Partagez | 
 

 Fantôme du passé | Alessio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 25/08/2017 à Miami. J'ai posté : 42

MessageSujet: Fantôme du passé | Alessio   Lun 18 Sep - 18:15



 Fantôme du passé
 
« Quand les fantômes du passé ressurgissent il ne sert à rien de courir ou de se cacher. Dans ces moments incertains où le monde tremble sur ses bases, il faut s'arrêter, agir et faire face.»

   
Roméo & Alessio

Le soir tombait doucement, silencieux, les rues s'éclairaient de milles lumières, les enfants des blocs se retrouvaient tous en bas de ceux ci. Le nuages se teintait d'une lueur rouge dans la bataille sanglante que menait la lune et le soleil avant que le crépuscule ne vienne masquer ce triste combat. Peu à peu les magasins fermaient leur portes, la circulation se tarissait, et le danger augmentait comme le disait si bien les journaux ou encore la petite populace huppé. Overtown était un lieu où il ne faisait pas bon s'aventurer lorsqu'on ne connaissait pas les rues et les habitants. Certains étaient foncièrement mauvais, d'autres était simplement des âmes en peine que la société avait perdu.
Roméo était de ceux là. Il errait dans les rues comme à son habitude, sans aucune crainte. Il avait dans sa poche bien plus d'un tour, une réputation établie à son insu. les mains serrées autour d'un billet de vingt gagné pour un simple portrait vendu le jour même. Prix dérisoire pour le talent de l’œuvre mais il devrait s'en contenter. Il fallait bien manger non ? Les rares magasins étaient sûrement fermés et pourtant il continuait de marcher. A quoi bon rentrer ? Pour retrouver le parquet grinçant, les meubles branlants et l'odeur d'humidité et de mastic ? Hors de question mieux valait profiter de la beauté de la nuit. Roméo tira contre lui sa veste élimée, marchant en observant le paysage autour de lui, cherchant l'inspiration où n'importe quoi d’autre qui pourrait retenir son attention. Machinalement, il sortir des plus grandes artères urbaines pour s'enfoncer dans les dédales des ruelles. Il croisa quelques amis, tirant sa main libre de sa poche pour que ses paumes recouvertes des mitaines de cuir qu'il ne quittait jamais rencontrent celle des hommes qu'il croisait. Il continua encore, se perdant presque.

Il alluma une cigarette et malgré sa positivité habituelle ne trouva aucune satisfaction à ce goût qui se faisait si rare. La vie ne lui faisait aucun cadeau et ne lui laissait aucun répit. Il maquait quelque chose à cette cigarette, la goût de l'herbe, les substances chimiques qui le faisait vriller, qui lui donnait la force de continuer à se battre. Mais qui avait pourtant aussi détruit sa vie. 4 ans qu'il n'y avait pas touché. 4 ans ! Et pourtant les tentations était là, il avait un billet, de nombreuses « adresses », il aurait pu ressombrer, juste pour un soir juste pour une fois. Combler son cerveau meurtri. Il tourna encore, s'enfonçant au cœur des mauvais quartiers. Seul, le silence, les pas résonnants, une ambiance à la fois lourde et libératrice. Il tira tranquillement sur la cigarette qui arriverait bientôt en fin de vie. Un mouvement, un homme, appuyé conte un mur, lunette de soleil et manteau noir. Il s'approcha encore un peu, bien trop familier ce visage. Un fantôme du passé venait de ressurgir devant lui, il se figea soudain, le dévisageant avec attention pour être sur que c'était bien lui. Que c'était bien cet homme qui avait indirectement marqué son passé. Il ne trouvait rien à dire, il ne savait même pas si il le reconnaîtrait. Quoique. Les mitaines de cuirs et les yeux bleus, ça ne passait pas inaperçu.

   
© code by Lou' sur Epicode

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/09/2017 à Miami. J'ai posté : 34

MessageSujet: Re: Fantôme du passé | Alessio   Mer 20 Sep - 15:17

 
Fantôme du passé æ Roméo & Alessio
Depuis mon retour en ville, je n'ai de cesse d'avoir des impressions de déjà vu. Certaines m'empêchent même de dormir, cette nuit reste la principale cause. Fermer les yeux, je vois les siens prenant conscience qu'il en est fini. Fixer le plafond, c'est le ciel dégagé pendant qu'on essaye de le garder avec nous. Regarder le mur, je nous vois nous enfuir le laissant là jaillir sans vie. Pour échapper à mes démons, je marche dans les rues sans âme qui vive. Je tourne en rond, de bar en bar espérant oublier ne fut-ce qu'un détail. J'allume une cigarette puis une autre, un verre à la suite de l'autre. L'envie de perdre la mémoire juste pour une soirée, devenir celui que personne ne connaît, celui qui s'efface dans l'ombre. Oublier pour quelques heures ce passé, ne pas voir le présent et surtout ne pas penser à l'avenir.

A la sortie d'un bar, un regard de travers et une bagarre éclate. Généralement j'adore y participer mais pas ce soir, simplement envie de marcher. La lueur de la lune donne son petit effet, le souvenir de cette blonde refait surface. Notre première soirée, cette première nuit au clair de lune sur cette plage, une baignade terminée par un doux baiser. Une année suivie dans ses bras, j'étais prêt à devenir celui que je ne suis pas. Prendre des responsabilités, tremper dans la légalité, devenir père d'une terrible adolescente. Tout s'est écroulé, plus aucun espoir d'être à nouveau collé à ses lèvres. Une vague d'air frais frôle mon visage, je prends appuis contre le mur profitant de cette douceur. L'esprit dans le vide, son image ne cesse de me torturer. Moi qui pensais avoir tourné la page, avoir oublié mais les détails ne sont que plus fort. L'odeur de son parfum, la douceur de sa peau, ses courbes si bien dessinées, ses cheveux d'un blond scintillant. Un homme se rapproche, ce qu'il me veut, je le saurai bien assez tôt. Les lunettes de soleil glissent du bout de mes doigts sur le nez, un sourire se forme sur mon visage. Je connais cette face, peut-être quelques années en plus mais toujours reconnaissable. Je me redresse fourrant cette paire dans ma poche arrière, Tu t'es perdu mon beau Roméo ?
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 25/08/2017 à Miami. J'ai posté : 42

MessageSujet: Re: Fantôme du passé | Alessio   Mar 17 Oct - 14:31



 Fantôme du passé
 
« Quand les fantômes du passé ressurgissent il ne sert à rien de courir ou de se cacher. Dans ces moments incertains où le monde tremble sur ses bases, il faut s'arrêter, agir et faire face.»

   
Roméo & Alessio
Le lunettes de soleil tombèrent pour découvrir des yeux u'il avait tant de fois fixé. Ses mains toujours serrées dans ses poches autour du billet maltraité par ses doigts. Il s'arrêta net au son de la voix de l'homme. Il l'avait donc reconnu ? Il avait voulu se renfermer, rester froid, passer son chemin et pourtant il n'en fit rien. Une nouvelle fois il passa cet étrange masque : un sourire en coin presque carnassier, des yeux brillants d'une lueur semblable à la folie. Il était bon acteur et cet air d'aliéné il le maitrisait à la perfection !
- Je te retourne la question le prisonnier.

Ironique au vu des circonstances de leur rencontre derrière les barreaux. Alessio avait rencontré il y a des années, le Roméo d'à peine 17 ans complètement paumé en quête de poudre blanche illusoire pour égayer un peu ses mornes journées. Replonger des années en arrière, basculant un instant du côté sombre, il se rapprocha, baissa franchement la voix , retrouvant la froideur habituelle de son visage : - Tu vends toujours ?

La premier pas vers la rechute si la réponse se faisait positive.

© code by Lou' sur Epicode

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 05/09/2017 à Miami. J'ai posté : 34

MessageSujet: Re: Fantôme du passé | Alessio   Lun 23 Oct - 14:33

 
Fantôme du passé æ Roméo & Alessio
Il paraît que le passé a cette fâcheuse habitude de vous coller à la peau, je pense aussi. Peut-être qu'au final, c'est nous qui somme attaché à lui. On essaye toujours de retrouver une partie de ce qu'on a pu perdre, combler un vide qu'il a pu nous laisser. On pense s'améliorer avec le temps, il n'en est pas tellement vrai pour autant. Nos erreurs nous sont tatouer dans l'âme, on peut les cacher mais jamais les oublier. Dieu sait que j'ai pu en faire, à vrai dire, mon passé à moi n'est qu'une grosse erreur. Un fil entier de connerie, je me demande souvent ce qu'à pu faire mon fœtus pour mériter un destin pareil. Je sais, le cliché d'un gars abandonné mais il n'en reste pas moins vrai !

Je devais sortir ce soir, prendre l'air mais surtout vider cet esprit qui lui rumine en boucle. Quand je vous parle du passé, il semble m'avoir suivi jusque Miami quand on y pense. J'ai fuis tout ça pour me retrouver à nouveau dans le même cercle. Nadiya, Laëtitia et voilà Roméo. Bah c'est que je me demande si un avis de passage n'a pas fait le tour du monde moi ! Adosser contre un mur, j'interpelle le jeune homme le sourire aux lèvres. Lui se retourne me retournant la question. Une que je ne me suis même pas posée, je ne me suis même pas demandée pourquoi être revenu sur Miami. Si je savais ce que je foutais là ! Mon cerveau lui tente de trouver la réponse, je sens les petits bonhommes qui s'agitent là haut pour fouiller partout. C'est surpris que je finis quand il s'avance vers moi me demandant si j'avais pour lui. J'aurai juré qu'il voulait sortir de tout ça, du moins il en avait évoqué. Pour la première fois j'hésite, une vraie réflexion se pose quand à lui vendre ou non. Je revois ce gamin perdu que j'ai rencontré, celui qui inspirait bien plus la pitié que moi. Je secoue la tête négativement avant de lever les bras. J'ai plus l'ami, c'est mort pour ce soir ! C'est horrible je te jure, j'aurai pu me faire du fric déjà ! Je tape d'une main sur son épaule et lui souris. Un verre ça te dis ? roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 25/08/2017 à Miami. J'ai posté : 42

MessageSujet: Re: Fantôme du passé | Alessio   Mar 14 Nov - 8:42



 Fantôme du passé
 
« Quand les fantômes du passé ressurgissent il ne sert à rien de courir ou de se cacher. Dans ces moments incertains où le monde tremble sur ses bases, il faut s'arrêter, agir et faire face.»

   
Roméo & Alessio
Il avait tant voulu sortir de tout ça, il aurait voulu reprendre le cours de sa vie, tenter de sortir de tout ça et pourtant tous les chemins le menait encore et encore à ce genre de choses. Que pouvait-il faire après tout, il n'avait qu'un billet de vingt en poche il était assis sur des millions de dollars à cause de son irresponsable comportement et il ne les toucherait surement jamais avant que son casier ne soit refermé et qu'il ai une situation stable .. Chose qui ne semblait décidément pas vouloir jouer en sa faveur puisque chaque chose entreprise le ramenait au même point. Et ce point c'était une ruelle sombre, une mauvaise fréquentations et une allusion à ce qui l'avait détruit.

Quoique finalement, la réponse négative jouait peut être pour lui. Il accepta le verre d'un simple hochement de tête, il détestait l'alcool depuis sa tendre enfance mais un moment dans un bar ne le dérangeait pas vraiment. Il le suivit jusqu'à là bas.
- Alors ? Toujours pas décidé à rentrer dans le rang à ce que je vois ?

Il commanda un simple verre d'eau. De toute façon qu'aurait pu se payer de plus ?

   
© code by Lou' sur Epicode

 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Fantôme du passé | Alessio   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fantôme du passé | Alessio
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand les fantômes du passé reviennent vous hanter.
» Les fantômes du passé [PV Eänlys Diansìn]
» Hortense ♣ Fantôme du passé [TERMINE]
» Les fantômes du passé [Terminé]
» Les fantômes du passé... [Pv Sonja - Peter]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Summer Life :: Miami dans sa splendeur :: Overtown-
Sauter vers: