de son père. Parlant de New York je me rends compte que j’ai quand même evoluer et que maintenant j’ai envie d’envisager de me construire une famille. D’ailleurs Theo l’ai déja ma famille. ET j’ai même envie de l’adopter. Je sais très bien que ça sera difficile mais je voulais avoir son accord avant. OUi Theo et pas que cela.. IL faudra que je reponds a des critère precis aussi pour creer un dossier et que le juge le voye avant de donner son accord… Mais avant d’envisager cela je veux savoir ton avis et ton ressentit ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/03/2017 à Miami. J'ai posté : 721

MessageSujet: Re: ~Elizabeth~ Chez "soi"    Lun 1 Mai - 5:32

Chez "soi"

Théo Stevens

&

Elizabeth Hastings

Je suis bien content qu'Elizabeth n'est pas le genre de femme à être grincheuse ou alors colérique, j'avoue que je suis sûr que je me serais enfui depuis bien longtemps, le fait que j'ai été totalement distant avec elle durant quelques semaines, ou je lui faisais la misère, parce que je pensais au fond de moi qu'elle se moquait éperdument de ce que je pouvais ressentir et qu'elle montrerait son vrai visage, qu'elle serait méchante, odieuse même avec moi, mais au fur et à mesure, bah ce n'est pas du tout le cas et je suis bien content, elle fait tout pour que je me sente bien, je crois que c'est ça le rôle d'une personne, c'est qu'elle soit sympathique, mais qu'elle doit mettre des limites, c'est ce que toutes les personnes qui recueille les gosses du système devraient réagir, mais on peut dire qu'il y en a beaucoup, c'est surtout pour les aides, l'argent aussi, et j'en suis dégoûter que les gens préfèrent l'argent à l'amour, la construction d'une personne brisée par la vie.

Alors que nous parlons du cours de boxe, je ne dis pas que je suis tenté par l'expérience à cent pour cent parce que j'avais peur que si on me cherche un peu au lycée, je risque de mettre en application ce que je vais apprendre, bon je sais que la boxe n'est pas fait pour se battre, bon si, mais seulement sur un ring et non à l'extérieur, mais c'est surtout pour se canaliser, apprendre sur soi et bien se connaître. Je l'écoute, Elizabeth avait une telle confiance en moi que ça me faisait un peu peur, en temps normal, je me serais enfuie parce que je savais trop bien ce que ça voulait dire, ensuite on nous fait passer pour les grosses merdes et on nous frappe, mais je sais qu'elle n'est pas comme ça, d'ailleurs c'est pour ça que je reste avec elle, je suis bien ici, je me sens enfin chez moi. « J'aimerais avoir une telle confiance en moi. » Dis-je en souriant, oui, ça me faisait un peu peur de la décevoir une nouvelle fois, il y a même pas une dizaine de minutes, elle me « criait » dessus parce que je me suis battu et aussi que je me suis enfui, comme quoi, elle est vraiment trop adorable avec moi, je suis sûr qu'elle pourrait aider beaucoup de personne dans ma situation, je me trouve chanceux d'avoir quelqu'un comme elle à mes côtés.

Je me suis alors livrer à la confidence et j'espère ne pas me tromper, je sais que sinon je pourrais causer des soucis à Carolina et si la vie m'a appris quelque chose, c'est qu'elle ne fait pas souvent de cadeau, en espérant que cette fois-ci elle le fera. Je sais qu'elle ne comprend pas ou alors qu'elle ne fait pas confiance, surtout quand j'explique qu'elle n'est pas au courant des projets de mon père, de ce qu'il a fait, je me mets à réfléchir, c'est vrai ça, même s'il ne lui a pas dit, ça veut dire qu'elle ne regarde pas la télévision ? Dans le fond, ce n'est pas plus mal, parce que je ne voudrais pas qu'elle me rejette et elle ne l'a pas fait, ou alors elle était au courant ? JE secoue la tête, non, elle n'est pas au courant, c'est là que je réalise qu'Elizabeth ne connaît réellement pas mon père, c'est un grand manipulateur et il arrive toujours a ses fins, il serait capable de dire que tuer c'est bien, ou alors qu'il l'a fait contre son gré... D'ailleurs, je suis sûr qu'il pourrait même embobiner des flics en justifiant que c'était de la légitime défense. « Elle me connaît depuis que je suis bébé, j'ai passé beaucoup de temps avec elle, en fait, mon père … l'a certainement manipulé, il lui a dit qu'il travaillait sans doute dans la finance et qu'il devait partir régulièrement, je pense qu'elle n'a pas chercher plus loin, elle lui a fait confiance. Tu soulèves un point, mais peut-être qu'elle ne regarde pas les infos ou alors elle essaie de ne pas voir plus. » Les adultes ont une façon de voir les choses assez étrange et ce n'est pas moi qui peut dire quoi que ce soit, il faudrait que je vois avec Carolina, plus sérieusement quand je la verrais comment ça se fait qu'elle n'est pas au courant de tout ça. « Elle sait qui est mon père, mais elle ne connaît pas ses affaires et le pourquoi il a été jugé, peut-être qu'elle pense qu'il a volé de l'argent ou je ne sais quoi. » Je me mets à réfléchir d'un coup, je suis sûr que Carolina n'est pas au courant.

Je sais qu'elle essaie de me protéger et c'est tout à son honneur, mais je sais au fond de moi qu'elle n'est pas de mèche avec mon père, c'est une certitude, mais je comprends qu'Elizabeth ne l'es pas autant que moi. C'est alors qu'elle me demande ce que je pense si elle m'adopte, c'est vrai que je ne serais pas contre, je m'entends bien avec elle et je me sens bien chez elle, mais je sais que Carolina qui voulait m'éviter l'orphelinat et aussi les familles d'accueil avec pas réussi à me prendre alors que nous étions très proches, alors pourquoi Elizabeth ...ça serait le contraire, je n'ai jamais de chance et je n'y crois pas trop, mais ça me ferait plaisir. « Tu crois que ça marcherait ? Parce que ça voudrait dire aussi que je sois là tout le temps et tu as pensée à mon père quand il sortira de prison dans 13 ans ? » Je ne sais pas s'il sait où je vis mais ce qui est sûr … C'est qu'il mènera son enquête et si elle m'adopte, il va forcément le savoir, je ne sais pas comment, mais il a toujours le bras long.

_________________
My familly, my friends

Beaucoup de gens m'entourent, m'aiment, me respecte. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: ~Elizabeth~ Chez "soi"    Lun 8 Mai - 9:02

Le calinant un peu. J’aurais tellement aimer trouver les mots pour le rassurer et lui faire comprendre qu’il peut avoir confiance en lui . Car justement on est nombreux a croire en lui. Et je suis surement l’une des premiere a vouloir lui dire clairement. Cette confiance, tu l’a… le touchant au niveau du coeur je poursuis. Elle est juste la dans ton coeur. La confiance en toi est représenté par l’amour de tes proches. Nous, on sait qu’on peux avoir confiance. Car a force de gratter ta carapaces, on a décelé une grande dose de confiance en toi… Il faut juste que tu en prenne conscience. Puis continuant avec les confidence. Il se livre enfin et me révèle ou il se rends les week end. Et je le laisse me faire des révélation concernant cette Caroline. Je n’avais encore jamais eu l’opportunité de la rencontrer car je n’avais pas pensé qu’il avait gardé contact avec elle. Alors maintenant j’ai envie de faire connaissance avec cette personne. Surtout que je n’ai pas encore confiance en cette personne. Bensur théo a beau me dire qu’elle ne le manipule pas et qu’elle est honnête et ne sais rien par rapport a son père. J’ai quand même du mal a le comprendre. Oui.. Bon tu sais quoi.. Tu a le droit de continuer a la voir le temps que je fasse connaissance avec elle. Mais si après je n’ai toujours pas confiance en elle.. Je serais obliger de venir avec toi. Je ne veux pas te mettre en quelques sorte en prison sans te faire confiance. Mais j’ai un rôle maintenant auprès de toi. C’est de te proteger.. Et si je ne lui fais toujours pas confiance une fois l’avoir rencontré, tu n’aura pas le choix d’aller la voir seulement accompagné par moi. Puis je lui propose de vouloir faire les démarches afin d’obtenir sa garde définitif. Je ne voulais pas remplacer sa maman ou lui inventer une vie. Je voulais juste pouvoir l’aimer comme il se doit et qu’il est plus peur de l’avenir. Puis c’est aussi de façon égoïste. Car je ne me vois absolument pas lui dire au revoir maintenant. Je me suis attaché a ce bonhomme. Haussant les épaule je réfléchis. Je ne peux pas te promettre que ça marchera. Mais qui ne tente rien, n’a rien. Tu sais dans 13 ans tu sera majeur. Et tu aura fait ta vie. Ton père ne pourra plus rien faire pour te récupérer. Et il est en prison. Je suis sûre qu’on ne risque absolument rien. Mais vraiment si tu ne veux pas que je fasse les démarche. Je ne le fais pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/03/2017 à Miami. J'ai posté : 721

MessageSujet: Re: ~Elizabeth~ Chez "soi"    Mar 9 Mai - 13:30

Chez "soi"

Théo Stevens

&

Elizabeth Hastings

J'ai beaucoup de mal à avoir confiance en moi et ce n'est pas faute d'avoir essayer a plusieurs reprises, mais le fait déjà qu'on me rabâche assez souvent que je ne serais qu'un futur meurtrier ou drogué, ne m'aide pas, je sais aussi que les gens autour de moi me voit comme quelqu'un de bien, mais parfois j'ai plus l'impression d'être qu'un petit parasite qui ne fait que de mauvais choix, je sais que je ne suis pas non plus à ce point, la preuve, je sais qu'Elizabeth voit en moi quelqu'un de bien, tout comme Carolina et Elliot ainsi que les autres personnes qui m'apprécie, mais j'avoue que j'ai parfois l'impression que je vais réellement finir par faire comme mon père ou alors pire des cas … ma mère … Et ce n'est pas ce que je veux dans le fond, mais bon … C'est alors que je me mets à la regarder, je me mets même à avoir un léger sourire lorsqu'elle me dit que la confiance, je l'ai … je sens alors qu'elle me touche au niveau du cœur, je me mets à plonger alors mon regard dans le sien. Je hoche la tête lorsqu'elle me dit qu'elle est en mon cœur la confiance, c'est tous ceux qui ont persévérer pour me connaître, c'est vrai, elle a raison. «  Je sais que tu as raison dans le fond, mais j'ai dû mal, tu sais, quand j'entends que je ne ferais rien de bien … J'ai tendance à le croire et c'est pour ça aussi que je me bats, je sais que c'est leur prouver qu'ils ont raison ... » Ouais, elle a raison, je dois y croire, je dois avoir confiance en moi, parce que je sais que les personnes qui me connaissent crois en moi, je ferme en l'espace de quelques secondes les yeux pour me mettre à penser à tous ceux qui sont proches de moi, qui veille sur moi, dans le fond, c'est un mal pour un bien que mon père soit en prison, je peux voir qu'il y a réellement des gens bien.

J'ai confiance en Elizabeth, c'est vrai, sinon je ne lui aurai pas confier où j'allais le week-end, même si je sais que je prends un risque énorme qu'elle avoue tout à Pristina et qu'elles m'empêchent alors de la voir, je sais que Carolina n'ai au courant de rien, je lui fais confiance quand elle me dit ça et puis comment je pourrais croire que c'est une personne mauvaise, j'en suis sûr, j'ai confiance en elle, mais je comprends aussi les réticences d'Eli de ne pas lui faire une confiance aveugle à quelqu'un qu'elle ne connaît pas et je ne peux pas lui en vouloir aussi, c'est normal, elle veut mon bien, mais j'avoue que ça m'agace, parce que je n'ai aucun doute sur Caro. C'est une bataille que je ne suis pas sur de remporter, parce que c'est vrai qu'Elizabeth est l'adulte entre nous, mais je veux lui faire comprendre que ce n'est pas une mauvaise personne. Je me mets à soupirer, même si j'ai remporter une petite bataille … Ce n'est pas la guerre que j'ai remporté, mais c'est déjà ça. « Je suis sûr que tu vas vite comprendre que c'est une bonne personne, mais je t'en supplie, ne lui parle pas de mon père, enfin, pas ce qu'il a fait d'accord ? » Je me mets à la regarder, mon regard été surtout plein de supplice, je ne veux pas que Carolina sache que mon père est un meurtrier et si elle le sait, j'ai peur qu'elle s'éloigne de moi.

Je l'écoute me dire qu'elle veut faire des démarches pour m'adopter, bien sûr que je suis content, je ne veux pas aller dans une autre famille que je ne connais pas, je sais que ma situation est assez compliquée, mais je sais aussi qu'Elizabeth sait par quoi j'ai passé, je me mets donc à plonger alors mon regard dans le sien, je me mets même à sourire comme un gamin qui ouvre son cadeau, bien sûr que je suis content, bien sûr que j'aimerais, mais ce n'est pas une bataille gagnée d'avance. Je la prend dans mes bras. « Je veux que tu essaies, comme tu l'as dis, qui ne tente rien n'a rien, alors je veux bien. » Lorsqu'elle me dit que dans treize ans, il sortira et je serais majeur donc il ne pourra plus rien faire pour moi, je me mets alors à imaginer ce que ça pourrait être. « Tu as raison, je serais un adulte et il ne pourra plus rien faire contre moi, alors tu peux le faire. » Je me mets à sourire, je sais que rien n'est jouer, qu'on ne sait pas de quoi est fait demain, mais on ne peut pas vivre dans la peur, ce n'est pas une vie dans ces cas-là.

_________________
My familly, my friends

Beaucoup de gens m'entourent, m'aiment, me respecte. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: ~Elizabeth~ Chez "soi"    Lun 22 Mai - 8:38

Maintenant que je savais toute l’histoire et la raison de cette bagarre et qu’il était la présent avec moi. J’étais rassuré. Au moins on avait enfin réussi à construire un semblant de confiance et de lien. PUis si la boxe peut l’aider alors je l’inscrit sans plus tarder demain. D’ailleurs ce qui m’importe vraiment c’est qu’il apprenne a avoir confiance lui. Car maintenant le plus important était cela. Il avait enfin vu qu’il pouvait avoir confiance aux adultes. Qu’on était pas tous comme son père. Je suis sur que tu arrivera a prendre confiance en toi. On a juste besoin un peu plus de temps pour cela.. Je suis déjà fière de toi.. Tu vois que tu peux faire confiance aux adultes.. Qu’on est pas tous comme ton papa ou la famille d'acceuille que tu a pu connaître… D’ailleurs, je ne peux pas lui refuser cette demande. S’il veux pas que j’en parle a l’assistante sociale et bien soit, je garderais cela secret. Je ne veux pas prendre le risque de perdre la confiance qui est née en lieu pour moi. Ça serais néfaste pour notre relation. Mais la je pouvais vraiment pas lui dire que je fais confiance en cette caroline et surtout ne pas lui parler de son père pour que je puisse savoir exactement si elle est honnête et si elle tiens vraiment a Theo. Theo… Je dois lui en parler… Je dois voir sa réaction et savoir si elle est honnête avec toi et moi…. Tu n’a rien a craindre. Si elle est une bonne personne comme tu dis, elle ne s’éloignera pas et va au contraire savoir comment tu va toi… Sa réaction je l'appréhende bien évidemment. On ne prends pas a la légère une histoire de garde d’enfant. Mais vraiment, depuis un moment j’y réfléchis et la je suis sûre que je veux faire les démarche mais je ne le ferais pas sans son accord. Je ne veux pas le mettre au pied du mur. Même si plusieur fois je lui ai fait comprendre que c'est moi l’adulte donc c’est moi qui commande. Ce projet le concerne énormément. Parfait, alors demain je prends contact avec Pristina pour savoir les demarche a faire pour cela. Et si j’ai son soutien, ça sera peut etre plus facile.. Lui souriant, je l’embrasse sur la joue et me lève me dirigeant vers la sortie de sa chambre. Me tournant vers lui une fois sur le pas de la porte. Bon pour la bagarre et la fugue de l'école… on dit que c’est oublier… Mais que ça ne recommence pas d’accord ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 18/03/2017 à Miami. J'ai posté : 721

MessageSujet: Re: ~Elizabeth~ Chez "soi"    Lun 22 Mai - 12:45

Chez "soi"

Théo Stevens

&

Elizabeth Hastings

Je sais qu'elle pourrait m'en vouloir et même si je ne suis pas du genre à faire des promesses que je ne tiendrais pas, j'avoue que je veux essayer de ne plus me battre, mais si le lycéen avec qui je me suis battu recommence, qu'est-ce que je suis censé faire ? On ne peut pas dire que le personnel du lycée m'écoute ou alors me croit, parce que généralement de toute façon on ne me croit pas, tout ça parce que mon père est une saloperie … J'aimerais juste qu'un moment, les gens me font confiance, voit en moi ce qu'Eli voit, ce que Carolina voit, ce que les gens qui ne me jugent pas voient … Mais non, apparemment c'est plus facile d'haïr quelqu'un sans le connaître et lui mettre tous les torts, alors que je ne suis qu'un lycéen comme les autres, sauf que mon histoire, mon passé a été révélé en plein jour et je m'en veux de tout ça, alors que je ne suis pas responsable. Je hoche la tête pour lui faire comprendre que je suis tout a fait d'accord avec elle, la confiance ça arrive doucement et on peut dire que comme je suis bien entouré, ça va beaucoup m'aider. « Ouais, il faut un peu de temps.Oui, mais c'est grâce à Carolina qui me connaît bien et sait me parler, mais aussi à Pristina qui m'a fait confiance, qui a vu que je ne mentais pas et puis toi bien sûr, tu vois au dessus de l'image que les gens voient en me regardant. » Je suis content qu'elle ne veuille pas en parler a Pristina, parce que je ne veux pas que Carolina ai des soucis par ma faute et en plus de ça qu'on m'empêche de la voir, de toute façon, je ferais ce que je suis assez bon … Je m'enfuirais d'ici, parce que ça voudrait dire qu'elle ne me fait pas confiance et que je ne peux pas le faire, mais je sais que c'est tout l'inverse que je peux le faire.

Je ne vais pas non plus forcer Elizabeth à apprécier Carolina ou alors même la forcer à ne pas parler de mon père, même si je ne veux pas, je ne veux pas qu'elle prenne peur de ce que mon père a fait et qu'elle réagisse comme tous les autres qui me voient comme un futur meurtrier, je fais un « non » de la tête, non, ce n'est pas parce qu'elle va avoir peur de ce que mon père pourrait lui faire que ce n'est pas quelqu'un de bien, non, je comprendrais d'ailleurs je comprends pas comment Elizabeth a bien pu accepter de me prendre dans sa vie alors qu'elle connaît l'histoire, sans doute ce dit-elle que mon père ne sortira pas de prison et que le temps qu'il sorte de toute façon, je serais majeur et elle n'a pas tort dans le fond. « Non, elle va avoir peur pour sa vie, tu sais, ce n'est pas parce qu'elle va s'enfuir en courant que ce n'est pas quelqu'un de bien … Elle ignore juste ce que mon père a fait et c'est normal … Tu connais pas mon père ...Tu ne sais pas ce qu'il est capable de faire pour arriver à ses fins, c'est un manipulateur, même si elle avait des doutes, il a su la faire zapper tous ces doutes. » Oui, je crois que je connais bien mon père et j'avoue qu'en prenant la parole, je me suis un peu emporter, parce que j'avais peur … Peur qu'elle raconte l'histoire de ma vie à Carolina, oui, je sais qu'elle n'est pas au courant pour mon père et je lui fais confiance, elle ne me mentirait pas.

Enfin un sujet un peu plus heureux et ça me fait du bien, je suis même content qu'elle veuille m'adopter, même si ça veut dire que dès que mon père va sortir, il viendra la voir pour savoir où je suis, ce que je fais, je sais aussi qu'Elizabeth est quelqu'un de bien et que même si elle ne lui dira rien, il va réussir à l'amadouer … Il a ce charme sur les gens c'est hallucinant, je sais aussi qu'il pourrait même me faire croire qu'il est innocent qu'il n'a rien fait, même si je sais ce qu'il a fait, je serais capable de dire que c'est une erreur de circonstance. Juste pour dire ce qu'il est capable de faire, enfin cependant je ne fais pas part de ce sentiment d'insécurité pour elle, parce que je ne veux pas qu'elle revienne alors sur son avis, j'aimerais réellement qu'elle le fasse, je me sens si bien ici, je me sens à … ma place pour la première fois depuis longtemps. Je me mets à sourire lorsqu'elle me dit que dès demain elle va demander à mon assistante sociale. « Tu crois ? J'espère en tout cas. » J'avais ce sourire qui ne me quittait plus, je suis si heureux et content de savoir qu'elle veuille toujours de moi alors que je suis quelqu'un qui se bat. Lorsqu'elle m'embrasse sur la joue et qu'elle se lève, je me mets à la regarder tout en l'écoutant me dire, je suis aussi content qu'elle ne veuille plus me punir et qu'elle ajoute que ça ne doit pas recommencer. « D'accord … je vais tout faire pour que ça ne recommence pas. »

_________________
My familly, my friends

Beaucoup de gens m'entourent, m'aiment, me respecte. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ~Elizabeth~ Chez "soi"    

Revenir en haut Aller en bas
 
~Elizabeth~ Chez "soi"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» visite chez le gynéco
» Jean-Bertrand Aristide doit rentrer chez lui !
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!
» Retour chez soi (suite de moment de détente) [PV : Calypso]
» Choix de l\'épée, notamment chez les Dúnedain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Summer Life :: Miami dans sa splendeur :: Coconut Grove :: Quartier résidentiel Coconut Grove-
Sauter vers: