Partagez | 
 

 Temptation is a woman's weapon (Pv Archer)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 31/07/2017 à Miami. J'ai posté : 95

MessageSujet: Temptation is a woman's weapon (Pv Archer)   Ven 1 Sep - 23:02

Temptation is a woman's weapon
When I first met you, I honestly didn't know you would be this important to me ••• Depuis que Gabriela a fait son entrée à l'université, elle est réellement passionnée par son cours de droit. Autant dire qu'elle n'a jamais été aussi ravie de bosser pour un court et que c'est l'un des cours qui l'attire le plus... Enfin, est-ce réellement le cours qui l'attire ou plutôt le professeur qui lui donne cours ? Un peu les deux à vrai dire. Au grand jamais elle n'a ressenti une telle attirance pour un homme. Elle sait pourtant aussi bien que tous le monde que c'est interdit, qu'elle ne peut pas éprouver ça pour lui mais elle n'arrive pas à s'y en empêcher. Plus elle lutte et moins elle arrive à l'oublier. La jeune femme va finir complètement dingue de lui... C'est déjà un peu le cas d'ailleurs. Elle n'a cependant jamais osé franchir le cap jusqu'à aujourd'hui. Elle a longuement réfléchi durant l'été pour savoir si sauter le pas valait le coup ou pas, elle a même été jusqu'à peser le pour et le contre. Après tout, que risque-elle ? Se prendre un râteau tout au plus ?  

Les cours avaient repris depuis peu, pour le grand bonheur de Gaby. Elle peut enfin revoir ce professeur qui obsède ses désirs depuis un moment maintenant.  Elle s'est décidée, c'est aujourd'hui qu'elle va tenter une approche. Quand ? Seul Dieu lui dira quand ça sera le bon moment. Elle bosse à fond durant le cours, ne voulant rien laisser paraître aux yeux des autres même si, intérieurement, elle profite énormément des heures de cours pour laisser ses yeux vagabonder sur son corps tout en restant très discrète. Il le faut, ce qu'elle éprouve pour lui est interdit mais elle est incapable de ne pas ressentir cette attirance depuis l'instant même où elle a posé ses yeux sur lui le premier jour. Le cours se finit beaucoup trop vite à son goût. Alors que les élèves rangent, Gabriella prend un peu son temps sans trop en faire non plus jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'Archer et elle-même. Elle s'approche de lui, son sac qu'elle pose par terre.

La blondinette n'est pas bête, elle savait ce qu'elle allait faire pour le tenter un peu. Déjà, ce matin-même, elle avait enfiler une jupe lui arrivant légèrement légèrement en dessous des cuisses ainsi qu'un léger décolleté, assez pour mettre ses atouts en valeur. Elle n'est pas vulgaire pour autant, heureusement ! Elle s'approche de lui jusqu'à le frôler. Elle sourit en coin, le regardant de haut en bas. Elle se mordille la lèvre jusqu'à ce qu'elle se décide enfin à prendre la parole.

Ça faisait bien trop longtemps, Monsieur Ferguson... Dit-elle en insistant légèrement sur le "Monsieur". Elle reprend ensuite d'un air angélique. Les vacances étaient beaucoup trop longues à mon goût. Rien que pour vous voir j'aurais pu venir ici tous les jours.  Rajoute-elle d'un air innocent et légèrement dragueur à la fois.
©️ 2981 12289 0

_________________
La souffrance peut occuper une telle place qu’on en oublie le bonheur. Parce qu’on ne se rappelle pas avoir été heureux. Et puis, un jour, on ressent quelque chose d’autre, ça nous fait bizarre, seulement parce qu’on n’a pas l’habitude, et à ce moment précis, on se rend compte qu’on est heureux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 25/07/2017 à Miami. J'ai posté : 59

MessageSujet: Re: Temptation is a woman's weapon (Pv Archer)   Mer 6 Sep - 20:27

ft. Gabriella & Archer
Votre résumé.

Temptation is a woman's weapon ft. Gabriella

Cela faisait maintenant plusieurs mois que la rentrée s’était déroulée et qu’il faisait au mieux pour apprendre à ses élèves le nécessaire pour devenir un bon juriste, un bon avocat, ou tout simplement devenir prof comme lui. A vrai dire il arrive très bien à gérer ses élèves, mais dès qu’il pose les yeux sur Gabriella, il en perd ses mots, au début c’était encore plus compliqué, il avait du mal à retrouver ses mots après qu’il se soit « perdu » à la regarder, à deviner son sourire, à plonger dans son regard azur, à regarder ses lèvres si bien dessinées et d’imaginer les siennes s’y poser doucement. Tout ceci lui donnait de vrais frissons, pas qu’il avait froid bien sûr, il avait cruellement envie d’un baiser, voire plusieurs du moins si elle était d’accord. Il s’était vite rendu compte qu’il perdait à ce moment-là totalement le fil de ses pensées, et qu’il était préférable qu’il y pense lors de partiels ou en dehors de la fac. Il ne savait comment faire pour la lui sortir de la tête. Il n’y arrivait tout bonnement pas. C’était impossible. Elle l’obsédait tellement. Et il devait le garder pour lui. Et puis, il était possible que Gabriella ne veuille pas de lui, après tout il était plus âgé qu’elle, et son professeur. Et pourquoi il se posait ce genre de questions ? C’était lui qui se ferait virer si on découvrait quoi que ce soit, mais n’est-elle pas majeure désormais non ? Mais bon, niveau éthique, ça ne le fait pas trop. Pourtant… Pourtant il est éperdument attiré par elle.

Et voilà une journée de cours comme les autres, encore une où il n’arrivait pas trop à se concentrer mais il fallait qu’il fasse abstraction de ses nombreuses pulsions. Là s’il pouvait, il l’aurait déjà embrassé et il ne se serait pas arrêté là. Aujourd’hui il était concentré, enfin il faisait mine de l’être comme tous les autres jours. Il posait toujours les yeux sur elle, mais c’était différent, il tentait du mieux qu’il pouvait de se concentrer. Ils travaillent avec ses élèves sur le droit du travail actuellement et « dring ! » c’est la sonnerie qui annonce la fin du cours. Alors que les élèves rangent vite leurs affaires et partent les uns après les autres, Archer les prévient de bien relire les cours, on ne sait jamais si une interrogation ne pointerait pas son nez par-ci par-là. Il rit de bon cœur avec certains, pendant que d’autres évitent de croiser son regard. Quelques minutes plus tard, plus personne normalement ne se trouvait à l’intérieur, du moins c’est ce qu’il pensait, au moment-où il releva les yeux, il aperçut Gabriella et son cœur rata un battement, il se demandait pourquoi elle était encore là, enfin elle avait sûrement quelque chose à lui demander concernant les cours, du moins c’est ce que le brun pensait, mais il était bien loin de la réalité. Il l’observa un instant avant qu’elle n’ouvre la bouche, elle était vraiment magnifique et il avait remarqué sa jupe un peu plus courte depuis ce matin, d’ailleurs cela lui avait donné un « coup de chaud », tout comme le décolleté d’ailleurs, mais bon il n’était pas du genre vicieux, à jeter un regard intéressé à l’intérieur, même si ce n’était pas l’envie qui lui manquait évidemment. Lorsqu’elle le frôla il manqua de jurer intérieurement, ce genre de choses le faisait frissonner et il n’avait qu’une seule envie s’emparer de ses lèvres, et d’autres choses d’ailleurs et se laisser complètement aller. Céder à cette douce et délicieuse tentation qui se trouvait tout près de lui. Tout ce petit « jeu » le rendait fou, mais il devait se calmer, mais vraiment, et c’était très très difficile. Alors qu’elle souriait, Archer fit de même, après tout, tout ce qu’elle était lui donnait envie de sourire.

Egalement Miss O’Connell, dit-il en souriant toujours autant. Ensuite, il lui fit un clin d’œil au vu des mots qu’elle venait de prononcer, avant de répondre avec le même ton qu’elle, entrant dans son « jeu ». Oh, si ce n’était que ma présence qui vous manquez, vous auriez pu venir, mais pas sûre que vous m’auriez trouvé. Votre joli minois ainsi que celui des autres élèves m’ont manqué également, vous êtes une si bonne classe.
Il ne disait presque rien, mais elle pouvait plus ou moins comprendre qu’elle lui avait manqué, c’était le principal sûrement.


Dernière édition par Archer M. Ferguson le Lun 18 Sep - 20:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 31/07/2017 à Miami. J'ai posté : 95

MessageSujet: Re: Temptation is a woman's weapon (Pv Archer)   Mer 6 Sep - 22:42

Temptation is a woman's weapon
When I first met you, I honestly didn't know you would be this important to me ••• La jeune femme a envie de plus qu'une relation professeur/élève comme elle entretient avec Archer. Ce qu'elle desire, c'est tout simplement lui. Elle sait pourtant qu'elle ne devrait pas éprouver une telle attirance pour lui, qu'elle ne devrait pas le désirer de cette manière mais c'est de pire en pire. Elle va jusqu'à rêver de poser ses mains sur lui, de l'embrasser et plus que ça encore. Elle s'est tant imaginé le jour où elle allait enfin lui annoncer ce qu'elle ressent quitte à se prendre un violent râteau en plein visage, quitte à ce qu'il ne la voit plus de la même manière. Gabriella ne veut pas vivre avec ce possible regret en se demandant "et si"... Et si elle avait sauté le pas ? Et si elle lui avait annoncé ? Et si ça mène à quelque chose ? Personne ne peut le savoir hors de lui et d'elle-même. C'est un coup de foudre, elle a tenté de l'oublier plus d'une fois mais ça n'a fait qu'empirer. Il lui revient en tête à chaque fois. Elle commence à douter... À douter de ses sentiments, de la nature de cette attirance... Pourquoi vient-elle à se poser ce genre de question si ce n'est qu'une envie de lui ? La jeune femme éprouve tant d'incertitudes face à ce monde qu'elle ne connait pas... Elle est jeune, elle devrait profiter et s'amuser et pourtant... Dans sa tête, il n'y a qu'Archer. Juste lui et uniquement lui...

Durant les heures de cours avec lui, l'étudiante est ailleurs même si physiquement, elle est bel et bien présente. Son esprit divague au loin, dans un monde parallèle ou leur relation ne serait pas interdite. Si elle pouvait, elle aurait franchi ce fameux cap il y a bien longtemps mais jamais elle n'a eu le courage. Pas avant aujourd'hui... Cependant, elle ne doit rien laissé paraître face aux autres étudiants. Elle fait donc mine de travailler un peu, elle n'a pas vraiment le choix malheureusement. Ce cours lui a semblé intéressant sur différents niveaux, du moins selon elle. Pourtant, il se termine plutôt vite à son goût mais de l'autre, ça lui a semblé très long aussi. C'est pourtant aujourd'hui qu'elle va tenter quelque chose, qu'elle va se donner les moyens et adviendra que pourra pour elle. C'est une fois qu'ils ne sont plus que deux qu'elle s'approche de lui. Elle sentait son regard sur son corps et ça la rassure, peut-être qu'elle ne le laisse pas indifférent ? C'est ce qu'elle souhaiterait. Pourtant, Gabriella sait parfaitement bien qu'elle joue avec le feu. Elle sait ce qu'elle risque mais selon elle, ça en vaut largement la peine. C'est pour ça qu'elle s'est habillée dans cette tenue qui lui plait, qu'elle le frôle ainsi parce qu'elle veut voir si il la laissera faire ou si il la repoussera avant qu'elle ne se jette dans la gueule du tigre telle une suicidaire ou une grosse tarée si elle a déjà des premiers signaux négatifs de la part de celui qui hante ses nuits.

Gabriella le regarde droit dans les yeux, ce petit sourire en coin lorsqu'il lui dit de façon très sous-entendue qu'elle lui a manqué aussi. Je ne vous aurais pas trouvé ici, du moins. Mon si joli minois, hm ? Que de compliments dites moi, ça fait plaisir... Elle s'approche doucement de lui jusqu'à l'attraper doucement par le col de sa chemise, frôlant ses lèvres avant de lui murmurer quelque chose à l'oreille. Je crois que nous parlons pas du même manque tous les deux, vous savez...? Le mien se révèle... disons... Intense. Elle s'éloigne doucement de son oreille pour croiser son regard, ses joues virant au rose tandis qu'elle attend une quelconque réaction de sa part pour voir si elle continue sur cette voie ou si elle s'arrête, tout simplement. Elle ne s'éloigne pas de lui pour autant. D'ailleurs, elle commencerait presque à avoir chaud. Est-ce tout simplement la réalité ou est-ce son corps qui lui joue des tours comme il le fait si bien lorsque son esprit pense à lui ?

©️ 2981 12289 0

_________________
La souffrance peut occuper une telle place qu’on en oublie le bonheur. Parce qu’on ne se rappelle pas avoir été heureux. Et puis, un jour, on ressent quelque chose d’autre, ça nous fait bizarre, seulement parce qu’on n’a pas l’habitude, et à ce moment précis, on se rend compte qu’on est heureux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 25/07/2017 à Miami. J'ai posté : 59

MessageSujet: Re: Temptation is a woman's weapon (Pv Archer)   Lun 18 Sep - 20:06

ft. Gabriella & Archer
Votre résumé.

Temptation is a woman's weapon ft. Gabriella

Le brun songe à tout ce qu’il pourrait se passer s’il allait au bout de sa pensée, là il pourrait éventuellement l’attraper, la poser sur une table et l’embrasser. Enfin sur une table plutôt sur son bureau. Du moins si celle-ci était intéressée par lui évidemment. Il n’avait jamais ressenti une aussi grande attirance pour quelqu’un et encore moins pour une élève. D’ailleurs ce n’était jamais arrivé, mais il fallait bien une première fois n’est-ce pas ? Celle-ci était la plus inattendue qu’il soit tout simplement parce qu’il n’avait rien vu venir. Disons qu’il n’avait jamais cru au coup de foudre, par le passé, il était resté des années avec son amour de lycée qui l’avait trompé et avec qui il n’avait plus aucun contact. La jeune femme était revenue lui parler, avait tenté de l’appeler, mais rien. Archer restait silencieux et ne donnait aucun retour. Il aurait préféré qu’elle le lui avoue plutôt que de le laisser dans le silence avec sa peine. Cette blessure si difficile à soigner. Quand il a vu Gabriella pour la première fois, son cœur a raté un battement, il n’avait jamais ressenti cela, c’était différent de la première fois et, malgré le souci de la situation qui était tout bonnement impossible pour le brun, prenait des airs de danger, d’envie de dépasser ces bornes pour finir avec quelqu’un avec qui il avait envie d’être. Peu importait réellement leur âge, il voulait tenter, mais il devait avouer le fait qu’il avait aussi peur pour sa place. Enfin pour ce coup-là, il pouvait vivre caché pendant quelques temps, mais il ne fallait pas que cette situation soit permanente et qu’ils finissent par trouver une solution, si bien évidemment, elle aussi le voulait.

Lorsqu’elle le regardait comme cela, Archer avait du mal à se retenir de ne pas lui sauter dessus, ni de rougir. A sa réponse, le brun hocha la tête pour confirmer ses dires. Puis il sentit qu’elle se rapprochait doucement de lui, tout cela ne faisait qu’empirer les battements de son cœur au niveau de son torse. La tension était palpable, enfin, il avait toujours plus du mal à se contenir. Leur proximité, lui donnait des bouffées de chaleur et il avait du mal à se contrôler. Sa provocation fit sourire une fois de plus le brun qui appréciait plutôt bien la tournure de leur conversation. Alors qu’elle se tenait à quelques centimètres de lui, tellement proche, qu’il avait l’impression de pouvoir sentir son souffle sur sa peau, et cela lui donna de vrais frissons. A ses dires, le brun sourit davantage avant de répondre, d’un air malicieux. Oh je suis sûr que si, Miss O’Connell… Puis il s’adonna à cette douce tentation et s’approcha d’elle pour attraper ses lèvres et l’embrasser fougueusement. Il se pensait capable de tenir encore un moment, mais apparemment ce n’était tout bonnement pas possible.


Dernière édition par Archer M. Ferguson le Lun 9 Oct - 19:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 31/07/2017 à Miami. J'ai posté : 95

MessageSujet: Re: Temptation is a woman's weapon (Pv Archer)   Jeu 21 Sep - 18:16

Temptation is a woman's weapon
When I first met you, I honestly didn't know you would be this important to me ••• Gabriella n'a jamais caché cette attraction qu'elle éprouvait pour lui dès le premier instant. Du moins, elle ne lui a jamais caché. En effet, elle reste plutôt discrète sur son attirance envers son professeur face aux autres élèves. La jeune femme ne doute en aucun cas de ce qu'elle ressent et c'est peut-être ça le plus effrayant pour elle, dans le fond. Elle qui a toujours voulu bien faire, elle a toujours privilégié les relations longues aux relations d'un soir puisqu'elle se fiche totalement de ça. Elle n'en a jamais recherché et ça ne l'a jamais attirée avec qui que ce soit. Ça fait un moment maintenant que c'est lui qu'elle désire et pas un autre homme. Aucun autre garçon n'arrive à la cheville d'Archer à ses yeux. Elle ne prête d'ailleurs aucunement attention aux autres, il l'obsèderait presque. C'est dingue, non ? Après tout, c'est son professeur. Il est plus âgé qu'elle et pourtant ça ne fait que l'attirer davantage. Ce qui devrait lui remettre les pieds sur Terre ne fait que la pousser vers lui en réalité. C'est risqué, autant pour elle que pour lui mais elle veut tenter. Elle ne veut pas vivre avec des regrets, avec des questions pleins la tête. Tant qu'il est le seul à savoir, que peut-elle perdre si il refuse ses avances ? Rien du tout, dans le fond. C'est après que ça risque de se corser davantage et pourtant, ce n'est pas ça qui l'arrêtera. C'est peut-être de la folie, c'est peut-être aussi se jeter un peu dans la gueule du loup. Gabriella n'est pourtant pas de celle qui tombe amoureuse, elle se disait que ça n'arrivait qu'aux autres. Elle se refusait de croire en l'amour suite à ce qu'elle avait pu vivre durant son passé mais face à son professeur, l'étudiante ne peut pas lutter plus longtemps.

Gaby est pourtant bien consciente de ce qu'elle fait. Elle joue avec le feu et pourrait très bien se brûler et pourtant... Elle ne s'arrête pas en si bonne voie. Chaque regard, chaque parole reflète ce qu'elle souhaite faire avec lui, ce qu'elle veut qu'il lui fasse. Elle désire cette situation aussi compliquée soit-elle du plus profond d'elle-même. Elle commence à avoir assez chaud face à cette distance qui se réduit de plus en plus entre eux et c'est d'ailleurs de sa faute, et non celle de Archer. Face à sa réponse, elle se mordille la lèvre. Elle est plutôt satisfaite mais elle n'a pas le temps de répondre que c'est lui qui comble cette distance entre eux. La jeune femme prolonge le baiser avec autant de fougue que lui tout en caressant sa joue. Elle recule doucement vers son bureau sans quitter ses lèvres pour autant afin de s'y installer.
©️ 2981 12289 0

_________________
La souffrance peut occuper une telle place qu’on en oublie le bonheur. Parce qu’on ne se rappelle pas avoir été heureux. Et puis, un jour, on ressent quelque chose d’autre, ça nous fait bizarre, seulement parce qu’on n’a pas l’habitude, et à ce moment précis, on se rend compte qu’on est heureux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 25/07/2017 à Miami. J'ai posté : 59

MessageSujet: Re: Temptation is a woman's weapon (Pv Archer)   Sam 14 Oct - 0:02

ft. Gabriella & Archer
Votre résumé.

Temptation is a woman's weapon ft. Gabriella

J’avais du mal à cacher cette attirance que j’avais pour elle la première fois que je l’ai rencontré, elle n’était pas comme les autres, et j’ai pensé qu’elle était professeur et que ce serait plus simple, mais ce ne fut pas vraiment le cas, loin de là, mais je n’arrivais pas à me la retirer de la tête, son regard, son sourire, tout en elle, me donnait envie de baisser ma garde, mais je ne le pouvais pas. J’en rêvais la nuit, et justement je devenais insomniaque d’imaginer mes lèvres sur les siennes, la prendre doucement dans mes bras, la serrer contre moi, lui dire des mots doux et aller bien plus loin. Je ne devrais pas me l’imaginer, mais je l’ai tout de même fait. Je me le suis imaginé des dizaines voire des vingtaines de fois, mais je ne pouvais pas céder à la tentation, je devais résister, mais il fallait avouer que cette fameuse fois, j’ai cédé, tout mon âme s’est laissée porter et c’est comme si mon cerveau ne fonctionnait plus, comme j’avais décidé de mettre en « off » ma raison et laisser mon cœur me contrôler. C’est par envie, par besoin que je l’avais serré contre moi et m’était approché de ses lèvres pour les embrasser et ne plus les lâcher. Pendant l’espace d’un moment nous n’étions plus un professeur et son élève mais deux personnes, non loin d’être des amants, qui se montraient leur attirance, leur profonde attirance. Pour le moment, je ne pensais pas à l’interdit, ça me donnait d’ailleurs davantage l’envie de continuer, de prendre mon temps, de la satisfaire. Le fait que quelqu’un puisse nous surprendre, à l’heure actuelle je m’en moquais complètement, j’étais complètement absorbé par ses lèvres, par elle, par les formes que je pouvais percevoir malgré ses vêtements. Ma raison m’avait définitivement quittée, elle était en train de se poser sur mon bureau en pagaille – peu de temps avant j’étais en train de m’arracher les cheveux sur de nombreuses copies mais peu importe, là n’était pas le sujet – je n’attendis pas longtemps pour reconquérir une fois de plus ses lèvres, passer ma main contre son dos et la serrer contre moi tout en embrassant à la fois doucement et férocement ses lèvres, je n’étais pas à un chouilla de la mordre non plus il ne fallait pas abuser, mais je voulais approfondir du mieux que je pouvais ce baiser. Je lâchais un instant ses lèvres pour les descendre jusqu’à son cou où je pouvais humer son parfum, il sentait si bon, je me sentais si bien, je n’avais plus conscience du temps qu’il passait, ni que je faisais peut-être une erreur, ou bien qu’il fallait que je m’arrête, que je remette en « on » ma raison et que tout cela se mette sur pause, mais j’étais incapable d’arrêter, ma fougue était bien trop grande pour cesser, et elle me rendait fou, cela faisait bien longtemps que je n’avais pas ressenti ça, et je n’étais pas prêt à y mettre un terme.
Lorsque je pus reprendre mon souffle et m’extirper, bien contre mon gré, de ses lèvres, je la regardais en souriant. Mon regard révélait un immense désir, mais au fond j’avais un peu peur de faire une bêtise.
Tu es magnifique, dis-je avec douceur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé le : 31/07/2017 à Miami. J'ai posté : 95

MessageSujet: Re: Temptation is a woman's weapon (Pv Archer)   Sam 14 Oct - 11:09

Temptation is a woman's weapon
When I first met you, I honestly didn't know you would be this important to me ••• Cette situation me rend folle. D'un côté, je m dis que je dois lutter. Nous avons tous les deux énormément à perdre mais encore plus lui que moi pour l'instant mais de l'autre, je me sens tout simplement attirée par lui. J'ai tant de mal à lui résister, tant de mal à ne pas lui céder. J'essaie de me convaincre que je peux passer mon chemin, que ça ne vaut pas la peine mais je n'y arrives tout simplement pas. Il est entré dans ma tête dès notre rencontre et depuis, je n'arrive pas à penser à un autre homme que lui. Je n'arrive pas encore à réaliser ce qu'il se passe. Je n'arrive pas à me dire que tout ça est bien réel et que nous venons tous juste de nous embrasser. Ce n'est pas l'endroit le plus sûr. Quelqu'un pourrait entrer et nous surprendre mais j'ai tellement peur d'halluciner, de me réveiller au matin et de me dire que tout ça n'est qu'un rêve, que j'ai imaginé tout ce qu'il se passe. Je ne veux tout bonnement pas rompre ce moment magique. Pourtant, c'est totalement différent de tout les scénarios possibles et inimaginables auxquels j'ai pu songer par le passé. Il est encore plus doux, plus gentil et plus adorable que je ne l'aurais cru. Décidément, il est parfait à mes yeux et je ne suis pas prête de changer d'avis de si tôt.

Ce que nous faisons est de la folie à l'état pur et pourtant... Je n'ai pas envie que ça s'arrête. Je n'ai pas envie de mettre un frein à un moment que j'espère depuis bien trop longtemps déjà. Je prolonge avec délicatesse son baiser tandis que je profite de cet instant pour enfin oser poser mes mains sur lui. Je ressentirais presque l'envie de lui demander de me faire l'amour, ici même mais je n'en dirais rien. Seul l'avenir me dira où tout ça va nous mener d'ici la fin de la journée, d'ici quelques semaines ou encore d'ici quelques mois. C'est une surprise, ça change. J'ai toujours aimé contrôler ma vie mais là... Je ne peux pas tout contrôler et je commence à aimer ça. J'aime cette petite partie du danger. Je l'entoure doucement de mes bras jusqu'au moment où il rompt finalement notre baiser. Je souris bêtement, comme une enfant plus qu'heureuse de son cadeau le soir de Noël. Je sens ce désir dans son regard, ça me fait instantanément rougir et son compliment ne m'aide pas à ne pas virer au rouge écarlate.

Je lui vole un baiser avant de finalement lui répondre. Crois moi, je ne t'arrives pas à la cheville. Tu es adorable, gentil sans oublier que tu es plus que sexy selon moi et je suis certaine que plus d'une fille voudrait être à ma place à cet instant précis mais tu sais quoi ? Je ne l'échangerais pour rien au monde. Je le pense. Je m'estime très chanceuse d'avoir ne serait-ce que pu échanger un baiser avec lui aujourd'hui. C'est dans des cas comme celui-là que je me dis que ça vaut la peine de prendre des risques. Mon regard se pose sur ses lèvres, j'ai envie d'y goûter à nouveau. Je décide de ne pas me faire prier afin de l'embrasser à nouveau avec énormément de douceur.

©️ 2981 12289 0

_________________
La souffrance peut occuper une telle place qu’on en oublie le bonheur. Parce qu’on ne se rappelle pas avoir été heureux. Et puis, un jour, on ressent quelque chose d’autre, ça nous fait bizarre, seulement parce qu’on n’a pas l’habitude, et à ce moment précis, on se rend compte qu’on est heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Temptation is a woman's weapon (Pv Archer)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Temptation is a woman's weapon (Pv Archer)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The third temptation [Aaron]
» Commande pour un archer hobbit :)
» NY Times: The Woman Who Would Be Haiti's Next President
» [Nouvelles Règles] Archer Satyre
» Presentation of the Red Woman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Summer Life :: Miami dans sa splendeur :: Coconut Grove-
Sauter vers: