Partagez | 
 

 Quand l'amour devient souvenir ~ Liam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 20/07/2017 à Miami. J'ai posté : 123

MessageSujet: Quand l'amour devient souvenir ~ Liam   Mer 6 Sep - 9:35

Amour, haine & amitié
Elizabeth & Liam

Le réveille parvient à me tirer d'un sommeil si profond, tant bien que mal je tente d'ouvrir les yeux. Seule l'envie de balancer ce qui ne cesse de sonner à travers la pièce, en un clin d'oeil, je passe de fatigue à colère. Ma vue se pose sur cette place vide à mes côtés, encore une nuit seule dans ce grand lit à me demander ce qu'il peut bien faire d'autre pendant les heures sombres. Mon esprit imagine directement une autre femme derrière cette absence, une jolie femme collée à lui après des débats. Jalouse ? Très certainement ! Il n'y a pourtant aucune raison, après tout j'ai franchi ce cap moi aussi !

M'imaginant seule dans l'appartement, je file prendre une douche pour calmer toutes ces humeurs qui se mélangent trop rapidement. La tête sous l'eau, les perles coulant le long de mon visage ont un effet tellement apaisant que mon estomac se fait entendre. Ne tardant pas à me sortir de là, j'enfile rapidement une légère robe me mettant à l'aise pour cette journée de repos. Me voir dans ce miroir en sous vêtement m'amène à me souvenir de cette soirée au bar en compagnie d'Erika, une chose dont je ne comprends toujours rien. Je traverse le couloir qui mène à la cuisine tout en me séchant les cheveux, mon regard s'entraîne vers Liam sagement installé à table. Ma première pensée est de voir s'il y a du café, bingo et une tasse plus tard me voilà en face de lui. Silencieuse je vérifie si mon portable indique des appels ou bien des messages, aucune surprise quand c'est le néant. On pourrait entendre une mouche voler ! Je pose mes bras sur la table après avoir bu une gorgée de cette tasse un peu trop chaude fixant mon cher mari qui ne prend aucune attention. J'ouvre la bouche à plusieurs reprises sans succès, aucun son ne veut en sortir, quand je reporte mon attention sur le café fumant, Tu es rentrée tard ? Sûrement me dit une voix au plus profond de moi sinon pourquoi aurait-il dormi ailleurs que dans notre lit ! Du coin de l'oeil, je peux appercevoir une couverture dépasser du canapé. La chambre est bien confortable tu sais ! En vrai, il m'importe peu qu'il passe la nuit dans le salon ou encore dehors c'est juste que j'en ai pas mal par dessus la tête de ces silences entre nous. Peut-être que nous ne sommes plus fait pour être ensemble, ça n'empêche pas qu'il me reste en quelque sorte des sentiments envers lui. Amour ou non, il m'est très difficile d'en dire plus pour le moment.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 25/08/2017 à Miami. J'ai posté : 54

MessageSujet: Re: Quand l'amour devient souvenir ~ Liam   Ven 8 Sep - 15:28

ft. Elizabeth & Liam
Votre résumé.

Quand l'amour devient souvenir ft. Elizabeth

Cette nuit, Liam était rentré tard comme les tous les autres soirs, il évitait l’appartement depuis que ça n’allait plus entre Eli et lui. Il préférait ne pas partager la couche de sa femme, bien qu’il ait déjà tenté d’améliorer sa situation, ou plutôt la situation mais aucun d’entre eux ne trouvaient de solution à tout cela. Ce n’était pas tellement cinq ans de mariage gâché mais plutôt le résultat de ce qui n’aurait pas dû être. Depuis que Liam avait rencontré Camille, il ne pensait qu’à elle, et en rencontrant Elizabeth, il croyait avoir oublié la petite brune mais ce n’était pas le cas, surtout quand il a revu Camille à Miami il y a peu de temps. Il n’était allé voir personne cette nuit-là, il travaillait juste dur sur son propre cas, retrouver son enfant. Il n’avait d’ailleurs rien dit à Eli concernant sa nouvelle profession, il savait qu’elle poserait des questions, même si elle penserait sans doute que c’est pour se couvrir de ses trafics et il valait sûrement mieux qu’elle le croit au lieu d’autre chose. Il continuait à cacher le fait qu’il avait trompé une seconde fois, et surtout avec son ex et que maintenant il avait un enfant qui avait été enlevé et que maintenant il devait faire tout son possible voire même l’impossible pour le retrouver. Il n’était pas prêt pour se disputer une nouvelle fois et se lancer une nouvelle fois des horreurs à la figure. De ce fait, il avait investi le canapé c’était bien plus sûr.  De son côté, il ne doutait pas qu’Elizabeth soit allée voir ailleurs même si au fond elle aurait le droit cela faisait bien des mois (des années ?) qu’il ne l’avait pas touché. Pas qu’il était contre, mais elle ne se laisserait pas faire, et puis il ne serait pas honnête… Enfin… L’était-il vraiment et surtout en ce moment ?

Avec toutes ces questions, ces suppositions, et mon nouveau travail il n’avait que peu dormi, on pouvait facilement voir les valises qui tombaient sous ses yeux. Cependant cette nuit, il s’était étalé sur le canapé et avait dormi toute la nuit, malgré certains cauchemars, il avait fait abstraction de tout ça et avait dormi presque comme un bébé. Puis ce matin en se réveillant il réalisa qu’il était dans son appartement, celui qu’il avait avec Eli et soupira. En entendant la douche, le jeune homme soupira davantage et alla se préparer un déjeuner puis s’assit à table. Il avait fait le café évidemment, ce n’était pas qu’un salaud. Bon d’accord, il la regarda rapidement lorsqu’elle se servit une tasse de café et puis plus rien, il faisait comme s’il ne la voyait pas. Il partit dans ses pensées, jusqu’à ce qu’il entende un « Tu es rentrée tard ? ». Question à laquelle je répondais par un : « Oui assez. » Lorsqu’elle enchaîna sur le fait que le lit était confortable, il tenta alors de répondre qu’il ne voulait pas la réveiller, mais cela sonnait un peu faux, non en fait ce n’était pas vraiment pour cela qu’il finissait par dormir ici, mais il pensait sérieusement qu’il s’agissait là d’une question rhétorique. Il ne sait pas quoi répondre, il aimerait presque lui en dire plus, mais il ne sait pas comment elle réagirait, mais il faudra bien qu’elle finisse par le savoir tôt ou tard.


Dernière édition par Liam J. Powell le Mar 3 Oct - 4:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 20/07/2017 à Miami. J'ai posté : 123

MessageSujet: Re: Quand l'amour devient souvenir ~ Liam   Mer 13 Sep - 13:28

Amour, haine & amitié
Elizabeth & Liam

Je me souviens encore de nos débuts ensemble, lui qui savait me faire sentir en sécurité. Un mot, un regard faisait de moi une femme souriante oubliant tout de son passé, j'étais à nouveau heureuse. Un sentiment que je n'avais plus senti depuis bien longtemps, bien plus que ce que pouvait m'apporter la famille avec Juliette. Il a su lire en moi comme personne, il a su me mener au plus profond de moi pour en sortir encore plus forte. C'est tellement loin tout ça, bien loin avant qu'il ne fasse de moi cette femme recluse, fermée de toutes relations hormis la sienne.

Encore une fois me réveiller seule, j'aimerai tant dire que cette situation me plait tellement, une part de moi le ressent. Une autre se sent coupable, responsable des problèmes qui nous pourrissent le quotidien. Je ne sais si ce que je ressens pour lui est encore de l'amour, parfois je me dis qu'il s'agit de haine mais la plupart je pense qu'il en est finit du temps avec nous deux. Me résigner à le quitter ? Pourquoi c'est si difficile ! Le souvenir douloureux de ce jour où l'on s'est dit oui, promis jusqu'à la mort. Bon, peut-être qu'au font mon coeur tient toujours à lui, c'est plutôt difficile à dire quand on vie comme deux étrangers pas vrai ! Le voir installé à cette table m’agace, je me dis qu'il ne fait que présence bien qu'il semble vraiment ailleurs. Son silence pèse de plus en plus, je n'ai jamais aimé ne recevoir aucune réponse quand je pose une question. Pour ne pas simplement me mettre en colère, ce qui ne servira à rien de toute façon, je termine mon café et me lève de table. Pose la tasse sur l'évier et me lance dans ce qui peut traîner en vaisselle, paraît que ça calme les nerfs. A peine deux minutes que je lâche l'éponge dans l'eau savonneuse venant prendre appuis sur le rebort en aluminium. J'hésite entre lui faire face ou simplement quitter la pièce comme à notre habitude, il est trop facile de continuer à fuir. Liam... Je me retourne m'adossant contre l’armoire bras croisés. Où va-t-on ? Voilà qui est chose faite, nous devons avoir une discussion, il en est grand temps. Une larme coule sur ma joue, l'envie qu'il vienne me serrer dans ses bras me prouve que les sentiments ne sont pas totalement mort. Et si il nous restait une chance de repartir de zéro ? Je rêve sans doute mais si cette pensée me traverse l'esprit c'est peut-être ce que je veux au fond ! Et cette soirée où j'ai fini par le tromper ? Cette fois où j'en avais envie, où je ne pensais plus du tout à lui ou notre mariage. Pour le coup je me sens comme perdue, je fini de nouveau à lui tourner le dos et reprendre mon activité de vaisselle, s'il ne me répond pas cette fois ? Merde, ça aurait été beaucoup plus simple de prendre mes clés et d'aller faire un tour !
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 25/08/2017 à Miami. J'ai posté : 54

MessageSujet: Re: Quand l'amour devient souvenir ~ Liam   Dim 24 Sep - 18:00

ft. Elizabeth & Liam
Votre résumé.

Quand l'amour devient souvenir ft. Elizabeth

C’est vrai qu’au début, ils étaient tellement heureux que personne n’aurait un jour imaginé que cela se termine comme cela. Liam avait quelque peu changé, pas du tout au tout, mais à cause de son trafic ses nerfs étaient à vif. Cela faisait peu de temps que son père avait décidé de le faire participer à son petit « commerce » et bien qu’au début, il ne put pas, il n’eut pas longtemps le choix, et dut venir l’aider. C’est comme cela qu’il devint plus froid qu’il n’a pu l’être au moment-où il a rencontré Elizabeth. Les années de mariage commencèrent bien et puis rapidement une routine s’installa entre eux. Quelque chose qu’il ne pensait pas que cela pourrait leur arriver. Liam savait qu’il n’avait pas gérer, qu’il avait laissé les choses empirer, et surtout, il avait succombé à bien des péchés. En effet, il n’était plus fidèle, son engagement auprès d’Eli n’était plus, il avait prononcé devant Dieu qu’il restera fidèle et tout le blabla et au final, il avait gâché ça, et il se demandait si après tout, sa compagne n’avait pas fait de même ?! Après tout, elle aurait eu raison. Le souci de Liam désormais c’était de mentir sur la dernière coucherie, qui avait amené à un fils, et qu’il avait maintenant disparu, ce qui expliquait son métier. Actuellement, ils étaient toujours tous les deux dans la cuisine, son regard se perdait dans le vide, à vrai dire il songeait à tout cela, il se demandait s’il ne devait pas lui dire plutôt que de rester silencieux et que la situation s’amenuise de jours en jours. D’un sens cela permettrait de faire un trait sur les différents mensonges et de « repartir du bon pied », du moins si cela était possible. Liam n’espérait pas grand-chose à vrai dire, mais il devait parler, il en avait assez de passer des nuits blanches à réfléchir, à chercher son fils, et à espérer retrouver le kidnappeur. Au-delà de ça, il n’avait que des relations par-ci, par-là, rien de plus, et avec Elizabeth, c’était le néant depuis bien trop longtemps. Il détestait cette situation, vraiment, et devait mettre un terme à tout ça. Il ne savait pas si cela rimerait avec un divorce mais au moins il allait lui dire la vérité, après tout, elle la méritait.

Alors qu’elle lui demandait où ils allaient, où ils en étaient, puis il la voit se lever et machinalement aller faire un brin de vaisselle, il comprend dans sa voix qu’elle est touchée, qu’elle ne sait pas où elle en est et à vrai dire, lui non plus. Cependant, il n’aime pas la voir comme ça, et malgré la situation, il se lève et s’approche d’elle. Il ne sait pas trop comment s’y prendre, cela fait tellement longtemps qu’il ne l’a pas touché ou encore moins tenu dans ses bras. Il y a cette sorte de distance qui s’est installée entre eux et il ne sait pas comment faire pour la faire disparaître. Au bout d’un moment, il met de côté sa méfiance, son ressentiment et la serre doucement contre lui. A vrai dire, son contact l’avait manqué. Il laisse quelques minutes, avant de s’adresser à elle.

Je ne sais pas où nous en sommes Eli, mais je ne veux plus de mensonges entre nous, alors je vais tout te dire, je pense qu’après ça, tu ne voudras plus de moi comme mari, car je ne suis pas fier de tout ce que j’ai pu faire, mais au moins tu connaîtras toute la vérité. Dit-il alors dans un léger soupir. Il avait au moins amorcé la chose, maintenant c’était un peu « advienne que pourra ».


Dernière édition par Liam J. Powell le Ven 27 Oct - 19:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 20/07/2017 à Miami. J'ai posté : 123

MessageSujet: Re: Quand l'amour devient souvenir ~ Liam   Dim 15 Oct - 12:53

Amour, haine & amitié
Elizabeth & Liam

Le quotidien devient lourd à porter, le silence, le fait qu'on en vienne à s'éviter dans notre propre appartement. Il n'a peut-être pas toujours été le meilleur, le plus gentil ou le plus doux mais il est tout de même mon mari depuis ces dernières années. Les sentiments que je ressens pour lui en ont pris un coup, désormais, je ne sais plus ce que mon coeur en pense. Je ne parviens simplement plus à dire oui, je l'aime. Une partie de moi veut encore y croire tandis que l'autre se rend à l'évidence. Une bataille sans fin se livre au plus profond de moi, l'envie de rester à ses côtés ou de faire mes valises et partir sans me retourner. On pourrait croire que le fait de l'avoir trompé rendrait le choix plus facile, il n'en est rien. Certes ça ne simplifie pas les choses, je me sens si bien avec elle mais avec lui, il y a toute une histoire. Balayer notre passé commun d'un trait serait peut-être brutal sans au moins ce donner une seconde chance.

Je sentais qu'il fallait qu'on en discute aujourd'hui, plus difficile que ce que je me suis imaginé. Ce matin, il faut que j'en profite qu'il soit encore là, à cette table. Il me faut rassembler un énorme courage pour lui poser la question, cette fameuse question. A sentir cette larme qui finit par s'échapper, je ressens comme une peur, la peur de ce qu'il pourra me répondre. Au fond, je ne dois pas être totalement dénuée de sentiment à son égard. Le regarder dans les yeux m'est bien trop difficile, réalisant que je lui ai tout de même demandé. Je me retourne vers l'évier dans l'espoir qu'il ne me répondra pas, qu'il ne me dira pas que c'est désormais fini entre lui et moi. L'idée que nos années de mariage s'envolent dans une seule phrase me terrifie bien plus que je ne l'ai imaginé. Je prends une grande inspiration lorsque je peux entendre ses pas sur le sol, je me dis qu'il prend la fuite, que ça ne sera pas pour ce matin. Que je viens d'échapper à cette angoisse, du moins l'espace d'une seconde. Je me dis qu'il se dirige peut-être vers la porte mais alors, s'il évite cette question, c'est peut-être bien que tout est mort finalement. Il y a presque un soulagement quand je sens ses bras venir me serrer, je ferme les yeux penchant la tête en arrière. Mes mains encore mouillées posées sur les siennes, je me vois profiter de ce bref instant où nous sommes encore un semblant de couple qui s'aime. Pendant ces quelques minutes, mon coeur s'est mis à battre bien plus fort retrouvant un peu de ce que nous avions pu partager. L'envie de me retourner pour lui faire face et poser mes lèvres sur les siennes, poser ma tête au creux de son coup et profiter de sa chaleur encore un peu. Tout ça s'envole au même moment où il prend la parole, je sens une énorme crainte dans mon estomac, un nœud qui m'empêche même d'avaler ma salive. Je ferme les yeux à cette sorte d'aveux un peu soulagée, égoïstement je me dis que si nous avons fait la même erreur, il sera facile pour lui de me pardonner.

Je prends place pour lui faire face, dépose une main sur sa joue, mes yeux me piquent, l'envie de fondre en larme me reprend. Liam... Dans un instant trop court à mon goût, nos visages se frôlent et sentir son souffle me provoque une décharge. Je pense que nous avons commis la même erreur, comment pourrais-je te juger tandis que moi aussi, j'en suis arrivée là. On s'est perdu dans ce mariage, nous sommes devenu des colocataires, si tu savais comme tu me manque. Un peu de contrôle me donne la force de ne pas l'embrasser, de lui sauter dans les bras. Quand je vous dis qu'il m'est impossible de décider ce que je ressens vraiment à ce moment précis.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 25/08/2017 à Miami. J'ai posté : 54

MessageSujet: Re: Quand l'amour devient souvenir ~ Liam   Sam 28 Oct - 7:48



Liam feat. Elizabeth


Quand l'amour devient souvenir


Il est vrai que j’en avais assez de faire des allers et venus ici, sans dormir avec ma femme, même si je n’en étais plus amoureux. Mes sentiments étaient pour une autre que je ne pouvais avoir – en même temps elle devait me détester donc pas facile à approcher – et je passais mon temps à aider mon ex, et mettre ma femme de côté, alors que j’aurai mieux fait de lui dire la vérité tout de suite, au lieu que le problème prenne de plus grandes proportions. Cette fois je n’avais pas le choix, je devais tout lui dire, et j’étais sur le point de le faire. Pour une fois depuis plusieurs mois nous avions une réelle conversation. Je ne dirais pas que cela me mettait en joie, mais cela faisait du bien. Je fuyais depuis tellement longtemps ce fameux dialogue que j’avais l’impression qu’au moment propice je ne saurais rien en dire. Pourtant je voulais vraiment tout lui dire, mettre cela de côté, même si je savais pertinemment que cela me coûterait certainement mon confort et qu’elle partirait de suite me laissant dans cette maison vide, mais emplie de mes mensonges, mes remords et tout ce qui allait avec. J’imaginais déjà le pire alors que je n’avais encore rien dit mais je savais déjà comment cela allait se terminer. Même si je ne la connaissais pas si bien désormais, j’avais trop changé, j’avais mis de côté ce qui m’avait rendu amoureux d’elle au premier regard après Ashlynn. A ce moment-même je la détaillais du regard, je plongeais mon regard sombre dans le sien. Ses yeux étaient toujours aussi magnifiques, elle était toujours très belle, et j’avais passé bien du temps à ne plus le faire, me concentrant sur autre chose, sur comment je pourrais retrouver mon fils, sur comment je pouvais regarder en face encore ma femme alors que je l’avais trompé et que je n’ai pas su le lui avouer. Notre couple allait mal mais ce n’était pas une raison, j’ai choisi la facilité au lieu d’assumer mon erreur.

Je me trouvais maintenant en face d’elle, je venais de lui dire que j’allais tout lui avouer, maintenant tout de suite, puis elle prit la parole et cela me désarçonna, je ne savais quoi en penser. Après tout je ne pouvais pas lui en vouloir, mais une partie de moi lui en voulait tout. Je la regardais avec un air étonné avant de prendre la parole. Ecoute Eli, je… Je suis allé à une soirée, j’y ai revu mon ex, l’alcool nous a aidé à parler, et à faire d’autres choses qui… Qui ont donné naissance à un enfant, un fils. Je ne le savais pas, je ne l’ai appris qu’il n’y a quelques mois. J’étais déjà empli de culpabilités, mais en plus, de cette erreur naquit un être sans défense qui est aujourd’hui porté disparu depuis plusieurs mois. Je sais que tu avais du mal à comprendre que je sois entré dans la police mais il y a une raison pour laquelle je suis devenu enquêteur, c’est pour le retrouver. Et mon père et moi nous nous servons des trafics que nous faisons pour retrouver le kidnappeur.

J’avais fait une pause, le temps qu’elle digère ce que je venais de dire, je l’avais enfin avoué et ça me faisait du bien, le poids sur mes épaules se réduisait petit à petit, cependant je savais que je venais de dire des mots qui mettrait fin à notre mariage. Même si nous ne nous aimions plus, j’avais ce poids dans l’estomac qui ne voulait pas partir. Je lui avais fait du mal alors qu’elle ne le méritait pas, et je portais l’entière faute. J’avais détruit ce qu’il existait entre nous, mais quand elle m’avoua que je lui manquais, je ne pus me retenir, je me suis levé, je suis venu jusqu’à elle, jusqu’à sa chaise, je l’ai prise par les hanches et j’ai fait en sorte qu’elle se lève. Je l’ai regardé un moment alors que nos visages n’étaient pas loin l’un de l’autre, avant de prononcer quelques mots. Toi aussi, tu me manques, et ça me déchire de te dire tout ça, mais tu méritais la vérité, tu méritais de voir qui était vraiment ton mari. Je braquais une nouvelle fois mon regard dans le sien, j’avais envie de fuir mais je ne le pouvais pas, comme si mes jambes et mes pieds étaient collés au sol, j’étais comme paralysé, et je ne pouvais rien faire. Après un léger silence, j’attrapais son visage en la plus grande douceur et posa mes lèvres sur les siennes. Je ne savais pas comment elle allait réagir, mais à l’instant c’était la seule et unique chose que j’avais envie de faire.
codage par LaxBilly

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 20/07/2017 à Miami. J'ai posté : 123

MessageSujet: Re: Quand l'amour devient souvenir ~ Liam   Lun 6 Nov - 16:34

Amour, haine & amitié
Elizabeth & Liam

Depuis cette première fois, celle où je suis tombée amoureuse, j'ai toujours cherché à être la meilleure pour aimer. Un echec ne m'a pas mise à terre, à la rencontre avec Liam, j'ai bien cru qu'enfin le bon était là. Je sais, il peut paraître un vrai salop mais vous ne le connaissez pas comme moi. Au fond de cette carapace, il y a un homme formidable, prêt à se battre pour ceux qu'il aime. Avoir l'impression de le perdre, d'avoir perdu notre amour devient insupportable de jour en jour. Le temps pour nous d'en parler, un temps que je redoute, qui me fait peur. Je pensais ne plus l'aimer, ne plus ressentir une douleur dans la poitrine quand il me regarde. Mon coeur n'a pas du avoir le même mémo que le cerveau, ce petit papier qui dit que tout est mort. Qu'il est temps pour nous d'arrêter de faire semblant, de ne plus se détruire de cette façon.

Le voir ce matin m'aide à me rappeler qu'il n'en est rien, que rien est fini à moins de le vouloir. Une énorme question, le veut-on vraiment ? Souhaitons s'éloigner l'un de l'autre pour de bon ? Prendre la décision de ne plus s'aimer ? Si j'en avais la certitude encore hier soir, me voilà bien loin d'avoir cette confiance ce matin. Mon coeur tombe pourtant amoureux d'une autre, je dois bien l'admettre mais ce que je peux ressentir pour Liam date de bien des années. Je suis au moins certaine que les sentiments à son égard sont réels, est-ce le cas envers Nadiya ? La conversation commence, le coeur bat bien trop vite, la peur prend possession de mes moyens. Me voilà prête, oui bien prête à passer outre son erreur ayant commise la même. Mon instinct me dit de rester méfiante tandis que mon coeur veut simplement oublier ses fautes. Mes mains se baladent sur ses bras, sentir son corps sous ce t-shirt me rappel bien des souvenirs. Je perds soudain pied, tout en moi ce mélange, un enfant ? Qu'il couche avec son ex est une chose qui me met assez hors de moi mais un môme ?

Les poings serrés contre les hanches, j'avale difficilement la nouvelle. Mordillant la lèvre, les yeux vers le sol je tente de contenir cette colère. Les larmes se joignent à nous, bon sang, je ne pensais pas ressentir une telle tristesse. Ai-je vraiment le droit de le juger si fort ? Merde mais bien sûr que oui, il lui a fait un gosse bordel ! Je reste là, immobile sans savoir que faire ni quoi répondre quand il s'approche un peu plus de moi. Le contact de ses mains sur mon visage a comme un effet de calmant, je me sens un peu apaisée perdue dans son regard. Ses lèvres viennent toucher les miennes et je ne peux résister de lui rendre ce baiser passant mes bras autours de son coup. Soudainement, un choc électrique me fait recule posant une main sur la bouche. Je donnerai n'importe quoi pour me perdre dans ses bras mais là, le cerveau vient de tout assimiler. Un gosse ? Vraiment Liam ? Ton ex ? Merde ! Je traverse la cuisine en direction du salon histoire de mettre un peu de distance. Et moi qui pensait qu'on aurait pu passer outre, on a fait la même connerie mais un môme Liam ! Bon sang et moi qui m'en voulais à mort ! Je prends alors place dans le canapé, bras sur les genoux, la tête dans les mains. Tu l'aime ? Pas le gosses mais ton ex ? Je respire une grande fois, ravale ces larmes qui menacent d'apparaître. Ressens-tu encore quelque chose pour moi, pour nous ?
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 25/08/2017 à Miami. J'ai posté : 54

MessageSujet: Re: Quand l'amour devient souvenir ~ Liam   Lun 27 Nov - 18:29



Elizabeth ft. Liam


Quand l’amour devient souvenir


Il y a eu les belles années et puis notre petit bonheur s’est peu à peu effacé, pourtant j’étais confiant, mais peut-être un peu trop non ? J’avais déjà trompé par le passé, j’aurai pu m’arrêter là après avoir mis fin à ma relation avec Ashlynn. Je n’arrivais pas à me pardonner d’avoir perdu cette femme, mais depuis quelque temps notre couple battait de l’aile alors c’était plus ou moins « un mal pour un bien » non ? Même si je continuais à me sentir coupable. J’avais perdu l’envie d’être en couple depuis Ashlynn, je préférais les aventures d’un soir, mais plus le temps passait et plus j’avais l’envie de me poser, et puis j’ai rencontré Elizabeth et j’avais l’impression que je pouvais me pardonner. Sauf que je refis la même erreur. Le temps n’a pas aidé et le trafic que je faisais avec mon père n’arrangeait rien. J’étais devenu exécrable et l’ambiance à l’appartement me pesait. C’est à cette soirée où j’étais allé pour me vider la tête et à cause de l’alcool et d’autres choses, je me suis laissé aller, et de cette soirée, un enfant commençait à grandir dans le ventre de cette jeune femme qui n’était autre que mon ex. En règle générale, et depuis que nous nous étions séparés, je ne pouvais plus la supporter et elle non plus.

J’aimais profondément Elizabeth pourtant depuis quelques mois plus rien n’était pareil, je l’avais trompé, ma culpabilité revenait, pourtant, je m’étais promis de ne pas recommencer cette erreur, et manque de peau, je répétais ce que je n’ai jamais souhaité. Étais-je donc destiné à refaire les mêmes bêtises ad vitam æternam ? Malgré cette tromperie, je continuais à l’aimer, mais l’amour se fane peu à peu, surtout quand on fait une rencontre qui nous prend par surprise. J’étais loin de m’imaginer que je connaîtrais cela un jour alors que j’étais loin d’y croire. Pourtant, je devais cacher cela, enfin depuis que j’avais entendu, au vu de notre petite conversation matinale, qu’elle aussi m’avait trompé. Avec qui ? Je ne me posais pas la question, mais nous avions tous les deux été « lâches », enfin moi surtout, mais au fond ça revenait au même. Au lieu de se dire les choses, nous en avons fait d’autres qui en ont mis un coup à notre mariage. Je n’arrivais pas à me pardonner la première tromperie, alors la seconde ? Je voulais l’embrasser seulement elle ne m’a pas laissé faire, en même temps, j’aurai dû m’y attendre non ? À la voir comme cela, j’attendais qu’elle me donne le coup de grâce. Et il ne mit pas tellement de temps à venir. J’écoutais ce qu’elle avait à dire, avant de garder mon calme – pour une fois – et de répondre à la suite, tout en restant debout, je savais pertinemment qu’elle me rejetterait de toute façon. Écoute, je n’en avais aucune idée, il y a encore quelques mois, j’en ai entendu parler peu avant qu’il ne disparaisse. Pour le fait que je t’ai trompé, tu peux m’en vouloir énormément oui, mais le reste, je ne le savais pas avant qu’elle ne me l’apprenne. Maintenant, je fais tout pour le retrouver, pas pour elle, pour moi, c’est tout de même mon enfant, et elle me l’a caché toute sa grossesse voire bien après. Et, non ! Je n’en ai rien à faire d’elle, c’était une énorme erreur que de la revoir et faire… Ce que j’ai fait. Maintenant, je paye les conséquences de mes actes, chers évidemment, mais je fais de mon mieux. Je conçois, que pour toi, ce sera impossible de passer au-dessus de ça, et je ne peux que te comprendre. Et je continue à t’aimer Eli, malgré tout ce que j’ai pu faire et ce qu’il s’est passé ces derniers mois, mais je ne pouvais plus me regarder en face, j’avais envie de tout te dire, mais je pense que je voulais reculer la date où je te le dirais à chaque fois. Dis-je alors en soupirant. J’étais perdu, je savais pertinemment ce que tout ceci signifiait et je m’attendais à ce qu’elle contacte son avocat pour lancer une procédure de divorce. Après tout, je ne l’avais pas volé.
codage par LaxBilly

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Quand l'amour devient souvenir ~ Liam   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand l'amour devient souvenir ~ Liam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [flashback] Quand l'amour provoque la haine, même les âmes les plus pures noircissent. [Licinia]
» Quand le cauchemar devient réalité [Solo]
» Lorsque l’ennuie devient trop pesant… [PV Mimi]
» (f) jade thirlwall → quand l'amour prend place
» [X] A morning in autumn [PV Hayden]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Summer Life :: Miami dans sa splendeur :: Coconut Grove :: Quartier résidentiel Coconut Grove-
Sauter vers: