Partagez | 
 

 sorry not sorry // pv: beth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 07/08/2017 à Miami. J'ai posté : 26

MessageSujet: sorry not sorry // pv: beth   Jeu 21 Sep - 9:54


SORRY NOT SORRY.

rik & beth

On peut dire que tu avais passé une bonne soirée,  et une bonne nuit. En bonne compagnie, mais pas une compagnie comme les autres. Cette fille-là, était différente. Vous étiez proches, il y avait cette bonne entente, tu pouvais discuter avec elle toute la soirée avec cette facilité si naturelle. Elle était belle, douce... Elle te faisait cet effet, différent des autres filles avec qui tu passais tes nuits. D'ailleurs, avec elle, tu n'étais pas allé aussi vite, tu avais été patiente. Pas parce qu'elle était mariée, ça ce n'était pas une barrière pour toi, mais parce que justement, cette différence que tu sentais chez elle, te donnait surtout l'envie d'en apprendre plus sur elle, passer du temps à ses côtés, d'y aller tranquillement. Des femmes mariées, t'en avais déjà eu affaire, il y avait même eu cette fille, la meilleure amie de ta soeur ainée, avec qui tu avais couché le jour-même de la cérémonie, une heure seulement avant qu'elle ne prononce ses voeux face à son mari. Et elle l'avait regardé dans les yeux, encore essoufflée par ton passage. Mais ça, on l'avait mis sur le dos du stress. Bref, en tout cas, les alliances ne te freinaient jamais. En tout cas, quand il s'agissait de pure histoire de sexe. Ce qui en fait, n'était pas tout à fait le cas avec Beth. Il y avait ce jeu de séduction, cette ambiguïté, et hier, cette tension qui était devenue en plus insupportable. Ce besoin de se dévorer, se caresser, corps contre corps. Elle avait craqué, et toi aussi.
Pourtant, ce n'était pas tout à fait perdu, et ce malgré ta nature de jaguar. Les choses s'étaient faites tout naturellement, comme à chaque fois avec elle. Rien de forcé, ni même proposé, s'était venu comme ça. Ça t'avais même surprise, agréablement.

Et t'avais bien dormi. Ça faisait maintenant un mois que tu étais sorti de prison, et le lit et les grasses matinées étaient encore comme une gourmandise que tu redécouvrais et dégustais. Après tout, tu avais passé cinq ans sans la moindre intimité, au lit dur à supporter les ronflements de ta co-détenue, et réveillée tôt dans la journée par les hurlements ou les surveillantes. Alors depuis que tu étais sorti, tu n'étais jamais la première à te réveiller, même aujourd'hui. Tu avais dormi profondément, la prenant quelques fois dans tes bras durant la nuit, la gardant contre toi. Mais durant la matinée, tu avais fini sur le ventre dans ton coin, toujours totalement endormie. Les draps recouvraient tout juste le bas de ton dos, on pouvait ainsi voir tes nombreuses cicatrices sur le dos, mais également tes tas de taches de rousseur qui te donnait ce charme particulier en plus. Généralement, s'étaient les rousses qui héritaient de toutes ces tâches, pourtant, s'était une chevelure blonde sauvage qui était en bataille sur ta tête. Allez savoir d'où ça te venait, car même ta soeur n'en avait pas autant. Quant à tes cicatrices, elles étaient plutôt impressionnantes. Des lacérations, longues et épaisses, mais qui étaient seulement sur ton dos. Heureusement, le reste de ton corps était lisse et sans la moindre cicatrice aussi grande. Et lorsque tu t'étirais parfois, on pouvait remarquer ces muscles de ton dos, et de tes épaules, prouvant bien que tu étais athlète. Ils étaient raisonnables, loin du body-building. Ca te donnait du charme, on éprouvait ce sentiment de protection quand on était avec toi, et tes abdos avaient le don de faire la gente féminine. Ton corps, s'était une arme massive, et tu savais en jouer, ce qui te donnais en plus ce regard de félin et cette façon de séduire qui les hypnotisaient. On ne te surnommait pas le jaguar pour rien en prison, et ce surnom t'était revenu même en en sortant, parce que tu étais resté la même, à aimer la compagnie féminine, ainsi que séduire.
Mais au fond, même si tu étais fière de ce côté-là, tu espérais que ça n'allait pas te porter préjudice avec cette jolie brune juste à côté de toi. Parce que ce n'était pas seulement son corps qui te plaisait, elle était bien plus que ça. Alors, est-ce que ta réputation allait la faire fuir, ou pire, vous auriez une proie en commun qui mettrait le bordel, ce genre de chose? Vu la situation de Beth, t'y pensais pas, mais après tout, on était jamais sûr de tout dans ce monde...

EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
http://awkohawnohell.tumblr.com/
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 20/07/2017 à Miami. J'ai posté : 100

MessageSujet: Re: sorry not sorry // pv: beth   Jeu 21 Sep - 21:56

Rien de plus lointain qu'une femme qui s'installe dans un nouvel amour. Une extraterrestre, un doux monstre distrait dont le visage, proche et déjà méconnaissable, provoque une attirance exacerbée, torturante et vaine. (@Andreï Makine // beerus)
polka dots
☆ Erika ♥️♥️ Beth ☆

Quel frisson ! Dès que mon regard croise le sien, quand son sourire me transporte bien plus loin que je peux le penser. Nous avons partagé une excellente soirée il y a peu, après lui avoir volé un baiser. Je comprends aujourd'hui que ce n'était en rien une erreur, que mon corps entier le voulait tout autant que mon esprit. Aller travailler devenait une énorme joie depuis bien longtemps, savoir qu'elle serait là me donnait des ailes pour affronter les nuits. J'en arrivais même à rêver d'elle à mes côtés dans ce grand lit froid, la voir à mes côtés, me réveiller pour contempler sa beauté. Ce n'est qu'un rêve je sais, je me rends compte à quel point cette blonde peut m'obséder. Depuis cette soirée en sa compagnie, il y a comme un jeu qui s'est installé entre nous. Un peu le chat et la souris, une séduction à celle qui craquera la première il faut croire. Mon mari ? Pourquoi j'y penserai maintenant ? Je ne veux qu'une seule chose là maintenant, profiter des moments qui me sont donnés avec Erika.

Un sourire de trop, nous n'avons pas pu tenir plus longtemps. J'avais ce besoin de sentir son corps contre le mien, retrouver le chemin de ses lèvres pour déguster ce goût sucré à peine perçu l'autre jour. J'en étais brûlante, la température de mon corps tout entier avait dépassé bien de loin la limite. Un moment tellement magique, une nuit que je ne pourrai oublier de si tôt. Je me trouve la première réveillée, allongée sur le dos, je n'ose pas me retourner et découvrir qu'il ne s'agit que d'un rêve de plus. Un soupir de sa part me fait sourire bêtement, cette fois nous y sommes pour de bon, elle est réellement à mes côtés. Je choisi finalement de me mettre sur mon côté pour la contempler tandis qu'elle dort encore. Je peux voir chaque partie de son corps, sauf peut-être son fessier qui recouvert par le drap se fait timide. Du bout des doigts je dessine ces cicatrices qu'elle possède sur le dos, cette femme a du souffrir ce qui en rajoute à son charme. Les cheveux en arrière pour une vue dégagée, de doux baiser, je suis le chemin tracé par mes doigts. Glissant une main sous son ventre, je me faufile sur le haut de son dos venant couvrir son cou. Je me sens tellement bien quand elle est à mes côtés, c'est un peu comme ci le monde s'est arrêté sur nous deux. L'envie de profiter de chaque minute en sa compagnie, ne pas la lâcher, la couvrir chaque seconde de mes bras.

Je me lève du lit en attrapant ce qui je crois sont mes vêtements et me dirige vers la salle de bain. Mon reflet dans le miroir, je me trouve illuminée ce matin, il y a bien longtemps que je n'avais si bien dormi. Si longtemps que je me sentais si légère, cette nuit m'aura été vraiment bénéfique. Je souris observant à qu'elle point je peux avoir l'air bête quand je pars dans mes pensées. Un pression et l'eau coule désormais, observant de l'autre côté je remarque que Rik n'a pas bouger. Je me dis que le bruit de la douche ne l'embêtera pas et file sous l'eau bien chaude. D'où je suis, j'ai encore une vue sur son corps alors que je me lance dans une bataille avec cette mousse. Des frissons refont surface en passant par certaine partie de mon corps, je peux encore ressentir les effets de cette nuit. Sentir ses caresses sur ma peau, ses baisers sur mes lèvres. L'envie d'aller la réveiller pour remettre ça me force à secouer la tête, elle doit être épuisée autant la laisser récupérer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 07/08/2017 à Miami. J'ai posté : 26

MessageSujet: Re: sorry not sorry // pv: beth   Ven 22 Sep - 19:44


SORRY NOT SORRY.

rik & beth

Tu as toujours eu le sommeil très léger, malheureusement pour toi, car ce n'était pas ce don tu avais besoin en prison. Du moins pas tout à fait. Les hurlements, coups sur les portes, ronflements, pas et voix des surveillantes... Tout te réveillait, et tu avais souvent fait des nuits blanches, ou dormi ne seraient-ce que deux ou trois heures. Ça te rendait moins rayonnante, pâle, cernée, à fleur de peau sans arrêt, et donc souvent avec des bleus car tu te battais souvent. Et parfois on te mettait à l'isolement, et s'était pire. S'était là qu'il y avait les plus dingues autour de toi, alors les hurlements étaient plus stridents et réguliers, et ce, jours et nuits, alors que tu moisissais dans une cellule vide, puante, avec un lit encore plus dur et grinçant. Bref, la prison et le sommeil n'allaient pas du tout ensemble. Et tu aurais pu t'habituer à tous ces bruits en cinq ans, tout comme certains s'habituent aux ronflements de son compagnon ou aux miaulements du chat. Mais tu n'as jamais pu, car il fallait aussi que tu restes sur tes gardes. Parfois, il y avait des magouilles et les surveillantes laissaient ta cellule grande ouvertes, ainsi, tu te faisais réveiller par les brutes qui voulaient te régler ton compte. Alors, t'avais intérêt à vite pouvoir te défendre et les mettre à terre. C'est pour ça, que ton sommeil léger n'a jamais changé. Du moins, jusqu'à ce que tu sortes de cet Enfer. Comme par magie, lorsque tu as emménagé dans ce petit appartement sympathique, au fur et à mesure du temps, ton esprit s'est apaisé et tu ne te réveillais plus au moindre bruit, tu n'avais plus à être sur tes gardes. Au début, s'était dur. Le moindre craquement du bois de tes meubles, klaxon de voiture dehors, ou même la douce caresse d'une de tes amantes sur ton corps, te faisait sursauter de plus belle. Et puis tout doucement, tu retrouvais le plaisir d'être en sécurité, en toute intimité, dans une chambre, et non pas une cellule. Et ça, ça te faisait un bien fou.

C'est pourquoi tu dormais si paisiblement aux côtés de Beth, et ses baisers et caresses sur ton corps ne t'avais pas réveiller en trombe, c'est presque si tu continuais à dormir. Tu comatais, sentais ses douces caresses, mais encore bercée par les bras de Morphée. Tu reprenais tes esprits et te réveillais doucement, c'est finalement lorsque tu entendais l'eau de la douche couler que tu remettais tout en place dans ta tête. Le doux parfum que tu sentais dans les draps, celui de Beth... Ca te faisait te souvenir de la veille, et de la nuit que tu avais passé avec elle. Tu en souriais, intérieurement, trop faible encore pour que le moindre petit muscle de ton visage ne réagisse. Mais ces souvenirs te donnaient envie de la sentir à nouveau contre toi, alors tu tendais le bras, glissait ta main un peu partout dans le lit alors que tu gardais les yeux fermés. Mais rien. Tu ouvrais finalement durement les yeux, et c'est presque si tu te sentais déçu de ne pas l'avoir à tes côtés au réveil, la remarquant ainsi sous la douche plus loin. Non, t'étais carrément déçu, mais ça, tu pourrais pas l'admettre. Alors tu grommelais puis baillais tout en te retournant sur le dos, t'étirant un grand coup et arrangeant tes longs cheveux blonds qui s'étalaient partout sur ton visage. Seins nus, tes abdos se creusant et se contractant lorsque tu t'étais étiré, tu finissais par regarder cette femme si belle plus loin, sous sa douche. Et tu esquissais un sourire, tout en l'admirant, si parfaite. Tu avais tellement attendu pour l'atteindre, et même au réveil, elle te faisait attendre avec cette impatience. Mais t'adorais ça. Cette femme, elle n'était décidément pas comme les autres.

EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
http://awkohawnohell.tumblr.com/
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 20/07/2017 à Miami. J'ai posté : 100

MessageSujet: Re: sorry not sorry // pv: beth   Dim 24 Sep - 19:12

Rien de plus lointain qu'une femme qui s'installe dans un nouvel amour. Une extraterrestre, un doux monstre distrait dont le visage, proche et déjà méconnaissable, provoque une attirance exacerbée, torturante et vaine. (@Andreï Makine // beerus)
polka dots
☆ Erika ♥️♥️ Beth ☆

J'ai pu en vivre des relations, être amoureuse ? Dans ma vie toute entière, trois personnes m'ont offert la chance de les aimer. Ma toute première relation, j'étais encore bien jeune et l'ai très mal vécue à la fin. J'y croyais beaucoup trop je pense alors quand cela à du se finir, j'en ai été déprimée. J'ai ensuite rencontré celui qui fut mon mari, la chose la plus belle, du moins j'y croyais vraiment fort. Cette femme, celle qui a hantée mes nuits pendant tellement longtemps. C'est moi qui ai foiré cette fois là, on aurait pu être heureuse oh ça oui. Trop absorbée par un mariage que je pensais pouvoir sauver, trop peur de prendre un nouvel engagement m'ont fait partir en courant. Le résultat n'en reste pas moins le même, je me trouve toujours coincée dans un mariage foutu. Malheureuse d'aimer un homme, un amour sans retour. Alors oui, j'avais besoin de ressentir quelque chose, d'être à nouveau vivante. Cette blonde est arrivée, mes pensées se sont tournées vers elle, ce baiser ne me quittait plus. Mon corps tout entier la réclamait, voulait s'abandonner à ses mains, ses lèvres.

Le réveille fut merveilleux, un instant j'ai bien cru avoir rêvé, une aventure bien réelle. Je me suis levée dans aucun regret, en ayant qu'une seule pensée, l'embrasser à nouveau. La nuit fut tellement chaude qu'il me faut une douche, puis surtout ça me permettra de me réveiller un peu plus. Un quart d'heure plus tard, je me trouve sous l'eau coulant sur mon corps, un bien fou. Je ferme l'arrivée et sors délicatement pour ne pas glisser, ça n'en serait pas la première fois. Enroule une serviette autour de ma taille et jette un oeil vers la chambre, un sourire se dessine à la vue d'une jolie blonde qui émerge. Je place un peu mes cheveux mouillés, me souris dans le miroir avant de prendre la direction de la chambre. Aucunement besoin de prendre le temps de s'habiller, je compte après tout profiter encore d'elle. Mon regard ne la quitte pas pendant que je me rapproche, mon sourire toujours aussi présent, dans l'esprit les souvenirs remontent. Le contact de sa peau contre la mienne, ses baisers si sucrés. Je prends place à ses côtés, lui caresse les cheveux lui mettant derrière l'oreille au passage. Une fois son cou dégagé, je m'y plonge parcourant le moindre centimètre de mes lèvres. Une main se glisse vers sa jambe tandis que je trouve le chemin de sa mâchoire, sa joue pour enfin parvenir à sa bouche. Je ne peux m'empêcher de l'embrasser, retrouver cette sensation qu'elle a pu m'offrir cette nuit. Bonjour. J'arrive à lui dresser un mot entre deux baisers, tendrement je quitter cet instant. Je me redresse et file lentement vers la salle de bain, je me retourne vers elle avant de franchir la porte. Il y a de la place pour deux. Un petit clin d'oeil plus tard, me voilà face au miroir à tenter d'y retirer la buée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: sorry not sorry // pv: beth   

Revenir en haut Aller en bas
 
sorry not sorry // pv: beth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maryse Vs Beth Pheonix Vs Angelina Love
» Diva's Championship : Mickie James Vs Beth Pheonix
» Beth Phoenix & Michelle McCool Vs Angelina Love & Kelly Kelly Vs Maryse & Trish Stratus
» Awesome Kong vs Beth Phoenix vs Candice Michelle
» Extreme Rules - 25 avril 2010 (Résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Summer Life :: Miami dans sa splendeur :: Coconut Grove :: Quartier résidentiel Coconut Grove-
Sauter vers: