Partagez | 
 

 Téléphone sous soupçon de malentendu (Astrid)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 451 Pointage : 430

MessageSujet: Re: Téléphone sous soupçon de malentendu (Astrid)   Ven 12 Jan - 17:59

Pour la je ne sais combien de fois depuis le restaurant, je lui dis qu'il m'avait manqué avant d'aller me prendre ses lèvres et me perdre dans son cou après avoir entendu sa réponse. À nouveau aussi je lui murmurai à l'oreille que je l'aimais, me perdant dans son regard lorsqu'il tourna la tête pour me répondre. Il vint ensuite m'embrasser, sa main glissant sur mon épaule pour venir faire sauter le premier bouton de mon chemisier. Son regard commençant à se teinter de vert venant rencontrer le mien. Son regard, son odeur, la protection de ses bras, le goût de ses lèvres, le parfum de sa peau, sa voix, sa chaleur, son sourire, tout m'avait manqué au point de me rendre folle.


Je ne m'étais pas aperçu à quel point Elliot m'avait manqué. Ou plutôt je n'avais pas voulu m'en apercevoir, trop blesser par ce que j'avais vue, par ce que je croyais qui c'était passé. J'avais cru avoir mal avec Zack, l'avoir aimé... Dieu que je m'étais trompé et lentement alors que je me retrouvais dans les bras de mon chanteur, je m'en apercevait. Cette prise de conscience me terrorisait en fait. Si maintenant alors que nous commencions à peine à bâtir quelque chose j'avais autant souffert, qu'arriverait-il si tous se terminait au bout de plus longtemps, si au final je me trompais? Prenant conscience de tout ça, tel un coup de point dans le ventre, j'allai à nouveau cacher mon regard dans son cou, embrassant sa peau, respirant son odeur, sans me rendre compte qu'une larme glissait sur ma joue, cette larme seule qui coulait chaque fois que ce que je ressentais était trop fort et oui pour être fort ce que je ressentais était plus que fort. Je sentais mon coeur sur le point d'exploser dans ma poitrine sous le mélange du bonheur de me retrouver à nouveau dans ses bras et de la peur que ce bonheur représentait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 484 Pointage : 370

MessageSujet: Re: Téléphone sous soupçon de malentendu (Astrid)   Ven 12 Jan - 19:57

J'étais bien avec elle et dis le restaurant qu'elle me disait qu'elle m'aimait, que je lui avais manqué je tentai au mieux de la rassurer et de trouver les mots pour exprimer que rien ne se mettrait entre nous. Finissant par se coucher sur moi nos regards se perdant un dans l'autre.  Juste profiter de la présence de l'autre et être enfin tranquille. Je répondis à son je t'aime en tournant mon regard pointé de vert, dans le sien glissant ma main à sien à nuque ta nos que l'autre alla à son chemisier faire sauter le premier bouton.

 Après un moment elle retourna se cacher dans mon cou, autre chose qu'elle faisait beaucoup depuis quelques minutes. Ce fût une goutte tombé dans mon cou et qui roulait sur ma peau. Tournant la tête vers elle et relevant sa tête du bout de mon pouce. Je passai un moment à la regarder m'assurant qu'elle n'avait pas de peine.

- Ça va aller ma puce. Je resterais toujours avec toi. Tu es la seule pour qui je me battrais. Cette semaine à été dure pour nous deux. Si je peux te te faire une promesse c'est de ne plus fêter autant. C'est agaçant de ne pas se rappeler de sa soirée. 

 Je repoussai doucement les meches de aon visage d'ange avant de continuer. Je continuai en basant la voix un peu mon regard sans le sien.

- Je t'aime a un point ma colombe. Je ne cesserais jamais de t'aimer.  La seule chose quI pourrait nous séparer c'est les tournées mais je te promet une autre chose, je t'appelerais, je t'enverrais un message mais jamais tu n'auras à avoir peur. Il n'y a que toi dans mon coeur, dans ma tête...

 Je brassait doucement son cou et remontai à son oreille

- Dans ma vie.

 Je reposai la tête sur les coussins et la regardai encore un moment.

- Tu t'es rendu compte de tout ça non? Je veux dire.... que c'était différent...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 451 Pointage : 430

MessageSujet: Re: Téléphone sous soupçon de malentendu (Astrid)   Sam 13 Jan - 1:21

M’apercevoir que je l'aimais à ce point et que je prenais le risque d'avoir aussi mal m'avait frappé de plein fouet, m’emplissant d'un bonheur immense mais me terrifiant en même temps. J'étais bouleversé par une foule d'émotions et moi qui déjà lorsque une se faisait trop intense je bloquait, je me retrouvais avec plusieurs émotions en même temps. Allant me caché dans son cou, j'allais pour m'y perdre le temps de reprendre le dessus sur cette prise de conscience, mais une larme coulant sur ma joue me trahis.

Occupé à respirer son odeur et à laisser glisser mes lèvres sur sa peau, me concentrant à m'enivrer de ce qui m'avait manqué, je ne aperçue pas de cette larme qui doucement roula sur ma joue. e fut lui en bougeant qui m'arrêta, tournant la tête et relevant la mienne de son pouce, passant ensuite un long moment à me regarder. J'étais complètement perdue entre ce bonheur de me retrouver contre lui, le mélange de bonheur et de peur face à l'amour que je pouvais ressentir pour lui et cette terreur que me provoquait le fait que je pouvais faire un erreur sachant maintenant la souffrance que cela me provoquerait. Je ne quittai pas son regard lorsqu'il me dit que ça allait et qu'il resterait avec moi, me promettant de ne plus fêter autant. Après avoir repousser une mèche, il baissa la voix et ce qu'il me dit ensuite fit briller mon regard, m'enfonçant un peu plus dans ma prise de conscience. Lorsqu'il reposa la tête sur les coussins, mon regard retourna se perdre dans le sien tendis que je hochais de la tête en réponse à sa question. Ses se qui me rend si heureuse... Et me terrifie. J'allai me blottir dans ses bras, y cherchant la chaleur qui me rassurerait. Prendre conscience que la place que tu prend désormais dans ma vie est beaucoup plus importante que ce que je croyais me faire peur... Le fait de savoir que je pourrais me retrouver seule et encore plus blesser que cette semaine dans le future me terrifie... Me rendre compte de ce qui ce qu'il y a entre nous deux me comble de bonheur... Mais me fait terriblement peur. Je me redressai pour le regarder, une larme roulant à nouveau sur ma joue, ma gorge ce serrant.Elliot, je me suis donné à toi à un point qui me fait terriblement peur... Je... Je t'aime et ça me terrifie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 484 Pointage : 370

MessageSujet: Re: Téléphone sous soupçon de malentendu (Astrid)   Sam 13 Jan - 12:36

J'étais certain que j'avais réussi à la rassurer. Malgré le fait qu'elle me dise des je t'aime sans cesse et combien je l'avais manquer n'en reste pas moins que j'étais certain d'avoir calmer sa tempête intérieure.  Je remarquai aussi qu'elle allait souvent se réfugier dans mon cou comme si elle tentait de cacher quelque chose. Ce fût la petite larme qui roula dans mon cou qui me fit tourner vers elle et relever son menton du bout du pouce. Après m'être assure que ce n'était pas de la peine je tentais de lui parler encore que personne ne prendrait sa place dans ma tête et ma vie enchaînant ensuite lui disant qu'elle avait vu la différence.  Son petit hochement de tête me fit dresser un sourire tendre et je la laissai se blottir contre moi.

Je refermai mes bras autour d'elle un main frottant son dos pendant qu'elle parlait. On avait eu tout les deux des blessures par amour et moi aussi j'avais cette crainte. Même si je savais très bien que je ne revivrais jamais avec elle ce que j'avais vécu.  Mais peut importe la blesure on dirait que ça restait la en suspend. Quand elle se réleva je la regardaies iris fouillant les siens. J'essuyai la larme qui roulait sur sa joue.

 -Je te comprends tu sais. Beaucoup même. On a eu nos blessure d'amour si on peut dire ainsi. Même si on a passé au terra vers ça reste là un peu comme... comme un fantôme.  Mais ça fera un temps ma puce. On prend les choses comme elles viennent et on se casse pas la tête. On verra ou ça nous mènera. Pour moi je sais que toi et moi on ira loin. Je ne me vois pas avec persone d'autre. Je suis peut-être rêveur mais c'est ce que je sens. Peut importe la peur ou l'inquiétude qui peut se pointer mon avec mourir pour toi est beaucoup plus fort que ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 451 Pointage : 430

MessageSujet: Re: Téléphone sous soupçon de malentendu (Astrid)   Lun 29 Jan - 23:09

Essayer d'expliquer à Elliot comment je me sentais était étrange. Comme à mon habitude, j'avais tenté de refouler ce mélange d'émotion allant cacher mon regard en m'enivrant plutôt de la peau dans son cou. Une larme traîtresse fit cependant comprendre à Elliot que je n'allais pas et venant chercher mon regard il tenta de me rassurer, me faisant un peu plus prendre conscience de ce qui me terrifiait, c'est à dire de l'amour que je pouvais lui porter. Je fini par lui expliquer tout ce qui tourbillonnaient en moi, allant me réfugier dans ses bras. Terminant en me redressant, une larme coulant à nouveau sur ma joue alors que je lui disais que je l'aimais et que cet amour me terrifiait. Nos regard fouillant celui de l'autre, il vint essuyer la larme sur ma joue avant de parler. J'écoutai ce qu'il me dit, mon coeur battant toujours à un rythme endiablé. Si tu es rêveur, alors je le suis aussi... Je retournai dans ses bras un moment, allant chercher encore un peu de la chaleur rassurante qui m'avait tellement manqué. Tu sais que ne pas te casser la tête avec quelqu'un comme moi pourrait s'avérer impossible... Mais j'aimerais vraiment tenter le coup avec toi. Me relevant je lui fis un petit sourire avant d'aller chercher ses lèvres tendrement, avant de retourner à son cou, laissant glisser doucement mes lèvres jusqu'à son oreille. Donc si je comprend bien, on laisse les choses aller sans se casser la tête... Et si je laisse les choses aller maintenant cowboy sa risque de mener ou? Je poursuivis de laisser glisser mes lèvres sur sa peau, passant le long de sa mâchoir sans toucher ses lèvres pour aller de l'autre côté de son cou avant d'enfin revenir à ses lèvres que j'embrassai doucement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 484 Pointage : 370

MessageSujet: Re: Téléphone sous soupçon de malentendu (Astrid)   Mar 30 Jan - 1:22

Cette semaine avait été difficile pour elle et pour moi alors de me retrouver ici lui promettant mont et merveilles. Lui disant combien je l'aimais et qu'elle était importante pour moi et surtout que je ne me voyais pas sans elle. Je voulais simplement vivre cette histoire avec elle prenant les choses comme elles venaient. Je sentis mon coeur se gonfler quand elle me dit qu'elle était probablement aussi rêveuse que moi. Je fis un petit sourire en coin quand elle me dit que de ne pas me casser la tête avec elle serait une mission impossible.

- Bien j'aime les défis tu sais. Puis je suis certain qu'on va mener cette histoire loin

Je tournai mon regard dans le sien et lui retournai son baiser avec plaisir. Je fermai les yeux laissant échapper un soupir de plaisir alors qu'elle se faufila dans mon cou jusqu'à mon oreille. Ce qu'elle me chuchota me fit ouvrir les yeux alors qu'elle évita mes lèvres, me faisant soupirer pour revenir à celle-ci alors que je répondis avec envie à son baiser. Ma main glissant sur sa joue tandis que de l'autre je remontai dans son dos en crispant sur sa blouse la remontant le tissu pour que mes doigts touche sa peau de soie. Détachant mes lèvres des siennes je fis un sourire en coin mes iris se teintant légèrement de vert.

- Et si on découvrait ça ensemble mademoiselle Crawford.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 451 Pointage : 430

MessageSujet: Re: Téléphone sous soupçon de malentendu (Astrid)   Sam 3 Mar - 18:47

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 484 Pointage : 370

MessageSujet: Re: Téléphone sous soupçon de malentendu (Astrid)   Sam 3 Mar - 20:16

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 451 Pointage : 430

MessageSujet: Re: Téléphone sous soupçon de malentendu (Astrid)   Dim 4 Mar - 0:57

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 484 Pointage : 370

MessageSujet: Re: Téléphone sous soupçon de malentendu (Astrid)   Dim 4 Mar - 1:38

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 451 Pointage : 430

MessageSujet: Re: Téléphone sous soupçon de malentendu (Astrid)   Jeu 8 Mar - 15:47

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 484 Pointage : 370

MessageSujet: Re: Téléphone sous soupçon de malentendu (Astrid)   Ven 9 Mar - 1:30

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 451 Pointage : 430

MessageSujet: Re: Téléphone sous soupçon de malentendu (Astrid)   Dim 25 Mar - 17:52

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 484 Pointage : 370

MessageSujet: Re: Téléphone sous soupçon de malentendu (Astrid)   Dim 25 Mar - 20:31

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 451 Pointage : 430

MessageSujet: Re: Téléphone sous soupçon de malentendu (Astrid)   Lun 26 Mar - 13:45

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 484 Pointage : 370

MessageSujet: Re: Téléphone sous soupçon de malentendu (Astrid)   Lun 26 Mar - 14:37



 Les jours passaient et avec l'ouverture de sa boutique ou les visite à son frère on peinait à se voir. Cependant entre deux pause de mixage du disque j'allais l'aider pour la rénovation, ou peinture de son local. Donc couvert de plâtre ou de peinture je tentais de faire comme madame le souhaitais. Donc aujourd'hui après une avant-midi productive je rentrai chez-moi envoyant un message à Astrid si elle voulait manger avec moi. Après sa réponse j'allais faire quelques courses et revint à la maison. 

 Ce fût rangeant mes articles que mon téléphone sonna. Je le pris et sourit quand je vis que c'était mon frère. Un bref  " La peste! Alors comment va?" En decapsulant un bière et je compris que je n'aimerais pas l'appel.  Prenant une gorgée comme il commença à parler elle se figea dans ma bouche et je l'avalai difficilement.

 - Il a quoi?.... Non merde! Et pourquoi cette fois putin de merde?! **rire sarcastique** Il change d'avocat.... tu parles d'une connerie de merde!! NON! J'ai pas envie de me calmer! Il va étirer ça jusqu'au délai du temps prescrit. Oui tu le sais comme moi! 
 
 Je faisais les cent pas finissant devant ma porte patio le téléphone dans une main et la bière dans l'autre. J'en avais marre putin de merde!

 - Fais tout ce qu'il faut... ARRETE! Arrete de me dire de me calmer! Ouais... c'est ça. .. on se reparle. 

 Je raccrochai avec mon frère et sortit de la salle à dîner en rage. Je fini ma bière d'une traite et fini par aller m'asseoir dans un canapé la télé, radio... tout éteint tellement j'étais en colère. Dans ma tourmente personnelle je n'avais pas entendu la porte et se fut du mouvement dans mon champs de vision  qui fit lever un regard gris ciel d'orage vers une blondinette arrivé un peu trop rapidement...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 451 Pointage : 430

MessageSujet: Re: Téléphone sous soupçon de malentendu (Astrid)   Lun 26 Mar - 15:42




Les jours passèrent et l'ouverture de ma boutique avançait à grand pas. Peinant à passer du temps avec Elliot, j'eux la chance au moins de pouvoir le voir lorsqu'il venait me donner un coup de main dans les rénovation du local que je m'étais dégoté. Donc recevant un message ce jour là d'Elliot me proposant de manger avec lui, j'acceptai avec plaisir. J'étais supposer me rendre chez lui après un dernier rendez-vous cependant celui-ci fut annulé à la dernière minute aussi je filai directement chez le chanteur, heureuse d'avoir un peu plus de temps à lui consacrer. Lorsque j'entrai dans la maison, ce fut pour voir Elliot aller dans le salon. Me disant qu'il ne devait pas m'avoir entendue, je le suivit et ce fut après avoir parcouru la moitié du salon qu'il releva le regard sur moi. Je me figeai alors en voyant la couleur de ses yeux et instinctivement je reculai jusqu'à me trouver adosser au mur, la panique me gagnant. C'était aujourd'hui. J'allais maintenant connaitre le revers de la médaille... Rapidement je passai en revue les règles et les trucs que j'avais appris pour avoir moins mal. Baisse le regard, ne parle pas sauf s'il te le dis, ne te raidis pas ça va juste faire plus mal, serre les dents et laisse le ce défouler tu pleureras et te soigneras après... Devant la carrure d'Elliot je n'avais qu'une seule envie, c'était de me sauver. Cependant ayant parcourue la moitier du salon avant de me rendre compte de la situation, il ce trouvait désormais entre la porte et moi. Je savais que de tenter de fuir ne ferait qu'empirer ma situation, aussi il ne me restait plus qu'à le laisser faire et prier...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 484 Pointage : 370

MessageSujet: Re: Téléphone sous soupçon de malentendu (Astrid)   Lun 26 Mar - 17:04

Ça me foutait dans une rage pas possible de savoir que ce salopard avait encore trouvé une raison  de reculer ce putin de procès. J'avais claqué ma bouteille sur l'îlot pour aller dans le salon tenter de me calmer avant l'arrivée d'Astrid et ainsi passer une belle soirée. Cependant ne la voyant pas je relevai mon regard gris ciel d'orage vers elle  voyant du mouvement. Je la vis reculer au mur son regard apeurée vers moi.

 - Qu'est-ce que tu...

 Me rendant compte que mon ton était un peu sec je pinçai les lèvres en fermant les yeux. Me calmer...il le fallait sinon elle allait croire que j'étais une ordure comme lui. 

 - Donne-moi deux minutes me calmer. 

 Je me levai pour aller me prendre une autre bière ainsi que une à la demoiselle je posai une des bouteilles sur la table et m'assied dans un des canapé. Je pris une longue rasade tentant de trouver les mots mais aucun assez puissant pour qu'elle se calme.

 - Il reporté le procès ce connard de....

 J'avais les lèvres pincées et mes mains serraient la bouteille au point que mes jointures blanchirent. Je posai la bouteille et relevai mon regard toujours gris vers elle. Je poussai un long soupir baissant le regard fermant les yeux tentant de calmer cette fureur qui grondait en moi. Me passant mes mains dans le visage j'enlevai les cheveux de mon visage.  

 - Assied-toi, je vais t'expliquer. 

 Bon mon ton c'était radouci mais pas assez à mon goût mais elle s'assied sur la pointe des fesses.

 - Mon frère m'a appelé. Zack à trouvé une autre excuse à la con pour reporter le procès.  Là il ne s'entendrait pas avec son avocat. Sale con de...

 Je ne terminai pas ma phrase. Je devais me calmer desserrer les mains qui me faisait mal à force de les garder une dans l'autre. Desserrer les dents qui menaçait de me.péter dans la bouche. Je poussai un long soupir et relevai le regard vers Astrid.  En voyant sa posture ceci me fit l'effet d'une claque. Non.... non elle ne croyait pas....

 - Astrid? Merde... je suis désolé je pensais avoir le temps de me calmer avant que tu arrives. 

 Je me glissai lentement sur le canapé ou j'étais mais ne la quittai pas du regard. Pauvre amour... je ne voulais pas lui faire peur. 

 - Je ne suis pas fâché contre toi au contraire je suis content de te voir. C'est cette nouvelle qui me fous en rogne...

 Mon téléphone vibra dans ma poche me faisant interrompre ma conversation. Je grognai et répondis sans regarder. Je roulai des yeux en entendant ma grande soeur prendre la parole et jouer son rôle maman #2.

 - Ça va....oui je sais ça me fais chier aussi.... Quoi? Non mais merde je suis pas un bébé!  Oui ça va aller... non si tu débarque ici je ne t'ouvre pas. Non je rigole pas! Écoute je dois te laisser.... oui elle est ici. 

 Je tournai un regard vers Astrid en levant un doigt lui disant que ça serait pas long. Elle jouerait toujours à la maman celle-là! 

 - Écoute oui elle prends soin de moi... oui elle me calme ça t'a vas? Non! Je te rappellerais pas je tente de passer une belle soirée... ouais moi aussi.

 Je raccrochai et fermai mon téléphone. Et le mit sur la table. 

 - Moi non plus Zack est pas trop aimé dans ma famille. Enfin... ce que je voulais te dire c'est que ce n'est pas parce que je suis fâché que je vais m'en prendre à toi. Jamais je ne ferais ça ma Colombe. Je sais que... enfin je t'ai fait peur et j'en suis désolé mais jamais je n'ai touché une femme.

 Mon regard sur elle, mes mains posé sur le bras du canapé et mon regard passant du gris orage à un gris beaucoup plus clair teinté de petites paillettes bleues.

 - Mais euh... comment tu as fait pour savoir que j'étais furax?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 451 Pointage : 430

MessageSujet: Re: Téléphone sous soupçon de malentendu (Astrid)   Lun 26 Mar - 22:05

Entrant dans le salon, je ne m'attendais pas à rencontrer une paire de yeux gris de colère. Prise au piège puisque maintenant Elliot ce trouvait entre la porte et moi, je reculai apeurée jusqu'au mur ou j'allai m'adosser, ne pouvant reculer plus loin. Sa voix sèche me fit sursauter tendis que son pincement de lèvres me faisait comprendre que j'allais maintenant savoir ce que me coûterait le fait d'être tombé amoureuse d'Elliot Nash. Lorsqu'il ce leva pour aller à la cuisine, je regardai la porte, hésitante à fuir la maison, mais je l'avais choisie lui. J'avais décidé de me donner à lui aussi je ne pouvais plus reculer maintenant et de toute façon le prix à payer pour avoir fuis, je le connaissais et ne voulais surtout pas le payer de la main d'Elliot. Mon regard restant au sol je ne bougeai pas, le voyant revenir du coin de l'oeil, j'attendis, mais m’aperçus qu'il était retourner s'asseoir sur le canapé. Lorsqu'il me reparla, me disant que Zack avait reporté le procès je sursautai à nouveau. Évidemment, ce ne pouvait être qu'à cause de lui qu'Elliot était dans cet état...

Lorsqu'il me dit de m'asseoir, j’obéis rapidement, allant m'asseoir au bout du canapé, gardant mon regard au sol et mes mains jointes, en position de totale soumission, espérant que ce qui allait me tomber dessus ne soit pas trop douloureux. J'écoutai ses explications sur son état, maudissant Zack une fois de plus dans ma vie. Ne bougeant pas j'attendis la suite maintenant qu'il m'avait expliquer pourquoi il était en colère, j'attendais de savoir ce qui m'attendrais, ce qui devrais être fait pour le calmer, ce qui allait m'arriver et dieu que j'avais la frousse... Je fini par relever un regard apeuré lorsqu'il dit mon nom, mais le rebaissai aussitôt que je le vis approcher. Je savais bien qu'il n'était pas fâché contre moi, mais j'attendais de savoir comment il allait passer cette colère, prête à avoir mal comme jamais encore une fois a cause de cette ordure de Zack. La sonnerie du téléphone retentissant dans la pièce me fit sursauter violemment, me faisant me replier sur moi même un peu plus. J’attendis sans bouger qu'Elliot raccroche son téléphone, me regard passant de lui à mes pieds. Hochant doucement la tête lorsqu'il me fit signe d'attendre une minute. Lorsqu'il posa son téléphone sur la table, je serrai les dents, me préparant à avoir mal, à ce que ça commence.

Je fini cependant par remonter mon regard sur Elliot. Allant fouiller le sien après avoir entendu ce qu'il me dit. L'orage semblait doucement quitter son regard, le bleu commençant doucement à y revenir.

- Tes yeux. Ils étaient gis sombre à mon arrivé...

Ma voix était toute petite alors que je répondais à sa question. Mon regard dans le sien, je tentais de me calmer, de faire taire la petite voix dans ma tête qui me disait de me méfier, que ce devait être un piège.

- Tu... Tu n'es plus furieux maintenant? Enfin je veux dire...

Je poussai un petit soupire en baissant le regard.

- Tu n'auras pas besoin de te défouler?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 484 Pointage : 370

MessageSujet: Re: Téléphone sous soupçon de malentendu (Astrid)   Lun 26 Mar - 23:10

Ce connard me faisait perdre mes moyens! A un point où je me sentais pris dans un tourbillon de rage,  colère et... tout sentiment destructeur que je pouvais avoir. De voir Astrid reculer au mur me fit stopper ma phrase en plein milieu. Je lui demandais de s'asseoir pour que je lui explique. Aussitôt je lui dis qu'il avait reporté le procès et cette fois parce qu'il ne s'entendait pas avec son avocat. Alors il prendrait un temps de malade pour s'en trouver u autre. Relevant le regard sur elle et voyant sa posture cecie fit l'effet d'une claque. Presque recroquevillée sur elle dans un coin du canapé, les mains jointes et le regard au sol. 

Aussitôt je lui dis que je ne pourrais jamais lever la main sur une femme et que j'étais désolé de lui avoir peur. Quand mon téléphone sonna et qu'elle sursauta, je me maudit d'être aussi expressif. Parlant à ma soeur rapidement pour mettre fin à cette conversation  qui me gonflait. Finissant par poser le téléphone sur la table je lui redis encore que je ne pouvais lever la.main sur elle. Ayant glissé sur le canapé j'avais posé mes mains mollement sur le bras du canapé lui demandant comment elle avait su pour mon état.  Ok j'étais tendu mais encore...

 - Ah... ouais... j'avais oublié que j'avais les yeux pers....

 Oui il m'arrivait de l'oublier parfois. Donc je lui répondit doucement lui faisant un sourire en coin. De sa petite voix apeurée, elle me demanda si j'étais encore furieux. Je fis un sourire qui s'effaça de stupeur en attendant sa question.

 - Astrid, non je.... Je suis plus fâché c'est vrai et non je n'ai pas besoin de me défouler. Je... peux? 

 Je m'assied sur le même canapé une distance entre nous, pas énorme mais une petite. Remontant mon regard dans le sien, retrouvant l'entente sa couleur de base, je pris une inspiration.

 - Ma belle, ça va arriver que je sois en colère mais je... ça ne sera pas sur toi. Je vais aller dans le gym, la piscine, courir mais ce n'est pas toi qui en paiera les frais je te promet sur la tête de Noah.

 Si je pouvais effacer cette peur d'elle je le ferais mais je savais que ça viendrais avec le temps. J'imagine que avec ma carrure ça devais l'apeurer et je la comprends même. J'étirais la main et alla chercher la sienne doucement. 

- Tu te rappelle je t'ai dis un jour que on ne traite pas une femme comme ça? Bien... je le pense toujours Astrid. Tu mérites que du beau. Un sourire, des étoiles dans les yeux mais pas ça. Jamais tu comprends?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 451 Pointage : 430

MessageSujet: Re: Téléphone sous soupçon de malentendu (Astrid)   Mar 27 Mar - 13:47

Jamais je n'aurais la paix de Zack. Déjà que jamais je ne pourrais oublier ce qu'il m'avait fait subir dans l'année que j'avais été avec lui, encore plus maintenant que je savais que la plupart des choses qu'il m'avait fait n'était pas normal, il ce trouvais encore au coeur de mon tourment du moment. Encore une fois j'allais avoir mal par ça faute... J'étais complètement terrorisé. Bien que plus petit de hauteur, Elliot était beaucoup plus bâti que Zack, beaucoup plus fort. Le regard au sol, les mains jointes devant moi, j'attendais qu'il me tombe dessus par ce qu'encore une fois Zack avait fait le con. Lorsqu'il raccrocha son téléphone, le posant sur la table, je serrai les dents me préparant au pire. Je remontai cependant le regard dans celui beaucoup moins orageux d'Elliot après qu'il ne m'ai dit que jamais il ne me ferait de mal. Le bleu commençait doucement à revenir dans ses prunelles, tendis qu'il me demandait comment j'avais fait pour savoir pour son humeur. Déjà la posture qu'il avait, bière à la main à mon arrivé, je ne la connaissais que trop bien, mais comme je lui dis ce fut son regard qui me confirma son humeur massacrante. D'une petite voix, je lui demandai s'il était encore furieux, je vis un petit sourire qui s'effaça cependant en entendant la suite de ma question.

Mon regard au sol, je n'osais bouger, espérant ne pas avoir poser la question qui allait tout faire exploser. Sa réponse me fit à nouveau remonter mon regard sur lui, légèrement surprise en l'entendant me demander pour venir à mes côtés. Je hochai doucement la tête, le regardant s'approcher. Mes mains jointes, mes doigts ce crispèrent ensembles tendis que je ne savais plus trop à quoi m'attendre. Son regard remonta dans le mien lentement, avant qu'il ne recommence à parler. Je me figeai en entendant sa promesse de ne jamais faire passer une colère sur moi. Je le laissai prendre ma main, baissant le regard sur celle-ci en fronçant légèrement les sourcils face à la douceur dont il faisait preuve malgré sa frustration.

- Même si...

Je poussai un petit soupire en remontant mon regard dans le sien.

- Même si ses contre moi que tu es furieux?

Oui par ce qu'un jour ou l'autre, nous allions bien nous disputer et il sera alors furieux contre moi... Je hochai ensuite la tête lorsqu'il me demanda si je me rappelais ce qu'il m'avait dit le jour ou je lui avait dit ce que Zack faisait. Bien sûr je ne lui avais pas tout raconter, je ne crois pas qu'un jour je serais capable de tout dire de toute façon. Cependant ce que me disait Elliot maintenant, que jamais il ne me ferait ça me donnait beaucoup à réfléchir. Fronçant les sourcils, je gardai mon regard dans celui du chanteur. Il y avait une question qui me taraudait suite à ce qu'il venait de me dire, mais je ne savais pas comment la formuler pour qu'il comprenne ce que je voulais dire.

- Je... J'aimerais savoir alors... Ses quoi le prix à payer?

Je baissai à nouveau le regard, le posant sur nos mains jointe , cherchant mes mots pour expliquer ma question.

- Zack m'a dit... Il me disait que pour être heureux dans un couple... Que pour les moments de bonheur... Il y avait un prix à payer. Je... J'ai fini par comprendre que... Plus je passais des bons moments avec lui... Plus cher était le prix à payer...

Je remontai mon regard dans celui d'Elliot, cherchant à comprendre. Tout ne pouvais pas être aussi beau, il devait bien y avoir un revers à cette médaille...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 484 Pointage : 370

MessageSujet: Re: Téléphone sous soupçon de malentendu (Astrid)   Mar 27 Mar - 14:44

Qui pouvait s'attaquer à une femme aussi délicate et douce que Astrid? Fallait être un pauvre taré de merde! Même si j'étais plus petit, j'étais plus costaud et plus large que ce connard de Zack... mais je ne m'attaque pas aux femmes. Non juste lui tout seul avec moi serais suffisant. Enfin on était pas là... malheureusement. Enfin je lui dis que je ne lui toucherais jamais j'étais pas ce genre d'homme. Je lui demandai de m'asseoir à ses côtés lui répétant et lui promettant sur la tête de son frère que je ne lui toucherais pas. Ma main allant chercher la sienne je plantai mon regard dans le sien. En entendant sa question je lui fis un petit sourire rassurant.

 - Même si je suis furieux contre toi... quoique il va me falloir une excellente raison. 

 Je lui fis un sourire en coin car franchement à part me dire qu'elle en avait marre de ma carrière je ne vois pas pourquoi je serais furieux contre elle. Mais j'étais pas stupide on finirait inévitablement par se disputer pour un qui a pris le dernier bol de crème glacée alors que un de nous en voulait. D'ailleurs je lui rappelai ce que je lui avais déjà dis un jour alors qu'elle prenait mes mesures. Elle hocha lentement la tête suite à ce que je venais de lui dire. Je l'ai toujours pensé et se même si je m'amusais à faire crier mes soeurs d'exaspération. 

- Le prix?

 Je fronçai les sourcils ne comprenant pas trop ce qu'elle voulait dire. Je la laissai donc aller au bout de sa pensée. Cependant en entendant " Zack m'a dit..." je savais que je n'aimerais pas ça. Sans un mot, mes sourcils froncés d'incompréhension je l'écoutai. J'avais peut de se que je comprenais et je sentis mes épaules se tendre de colère et mes lèvres se pincer ne sachant pas si ce mec avait un once de conscience.... non il en avait pas qu'elle réflexion conne. Je fermai les yeux une seconde le temps de prendre une inspiration et calmer cette frustration. Je passai une main dans ma tignasse et plongeai mon regard bleu dans le sien. 

 - Ma colombe... il n'y a pas de prix à payer. Si ce n'est que je t'aime et que je ne demande que tu m'aimes en retour. Dans un couple on est égal. Tu as droit à tes idées,  ton opinion comme j'ai droit aux miens. C'est pas plus que ça Astrid. 

 Je me rapprochai d'elle mon genou touchant le sien et ma main dans la sienne. Pauvre amour... si elle savait à que le point je la voulais heureuse! Je voulais continuer de voir son sourire, ses étoiles dans les yeux et cet air gamine quand elle s'y mettait. Est-ce qu'elle savait à quel point elle me rendait meilleur? J'en doute et un jour quelqu'un lui dirais peut-être. Je relevai une main doucement et elle alla prendre sa place le bout de mes doigts jouant à la base de sa nuque. 

 - Même si je suis plus gros que lui... je ne suis pas comme lui. Moi tout ce que je veux c'est te rendre heureuse et de continuer à voir ton petit sourire que j'aime. Ou encore dormir le nez dans tes cheveux... ce que je veux Astrid c'est que toi. Toi et la femme merveilleuse que tu es, je n'ai pas besoin de faire comme lui tu sais pourquoi? 

 Je fouillai son regard avant de continuer.

 - Simplement parce que je sais que tu es une femme forte et formidable. En plus.... tu m'aimes pour moi et pas le chanteur. Je n'irais pas gâcher ça Astrid... jamais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 451 Pointage : 430

MessageSujet: Re: Téléphone sous soupçon de malentendu (Astrid)   Mar 3 Avr - 18:08

Assise sur le canapé j'étais prête à me replier dans celui-ci au moindre signe, à fermer les yeux, serrer les dents et attendre qu'il est terminer. Cependant plus le temps avançait, plus il me parlait et plus je m’apercevait que rien de ce que je craignait n'allait ce passer. Il était même d'une douceur incroyable malgré sa frustration, ce qui me surprenait au plus haut point. J'écoutais attentivement de qu'il me disait, observant ses gestes, attentive au moindre mot et au moindre mouvement de sa part. J'allais avoir beaucoup à réfléchir avec ce qu'il me disait. Je fini par lui demander si le jour ou sa colère serait contre moi ce serait ainsi aussi. Encore une fois, sa réponse me surpris. Je commençais à me rendre compte lentement de tout ce qui avait été faux dans ma relation avec Zack, de tout ce que j'avais pus avaler sans poser même me demander si cela était normal, par ce que j'avais une confiance aveugle en lui. Une question me taraudait cependant, et cherchant mes mots, je fini par la poser.

Avec Zack, chaque fois que nous passions un bon moment ensemble, j'en payais le prix en souffrant. Parfois, il voulait essayer quelque chose de nouveau au lit, d'autre fois c'était un téléphone qui le foutait en rogne et venait gâcher le reste de notre soirée allant parfois jusqu'à gâcher ma nuit aussi tellement il était en colère. Plus Elliot m'apprenait ce qu'était une vrai relation, plus j'espérais qu'un jour Zack paie pour ce qu'il m'avait fait. J'espérais que quelqu'un lui fasse regretter son geste et surtout j'espérais que plus jamais il ne fasse ainsi souffrir une femme. Je demandai donc à Elliot quel était le prix à payer pour être heureuse avec lui. En gros je voulais savoir à quel point je souffrirais, mais je voulais aussi savoir quand cela me tomberait dessus... Sourcils froncés, il m'écouta un parler. Je remarquai ses épaules se tendres, sa posture changer, comme la colère le gagnait, des signes que j'avais apprit il y a longtemps à voir et interpréter comme étant un danger. Cela me prit toute ma volonté pour ne pas me replier dans le coin du canapé en voyant la colère le gagner. Je l'observai plutôt du coin de l'oeil, le voyant fermer les yeux pour ce calmer. Je tournai alors franchement mon regard vers lui, le regardant ce calmer plutôt que de... Que de faire ce que Zack aurait fait. Son regard venant plonger dans le mien, il ce mit alors à parler.

Mon regard perdue dans le sien je l'écoutai, fronçant les sourcils tendis qu'il m'expliquait. Ce rapprochant de moi, il vint doucement glisser ses doigts dans ma nuque avant de poursuivre. Je baissai un moment le regard en l'entendant dire qu'il était plus gros que lui. Si Zack avait faillit me tuer, il n'en faudrait peu pour qu'Elliot y arrive. Je remontai le regard à sa question, une larme roulant doucement sur ma joue.

- Pourquoi?

En entendant la réponse, j'allai me réfugier dans ses bras. Dieu que j'avais été idiote de croire ce monstre. J'avais laisser cet homme détruire une année de ma vie et me faire croire tellement de chose... J'avais été d'une naivetée incroyable... Plus le temps avançait avec Elliot et plus je m'en rendais compte. Mon visage dans son cou, je laissais cette constatation me frapper de plein fouet.

- J'ai été idiote de le croire... Je suis désolé d'avoir eux peur... Je...

Je poussai un soupire dans son cou, retenant mes larmes, honteuse d'avoir cru ne serait ce qu'une seule seconde qu'il allait me faire du mal.

- Je suis tellement désolé... Je... Je t'aime Elliot...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 484 Pointage : 370

MessageSujet: Re: Téléphone sous soupçon de malentendu (Astrid)   Mer 4 Avr - 1:42

J'écoutai la jeune femme et le fait qu'elle me dise un "Zack m'a dit..." me fit tendre au point que je fermai les yeux pour me calmer. Quand j'ouvris les yeux pour expliquer je vis qu'elle tentait bien de ne pas se replier dans un coin du canapé. Je lui dis simplement qu'elle avait droit à ses opinions et ses envies comme j'avais droit moi aussi. Je l'aimais à un point que la voir aussi perdue et craintive me faisait mal. Je lui dis également que je la voulais heureuse et la voir sourire et rire. Surtout que je n'avais pas besoin de faire comme lui. Ce fut une Astrid relevant un regard sur moi une larme sur la joue et ma main perdu dans les fils de soie de sa chevelure qui me demanda un pourquoi. Je lui dis simplement ce que je ressentais. Je pensais vraiment qu'elle était une femme forte et formidable et qu'elle valait la peine qu'on la connaisse.

Trouvant refuge dans mes bras me retenant à temps pour ne pas tomber à la renverse. Je refermai mes bras autour d'elle et la serrai contre moi. J'allais niche mon nez dans son cou et humai l'odeur de son parfum.

- Ça va ma puce. Je comprends, je t'aime aussi.

Je lui relevai le visage vers le mien et je l'embrassai tendrement et la serrant contre moi émettant un grognement de bonheur contre ses lèvres. Un jour ce connard va sortir de nos vies et mous laisser en paix.

- Et est-ce que Coco Chanel voulait des burgers sur le BBQ ou attendre un peu... j'ai un autre programme pour vous madame. dis-je en haussant un sourcil taquin.

Des semaines plus tard mon album se finissant à une vitesse grand V mon agent me fit part que je devrais faire un clip pour promouvoir mon album. Donc après avoir décidé de la chanson qui sera "the house rules" je devais choisir de l'emplacement. Aucune ne me convenait et je rechignais sur toute les places. À bout de patience Ryan me demanda si j'avais une idée ou je voulais le faire. Je réfléchi et levai le doigt. Un téléphone, un simple téléphone. Je téléphonai à Azra lui parlant de mon projet et disant qu'en plus de la visibilité que ceci apporterait à son bar et le profit, ceci était ma manière de la remercier pour m'avoir laissé la scène. Affaire réglé en quelques minutes et je donnai l'adresse du bar.

R: - Elliot... tu es certain...

- Là Ryan. Elle m'a permis de tester la plupart de mon matériel, je lui dois au moins ça.

Les arrangements prit, mon band prêt, l'équipe de tournage entrain de placer leur matériel alors que la foule commençait à se masser. J'entendis le réalisateur parler à ceux présent leur expliquer le tournage. Les trois danseuses étaient dans l'arrière-scène avec nous à se faire maquiller et coiffer et on déconnaient ensemble.

D1: - Au fait Elliot, comment ça va avec Astrid?

- Très bien. Vous savez qu'elle ouvre sa boutique bientôt? Elle fait des vêtements de la mort!

J'étais content et fier de ma toute belle et je voulais que son entreprise fonctionne bien. Déjà les filles babillaient entre elles se promettant une virée entre elles pour aller encourager "la copine d'Elliot". Cependant je ne pus assister plus à leur conversation qu'on m'appela pour quelques scènes. Donc la chanson alla bien, différentes prises de vues et les filles dansant de leur chorégraphie. Bien sûr celle-ci incluant que celles-ci devais être... disons... engageantes. Mais c'était qu'une chorégraphie et avec la carrière que j'avais je jouais le jeu mais sans arrière-pensée. C'était répété à la seconde près et ça allait bien. Ce fut la porte ouvrant qui me fit relever le regard un vague "COUPER" résonna comme je me débarrassai de ma guitare en quelques secondes ne sachant pas trop comment et me ruai à la porte.

- ASTRID!

Je couru derrière elle et la rattrapai en la prenant par le poignet et finissant par me planter devant elle fronçant des sourcils. Lentement je relâchai son poignet et avalai difficilement.

- Pourquoi tu es parti aussi vite? Je pensais que tu resterais. On a pas terminé encore mais le tournage va bien... je...

Ok... elle m'écoutais même pas. je fronçai les sourcils ne comprenant pas trop ce qui se passait

- Ma Colombe, il se passe quoi là?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/03/2017 à Miami. J'ai posté : 451 Pointage : 430

MessageSujet: Re: Téléphone sous soupçon de malentendu (Astrid)   Mer 4 Avr - 13:51

J'allais avoir beaucoup à réfléchir avec ce qu'Elliot venait de me dire. Je commençais à prendre conscience de nombreuses choses et cela me donnait l'impressions de recevoir un gifle. J'avais crus pendant tellement longtemps que ce que j'avais enduré était normal, que cela faisait partie de la vie de couple... J'avais serré les dents et fermé les yeux sur tellement de choses, en venant parfois même à espérer perdre conscience, j'avais laissé passer tellement choses atroces, me disant que c'était le prix à payer pour les petits moments de bonheur que je pouvais avoir avec Zack. Tous ça je l'avais enduré et j'avais même été prête à recommencer du moment que je pouvais être dans les bras d'Elliot... Je m'étais demandé je ne sais combien de fois quand mon clavaire allait commencer pour finalement enfin comprendre que... Que de subir ce que j'avais vécu était loin d'être normal... Soudainement je me sentis atrocement mal d'avoir crus qu'il me ferait du mal. Allant trouver refuge dans ses bras, je m'excusai, retenant mes larmes et espérant à nouveau qu'un jour Zack est ce qu'il mérite pour tout ce qu'il avait fait. Lui disant à quel point j'étais désolé, je lui dis que je l'aimais, soupirant de... Soulagement? Bonheur? Quelque chose comme ça en entendant sa réponse. Relevant mon visage, il vint tendrement chercher mes lèvres, un petit grognement s'échappant des sienne. Je relevai un sourcil en entendant ensuite sa question, un petit sourire en coin apparaissant sur mes lèvres.

- Manger peut attendre, ton autre programme m'intéresse beaucoup plus...

Les semaines passèrent et ma boutique prenait de plus en plus de mon temps. J'en étais aux petits détails, su petits trucs qui pouvaient si on ne les réglais pas rapidement, venait tout gâcher. Ce jour là cependant, je venais enfin de régler le dernier détail qui m'agaçait et debout, au centre de la boutique, je tournai sur moi même regardant partout en souriant. J'avais terminé, j'étais enfin prête à ouvrir les portes de ma boutique. Il ne me restais plus qu'à patienter à la date que j'avais annoncé, soit le lundi suivant. Heureuse, je décidai d'aller rejoindre Elliot, histoire de voir avec lui s'il avait un peut de temps à me consacrer. Peut être manger ensemble pourquoi pas? Arrivant au Coconut, je souris au mec qui gardait la porte et qui à peine avait-il levé les yeux sur moi ce poussait pour me laisse entrer, et pénétrai dans le bar. Seulement à peine j'étais entré que je me figeais dans le halo de lumière que les porte ouverte avait laisser entré. Mon regard sur Elliot, une impression plus que désagréable de déjà vue me frappa de plein fouet. La gorge me serrant, je fit demi tour et ressortie avant même que la porte n'ai eux le temps de ce refermer. D'un pas rapide, je marchais vers ma voiture garé plus loin étant donné tous les véhicules de l'équipe de tournage. J'allais rouler jusque chez Killian ou j'avais emménager depuis quelque temps maintenant et... Et quoi? Pleurer? Ouvrir à nouveau une bouteille? Hurler? J'entendis Elliot crier mon nom, me figeant une seconde, je recommençai cependant à avancer jusqu'à ma voiture. J'y étais presque lorsqu'Elliot m'attrapa par le poignet, me faisant me figer et faisant en sorte que chaque muscle de mon corps se raidissent, ce préparant au pire. Venant ce planter devant moi, il relâchât cependant lentement mon poignet. Mon regard planter dans le sien, j'étais folle de rage. Je bouillais tellement que je n'écoutais même pas un mot de ce qu'il me dit. Jusqu'à ce qu'il me demande ce qui ce passait. Il était sérieux là? Il me demandait vraiment?

- Et tu vas me dire toi aussi que ce n'est que professionnel?

L'instant de vérité était arrivé, il m'avait dit que jamais il ne me ferait de mal, que j'avais droit à mes opinions et tout...

- Tu vas me dire que rien ne va se passer avec elles? Que sa fait partie du boulot ce que tu faisais? Désolé, mais non, pas cette fois... Je ne vais pas attendre de te voir en action avec une autre avant de comprendre...

C'était donc ça le prix à payer? Le voir aller voir ailleurs... Il était vrai que je n'étais pas des plus entreprenante ou encore, je ne prenais jamais le contrôle, mais... S'en était à ce point? Au point qu'il ressente le besoin lui aussi d'aller voir ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Téléphone sous soupçon de malentendu (Astrid)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Téléphone sous soupçon de malentendu (Astrid)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» La diaspora veut retourner en Haïti sous condition
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine
» Un temple sous terre [PV Kusari]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Miami dans sa splendeur :: Coconut Grove-
Sauter vers: