Partagez | 
 

 Heu... Hein? - Charlie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 09/05/2017 à Miami. J'ai posté : 155 Pointage : 0

MessageSujet: Heu... Hein? - Charlie   Sam 2 Déc - 21:53

Pourquoi est ce qu'on ne fait pas ce travail chez toi ou chez moi? Je poussai un soupire, lasse d'avoir cette discussion avec lui et de l'entendre ce plaindre. Par ce que je travail mieux lorsqu'il y à du bruit autour de moi, comme dans les cour et puis tu vas voir le Coconut Club est génial comme endroit. Il était hors de question que j'emmène ce garçon chez moi ou que je retrouve seule avec lui dans son appartement. Il était grand et baraqué alors que moi du haut de mon petit 1m55 je paraissais minuscule à ses côtés et étrangement je me sentais loin d'être en sécurité avec Morgan comme je me sentais en présence de Charlie. Je m'étais malheureusement retrouvé prise pour faire un travail d'équipe avec lui, donc lorsqu'il était venue me voir à la fin du cour en me demandant ou je voulais que l'on se vois pour ce travail, le regard me promettant bien plus qu'une simple soirée ou on ferait ce travail, je lui avais parlé du Cabaret.

Poussant les portes et entrant dans mon refuge de prédilection pour étudier, je regardai immédiatement vers le bar et fit un sourire et un petit signe à Charlie. Près de lui ce tenait une femme qui devait soit être nouvelle soit être la proprio puisque je ne l'avais jamais vue. Je lui fis un petit sourire à elle aussi avant d'aller prendre place à la table ou je m'installais toujours pour étudier et ouvrit immédiatement mon sac pour commencer. Je voulais terminer la partie du travail que je devais faire avec lui le plus rapidement possible afin de me débarrasser de la présence de Morgan. Je commandais donc mon drink habituel avant de plonger le nez dans les livres après avoir éloigné mon banc légèrement, trouvant celui de Morgan beaucoup trop près à mon goût.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/05/2017 à Miami. J'ai posté : 177 Pointage : 0

MessageSujet: Re: Heu... Hein? - Charlie   Lun 4 Déc - 11:35

La soirée de la veille avait été magnifique! Pleins de gens, de boisson et de profit. En fait je tentais de faire au mieux pendant que la proprio était absente. Bon j'avais une semi carte blanche mais je préférais discuter avec elle lors de changements qui pourrait être bénéfique. Comme de prendre ce chanteur country Elliot Nash quand il le pouvait ou le voulait de plus il nous avait gentillement demandé s'il pouvait avoir une jeune chanteuse avec lui. Quelle ne fut pas ma surprise de voir Chelsy. Puis bon ils étaient devenus les petites stars du Coconut. Donc en finissant de compter la caisse je mis le tout dans le coffre-fort avant d'aller faire les dépôts le lendemain.

Donc encore une fois je me levais au début de l'après-midi et après un déjeuner, une douche rapide je m'habillai d'une chemise lignée bleu et d'un jean propre avant de prendre la direction du bar. En voulant débarrer la porte ma surprise fut telle que je poussai la porte en remontant mon regard vert sur... Putin...

- Azzie! Si j'avais su que tu étais là je me serais pas claqué la fermeture.

Je lui fis un large sourire avant de balancer ma veste sur un banc et aller la serrer dans mes bras.

- Je suis content de te voir.

La journée débuta bien avec quelques vannes pourries, des clients très content de revoir la brunette. De mon côté je servais les clients toujours avec le sourire et quelques blagues ici et là ou une conversation avec un. Quand la porte s'ouvrit je vis la jolie italienne je lui fis un sourire et un signe de la main et un signe de tête poli au jeune homme l'accompagnant. Une fois les jeune gens servit je m'occupai du reste du bar un oeil déviant sur la table où était la jeune femme. On avait passé une super belle soirée la dernière fois et puis... bon j'étais pas totalement insensible à la jeune femme. Elle avait un charme de dingue derrière sa timidité qui la rendait encore plus mignonne.

J'étais à placer mes bouteilles pour mes cocktails pour remplacer les vides quand je vis le jeune homme visiblement plus intéressé par la brune que les livres devant eux. Je fronçai des sourcils un instant étudiant un peu ce qui se passait. Non mais... elle ne réagissait pas? Elle... elle ne pouvait pas aimer ce... p'tit con! Enfin aimer... aimer ce qu'il faisait. Elle ne bougeait pas, le nez planté dans son livre. Ouais... le truc de la fille timide qui feint ne pas s'intéresser à celui en face. Quel con! Je m'étais fais avoir comme un gamin c'Est pas vrai! Je me retournai préférant ne pas regarder et me maudire e me promettant de ne plus la laisser s'approcher de moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 09/05/2017 à Miami. J'ai posté : 155 Pointage : 0

MessageSujet: Re: Heu... Hein? - Charlie   Dim 10 Déc - 16:09

Azra était arrivé en ville très tôt ce matin là. Encore une fois elle revenait sans son partenaire, mais elle ne se décourageait pas si facilement. Elle y passerait ça vie s'il le fallait, mais elle trouverait son ami et qui tirait les ficelles de sa disparition et pourquoi. La brunette venait donc refaire le plein d'énergie, soigner les quelques blessures ici et là quelle avait eux et voir à ce que tout tourne bien au Cabaret avant de repartir pour ses recherches. Elle venait tout juste de terminer de panser son bras et de baisser sa manche lorsque la porte ouvrit sur Charlie. C'est bien pour ça que je ne t'ai rien dit Playboy. Un sourire éclairant son visage, la belle laissa son ami la serrer dans ses bras. Moi aussi Charlie. Leur journée commença donc ainsi, parsemé de rires et de vannes idiotes. Les clients arrivèrent lentement, les habitués souhaitant un bon retour à Azra. Ce fut lorsque la porte s'ouvrit sur deux jeunes que la brunette vit le changement ce faire sur Charlie. Elle ne pouvait pas trop dire ce que c'était mais quelques chose dans son comportement avait changé. Elle répondit au sourire de la jeune fille avant de retourner au clients assis au bar, après un regard qui en disait long et un sourire en coin adressé au barman.


Tu sais Morgan que tu n'es pas obligé d'être aussi près pour faire ce travail. Ça devait bien faire trois fois que je me poussais de lui, mais chaque fois il revenait à la charge. Je jetais de fréquent coups d'oeil au bar, mais depuis un moment Charlie semblait ce faire un devoir de ne pas me regarder. Écoute Chelsy, pour être franc j'ai autre chose en tête que de faire ce travail. Les joues en feu et mon regard planter dans les livres, je sentis à nouveau son ban s'approcher du mien et son bras passer sur mon dossier pour m'empêcher de m'éloigner.Et bien contrôle tes envies et garde les pour toi. On fait ce travail et ses tout! J'avais marmonné entre mes dents, le visage rouge, oui de gêne, mais aussi de colère. La main de Morgan passa lors du dossier au bas de mon dos, alors qu'il venait chuchoter à mon oreille. J'en ai rien à faire ce ce travail Chelsy, j'ai bien d'autre chose que je voudrais faire avec toi. Mon regard appelant au secoure se dirigea vers le bar, mais rencontra celui de la femme que je ne connaissais pas plutôt que celui de Charlie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/05/2017 à Miami. J'ai posté : 177 Pointage : 0

MessageSujet: Re: Heu... Hein? - Charlie   Dim 10 Déc - 18:31

J'étais content, vraiment de revoir Azra je tentait au mieux de diriger son bar avec la même énergie et ambiance qu'elle. Puis bon facile de continuer en ce sens, j'étais plutôt coolos moi-même alors... Enfin après quelques embrassade je fis donc l'inventaire des frigo que certains remplirent pendant que d'autre descendait les chaises des tables et que je faisais le remplissage des fruits et légumes. En gros tout se fit dans la bonne humeur et entre les vannes pourries. Cependant quand la porte ouvrit su Chelsy et son ami je ne pus m'empêcher de me redresser lentement avec un sourire aux lèvres et un signe de main, et signe de tête pour son ami.

Une des serveuse vint avec leur commande en disant "Même chose pour Chelsy" donc préparant leur breuvage et une fois à la table je ne pus m'empêcher de remonter le regard vers les jeunes gens mais l'attitude du jeune homme et de Chelsy me fit froncer des sourcils. Je sentais se petit truc monter en moi, ce petit... élément de jalousie en moi et je dois dire que je n'aimais pas ça. Elle se la jouait timide, ne faisait rien et moi j'avais embarquer dans ce numéro sans rien voir venir. Blessé, en colère, je ne sais trop je préférai me concentrer sur l'inventaire de mes spiritueux sans rien dire préférant cacher mon humeur de chien. Ce fut Azra à mes côtés qui me fit tourner mon regard émeraude vers elle. Un signe de sa part et je me tournai vers l'italienne pour planter mon regard dans celui de mon amie.

- Quoi? Tu veux que je fasse quoi? que je le balance dehors à coup de pied au train? dis-je un peu sèchement.

Il me semblait étouffer présentement. Je m'excusai et passai devant la table des jeune gens et sorti dehors pour reprendre sur moi à coup de grande inspirations. J'aimais pas ce sentiment, on était pas ensemble même loin de là alors elle ne me devait rien. Elle pouvait bien draguer l'université au complet que je n'avais rien à dire. Mais au fond est-ce que je croyais se que je pensais? Pas du tout... peut-être... enfin je ne savais plus. Ce fut la porte qui s'ouvrit qui me fit remonter le regard pour voir... Ah merde...

- Tu as laissé ton copain en plan...

Mes sourcils étaient froncés et je croisai mes bras sur mon torse comme ultime protection contre ce que je ressentais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 09/05/2017 à Miami. J'ai posté : 155 Pointage : 0

MessageSujet: Re: Heu... Hein? - Charlie   Dim 10 Déc - 19:58

Morgan était le genre de type fils à papa, ne comprenant pas la signification du mot non. La plupart des filles de notre cour aurait fait n'importe quoi pour ce trouver à ma place, mais j'étais loin d'être comme elles. Je le trouvais beaucoup trop arrogant, immature et sans intérêt. Je tentai à plusieurs reprises de rencontrer le regard de Charlie. Je ne savais trop pourquoi, mais je tenais à lui faire comprendre que j'étais très loin d'être intéressé par cet abruti. Chaque fois que je remontais le regard de mes livres cependant, c'était pour constater que Charlie évitait tout contact visuel avec moi. Je tentai aussi de m'éloigner à plusieurs reprises de Morgan, mais je fini plutôt par me retrouver avec sa main beaucoup top basse dans mon dos à mon goût et son souffle dans mon oreille alors qu'il me disait exactement ce que je ne voulais pas entendre de sa part. Mon regard presque implorant fini par rencontrer celui de la femme aux côtés de Charlie, avant que je ne rebaisse mon regard dans mon livres. Je me fiche de ce que tu as en tête Morgan. Tu me lâche et ont fini ce foutu devoir, ses tout. J'aurais voulu lui hurler dessus, mais la colère mélanger à ma foutu gêne fit paraître ma voix hésitante. Vraiment? J'allai lui répondre, mais je vis Charlie passer devant notre table sans un regard vers moi et sortir dehors. Mon regard rencontra rapidement celui de la femme derrière le bar, avant que je ne me lève pour sortir moi aussi. Tout ce déroula alors très rapidement. La main de Morgan glissa sur ma fesse qu'il ne se gêna pas pour presser. Ma main atterri sur sa joue comme la femme qui avait été près de Charlie arrivait près de nous. Pas de ça dans mon bar le jeune! Elle me fit un signe de tête vers la porte par laquelle Charlie venait de sortir et attrapa Morgan par le bras. Toi tu sort et je ne veux plus te revoir ici! Ne voulant pas en voir plus, je sortie rejoindre Charlie.

Je me figeai en le voyant, sourcils froncés, bas croisés sur son torse, il était soudainement très différent du Charlie que je voyais depuis notre rencontre. Fronçant moi aussi les sourcils, mais plus sous l'incompréhension je m'approchai lentement. La proprio et en train de le sortir. C'est bien ça? Ses la propriétaire? Je réalisai soudainement quelque chose. Tu crois vraiment que je pourrais avoir ce genre de mec comme copain? J'étais maintenant près de lui. Je levai la main, mais la laissai retomber, n'osant le toucher tellement il semblait en colère. Je poussai un petit soupire, mes joues rouges perdant un peu de leur couleur alors que je réalisais qu'il ressentait exactement ce que j'avais ressenti le soir ou les trois idiotes étaient venue me parler de lui. Morgan est un abruti de première, c'est un arrogant certain qu'aucune fille ne pourrait lui résister, il est immature et inintéressant. Je suis venue ici pour faire un devoir d'équipe avec lui par ce que j'avais la frousse de me retrouver seule avec, tu cois vraiment que je pourrais vouloir de ce genre de gars comme copain? Ma voix c'était faite douce. Je voulais avant tout le calmer, revoir ce sourire que j'aimais bien chez lui. J,aurais pus juste partir, après tout je ne lui devais aucune explication, mais je ne voulais pas le laisser comme ça, il ne l'avait pas fait le soir ou moi j'avais été en colère alors pourquoi est ce que je le laisserais comme ça?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/05/2017 à Miami. J'ai posté : 177 Pointage : 0

MessageSujet: Re: Heu... Hein? - Charlie   Dim 10 Déc - 21:46

J'étouffais présentement sous le poids de cette émotion que je ne voulais plus ressentir, ou du moins ne pas ressentir. Je ne la connaissais pas après tout, je ne lui devais rien et encore moins avoir des attentes. Ce fut en passant près de la table et que je sentis son regard sur moi que je sentis mon coeur se serrer. Je m'appuyai au mur en prenant de grandes inspirations pour calmer cette tempête que je n'aimais pas. Moi qui m'étais promis de ne pas me laisser envahir de ce sentiment pour une femme.... je me sentais maintenant pris au piège. Les fois où j'avais eue des copines elles finissaient par rompre du à ma carrière de soldat.

Quand la porte ouvrit j'avais retrouvé un semblant de calme je lui lançai un regard frustré en croisant mes bras sur mon torse en disant qu'elle avait laissé son copain en plan. Elle me dit alors que Azra s'occupait du jeune homme. C'était bien elle, un mec qui embête ses clients elle avait jamais aimé, comme moi je n'aimais pas ça.

- Mouais c'est la proprio


Quand elle me lança si je croyais vraiment qu'elle pourrait avoir ce petit merdeux comme copain je ne répondis rien la regardant simplement. Qu'est-ce que j'en sais? Au fond je ne la connaissais que très peu malgré nos conversations. Je la laissai s'approcher me redressant sur le mur comme mettre une distance entre nous mais bon j'avais un mur derrière moi alors la distance était pas vraiment là. Je l'écoutai me parler de ce Morgan qui clairement ne comprenait pas qu'une fille ne pouvait pas être attiré par lui. Elle me reposa sa question doucement. Sa voix était douce, calme. Je fini par passer une main dans mes cheveux nerveux un peu en me mordant la lèvre avant de parler.

- Qu'est-ce que j'en sais Chelsy? Je ne te connais pas, enfin... pas tellement. Tu vas à l'université, moi je bosse la nuit et je dors le jour. Qu'est-ce que je sais au fond ce que tu fais de tes temps libre?

Dire ceci me faisait aussi mal que d'entendre mes mots. Je l'avais dit un peu sèchement mais c'était sous le coup de l'émotion. Je fini par pousser un soupir long comme ma vie en baissant le regard. J'étais pas dupe. J'étais clairement plus vieux qu'elle loin des jeunes de son âge. Qu'est-ce que je pouvais lui apporter vraiment?

- Ce que je veux dire en fait c'Est qu'il est clairement plus de ton âge que moi. Je... je ne suis plus aussi énergique que les jeunes que tu côtoie et se serais compréhensible que tu sois plus... attirée vers eux. dis-je le ton plus radouci, plus calme
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 09/05/2017 à Miami. J'ai posté : 155 Pointage : 0

MessageSujet: Re: Heu... Hein? - Charlie   Dim 10 Déc - 22:41

Lorsque la femme derrière le bar était venue à mon secoure et m'avait fait signe d'aller rejoindre Charlie, je n'avais pas attendue qu'elle répète et avait filer à l’extérieur. Je m'étais cependant figé en voyant le barman dans cet état. Après m'avoir confirmé que la femme était bien la proprio, il n'avait rien ajouté de plus, me regardant simplement de ce regard que je n'avais jamais vue chez lui et que je n'aimais pas. Doucement, je lui avais décrit Morgan, lui parlant de son arrogance et du fait que j'avais eux peur d'être seule avec lui, lui redemandant si selon lui c'était vraiment le genre d'homme que je voulais dans ma vie. Sa réponse sèche me fit reculer d'un pas blessé. Tu n'as qu'à demander si tu veux le savoir, mais je te l'ai déjà dit. Mes temps libres, je les passes à étudier, chanter ou à écouter de la musique et à surfer. Ma voix c'était fait légèrement plus sèche, mes joues rougissantes sous la pique. Poussant un long soupire, les mots qu'il dit ensuite me firent hausser un sourcil. Le feu me monta au joue tendis que je me mordait la lèvre, ne sachant pas si je devais dire ce qui me brûlait les lèvres. Je le regardai un long moment réfléchissant à ses mots et à la ce qui pourrait découler de ma réponse. Le problème Charlie, c'est que ce n'est pas un jeune de mon age qui m'attire... Je poussai un soupire à mon tour, mais pour une fois ne baissai pas mon regard, le laissant rivé dans le sien. Si je ne t'intéresse ou ne t'attire pas par ce que je suis trop jeune dit le et je partirai, mais ne décide pas pour moi. Si vraiment j'aurais été plus attiré par ce crétin, je serais resté à l’intérieur ou je serais partie avec lui, heureuse de le laisser me tripoter, je ne serais pas ici. Mon visage était en feu, mais ce n'était certainement pas cela qui m'aurait empêcher de lui dire ça, ce n'était certainement pas la gêne qui allait me faire le laisser me tourner le dos pour une stupidité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/05/2017 à Miami. J'ai posté : 177 Pointage : 0

MessageSujet: Re: Heu... Hein? - Charlie   Dim 10 Déc - 23:08

Je ne sais pas si je cherchais à la faire reculer de moi ou au contraire de la garder. Mon attitude aurait fait reculer n'importe quelle femme en me disant d'aller me faire voir et ça aurait été compréhensible en fait. Cependant... pas elle, pas Chelsy. Même si elle avait laisser tomber sa main elle était restée là accusant même mon on sec et bête. Sa réponse en elle même m'arracha un petit rire sarcastique mais au fond... je savais que c'était vrai, qu'elle était honnête. Oui même si on se connaissaient pas vraiment je savais dans mon coeur qu'elle ne me mentait pas. Finalement j'en vins à lui dire ce que je voulais vraiment dire. C'était clairement notre différence d'âge qui me posai problème. J'avais l'âge pour être son père... ou son grand frère... enfin vraiment pas de son âge.

Je l'avais dis sur un ton radouci, le regard plus doux comme si je venais de poser moi-même une sentence sur ce qui pesait entre nous. Elle était belle, jeune, vive, énergique à l'aube de sa vie. Moi j'étais plus... vieux, moins d'entrain, et plus sur le bord du tombeau. Pendant un long moment elle ne dit rien renforçant ainsi mon idée que je n'avais pas tort. Finalement elle ouvrit la bouche pour me dire c'était pas un jeune de son âge qui l'attirait. À mon tour je fus sans mot sachant très bien ce qu'elle me disait. J'étais loin d'être indifférent à son charme de jeune femme mais... je détestais penser que j'étais "trop vieux". Finalement les joues en feu son regard dans le mien elle me dit de lui dire si je ne l'intéressais pas, qu'elle partirait. Je gardais mon regard dans le sien longtemps.

- C'est pas ça Chelsy. Écoute tu es jeune et tu as la vie devant toi. Tu vas débuter une carrière super et un jour tu voudras des enfants, puis tiens soyons fou peut-être te marier. Que feras-tu avec un homme presque à la fin de sa vie? Alors que... que je serais bougon, malade? Tu vas t'ennuyer de rester à la maison avec un homme trop vieux pour sortir alors que tu voudras découvrir le monde...

Je posai une main sur sa joue brulante et rouge mon regard fouillant le sien.

- Tu sais bien que ce n'est pas l'attirance le problème... tu voudras profiter de ta vie pas rester avec... avec un vieux devenu soudainement trop passif et fatigué.

Il fallait être raisonnable en fait. J'étais pas SI vieux mais quand elle aura trente ans j'en aurais 57... loin e vouloir aller en boîte me déhancher sur des rythmes pop qui nous perçait les tympans...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 09/05/2017 à Miami. J'ai posté : 155 Pointage : 0

MessageSujet: Re: Heu... Hein? - Charlie   Dim 10 Déc - 23:55

Malgré son rire sarcastique, malgré son air septique et son ton sec, malgré ses paroles qui semblait vouloir m'éloigner, je passai par dessus ma gêne et mon regard dans le sien je lui dis ce que je pensais clairement. Oui il m'attirait, je voulais en découvrir plus sur lui, passer du temps avec lui,voir ou tout cela allait nous mener, peut être aller plus loin avec lui, peut être lui donner ce que j'ai refusé à bien d'autre... Si vraiment il me jugeait trop jeune et préférait mettre un terme à... Enfin à ce qui ce passait soit, mais je ne voulais pas qu'il décide ce qui était le mieux pour moi.

Lorsqu'il reprit la parole après m'avoir regardé longuement, ce fut pour me parler du future et de ce que notre différence d'age pourrait engendrer. Je l'écoutai, me retenant pour ne pas l'arrêté, pour ne pas le traiter d'abruti. Il pensait réellement ce qu'il me disait là? Lorsque sa main se posa sur ma joue, je me retins pour ne pas fermer les yeux, gardant plutôt mon regard dans le sien. Lorsqu'il eut terminer de parler je fouillai son regard, m'assurant qu'il était séreux. Ses moi que tu tente de convaincre ou toi? Je baissai le regard quelques secondes avant de pousser un long soupire. Premièrement tu n'es pas si vieux que ça. Deuxièmement, tu l'as dit toi même on ne se connait pas vraiment alors pourquoi crois tu savoir ce que je veux ou ce que je voudrai plus tard? À nouveau je poussai un long soupire avant de reculer d'un pas. Si tu veux que l'on arrête de se voir, dit le clairement, mais ne me donne pas des excuses aussi stupides. La panique commençait doucement à me gagner alors que je fouillais son regard à la recherche de la vai raison de se recul aussi rapide. Reculant à nouveau d'un pas, je soupirai. Écoute, réfléchis à ce que tu veux, car moi, je sais ce que je veux. Je ne te dis pas que je t'aime ou que je veux vivre ma vie avec toi, simplement que pou le moment j'apprécie les moments que l'on passe ensemble et que je veux continuer à apprendre à te connaitre, ses tout. Je... J'ai des devoirs à terminer. Les joues en feu par ce que je venais de dire, je tournai les talons afin de retourner dans le bar pour aller chercher mes choses, payer et retourner chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/05/2017 à Miami. J'ai posté : 177 Pointage : 0

MessageSujet: Re: Heu... Hein? - Charlie   Lun 11 Déc - 0:35

J'étais un soldat, j'allais au front, j'avais combattu nombre d'ennemis pourquoi là maintenant je trouvais des excuses aussi bidons? Mas en fait ça me taraudait l'esprit depuis cette nuit où je l'avais ramener chez-moi. Je voulais la connaître, savoir ce qui se cachait derrière cette timidité qui la rendait mystérieuse et craquant mais là... je lui sortais des excuses que je peinais à croire moi-même. J'en vins à mettre ma main sur sa joue mon regard toujours planté dans le sien avec ce constat qu'elle ne serait pas aussi heureuse qu'elle le penserait avec moi. Quand j'eus terminé sa phrase me désarçonna. Qui j'essayais de convaincre? Mais personne mais lui apporter les faits! En plus comment on nous regarderait? Elle poussa un soupir en baissant son regard finissant par se reculer d'un pas ma main maintenant dans le vide.

Je la rebaissai l'écoutant et secouant la tête soudainement mon coeur cognant dans ma poitrine. J'étais entrain de la perdre... Cependant avant même que je dise quelque chose elle me dit de réfléchir et entrer dans le bar. Je poussai un soupir et entrai à mon tour pour reprendre ma place derrière le bar sous le regard de mes collègues. Je me mis un sourire dans le visage et fis mon quart comme si rien ne pesait sur le coeur malgré le regard en coin d'Azra. Ce n'étais pas le temps ni le moment de parler de tout ça. Elle m'avait de réfléchir. Réfléchir à quoi? que j'étais pas de son âge simplement. J'étais un passe-temps avant qu'elle trouve quelqu'un de son âge, aussi jeune et beau qu'elle l'était elle-même.


Quelques semaines passa et j'eus une petite conversation avec Azra mais rien de méchant, juste assez pour me faire réfléchir encore plus et virer mon cerveau à l'envers. Finalement j'entrai un peu plus tôt ayant de la comptabilité à faire, les horaires et encore je parle pas des commandes. Avec Azra partie à la recherche de son partenaire je devais m'acquitter de ses tâches. Donc j'étais en bas à ouvrir le coffre-fort pour prendre les recettes de la veille quand Kathleen entra tout sourire me saluant.

- Kath, tu pense t'en sortir avec Karl j'ai un tas de boulot de paperasse à faire.

- Ah mais oui t'en fais pas, ça va aller les mardis c'est tranquille tu le sais bien.


Je le remerciai et parti faire ma compta qui je savais me prendrais une partie de la journée. En fait j'étais toujours déconcentré. Plus souvent qu'autrement je me retrouvai avec le regard sur une rangée de chiffre le stylo suspendu dans le vide me rendant compte que je pensais à la jolie italienne. à l'heure du dîner je fini par poser mon stylo me passant une main au visage en soupirant. Je pouvais me le dire... elle me manquait. Je ne la voyais plus au bar, du moins pas quand je bossai. Oh quelques apparition avec Elliot mais sans plus et elle ne venait pas me parler. Une fois son spectacle terminé elle quittai simplement.

- Allez secoue-toi Charlie boy. T'a une journée chargée!

Donc je repris mon ouvrage entre deux bouchées de sandwich et je dois dire que là ça allait bien. J'en étais rendu au horaires et à me casser la tête à mettre qui et quand quelle journée. Ce fut des coups toqué à ma porte et une Kathleen les trait tiré d'inquiétude qui me fit froncer des sourcils.

- Charlie... on a un problème en bas... c'est Chelsy...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 09/05/2017 à Miami. J'ai posté : 155 Pointage : 0

MessageSujet: Re: Heu... Hein? - Charlie   Lun 11 Déc - 1:08

Depuis que j'étais partie du bar après avoir dit à Charlie ce que je pensais vraiment de ses excuses stupide, j'avais le coeur gros, j'étais dans la lune constamment et je peinais à suivre dans mes cours. Je lui avais dit de réfléchir, mais depuis, je faisais tout pour ne pas le revoir. Les seuls fois ou j'allais au bar en sachant qu'il y serait était pour accompagner Elliot sur scène, mais je me dépêchais de fuir aussitôt le spectacle terminer. Je continuais d'aller faire mes devoirs ou étudier au bar, mais seulement lorsque je savais que Charlie n'y serait pas.

Cela faisait maintenant quelques semaine que je ne lui avais pas parler. Les cours venaient de terminer et comme tout les mardis, je filai directement au Cabaret après avoir arrêter manger un morceau en route. Je me préparais pour un examen qui arrivait maintenant à grand pas et aussitôt arrivé au bar, je demandai un coca et ouvrit mes bouquins, me plongeant immédiatement dans mes études. Au bout d'un moment, un homme vint me sortir de ma bulle. Je fini par gentiment lui faire comprendre que je n'étais intéressé et après avoir commandé un second coca je replongeai le nez dans mes livres, sans un regard de plus pour l'homme. Cela faisait un long moment maintenant que j'étudiais et j'avais presque terminer mon verre lorsque l'homme revint me parler. Je fini par relever un regard vers la serveuse avant de regarder mon verre, La tête me tournais et j'avais l'impression étrange d'être ivre. Je voulu me lever, mais retombai assise sur ma chaise. Lentement, je ramassai mes choses, les remettant dans mon sac. Lorsque je me levai pour partir, je sentis à nouveau le bar se remettre à tomber et l'homme m'attrapa de justesse. Houla ma jolie, je crois que tu as un peu trop bue, je vais te raccompagner. Non ça devrait aller. À nouveau mon regard rencontra celui de la serveuse, qui chuchota dans l'oreille de Karl et fila. Non j'insiste, je n'ai pas envie qu'il t'arrive quelque chose par ce que tu n'es pas en état de te défendre voyons. Ne comprenant pas trop ce qui ce passait, et ne sachant pas ce que je devais faire n'y si j'aurais la force de faire quoi que ce soit, je laissai l'inconnue me guider, me portant presque dans ses bras. Ce fut finalement Karl qui nous arrêta près de la porte. Appuyai contre le type, j'entendais sans vraiment comprendre les deux hommes se parler, le ton montant lentement. Ma vue commençait doucement à se brouiller tendis que le bar tournoyait de plus en plus autour de moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/05/2017 à Miami. J'ai posté : 177 Pointage : 0

MessageSujet: Re: Heu... Hein? - Charlie   Lun 11 Déc - 2:10

Mon regard remonta à Kathleen qui me dit qu'il y avait un problème et que c'était Chelsy. Je fronçai les sourcil me levant lentement en posant mon stylo. Elle me fit signe de la suivre et aussitôt je le fis sans un mot et en arrivant en bas se fut pour entendre des éclat de voix de Karl et un autre homme. Je passai devant Kathleen pour voir Chelsy appuyé sur l'homme peinant à tenir sur ses jambes.

- HEY!

Je m'avançai vers l'homme qui tenta de fuir avec la brunette. Mais je fus rapidement à ses côtés le dominant d'une bonne tête me plantant devant mon regard vers s'Assombrissant et mes sourcils se fronçant tandis qu'un air mauvais fit place à l'incompréhension de tout à l'heure. Je fis signe à Kathleen d'approcher pendant que l'homme tempêtait contre moi. Je relevai la tête de la jeune femme pour voir son regard vide et vitreux. Je la détachai de l'homme et demandai à Kathleen de la mettre en sûreté. L'homme tenta de me contourner mais je le saisis par le bras, le regard mauvais dans le sien.

- Karl appelle la police.

- J'ai rien fait m'sieur! Elle était ivre et j'allais la reconduire c'est tout!

- Menteur, je la connais.

- Je suis pas une menteur! Lâchez-moi sinon je porte plaint contre vous.


Je fis un petit rire mauvais et l'apportai au bar et l'assied durement sur un des siège. Mon regard sur lui je l'empêchai de bouger comme il tempêtait contre Karl, Kathleen qui revenait, moi qui était rude avec lui, contre ce bar de "p'tits merdeux". Perdant patience je fourrai une claque sur le bar faisant sursauter mes deux comparses.

- J'ai servi l'armée assez longtemps pour savoir que c'est une drogue que vous lui avez donné. Vous vouliez vous la faire? c'est ça? Je connais assez cette cliente pour savoir ce qu'elle prends et à cette heure, dis-je en regardant ma montre, elle ne bois pas. Elle vient étudier. Comme citoyen je suis en droit de vous arrêter, et comme responsable de ce bar, en droit de vous empêcher de sortir.

Comme je finissais de parler la police arriva et je leur expliquai le topo rapidement. Mais se fut Kathleen et Karl qui parla le plus comme j'étais pas là. Je me dirigeai avec un à la table que Chelsy avait prise et son verre presque fini. Il me demanda s'il pouvait partir avec le verre et bien entendu ceci ne me dérangeait pas du tout. On était pas à un verre près. On me demanda de veiller sur la jeune femme et aussitôt qu'elle serait en état de venir au poste pour qu'elle fasse une déposition. On embarqua l'homme qui me jeta un regard mauvais. Je poussai un soupir et remontai au petit appartement si on peut dire ainsi.

J'avais tassé la table pour avoir un oeil sur la brunette couché sur le côté, une poubelle à ses côtés. Je repris mon casse-tête d'horaire tout en lui jetant un oeil inquiet. Je sursautai quand on m'apporta les livres de la jeune femme. La journée s'écoula lentement et je parvins à finir mes horaire. Je fini par m'étirer longuement et me frottant le visage pour enlever la fatigue. Je tournai un regard vers la petite chambre en fronçant les sourcils croyant avoir vu l'éclat d'un regard. Je me levai lentement et me dirigeai vers la chambre pour m'agenouiller près du lit.

- Chelsy? Comment tu vas?

Je tassai une mèche de cheveux de son visage pour la repousser derrière son épaule. Mon regard inquiet se plongea dans le sien guettant ses réactions à savoir si je l'apportais à l'hôpital ou non.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 09/05/2017 à Miami. J'ai posté : 155 Pointage : 0

MessageSujet: Re: Heu... Hein? - Charlie   Lun 11 Déc - 2:47

"Ouvre les yeux Chelsy, c'est pourtant pas si compliqué!" Non ce n'était pas compliqué, seulement j'étais effrayé de le faire. J'avais bien tenté mais un mal de crane épouvantable m'avait fait refermer rapidement les yeux. Ne comprenant pas top d'ou ce mal de tête venait, je tentai de me remémorer ce qui avait bien pus arriver avant que je ne m'endorme, mais je 'y arrivais pas. Je me souvenais avoir quitter l'école, être aller manger un morceau, puis être entré dans le bar, avoir ouvert mes livres, avoir commencer à étudier puis... Rien, le néant.

Je fini par, le cœur battant la chamade, ouvrir les yeux sur une chambre que je ne connaissais pas. Je fis le tour de la pièce du regard, avant que mon regard paniqué ne se pose sur la porte ouverte et enfin sur Charlie dans l'autre pièce. Un petit soupire de soulagement m'échappa, avant que le regard vert du barman ne se pose sur moi et qu'il ne se lève pour venir me voir. Je le regardai un moment pendant que son regard longeait dans le mien et qu'il chassait une mèche de mon visage.
J'ai mal au crane, et la bouche sèche. Je suis ou? Je... Je n'arrive pas à me souvenir. Plus je cherchais à me rappeler, plus j'avais l'impression de m'enfoncer dans le noir. La panique que je sentais déjà gronder en moi, ne faisait qu'augmenter. Je voulu bouger pour m'asseoir, mais y allant trop rapidement, ma tête m'élança douloureusement. Je fermai les yeux quelques instant le temps que ça se calme avant de recommencer beaucoup plus lentement. Je cherchais à comprendre d'ou me venait ce sentiment de lendemain de veille. Je n'avais certainement pas bue un jour d'école, alors que je venais ici pour étudier donc... Mon regard commença doucement à eveni plus clair tendis que mon esprit sortait d la brume et que je commençais à comprendre ce qui devait c'être produit.On m'a donné quoi? Il s'est passé quoi? Je... J'étais maintenant plus que panniqué, j'étais désormais complètement terrorisé...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/05/2017 à Miami. J'ai posté : 177 Pointage : 0

MessageSujet: Re: Heu... Hein? - Charlie   Lun 11 Déc - 3:14

Oui bon ce qu'elle avait eu donnait une vague impression de lendemain de veille avec le chic de rien se souvenir en prime. Heureusement l'homme en question était au poste et elle ici en sûreté. Donc entre deux horaire et deux comptage de caisse pour le dépôt je jetais un oeil à la jeune femme pur m'assurer que tout allait bien. Si elle se mettait à vomir à plus finir c'Est clair que je l'apportai à l'hôpital... ou du moins appeler une ambulance. Cependant elle dormait alors tant qu'elle dormait ça allait. Une fois le gros de ma journée faite je me frottai le visage pour enlever la fatigue mais aussi les chiffres qui dansaient devant mes yeux. En me tournant je crus voir un regard alors de ce fait je me levai pour voir ses paupières ouvertes. Je lui demandai doucement si ça allait en repoussant une mèche de cheveux.

- Tu es encore au bar. C'est ici que Azra habite quand elle est en ville.. attends.

Je me levai pour aller lui chercher de l'eau et une bouteille de cachet. Je posai le verre d'eau sur la petite table de chevet et ouvrit la bouteille et fit tomber deux cachet dans ma main comme elle me demandait ce qu'elle avait prit et se qui c'était passé. Je me figeai mon regard encore dans ma paume. Je fini par remonter le regard vers elle et lui tendre cachet et verre d'eau en m'asseyant sur le bord du lit. Je l'encourageai du regard de prendre eau et comprimés avant de lui parler.

- Du GHB. Kth st venu m'avertir comme Karl s'occupait de l'homme. Je suis arrivé à temps sinon il partait avec toi...

Je fis une pause réalisant à cet instant ce qui aurait pu se passer, ce qu'elle aurait vécue. Où elle aurait fini? Je senti mon coeur faire un bond de panique dans mon regard. Si j'avais décidé de venir plus tard? Ou le lendemain. Je secouai la tête allant chercher sa main peut-être trop rapidement mais je devais m'assurer de sentir la chaleur de sa peau dans ma main.

- J'ai demandé à Kath de te mettre en sûreté et elle t'a installé ici pendant que je m'occupai de la police. L'homme est au poste avec eux. D'ailleurs... il faudrait que tu passe pour une déposition, j'irais avec toi si tu veux.

Mon regard inquiet fouillant le sien m'assurant qu'elle aille mieux, ou du moins qu'elle soit assez lucide pour comprendre ce que je disais. Sans m'en rendre compte je m'étais approché d'elle mon regard dans le sien. Dieu qu'elle m'avait manqué! Mon coeur tambourinait dans ma poitrine et ma main serrait la sienne et mon regard fouillait le sien. Ma main libre glissa sur sa joue mes doigt massant doucement sa nuque. Lentement je m'approchai d'elle effleurant ses lèvres pour l'embrasser doucement comme si je devais apprivoiser un animal sauvage. Ma main serra la sienne un peu plus fort avant que je rompe le baiser les yeux toujours fermé tentant de prendre contrôle sur ma tête qui me tournai. J'ouvris les yeux lentement pour rencontrer son regard et tout ce que je voulais lui dire s'envola comme par magie.

- J'ai été inquiet Beauté des îles...

Sous-entendant quand j'étais descendu, le temps que je ne la voyais pas, ou qu'elle passait en coup de vent sans un regard pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 09/05/2017 à Miami. J'ai posté : 155 Pointage : 0

MessageSujet: Re: Heu... Hein? - Charlie   Lun 11 Déc - 13:05

J'avais une mal de crane atroce, la bouche sèche et j'étais complètement perdue, dans le néant complet. Il était arrivé quoi? Ou est ce que je me trouvais? La seule chose positive dans tout ça était que j'étais avec Charlie, donc en sécurité. Lorsqu'il répondit à ma question, me disant que nous étions encore dans le bar, je cherchai à comprendre comment je m'étais retrouvé dans ce lit.

Parvenant à m'asseoir lentement, je réalisai que jamais je ne buvais un jour de semaine, donc que mon état n'était certainement pas du à l'alcool. Mon regard désormais terrorisé se posa sur Charlie alors qu'il revenait avec des cachets et de l'eau. Les cachets tombant dans sa main, je lui posai les questions dont je n'arrivais pas à trouver les réponses. Je pris lentement les comprimés, avant qu'il ne me réponde, faisant augmenter un peut plus la panique en moi. Sa main venant rapidement chercher la mienne, je la serai, m'y accrochant comme à un encre dans un océan de panique et de terreur. Mon regard paniqué rivé au sien j'écoutai la suite tentant de ne pas imaginer ce qui aurait pus arrivé s'il n'était pas arrivé, ou je m'aurais réveillé, si je me serait seulement réveillé... J'hochai la tête lorsqu'il me proposa de venir avec moi au poste.

Mon regard ne quitta pas le sien, y cherchant quelque chose afin de me calmer. Sa main serrant la mienne alors que doucement il se rapprochait de moi fit accélérer les battements de mon coeur, ma panique disparaissant lentement. J'étais en sécurité, j'étais avec lui, avec ce barman qui avait le don de me virer à l’envers, de me perdre complètement dans un autre monde ou plus rien n'existait pouvant nous faire du mal. Sa main libre vint doucement glisser sur ma joue avant de doucement aller à ma nuque. Lentement, ses lèvres virent effleurer les miennes doucement, faisant disparaître ce qui restait de peur et de questionnement en moi. Lorsqu'il rompit le baiser, je sentais mon souffle court brûler ma gorge, mon coeur battant follement dans ma poitrine, milles et une questions apparaissant dans mon esprit. Lorsqu'il ouvrit les yeux et que nos regard se rencontrèrent, il me dit avoir été inquiet, faisant augmenter le nombre de questions. Est ce que c'était une excuse pour m'avoir embrasser? Après tout, je lui avais dit de réfléchir et je ne lui avait pas reparler depuis, cette séparation me faisant plus mal que ce que je ne l'aurais crus. Je fouillai son regard un long moment avant de baisser mon regard sur nos mains enlacées, serrant un peu la sienne. Sais-tu ce que tu veux maintenant? Je fini par relever le regard dans le sien, les joues en feu, attendant de savoir ce qui en serait de nous deux. Soit on reprendrait là ou on l'avais laisser, à apprendre à se connaitre tout en passant du bon temps ensemble soit je reprenais mes distances, mais cette fois pour de bon...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/05/2017 à Miami. J'ai posté : 177 Pointage : 0

MessageSujet: Re: Heu... Hein? - Charlie   Lun 11 Déc - 13:38

Je vis la panique dans son regard quand je lui parlais de ce quelle avait eue dans son verre de coca. Moi-même je réalisai que si j'étais arrivé trop tard, ou que j'aurais été absent ça aurait pu mal finir pour elle. Instinctivement ma main alla chercher la sienne comme pour m'assurer qu'elle était là, sentir la chaleur de sa paume dans la mienne. Mon regard ne quittait pas le sien même si je lui avais dit qu'elle devrait aller faire une déposition à la police. Naturellement mon corps, mon âme était appelé par elle donc je m'étais approché doucement pour finalement aller effleurer ses lèvres qui m'avait tant manqué. Ma main se serrant sur la sienne comme mon coeur s'affolait dans ma poitrine. Je fini par me détacher lentement en lui disant que j'avais été inquiet.

Son regard se détacha du mien pour remonter après m'avoir demander si je savais ce que je voulais. Je fronçai des sourcils d'incompréhension. C'était pas clair? Enfin... pour moi il semblait que c'était clair. Son regard planté dans le mien, les joues écarlates je laissai ma main sur sa joue mes doigts massant sa nuque. Je pouvais sentir à quel point sa joue était brulante dans ma paume. Bon alors si ça semblait pas clair... Je retournai à ses lèvres pressant un peu plus sur les siennes mes doigts faisant une pression dans son nuque, ma main toujours dans la sienne qui la serrait pour éviter qu'elle se sauve. À bout de souffle, le coeur me martelant le corps et mon regard retournant dans le sien.

- Là je pense que c'est clair. dis-je un peu essoufflé, les cheveux me tombant dans le visae que je tentai de chasser d'un coup de tête.

Je relâchai sa main doucement et posai ma main à plat sur le lit à la hauteur de sa hanche, pendant que la main sur sa joue descendit sur son épaule.

- Je te veux toi. Je veux apprendre à te connaître même si... si je t'ai servi des excuses bidons, mais tu ne pourras pas m'empêcher de le penser Chelsy mais... je suis prêt à me faire croire que je suis jeune, vigoureux, plein d'énergie dis-je avec un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 09/05/2017 à Miami. J'ai posté : 155 Pointage : 0

MessageSujet: Re: Heu... Hein? - Charlie   Lun 11 Déc - 19:22

J'avais de la difficulté à analyser et à comprendre ce qui ce passait, j'étais consciente et lucide, mais on aurait dit que tout ce déroulais trop vite pour que mon cerveau assimile ce qui se passait. Un peu comme si je regardais dans un miroir avec une légère vague qui déformait, mais juste un peu, juste assez pour que l'on ne soit certain de rien. Lorsqu'il était doucement venue cherche mes lèvres, mon corps avait réagit au quart de tour, mon souffle ce faisant court, mon coeur s'affolant, mais mon cerveau fit jaillir plusieurs questions de plus, ne parvenant pas à assimiler ce baiser avec ce qui c'était passé, ne parvenant pas à comprendre ce que je devais en conclure par rapport à notre discussion.  

Les joues en feu, je le regardais, attendant de savoir ce qu'il allait me dire. Je ne voulais pas tirer un trait sur ce qui se passait, mais je n'étais pas ce genre de fille qui laisse l'autre la repousser et la ramener à lui comme bon lui semblait ou simplement pas ce qu'il ne savait pas ce qu'il voulait. Je n'allais certainement pas souffrir je ne sais combien de temps à jouer à ce genre de petit jeu. Ce fut finalement ses lèvres qui revinrent prendre les miennes qui répondit à ma question, me coupant le souffle. Ma main libre alla doucement ce poser sur son bras, alors que mon autre main serra la sienne. Lorsqu'il relâchât mes lèvres, mon regard se plongea dans le sien, ses mots faisant apparaître un petit sourire en coin sur mon visage. Ce qu'il me dit ensuite me fit rougir un peu plus avant que je ne lui fasse un petit sourire. Je suis certaine que tu n'auras aucun mal à te le faire croire, je t'aiderai. Je lui fit à nouveau un petit sourire avant de soupirer. Quoi que depuis un certain temps ses moi qui passe pour la vieille à me retrouver au lit avec toi qui veille sur moi. Mon regard ce perdit dans le sien un moment avant que l'idée de ce qui aurait pus m'arriver me revienne en mémoire. Merci de ne pas l'avoir laisser m’emmener, je... Frissonnant, je baissai le regard. Encore une fois, Charlie avait veillé sur moi, tel un ange gardien, un ange gardien qui embrassait drôlement bien... Je me retenais depuis que je m'étais éveillé, mais maintenant que cette question était réglé et que la panique recommençait à me gagner, j'allai me réfugier dans ses bras, allant y chercher la sécurité dont j'avais besoin, ne pouvant m'empêcher de penser à tout ce qui aurait pus arriver et de craquer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/05/2017 à Miami. J'ai posté : 177 Pointage : 0

MessageSujet: Re: Heu... Hein? - Charlie   Lun 11 Déc - 21:52

J'étais certain que c'était clair donc je mis plus de vigueur et de passion dans mon baiser à me couper le souffle, à serrer ma main dans la sienne. Le souffle me manquait et je dus relâcher mon étreinte en lui disant que c'était elle que je voulais. C'était elle que je voulais connaître, c'était elle que je voulais qu'elle me découvre. C'était à elle que j'avais envie de m'ouvrir, de faire baisser mon masque de dragueur, de lui démontrer que le vrai Charlie était peut-être un peu plus complexe et un peu plus brisé qu'il ne le laissait voir. Les cheveux dans le visage que je chassai, ou du moins tentai de chasser d'un coup de tête je vis ses joues rouges et sa petite phrase me fit sourire en haussant un épaule. J'allais tenter du moins sachant que je n'avais plus 20 ans non plus. Cependant la suite de sa phrase me fit sourire tendrement.

- Tu ne seras jamais vieille Beauté...

Mon regard se perdit dans le sien où rien ne se dit ou simplement ses iris sombre se plantait dans les miens finissant par me remercier de ne pas l'avoir laisser l'apporter. Je comprenais ce qu'elle voulait dire me l'étais imaginé plusieurs fois au cours de ma journée. Je n'eus pas le temps de lui dire quoique se soit qu'elle se réfugia contre moi je senti ses doigts se crisper dans ma chemise et de mon côté je la serrai fort contre moi allant me réfugier dans le creux de son épaule.

- Jamais je t'aurais laissé partir avec... Ça va je suis là, ça va aller.

Je ne relâchai pas mon étreinte la gardant contre moi pendant que je la sentais craquer et sangloter dans mon oreille. Une de mes mains remonta à sa tête ou je caressai ses cheveux sans rien dire juste lui donner le temps de laisser sortir le trop plein. Quand elle fut plus calme ou du moins que je la senti plus calme je me détachai doucement d'elle et essuyai ses larmes sur ses joues doucement mon regard remontant dans le sien.

- Il me reste une chose à faire. Si tu veux repose-toi en attendant je serais vite de retour et on pourra aller au poste ensuite ça te va? Je peux te faire un sandwich aussi si tu as faim...

Je parlais doucement, presque en chuchotant comme si parler trop fort allait réveiller sa peur panique qui venait à peine de se calmer. Tout en lui parlant, j'essuyais ses joues, chassai une mèche de cheveux sur son front, son visage pour les remettre derrière son épaule mes doigts glissant dans sa chevelure d'ébène mon regard rivé dans le sien refusant de se détacher. Si elle avait eue peur je vais lui taire comment moi je me suis senti une fois en-bas des escaliers...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 09/05/2017 à Miami. J'ai posté : 155 Pointage : 0

MessageSujet: Re: Heu... Hein? - Charlie   Lun 11 Déc - 22:55

Cela faisait maintenant deux fois que je me réveillais dans des lits inconnue, sans souvenirs de ce qui m'était arrivé et comme la fois précédente, rien ne m'était arrivé grâce à Charlie qui avait veillé sur moi. Perdue dans son regard un petit sourire en réponse au fait que je ne serais jamais vieille, je fini par le remercier d'être venue me chercher à temps. Qui sait ce que cet homme aurait pus me faire, non en fait ça c'était évident, mais jusque ou il aurait été ça c'était une autre histoire. La panique revenant me gagner, j'allai me réfugier contre lui, finissant par craquer sous la panique et la terreur. Mes mains crispés sur sa chemise, m'y agrippant afin de ne pas me noyer sous la panique, son visage vint se loger dans le creux de mon épaule, tendis qu'il me disait que ça allait aller, qu'il était là.

Je restai agrippé à lui ainsi un moment à sortir ce que je ne pouvais plus supporter. Laissant sortir cette angoisse et cette panique que provoquait la simple pensée de ce qui aurait pus m'arriver. Mes sanglots finissant par ce calmer, Charlie ce recula doucement avant d'essuyer mes larmes. Son regard revenant dans le mien, il me dit de l'attendre un moment, qu'il devait encore faire quelque chose et qu'il pourrait ensuite m'accompagner au poste. Oui ça me va, je n'ai pas vraiment faim pour le moment. Je vais tenter de me reposer encore un peu et boire de l'eau... Beaucoup d'eau... Je lui fis un petit sourire avant de le laisser aller faire ce qu'il devait faire et de prendre le verre d'eau que je terminai avant de me recoucher en boule dans le lit. Rapidement et sans vraiment m'en rendre compte, je sombrai dans le sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/05/2017 à Miami. J'ai posté : 177 Pointage : 0

MessageSujet: Re: Heu... Hein? - Charlie   Lun 11 Déc - 23:33

Elle était agrippée à moi comme un enfant apeurée et comme tout renfort ce que je pouvais lui offrir était mes bras et de vagues paroles rassurantes, ou du moins que je tentais être rassurante. Finalement je ne dit rien de plus la laissant sortir le trop plein jusqu'à se que ses sanglots se calment, que ses doigts se détendent dans ma chemise. Doucement je me reculai pour essuyer ses joues encore humides de ses larmes. Finissant par lui dire qu'il me restait une petite chose à faire avant de quitter lui offrant même un sandwich si elle voulait mais je tenais à ce qu'elle se repose. C'était fort cette cochonnerie. Finalement elle me dit simplement qu'elle n'avait pas faim et qu'elle boirais de l'eau et beaucoup.

- Je fais vite.

J'allais lui chercher une bouteille d'eau fraîche que je déposai à côté de son verre avant de prendre ma tablette et aller faire la commande. Je pris soin de bien refermer derrière moi éviter que quelqu'un ne la dérange. Donc j'allais dans le frigo pour un rapide coup d'oeil pour revenir à l'avant et mon oeil habitué repéra rapidement ce qui manquait, allait manquer. Mes deux collègues prenaient des nouvelles de la jeune femme et aussitôt je les rassurai qu'elle allait quand même bien et que j'irais au poste avec elle comme elle était terrorisée. Bon... c'était pas tellement aller au poste qui la faisait paniquer mais ils n'avait pas besoin de savoir. Une fois ma commande faite, une discussion avec un client et des nouvelles d'un autre, je fini par monter et entrai ma commande sur l'ordinateur et enfin l'envoyai.

- Enfin! Terminé!

Je m'étirai longuement et ramassai mon bordel avant d'aller dans la chambre d'un pas décidé et je la vis roulé en boule et endormie. Je n'osai pas la déranger tellement elle semblait bien. Doucement je m'assied sur le lit et la regardai un long moment. Je fis un sourire en tassant un large mèche de cheveux qui avait glissé de son épaule. Combien de temps je restai ainsi je ne savais pas mais je fini par la réveiller doucement mes doigts glissant sur ses bras pour finalement prendre sa main et la bécoter doucement attendant de voir ses paupières battre lentement à mesure qu'elle se réveillait.

- Finalement tu t'es reposée. Si tu es prête on va y aller.

Je l'aidai à s'habiller et en sortant je la fis passer devant moi ses livres dans mes bras guettant pour ne pas qu'elle manque une marche. Je nous fis sortir par derrière pour éviter les questions et les regards curieux. Une fois dans ma voiture je pris la direction du poste de police. Quand nous fûmes arrivé je me tournai vers elle et lui fit un sourire encourageant avant de descendre de voiture. En arrivant je donnai le nom de l'inspecteur en charge de l'enquête et on nous conduisit à une salle d'attente où on nous demanda de patienter. Difficile de faire autrement....

- Tu vas devoir faire ta déposition seule mais je serais pas loin je reste ici.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 09/05/2017 à Miami. J'ai posté : 155 Pointage : 0

MessageSujet: Re: Heu... Hein? - Charlie   Dim 17 Déc - 23:57

Roulé en boule dans le lit, j'avais fini par me rendormir après avoir bue beaucoup d'eau. Je ressentais un drôle de mélange d'émotions, d'une part j'étais terrorisé par ce qui c'était produit et de l'autre j'étais heureuse que Charlie est enfin pris une décision. Les deux émotions contradictoires tourbillonnaient en moi, me tournant la tête. J'avais cependant réussi à me rendormir, oublient un moment l'horreur que j'avais frôlé. Ce fut ses baisers sur ma main qui me réveillèrent, me sortant doucement de la douceur de la brume protectrice. Si tôt mes yeux ouvert, mon regard se plongea dans le vert océan de celui de Charlie. Lentement je fini par me lever, après lui avoir fait un petit sourire. Non je n'étais pas prête, je n'avais pas envie d'aller au poste, je n'avais pas envie d'aller parler de ce que je ne me souvenais même pas, mais je savais que si je voulais que le type responsable de tout ça paie et si je voulais éviter à une autre fille de vivre ça et pire même encore, je devais y aller.

Aidé de Charlie je m'habillai avant de descendre et de sortir par la porte arrière pour aller au poste. Je bougeais lentement, la tête me tournant encore un peu à chaque mouvement que je pouvais faire. Arrivant au poste, je fini par descendre de la voiture après un sourire encourageant de la part de Charlie. On nous fit nous asseoir dans la salle d'attente en nous demandant de patienter. Je hochai la tête doucement lorsque mon protecteur me dit que je devrais aller faire ma déposition seule, ayant encore moins envie d'y aller. Je fis cependant ce que j'avais à faire, racontant ce que je me souvenais. Losqu'enfin je pus partir de là, ce fut avec soulagement que je retrouvais Charlie qui m'attendait et que je partie avec lui.

Lentement les jours passèrent. Je voyais Charlie ici et là entre son boulot et mes études. Les examens de fin de sessions arrivèrent et mon stresse augmenta au point ou un soir ou j'étudiais je fini par perdre patience. Charlie vint alors à mon secoure en me montrant une trappe secrète pour aller dans le petit appartement au deuxième ou je pourrais étudier tranquille lorsque le besoin se ferait sentir. Au bout d'un mois à étudier comme jamais, faire des travaux interminables et faire des examens tous plus difficile les uns que les autres, j'entrai dans le bar pour fêter ma fin de session et les congés qui venaient avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/05/2017 à Miami. J'ai posté : 177 Pointage : 0

MessageSujet: Re: Heu... Hein? - Charlie   Lun 18 Déc - 1:01

Finissant ma commande je l'envoyai finissant par ramasser mon bordel et aller voir la jeune femme. J'allais m'asseoir sur le bord du lit la regardant dormir paisiblement finissant par becoter sa main et la regarder ouvrir les yeux doucement. Je l'aidai à se préparer pour aller au poste et qu'elle puisse faire sa déposition. Quand se fut terminé, on me demanda à mon tour et je fis donc ce qu'on attendant de moi. Pour finalement aller reconduire la jeune femme.

 Les jours s'écoulaient lentement et entre ses cours et mon boulot on tentaient de se voir, et avoir du plaisir sans prise de tête. Cependant un jour je la vis rager à se concentrer sur ses travaux. Avec un sourire je ramassai ses livres et lui fut signe de me suivre ou je lui montrai la trappe pour qu'elle se faufile sans que personne ne le sache.

Un mois s'écoula entre boulot et études mais j'avais engagé une jeune et jolie jeune femme qui, au vu de son CV, semblait LA perle rare. Je lui donnai la formation lors de jours moins achalandés me démontrant ainsi qu'elle semblait dégourdie et ambitieuse. Donc la veille je lui dis de venir et ainsi elle saurait son horaire. Cependant je vis qu'elle était loin de la jeune femme débrouillarde qu'elle me disait. Si se n'était pas un mélange de dise dans les shooters c'était une visible maladresse dans son service, buvant plus qu'elle ne vendait. Le comble fut quand j'entendis le bruit de verre qui me fit sauter. 

- Putin de merde... Charlie je pense que... me dit Karl

- Je la vire bordel!


 Mes collègues se regardèrent n'osant même pas me regarder. Je lui fis signe de venir me voir lançant mon torchon dans le lavabo. Quand elle arriva je lui pris le plateau des mains et lui fis signe de me suivre. Je montai avec elle dans le bureau prenant appui sur le comptoir mes yeux se plantant dans les siens.

 - Tu prends tes choses et tu t'en vas. Tu es virée 

 - Mais Charlie...

 - Tu as fait perdre de l'argent considérable au bar ce soir. Tu n'es même pas foutu de faire un plateau de shooter sans que je sois là à te donner la main! Putin mais tu as un CV de la mort! Tu n'es pas aussi expérimenté que tu le dis.

- Je... j'ai un peu exagérer... désolé...

- Putin.. écoute tu ramasse tes choses mais arrête de mentir sur un CV. Allez ouste!


Je lui ouvris la porte et une fois qu'elle fut partie je la claquai derrière elle. Heureusement qu'il y avait la musique à plein tapis sinon j'aurais alerté tout le monde. Je m'appuyai sur la porte vraiment en rogne. Elle nous a fait perdre des centaines de dollar ce soir. Quel con j'ai été! Pourtant elle semblait si douée aussi. Ce fut du bruit dans la chambre qui me fit rouler des yeux et baisser le regard au sol en me pinçant les lèvres tentant de me calmer pour ne pas étriper l'intrus qui se faufilait. Je fini par remonter un regard sombre, noir et dur un pli se formant sur mon nez, vers la dite intruse.

- J'imagine qu'il t'ont dit pour que tu sois ici. dis-je encore frustré de la tromperie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 09/05/2017 à Miami. J'ai posté : 155 Pointage : 0

MessageSujet: Re: Heu... Hein? - Charlie   Lun 18 Déc - 13:12

Enfin le dernier examen venait d'être terminé et croyez moi, j'avais bien l'intention de fêter ça. Lorsque j'entrai dans le bar, je me rendis vite à l'évidence que je n'étais pas seule à vouloir fêter ça en grand. Déjà une masse d'étudient étaient présent. Mon nom fut prononcé par différentes personnes, avec tous le temps que j'avais passé ici, soit à étudier soit à m'amuser pour décompresser ou encore à chanter, les habitués me connaissaient maintenant bien. Sourire aux lèvres, je saluais les uns et les autres en me rendant au bar. Je m'aperçu rapidement que seul Karl et Kathleen était présent, surprise, je cherchai Charlie du regard avant de me diriger lentement vers la chambre froide. Je fus cependant arrêté par la serveuse. Attend n'y va pas tout de suite... Il est en train de viré la nouvelle avant qu'elle ne fasse fermer le bar par son incompétence et crois moi tu ne veux pas voir Charlie dans cet état... J'allais répliquer, mais la dite demoiselle maintenant congédié passa comme un ouragan près de moi. Je vois... Elle nous a mis dans un sale pétrin... Comme si la fin de session était le bon moment pour ça... Je la regardai un moment avant que Karl ne l'appel à l'aide. Écoute je vais aller le voir un peu... Essayez de tenir le coup un moment, j'ai peut être une idée pour vous aider. J'allai donc d'un pas rapide vers le passage secret. Passant par la trappe, j'entrai donc dans la chambre, pour voir Charlie qui me regardais avec un regard que je n'aima pas du tout. On m'a rapidement expliqué oui. Je m'approchai lentement de lui, plantant mon regard dans le sien. Mon dieu que je n'aimais pas se pli qui lui donnait un air méchant. Écoute j'ai peut être une solution pour vous, mais avant tout... Je m'approchai encore, devenant tellement près de lui que je n'avais qu'à lever la main pour le toucher. Calme toi, s'il te plait. À moins que... Un petit sourire en coin apparaissant sur mes lèvres, je levai ma main pour la poser doucement sur son torse et le pousser doucement jusqu'à ce qu'il recule jusqu'au mur derrière lui. Tu préfère que je te calme? Ma main glissa alors lentement de son torse au rebord de son pantalon tendis que je me montais sur la pointe des pieds pour aller doucement effleurer ses lèvres des miennes. À toi de voir...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/05/2017 à Miami. J'ai posté : 177 Pointage : 0

MessageSujet: Re: Heu... Hein? - Charlie   Lun 18 Déc - 16:53

Je m'en voulais, je me sentais comme un con et trompé parce que j'avais osé croire un putin de bout de papier. Donc après lui avoir gueuler dessus et lui dire de foutre le camp je claquai la porte derrière elle tellement la rage me faisais vibrer le corps. Bordel! Une fin de session, le bar plein et j'ai à peine de quoi payer les misérables trois plateaux de shooter qu'elle avait fait. Quand j'entendis du bruit de la chambre je tentai de reprendre contenance remonta mon regard sur une Chelsy qui se tenait la dans l'embrasure de la porte. Je lui parlai froidement trop encore en colère contre cette pauvre conne. Les sourcils froncés elle s'avançant lentement me disant qu'elle avait peut-être une solution pour nous. Lentement je me redressai mes mains toujours dans mes poches mais ma colère faisant place à la curiosité ce pli de colère disparaissant lentement.

Elle était maintenant tellement près de moi que la colère sembla un vague souvenir mon regard restant dans le sien. Sa main me poussant sur le mur derrière moi mes mains sortant de mes poches finalement un petit sourire en coin montant sur mes lèvres Sa main sur le rebord de mon pantalon et ses lèvres effleurant les miennes je haussai un sourcil ma main glissant sur sa nuque.

- Je pense que je suis encore fâché.

Quelques minutes plus tard entrain de me rajuster mon pantalon et ma chemise je me tournai vers Chelsy et la pris pour l'asseoir sur le comptoir ainsi un peu plus à ma portée. J'allais prendre ses lèvres doucement plaçant mes mains sur ses hanches sans rien tenter pour finalement me séparer d'elle doucement. Mon regard se perdant dans l'abîme sombre et envoûtante de ses prunelles.

- J'aimerais bien rester mais je dois retourner bosser avant qu'ils viennent me chercher par le cou. Mais avant...

J'allais bécoter son cou avec envie remontant à son oreille pour lui demander qu'elle était son idée pour continuer la découverte de son cou, sentir son parfum si délicat et me laisser chatouiller par ses cheveux aussi doux que la soie. Quand j'entendis son idée je stoppai mon manège quittant l'endroit si chaud et doux de sa nuque pour la regarder longuement mon regard fouillant le sien.

- Chelsy... tu es certaine être capable? Je veux dire... j'ai pas vraiment le temps de te donner une formation. Je peux tenter de faire ton plateau si besoin est....

L'idée était intéressante mais me diviser en deux ça allait être chaud mais d'un côté avais-je le choix?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 09/05/2017 à Miami. J'ai posté : 155 Pointage : 0

MessageSujet: Re: Heu... Hein? - Charlie   Lun 18 Déc - 17:40

je m'étais glissé par la trappe avec une idée pour résoudre le problème et je devais bien l'avouer qui m'aiderait un peu aussi. Je m'approchai donc de lui mais n'aimant pas ce que je voyais dans son regard, je décidai de l'aider à ce calmer avant de lui proposer ma solution. C'est donc un sourire en coin et les joues roses que je pris les devant et le faisant reculer au mur je lui proposais mon aide pour ce calmer. Je passai donc un moment après qu'il m'est dit être encore fâché à faire baisser la pression et à le calmer.

quelques instant plus tard, je me retrouvai assise sur le comptoir, ses lèvres sur les miennes, prête à l'arrêter si tout allait plus loin, mais il ne tenta rien venant simplement se perdre dans mon cou en me demandant quel était mon idée pour leur problème. Je réussi à lui résumer en une phrase mon idée entre deux soupire de délice. Je pourrais la remplacer. Stoppant l'exploration de mon cou, il remonta son regard dans le mien, venant fouiller mes prunelles un long moment. Je lui fis un sourire rassurant en entendant sa question. Je t'ai regarder faire souvent Charlie, je sais ce que le plateau contient et comment les faires et je ne suis pas trop maladroite, je devrais bien m'en sortir. Je le regardai sur de moi. On tente le coup avec un premier plateau. Si il y a quoi que ce soit, tu le dis et je file fêter ma fin de session avec les autres, si tout va bien, je fais le service pour se soir et on discutera pour la suite après ou demain. Tu en penses quoi? Je ne pouvais pas être pire que celle qu'il venait de congédier si j'avais bien compris. Commencer par un premier plateau serait l'idéal ensuite et bien on verrait et si je ne faisais pas l'affaire et bien je ne m'en formaliserais pas et au moins j'aurais tenté le coup. La plupart des clients me connaissait désormais et m'aimais bien donc... Je le regardai un long moment attendant sa réponse, le laissant réfléchir. Ne soit pas mal à l'aise si tu n'aimes mieux pas et tu n'auras pas plus à être mal de me le dire si je vous nuis plus que je vous aides. Tu le dis et je retourne de l'autre côté du bar avec le sourire ses promis. Je lui fit un sourire encourageant, attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Heu... Hein? - Charlie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Heu... Hein? - Charlie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tu fais quoi la! hein!!!
» CHARLIE X)
» Charlie-Swan (pas fini!!!)
» Charlie la licorne
» Je t'ai manqué, hein?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Summer Life :: Miami dans sa splendeur :: Coconut Grove :: Coconut Cabaret Club-
Sauter vers: